AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Jade
Membre

Commandant(e)
MembreCommandant(e)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 15/09/2010
Messages : 53
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Luminescence

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mar 14 Mai - 21:30

Je trouve nos troupes particulièrement agitées. On remarque tout de suite que le pire s'apprête à se produire, pas seulement à cause de l'arrivée imminente de Gohen et ses troupes mais aussi par les tensions au sein de notre groupe. Je n'ai pas entièrement suivie les discussions entre Défenseurs mais il semblerait que Nergal ai été accusé injustement par Tenshirock d'avoir saboté son propre vaisseau de chasse. Voilà une nouvelle situation épineuse qui vient s'ajouter à notre lot de problèmes, les conflits entre membres d'une même équipe. Comme si cela ne suffisait pas d'avoir un ogre, façon de parler, prêt à bondir sur ses propres alliés pour les charcuter avec ses griffes acérées. Enfin bon, celui-ci a au moins eu l'honnêteté de venir s'excuser auprès de moi pour les dégâts occasionnés. Je vois tout de suite qu'il n'est toujours pas bien dans sa peau pour ce qu'il a fait mais je ne peux pas trop lui en vouloir, il est sincère et ce n'est pas comme si ses actes étaient volontaires. C'est un automatisme, comme pour la bestialité que cache mon frère au fond de lui. Je n'ai pas eu tous les détails à ce sujet mais j'en ai déjà discuté avec lui vaguement. Ne plus avoir aucun contrôle de sois doit être sacrément ennuyeux, c'est même une chose que je n'apprécierais pas vivre à leur place. Mais bon, il n'est pas essentiel d'avoir une partie sombre en nous pour commettre des choses atroces que l'on regrette ensuite, ce qui n'est vraiment pas le cas de mon père. Le mien non plus, car quand il se sera ramené avec son armée déguisée pour Halloween, je n'éprouverai aucun remord à poser la main sur lui. Ma détermination est bien plus grande que la pitié que j'ai envers les monstres comme mon paternel. Soit, je ne vais pas expliquer l'histoire à nouveau, vous connaissez les tensions entre Gohen et moi même si le combat n'est que psychologique pour l'instant. La situation risque d'exploser à tout moment et il est clair qu'une collision entre lui et moi n'est pas à exclure. Notre ennemi commun arrive enfin à notre poste de commandement, sourire aux lèvres et n'ajoutant pas un seul mot. Il se contente juste de nous dévisager tour à tour avant de s'attaquer au jeune Nathan, qu'il tue en quelques secondes à l'aide d'une boule de feu. N'étant pas un combattant à l'origine, sa résistance contre ce genre d'attaques est faible. Le fumier ! L'enfant n'a rien demandé et pourtant, il ne s'est pas gêné de l'exécuter devant plein de monde ! Même les démons alliés trouvent ceci ignoble. Moi, je préfère me taire car je m'attendais déjà à un coup bas provenant de mon père. C'est une triste fin pour le petit mais sa mort ne sera pas vaine, j'en fais le serment ! Et puis si nous parvenons à nous en sortir vivants, on s'occupera de lui rendre un bel hommage en souvenir de son incroyable courage car oui, il en faut beaucoup à son âge pour oser s'aventurer aussi loin de chez lui. Malheureusement, j'ignore combien de survivants il y aura. Alors que Tenshirock me demande de nouvelles instructions à lui fournir, moi je reste concentrée sur le dialogue qui oppose Gohen aux cinq démons de l'enfant. Mon père en vient même à la corruption pour une tentative de recrutement, moment où j'interviens clairement pour rappeler aux démons alliés de ne pas céder et de se battre pour l'honneur de leur défunt ami.

Non ! Ne vous laissez pas intimider par ses menaces ! Si vous rejoignez Gohen, la mort de Nathan n'aura servie à rien ! Rappelez-vous la raison principale de notre venue ici, éliminer la source du mal qui risque de se répandre dans la galaxie si nous n'accomplissons pas notre objectif maintenant ! Ne crachez pas au visage de votre ami ! Même mort, il continue de croire en vous !

Malheureusement, les cinq démons ne prêtent pas attention à mes paroles puisqu'ils se rangent auprès de Gohen après que ce dernier ai menacé de les tuer si jamais ils refusaient d'exécuter ses ordres. Évidemment, c'est très facile de convaincre pour un type qui dispose d'un grand pouvoir. Je pense que nous avons tous appris une nouvelle leçon aujourd'hui, celle de ne jamais faire confiance aux démons, peu importe les bonnes affinités qu'ils peuvent avoir avec les humains. C'est un fait qui est prouvé à l'instant puisque les anciens démons alliés bondissent tous sur Brin afin de l'attaquer comme des cannibales. L'un d'entre eux le transperce avec son arme avant de laisser ses associés terminer le travail. Nous aurions pu le secourir si nous n'étions pas autant figés par la peur. Et même si ce n'est pas le cas de tous les Défenseurs, certains restent abasourdis par la perte tragique d'une de nos jeunes recrues, ce qui est mon cas. Je n'éprouve aucune peur de mourir car je m'y suis déjà préparée depuis la planification de ce raid. Un soldat doit de toute évidence être prêt à faire face à ce cas de figure lorsqu'il part au combat et malheureusement pour deux de nos éléments essentiels à la réussite de cet assaut, la chance n'a pas été de leur côté. Nous nous battrons pour eux en tâchant d'éviter de nouvelles pertes. Pendant ce temps, mon père décide de passer à l'action en ouvrant une faille dans le sol, des flammes s'y échappant et faisant plus de cinq mètres de hauteur. Il m'expose ensuite personnellement sa joie à l'idée de me revoir mais je sais bien que tout ceci n'est qu'ironie dans le seul but d'amuser la galerie. Peut-être que cela amuse certains de ses soldats mais certainement pas les miens suite à ce qui vient de se produire. Gohen doit penser que nous ne sommes que des fourmis face à lui, sauf qu'il va vite comprendre que même les plus petits insectes peuvent résister aux plus gros obstacles jamais rencontrés dans une vie. Quelques gestes de la main suffisent au maître des lieux pour que les flammes soient repoussées dans notre direction. Fronçant les sourcils et gardant l'air sérieux, je fais sortir un énorme bloc de terre depuis le sol afin que celui-ci nous protège tous du gigantesque brasier envoyé par notre ennemi commun. S'il pensait pouvoir nous faire rôtir facilement et bien il vient d'échouer. La déflagration termine donc sa chute contre le mur avant que j'entreprenne une contre-attaque. Je recroqueville légèrement mes doigts avant d'effectuer une impulsion contre le rocher, ce dernier propulsant plusieurs picots qui embrochent directement tous les démons présents dans leur champ d'action. L'attaque est tellement rapide qu'ils n'ont même pas le temps de se voir mourir. J'enchaîne ensuite avec mes glaives, que je sors de mes fourreaux pour cisailler les restes du mur afin d'en faire des carrés pas trop gros mais ni trop petits non plus. Je finis par reproduire une nouvelle impulsion de manière à projeter le tout contre ce qui reste des survivants adverses. La partie de rigolade est terminée. Il est temps de passer aux choses sérieuses et c'est avec le regard froid que je fixe mon père comme je ne l'ai jamais fais auparavant.

Tu es allé trop loin cette fois-ci. Que tout le monde attaque !

Bon, je ne dois pas leur faire un dessin, notre armée sait qu'elle doit reprendre le combat sur le front contre celle des démons. Quant à ma division d'élites, elle n'aura qu'à s'occuper des sbires de Gohen pendant que je me charge de lui, ce que je fais sans tergiverser. Glaives aux mains, je m'accroupis légèrement avant d'effectuer un saut immense dépassant facilement les dix mètres grâce à la maîtrise de l'air. Jambes balançant vers l'arrière, buste redressé et armes pointées dans la direction opposée, je m'apprête à transpercer mon paternel en retombant juste devant lui...

_________________




Thème Jade - Goodness Gracious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Ven 24 Mai - 10:37

Mai entra ses griffes en andamantium et respire un bon coup pour se calmer. Elle préférait garder son énergie pour la bataille qui se préparait et qui semblait très proche car les ennemis commençaient à approcher pour commencer les hostilités. Mai fut tout excitée à l'idée de faire verser le sang. Elle sentit l'énergie de sa cousine, Jade, soeur de Peter. L'ayant déjà affronté par le passé, elle n'a pas eu de mal à la reconnaître et elle ne serait pas du tout étonnée qu'elle soit la dirigeante des opérations au sein de cette armée de l'Alliance des Défenseurs. Gohen tua un gamin aux cheveux verts qui se trouvait parmit les autres combattant adverses. Mai se régalait du spectacle bien que cela l'aurait amusé de s'en occuper, mais être spectatrice n'avait pas été désagréable du tout, bien au contraire, voir des enfants souffrir et mourir était quelque chose qu'elle adorait admirer, comme quoi, son oncle était aussi terrible qu'elle. Il était terrible mais aussi très fort car il a réussi à persuader les démons enfermés dans la boîte qui appartenait à l'autre gamin à lui obéir et Jade n'avait rien pu y changer. On dirait bien que cela tourne aux avantages des démons pour le moment car les défenseurs venaient de perdre deux membres et les démon en ont gagné cinq nouveaux. De plus, Gohen créa un beau cratère enflammé qui tua plusieurs défenseurs qui auraient du mal à survivre. Si il y en avait qui survivaient, Mai se donnera un plaisir de les éliminer. Elle en repéra d'ailleurs un de survivant, un blondinet. Faisant pousser ses griffes, elle saute à une hauteur impressionnante au-dessus des flammes et chargea vers le défenseur à une vitesse impressionnantes pour l'attaquer de tout les cotés en le lacérant avec ses griffes en andamantium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Raphaël
Membre

Capitaine
MembreCapitaine

Masculin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 75
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Recalé ! Suivant !

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Ven 24 Mai - 15:12

Raphaël était resté en retrait, il ne souhaitait pas se mettre en avant pour le moment, certains membres étaient tendus et des petits conflits éclataient ici et là, rien de très grave, mais il suffisait de très peu parfois pour que tout s'effondre. Les minutes passèrent et les démons s'approchaient, beaucoup n'y prêtaient pas attention, peut-être ne se sentaient-ils pas prêts à affronter pareille puissance ? Le scientifique, lui, attendait sereinement. Ce n'était pas comme s'il avait la force pour dominer ses adversaires ou l'intelligence pour les vaincre, mais la sérénité apportait à la réflexion l'environnement nécessaire à sa pleine utilisation. Deux puissances se mettaient en évidence, l'une d'entre elle était Gohen, l'autre lui était famillière, un membre de sa famille peut-être? Cette idée se confirma lorsque le leader tua Nathan, il y avait même certains démons qui étaient horrifiés par la scène, qui n'avait au demeurant rien d'extraordinaire. La jeune fille, car c'était à cela que ressemblait le démon, avait semblé prendre du plaisir à cette vision, peut-être était-elle du genre à avoir rapidement un orgasme? Car la mort du garçon avait été extrêmement courte et probablement sans souffrance. Peut-être même qu'elle n'était pas un démon, ou seulement à moitié.

Gohen chercha ensuite à tuer des Défenseurs en grosse quantité, Raphaël n'avait pas l'intention de le laisser faire, des arbres sortirent rapidement du sol, prenant immédiatement feu, mais l'objectif était assuré, le feu avait été stoppé temporairement par les végétaux qui désormais brûlaient, permettant aux Défenseurs de reculer. Entre temps la jeune fille avait sauté par-dessus l'immense brasier, de toute évidence, il était visé. Il contracta alors ses muscles, ainsi il avait environ 3 mouvements d'avance, lui permettant ainsi de se laisser attaquer sans risquer de se prendre de coups. Il en profita alors pour discuter un peu avec celle-ci.

"Enchanté je m'appelle Raphaël. Je risque d'apparaître bien impoli mais je voulais savoir avant que l'on en vienne aux mains, est-ce que vous simuliez? Je veux dire, quand le gosse est mort vous avez semblé prendre un tel plaisir, un plaisir érotique, alors même que son cerveau n'a même pas eu le temps de comprendre qu'il souffrait. Soit vous êtes si frustrées que cela suffit à vous satisfaire, ce que je ne vous souhaite pas, une autre possibilité serait que vous êtes une nymphomane qui ne s'assume pas, en plus d'être hyper-sensible à ce qui vous fait frémir de plaisir.

Raphaël parlait d'un air détendu, son visage était relativement neutre et rien ne laissait penser qu'il était attaqué par un démon en Enfer. C'était dans ses habitudes, il pouvait ainsi gagner du temps et s'amuser avec son adversaire. Il fit d'ailleurs pousser un oeillet rouge dans sa main gauche et un rhododendron dans l'autre et hésita.

"Les sentiments charnels ou l'élégance? Dur de choisir lequel vous sied le mieux. Sans doute un peu les deux, pourtant il faut bien avouer qu'une clématite nous correspondraient parfaitement."

À ces mots une nouvelle fleur apparu dans sa main droite, il les plaça toutes dans sa main gauche et les lui tendit en même temps qu'il évitait les assauts répétés.

"Les accepteriez-vous?" dit-il en affichant un large sourire qui tranchait avec sa relative impassibilité dont il avait fait preuve jusqu'à présent.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tenshirock
Membre

Masculin
Âge : 23
Inscription : 10/03/2012
Messages : 22
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 26 Mai - 23:31

On dirait bien que les choses sérieuses allaient commencer car les ennemis de l'Alliance des Défenseurs avançaient à grand pas et il semble bien que ce soit des démons supérieurs qui se sont joint à la bataille dont le big boss de tous, Gohen en personne qui semble bien déterminé à chasser les défenseurs de cette terre. Les choses commençaient d'ailleurs assez mal pour les défenseurs car le jeune Nathan mourra des mains du grand chef des démons. Tenshirock ouvra grand la bouche, béhat, choqué par cette scène d'horreure. Il savait que les démons était terrible mais pas au point de s'en prendre à un enfant. Bien sûr, Tenshirock avait déjà vu des gens mourir, même dans Lost Levels, mais jamais quelqu'un d'aussi jeune. Comme si cela ne suffisait pas, il a fallu que les démons qui servaient Nathan se rallient à Gohen avant de tuer Brin en ne lui laissant pas la moindre chance de s'en sortir. Tenshirock ferme ses yeux dissimulés derrière ses lunettes de soleil, baisse la tête et la secoue légèrement. Il la relève ensuite, regarde Nergal, sort de sa poche un trousseau de clef et les lui passe en le regardant d'un air sérieux.

"Ma proposition tiens toujours, je te laisse Goldorak. Il se pilote comme un vaisseau. T'es pas obligé de l'utiliser si tu ne veux pas. En tout cas, on va faire regretter à ces fumiers leurs crimes".

Il retourne son attention vers les démons et en faisant apparaître dans sa main son katana dont la lame était entourée d'un petit éclair rouge. C'est alors que suite à un tremblement de terre qui fissura le sol dont des flammes d'une intense chaleur en jaillir, tout ceci causé par Gohen, des flammes sont envoyés sur les défenseurs. Tenshirock ne savait vraiment pas quoi faire pour éviter cette attaque. Heureusement, l'intervention de Jade qui crée un bloc de pierre qui les protège le sauva, il lui devait la vie et il compte bien rembourser sa dette un jour. En attendant, un homme s'avança vers lui. Oui, un homme, un homme que Tenshirock n'avait jamais vu. Il n'était pas un démon ni un défenseur donc le rockeur ne savait pas ce qu'il faisait là. Il eut vite la réponse quand cet homme l'attaqua, il devait être avec Gohen. Mais Tenshirock ne comptait pas se laisser faire. Il fit une roulade sur le coté pour éviter la charge, puis, accroupis au sol, il y planta son épée. Le fil électrique rouge fila sur le sol jusqu'aux pied de l'ennemi qui fut entouré par ce fil autour du corps qui l'immobilisa tout en l'électrocutant un peu. Tenshirock se redresse et le regarde en prenant un fusil à pompe.

"Je ne sais pas qui tu es mais en tout cas tu es notre ennemi, donc, asta la vista".

Il braque son fusil à pompe vers lui et lui tire deux balles. Une au ventre, une sur le torse. Il s'écrase alors au sol. Il n'était pas encore mort mais cela ne saurait tarder avec les blessures qu'il a eu qui lui font perdre beaucoup de sangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lilith
Membre

Général(e)
MembreGénéral(e)

Féminin
Âge : 24
Inscription : 09/06/2011
Messages : 46
Zénis : 2000
Statut : Mauvais
Finisher : Souls Feast

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Lun 27 Mai - 19:40

Même si cela ne se voyait que très peu extérieurement, Lilith n'avait jamais vu son maître aussi furieux d'avoir été berné aussi facilement par les armées de son fils. Ceci se confirma assez rapidement lorsqu'ils arrivèrent tous sur place en groupe, Gohen ne perdant pas de temps pour tuer un jeune enfant avant de rallier à sa cause cinq démons aidant le camp opposé. Les démons récupérèrent ainsi quelques frères de sang qui ne tardèrent pas à éliminer un autre membre de l'alliance par surprise. Il ne s'agissait pas de n'importe qui puisque la cible avait une carrure bien imposante contrairement à ses alliés. Dans tous les cas, il venait de rendre son dernier souffle juste avant que le nouvel empereur démoniaque n'ouvre les entrailles de la terre pour en laisser s'échapper un feu qui s'éleva à plus de dix mètres de hauteur. Tout comme Mai qui se délectait de la souffrance et de la peur des adversaires, la reine des succubes assista à toute la scène avec une forte admiration. Cela ne faisait plus aucun doute, leur arrivée fut remarquée et allait probablement changer les choses. Gohen utilisa le feu afin de carboniser l'alliance entière mais une jeune femme intervint en faisant apparaître un mur de pierre de façon à ce que le feu s'y écrase sans faire de blessés. Étrangement, la déesse noire trouvait que celle-ci ressemblait fortement à Peter. Il devait s'agir d'un proche qu'elle ne connaissait pas, ce qui voulait dire que le nouvel empereur devait être de la même famille. Dans tous les cas, on pouvait lire dans ses yeux une forte détermination et l'idée de tenir tête, voir même d'écraser, Gohen et son empire qui commençait à s'amplifier. La demoiselle utilisa à bon escient le mur qu'elle venait de faire apparaître contre les démons, projetant des pics dans leur direction afin de les embrocher. Lilith esquiva et vit une bonne partie des troupes de son maître partir en fumée à cause de cette ennemie paraissant bien plus coriace que Peter. Une bataille générale éclata alors, l'armée adverse coursant en direction de celle des ténèbres. Mai fit sortir ses griffes et trouva à qui parler en attaquant le blond au cheveux spaghettis. De son côté, la reine des succubes se questionna intérieurement sur le lieu qui pouvait être découvert si jamais elle réussissait à franchir l'un des deux portails présents sur le champ de bataille. Alors qu'une idée lui traversa l'esprit, elle vit non loin de là Andrato se faire canarder par un type possédant un fusil à pompe. Le jeune homme à la chevelure blanche était un dieu, il ne pouvait pas mourir même s'il saignait beaucoup après s'être écroulé au sol. Lilith lévita jusqu'à lui avant de le fixer durement. Elle tendit une main vers le ciel avant qu'Excalibur, arme autrefois détenue par Sihn, n'apparaisse comme par magie. Sans pitié face à autant de médiocrité, elle charcuta froidement Andrato à l'aide de son épée. Il était vrai que les dieux ne pouvaient être tués que par des semblables mais dans tous les cas, il suffisait juste de leur couper la tête ou d'en faire des côtelettes pour s'en débarrasser. Un problème étant réglé, la déesse noire changea de cible pour se concentrer sur un jeune homme aux cheveux mauve. Elle pouvait ressentir sa force qui n'était pas bien grande mais cette apparence trompeuse cachait quelque chose de bien plus sombre. Il semblait accompagné par un autre monstre poilu, légèrement moins imposant que le précédent mais tout aussi intimidant. Lilith décida finalement de passer à l'action en se téléportant juste derrière les deux associés, pointant son doigt en direction de l'affreuse bestiole afin de la transpercer d'un rayon. Le coup la fit s'écrouler...

- Je plains les demeurés que vous êtes. Vous allez être bientôt les victimes de vos propres avancées technologiques. Comptez sur moi pour découvrir vos secrets les plus intimes jusqu'à la dernière information croustillante.

La reine des succubes finit par prendre son envol dans le ciel obscur du Tartare et tendit sa main droite vers la créature ainsi que son ami. Elle généra rapidement une boule d'énergie qui fut projetée contre le sol, toujours à proximité des deux Défenseurs. La sphère pénétra à l'intérieur de la terre avant de provoquer de violents tremblements. Les plaques tectoniques se fissurèrent suite à l'explosion de la boule d'énergie provoquée sous la croûte terrestre, ce qui causa un gouffre menant tout droit à de la lave en fusion dans laquelle les deux soldats tombèrent sans qu'ils n'aient aucun espoir d'en réchapper. Lilith savait qu'il ne lui faudrait pas plus de cinq minutes pour se débarrasser de vermines aussi faibles. A la base, elle pensait plutôt blesser grièvement le plus faible des deux comme pour détourner l'attention pendant qu'elle s'approcherait des portails. Cependant, la déesse noire venait de faire un strike en se débarrassant également de l'humain accompagnant la bestiole. Dans tous les cas, cela faisait encore deux effectifs en moins pour le camp adverse et la reine des succubes devait s'estimer heureuse de pouvoir prendre son temps pendant qu'elle n'avait personne pour lui barrer la route. Celle-ci survola un peu le champ de bataille avant de se poser face au plus petit des portails. Lilith tenta de l'ouvrir via le petit ordinateur électronique mais ce fut sans aucun résultat. La déesse noire décida alors de tester la grande porte, cette dernière s'ouvrant sans la moindre difficulté après qu'elle ai appuyée sur le gros bouton rouge. Peut-être qu'une sécurité avait été imposée pour la porte principale mais certainement pas pour la plus grande. Sourire aux lèvres, la succube se tourna en direction des démons...

- Avertissez le plus de monde possible ! Nous partons en balade !

Lilith s'attendait effectivement à ce qu'une grosse part des troupes alliées présentes sur le terrain vienne obéir à ses commandements. Le chef de l'armée établit un rapport à la déesse noire, disant qu'ils étaient au nombre de cinq cents et prêts à exécuter les tâches demandées. Sans tarder, la sulfureuse succube leur demanda de la suivre en traversant le gigantesque portique servant à faire passer les chars d'assaut et les oiseaux d'acier appartenant aux adversaires...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Orias
Membre

Adjudant(e)
MembreAdjudant(e)

Masculin
Âge : 24
Inscription : 25/02/2011
Messages : 34
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mar 28 Mai - 15:24

Le jeune garçon répondit à la question posée par Orias, ce dernier avouant ne pas être dans ses chaussons pour la suite des évènements. Le caporal comprenait bien le petit Nathan qui ne semblait pas encore assez grand pour participer à des missions aussi périlleuses que celle-ci. Le demi-démon n'imaginait pas Jade être une personne sans cœur même si cela restait une mauvaise idée d'avoir amené un enfant aux Enfers. Quant à Nergal, il exposa clairement sa façon de pensée à Tenshirock, se retenant de lui jeter l'eau sale de la bassine en pleine figure. A sa place, Orias ne se serait pas gêné de s'exécuter même si cela pouvait engendre des sanctions disciplinaires. La chef des opérations, qui avait l'occasion d'assister à la dispute comme tous les autres, n'intervint pas et resta concentrée sur l'horizon. La mésentente au sein du groupe ne l'intriguait pas plus que l'arrivée de nouveaux démons. Le calme revint peu à peu une fois que l'autochtone ai prit ses distances par rapport au second caporal qui s'était empressé de le mener à la baguette en lui demandant de baisser d'un ton. Qu'allait-il faire s'il ne le faisait pas ? Le sanctionner pour son manque d'obéissance ? Nergal venait juste d'exprimer la vérité concernant Tenshirock. Remettre la cause de son propre travail sur une personne innocente était indigne d'un supérieur. Dans un autre temps, Brin vint s'excuser de son attitude et proposa de combattre l'armée des ténèbres seul. Cependant, Orias n'eut pas le temps de donner son avis à cause de l'arrivée imminente de Gohen et ses troupes. Même s'il faisait particulièrement étouffant au Tartare, un vent glacial parcouru le corps du jeune homme qui finit par assister impuissant à la mort de deux de ses camarades, Nathan et Brin. Les choses s'envenimèrent à vitesse éclair, Jade sauvant les troupes de l'alliance en stoppant une déflagration provoquée par son père. Raphaël se chargea d'une démone aux griffes acérés tandis que Tenshirock effectua du tir aux pigeons avec un garçon d'une peau assez pâle. Ce dernier fut vite laminé par le fusil à pompe du caporal, ce qui semblait être une bonne chose pour l'alliance bien qu'Orias avait un doute sur l'utilité d'une arme construite par les humains. Ne le laissant pas le temps de se relever, une autre démone un peu plus charismatique intervint afin de lui infliger le coup de grâce en le charcutant à l'aide d'une épée. La scène fut particulièrement atroce mais malheureusement pas assez pour faire reculer le jeune homme et son compagnon touffu. La démone à cornes usa d'une ruse en se téléportant juste derrière eux, transperçant l'animal extra-terrestre d'un rayon d'énergie. Bourrico s'écroula au sol alors que le demi-démon, yeux écarquillés, s'avança vers lui en se laissant tomber sur ses genoux. Orias était inquiet de l'état de santé de son compagnon de route et lui frotta la poitrine...

- Pas toi ! Non ! Me lâche pas, vieux ! Pas maintenant ! Ouvre les yeux !

- Sa tingin ko kaya...mayroon isang punctured baga...
- Je crois bien...avoir un poumon perforé...


- Tu dois rester éveillé, un médecin va venir s'occuper de toi !

Après Nathan et Brin, ce fut le meilleur ami d'Orias qui s'apprêtait à rendre son dernier souffle. Non, il en était hors de question pour le jeune homme, il comptait bien empêcher qu'une telle chose puisse se produire pour la troisième fois consécutive. Malheureusement, la démone venait de sonner psychologiquement le caporal, ce dernier étant incapable de riposter face à l'attaque qu'elle expédia contre le sol. Au bout de quelques secondes, la terre se fissura sous les pieds d'Orias avant que la plaque tectonique ne se brise entièrement, faisant ainsi chuter les deux amis dans de la lave à température optimale. La fin était-elle proche pour deux nouveaux soldats de l'alliance ? Cela semblait apparemment le cas avant que le jeune homme réussisse à stopper leur descente en s'accrochant à l'arrête d'un rocher avec l'aide d'une seule main, l'autre rattrapant in extremis celle de Bourrico. Ils venaient tous les deux d'échapper au pire bien qu'un bassin de magma les attendait toujours quelques mètres plus bas. Étant donné que le poids de son compagnon touffu était plus important que le sien, Orias semblait dans l'incapacité de tirer sur la main de Bourrico de manière à le remonter. Et puis de toute manière, l'animal extra-terrestre était sévèrement blessé et ne pouvait pas bouger comme bon lui semblait. Quant au jeune homme, il n'allait pas tenir bien longtemps à cause de leur poids, ceux-ci attirés vers la lave en fusion. D'une voix assez faible, la boule de poils conseilla son ami de le lâcher pour sa propre survie mais Orias était catégorique, soit ils s'en sortaient ou ils plongeraient ensemble dans le bassin de magma. Finalement, n'ayant plus la force suffisante pour tenir, le jeune homme lâcha l'arrête du rocher de manière à terminer sa chute en compagnie de son meilleur ami. Alors que tout semblait terminé pour eux, les yeux d'Orias prirent la forme de ceux d'un félin, des ailes commençant à se déployer dans son dos avant de les battre rapidement de manière à remonter la tranchée avec son compagnon touffu. Une fois revenu sur le champ de bataille, le caporal déposa son ami sur le sol avant de s'écrouler à quatre pattes, ses yeux redevenant normaux tandis que ses ailes disparurent subitement. Orias commença alors à regarder autour de lui et ne semblait pas comprendre de lui même ce qu'il venait de faire, ni même expliquer à Bourrico...

- Ano ang...ano ang nangyari ? Namin sa wakas...patay ?
- Que...que s'est-il passé ? Nous sommes enfin...morts ?


- Non...il n'y a même rien de plus vivant que nous deux en ce moment.

- Paano ito posible ?
- Comment est-ce possible ?


- Je l'ignore, un coup de chance sans doute. Ah non, c'est pas vrai !

- Ano ? Ano ito ?
- Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?


- La démone a réussie à nous fausser compagnie et le portail est ouvert !

- Sa tingin ninyo ba...?
- Tu crois que...?


- C'est certain. Elle vient sûrement de le traverser pour atterrir sur D-101 !

- Dapat mong ihinto sa lahat ng mga gastos.
- Tu dois l'arrêter à tout prix.


- Mais toi ?

- Huwag mag-alala, mga doktor...ang bahala sa akin. Pumunta.
- Ne t'en fais pas, les médecins...vont s'occuper de moi. Vas-y.


- D'accord...je reviens aussi vite que je peux.

C'est avec un peu d'hésitation qu'Orias finit par abandonner son ami après avoir interpellé quelques médecins de l'alliance pour qu'ils puissent le soigner. Bourrico étant entre de bonnes mains, le jeune homme devait se concentrer sur la démone à cornes qui venait de lui filer entre les doigts. Le caporal savait qu'un Défenseur n'aurait jamais laissé le portail ouvert derrière lui par mesure de sécurité, ce qui signifiait bien évidemment l'invasion des troupes démoniaques sur D-101. Comme lui avait conseillé son compagnon touffu, il fallait rapidement stopper l'avancée de la succube avant qu'elle ne puisse situer l'emplacement de la base secrète. Mais il y avait bien pire que cela, notamment le fait que le quartier général renfermait des informations classées confidentielles que seuls les soldats de l'alliance pouvaient consulter. Orias traversa finalement le grand portail de toute urgence, n'ayant pas sollicité l'aide de troupes sur le terrain puisqu'il n'y avait plus suffisamment d'effectifs pour combattre l'armée des ténèbres. De plus, la base secrète était gardée par d'autres troupes alliées...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Jeu 30 Mai - 22:54

[gohen ma demander de venir mettre mon grin de cell]

La bataille faisait rage, les démons batailler fort contre les Défenseur pour garder la mainmise sur leur territoire. À vrai dire on pourrait se demander pourquoi en vue qu'il s'agissait d'une sorte de prison d’où ils étaient les gardiens des âmes des criminels et des monstres qui auraient causé les pires atrocités de leur vivant. Les démons étaient eux aussi prisonnier de cet univers, du moins avant l'arrivée de Gohen qui leur offrit une nouvelle vision de la liberté, et ils se battaient donc pour garder l'emprise sur cet endroit maudissent. La bataille faisait encore plus rage depuis que Gohen accompagné de ses guerriers d’élite se rajoutèrent à la bataille, dans le brouhaha causer par le bruit des armes qui s'entrechoquer mélanger au crient de rage et de douleur ressenti par les combattants. Un hurlement causé par un monstre dans le ciel on pouvait voir un dragon noir chevaucher par Jack et suivit par un grand nombre de jeune dragon. L'archidemon avait ressenti de grande vibration qui le força à revenir en enfer et quand il arriva qu'il puisse voir qu'ils étaient envahis. Jack alors ne fonça pas au combat après avoir découvert l'invasion mais avait décidé alors d'enclencher un plan qu'ils avaient mis en place a l’époque des guerres angéliques afin de se préparer dans ce genre de cas. Jack était allé chercher Virgoth le roi des dragons noirs qui fut tuer par le passer et son âme envoyer en enfer, les frère démon avait conclue un pacte qu'en échange d'un territoire en enfer et en plus de reconstituer son corps ainsi que les corps de ses enfant, Gohen pouvait à n'importe quel moment faire appel à leur service et le moment était venue.

Jack chevauchant Virgoth tel un cavalier chevauchant sa monture, arriva au-dessus du champ de bataille plus exactement au-dessus des lignes adverses, il leva le bras en l'air armé de l'épée des âges et le rabaissa d'un coup donnant l'ordre au dragon de plonger assez bas pour larguer des sortes de créature noire rouler en boule au cœur des troupes ennemies. Les monstres étaient l’œuvre de Jack, il l'a surnommé les Racks, des prédateurs née pour tuer, aux griffes acérer, au croc aussi tranchant que des lames de rasoir et armé d'une queue capable de traverser les armures pour finir si quelqu'un avait l'audace de trancher ses créatures il aurait la surprise de découvrir le plus corrosif des acides qui composait leur sang. Les Rack reprirent leur forme de base avant d’atterrir sur leur patte et à se mettre à attaquer les défenseurs, pour causer un maximum de victime.

Jack put admirer l'horreur de la guerre se nourrissant de cette peur si intense que pouvait ressentir les soldats des deux camps. Une atmosphère si enivrante c’était installer que cela lui rappela les guerres du passé au coté de son frère, il avait si longtemps qu'il n'avait pas guerroyé ainsi et maintenant il pouvait assouvir sa soif de carnage et de sang. Il ne devait pas oublier cependant la suite du plan donnant l'ordre aux dragons qui était parti chercher des sortes de sphère métallique qui était rien d'autre que des bombes a largué sur les troupes ennemies pour ne pas leur laisser de répit. Jack dit par télépathie à son frère Gohen avec un petit ton narquois comme il avait l'habitude de faire :

*« oh mon chère frère !je m'absente un petit millénaire et c'est déjà la guerre tu ne peux pas te passer de moi apparemment ! »*

Il se mit a rire sadiquement se régalant du spectacle que lui offrait cette bataille.

Raks :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Ven 31 Mai - 23:30

Le combat entre l'Alliance des Défenseurs et les démons semblait intense. Il y eut beaucoup de pertes, que ce soit dans un camps ou un autre. Les démons supérieurs, les plus puissants de tous ont fini par intervenir dans la bataille pour en finir avec leurs ennemis et les chasser de leur territoire. En parlant de ce territoire, qui était les enfers, Gohen avait nommé un nouveau chef pour y régner en tant que chef d'Infernus, un groupe créé par Sihn mais qui a subit le châtiment qu'il méritait pour trahison. Cette personne qui aurait dû diriger Infernus et régner sur les enfers était une certaine Diona, une démone femme-oiseau, chose d'assez originale il fallait l'avouer. Seulement, ce que Gohen ne savait pas, c'est que les démons d'Infernus avaient élu un autre maître, un démon bien plus puissant que Diona après l'écartement de Sihn au pouvoir. Ce démon, Gohen le connaissait très bien et vu qu'on ne pouvait pas dire qu'entre eux c'était l'amour, ça c'était le cas de le dire, il n'est donc pas étonnant qu'il n'ait pas voulu de lui comme dirigeant d'Infernus. Enfin bref, ce fameux démon élu n'est autre que Jimbolo, le démon qui a conquéri Japanîmes et y a instauré une tyrannie. Il a appris par un messager qu'il était à présent le nouveau dirigeant d'Infernus. Suite à cela, Jimbolo avait donc décidé de quitter temporairement Japanîmes pour les enfers. Seulement, voilà que sur place il apprend que Gohen, le démon le plus puissant de l'histoire, a nommé quelqu'un d'autre à la tête d'Infernus. Jimbolo n'aimait pas vraiment ça et il compte bien se débarrasser de Diona pour reprendre ce qui lui revient. Sur une colline où se trouvait la fameuse dame-oiselle, celle-ci avait envoyé des oiseaux déchiqueter les cadavres victimes de la bataille tel des charognards. Depuis là où il est, en retrait de la bataille entre les Défenseurs et les démons, Jimbolo l'observait. Cette femme semblait peut-être démoniaque mais niveau puissance elle ne le surpassait pas. Il disparaît pour réapparaître derrière elle. Jimbolo serre son poing qu'il charge d'électricité et donne un violent coup au dos de la démone. Le poing du démon avait transpercé l'endroit où il a porté son coup, ce qui fait que son poing ressort par le ventre. Un sourire narquois s'affiche sur les lèvres de son visage d'adolescent humain. Jimbolo se penche vers elle et lui murmure : "Tu pensais pouvoir me voler le pouvoir? Infernus m'appartient, c'est moi qui ait été par le peuple, pas toi, tu n'es qu'une imposteuse".

Jimbolo pousse Diona en déplantant son bras du dos de la dame-oiselle et se redresse. Son bras était couvert de sang mais il s'en fichait, se salir un peu n'était pas dramatique. Diona n'avait pas mis longtemps pour succomber à ses blessures et en mourir. Jimbolo regarde le cadavre d'un air hautain avant de le pousser avec son pied dans le vide, vers le pied de la falaise où avait lieu la grande bataille.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nergal
Membre

Sergent(e)
MembreSergent(e)

Masculin
Âge : 24
Inscription : 21/04/2011
Messages : 10
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Sam 1 Juin - 14:59

De loin, Nergal entendait Tenshirock lui réclamer le calme face à ses supérieurs. L'autochtone ignora totalement ce qu'il disait car y prêter attention le pousserait à répondre à ce jeune ingrat qui se prenait pour un caporal alors qu'il méritait tout simplement d'être classé au rang d'ordure de l'alliance. Aucun soldat de l'alliance ne désira s'incruster dans cette histoire, ni même la chef des opérations qui semblait bien plus concentrée sur l'horizon où une horde de démons arrivait à grands pas. De plus, le morale du petit Nathan se dissipa peu à peu vu que son instinct lui disait probablement que la suite des évènements n'allait pas être de la tarte. Nergal n'en savait strictement rien mais dans tous les cas, il essaya de remotiver la jeune recrue afin qu'elle ne les abandonne pas au plus mauvais moment. Alors que l'autochtone soumit son idée à Nathan, il fut en quelques sortes interrompu par l'arrivée imminente de nouvelles troupes démoniaques, celles qui attiraient l'attention de Jade. Sans perdre un seul instant, l'homme à la chevelure blanche et au teint grisâtre, qui devait être Gohen, carbonisa l'enfant qui parlait encore à Nergal il n'y avait même pas une minute. L'attaque tua Nathan sur le coup, laissant de nombreux soldats choqués par cet acte ignoble. L'autochtone bouillait de l'intérieur bien qu'il garda son calme extérieurement, s'approchant de la dépouille de la jeune recrue afin de la prendre dans ses bras. L'extra-terrestre était attristé par sa mort car le garçon semblait être l'un de ses plus proches amis au sein de l'alliance. Ce fut Nergal qui l'engagea avec la confirmation de Peter et aujourd'hui, Nathan effectua sa première et dernière mission périlleuse, tout comme Brin qui périt aux mains de cinq traîtres autrefois sous les ordres du détenteur à la boîte mystère. Tandis que les choses commencèrent à dégénérer entre les deux camps, Tenshirock revint vers le vieillard pour s'excuser de son attitude et lui proposa par la même occasion de piloter son mobil-suit personnel. Légèrement émotif, Nergal laissa couler quelques larmes avant de déposer le corps inerte du jeune garçon sur le sol, se relevant...

- J'ai dis que je testerai les chasseurs fantômes une fois au Tartare et je compte bien tenir cette promesse, ne serait-ce que pour montrer à ces monstres qu'ils viennent de faire une grave erreur en s'attaquant à plus faible qu'eux ! Et puis, autant pratiquer un domaine où nous sommes compétents. Moi je le suis pour piloter des vaisseaux et toi pour combattre dans des robots géants. Je ne te demanderai qu'une chose, c'est de balayer le ciel des troupes ennemies pour que je puisse décoller en toute sécurité. Même sans Nathan, mon idée reste applicable. Il me faut juste un peu de temps pour placer le lance-flammes en dessous de mon chasseur.

Le temps étant compté pour l'alliance, Nergal abandonna Tenshirock afin de chevaucher ses montures préférées, à savoir les oiseaux d'acier. Cependant, l'autochtone ne décolla pas avant d'avoir eu les modifications nécessaires sur le chasseur fantôme. Par précaution, il interpella plusieurs techniciens de manière à ce qu'ils s'occupent de placer le lance-flammes sous le vaisseau. Malheureusement, il fallait se dépêcher et faire également les raccordements nécessaires pour que l'arme de destruction puisse fonctionner depuis le tableau de bord du bolide. Ce fut au bout d'une trentaine de minutes que le vaisseau finit par être opérationnel grâce aux techniciens rapides et compétents. L'extra-terrestre n'espérait plus qu'une chose, que les commandes répondront correctement cette fois-ci. Le caporal avec qui il s'était récemment disputé devait déjà être entrain de déblayer la voie des airs pour permettre à Nergal de réussir son décollage. Mais voilà qu'au loin, de nouveaux renforts ennemis arrivèrent en masse. Des dragons géants figurèrent parmi ce supplément d'adversaires. Avec des créatures aussi imposantes, puissantes et agiles, l'autochtone ne pourrait pas agir efficacement et ainsi remplir la mission qu'il voulait absolument réussir. Le vieillard et son vaisseau étaient donc bloqués au sol jusqu'à ce que Tenshirock ou un autre membre de l'alliance fasse un nettoyage complet des voies aériennes, d'autant que les choses ne s'arrangeaient pas mieux sur la terre ferme puisque des créatures répugnantes furent lâchées. Tenshirock devait faire vite s'il voulait avantager les Défenseurs...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tenshirock
Membre

Masculin
Âge : 23
Inscription : 10/03/2012
Messages : 22
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 2 Juin - 21:58

Apparemment, Nergal a été choqué par la mort de nathan et Tenshirock le comprenait. Tenshirock regarde son adversaire qui était à terre. Bien qu'il soit gravement blessé, il ne succombe pas à ses blessures, ce qui semblait étrange. Donc, ce type ne devait pas être humain et si il n'était pas humain, Tenshirock n'avait pas la moindre idée de ce qu'il pouvait être. Il n'a pas eut à se poser longtemps la question car une démone travaillant pour le compte de Gohen arrive et tua le jeune homme en le découpant en plusieurs morceaux. Ce n'était pas du tout jolie à voire, les démons n'y allaient pas de main morte avec leurs sbires, c'était le cas de le dire. Bien qu'elle soit intervenue, la démone ne sembla pas du tout s'intéresser au hacker mais à Orias et son ami. Tenshirock détourne son attention d'eux en écoutant les dires de Nergal qui refusa de piloter Goldorak mais lui demande de tuer les ennemis qui survolaient le ciel. Le rocker hoche la tête et court vers Goldorak pour y monter dedans et le démarrer. Une fois ceci fait, il tire des rayons jaune qui sortent des cornes du robot géant. Il tire plusieurs fois pour tuer un maximum d'ennemis. Une fois qu'il n'eut plus d'ennemis en vu, il allume la radio de l'alliance pour contacter Nergal et lui dire : "Nettoyage du ciel terminé...à toi".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nergal
Membre

Sergent(e)
MembreSergent(e)

Masculin
Âge : 24
Inscription : 21/04/2011
Messages : 10
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 18 Aoû - 20:15

Nergal scrutait toujours le ciel obscur du Tartare avec un œil attentif. Aux commandes de son robot géant, Tenshirock s'occupait de faire le ménage en éliminant toutes les créatures susceptibles de faire échouer le plan merveilleusement bien imaginé de l'autochtone. Même si le sol n'était pas mieux sécurisé que le ciel, le vieillard avait une bonne place pour assister à ce qui semblait être l'anarchie complète aux Enfers. Des flammes continuèrent de sortir des entrailles de la terre pour aller embraser le ciel. Avec l'arrivée de nouveaux renforts ennemis, le peu de soldats qui restaient de l'alliance ne tiendrait pas longtemps. Plus les Défenseurs tuaient les adversaires, plus ceux-ci revenaient nombreux et gros comme les dragons qui n'hésitèrent pas à cracher du feu sur les hommes de l'alliance présents au sol. Par chance, Tenshirock parvint à les tuer en les transperçant de rayons laser projetés depuis les cornes du mobile-suit qu'il contrôlait. Ce fut également la même chose pour les quelques succubes et autres créatures ailées peuplant le ciel. Pour ce qui était du champ de bataille, la mission de nettoyage semblait être un peu plus compliquée pour le caporal mais ce n'était plus un problème puisque Nergal estima que le ciel était suffisamment dégagé pour décoller. L'autochtone mis en marche les moteurs de son vaisseau spatial avant de prendre son envol, passant aux côtés du Goldorak pilotait par Tenshirock où il montra son pouce comme pour montrer qu'il était satisfait de son travail. Sans perdre un instant de plus, le vieillard s'assura de voler assez bas de façon à raser le sol, ne désirant pas canarder par inadvertance ses propres alliés. Voyant un groupe de démons à l'horizon, Nergal fonça dans leur direction...

- Je vais vous montrer que moi aussi je peux cracher des flammes !

Lorsqu'il survola le dessus de leur tête, l'autochtone activa le lance-flamme afin d'incinérer les démons qu'il visait. Il n'en fallait pas plus pour les tuer bien que Nergal rencontra assez rapidement un autre défi de taille. Alors qu'il répéta l'opération à plusieurs reprises, d'horribles créatures commencèrent à le prendre en chasse, certaines n'hésitant pas une seule seconde à bondir sur les ailes de son oiseau d'acier afin de s'y agripper à l'aide de leurs griffes. Voyant que cette stratégie n'était plus très efficace, le vieillard reprit de l'altitude tout en effectuant quelques tonneaux sur les côtés. Ceci obligea les quelques créatures à chuter sur le sol bien qu'elles retombèrent sans mal sur leurs pattes tout comme les chats. Hors de danger, Nergal constata tout de même que les ailerons de son engin spatial étaient sévèrement endommagés et qu'il perdait peu à peu de l'altitude. De plus, il remarqua depuis le ciel que les étranges bestioles qui venaient de le prendre pour cible avaient un sang acidifiant. Malgré la difficulté à piloter, l'autochtone manœuvra vers la gauche de façon à contre-attaquer. Cependant, il fit perdre à son vaisseau de l'altitude et fonça en direction du sol où il percuta une horde de créatures, l'oiseau d'acier raflant le sol et repoussant les ennemis jusqu'à ce qu'ils tombent dans un gouffre rempli de flammes, le même que Gohen avait ouvert quelques temps plus tôt. Le vaisseau quant à lui, s'arrêta in extremis sur le rebord du précipice. Soulagé de ne pas avoir effectué le grand plongeon, Nergal lâcha les commandes en soufflant et en s'enfonçant dans son siège. L'autochtone n'était pas encore sauvé pour autant car un geste brusque pouvait pousser le vaisseau au fond du gouffre. Le vieillard reprit aussitôt contact avec Tenshirock pour lui réclamer de l'aide, étant le mieux placé pour l'aider...

- Tenshirock, tu me reçois ? C'est Nergal. J'ai besoin que tu me viennes en aide avec ton Goldorak. Je suis coincé dans mon vaisseau qui est sur le point de basculer dans la faille que Gohen a ouvert si jamais je tente un mouvement brusque. Chose positive, je me suis débarrassé de ces bestioles monstrueuses qui ont eu également droit à leur baptême de l'air.

Le message ayant été transmis, Nergal n'avait plus rien à faire pour l'instant à l'exception d'attendre le caporal qui devait venir remorquer son vaisseau spatial en espérant qu'il n'intervienne pas trop tard. Le champ de bataille était vaste mais heureusement, l'autochtone avait précisé qu'il était au bord d'un gouffre...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gohen
Membre

Empereur
MembreEmpereur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 18/02/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Rituel Satanique

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Jeu 28 Nov - 19:41

Sur le terrain, les esprits commençaient à s'échauffer et la baston générale entre les deux armées n'était qu'à deux doigt d'éclater. Gohen venait de faire appel à sa maîtrise du feu pour provoquer une gigantesque déflagration qui allait probablement carboniser une bonne partie des Défenseurs. Mais bien évidemment, Jade assurait constamment les arrières de ses troupes et ce fut sans grosse difficulté qu'elle fit sortir un mur de terre depuis le sol, ce dernier servant à les protéger. Le nouvel empereur démoniaque ne pouvait qu'être bluffait des performances de sa fille bien qu'elle n'avait pas encore beaucoup d'expérience quant à la manière dont elle gérait l'armée de Peter. Cela dit, pour une débutante, ses débuts en tant que dirigeante n'étaient pas trop mauvais. Gohen se disait même intérieurement que Jade avait tout ce qu'il fallait pour devenir l'héritière à la place de sa nièce. Il pensait éventuellement à rallier sa fille à ses ambitions mais il savait également qu'elle n'accepterait pas en raison de ce qu'il avait osé faire lors de sa naissance. Cependant, il comptait bien mettre tout en œuvre pour la faire céder. Après tout, reprendre son second enfant sous son aile était une façon de se faire pardonner de l'infanticide qu'il a lui même projeté de commettre lorsque Jade était encore petite et sans défense. Aujourd'hui, elle avait bien grandie et mettait sa vie en danger rien qu'en se dressant contre son paternel, tout comme Peter qui semblait lui avoir monté la tête après avoir croisé sa route. La fureur dans les yeux, la fille du maître des démons répliqua en envoyant d'énormes picots en direction de l'armée des ténèbres. Plusieurs soldats de Gohen se firent transpercer mais le chef en personne ne calcula pas trop cette perte. Pour lui, des démons aussi faibles n'étaient qu'accessoires et n'aidaient en rien à la réussite d'une bataille. Les choses se mirent en place rapidement, chacun ayant trouvé l'adversaire à combattre. Lilith eu même la brillante idée de traverser l'un des portails, malencontreusement resté ouvert, afin de découvrir le lieu qui s'y cachait derrière. Gohen se doutait bien que celui-ci devait être secret et qu'il s'agissait probablement de la base de l'alliance. Il reprenait enfin le contrôle de la situation, bien qu'il ne semblait pas l'avoir perdu depuis qu'il était présent en personne sur le terrain. Au moment où Jade tenta une attaque au corps à corps, Gohen lui retint les poignets avant que les glaives de son ennemie ne s'enfoncent dans sa chair. Il ricana avant de la regarder...

- Tu es vraiment prête à risquer la vie de tes amis pour une vengeance personnelle ? Aussi souvent que j'ai été sur Terre, ton frère s'est inlassablement dressé contre moi en espérant me renvoyer dans ce vaste monde et quelle leçon a-t-il tiré de tout ceci ? Aucune, car il y a eu du sang versé à chaque fois qu'il a tenté de m'arrêter. Je veux te prouver ma bonne foi et c'est pourquoi je te propose de me rejoindre. Tu seras formée au rang d'héritière au trône, c'est une façon de me faire pardonner de la souffrance que j'ai pu te faire par le passé. Mais tu peux tout aussi bien refuser mon offre, ce qui t'amènerais à mourir avec eux. Je vais te faciliter le choix.

Suite à ces paroles, Gohen continua de fixer sa fille avec un large sourire, ayant la confiance dans la peau. De l'électricité statique se mit subitement à contourner leur deux corps rapprochés. La foudre émanait de celui de l'empereur démoniaque et infligea bien évidemment des décharges à Jade de façon à la faire céder. Néanmoins, la fille du chef suprême des démons semblait dotée d'une résistance incroyable. Il ne savait pas trop à quel genre d'entraînement elle avait été confronté sur Terre mais il était clair qu'il en faudrait plus que de l'électricité pour l'affaiblir. De toute évidence, ce n'était pas le but premier de Gohen mais bien le second. Il préférai laisser du temps à Jade pour prendre sa décision, bien qu'elle devait le faire vite si elle ne voulait pas éveiller de nouveau le sadisme de son père. Avec de la réactivité, l'empereur démoniaque lui infligea un coup de genou dans le ventre avant de croiser ses mains et ainsi taper dans son dos, la terrienne allant s'écraser face contre le sol. Gohen jeta un dernier regard à Jade du haut de son rocher avant de se concentrer sur le reste des troupes ennemies, ayant bien l'intention de frapper fort une nouvelle fois. Il lâcha subitement un cri continue qui résonna sur tout le champ de bataille. Cependant, il n'y avait pas qu'un son qui s'échappa de sa bouche mais également de fines particules cendrées. Celles-ci recouvrirent rapidement le terrain et principalement les soldats de l'alliance qui se retrouvèrent étrangement rongés jusqu'à disparaître intégralement de la circulation. Au bout de quelques secondes, Gohen stoppa le mystérieux massacre auquel il s'adonnait avant d'être alerté par l'arrivée de son frère Jack, ce dernier venant lui prêter main forte avec son armée de créatures tout aussi effrayantes que lui. Malheureusement, cette bonne nouvelle en entraîna une mauvaise puisque la route de Gohen croisa une nouvelle fois celle de Jimbolo, celui-ci venant réclamer son dû en territoire hostile après s'être débarrassé assez facilement de Diona, celle qui venait tout juste d'être nommée dirigeante de l'Infernus. Les démons la constituant s'arrêtèrent aussitôt de combattre l'ennemi pour laisser ceux étant loyaux à Gohen faire tout le travail. Le chef suprême des démons ne tarda pas à comprendre la supercherie, pensant bien qu'une partie de sa fratrie obéissait désormais à son éternel rival, Jimbolo...

- C'est un jour qui devrait être festif pour tous les démons et pourtant, tu es le seul à tout gâcher par ta simple présence. Si tu es là pour me proposer un nouveau marché, oublie tout de suite car je n'ai nullement besoin de ton aide. Mais bon, je doute que tu es là afin de partager avec moi le verre de l'amitié après ce que tu viens de faire à Diona. Tu es plutôt ici pour me voler un peu de mon succès mais tout comme toi, j'ai toujours eu du mal à partager mes jouets. Cependant, c'est mon jour de bonté et je suis enclin à t'en prêter un histoire que tu puisses t'amuser. Jack ! Occupes-toi de lui !

Après avoir attribué cette première mission à son frère, Gohen ordonna à toute son armée d'attaquer à la fois Défenseurs et démons s'étant ralliés à l'Infernus. Le nouvel empereur démoniaque aurait bien bien voulu s'occuper de Jimbolo mais il venait d'être interrompu en pleine confrontation familiale, ce qui ne l'empêcha pas de poursuivre cette sorte de discussion diplomatique avec sa fille. Il jugea plus nécessaire d'amadouer Jade dans ses rangs que de s'occuper d'un traître...

_________________


Ordre de Passage
Tenshirock - Nergal - Gohen - Jade - Jack - Jimbolo - Mai - Raphaël

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jade
Membre

Commandant(e)
MembreCommandant(e)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 15/09/2010
Messages : 53
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Luminescence

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 26 Jan - 16:17

Comme je le craignais, l'attaque frontale que je viens de tenter sur Gohen n'a pas eu l'effet escompté puisqu'il me bloqua les poignets en les pressant assez férocement. Cela me fait un mal de chien, ce à quoi je réponds expressivement en lui grimaçant au nez pendant qu'il me rabâche le risque encouru par mon unité si je continue de m'obstiner à me dresser contre son régime tyrannique. Quelle bonne blague, comme si l'idée vient tout juste de lui traverser l'esprit d'exterminer l'alliance au complet pour ne plus avoir affaire à nous. Ce qui est pire dans son ignoble chantage, c'est qu'il a encore le culot de me proposer de le rejoindre si je veux avoir la vie sauve. Même si je ne cherche pas à lui répondre, ma réponse a un effet immédiat. Il est hors de question que je me joigne à lui ou que je sois témoin des crimes qu'il peut commettre à droite et à gauche. De toute manière, même si j'avais accepté son offre par désespoir de voir tous mes collègues mourir, il n'aurait jamais accepté de les laisser repartir sains et saufs de cet enfer. En gros, j'étais perdante dés le départ. Sa façon de faire des affaires avec les gens est douteuse et je ne me prêterai jamais à son jeu. En même temps, ce n'est pas comme si il était forcé de convaincre par la parole puisqu'il a assez de force pour exterminer n'importe qui à lui seul. Sa puissance et sa méchanceté intimide n'importe qui, sauf ceux qui sont assez fous pour lui barrer la route, comme moi ou mon frère Peter. Alors que mon paternel continue d'essayer de me convaincre, je cherche à fuir son regard non par crainte mais par dégoût de ce qu'il me propose. Il espère peut-être que me nommer héritière au trône va effacer les mauvais souvenirs.

Tu es un monstre avide de pouvoir et de conquêtes ! Pourquoi accepterais-je de m'allier à toi ?! Tu vas vite comprendre que nous sommes bien plus difficiles à éradiquer que tu ne le dis !

Ce n'est pas la stupidité qui vient de parler mais l'envie de lui résister aussi longtemps que la force me le permet. En parlant de puissance d'ailleurs, je n'arrive pas à remporter ce bras de fer puisqu'il me transmet de ses éclairs plusieurs décharges électriques qui me font toujours autant grimacer et parfois crier de douleur. Gohen s'arrête de me foudroyer après m'avoir enfoncé son genou dans mon ventre, ce qui me fait cracher un peu de sang. On peut dire que je ne l'ai pas vu venir ce coup en traître bien que je devais m'en douter qu'il réagirait ainsi. Par réflexe, je me tiens le ventre avec mes mains avant d'être projetée violemment contre le sol, où je me fracasse les genoux et les bras après une tentative de réception loupée. Bon sang, que c'est douloureux ! J'ai l'impression que mes articulations ont été disloquées ! Trop impuissante pour me relever, je m'écroule face contre le sol en guettant une attaque de Gohen visant probablement à m'achever. Mais bon, je ressens d'autres puissances autour de moi et elles n'annoncent rien de réjouissant. Les choses ne vont certainement pas s'arranger bien qu'il semblerait que l'un des démons récemment présent soit là pour piquer un peu de légitimité à Gohen. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose car les pertes ennemies vont largement augmenter si deux leaders se battent pour le pouvoir absolu. Cela ne peut qu'être bénéfique pour nous même si nous ne sommes plus très nombreux sur le champ de bataille. Dans tous les cas, je ne suis plus capable de me battre, ni même de me relever. Je vois juste quelques pieds marchant dans ma direction. Je relève légèrement ma tête afin de voir qui se situe près de moi et c'est avec étonnement que je remarque qu'il s'agit là des démons autrefois enfermés par le petit Nathan. La douleur me faisant trop mal, je m'évanouis pour je ne sais combien de temps, étant à la merci de mes ennemis. Pourtant, une partie de mon cerveau reste conscient pour je ne sais quelle raison. J'entends des voix dans ma tête, plus précisément celle d'une personne qui me paraît familière. L'inconnue tâche de me mettre en confiance, m'affirmant être la déesse mère de la renaissance, une certaine Félicia. Les choses me revienne, Peter m'en a déjà parlé vaguement lors d'une discussion privée. Elle veut que je me laisse faire ou je risque de mourir de la main des démons. A vrai dire, ce n'est pas comme si j'avais vraiment le choix vu que je ne peux plus utiliser mon corps comme je le voudrais. Cependant, cette personne me le permet même si cela semble bizarre et impossible qu'elle puisse contrôler mon corps à ma place. Au fond de moi, je sais que cette Félicia me veut du bien donc je lui ouvre les portes de mon esprit en quelques sortes. Alors que l'un des cinq démons de Nathan s'apprête à m'infliger le coup de grâce avec sa chaîne, mon bras droit se tend vers celle-ci afin de la stopper. Une aura jaunâtre se met à envelopper ma silhouette et mes yeux sont d'une couleur assez similaire. Mon visage reflète l'image d'une personne stoïque, sans émotion et sans sourire. Sans difficulté, je me relève avant d'enrouler la chaîne autour de mon poignet et la presse comme pour la briser. Après avoir ramené auprès de moi le démon en question, je donne un coup de pied retourné tranchant grâce à la maîtrise de l'air afin de lui couper le bras. L'être démoniaque en question hurle de douleur tandis que ses acolytes font un pas vers l'arrière, méfiants de ce que je suis capable de leur faire. Je lâche la chaîne que je tiens dans les mains avant de m'avancer vers lui, son corps commençant à fumer. Sa peau brûle instantanément sans que je n'ai à faire quoi que ce soit. Les cellules organiques de ce démon sont vite désintégrées par les brûlures qui le font fondre. Quant aux quatre autres étant relativement proches de moi, ils ne tardent pas à subir le même sort tragique après avoir tendu mes bras ouverts vers le ciel, une éclaircie se créant au travers de ce ciel obscur. En réalité, il s'agit d'une lumière divine qui s'abat sur une bonne partie du champ de bataille et principalement sur toutes les créatures obscures qui se mettent à brûler et fondre rapidement sur place. C'est certainement la première fois qu'il y a autant de luminosité aux Enfers et voir un paysage chaotique sous un ciel bien dégagé, il faut reconnaître que c'est assez étrange à réaliser. Toujours sous l'influence de Félicia, mon regard se tourne en direction de mon paternel. Celle-ci dialogue à ma place.

Gohen, l'un de mes enfants a sans doute hérité d'une partie de tes gênes démoniaques mais je peux te garantir qu'une telle chose ne se reproduira pas avec le second que j'ai aidé à procréer à ton insu. Unie avec Jade, tu ne parviendras pas à corrompre son cœur ou son esprit. Les saints seront vainqueurs.

Après ces quelques mots, mes pieds prennent appui sur le sol avant de décoller à vive allure en direction de Gohen. Je lui percute le menton avec mes genoux avant d'effectuer une pirouette arrière, après quoi je repousse avec violence mon père avec mes deux pieds pour qu'il aille s'écraser contre le sol. Sa chute étant terminée, je redescends du ciel lentement en m'approchant de lui, me posant juste devant ce dernier avant de faire sortir du sol deux lots de picots qui s'entrecroisent afin de lui lier les poignets. Même si je ne suis pas totalement consciente, je dois admettre que mes pouvoirs enfouis et qui me sont encore méconnus semblent très efficaces contre les démons. Bien sûr, c'est Félicia qui met ceux-ci en pratique en ce moment mais comme elle me l'a expliqué par la pensée, elle m'a transmis une partie d'elle et de ses pouvoirs. Tout comme les autres démons, le corps de Gohen commence à brûler de façon progressive...

_________________




Thème Jade - Goodness Gracious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Lun 10 Fév - 2:32

Le démon observer tout ce petit monde se combattre mutuellement comme si il regarder des fourmis se battre pour un territoire. Il supervisait l'attaque aérienne pour que les dragons soit coordonné dans leur bombardement mais voilà un mortel affublé d'une boite de conserve en tant qu’armure s’amusait à attaquer ses précieux reptile  volant. Jack sentait la colère de Virgoth monté car on ne touché pas a ses enfant impunément et comme le démon voulait s'amusait un peu  en regardant cette chose se faire déchiqueter sous les crocs du seigneur dragon. Le problème c'est que son frère le chargea de tuer un démon un peu trop entreprenant, on pouvait dire qu'il savait mettre son cheveux dans la soupe d’embrouille . A ce qu'avait compris jack ceci était une histoire de prise de contrôle de l'enfer et cela était vraiment mal tombé, car cela allez causé une véritable insurrection dans leur rang et ainsi leur coûter la victoire. Gohen eu juste à indiquer sa cible a jack pour qu'il descende de sa monture volante après lui avoir donner ses instruction :

« je te laisse le champ libre Virgoth détruit moi cette poubelle qui leur sert de soldat ! J'ai un rat a tuer !»

Le dragon ne se fit pas prier  et fonça directement sur le robot géant qui voler au secours du vaisseaux, le robot eu pas le temps de faire quoi que se soit que le dragon le plaqua au sol sa tête entre sa gueule et cracha des flammes afin de le faire fondre. Jack regarda le dragon faire un peu amusé par sa réaction , il devait cependant éviter l’insurrection a tout prix. Le démon tendit sa main en direction de la position ou se trouver le fameux Jimbolo pour projeter une sphère d’énergie concentré noir pas plus grosse qu'un ballon de basket qui fonça a ses pied mais c’était pas une erreur de sa pars. La sphère entra dans le sol avant de créer une énorme explosion détruisant une bonne partit de la corniche ou se trouver le démon, cela pour but d'attirer tout l'attention des démons de l'enfer pour leur adresser un message télépathique  :

*« Mes très chère frère démons, je sais que vous devez être perdu mais es ce vraiment le moment pour laissez vos doute obscurcir votre véritable objectif, celui de défendre ce qui vous appartiens les enfers ! Il est temps pour vous d'affirmer votre supériorité car maintenant il vous répondre  a une seul question ! ES CE QUE VOUS VOULEZ QUE SE SOIT DES MORTEL QUI POSSÈDE LES ENFERS ?????? CAR APRES TOUT A QUOI SERT DE SAVOIR QUI EST LE VRAIS DIRRIGEANT DES ENFERS SI ELLE VOUS IMPARTIENNE PLUS ? ALORS JE VOUS DEMANDE DE COMBATRE PAS POUR VOS SEIGNEUR MAIS POUR LES ENFERS ET LA GLOIRE DES DEMONS !!!!!»*

Les démons qui avait arrêter de combattre se mit tous a crier en cœur ayant reprit du poil de la bête et la rage au ventre avant de revenir de plus bel au combat qu'ils avait mit de coter. Si Gohen avait choisit son frère pour diriger son armé ce n’était pas en partit a cause de sa puissance et encore moins a cause de leur lien de sang mais tout simplement a cause de son intelligence qu'il savait se servir comme une arme redoutable et son talent d’orateur qui lui permettais de convaincre les plus douteux. Jack se tourna en direction du démon responsable de cette perte de temps du moins de la ou il ressentait son énergie car il savait bien qu'il avait survécu a sa petite surprise maison. Il rencontra quelque soldat ennemi qui voulait apparemment en finir avec lui. Le démon les regarda un peu amusé tendit qu'ils tentèrent une veine attaque synchronisé pour se débarrasser de lui mais leur attaque ne fit que traverser littéralement le corps de jack s’entre-tuant mutuellement. Il ne semblait pour autant avoir aucune égratignure comme si l'attaque ne l'avait même pas toucher le frère de gohen arriva enfin devant son adversaire et dit :

« alors, c'est toi le fou qui joue les apprenties révolutionnaire ? »

il n'attendit pas de réponse de sa pars, jack leva le bras en l'air pour créer une dizaine de petit portail autour de jimbolo histoire s'amuser un peu avant d'exterminer sa proie car sinon ça serait pas très marrant s'il le tuait de suite. Un rayon d'énergie sortit d'un portail en direction de jimbolo puis en sortit plusieurs mais les rayons semblais sortirent complètement aléatoire comme si jack avait décider que le destin décide du sort de son ennemie mais au bous du dixième rayon se fut de tout les portail en simultané que sortit un puissant rayon d’énergie afin d'achever son petit jeux . Le combat allez continuer mais la bataille pris un tournant assez inhabituel et assez surprenant une lumière divine apparut en ses terre maudite affaiblissant tout les démons ce trouvant a l’intérieur, jack et Jimbolo n’était pas épargné malgré que le faite que son âme rester protéger par sa propre prison son corps d'empreint qui était qu'autre que celui d'un démon lui n’était pas insensible a cette lumière et on pouvait voir de la fumé noir sortir de ses bras. En raison de leur ennemie qui semblait sortir l'artillerie lourde le démon décida de passer au chose sérieuse a son tour. Il transmit alors un message a son plus fidèle agent en qui avait tout sa confiance ! 

*« nous allons maintenant passer à la suite du plan ! Tu ce que tu a à faire ! Je compte sur toi ! »*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mer 25 Juin - 19:42

Depuis la falaise, Jimbolo observait le champ de bataille, que ce soit du côté des ennemis ou ceux des démons, il y eut beaucoup de mort de massacre. Aucun camp ne semblait être prêt à abandonner. Au fond, Jimbolo eut un peu d’admiration pour tout ces guerriers qui se combattaient jusqu’à la mort. Et quelle belle mort que celle en plein combat, tout combattant en rêvait, même si Jimbolo préférait mourir le plus tard possible tout de même. Par contre, Gohen ne sembla pas du tout apprécier sa présence, dommage, Jimbolo comptait lui offrir son aide gratuitement, mais apparemment, ce ne sera pas le cas car il allait devoir combattre pour sa survie. Les démons s’étant ralliés à lui étaient forcé de combattre ceux qui obéissaient à Gohen. Ayant également entendu le fait que Gohen envoie son frère le combattre, Jimbolo a dégainé son katana qu’il tenait toujours à l’envers, prêt à combattre. Au bout de quelques minutes, il se retrouve face à Jack qui l’avait rejoint, il semblait fort, très fort, mais Jimbolo comptait bien montrer de quoi il était capable. Regardant les portails qui l’entouraient, il para les différents rayons avec son katana de façon rapide et habile. Par contre, quand tout les portails attaquent en même temps, il n’eut le temps de ne rien faire et se reçoit l’attaque de plein fouet, le faisant s’étaler au sol à plat ventre sous la pression. Difficilement, il allait se relever quand une vive lumière jaillit, affaiblissant tout les démons. Et dire que Jimbolo voulait utiliser sa forme démoniaque pour s’occuper de son adversaire, à cause de cette lumière il n’allait pas pouvoir. Par contre, Jack ne semblait plus faire attention à lui, il comptait bien profiter de cette situation, jouant de la fourberie, pour l’attaquer. Serran les poings en se relevant à cause de la douleur, il range son katana et lève son bras vers le ciel des enfers. Un éclair noir tombe du ciel et frappe la main du démon qui serre la main pour former un poing. Il apparaît alors Soul Edge, l’épée démoniaque. Avec Soul Edge, il frappe violemment le sol, créant un grosse onde de choc en direction de Jack. Suite à cela, Jimbolo charge son épée d’éclairs et fonce à une vitesse impressionnante sur le frère de Gohen pour enchaîner plusieurs coups.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mer 2 Juil - 15:35

Alors qu’elle attaquait, Mai commençait vraiment par être agacée par son adversaire qui ne faisait que se moquer d’elle. Elle ne prend même pas la peine de répondre à ses questions débiles qui n’ont rien à voir avec le moment présent. Elle était peut-être sadique, mais pas débile, elle comprenait très bien qu’il essayait juste de gagner du temps, mais ça ne prenait pas avec elle. Ainsi, elle avait découpé l’oreiller rouge et les fleurs qu’il lui tendait pour poursuivre ses assauts. Il y avait bien une chose qu’elle détestait, c’est qu’on se moque d’elle, et envers ceux qui se moquent d’elle, elle se montrait sans pitié. Mai était non seulement une démone, mais aussi une tueuse dans l’âme, donc, elle tuait sans éprouver le moindre remord, que ses victimes soient des enfants ou de stupides intellos. Au bout d’un moment, elle s’accroupit et fait un mouvement rotatif avec une de ses jambes pour faucher celles du blondinet et le faire tomber. Elle se redresse et constate les pertes qu’ont subit les ennemis dans leur rang. Elle affiche un sourire sadique au coin de ses lèvres et dit : "Regardes autour de toi, il n’y a que mort et désolation. N’est-ce pas magnifique? Ne sois pas triste de la mort de tes camarades, tu vas bientôt les rejoindre!"

Elle lève sa main griffue, prête à la baisser pour transpercer son adversaire quand une lumière envahit une grande partie du champ de bataille. Mai sent alors une grande de partie de ses forces disparaître et sa peau se brûler. Étrangement, cela ne semblait pas se soigner contrairement à d’habitude. Elle regarde du côté de son oncle. Qu’est-ce que sa peste de cousine venait encore d’inventer? Ayant confiance en son oncle pour qu’il tourne la situation à leur avantage, Mai se retourne vers le défenseur qu’elle affrontait.


"Où j’en étais déjà? Ha! Oui, tu vas à présent rejoindre tes camarades!"


Elle abaisse sa main griffue vers son adversaire et griffe son corps de son torse jusqu'au bas du ventre. Elle enchaîne ensuite rapidement en créant une boule d'ombre qui fonce sur le blondinet et explose à son contact, l'assommant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Giuseppe
Arbitre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 21/06/2012
Messages : 15
Zénis : 0
Statut : Neutre
Finisher : Turbo Pack

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mer 2 Juil - 15:55

Le membre 'Mai' a effectué l'action suivante : Finisher

'Indicateur EDF1' :

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Autre Monde :: Enfer-
Sauter vers: