AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Gohen
Membre

Empereur
MembreEmpereur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 18/02/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Rituel Satanique

MessageSujet: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mar 16 Oct - 16:33

De retour au campement des démons sur Yumei, Gohen venait tout juste d'abdiquer face aux héros voulant protéger cette planète, son fils figurant dans le lot comme toujours. C'est un échec que le seigneur des Enfers effacerait en temps voulu, lorsqu'une nouvelle confrontation s'engagera. Selon lui, la prochaine sera la bonne car il ne sera plus entouré de soldats incompétents, prêts à le poignarder dans le dos à la première occasion. De toute évidence, le chef suprême des démons n'avait pas besoin d'aide pour écraser son fils ou n'importe quel ennemi susceptible de vouloir mettre un terme au règne de ce dernier. De plus, le paternel de Peter avait cru comprendre qu'une petite fête était actuellement organisée aux Enfers, les lieux étant attaqués par l'arrivée surprise des Défenseurs. Le dirigeant de cette faction avait-il assez d'intelligence pour dévoiler une telle attaque à son père en sachant très bien qu'il pouvait aisément ouvrir un portail et se rendre ainsi au Tartare ? Il semblerait bien que non, au grand bonheur de Gohen. Son fils était un jeune homme stratège mais il ne réfléchissait pas assez, surtout lorsqu'il s'agissait de tenir sa bouche fermée. Le chef suprême des démons n'avait rien perdu de sa mission sur Yumei vu que celui-ci avait pour but de récupérer les boules de cristal, ce qui devait être normalement chose faite. Il n'avait donc plus qu'à retourner aux Enfers pour évaluer la situation et l'ampleur des dégâts, bien que du côté de l'environnement, il n'y avait pas énormément de choses à détruire. Le seigneur des Enfers pensait surtout aux effectifs. Sans plus tarder, il ouvrit un portail avant de se retourner...

- Le Tartare est attaqué par les Défenseurs. J'ignore tout de ce qui se passe là-bas mais nous allons très vite le découvrir en y retournant. Préparez-vous !

Ce fut d'un air confiant que Gohen franchit en premier le portail, suivi de ses troupes. Une fois arrivé de l'autre côté du passage, le chef suprême des démons referma celui-ci avant de constater qu'il y avait pas mal de chahut dans les environs. Étant à proximité d'une bute de terre, le démon escalada celle-ci avant de déplorer beaucoup de morts sur le terrain. En revanche, les soldats des deux équipes ne s'affrontèrent plus. Au loin, les cris se firent entendre alors qu'à proximité, un silence total s'installa. Tout ce qu'il y avait face à lui n'était qu'une nuée de cadavres. Mais subitement, le seigneur des Enfers remarqua à l'horizon des troupes alliées revenir à toute vitesse. Lorsqu'ils arrivèrent et qu'ils constatèrent que le chef des lieux était de retour, les soldats s'abaissèrent devant lui avant que le capitaine ne fasse un compte rendu de la situation. Ce dernier expliqua un bon nombre de choses, notamment que Sihn et Lilith semblaient déjà présents depuis un bon moment aux Enfers. Le soldat démon poursuivit son briefing en précisant que leurs troupes étaient en tête et qu'il ne faudrait pas plus d'une heure supplémentaire pour faire de ces lieux le tombeau des Défenseurs. Gohen afficha un rictus avant de le féliciter pour ce beau travail d'équipe, ordonnant ensuite à la même recrue de prévenir ses supérieurs, comme quoi il voulait leur parler immédiatement. Le capitaine s'exécuta et le chef suprême des démons donna de nouvelles directives à son armée, voulant être prudent...

- La situation n'est pas trop dramatique mais j'ai pourtant la désagréable impression que ce soldat vient de me cacher certaines choses. Je ressens un trouble dans notre atmosphère. C'est une chose bien anormale. Nous allons attendre un peu et nous riposterons plus tard. Cette pause temporaire va nous permettre de réaliser mon souhait, celui de tous les démons également. J'aimerais d'abord, pour bien faire, être en possession des boules de cristal.

Gohen n'attendait plus que les détenteurs des boules sacrées. Lorsque le voeu sera réalisé, une nouvelle planète sombre et démoniaque naîtra et deviendra probablement le jardin favori du diable. Le chef suprême des démons récompensera aussi ceux qui auront participé aux recherches, surtout les membres de la LDF-7...

_________________


Ordre de Passage
Tenshirock - Nergal - Gohen - Jade - Jack - Jimbolo - Mai - Raphaël

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mar 16 Oct - 20:02

Mai avait réussit à récupérer deux boules de cristales, la première et la septième. Une bonne pêche. Et cela a été facile, il lui suffit d'attrapper la princesse Eurydice, il lui a juste suffit de la suivre en étant transformé en corbeau pour ne pas qu'elle s'en rende compte et la chopper alors qu'elle détenait deux boules de cristales. Le plus difficile a été de les conserver car elle a dû affronter un jeune saiyen du nom de Thomas qui était venu à son secours aidé par la suite de Deimos Junior. Mai comptait bien ce débarraser de ces gêneurs malgrès son désavantage quand sa mère, Mei, lui a demandé de rentrer pour ramener les boules. Mai se trouvait donc dans le sombre palais des enfers, assise sur un trône en roche noire male taillée. Elle regardait droit devant elle avec un air hautain , attendant le retour de son oncle, quand elle voit un soldat démon entrer lui faire son rapport sur la situation des troupes infernales et lui fait part du message de Gohen qui demande sa présence à elle et aux autres suppérieurs pour leur parler. Mai se lève alors de son trône, se tenant droite et fière, et dit : "Très bien, j'y vais immédiatement".

Elle disparaît dans une brûme noire pour réapparaître auprès de son oncle Gohen tout en constatant avec rage les dégâts qu'on causés ces foutus Défenseurs qui sont de véritables plaies pour les démons. Mai se ferait une joie de les envoyer en enfer...enfin, ils le sont déjà, mais ce que je veux dire, c'est qu'elle se fera une joie de les envoyer en enfer, mais morts. Bref, Mai s'approche de son oncle et dit : "Bien le bonjour mon oncle, je reviens de Yumei avec le première et la septième boule de cristale".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lilith
Membre

Général(e)
MembreGénéral(e)

Féminin
Âge : 24
Inscription : 09/06/2011
Messages : 46
Zénis : 2000
Statut : Mauvais
Finisher : Souls Feast

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mar 16 Oct - 22:37

De son côté, Lilith venait de faire une chose tout à fait inattendue. Durant de nombreux siècles, les démons pensaient que cette dernière était trop proche de Sihn pour pouvoir le trahir. Malheureusement pour eux, ils furent dans l'erreur puisque la reine des succubes n'avait eu aucun mal à tourner le dos à son vieux partenaire, profitant d'un échange d'âmes pour lui dérober la sienne durant le transfert. L'archidémon venait d'avoir une confiance aveugle envers sa coéquipière et désormais, il en payait le prix fort. Pourquoi avoir fait un tel geste alors qu'il avait été une créature des ténèbres très efficace ? La raison était plutôt simple, le pouvoir. Depuis l'arrivée de Sihn chez les démons, Gohen avait demandé à sa succube la plus fidèle de le prendre sous son aile quelques temps de manière à découvrir son caractère. Le chef suprême des démons ne pouvait pas expliquer pourquoi mais il avait une très mauvaise intuition concernant l'archidémon. Celle-ci fut confirmée au Royaume d'Uruk, où son comportement étrange laissait présager qu'il semblait fin prêt à désobéir aux ordres qu'il avait reçu de son chef pour satisfaire ses propres envies. Malgré cela, Lilith a continuée de jouer le jeu une petite période jusqu'à ce que Sihn fasse un pas de travers, peut-être même un pas de trop d'ailleurs en voulant se montrer avare. Dans tous les cas et après confirmation de la déesse noire, le seigneur des Enfers avait ordonné à cette dernière de se débarrasser de lui au moment idéal. C'est ce qu'elle avait enfin réussie à faire sans trop de difficulté. Après cette douce trahison, un soldat vint avertir Lilith du retour de son maître. Ce dernier voulait apparemment la voir au plus vite. Elle décida donc de suivre le soldat tout en demandant à deux autres recrues d'apporter la coquille vide de Sihn, ce dernier traînant les pieds puisqu'il n'était plus qu'un vrai légume. Il fallait également noter qu'Andrato, nouvel esclave de l'archidémon, était toujours aux côtés de la sulfureuse succube. Ce dernier ne bronchait pas et devait être probablement outré par ce qu'il venait de voir sous ses yeux. Ce n'était qu'un prêté pour un rendu...

- Me voici, maître. Je vous apporte trois boules de cristal, un traître qui ne pourra plus conspirer contre vous et une épée qu'il détenait auparavant.

Cela faisait énormément de cadeaux pour Gohen mais Lilith avait malgré tout le sourire aux lèvres, contente de pouvoir satisfaire son chef de cette manière. Sihn n'était plus un problème pour qui que ce soit et il fallait désormais en finir avec les Défenseurs, ceux-ci étant bien plus que de la simple gêne aux Enfers. Cependant, le calme plat refit subitement son apparition et il semblerait que le moment soit idéal pour invoquer le dragon et ainsi voir le rêve du seigneur des Enfers se réaliser. Presque tous les membres de la LDF-7 étaient présents pour inaugurer la nouvelle planète démoniaque qui sera baptisée par Gohen. En revanche, Lilith se demandait ce qui adviendrait de l'Infernus maintenant que son ancien partenaire était neutralisé. Allait-elle avoir une promotion de la part de son maître, celle qui pourrait lui permettre de devenir la grande dirigeante de ce groupe ? La déesse noire y avait déjà pensé mais tout ceci ne l'intéressait pas. La succube n'avait d'yeux que pour Gohen et préférait rester sous ses ordres, ce qu'elle faisait depuis des décennies. D'ailleurs, elle ne comptait pas attendre que le seigneur des Enfers lui propose ce poste et demanda même à ne pas être mutée dans l'Infernus en tant que chef...

- Quoi que vous puissiez dire, j'aimerais rester fidèle à votre empire. Je me suis battue à vos côtés durant des années et ce n'est pas prêt de changer.

Lilith montrait clairement l'envie de vouloir rester auprès de Gohen, autant pour lui rendre service que pour s'occuper de lui quand ce dernier en avait le désir. En tant que succube, ce n'était pas étonnant d'apprendre que celle-ci avait déjà eu des rapports intenses avec le seigneur des Enfers. Peut-être que ce dernier serait d'humeur à s'amuser avec Lilith une fois son rêve réalisé. Après tout, passer du temps avec une succube aussi charmante, c'était également un rêve à vivre...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mer 17 Oct - 10:30

Je me remettais doucement de mon choc, dans ce... palais ? Ouais c'était un palais. Je remis les choses dans l'ordre dans ma tête. Quand Corbeau et la succube avaient l'échange de je ne sais quoi, Corbeau s'est effondré. Il semblait toujours en vie, mais comment dire... Plus rien dedans. Voilà, il s'était vidé. Au passage, mon ouïe était revenu. Bon tant que ça c'était fait, le reste importait peu. Je m'approchais et donne un petit coup de pied. Bilan approuvé, c'est juste une coquille vide. J'aimerais bien féliciter l'autre, mais elle risque de le prendre mal. Ou bien, je sais franchement pas avec ces types-là. Maintenant qu'il était hors-circuit, je n'avais plus de raison de rester ici pas vrai ?

N’empêche j'ai du suivre la démone, qui ramena à un autre type -le chef si j'ai pigé- trois boules de cristal... Avec ça il les avait toutes ! Et je suppose qu'il n'allait pas me rendre la mémoire. Ou alors... Franchement, un chef de l'Enfer bon samaritain ça ferait bizarre. Avec nous il y avait aussi une fille pas franchement laide, avec des cheveux noirs. Elle semblait collée au chef, avec lequel elle avait un léger air de famille. Rien ne me concernait ici, alors je me permis de tousser pour attirer l'attention

"Heu... L'autre ayant la vigueur d'une aubergine, ca veut dire que je peux partir ? Les histoires de démons et de guerres me concernent mais juste pas du tout."

Parce que si je me souviens bien, y a aussi les Défenseurs truc bidules qui sont en train d'attaquer. Pourquoi d'ailleurs ? Et a quoi ça m'avancerait de le savoir ? Je sais pas si on m'a rendu ou non mon âme, et donc si je peux me barrer. Pourquoi j'ai la sensation qu'on l'entendra pas de cette oreille ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gohen
Membre

Empereur
MembreEmpereur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 18/02/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Rituel Satanique

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Jeu 18 Oct - 16:11

Sans avoir attendu trop longtemps, les sbires de Gohen arrivèrent tour à tour avant de lui soumettre un rapport très bref de leur mission sur Yumei. Sa nièce avait pu mettre la main sur deux des sept boules de cristal alors que de son côté, Lilith parvint à réaliser un exploit remarquable en ayant trois boules en sa possession. Voilà des nouvelles qui firent sourire le seigneur des Enfers puisque ce dernier détenait les deux dernières, ce qui voulait dire que son vœu allait enfin pouvoir se réaliser dans un temps record, tout comme leur mission réussie sur la planète qu'ils venaient d'attaquer. Cependant, le chef suprême des démons eu d'autres cadeaux de la part de sa succube favorite, à savoir un archidémon complètement affaibli et l'épée qu'il utilisait au combat. Gohen ne pouvait qu'être satisfait des performances de ses soldats, il avait vraiment un très bon niveau de jeu pour dominer sur le terrain. Certes, son combat contre Peter n'avait jamais connu de fin mais au moins, il détenait ce qu'il voulait en prime d'un gros pourboire offert par la reine des succubes. Sihn déchu, une nouvelle accablante pour tous les démons ayant l'intention de s'opposer au régime de leur maître suprême. Gohen devait méditer sur le sort final de l'archidémon, bien qu'il ne représentait plus aucune menace pour lui. D'ailleurs, un jeune homme très étrange semblait avoir accompagné Lilith dans sa mission et il ne ressemblait en rien à un démon. Il s'agissait sans doute d'un esclave de Sihn, ce qui fut confirmé ensuite par la nouvelle recrue en question. Cet individu avait eu son âme dérobée et demandait à ce qu'on le relâche, ne voyant pas l'intérêt de se mêler des affaires qui ne le concerne pas. Gohen ricana et était d'accord...

- Tu as parfaitement raison, tu n'es pas un démon et j'ai peine à voir que Sihn recrutait vraiment de parfaits inconnus pour se constituer une armée. En ce qui me concerne, je donne l'autorisation à Lilith de te restituer ton âme. Il ne te reste plus qu'à attendre sa décision finale. Quant au légume devant moi, nous lui trouverons un cachot bien confortable sur notre nouvelle planète. Lilith, tu es libre de garder son épée. Considère ceci comme une récompense méritée.

Même si c'était un démon cruel, Gohen savait reconnaître tout le potentiel de certains de ses soldats, dont celui de Lilith. Elle travaillait pour lui depuis des années et n'avait aucun doute sur la loyauté que la reine des succubes avait à son égard. Mai semblait avoir fait également du bon boulot et c'est en équipe qu'ils allaient s'amuser à écraser les Défenseurs présents aux Enfers. Mais avant cela, il fallait invoquer le dragon sacré et formuler un souhait qui marquera la consécration des démons pour l'avenir et la chute de l'alliance des Défenseurs. Lors d'un débat politique qui aura lieu devant des milliers de démons, le seigneur des Enfers favorisera avant tout les accouplements entre succubes et autres êtres de la même race, juste dans l'espoir de voir son empire se renforcer de jours en jours. Après tout, les forces du mal sont un peu plus fortes à chaque minute, chaque seconde qui s'écoule. Le programme semblait assez intéressant et rien n'y personne ne changera cela. Bientôt, Gohen pourra s'autoproclamer empereur et délèguera le pouvoir au Tartare à une personne de confiance. Il ne visait pas principalement un démon mais bel et bien une succube. Lilith venait juste à l'instant de faire comprendre qu'elle ne voulait pas de promotions quelconques et qu'elle ne désirait pas diriger l'Infernus. Seulement, même si celle-ci l'aurait voulu, ce fut une autre succube que le chef suprême des démons avait en tête. Cette dernière aura son identité révélée une fois le souhait de Gohen réalisé. En attendant, ce dernier sorti les deux boules de cristal qu'il avait sur lui avant de les déposer sur le sol, se tournant vers Mai et Lilith...

- Déposez vos boules à côté des miennes, nous allons invoquer le dragon.

Le Tartare était un endroit excellent pour faire apparaître la créature sacrée que renferme les boules de cristal. De plus, les Défenseurs allaient avoir le privilège d'assister à ce spectacle au loin, preuve supplémentaire qui montre à quel point les démons sont largement supérieurs à toute la quincaillerie ressortant de l'alliance...

_________________


Ordre de Passage
Tenshirock - Nergal - Gohen - Jade - Jack - Jimbolo - Mai - Raphaël

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Jeu 18 Oct - 17:34

Après Mai, Lilith arrive à son tour en traînant le corps d'un archidémon les ayant apperemment trahit. La demi-démone regarde le traître d'un air dédaigneux comme pour lui dire "c'est bien fait pour toi". Oui, Mai avait horreur des traîtres, du moins ceux qui trahissent leur camp à elle et à son oncle. Un jeune homme avait accompagnéLilith et celui-ci n'avait en rien l'air d'un démon et semblait vouloir partir. Gohen décide de laisser Lilith lui rendre son âme quand elle en aura décidée, que le traître sera enfermer dans un cachot de leur planète et que Lilith peut garder son épée. Mai croise ses bras et montre un petit sourire satisfait. Gohen déposa les deux boules de cristals qu'il était parvenu à réunir au sol et invite Mai et Lilith de faire pareil en les déposant près des siennes.

"Tout de suite mon oncle".

Mai sortit de ses sacoches les deux boules de cristal qu'elle avait elle-même réuni, se pencha et les déposa près des boules de cristal de Gohen avant de se redresser d'un air satisfait, ayant hâte de voir leur nouvelle planète. Mei, la mère de Mai, apparaît à ses cotés. Il s'agissait une sorcière. On pouvait voir qu'elle était une belle femme aux cheveux roses, aux yeux noirs, habillée d'une longue robe et de longs gants en cuirs noirs.



Mai regarde sa mère qu'elle n'avait pas revu depuis qu'elles sont revenues en enfer afin de livrer les boules de cristales à Gohen.

"Tiens mère, tu es venu à ce que que je vois".

L'air digne et sérieuse, la mère de Mai dit : "Je ne pouvais rater cette évènement qui changrea à jamais la vie des démons. De plus, moi aussi je veux quitter ce lieux où les dieux m'y ont enfermé depuis si longtemps".

La sorcière aux cheveux roses détourne son regard vers Gohen et dit : "J'espère que tu te souviens de la formule pour invoquer le dragon sacré".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lilith
Membre

Général(e)
MembreGénéral(e)

Féminin
Âge : 24
Inscription : 09/06/2011
Messages : 46
Zénis : 2000
Statut : Mauvais
Finisher : Souls Feast

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Jeu 18 Oct - 22:48

Sans réellement être étonnée, Lilith remarqua Andrato donner un coup de pied à ce qu'il restait de l'archidémon, une enveloppe corporelle complètement inapte à faire quoi que ce soit d'elle même. Pour preuve, il y avait deux soldats de l'armée des ténèbres qui tenaient Sihn à bout de bras. La reine des succubes comprenait la rage du jeune homme mais n'incita pas ce dernier à faire pire pour autant. Bien au contraire, seul Gohen pouvait décider du sort réservé aux traîtres et il devait forcément en avoir un qui convenait à l'archidémon déchu. Ce fut d'ailleurs le cas puisque ce dernier était condamné à être prisonnier dans un cachot bien confortable, ce qui voulait dire tout le contraire en langage démoniaque. Andrato quant à lui, se sentait un peu à part de ce qui allait s'en suivre mais pourtant, Lilith ne comptait pas le relâcher tout de suite et ce même avec l'approbation du seigneur des Enfers. La déesse noire avait la chance de faire ce qu'elle voulait du beau jeune homme même si elle éprouvait peu d'importance à l'autorité exercée sur d'autres personnes. Elle allait donc lui proposer un marché qu'il ne pourrait pas refuser, si et seulement si ce dernier appliquait les ordres donnés. En tant que nouvelle collectionneuse d'âmes, Lilith pouvait facilement voir le passé d'Andrato à travers son âme, même le présent d'ailleurs puisqu'elle constata avec déception qu'il n'avait pas d'attirance pour les femmes mais bien les hommes. Toutefois, elle était certaine de l'attirer dans ses filets et de lui proposer quelques heures de plaisir en échange du passé du jeune homme. C'était une proposition qu'il n'aurait pas pu refuser. Mais l'instant semblait bien plus grave et il fallait se débarrasser des Défenseurs à tout prix. La reine des succubes s'approcha d'Andrato d'une manière très sensuelle avant de plonger son regard dans le sien, collant sa poitrine volumineuse au torse de ce dernier. Elle grattouilla également son menton avec son ongle tout en affichant un sourire...

- Tu retrouveras ta liberté en remplissant ton devoir chez les démons. Tout ce que tu as à faire mon mignon, c'est de nous aider à éliminer les Défenseurs. En échange de ta coopération, tu seras relâché. Je peux toujours faire monter les enchères si tu n'es pas convaincu. En capturant l'âme de Sihn, j'ai eu accès à de nombreuses données concernant ton passé. N'as-tu pas hâte d'apprendre ta vie antérieure, de retrouver ta famille et tes amis ? C'est à toi de décider.

Lilith savait de toute évidence qu'il accepterait. Cependant, rien ne prouvait que la reine des succubes allait s'exécuter dans ses fameuses promesses. Le choix final revenait à Andrato, qui devra probablement avoir confiance en la déesse noire même si ce serait dur après la trahison inattendue qu'il avait vu sous ses yeux. En attendant une quelconque réponse de sa part, Gohen demanda à ses sbires de déposer les boules sacrées à côté des siennes, ce que Lilith fit tout d'abord avec les deux qu'elle détenait sur elle. La troisième, c'était bien évidemment Sihn qui l'avait gardée soigneusement dans l'une de ses poches. La reine des succubes souria avant de s'approcher de Sihn, lui ôtant ainsi la boule de cristal qu'il possédait. Elle l'embrassa alors sur la joue avant de rire d'un air amusé. Lilith posa finalement la dernière boule sacrée à coté des six autres, toutes étant réunies pour pouvoir invoquer le dragon sacré, en espérant que l'invocation se fasse rapidement et facilement. Pour plus de sécurité, la déesse noire prit ses distances en remarquant que les artefacts commencèrent à clignoter. Il devait probablement s'agir d'un phénomène complètement normal. En attendant l'apparition du dragon, Lilith ordonna aux deux autres soldats d'emmener Sihn ailleurs, son jugement étant secondaire...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Sam 20 Oct - 18:12

La bonne nouvelle, c'est que le gars-chef était de mon avis. Plus que les conditions de la démone, là, Lilith. Franchement j'ai hâte de me barrer d'ici. En plus une autre personne arriva, comme la fille aux cheveux noirs -mais si celle qu'a un peu des airs de mec- mais en plus fille et avec des cheveux rose... Sérieux ? Rose ? Elle est sensé être dangereuse si elle vit ici, alors pourquoi des cheveux roses ? Hem, bref. On va pas épiloguer la-dessus.

L'autre succube, celle qui a mon âme, se colle a moi, enfin autant que possible avec ses seins énormes. Elle joue même avec mon menton, elle a craqué c'est ça ? Elle a fumé un truc en cachette ou je ne sais pas trop quoi ? Je recule un peu pour oublier ça et me contente de l'écouter -car franchement moi et les femmes... La bonne nouvelle, c'est que j'avais juste a affronter quelque Défenseurs pour être libre. Ça devrait pas être trop dur, voir carrément dans mes cordes ! L'autre truc, c'est qu'elle peut me dire quelques souvenirs... Je souris à l'idée, et déchante aussi vite ayant pigé un truc -ma cervelle tourne A FROID je vous rappelle -c'était monsieur jeux de mots -promis c'est la dernière apparté---. Je recule encore plus et lève les mains pour lui faire signe de se calmer :


"Minute ! Alors, pour me battre je veux bien, ca va même me défouler un peu. Ensuite pour les souvenirs c'est bien gentil... Mais si ça veut dire que je dois faire 'des trucs' avec vous, je préfère chercher moi-même..."

Je montre un soldat qui tenait Sihn du pouce en continuant sur un ton plus plaisantin -pas envie de crever aussi jeune -du moins je pense que je suis jeune--

"C'est pas vous, mais je suis gay. Alors avec lui à la limite, et encore il me parait un peu... euh... trop démon ? Mais vous là non, pas moyen."

Je me mis dans un coin tandis que les trois autres préparaient l'apparition du dragon sacré... Coucher avec une femme, non mais et puis quoi encore ? J'espère quand même que le combat sera pas trop hard, je veux juste trouver un coin plus frais ou me reposer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gohen
Membre

Empereur
MembreEmpereur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 18/02/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Rituel Satanique

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 21 Oct - 15:23

Sans être trop plongé dans la conversation, Gohen écouta juste les conditions imposées pour la libération du jeune homme aux cheveux blancs. Lilith jugea qu'il pouvait se rendre utile en aidant les démons à se débarrasser des soldats de l'alliance. En échange de cette aide apportée, la reine des succubes restituera son âme ainsi que ses souvenirs perdus. Le chef suprême des démons comprit alors tout de suite que l'esclave temporaire de la déesse noire était amnésique. C'était une chose bien embêtante mais si ce dernier remplissait son rôle jusqu'au bout, sa vie ne sera plus bourrée de questions inutiles. En réponse à ce que venait de dire Lilith, le jeune homme fit remarquer à celle-ci que sa sexualité n'était pas similaire à la sienne, ce qu'elle devait probablement savoir à l'avance en lisant dans son âme. Il accepta donc de se battre aux côtés des démons mais refusa un quelconque rapport intime avec Lilith. Personnellement, Gohen se fichait éperdument de ce marché et avait plutôt les yeux rivés sur les boules sacrées, que chacun de ses sbires déposa sur le sol. Ces dernières commençaient à briller avant que Mei, la mère de Mai, ne fasse une apparition surprise pour assister au spectacle. Elle semblait douter des capacités du maître des démons à invoquer le dragon sacré mais Gohen ne répondit pas et utilisa la formule adéquate pour faire apparaître ce dernier, ce qui fut chose faite. C'était un sacré phénomène, il ne s'attendait pas à ce qu'il soit aussi grand...

- Je suis le dragon sacré. En réunissant les sept boules de cristal, vous avez eu le droit de m'invoquer afin de réaliser un souhait. Quel vœu dois-je réaliser ?

- J'aimerais que tu donnes naissance à une planète obscure, aux paysages chaotiques et aux terrains vastes. Arranges-toi pour que ce soit effrayant.

- Il n'y a rien de plus facile, votre souhait vient d'être exaucé à l'instant.

- Vraiment ? Beau travail, tu peux disposer.

Une fois le vœu formulé et réalisé, le dragon sacré s'éclipsa avant que les boules de cristal ne soient éparpillées aux quatre coins du Tartare, ce qui serait trop beau pour être vrai. Gohen pensait plutôt qu'elles étaient retournées dans le monde des mortels, là où sont leur place habituelle. Cela n'avait plus d'importance, les futurs objectifs du chef suprême des démons ne pouvaient plus être déjoués par Peter et son équipe de perdants. Il ne restait plus qu'à localiser la nouvelle planète qui venait de naître afin de la coloniser. De toute évidence, aucune autre race n'allait être tentée par une planète aussi morbide. Gohen devait également songer à lui donner un nom mais cela n'était que secondaire pour le moment. Il avait déjà quelques projets à réaliser sur ses nouvelles terres, que ce soit pour lui ou d'autres démons, particulièrement les traîtres. Le seigneur des Enfers ignore encore ce qu'il y aura sur la nouvelle planète mais dans tous les cas, Sihn sera le premier à identifier les ressources avant de faire la cueillette pour ceux de sa race. Même si ce dernier n'était plus dangereux, il allait être condamné à jouer le rôle du larbin à vie. Fixant longuement le ciel des Enfers, Gohen joignit ses deux mains derrière son dos...

- Kyoufu, ce sera le nom de cette nouvelle planète. Nous pourrions partir maintenant à sa recherche mais un problème persiste toujours ici. Même si le Tartare ne m'intéresse plus, je ne compte pas le laisser entre les mains de nos ennemis. Une démone qualifiée et digne de confiance sera maîtresse des lieux. Je suis certain qu'une femme au pouvoir fera du bon boulot. J'ai demandé à l'élue de se présenter après l'apparition du dragon. Elle ne devrait plus tarder.

Ce qui semblait sûr, c'est que ce n'était aucune des trois démones présentes qui allait hériter du plein pouvoir aux Enfers. En temps normal, cela aurait dû être à Sihn de prendre place comme leader au Tartare mais par manque de confiance en lui, Gohen jugea qu'il était préférable qu'une autre personne prenne place sur le trône. En revanche, cela ne voulait pas dire que le chef suprême des démons n'était plus le boss, bien au contraire. Ce dernier allait exercer le rôle d'empereur démoniaque...

_________________


Ordre de Passage
Tenshirock - Nergal - Gohen - Jade - Jack - Jimbolo - Mai - Raphaël

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 21 Oct - 16:41

Une magnifique tour noire, aux airs de contes de fées, au milieu de l'Enfer. Une telle chose était possible ? Bien sûr, avec dame-oiselle Diona. Cette dernière profitait d'une tasse de thé, installée dans sa fauconnerie. Elle devait être la seule démone avec ce genre de distinction... Il faut dire qu'elle avait du sang divin qui coulait dans ses veines. Un oiseau se posa sur son épaule, et picora un biscuit. Un autre rentra dans la tour par la fenêtre, un message à la patte. La succube se leva et lut la lettre au petit balcon. Un sourire se dessina alors sur son visage de nacre, tandis que ses yeux verts glissèrent sur le paysage qui s'étendait au bas de son domicile. Elle ne courrait pas après le pouvoir ou toute choses de ce genre... Mais après tout, qui pouvait se permettre de refuser cette offre ? Surtout faite par le seigneur de l'Enfer en personne. Diona rangea paisiblement son service à thé, mit un collier d'or, se changea pour une parure argentée faite d'un tissu rare avant de se transformer en corneille et de s'envoler.

Lorsqu'elle arriva, un dragon titanesque parlait au seigneur Gohen. Le dragon disparut, et des objets sphériques s'envolèrent. Immobile sous sa forme d'oiseau elle écouta son supérieur et maître parler aux autres. Ci-présents une autre succube, une démone, une sorcière et un jeune garçon qui n'avait apparemment rien à voir dans l'histoire. Il détonnait comme un pingouin dans un désert. Le chef parla d'elle et comprit qu'elle n'avait plus à attendre. Elle reprit un cour envol et pris en cours de route sa formé démoniaque, déployant ses grandes ailes. Elle atterrit face aux autres et fait un révérence.

"Me voici comme demandé mon seigneur. J'ai lu votre missive et vous me voyez ravie de cet honneur. J'accepte le poste."

Son regard se dirigea vers les autres de l'assemblée. La nouvelle promue était bien petite face à eux, mais il ne fallait pas se fier aux apparences. Elle portait en elle la noblesse de l'Antique Olympe après tout. Elle esquissa un sourire poli :

"Permettez-moi de me présenter : je suis Dame-oiselle Diona. Succube de souche divine. Ravie de voir une consœur aux cotés de notre maître Gohen à ce propos."

Quand à elle, elle n'était pas sous estimée puisqu'elle venait de recevoir le poste de chef de l'Infernus, ainsi que le contrôle du Tartare -tout du moins, elle l'aura quand le seigneur Gohen aura colonisé sa nouvelle planète. D'ailleurs, n'y avait-il pas des envahisseurs au Tartare ? On aurait juré un cadeau empoisonné. Rien n'était agréable que le poison, elle leur ferait bien voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 21 Oct - 18:45

Gohen ne répondit pas à Mei, on pouvait donc supposer qu'il savait ce qu'il avait à faire. Il se contente se contente de dire la formule. Les boules de cristals brillent alors comme jamais et il en sort de cette lumière le grand, même l'immense dragon Shenron. Shenron ressemble beaucoup aux dragons chinois. La partie haute de son corps est principalement verte avec des écailles et une crinière dorsale ; la partie basse ressemble à un ventre de serpent. Il possède quatre bras, deux en dessous de sa tête et deux au milieu de son corps. Il a deux cornes en bois sur la tête, deux longues antennes et des yeux rouges. Ses yeux rouges fixèrent les personnes présentent tandis qu'il demande le voeu qu'ils veulent réaliser. Gohen le fait puis, une fois que le dragon sacré ait fait ce qu'on lui a demandé, il s'envole dans le ciel avec les dragon balls qui brillaient d'une lueur blanche qui les empâchait de les distinguer puis, le dragon disparut et les boules furent séparées vers sept lieux inconnus. Mai regarda son oncle qui était en train de faire les cent pas en réffléchissant au nom de leur nouvelle planète et parle du fait qu'il ait choisit une démone pour reigner sur le Tartare et se débarrasser de leurs ennemis. La fameuse personne arrive en disant de bonnes paroles et se présentant. Mai se contente de la regarder de haut en disant : "Ouai, bon, on s'en fiche. On fait quoi en attendant pour nous débarrasser de ses envasseurs un peu trop envahissant?"

"En tout cas, pour le problème de repérer notre planète, je peut m'en charger à l'aide de ma boule magique avant d'ouvrir un portail vers notre nouveau lieu de résidence".


Dernière édition par Mai le Ven 2 Nov - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lilith
Membre

Général(e)
MembreGénéral(e)

Féminin
Âge : 24
Inscription : 09/06/2011
Messages : 46
Zénis : 2000
Statut : Mauvais
Finisher : Souls Feast

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 21 Oct - 22:33

Lilith constata que ses gestes sensuels eurent raison de la passivité d'Andrato bien qu'elle n'avait jamais évoquée un marché concernant un quelconque rapport intime. Au moment même où elle s'apprêta à le rassurer de ce côté là, son regard fut attiré vers les boules de cristal. Le chef suprême des démons venait tout juste de formuler la phrase d'invocation pour faire apparaître le dragon sacré, ce qui se produit. La reine des succubes ne l'avait jamais vu en personne mais elle devait admettre que c'était assez spectaculaire. Elle n'imaginait pas une créature aussi imposante qui avait seulement la capacité de réaliser un seul souhait. Lilith avait hâte de voir si ce dernier avait la puissance nécessaire pour donner naissance instantanément à une planète. Le seigneur des Enfers formula son souhait et il n'a fallut que quelques secondes pour que ce dernier soit exaucé par le dragon, un temps record. La déesse noire était perplexe quant à la réalisation de ce vœu. La créature disparut avant que les boules de cristal ne s'éparpillent dans le ciel du Tartare. Ensuite, Gohen ne mit pas énormément de temps à baptiser sa nouvelle planète, lui donnant Kyoufu comme nom. Il prévint également que les Enfers auront une démone comme nouvelle dirigeante. Lilith était curieuse d'apprendre l'identité de cette personne mais en attendant, elle reprit le dialogue avec le jeune homme...

- Pour en revenir à notre discussion, tu n'as pas à t'inquiéter. Je ne comptais pas te demander d'être l'objet de mes fantasmes quand je parlais d'enchères. Je sais que tu préfères les hommes et c'est plutôt écœurant. De plus, ce n'est pas le moment idéal pour s'amuser. Ton passé sera dévoilé si nous gagnons.

Après avoir clôturée cette petite parenthèse, la démone tant convoitée au trône des Enfers fit enfin son apparition. A son arrivée, elle remercia Gohen pour le poste, ce qui laissa supposer qu'il s'agissait bien de l'élue dont le chef suprême des démons parlait. Pour une démone, elle semblait avoir des goûts étranges au niveau de son style vestimentaire. Celle-ci expliqua qu'elle était une dame oiselle, issue d'une famille divine, ce qui faisait d'elle une démone aux allures élégantes. Ce qui étonna le plus la déesse noire, c'était d'apprendre par la bouche de cette femme qu'elle était une succube. Vraiment ? Elle ne ressemblait en rien à Lilith dans tous les cas, c'était peut-être même un affront pour elle que d'entendre de telles sottises. La reine des succubes était un exemple pour toutes ses servantes et cette Diona, tel était son prénom, semblait bien loin d'être une succube que les hommes voudraient avec un visage aussi pâle et des plumes qui sont censées cacher un corps magnifique. En prime de sa petite taille et de ses formes peu volumineuses, elle n'avait pas beaucoup de choses en commun avec Lilith. Cette dernière se rendit compte qu'elle n'avait pas eu tord d'avoir refusée d'être de l'Infernus. Une reine obéissant à une disciple n'était plus une reine mais une masochiste. D'un autre côté, Gohen avait fait un choix et il fallait le respecter. Cette dame oiselle ne ressemblait peut-être en rien à une succube mais elle avait probablement quelque chose de spéciale pour avoir été élue. Au passage, Mai n'avait pas trop l'air de l'apprécier également. Tout en regardant Diona avec un joli sourire, Lilith déposa ses mains sur les épaules de Mai...

- Ne sois pas aussi désagréable. Je suis sûre que Diona sait comment gérer ce genre de situations. Dame oiselle va nous dire comment repousser l'ennemi.

La reine des succubes ricana discrètement, voulant sans doute taquiner la nouvelle dirigeante des Enfers afin de la mettre au défi d'établir un plan d'attaque efficace pour écraser les Défenseurs. C'était une habitude de se narguer entre démons...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Lun 22 Oct - 17:09

Bon heureusement, elle m'embête pas avec ce que j'ai dis. Je pourrais même retrouver mon passé pour peu qu'on gagne. Si c'est pas cool tiens. J'en oublie presque le dragon. Pour du dragon, c'est une sacrée belle bête y a pas à dire. Le grand boss a un vœu assez pas banal : la création d'une planète, ni plus ni moins ! Une fois le dragon disparu et les boules envolées -trop haut pour que j'en garde une -je me demande où elles vont-- Le type se met à réfléchir. Finalement il nomme la planète Kyoufu et annonce qu'il s'installera là bas. Une délocalisation puissance 10 en gros. Et pour ici, il parle de nommer quelqu'un qui devrait se ramener. Pitié, dites que ce sera pas un autre démon...

... Et ben si. Elle est toute petite ma parole ! C'est une démone naine. Bon je la ferme, elle doit bien avoir un truc encore plus spécial que l'autre Corbeau pour avoir l'Enfer. Au passage, j'apprends que le chef se nomme Gohen, et elle Diona. C'est un peu bizarre à dire Diona. Mais je suis pas là pour faire ça moi. La fille la regarde en chien de faïence, et l'autre -celle qui à mon âme- euh... Je sais pas si elle est sérieuse ou si elle se moque de sa poire en fait. Perso tout ça me gave mais comme vous pouvez pas imaginer ! Je demande donc, d'un ton plus em..nuyé qu'autre chose :

"Ouais au passage on y va sur le terrain ? J'ai envie de rentrer sur Terre moi."


.... Je dois être le pire esclave au monde. J'ai pas la mentalité d'un dominé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gohen
Membre

Empereur
MembreEmpereur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 18/02/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Rituel Satanique

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Lun 22 Oct - 19:27

L'élue de Gohen ne devait pas être très loin puisque cette dernière fit son apparition suite à la révélation faite par le seigneur des Enfers. Le chef suprême des démons n'avait même pas besoin de la présenter puisqu'elle le fit d'elle même après avoir remerciée chaleureusement celui-ci pour le nouveau poste. Décidément, Gohen ne regrettait pas son choix même si céder le Tartare lui paraissait inutile. En tant que grand leader de la race démoniaque, il pouvait aussi bien gérer les Enfers et sa toute nouvelle planète en même temps. Seulement, les choses ne se passèrent pas comme prévu puisque ce dernier se lassait du Tartare, là où il régna pendant de nombreuses années. Malgré ces bons souvenirs, il y en avait également de mauvais, comme son emprisonnement à cause des dieux. Peter, son fils, avait une fois encore mit son grain de sel là où il ne fallait pas, ce qui causa la déchéance du chef suprême des démons. Mais cette fois-ci, Gohen n'avait plus à être confronté à ce problème puisque ses actions futures allaient se faire en dehors des Enfers, là où il entamera une conquête totale au sein de la galaxie. Évidemment, le seigneur des Enfers n'aurait pas d'autres choix que de faire preuve de patience, ce qui lui a toujours sourit jusqu'à présent. La réaction des autres au sujet de Diona faisait bien rire le chef suprême des démons. Quelle importance si elle n'était pas aimée ? Un être démoniaque devait être tout ce qu'il y a de plus répugnant dans la vie. De plus, ce n'était pas le problème de Mai ou de Lilith. Ces dernières étaient pour le régime de Gohen donc elles n'auraient aucun ordre à recevoir de la dame oiselle. Le vœu enfin réalisé, le chef suprême des démons ne comptait plus tourner autour du pot, tout comme Andrato qui semblait pressé de se battre. Il s'agissait de la même chose pour la nièce de Gohen. Le leader démoniaque regarda les sbires présents...

- Diona montrera ses performances en temps voulu, lorsque nous aurons rejoint le champ de bataille. Préparez-vous car nous allons nous y rendre tout de suite. Mei restera ici pour localiser la planète qui vient juste d'être créée.

L'histoire était close, il ne fallait pas chercher plus loin. Le chef suprême des démons finit par tourner le dos à tout le monde avant de donner les directives à ses propres troupes, demandant à celles-ci d'emprunter la terre pour combattre l'armée appartenant à l'alliance. Gohen quant à lui, sera accompagné de ses sbires et ouvriront ensemble les hostilités finales face aux dirigeants ennemis. Il était évident que le leader démoniaque donnera d'avantage de consignes une fois arrivé sur les lieux de l'affrontement. Comme Peter semblait toujours sur Yumei aux dernières nouvelles, ce n'était donc pas lui qui menait les troupes au combat. A qui avait-il bien pu léguer le commandement d'un tel assaut ? Gohen n'en savait strictement rien mais cela n'allait rien changer puisqu'il n'y avait plus d'enquiquineurs dans le coin pour l'empêcher de faire verser le sang, le dernier ayant été Jimbolo. Si les Défenseurs étaient solidaires, l'ancien seigneur des Enfers allait démontrer avec l'aide de ses sbires qu'il l'était tout autant avec eux. Ce fut d'un pas décidé que Gohen décolla depuis le sol, incitant les autres à le suivre en survolant un vaste terrain rocailleux à perte de vue. Le chef suprême des démons fit exprès de ralentir pour permettre aux troupes au sol d'être guidées mais également pour ne pas arriver trop tôt à l'emplacement initiale de la bataille. Lors de son retour au Tartare, Gohen avait eu la net impression que l'atmosphère dégageait quelque chose d'anormale. Peut-être que cela n'était qu'une impression mais dans tous les cas, ce dernier avait décidé d'être prudent. A l'heure actuelle, cette impression fut chassée de sa tête, ce qui voulait bien dire que la prudence n'était plus vraiment de mise...

_________________


Ordre de Passage
Tenshirock - Nergal - Gohen - Jade - Jack - Jimbolo - Mai - Raphaël

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Ven 26 Oct - 17:53

Décidément, sa nomination semblait contestée. Tout du moins, elle l'était par la nièce du seigneur Gohen -sûrement jalouse de la distinction et de l'élégance de la semi-déesse. L'autre, une charmante succube -avec de vraies formes, elle n'imaginait pas sa chance. Bien que Diona avait d'autres atouts, elle enviait les succubes aux poitrines généreuses, celles qui captent les regards au premier coup- calma l'enfant t demanda à entendre les plans de la dame-oiselle pour les envahisseurs. Ce qu'elle ignorait, c'est que Diona n'était quasiment pas au courant de tout cela. Certes, elle savait que les Défenseurs faisaient une attaque contre les Enfers, mais elle ne s'y était pas mêlé. Elle comptait faire comme à son habitude : briller. Le garçon-pingouin demanda à aller au combat, ce que Gohen approuva. Et à part la sorcière, tous y allaient. Diona déploya ses ailes et suivit son seigneur, appelant au passage deux de ses fidèles compagnons : des sortes de faucons avec les ailes en argent. Elle se mit prêt de la succube et esquissa un sourire :

"Je te remercie, je ne souhaitais pas m'encombrer avec l'autre fillette. Et comme tu a justement deviné, j'ai ma petite stratégie pour nos adversaires... Peut-être nous reverrons-nous sur le champ de bataille ?"


D'un coup d'aile elle prit de l'altitude, puis se posa dans un lieu légèrement surélevé. Comme partout ici, le combat faisait rage. Pas question de salir ses ailes et sa parure avec un sang aussi... impur ! Diona envoya ses oiseaux pour elle, qui se firent un plaisir de trancher le menu fretin de leurs ailes. L'odeur du sang était assez agréable. Ceux qui avaient le malheur de prendre la succube pour une proie facile furent tranchés par ses griffes acérées. C'était un combat assez monotone, mais tel est le prix à payer quand on veut garder son élégance naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Ven 2 Nov - 19:20

Lorsque Lilith pose sa main sur l'épaule de Mai en lui disant de ne pas être désagréable envers Diona car elle doit savoir ce qu'elle fait, Mai regarde la main de Lilith, puis le visage de la même démone et fait ceci plusieurs en fronçant de plus en plus ses fins sourcils noirs avant de retirer la main de la reine des succubes de Gohen avant d'écouter les consignes que Gohen leur donna. Mei s'incline donc et dit : "Je vais de suite commencer mes recherches, Gohen".

Mei s'écarta alors du groupe en prenant sa boule magique dans le creux de sa main pour pouvoir mieu se concentrer. Puis, lorsque Diona parla à Lilith, Mai étant juste à coté, elle entend parlé d'elle en tant qye fillette, Mai lui lança alors un regard noir, met une de ses mains devant elle et dit : "C'est de moi que tu parles la piaf?!"

Mai laissa alors pousser ses longues griffes en andamantium lisses, acérés et extrêment tranchantes du bout de ses ongles, lui lançant comme un avertossement avant qu'elle s'envole. Comment cette femme couverte de plumes osait l'insulter ainsi en la traitant de fillette alors qu'elle était le fantasme et le cauchemard de beaucoup d'hommes. Mais mai ne comptait pas se laisser rabaisser ainsi, ho non, et elle montrera bien qui est la femelle dominante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lilith
Membre

Général(e)
MembreGénéral(e)

Féminin
Âge : 24
Inscription : 09/06/2011
Messages : 46
Zénis : 2000
Statut : Mauvais
Finisher : Souls Feast

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Sam 3 Nov - 19:28

Le jeune homme au visage pâle ne répondit pas à Lilith, preuve qu'il n'avait rien à contester pour être pleinement satisfait. Bien au contraire, celui-ci fit remarquer à l'ensemble du groupe qu'il était peut-être temps de passer aux actes au lieu de discuter. C'était sans aucun doute le plus impatient puisqu'il avait la libération de son âme à la clef, uniquement après avoir rempli les conditions imposées par la reine des succubes. Gohen ne mit pas longtemps pour appuyer les dires d'Andrato, voulant régler au plus vite les soucis aux Enfers même s'il ne semblait plus vraiment intéressé par le lieu en question. Le chef suprême des démons donna rapidement les instructions à ses meilleurs soldats ainsi qu'à l'armée qui l'accompagnait. Le choix semblait donc fait, Mei sera l'unique personne qui ne participera pas à la lutte finale puisqu'elle avait reçue l'ordre de localiser Kyoufu, nom donné à la nouvelle planète des démons. Diona se sentait déjà rassurée de ne pas partir au front en compagnie de la nièce de Gohen mais malheureusement, il semblerait que cette dernière ai confondue mère et fille. Par conséquent, la dame oiselle allait devoir faire équipe avec celle qui ne la portait pas particulièrement dans son cœur, à savoir Mai. Celle-ci rétorqua d'ailleurs lorsque Diona confia à Lilith qu'elle n'avait aucune envie de jouer les baby-sitters. La reine des succubes ne fit que sourire et suivie Gohen, décollant depuis le sol avant de répondre à Diona, nouvelle patronne des Enfers...

- Gohen parlait de sa belle-sœur. Mère et fille portent le même nom, il se prononce de la même manière mais s'écrit différemment. Comme tu n'as jamais touchée au pouvoir auparavant, n'hésite pas à me demander de l'aide si tu en ressens le besoin. Entre succubes, il faut se montrer coopératrices.

Lilith espérait également faire comprendre à Diona qu'il faudra mettre de côté les différents qui l'oppose à Mai si elles veulent remporter cette bataille finale. En tant que nouvelle hôte des Enfers, la dame oiselle devait faire une assez bonne impression aux yeux de Gohen si elle tenait à garder le poste qu'il venait de lui offrir. Certes, le chef suprême des démons se montrerait certainement conciliant après une première erreur mais le sera d'autant moins si cela devait devenir trop répétitif. En survolant le champ de bataille, Lilith pouvait apercevoir une nuée de morts. Plus de doutes possibles, un véritable carnage s'était installé peu avant l'arrivée des forces majeures chez les démons. Ce qui semblait pénible à première vue, c'est qu'il n'y avait aucun soldat debout. La déesse noire avait beau essayer de ressentir les puissances en éveil, elle ne capta presque rien si ce n'est que celles de certains soldats entre la vie et la mort. Diona fut la première à entrer en action en envoyant ses corbeaux, ceux-ci déchiquetant la chair encore fraîche sur le champ de bataille. Les cadavres servaient de nourriture pour les corbeaux. En l'espace d'un instant, Lilith avait une impression étrange que la dame oiselle commençait à faire de l'ombre à la nièce de Gohen, qui elle aussi avait la capacité de se métamorphoser en corbeau. Avait-elle le même régime que ceux de Diona ? Peut-être bien que oui, ou alors Mai avait trop peur de goûter à ce qu'il y avait de meilleur pour les démons. Dans tous les cas, cette légère rivalité entre démones amusa beaucoup la reine des succubes. La coopération allait être rude sur le terrain mais il fallait faire avec...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mer 7 Nov - 11:16

Le chef Gogo approuva mon idée. Pour une fois qu'on écoute les soldats. Bon, je suis pas un soldat comme les autres mais j'en suis un. La nana aux cheveux roses resta donc pour trouver la planète -une planète franchement !- et le chef se mit à donner les ordres à ses armées. Moi, je compte pas. De un, je suis officiellement aux ordres de... D'ailleurs, j'suis aux ordres de Lilith ou Diona ? Pas grave, je serais bientôt libre de toute façon. La troupe entière s'envole.... S'ENVOLE ? Génial, et je dois les rejoindre comment moi ? J'dois suivre les moutons à pied ? Je suppose que j'ai pas le choix, mais ça m’énerve quand même. Quoi que.

"Hey, pas de bonus vol pour moi ? Sympa les gars !"

La chaleur étouffante des Enfers diminua peu à peu autour de moi. Je concentrai mon énergie au sol, créant une vraie piste de glace. Avec les patins improvisés, de glaces eux aussi, je pouvais m'approcher de la vitesse des volants. Bien pratique quand même ce truc. J'ai aucune idée de ce qui se passe là-haut par contre. J'observe les soldats. Ils ont tous l'air prêt à en découdre. Vraiment, sacrifier leurs vies : pour quoi au final ? Le pouvoir ? La fierté ? Ils comptent abandonner ce territoire non, alors pourquoi ils font ça ? Ont-ils chacun un objectif personnel qu'ils veulent atteindre en servant l'autre là ?

Je sais, ça me regarde pas tout ça. Faudrait que j'oublie tout ça. Il faudrait que je concentre plus de glace. Un ou deux degrés en moins. Je me crée des sortes de poings américains, et glace au passage mes écouteurs. Dans cet état, ils sont aussi tranchants que des fils d'acier. Je crois que je suis prêt pour le combat. En espérant ne pas y passer. Pas tant que je ne saurais pas qui je suis réellement. J'ai déjà fait un premier pas en passant de "Broken Memoria" à "Andrato"... Ce sera plus simple pour mes recherches. Mais quelle est la longueur de ma route ?

*Route du Serpent...*

Hein ? C'est moi qui a pensé ça, ou c'était une voix dans ma tête ? Et c'est quoi la Route du Serpent... Un souvenir ? Faudra que je me renseigne une fois sorti de ce bordel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jade
Membre

Commandant(e)
MembreCommandant(e)

Féminin
Âge : 23
Inscription : 15/09/2010
Messages : 53
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Luminescence

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 11 Nov - 17:12

De notre côté, notre équipe s'accorde une pause temporaire pendant que le pollen toxique de Raphaël agit efficacement sur le champ de bataille. Certains retardataires arrivent au campement bien plus tard que prévu mais fort heureusement, ils reviennent en un seul morceau. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre d'avantage de soldats, d'autant que les démons semblent assez coriaces aujourd'hui. Peut-être bien que le fait de se battre au Tartare leur donne un plus gros avantage puisqu'il s'agit avant tout de leur lieu de prédilection. Pour résumer, ils ont été à la hauteur en décimant la moitié de nos soldats et je ne peux nier cela. Seulement, la bataille est loin d'être terminée et je dispose toujours d'une botte secrète au cas où les choses devraient jouer en leur faveur. Je parle évidemment du cristal d'enerkium. Notre scientifique m'explique qu'il a eu quelques ennuis de faible importance, preuve que sa petite aventure solitaire n'a pas été difficile, avant de sortir de sa poche l'objet que je lui ai demandé de rapporter. Le cristal est magnifique, brillant, lumineux mais également dangereux. S'il ne l'avait pas été, il aurait eu sa place autour de mon cou en guise de collier. Je m'empresse de le saisir des mains de Raphaël avant de le mettre dans l'une de mes poches. J'ignore encore ce que je vais en faire bien que Peter a conseillé de le détruire. Je vais à l'encontre des ordres donnés mais tant pis, il me remerciera une fois que les Enfers seront sous notre responsabilité. Alors que le scientifique va s'occuper de soigner les blessés, Orias vient m'aborder et me détaille un léger problème que lui et certains soldats ont rencontrés sur le champ de bataille. Il semblerait que Brin ai perdu le contrôle de lui même en attaquant ses propres alliés. En effet, j'estime que cette attitude soudaine risque bien de nous coûter la victoire mais d'un autre côté, nous ne pouvons pas nous passer d'un grand gaillard comme lui. Il reste utile.

Vraiment ? Ce n'est pas moi qui l'ai embauché dans l'alliance donc je n'ai pas eu l'occasion de feuilleter son dossier médical. S'il recommence à massacrer nos troupes durant ce raid, je prendrais la décision de le suspendre jusqu'à l'achèvement de cette mission.

On remarque tout de suite que c'est un problème minime pour moi. Enfin minime, disons juste que j'ai la tête ailleurs et que méditer sur le cas de Brin serait une perte de temps dans l'immédiat. Raphaël a diffusé un produit corrosif sur un large périmètre mais une fois que le pollen aura terminé de faire son effet, il faudra se mobiliser pour sécuriser la zone et éliminer les forces ennemies restantes. Tenshirock arrive peu de temps après pour m'aborder également, me questionnant sur les pertes globales dans chaque camp. C'est une bonne question car en réalité, je ne saurais pas lui répondre. Lorsque nous étions encore sur le terrain, j'étais en pleine action et bien que j'ai été initiée aux arts ninjas par Great Khan, il m'est impossible d'être partout à la fois sauf en cas de duplication. Après, si le caporal veut vraiment une réponse concrète à sa question, il n'a qu'à demander aux collègues présents leur estimation personnelle puisque nous étions éparpillés à des endroits différents lors de la lutte frontale avec les démons. Mais s'il cherche encore plus qu'une simple réponse, en particulier un avis d'expert, Tenshirock n'a qu'à s'adresser à notre blondinet vu qu'il est le cerveau de l'alliance. Je l'imagine déjà détailler et préciser le pourcentage des pertes, même la ratio. En résumé, il lui dirait certainement que les démons vont subir une lourde perte après avoir encaissé le pollen corrosif. De toute manière, je doute fort qu'il puisse profiter de cette pause suffisamment longtemps pour saisir une bonne partie des informations données par Raphaël. De plus, Nergal semble avoir rencontré quelques difficultés avec son vaisseau spatial après que Tenshirock ai fait les modifications nécessaires. Puis soudainement, je ressens au loin plusieurs forces se rapprochant de notre poste de commandement. C'est une puissance immense qui s'en dégage, plus grande que celle de Sihn ou Mai. En parlant d'elle, je crois avoir reconnue la sienne. Serait-ce Gohen qui ai décidé enfin de montrer le bout de son nez ? Ce ne serait pas étonnant qu'il ai envie de jouer un peu avec nous.

Préparez-vous à retourner au combat, nous n'allons pas tarder à avoir de la visite. La bataille va être plus rude que je ne le pensais.

C'est en restant calme que j'annonce cette information à nos troupes. Je n'ai jamais eu cette malchance de tomber nez à nez avec mon père mais je pense que c'est ce qui est sur le point de se produire dans quelques minutes. Qu'il vienne seulement, depuis le temps que je patiente pour lui faire la peau. Il va regretter le fait de ne pas m'avoir éliminée plus tôt...

_________________




Thème Jade - Goodness Gracious

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Orias
Membre

Adjudant(e)
MembreAdjudant(e)

Masculin
Âge : 24
Inscription : 25/02/2011
Messages : 34
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Lun 12 Nov - 20:22

Apparemment, la violente attitude du commandant ne semblait pas déstabiliser Jade pour la suite de son plan. Bien au contraire, celle-ci montrait une profonde détermination quant à la finalisation positive de ce raid. Même si elle ne parraissait pas trop préoccupée par ce nouveau problème intempestif, Orias comprenait parfaitement que la présence de Brin était nécessaire pour cette mission vu qu'il avait tout de même décimé à lui seul une bonne partie des forces ennemies. Malheureusement, ce dernier a finit par perdre ses moyens suite à une raison inconnue, ce qui a fatalement causé la perte de plusieurs alliés étant sur son chemin. Le jeune homme avait eu le bon réflexe d'ordonner à toutes les troupes de s'éloigner du commandant sans pour autant cesser de le couvrir des attaques adverses. Jade fit juste comprendre à Orias qu'elle ferait les démarches nécessaires si jamais Brin recommençait à perdre les pédales au cours de cette mission. Pour cause, une exclusion temporaire lui pendait au nez sans que ce soit trop grave. Après tout, il ne s'agissait pas d'un licenciement donc le commandant n'avait absolument rien à craindre pour son poste. En attendant, le jeune homme remarqua que l'homme animal avait recouvert ses esprits puisqu'il semblait apaisé. Cependant, il restait bien à l'écart des autres, preuve qu'il reconnaissait son erreur et que tout ceci n'était pas voulu. Personnellement, Orias ne lui en voulait pas. Pour répondre à ce que venait de dire Jade, le jeune homme fit seulement un signe positif de tête avant que Tenshirock vienne interrompre leur petite discussion. Ce type n'inspirait pas confiance à Orias, d'autant qu'il semblait jouer le rôle de l'excellent lécheur de semelles avec les lieutenants. Le demi-démon fronça les sourcils et répondit à son collègue en voyant que Jade restait silencieuse face à sa question un peu stupide...

- Voyons Tenshirock, la réponse est évidente. Le pollen corrosif de Raphaël va diminuer les risques de défaites s'il fonctionne aussi bien qu'il le prétend.

- Paano namin aksaya kaya karaming oras sa mga katanungan bilang bobo ?
- Comment peut-on perdre autant de temps avec des questions aussi bêtes ?


- Rassures-toi vieux, je me suis dis la même chose.

- Paano sa tingin mo ang sanggol ?
- Comment se sent le petit ?


- Hey gamin ! Comment vas-tu ? Pas trop blasé par les évènements ?

Comme la langue de Bourrico était incompréhensible pour les autres, Orias se contentait de faire passer les messages lorsque son compagnon touffu désirait s'adresser à un allié en particulier. L'animal extra-terrestre semblait s'être attaché au jeune garçon durant ce raid même s'ils ne se comprenaient pas. Cependant, quelques gestes suffisaient pour que Bourrico se fasse comprendre à sa manière et sans l'aide de son porte-parole. Tandis que le message était transmit, Orias se remit à dévisager Tenshirock lorsque ce dernier alla parler à Nergal, l'accusant sans fondement d'avoir touché à une commande qu'il ne fallait pas lorsqu'il était au pilotage de son vaisseau spatial. Décidément, ce type se permettait tout et n'importe quoi. Le caporal se demandait bien comment allait réagir l'extra-terrestre face à cette basse critique. Après tout, l'autochtone était certainement le meilleur pilote chez les Défenseurs et lui faire un tel affront ne semblait peut-être pas une bonne idée et ce même si en général, Nergal était écervelé et bien trop sympathique avec ses collègues. Sa connaissance sur les ovnis se voulait implacable. Orias aurait bien aimé prendre la défense du vieil homme mais il ne connaissait pas trop le problème principal, d'où son idée d'éviter d'entrer dans des sujets qui ne le concernait pas. Si jamais les choses devaient dégénérer, le jeune homme n'hésiterait pas à s'interposer pour calmer le jeu. De plus, l'instant ne semblait pas propice pour se chamailler vu que Jade décida d'avertir ses troupes de l'arrivée plus que probable d'ennemis se dirigeant vers le poste de commandement...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 18 Nov - 11:35

Nathan se sentait assez mal,perdu dans tout ces soldats blessés. Il voyait à quoi il avait échappé grâce à son statut d'enfant... On lui expliqua un peu mieux l'histoire du pollen de M.Raphael, sans qu'il comprenne pour autant. Mademoiselle Jade donnait ce qui devait être des ordres plus loin, trop pour que Nathan puisse entendre. L'idée lui vint donc de prendre une glace, avant de se souvenir qu'il les avait toutes laissées dan sa chambre. Les larmes lui montaient au yeux, mais pleurer devant les autres aurait été d'une faiblesse... Son entrainement avec son père n'aurait servi à rien au final. Il fallait bien s'y résoudre. En repensant à ce court instant de bonheur avec sa famille, une légère -oh très légères et bien insignifiante- bouffé de joie se glissa en lui

-Je ne peux pas me permettre ça ! La situation est trop grave alors.... alors...-

"Alors arrête de te comporter comme un fichu gamin !"

"Hum ? Tu as dis quelque chose ?"

Le petit garçon ne répondit pas. Personne d'autre ne l'avait entendu et c'était tant mieux. Quelqu'un l'appela et lui demanda comment il se sentait. Il s'agissait d'Orias. Nathan s'assura qu'il ne pleurait pas et alla vers lui. Il ne voulait pas être trop près non plus, Mademoiselle Jade étant là. Ce n'est pas qu'il en avait peur, elle était gentille, mais c'était toujours intimidant pour lui d'approcher elle et Monsieur Peter.

"Aussi bien qu'on puisse aller dans un territoire ennemi... J'ai très peur pour la suite, je ne me sens plus à la hauteur pour être franc."

Une sensation de honte lui collait à la peau. Celle d'aller si bien, avec autant de blessés autour. Peut-être qu'on va lui en vouloir de s'être protégé au lieu d'aider ? Mais il avait juste obéi aux ordres... Tout se mélangeait. Dans tout les cas, cette histoire le décidait sur une chose : il était temps pour lui d’arrêter d'agir comme un enfant, même si se serait très dur, et que cela prendrait sûrement du temps.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Dim 18 Nov - 12:23

Les bruits environnants étaient devenus flous, de simples échos. Les yeux fermés, l'homme-loup se concentrait à retrouver un maximum "d'humain". En temps normal il allait s'isoler très loin, mais il n'en avait pas l'occasion dans cet endroit. Il fallait brider la bête au maximum, éviter qu'elle ne revienne.... trop vite. Il ne fallait pas se faire d'illusion : dans une telle agitation, dans un tel tourbillon de sang, de rages, elle allait remonter encore et encore. Brin s'y était depuis longtemps résigné. L'objectif était de l'éloigner de ses amis, quitte à finir en hors d’œuvre à démons. Pour les Défenseurs, pour la paix, pour tout ce en quoi on pouvait croire. A croire que son père l'avait créé uniquement à des fins militaires.

Quand il rouvrit les yeux, Brin ne pouvait que constater l'étendue des pertes. Etait-il responsable d'une partie d'entre elles ? Il le pensait. Pour un commandant, il était juste pitoyable et détestable. Pas de moyen de faire machine arrière, seulement le devoir d'aller de l'avant. C'est pourquoi il prit une dernière longue inspiration avant de se lever et de se diriger vers Jade. Orias, Bourrico et Nathan était aussi là. Le gamin était plus loin, mais il semblait aller bien. Il se plaça face à sa chef :

"J’espère ne rien interrompre... Je voulais juste m'excuser. Mon comportement fut intolérable, et je suis prêt à répondre aux conséquences de mes actes."

Il esquissa un sourire à Orias et Bourrico. Peu importe le nombre de soldats qu'il avait accidentellement tué, il aurait été doublé sans leur aide.

"Mais si vous me laissez une seconde chance, j'aimerais aller sur le terrain SEUL. Pour limiter les autres accidents... Surtout si ce que je pense arrivera."


C'était une certitude. Mais il ne voulait pas en parler devant tout le monde. Pas devant ceux qu'il a peut-être blessé. Pour l'instant, il se sentait assez bien. Ce n'était qu'une trêve, l’œil d'un cyclone. Il faudrait bientôt repartir au combat, on aurait dit un cycle. Les périodes humaines laissaient place aux périodes sauvages, qui se bridaient au profit de l'humain et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nergal
Membre

Sergent(e)
MembreSergent(e)

Masculin
Âge : 24
Inscription : 21/04/2011
Messages : 10
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mer 21 Nov - 17:14

Alors qu'il terminait tout juste de rafraîchir son visage et ses bras pour faire disparaître la boue, Nergal entendit au loin une conversation entre Jade et les deux caporaux. L'un d'entre eux, Tenshirock, demanda un petit briefing sur le nombre total de pertes dans chaque camp. Curieusement, la dirigeante des opérations ne répondit pas et ce fut Orias qui prit la parole à sa place. Durant leur dialogue, l'autochtone comprit finalement que le campement servait de rassemblement pour échapper à un mystérieux pollen toxique provenant du scientifique. Par conséquent et à tout hasard, Nergal venait d'échapper à une mort certaine en suivant ses alliés jusqu'au poste de commandement. Lorsque la conversation de ses supérieurs fut achevée, le vieil homme fut interrompu par Tenshirock alors qu'il était toujours occupé à frotter ses vêtements de façon à les rendre plus propres. Le caporal lui demanda très exactement ce qu'il avait trafiqué avec son vaisseau pour le rendre hors service. Nergal digéra difficilement cette remarque, bien que naturellement calme, et se leva du rocher où il semblait installé pour regarder de haut Tenshirock. Il fronça les sourcils pour exprimer son mécontentement quant au manque de confiance sur ses talents de pilote. Très vite, le ton monta et nombreuses recrues assistèrent à la dispute opposant l'autochtone au caporal...

- Pardon ? C'est qui le soldat qui s'est cru plus malin qu'un autre pour faire des modifications sur mon vaisseau spatial ?! Le chasseur fonctionnait à merveille avant que tu ne viennes poser tes sales mains dessus ! Non mais je rêve, j'ignore ce qui me retiens de te balancer la bassine pleine de boue dans la figure ! Désormais jeune gaillard, je me passerais de tes fameux services !

Nergal plaqua la bassine contre le torse de Tenshirock avant de lui tourner le dos, ce dernier prenant ses distances pour ne plus être rabaissé par un type qui venait de lui laisser un goût amer dans la bouche. Malgré la courte durée de cette dispute, l'autochtone fut tout de même encouragé par quelques soldats qui trouvaient cette réaction injuste chez Tenshirock. Ceux-ci pouvaient même penser que le caporal profitait que Nergal soit une personne du troisième âge pour lui remettre ses propres erreurs à dos. Même si certains semblaient avoir l'idée en tête que l'extra-terrestre n'avait pas assez de répondant, ils s'étaient tous trompés. Nergal venait juste d'être vexé car c'était la première fois que ce genre de soucis lui arrivait, que ce soit en pleine bataille ou non. Quelques personnes pouvaient témoigner qu'il était bel et bien un as du pilotage et ce ne serait pas un type en noir caché derrière des lunettes fumées qui allait lui faire porter le chapeau. Essayant d'oublier ce mépris, l'autochtone prêta finalement attention au petit Nathan. Celui-ci semblait un peu perdu et ne s'imaginait pas être capable de poursuivre cette mission. Il avait fait le minimum, personne ne pouvait lui reprocher de ne pas avoir assez participé à ce raid plutôt dangereux. Jade prévint de l'arrivée d'autres ennemis et cela se confirma lorsque Nergal entendit du raffut au loin. L'extra-terrestre fixa l'horizon avant de constater que les troupes adverses revinrent à la charge, accompagnées de renforts cette fois-ci. La chef des opérations avait raison, la bataille serait beaucoup plus difficile à remporter. L'autochtone eu cependant une idée en tête et la fit partager à Nathan, ne doutant pas d'un miracle et désirant faire taire les accusations excessives de Tenshirock. Nergal essaya de remotiver le gamin...

- Balivernes, mon garçon ! Tu en as eu du cran pour venir jusqu'ici alors garde la tête haute et ne baisse pas les bras au moment où l'équipe aura besoin de ton aide ! Tu vois l'armée qui se rapproche au loin ? Ensemble, nous allons nous occuper d'eux. L'idée que j'ai est un peu farfelue mais je suis certain qu'elle est applicable. L'alliance dispose de quelques chasseurs fantômes et je comptais les tester durant le raid. Pendant que je piloterais le vaisseau, tu seras attaché à une corde reliée à ce dernier. Les ennemis ne pouvant pas te voir, tu utiliseras le lance-flamme de façon à les brûler. Qu'en penses-tu ?

Nergal espérait que la motivation du jeune garçon soit suffisante. D'un autre côté, ils ne risquèrent pas vraiment leur vie pour cette mission puisque la discrétion était assurée, la vaisseau allant les aider à être camouflés par un champ d'invisibilité. De plus, ce serait comme une attraction pour le jeune Nathan, un divertissement...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tenshirock
Membre

Masculin
Âge : 23
Inscription : 10/03/2012
Messages : 22
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mer 21 Nov - 19:54

Jade ne semblait pas savoir exactement combien d'hommes ils avaient perdu. Il regarde Orias d'un air sévère à sa remarque. Il voulait juste se renseigner car, étant un des entraîneurs des membres de l'alliance, il se sentait responsable d'eux et s'est attaché un peu à eux et chaque fois que l'un d'eux meurt, il se sentait mal, très mal, même si il ne le montrait pas. Fixant Orias, il finit par dire : "Désolé de me soucier de me souccier de ce qui peut arriver à nos troupes".

Suite à cela, il est allé voir Nergal pour avoir des explications sur ce qui c'était passé exactement mais il le prit mal et monta de suite sur ses grands chevaux. Tenshirock montre un air sévère et dit : "Hé! Tu te calmes! J'ai fait ce que nos supérieurs m'ont demandé et tout marchait parfaitement, j'ai même vérifié et là, je voulais juste savoir ce qui s'est passé car je ne comprends pas ce qu'il y a eut comme problème exactement".

Nergal se contenta de lui passait violemment son sceau remplit d'eau sale et s'écarta. Tenshirock le suivit du regard avant de lever les yeux au ciel en soupirant puis posa le sceau sur le rocher.

*Bon, peut-être je me suis mal exprimé. Je m'expliquerais avec lui une fois qu'il se sera un peu calmé*.

C'est alors que Jade prévient d'une arrivée probable des ennemis et demande à tout le monde de se préparer. Tenshirock sort de sous sa veste en cuir noir une mitraillette et dit : "Je vais les dégommer ces fils de Satan".

Il s'approcha de Nergal qui discutait avec le jeune Nathan et dit : "Bon, Nergal, oublions un peu notre querelle de toute à l'heure. D'ailleurs je m'excuse, je reconnaîs m'être mal exprimé. Enfin bref, si tu veux, je te laisse piloter Goldorak pour cette bataille pour compenser ton vaisseau perdu. T'es d'accord?"

Tenshirock regarde ensuite Jade à travers ses épaisses lunettes de soleil noires.

"Quels sont vos ordres Lieutenant Jade?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gohen
Membre

Empereur
MembreEmpereur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 18/02/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Rituel Satanique

MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   Mar 14 Mai - 16:07

Suite à l'alléchante promotion qu'elle s'est vu offerte, Diona remercia le chef suprême des démons avant de discuter quelques minutes avec Lilith, provoquant par la même occasion la nièce de Gohen. Mai n'appréciait vraiment pas les aises de la dame oiselle et son oncle s'en fichait éperdument, bien trop concentré sur l'horizon où il commença à apercevoir de fines silhouettes, probablement celles de ses adversaires. Il ressentait une présence familière et ce n'était pas celle de Peter, toujours coincé avec ses troupes sur Yumei. Non, il n'y avait qu'une seule autre personne assez fêlée pour se dresser contre un démon surpuissant et cette dernière s'appelait Jade. Le nouvel empereur démoniaque n'avait plus eu vent de sa progéniture féminine depuis sa naissance, où il tenta en vain de réaliser un infanticide. Gohen ne souhaitait pas d'une fille comme successeur au trône, il lui fallait à tout prix un garçon. Ce gamin qui était devenu grand devait être Peter mais en raison de ses actions héroïques, il ne pouvait plus que se tourner vers la famille de ses frères et sœurs, tous décidés à rester en dehors de cette guerre. Seule Mai montra un intérêt à se débarrasser de ses cousins, probablement pour que ces derniers ne puissent pas se résigner et ainsi accéder au trône un jour. Intérieurement, le chef suprême des démons se sentait navré d'avoir pensé à tuer sa propre fille lors de sa naissance. Après réflexion, il jugea qu'elle pouvait être un atout essentiel pour son empire mais fallait-il encore la convaincre de rejoindre celui qui a cherché à l'éliminer. Convaincre n'était pas un problème, surtout lorsqu'il s'agissait du diable en personne. Gohen avait ce pouvoir de convertir toutes personnes en démon et c'est ce qu'il s'apprêtait à faire avec Jade. Si de simples mortels étaient parvenus à s'incruster dans un monde spirituel, c'est que leur stratégie devait paraître excellente. Le chef suprême des démons ne demandait pas mieux de pousser ses enfants à se battre l'un contre l'autre jusqu'à la mort. De toute évidence, il savait que Peter n'était qu'une mauviette qui ne chercherait même pas à porter le moindre coup sur sa frangine, même en cas d'obligation. Accompagné de ses troupes, le nouvel empereur démoniaque arriva sur le terrain et fit face aux Défenseurs en se posant sur un rocher. Un petit sourire s'afficha sur son visage, sa tête basculant de gauche à droite afin de fixer chacun de ses ennemis. Parmi eux, un jeune enfant qui avait probablement décidé de se mêler au combat. Erreur fatale pour lui que d'avoir fouler les terres d'un puissant démon car il allait mourir ici et maintenant. Sans tarder, Gohen tendit sa main en direction du gamin à la chevelure verte afin de l'enflammer à l'aide d'une boule de feu, celle-ci le touchant et provoquant une explosion. Une fois la fumée dissipée, tout le monde pu constater qu'il venait de rendre son dernier souffle, allongé au sol et complètement carbonisé. Autre chose attira l'attention du chef suprême des démons, une boîte similaire à celle de Pandore que l'enfant semblait détenir. Gohen utilisa la lévitation pour l'amener à lui...

- Espèce de monstre ! Comment as-tu osé tuer un enfant sans défense ?!

- Et c'est un démon qui se permet de me reprocher cet acte ? Nous avons tous une définition différente du mot monstre. Elle change en fonction de chaque monde.

- Même dans ton propre domaine, ta cruauté n'a aucune limite !

- C'est un compliment qui me touche et qui me va droit au cœur. Revenons-en plutôt à ce que je détiens dans les mains, qu'est-ce que cet objet a de si spécial ?

- Nous étions les gardiens de ce môme et nous lui jurions loyauté depuis que son ancêtre ai réussi à nous enfermer dans cette boîte. Elle fut transmise à chaque descendant est Nathan était le dernier à qui la tâche consistait à nous retenir prisonniers. Une amitié est née entre lui et nous mais elle vient tout juste de s'éteindre parce qu'il est mort à cause de types comme toi ! Tu vas payer cher !

- Je vais pleurer. Vous devriez vous sentir libres de ne plus devoir être l'ombre d'un gosse. Une page va se tourner pour vous cinq car vous changez de maître et vous prenez vos nouvelles fonctions dés maintenant. Le temps où vous étiez humiliés vient de prendre fin. Cet enfant aurait eu la vie sauve si les soldats de l'alliance n'avaient pas eu l'idée de l'amener en territoire hostile. Ce sont eux qu'il faut blâmer. Deux choix s'offrent à vous, soit vous coopérez ou vous mourrez.

Il n'en fallait pas plus pour convaincre les cinq démons qui se mirent à attaquer subitement un baraqué assez poilu servant l'alliance. L'un d'entre eux transperça le monstre touffu à l'aide de ses chaînes avant de laisser à ses acolytes le privilège de l'éliminer à petit feu. Fixant cette scène avec admiration, Gohen broya la boîte entre ses mains afin de la transformer en miettes, les cinq prisonniers étant désormais libres après de nombreux siècles de séquestration dans cet objet si petit. Le chef suprême des démons se frotta les mains en laissant tomber sur le sol les résidus de bois, sourire satisfait aux lèvres. En l'espace de quelques minutes, il venait de faire tourner les choses en sa faveur en éliminant un gosse avant de pousser cinq démons manipulés à s'en prendre à un soldat de l'alliance beaucoup plus imposant et intimidant. Désormais, les yeux du nouvel empereur démoniaque étaient rivés en direction de sa progéniture féminine. Elle devait certainement s'en douter, les mots devaient cesser pour laisser libre court à la bagarre. Les sous-fifres de Gohen allaient s'occuper des amis de Jade, ce qui laisserait à ces deux là l'occasion de régler quelques comptes en famille. L'armée des ténèbres arriva avec un train de retard sur les lieux et le chef suprême des démons fit un signe de la main comme pour demander à ses troupes de ne pas faire un seul pas de plus. Il jugea inutile de sacrifier des vies alliées lorsqu'il pouvait les avantager à sa manière. De ce fait, Gohen leva ses mains au même niveau que ses épaules avant que la terre ne se mette à trembler. Une faille s'ouvrit et sépara, en quelques sortes, les deux camps. Du feu s'y échappa et se transforma rapidement en immense brasier. Le nouvel empereur démoniaque maintena cette position avant d'adresser la parole à sa fille...

- Je ne m'attendais pas à revoir ton si joli visage. Vois-tu, je m'attendais plutôt à ce que tu restes terrée à jamais dans ton trou par peur de devoir m'affronter.

Après avoir échangé quelques belles paroles, Gohen tendit ses mains d'un geste vif en direction de l'armée adverse, le brasier commençant à tout raser sur son passage comme s'il s'agissait d'une énorme déflagration. Il était certain que les plus chanceux et les plus rapides à esquiver seront épargnés mais ce ne sera sans doute pas le cas pour les troupes de l'alliance. Dans tous les cas, le chef suprême des démons venait de mâcher le travail de sa propre armée. Les Défenseurs avaient beau être bien équipés, leur armure fondera rapidement comme de la glace avec une température optimale...

_________________


Ordre de Passage
Tenshirock - Nergal - Gohen - Jade - Jack - Jimbolo - Mai - Raphaël

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La victoire au bout des ongles [Partie 2/2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Autre Monde :: Enfer-
Sauter vers: