AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Mer 22 Aoû - 0:13

Le jour où prouver ses capacités était enfin tombé. Effectivement, aujourd'hui allait faire place à l'Olympic Stadium un nouveau tournoi qui désignerait, suite à des affrontements en quarts, demies et une ultime finale l'Olympic Champion, qui emporterait une somme d'argent assez colossale ainsi que le privilège de porter une ceinture joliment décorée et le prestige qui allait avec. Ce qui intéressait le jeune guerrier était surtout la renommée bien que la récompense financière ne le laissait pas non plus indifférent. Cette dernière lui servirait certainement dans le but d'offrir de beaux cadeaux aux siens, à ses amis et une personne en particulier qui allait d'ailleurs participer tout comme lui à ce tournoi. Cette personne n'était autre que Maïa la belle guerrière de l'ombre...

C'est ainsi qu'après une préparation pas moins banale, comme pour aller effectuer un entraînement d'ailleurs, que Shouyu se téléporta à Karakura City, plus exactement en face du logis de sa coéquipière, toquant à la porte avant qu'elle ne l'ouvre, lui demandant ensuite, après quelques échanges de mots et de regards de se rendre avec lui à l'Olympic Stadium dans lequel tous deux allaient concourir pour décrocher la ceinture, ou bien un titre de challengeur. Le jeune homme se téléporta de nouveau en face du stade en emportant avec lui la jeune terrienne, entrant par la suite dans l'enceinte de l'établissement sportif. Il ne vit personne dans le long couloir qui donnait accès tantôt aux vestiaires et à l'intérieur de l'arène. Il se dirigea par ailleurs vers ceux-ci, s'asseyant en face de la belle brune et réfléchissant à ce qu'elle devait penser. Sarashi était certain dans tous les cas qu'elle était aussi voire bien mieux préparée que lui à en découdre à ce tournoi, et qu'importe l'adversaire qui lui ferait face, même si c'était lui. Cela l'angoissait d'ailleurs quelques peu puisqu'il ressentait d'ores et déjà, et ceux depuis un assez long moment, certaines choses à l'égard de la guerrière de l'ombre, ne le laissant donc pas indifférent, en particulier avec la fin du tournoi par équipe auquel il avait été sacré champion avec cette dernière. Il reposa son regard sur ses propres mains puis scruta ses avant-bras, protégés par deux bandages épais et très longs qui l'entouraient d'une dizaine de tour au minimum. Contrairement à l'idée que l'on pouvait s'en faire au départ, le jeune guerrier n'était pas du tout blessé, bien au contraire. Ces bandes blanches étaient avant tout présentes pour le style...

Observant ensuite sa partenaire, il décela en elle une détermination ainsi qu'une concentration sans failles, chose qu'il appréciait particulièrement. Il était confiant en elle pour ainsi dire, très confiant même. C'était indéniable d'après lui que celle-ci arrive au moins à gagner un match et surtout tous les dominer. Il ne connaissait pas certes les capacités et autres aptitudes des combattants qui s'étaient inscrits au tournoi mais avait connaissance de celles de Maïa qui étaient tout à fait extraordinaires, son don de la copie primant certainement et faisant d'elle une guerrière ultra polyvalente, cela représentant un avantage conséquent dans un affrontement. Dans tous les cas il ne s'inquiétait pas pour elle, bien au contraire. C'était surtout pour lui-même qu'il avait peur. Pas de son futur adversaire mais bel et bien de ses propres capacités. Il s'était entraîné ces derniers temps comme un véritable forcené et espérait que ceci changerait la donne.Il serait par ailleurs déçu que son entraînement spécial pour la résistance, l'endurance et celui qui lui avait permis un gain de masse musculaire supplémentaire (lui faisant prendre une vingtaine de kilos de muscles, le rendant donc d'autant plus puissant) s'ils n'avaient servis à rien pour lui donner un avantage voire au mieux lui permettre une victoire plus que probable face à son adversaire...

Le Saïyen fit un signe de la main à la belle guerrière de l'ombre avant de se retirer, la laissant tranquille pour se concentrer pour le moment où viendrait sa rencontre. Il ferma doucement la porte des vestiaires derrière lui, se dirigeant ensuite, à travers le long couloir, vers une lueur blanche qui désignait simplement l'entrée dans l'arène. Il s'arrêta d'ailleurs juste avant d'être sous les projecteurs, prenant une vive inspiration puis provoquant une bourrasque de vent à partir de là où il était, celle-ci prenant place dans tout le stade et donnant un peu d'air frai aux spectateurs. A peine ceci fait, Shouyu se téléporta au centre de l'arène, les bras croisés et attendant patiemment son futur opposant. L'entrée du jeune homme fut annoncée par le commentateur au micro qui avait pris un peu de retard à cause de la rapidité d'entrée du Guerrier de l'Espace:

" - Voici le jeune Sarashi! Vous devez certainement bien le connaître puisqu'il n'est nul autre que champion par équipe, son équipière n'étant autre que la belle Maïa! Vous pouvez l'applaudir! "

Le blondinet se tourna vers ce même annonciateur avec un air assez indifférent, n'aimant pas trop être annoncé comme tel devant des milliers, voire des millions de spectateurs puisque le tournoi était diffusé sur bon nombre de chaînes de télévisions locales et étrangères. C'était après tout un rendez-vous à ne pas manquer. Dans tous les cas, le commentateur annonça l'entrée de l'adversaire du jeune homme qui laissa son regard droit devant, lancé sur l'endroit où allait rentrer son opposant. Son regard était particulièrement concentré, ses yeux en partie plissés, comme pour déjà se préparer à affronter l'apparence de son adversaire et déceler la moindre faille en lui, d'un simple coup d’œil:

" - Et maintenant voilà venir son opposant... Elle nous vient en réalité de très loin donc merci de lui faire également un accueil chaleureux. C'est Ruby! "


Le visage du jeune guerrier changea d'humeur pour prendre un air un peu intrigué. Le "elle" l'avait poussé à croire qu'il était tombé sur une fille. Ce fut confirmé ensuite par le fait que l'annonciateur avait dit le prénom de la personne qu'allait affronter Shouyu. Ce dernier pensait:

* Ah finalement je tombe contre une fille... J'espère qu'elle se débrouillera bien. Ca devrait pas trop mal se passer. Du moins j'espère... Un peu de concentration et de respiration calme et profonde puis tout ira pour le mieux. Euh il faudrait que je réfléchisse aussi au fait que j'attaquerais ou non en premier... Enfin on verra bien... Je n'aurais même pas le temps de me mettre en garde si ça se trouve. *

Les pensées du jeune homme laissait part à une certaine perplexité et même au doute. Tant qu'il n'avait pas vu la personne en face ni un peu ce dont elle était capable il ne pouvait en aucuns cas sortir un quelconque pronostic qui pourrait très bien se trouver complètement erroné une fois qu'il aurait vu à l’œuvre cette Ruby. En attendant qu'elle monte sur la surface de combat, Sarashi s'échauffa un peu en effectuant quelques étirements et donnant quelques coups de poings et de pieds dans le vide à une vitesse plutôt basse. Il préférait garder ses réelles capacités pour mieux surprendre si jamais son opposant se méprenait sur lui. Après tout cela pouvait toujours servir...

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Soeurs Amethyst
Membres

Féminin
Âge : 20
Inscription : 23/06/2012
Messages : 25
Zénis : 0
Statut : Neutres

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Mer 22 Aoû - 15:33

Les flammes. Les cris... Des pleurs. Une petite fille qui pleurait observant la maison en feu. La fille avait des cheveux rouges mais on ne pouvait voir ses yeux. Elle pleurait, tenant un lapin en peluche dans ses bras. Soudain un centaure apparut, un centaure qui riait. Son visage était éclairé par les flammes...

"GIUSEPPE !"

Ruby se leva d'un bond. Ce n'était qu'un cauchemar, comme tant d'autres. Elle reprit son calme habituel et alla rejoindre ses sœurs déjà éveillées. Malary grognait dans son coin et Saphira préparait un petit déjeuner selon les moyens de bord. Elle ouvrit la bouche à l'arrivée de son aînée et la referma aussi vite. Son regard ardent suffisait pour comprendre ce qu'elle ressentait. Malgré son affreuse nuit, elle n'avait pas oublié quel jour nous étions. L'ouverture du tournoi, auquel elle s'était inscrite. Raison pour laquelle Malary boudait d'ailleurs -elle aurait voulu s'y inscrire. Le titre ne la tentait pas. L'argent non plus d'ailleurs. Tout ce qu'elles voulaient était atteindre Giuseppe. Et pour ça, quoi de mieux que d'aller dans ce qu'il est sensé gérer, à savoir le tournoi.

"Ruby... Ca te gêne si je ne vous accompagne pas ? J'ai très envie que tu gagnes bien sûr... Mais moi les combats, c'est pas vraiment mon truc"

L’intéressée secoua la tête, le regard rassurant. Elle savait comment était ses petites sœurs et n'en comprenait parfaitement le désir de Saphira. Les trois filles mangèrent ensemble leur petit déjeuner, se préparèrent et les deux grandes allèrent au stade. Le trajet était assez silencieux, étant donné la loquacité de Ruby. Cette dernière recomptait les projectiles qu'elle avait pris. De toute façon, les objets environnants sont aussi susceptibles d'être lancé sur l'adversaire. Malray alla dans les tribunes, encourageant sa sœur, qui rejoignit immédiatement le terrain. Le présentateur l’annonça, sans grand renseignement... Il faut dire, qui pouvait avoir des renseignements sur la soi-disant "éteinte" famille Amethyst ? Ruby s’avança, et resta à une certaine distance de son adversaire. Sarashi Shouyu, champion par équipe, doté de certains pouvoirs. Elle ne commençait pas avec le morceau le plus facile, mais son cerveau tournait à plein régime, analysant au mieux la situation.

Lorsqu'elle leva une main, celle ci tenait des kunais. Pourtant, la jeune fille plaça son bras en défensive. Elle ne comptait pas desserrer les lèvres du combat. Ce serait perte de temps de lui parler et ici tout se jouait au dixième de seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Jeu 23 Aoû - 0:16

Apparemment l’entrée de la jeune fille qui allait faire face au Saïyen ne semblait pas pour les moins classiques. Elle n’avait pas du tout l’air intéressée de voir qui elle avait comme opposant mais cela n’énervait en rien le jeune homme qui se disait alors que son adversaire, aussi muet soit-il, devait certainement être quelqu’un de sérieux, du moins il l’espérait. Les présentations étant faites, Sarashi fit une révérence typique des combattants, ne cherchant même pas à se mettre en garde par la suite, chose que fit en revanche la fille aux cheveux rouges. Le jeune homme l’observa lever une main par laquelle cette dénommée Ruby tenait des kunaïs. A ce moment-là le jeune homme plissa légèrement plus les yeux en fronçant aussi des sourcils. L’ironie était que cette dernière n’en usa pas pour paraître offensive à l’égard du Guerrier de l’Espace qui se questionnait quant à la probable utilisation de ces armes. Cependant, cela lui donna quelques idées qu’il allait certainement mettre en œuvre dans quelques secondes…

Son souffle se fit lent, ses respirations profondes et son regard se focalisa entièrement sur son adversaire. Il était certes très concentré mais entendit immédiatement le coup de sifflet de l’arbitre, permettant l’ouverture de la rencontre. Aussitôt et en un instant, le jeune homme se téléporta derrière la jeune fille aux cheveux rouges. Il avait ses dix doigts liés à des fils d’énergie fins comme des cheveux et résistants aux armes tranchantes. En réalité il venait en deux temps trois mouvements, grâce à sa technique de déplacement à très grande vitesse, passer ses fils dans les cercles de chaque kunaï que portait Ruby. Il tourna ensuite autour de son opposant à très grande vitesse. Son déplacement était tel qu’il n’était pas visible aux yeux des spectateurs et certainement de son ennemi. Après quelques tours il tendit ses fils qui saucissonnèrent son adversaire, celui-ci étant à la merci du jeune guerrier…

*Bon, étape suivante…*

Pour enchaîner, Sarashi effectua une projection de force sur Ruby, l’envoyant comme il le voulait à savoir dans les airs, à une vingtaine de mètres. Pendant qu’elle virevoltait encore, il frappa au sol pour créer un véritable tapis de pics rocheux d’une grande solidité. Aussitôt après il se téléporta au-dessus de son adversaire pour lui asséner un coup de talon sur la tête qui allait sans doute la sonner un peu vu la vitesse d’exécution, la faisant partir, comme il l’est dit la tête la première en direction des pics de roche. De là-haut il retenait son adversaire pour le garder saucissonné et lui limiter les solutions d’évasion, resserrant même l’étreinte que ses fils d’énergie avaient sur son adversaire pour lui rendre plus difficile de reprendre son souffle et le retenir d’autant plus dans ses mouvements. Par ailleurs il secouait un peu ceux-ci pour que les kunaïs de la demoiselle la tranche en se frottant contre elle à cause des mouvements plus ou moins aléatoires qu’il effectuait…

*Il ne reste plus qu’à voir comment elle va réagir et surtout si elle va se sortir de ce petit enchaînement assez économique en énergie. Je pourrais reprendre mes fils de ki de toute façon donc je ne perds quasiment rien.*

Les actes confirmaient les pensées du jeune guerrier qui préférait commencer assez doucement le match, ne montrant pas énormément de grosses aptitudes mis à part en ruse pour avoir retourné les armes de Ruby contre elle-même. Enfin il se doutait tout de même que ce ne serait sans doute pas suffisant pour beaucoup l’affaiblir, surtout vu le niveau de ce début d’enchaînement, pas terrible d’après lui bien qu’utile pour tester la capacité à se sortir de sales situations de son adversaire. Pour le moment il ne se permettait aucun pronostic ni analyse puisqu’il n’avait toujours pas vu à l’œuvre la jeune fille. Cependant il devait tout de même avouer que vu sa force de combat, cette dernière cachait un assez voire très bon potentiel en matière de combat. Après peut-être que l’âge reflétait le manque d’expérience et donc limitait l’exploitation de telles capacités. Rien n’était bien sûr pour le moment et d’ailleurs pensait à ce dont Ruby pouvait être capable ne faisait qu’attiser son envie de combattre, l’excitant donc à la vue de la suite de l’affrontement, qui serait certainement un crescendo d’actions de plus en plus dévastatrices, avec finalement le clou du spectacle, quand un des deux combattants parviendra à faire sortir son adversaire de la surface de combat…

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Soeurs Amethyst
Membres

Féminin
Âge : 20
Inscription : 23/06/2012
Messages : 25
Zénis : 0
Statut : Neutres

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Jeu 23 Aoû - 16:10

Déjà Ruby entendait les encouragements de sa soeur, qui hurlait à percer les tympans de son entourage

"Massacre le Ruru, c'est qu'un mec d'façon !!!"

"Ruru" poussa un long soupir de désespoir. Elle n'en ratais pas une celle-là... Sa grande bouche allait lui amener des ennuis. On ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, ce comportement envers les hommes datait de l'accident. Les autres l'ignoraient... Mais entre elles il n'y avait aucun secret. Elle resta droite et immobile, même quand son adversaire disparut de sa vue. Pour avoir étudié les autres matchs, elle savait son potentiel et sa vitesse. De plus, elle avait sciemment choisi d'encaisser les premiers coups pour voir à quel niveau il plaçait la demoiselle. Celle ci se sentit soulevée par une grande force, surement celle du combattant, et décolla. Elle restait toujours muette, sans faire le moindre mouvement. Les flammes dans ces yeux palpitaient, observant les événements. Le sol s'était brisé, devenant un piège en soi. Un coup violent à l'arrière du crane la fit redescendre. En même temps quelque chose la serrait, et fort.

*Des fils... Il a du me ligoter. Bien pensé... *

Cependant elle restait parfaitement calme. Son regard était fixé sur le sol. Elle comptait mentalement... Elle sentait les kunais griffer son haut sans pour autant la blesser -l'avantage de porter des coupes larges. Ses muscles se détendirent au point que son corps glissa entre les fils, se libérant ainsi aisément. Et au dernier moment, Ruby fit un demi tour en l'air, atterrissant en haut d'un pic sur les pieds, en parfait équilibre. En une courbe parfaite, elle lança les kunais en l'air, direction Sarashi. A peine ceux ci lancés que l'autre main dégaina des shurikens, comblant les trous entre les kunai.

*Tu aimes la vitesse hein ? Que penses tu de celle de mon lancer ?*


Ruby se laissa glisser sur le pic, atterrissant dans un coin un peu plus à l'abri. Penchée, elle glissa une main dans son sac. Sa main se referma sur des picots, qui furent envoyés dans les zones plates qui restaient sur le terrain. Ainsi, le piège était plus... complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Jeu 23 Aoû - 20:58

Remarquant que son adversaire ne semblait pas être très réactif, Sarashi prit un air neutre. Il se doutait très bien que Ruby était en train d’analyser ses attaques qui n’avaient rien d’extraordinaire, surtout qu’il avait joué pour une fois sur les armes de son opposant pour combattre ce dernier. Cependant ses pensées furent erronées dès qu’il vit la fille aux cheveux rouges glisser de l’étreinte des fils d’énergie du Guerrier de l’Espace qui était assez surpris sur le coup. C’était en revanche loin de le désemparer, le contraire même. Cela était bien plus intéressant ainsi. Dans tous les cas, la demoiselle atterrit en douceur sur un des pics de roche provoqué par le Saïyen. Son adversaire riposta ensuite en lançant ses kunaïs d’une seule main dans la direction du blondinet et de l’autre des shurikens qui vinrent rattraper en quelques sortes le défaut des kunaïs dont le jeune guerrier avait tiré profit. Il y avait toutefois quelque chose qui disait à ce dernier que la contre-attaque de Ruby n’était pas terminée. Cela se confirma par le fait qu’il l’a vit glisser du pic pour envoyer, après avoir cherché dans son sac, des espèces de pics qui étaient eux aussi des armes de ninja. Ces derniers s’étalèrent sur toute la surface de combat. Ceci était certainement fait pour empêcher le jeune homme de remettre les pieds sur terre, chose bien réfléchie:

*Je suis sûr que ce en sont pas des picots ordinaires…*


Ce temps de réflexion fut plus ou moins fatal puisqu’il avait oublié les shurikens. Il se défit des kunaïs en secouant ses fils d’énergie pour finalement lâcher les armes, celles-ci volant loin dans les airs et sortant de l’arène, devenant totalement inoffensifs, du moins normalement avant de faire disparaître ses fils d’énergie. Il ne put cependant pas éviter les shurikens qu’il prit sur les épaules sans pour autant que ces derniers ne s’enfoncent beaucoup. Le jeune guerrier les enleva rapidement pour voir s’ils étaient tachés de son sang, apparemment non. Il pouvait donc remercier ses vêtements suffisamment épais pour l’empêcher de subir ce genre de petites blessures. L’homme aux cheveux blonds regarda les shurikens qu’il avait enlevés. Ces derniers n’étaient certes pas immaculés de sang mais il n’avait pas trop apprécié ce coup-là. Il trafiqua quelque chose avec ses armes, à l’abri des regards curieux dont celui de son adversaire puis les lança pour chacun aux quatre coins du terrain, ne cherchant même pas à viser la jeune demoiselle. C’est alors qu’il se téléporta à la gauche de son opposant, lui tapant sur l’épaule pour la déséquilibrer. Ce contact n’était pas vraiment fait pour causer des dégâts en fait. Sarashi se re-téléporta avec la jeune demoiselle cette fois-ci à quelques mètres dans les airs. Il lui tint les deux bras, joints pour ne pas qu’elle puisse le contrer puis effectua une dizaine de tour sur lui-même en un temps record, balançant ensuite Ruby en direction des nombreux picots:

*Et je ne vais pas m’arrêter là…*

En effet, il continua en se téléportant de nouveau aux côtés de son adversaire, comme pour l’accompagner dans sa chute, chose qui était en partie vraie. Il lui tint la tête pour la lui faire écraser au sol, dans une partie du terrain sans picots. Après cela il traîna, toujours par la tête la demoiselle à travers les picots alors que lui était juste au-dessus du sol à flotter dans les airs pour avoir une vitesse de déplacement plus élevée et également éviter tout contact avec les pics qu’avait posé son adversaire qui allait certainement saigner et se voir couverte d’égratignures face à cette traînée assez horrible. Pour terminer, le jeune guerrier poussa au loin sur un des pics de roche qu’il avait généré auparavant pour qu’elle s’y cogne. Pour rendre la chute d’autant plus dure il usa de sa maîtrise de l’air, du vent pour balayer les picots, les envoyant dans la direction de son adversaire à toute vitesse grâce au boost qu’octroyait le vent favorable, chose à laquelle il avait réfléchit auparavant pour cet enchaînement. Enfin, Sarashi s’envola dans les airs (raison de sécurité sans doute) après avoir donné un coup de pied par terre pour rendre de nouveau le terrain lisse, de laissant que l’unique pic rocheux qui servirait à accueillir et stopper le mouvement de son adversaire projeté quelques temps plus tôt. Il dit en attendant à son adversaire :


" - Inutile de jouer avec des armes de ninjas franchement… "

Il sous-entendait par cela qu’il souhaitait voir un peu mieux ce dont son adversaire était vraiment capable au lieu de l’attaquer avec de simples armes sans réels atouts, du moins à première vue. Enfin, peut-être que Ruby cherchait à prendre son temps pour économiser de l’énergie, ou encore en faire perdre au jeune guerrier. Cependant si c’était pour cette dernière chose cela n’était pas vraiment utile puisqu’il avait surtout usé ici de sa force physique et donc sa centaine de kilos pour occasionner des dégâts à son opposant, en plus de son utilisation à profit de l’air et de la terre. Il n’avait donc pas beaucoup utilisé son propre ki pour se défendre et/ou attaquer. Enfin, de son côté il n’était pas non plus très pressé et espérait dominer la continuité de ce match. La suite allait-elle être plus intéressante ? Qui sait encore… Ce n’était que le début…


_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Soeurs Amethyst
Membres

Féminin
Âge : 20
Inscription : 23/06/2012
Messages : 25
Zénis : 0
Statut : Neutres

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Sam 25 Aoû - 12:48

Si les kunais firent défaut, les shurikens atteignirent leur cible avec brio. Pourtant, pas même un semblant de sourire ne se forma sur le visage de la jeune fille. Elle savait bien que le combat venait juste de commencer, ce simple tir d'essai n'allait pas avoir raison de lui. Par contre, pourquoi ce dernier avait gardé les projectiles était un mystère.

*Il a un plan... Il doit préparer un piège avec.*

Finalement, il lança les shurikens, en plaçant un à chaque coin du terrain. On put vaguement entendre une fille se moquer de son médiocre lancer. Ruby en tout cas l'avait clairement entendue et avait franchement honte... Car il s'agissait évidemment de Malary. De plus, la combattante savait pertinemment que ça cachait quelque chose. Le lancer n'était pas raté, mais pourquoi les placer à de tels endroits ? Encore des fils ? Sarashi disparut soudainement du champ de vision de Ruby.

*Et dire que je suis la plus rapide des trois... Heureusement que Saphi n'est pas venue.*


Bien calée sur ses appuis, dos au piquet, elle ne fut guère perturbée par le coup de Sarashi, mais le fait de se retrouver magiquement -il n'y a guère d'autres mots- dans les airs, un peu plus. Le garçon se mit à la faire tourner dans tout les sens. Une vitesse qui devait paraitre impressionnante au public, mais Ruby se retrouva juste étourdie... Et sacrément endolorie par ses propres picots. Elle se félicita intérieurement d'avoir réservé les picots empoisonnés pour plus tard... Ca pique quand même -d'ou le nom. Une fois lâchée, elle se remit en position pour atterrir sans dégât, mais c'était sans compter la "charmante aide" de son adversaire, qui la força à atterrir tête première. Elle sentit le garçon la tirer par les cheveux, la trainant comme un sac. Elle enrageait. Précipitamment, elle sortit un kunai et le planta dans le bras de Sarashi, au niveau du poignet, pour le faire lâcher prise. Ruby par contre ne comptait pas lâcher quoi que se soit de sitôt. Elle fut soulevée par son opposant, et poussée violemment. Ruby n'avait pas besoin de se retourner. Elle avait déjà retenue la "carte" du terrain. Les picots s'envolèrent dans un vent créé par Sarashi, et se dirigeait droit sur la jeune fille. Cette dernière se mit en boule et put atterrir sur ses pieds sur le "mur". D'un bond rapide elle se poussa au sol, protégeant son visage avec son avant bras face aux picots. Le garçon lui conseilla de ne plus "jouer" avec des armes. Ruby leva la tête et prononca une seule phrase, qui transpirait la haine et la volonté.

"Joue avec tes cartes, je joue avec les miennes."

En plus de parler de leur techniques bien différentes, Ruby pensait à la différence indéniable de niveau et de motivation. Certes, il avait un excellent jeu, mais ce qui poussait Ruby au combat était plus fort que tout. Elle n'avait qu'un seul objectif qui aveuglait ses douleurs : Mettre la main sur Giuseppe. L'heure était venue pour la riposte. La fille sortit de son sac une bombe qu'elle laissa tomber de sa main. Un gigantesque écran de fumée se forma alors...

Protégée par sa bombe fumigène, Ruby sortit ce qu'il lui fallait et sauta à hauteur de Sarashi. Elle lui jeta un filet électrique, et sortit deux disques de fers qu'elle envoya juste en dessous du garçon. Elle se laissa retomber sur le ring le visage toujours aussi calme, les yeux toujours aussi brûlants, dans la fumée qui commençait à se dissiper. Laissant voir un grand nombre de dispositifs installés au sol. Des dispositifs explosifs, bien entendu. Mais ça... Il l'ignorait encore. Ruby tâta le sac. Avec ce qui entourait le terrain... Oui, il y avait encore assez de ressources. Et si besoin, elle n'aurait pas de gêne à emprunter les techniques de Malary, tant pis si elle ne les maitrisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Dim 26 Aoû - 0:05

Les charges successives du Guerrier de l’Espace avaient eu raison de son adversaire, autrement dit elles avaient portées leurs fruits. Cependant cela ne semblait pas pour autant épuiser la jeune fille à qui il avait affaire. Il avait entre-temps prit la peine d’ignorer la personne du public qui se moquait de son lancer de dé, cela n’en valait pas la peine et puis il n’avait pas que ça à faire. Il était normal après tout qu’il préfère se concentrer sur son combat qu’autre chose. Alors qu’il avait balayé les picots sur son possesseur, ce dernier se mit en boule pour atterrir sur le pic rocheux que le guerrier lui avait laissé dans le but qu’il s’y cogne, chose qui fut donc évitée. Il garda son regard fixe sur celle-ci qui lui adressa quelques mots en réponse à sa demande de cesser de s’amuser avec des armes ninjas. Cette réplique semblait d’ailleurs très virulente, exprimée en plus de manière sèche, ceci soulignant la volonté que devait contenir en elle la jeune fille. Entendu ainsi, cela pourrait être vu comme une agression, une atteinte à lui-même. Il s’en fichait un peu de ne pas être respecté, notamment du fait que la fille aux cheveux rouges l’avait tutoyé. D’après lui, ce n’était que de simples mots, du vide, de la transparence donc...

Le temps de la riposte était venu : Son adversaire chercha une bagatelle à l’intérieur de son sac, certainement une arme. Ce ne fut pas vraiment le cas puisqu’elle sorti une espèce de boule qu’elle laissa tomber, celle-ci provoquant avec son impact au sol une énorme fumée. Vu l’endroit où cette dernière avait chutée c’était certain pour le jeune homme que ce n’était pas quelque chose de mauvais pour les poumons, à respirer en somme. Cela donc ne pouvait pas être un gaz particulier mais servait juste pour lui faire perdre le sens de la vue et lui brouiller l’orientation. C’est alors qu’il se mit légèrement en garde, se mettant à penser pour anticiper ce que son adversaire allait lui faire :

*On dirait une bombe à fumée, enfin un fumigène plutôt… Très efficace en tout cas. On n’y voit plus rien. Bon… 40% des sens perdus, je vais les placer sur l’ouïe et le toucher, cela me servira beaucoup plus que de les placer sur un sens totalement inutile car brouillé par cette fumée. Voyons voir ce qu’elle me réserve donc…*

Le Guerrier de l’Espace recula d’un pas et demi puis ferma les yeux pour se concentrer. Il est bon à savoir que la vue est le sens le plus utilisé par l’Homme, à 40% comme il l’avait dit. Ces pourcents-là furent donc dispatchés en deux, servant et améliorant en partie le toucher ainsi que l’ouïe du jeune homme, qui cherchait à faire le moins de bruit possible. Le noir complet de la grotte Yozora lui avait permis d’améliorer ces sens-là de manière assez spectaculaire, cela suffirait peut-être pour contrer efficacement son adversaire, du moins ce n’était pas sûr. Il sentit un mouvement en face de lui, jetant en sa direction quelque chose de fin. Afin de voir ce que c’était, le blondinet ouvrit légèrement un œil. Remarquant que c’était un fil électrique, il généra une aura rouge très chaude, se servant de la chaleur de son corps et en amplifiant pour la passer à l’extérieur, carbonisant ensuite grâce à ça le fil. Cependant il ne remarqua pas aux premiers abords les deux disques de fer en dessous de lui, donc au niveau de ses jambes. Il fit une acrobatie en avant pour les éviter mais, alors que la fumée commençait tout juste à se dissiper, il vit un nombre impressionnant d’explosifs, prêts à faire feu à tout moment…

*Dur dur… Elle a eu le temps de les placer grâce à cette fichue fumée… Bon je vais mettre un terme à celle-ci tant qu’il en reste encore…*

Se servant de sa maîtrise de l’air, Sarashi resta à flotter au-dessus du sol, de peur d’activer les dispositifs et tout faire exploser. Il tourna sur lui-même à vitesse folle puis vola en même temps à travers ce qui restait de fumée pour la dissiper. Ceci étant très rapidement fait, Shouyu remarqua encore les disques qui semblaient comme le suivre. Afin d’en venir à bout aisément, le Saïyen utilisa sa technique de l’Enerugi Shutô (appelée aussi Lame Sauzer) à grande échelle, faisant de l’énergie présente dans son corps pour la rendre aussi puissante et résistante qu’une épée, donc autant qu’une arme blanche en général. Il stoppa ainsi de justesse les deux disques qui allaient lui trancher et lui faire des plaies aux jambes. Les disques se fracassèrent dans un bruit métallique contre les tibias du Guerrier de l’Espace. Ce dernier ne pouvait pas nier qu’il avait eu chaud. Il se saisit ensuite de ces armes pour les faire chauffer dans ses mains, les faisant fondre et les lâchant au sol. Petite erreur, ceci produisit une explosion en chaîne de pas mal de charges qui étaient disposées aux alentours du Saïyen. Il s’en débarrasserait ainsi plus aisément. Pour s’échapper de cette histoire, et ce même après quelques secousses (suites aux explosions) qui le sonnèrent assez, il se téléporta à une centaine de mètres dans le ciel, regardant les dispositifs exploser les uns après les autres. Cela semblait faire beaucoup d’effet…

*Pfiou… Quelle chance que je sois toujours en un seul morceau… Ah mince. Mon haut a pris un peu cher… Tant pis… Bon, voyons voir comment je vais me débarrasser de ces charges…*

Shouyu regarda ses mains couvertes de petites égratignures, ceci se prolongeant sur ses bras bandés, les bandages prenant une tête un peu salie. Baissant les yeux, il remarqua que son haut était déchiré en grande partie. Trouvant que cela ne servait plus à rien de le porter du fait que ce dernier le gênerait certainement dans ses mouvements, il le retira brutalement, le brûlant par la suite comme pour montrer qu’il serait sur un point de non-retour. Il se retrouva donc torse nu, cela ne l’avantagerait pas pour se protéger mais ce serait le parfait inverse pour attaquer. Le public pouvait voir distinctement ses muscles impressionnants durcis par les entraînements et combats toujours plus hardis. Il fronça les sourcils en scrutant la surface de combat toujours bondée de ces charges. S’il voulait s’en débarrasser il allait falloir toute les neutraliser en même temps. Le jeune homme trouva une idée parfaite pour cela. Il en allait sans dire que le fait d’être dans les airs l’avantageait grandement. Le blondinet envoya une bourrasque de vent tranchante en direction de son adversaire, celle-ci lui infligerait une blessure ouverte si jamais elle atteignait sa cible. Sarashi enchaîna par un laser beam aveuglant dans la direction de Ruby qui retirerait pour une petite minute la vue à son adversaire, lui permettant de faire autre chose en attendant. Il chargea par la suite pendant près de dix secondes dans une de ses mains de la foudre qu’il lâcha ensuite en un éclair sur la surface de combat. Ceci ne produisit aucun effet et c’était volontaire. La foudre s’étala sur tout le terrain puis créa un dysfonctionnement sur chacun des dispositifs explosifs, les rendant ainsi obsolètes…

*Bon je pense que ça devrait aller pour ça. Je vais voir si ça a réellement marché…*

Le jeune guerrier prit le risque de bouger en direction du sol tant que son adversaire était aveuglé puis balança une nouvelle bourrasque de vent dans le but de balayer et projeter en l’air les dispositifs explosif. Ces derniers étant tous en l’air, il lança un mutli-laser beam sur les dispositifs, les transperçant tous, certains explosant et provoquant l’attention particulière de la part du public. Ne réfléchissant plus à deux fois, le Guerrier de l’Espace profita de ce bruit pour attaquer son adversaire tant qu’il avait encore quelques secondes l’impossibilité de voir à cause de son laser utilisé quelques temps auparavant, sans parler de tout ce bruit qui dérangerait l’ouïe de Ruby. Il s’élança donc en enchaînant de très nombreux coups son adversaire, à vitesse folle, multipliant ceux-ci par une dizaine de fois grâce à sa maîtrise du vent qui faisait qu’il se boostait ses coups au dépit de son adversaire qu’il ralentissait volontairement en octroyant chez ce dernier un vent contraire, cela faisant une difficulté de plus. Pour finir son enchaînement au corps à corps il donna un coup de pied assez puissant au menton de la fille aux cheveux rouges pour la faire voler en l’air à une vingtaine de mètres, se téléportant ensuite derrière elle. Il avait entre-temps défait ses bandages et les utilisa pour entourer et resserrer son étreinte autour de cette dernière, la tête vers le bas et commençant à tourner à toute allure avec elle grâce au surplus de sa maîtrise du vent. Ainsi et en saisissant avec ses bras son ennemi il la fit s’écraser très violemment et rapidement, telle une foreuse dans le sol qui fut creusé de quelques mètres, produisant même un cratère d’environ dix mètres de diamètre. Shouyu lâcha donc finalement son adversaire pour se retrouver à quelques mètres en face de lui, ce dernier étant toujours enfoncé dans le sol avec certainement des dégâts occasionnés du fait que sa tête avait été la première à entrer en féroce collision avec le sol, les vertèbres se tassant certainement au risque de provoquer une légère paralysie. On ne pouvait pas dire que le Saïyen n’avait pas calculé un minimum son coup, restait à savoir si ça allait être suffisant, sûrement pas d’après lui mais bon…

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Soeurs Amethyst
Membres

Féminin
Âge : 20
Inscription : 23/06/2012
Messages : 25
Zénis : 0
Statut : Neutres

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Dim 26 Aoû - 17:24

Faire bruler le filet électrique avait semblé si simple que Ruby se contenta de l'observer, plus ou moins impressionnée. Le souci était qu'il ne tombait pas. Et dur d'activer son terrain miné sans ça... Tant pis, les disques s'occuperait de ça. Ruby reporta son regard sur son sac, évaluant chaque armes et leur potentiel. Lorsque la jeune fille regarda à nouveau son adversaire, cet idiot venait de lâcher les deux disques, qui ne semblaient pas l'avoir blesser. Dès que les objets touchèrent le sol, ils déclenchèrent des explosions en chaîne. Ruby bondit loin de la zone d'explosion, mais plus de traçce de son opposant

*Il se serait enfui ? Impossible... Mais ou ?*

La réponse lui vint par déduction. Dans les airs. Mais à quel hauteur ? Ruby leva les yeux pour l'établir, et elle put s'en féliciter. Si Sarashi était trop loin pour qu'elle puisse clairement le distinguer, elle pouvait au moins voir une... chose... faite de vent arriver droit sur elle. La jeune fille, toujours dans les airs, activa un petit explosif juste à côté d'elle. Le souffle de l'explosion lui permit de se décaler, évitant de justesse la sorte de lame de vent. Puis un grand éclair blanc. Trop blanc, Ruby allait devoir se débrouiller sans sa vue au moins quelque minutes. Elle dut se remettre en boule et laisser son centre de gravité faire le reste pour atterrir correctement. Blanc... Tout ce qu'elle voyait était du blanc. Elle sentit un nouveau vent et entendit des explosions... Il s'était donc débarrassé des charges.

"RUBYYYYY"

Pas besoin de plus. Elle avait déjà comprit. L'interpellée se retourna et plaça ses avant-bras en croix, protégeant au mieux son visage tandis que le vue lui revenait. Elle contracta ses muscles, encaissant chaque coup sans broncher et répondant au ralenti. Ses yeux avaient encore du mal et elle se devait de les ménager. Le pied du garçon apparut en gros plan dans son champ de vision. Et elle se retrouva involontairement en l'air. Son adversaire lui laissa juste le temps de comprendre ce qui allait se passer. Elle ferma les yeux pour ne pas finir aveugle et se jura d'encaisser. Ils tournoyèrent et la figure de l'aînée Amethyst s’enfonça dans la roche. Elle sentit une affreuse douleur dans son bras gauche... Et elle continuait de s'enfoncer dans la roche. Quand Sarashi lacha sa prise, Ruby s'écroula un moment, au point que l'arbitre commença le décompte

"10, 9, 8, 7... Elle bouge !"

En effet. Sa tête saignait abondamment, et elle sentait à peine son bras, mais elle se relevait. La douleur hurlait sous son crâne, lui vrillant les tympans. Mais elle s'était remise debout, et tout son visage reflétait sa haine et sa volonté désormais.

"Il faudra... me tuer pour me battre."

Elle fonça directement sur Sarashi, des kunais dans la main droite, et enchaina les coups de pied. Elle frappa sauvagement les articulations du jeune homme : cou, épaules, genoux... Sans ménagement, elle planta les kunais dans le corps de son adversaire et s'en servit -de Sarashi, pas de kunais- comme appui pour bondir. Son bras gauche remonta alors, révélant des couteaux de lancer qu'elle lâcha. Les couteaux se jetèrent à l'attaque de leur cible, tandis que Ruby sortait déjà une petite bombe qu'elle lança un peu au dessus de Sarashi. La bombe explosa, produisant une lumière blanche semblable à celle de Sarashi précédemment. Il aurait beau fuir, et pourra même retirer les kunais, les couteaux le suivraient. Et pour cause, les kunais n'étaient là que pour induire le garçon en erreur et l'affaiblir, étant donné que Ruby avait profité de l'enchainement pour accrocher sur lui des fils reliés aux couteaux. En faisant ça, la jeune fille n'avait pas ménager son bras blessé, mais elle s'en moquait. Elle se moquait aussi du sang qui coulait sur son visage.

Mais elle n'avait pas fini. Elle ne pouvait plus se permettre d'attendre la suite, il fallait agir. Elle sortit un rouleau d'invocation du sac et l'ouvrit. Dix hachettes apparurent dans une petite fumée, et la combattante s'en saisit. Elle jeta deux d'entre elles sur le garçon, en croix, et recommença avec celle qui restait. Elle avait également attaché des fils sur les hachettes pour les récupérer au cas où elles raterait leur cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Dim 26 Aoû - 17:36

L’attaque au corps du Saïyen avait occasionnée d’énormes dégâts à son adversaire, il n’y avait qu’à voir les dommages collatéraux que cela avait faits. Il attendit en récupérant un peu d’énergie que son adversaire daigne se lever mais même après une trentaine de secondes cela ne semblait pas le cas. Aurait-il déjà atteint ses limites ? Vraisemblablement non. L’arbitre entama un décompte en partant de 10, allant dans l’ordre décroissant mais c’est à sept qu’il signala que la jeune fille bougeait. Shouyu la vit se relever avec d’énormes difficultés, la tête en sang et saignante ainsi qu’un bras gravement endommagé. Cette dernière semblait particulièrement énervée d’avoir reçue un tel enchaînement de la part de son opposant, elle en sorti d’ailleurs quelques mots, montrant ainsi un peu plus la détermination dont elle faisait preuve. Le jeune guerrier respectait bien ça et ne pouvait pas nier que son adversaire avait une très bonne résistance, due évidemment à cette volonté. En revanche il trouva assez peu prudent de voir celle-ci lui foncer dessus. Remarquant des kunaïs dans une des mains de son adversaire, le Saïyen se mit plus en garde puis se chargea d’utiliser sa maîtrise du vent pour ralentir considérablement les coups de son adversaire qui semblait vouloir viser aux bons endroits. Bien entendu pas mal de coups l’atteignirent mais pas tous, le reste fut évidemment bloqué ou évité. Ruby enchaîna en cherchant à planter ses kunaïs dans son corps. Cela ne pouvait marcher du fait que la technique d’Enerugi Shuto (ou lame Sauzer) du Guerrier de l’Espace était toujours active (ce dernier ayant oublié de la désactiver) sur son corps, qui bénéficiait donc d’une résistance à toute épreuves face aux armes tranchantes et coupantes. Les kunaïs ne firent donc que ricocher sur son corps. Cependant, autre chose vint très vite titiller le Saïyen car son adversaire venait de se servir de son corps pour bondir, ayant l’autre bras qui révéla des couteaux de lancers. Cette dernière les lâcha pour qu’ils atteignent le blondinet, enchaînant ensuite en lançant une petite bombe qui explosa au-dessus de Sarashi, laissant une lumière blanche qui aveugla quelques temps le jeune homme…

*Encore quelque chose pour me priver de ma vue momentanément…*

Il avait senti entre-temps, juste après le déploiement des couteaux quelque chose qui lui parcourait le corps, des fils apparemment. Rien de plus embêtant pour lui qui chercha à faire une acrobatie en arrière. Il se faisait tout de même suivre par ces couteaux. Pour en venir à bout il effectua une répulsion venteuse autour de son corps pour couper et se défaire ces derniers. Il se demandait à quoi ils servaient mais ne tarda pas à le découvrir en voyant les couteaux chuter par terre. Cela voulait donc dire que son adversaire avait eu le temps d’attacher les couteaux aux fils et par la même occasion entouré le Saïyen avec. On pouvait donc bien dire que son adversaire était excellent pour ce qui est de la vitesse d’exécution. Une nouvelle fois il avait bien fait de rester sur ses gardes face à tant de volonté. Cependant il n’allait pas laisser ces attaques sulfureuses sans réponse. Le problème c’est que son adversaire ne semblait pas en avoir terminée alors que la vue revenait petit à petit au jeune homme. Elle sortit un rouleau assez étrange, ce dernier faisant apparaître un nombre exact de dix hachettes prêtes à l’emploi. Cela ne faisait aucun doute, non seulement la jeune fille aux cheveux rouges pouvait invoquer des armes via des parchemins d’invocation mais détenait également toute une panoplie sur elle-même et son sac. Ceci fit réfléchir Sarashi à deux fois avant de riposter directement. Ruby lança deux de ses armes, adoptant une forme de lancer en croix et enchaîna avec les huit autres. Shouyu plissa les yeux puis se concentra pour déceler quelque chose qui n’était pas du tout anodin dans la trajectoire des haches. En effet, cette dernière n’était pas exactement rectiligne, chose rendue ainsi soit par le manque d’habileté du projeteur, soit parce que quelque chose était présent derrière ou sur les armes. Il n’y avait qu’à voir le comportement de son adversaire pour comprendre : Ces hachettes étaient bien attachées, à des fils sans doute, Il ne restait plus qu’à s’en débarrasser. Attendant le moment fatidique pour passer à l’action, à savoir être à peu de se faire toucher par ces armes, le Saïyen se téléporta deux-trois mètres en l’air, bien derrière les haches, se doutant très bien que les fils y étaient. Il embrasa son corps pour finalement passer au travers, découpant et brûlant les fils en grande partie avant de retomber sur le sol, effectuant une petite acrobatie pour revenir sur ses pieds, plaçant un regard très rapides sur les haches qui allaient donc vers le vide :

*Bon maintenant que ceci est fait… Dépouillement. *

Son corps étant toujours embrasé, le jeune homme lança une flamme en direction des hachettes dans le but de les carboniser. Il se tourna aussitôt après vers son adversaire fonçant en sa direction. Une fois à deux mètres d’elle il se téléporta derrière Ruby pour utiliser à bout portant un Hokaku Kodan amélioré. Cette technique servait à paralyser son ennemi en l’enfermant dans une boule d’énergie, celui-ci laissant la personne qui subissait la technique à la merci de son opposant. Cependant sa version améliorée lui avait remplacé cette boule par une couche d’énergie enveloppant son adversaire, ainsi il pourrait l’attaquer comme il le souhaitait. Ceci étant fait, et son adversaire ne pouvant donc pas riposter efficacement contre cette paralysie, le Guerrier de l’Espace se chargea de retirer le sac de Ruby, le carbonisant avec tout ce qu’il pouvait contenir, enlevant ainsi de manière volontaire l’arsenal de son opposant. Il ne s’arrêta pas là puisqu’il avait déjà remarqué que son adversaire possédait des armes éparpillées sur son corps. Il se mit donc à fouiller de partout et ceci très rapidement grâce à un boost de sa maîtrise de l’air, vidant ainsi son adversaire de toute arme. Cela faisait un bon paquet en tout cas, paquet qu’il ne tarda pas à carboniser, brûler devant les yeux de son possesseur. Il enchaîna en retirant tout autre chose suspecte sur l’aire de combat et autour, se rappelant de ce qu’avait fait la jeune fille précédemment. Il fit cela en balayant d’un coup circulaire de vent, utilisant une nouvelle fois une lame de vent tranchante, permettant de neutraliser toutes choses susceptible de le mettre en difficultés ou de le gêner dans sa tâche. Ainsi il devrait avoir un maximum de chances pour la suite de ses opérations. Shouyu enchaîna en donnant un coup de poing en feu en pleine figure de son adversaire. Il profita de toucher la jeune fille aux cheveux rouge au visage pour la téléporter dans une autre dimension, vide bien que permettant de respirer. Il enchaîna alors ses coups en étant embrasé, profitant du fait que son adversaire était paralysé pour lui occasionner un maximum de dégâts. Il se chargea de faire un cube de feu autour de son adversaire qui était toujours paralysé par son Hokaku Kodan, l’enfermant ainsi ans une double prison avant que le Guerrier de l’Espace ne se re-téléporte sur la surface de combat de l’Olympic Stadium, n’étant plus embrasé du fait d’avoir laissé tout son feu généré dans le cube enflammé :

*Je vais pouvoir me reposer ainsi… Tant que je n’ai pas décidé de faire exploser l’Hokaku Kodan cette Ruby sera paralysée tout en étant entouré du grand cube de flammes que j’ai créé. Sachant que le feu peut-être tout à fait autonome je n’ai même pas besoin de dépenser de l’énergie à le réguler…*

Le plan du Saïyen avait été plutôt bien calculé, ce dernier préférant ne laisser quasiment aucuns échappatoires à son adversaire. Il prônait plutôt la sécurité à ce niveau-là que prendre des risques plus ou moins inutiles, car vains pour certains. Dans tous les cas il se mit à méditer un peu pour récupérer en attendant le retour de son ennemi, restant tout de même sur ses gardes en changeant la pression de l’air autour de lui au cas où. Il ne restait plus à son adversaire, affaibli par les coups enflammés du jeune guerrier de refaire surface…

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 


Dernière édition par Sarashi Shouyu le Lun 27 Aoû - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Soeurs Amethyst
Membres

Féminin
Âge : 20
Inscription : 23/06/2012
Messages : 25
Zénis : 0
Statut : Neutres

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Dim 26 Aoû - 20:43

*Non... pas ça non.... Maman.... Les murs.... Ils vont... Ils vont s'effondrer ! Je vais mourir. Je vais mourir ici....*

...Ruby comprenait mieux pourquoi les disques n'avaient rien fait. Ce garçon pouvait durcir son corps de façon à se faire briser les armes blanches. Et la bombe aveuglante n'avait guère eu d'effet. Mais ce qui fut le vrai coup dur, ce fut le véritable dépouillement qu'il fit passer à Ruby. Elle avait beau tenté de riposter, quelque chose bloquait ses mouvements. Elle ne pouvait que subir... Et cet idiot ne la frappait même pas ! Il se contetai de vider le sac de la jeune fille et de brûler les objets dangereux. En quelques instants, elle se retrouvait privée de ses armes. Le garçon rasa tout ce qui entourait le terrain, risquant de devenir un projectile. Contrairement à Malary, Ruby était assez inutile sans arme. Elle maitrisait quelque bases en combat rapproché mais guère plus. Cependant ça n'allait pas l’empêcher de continuer le combat... Le fait d'être toujours incapable du moindre mouvement allait s’annonçait plus délicat. Au moins ça lui laissait le temps -et une excuse- pour reflechir à la situation... Assez catastrophique il faut dire.

Ce fut juste à ce moment que l'enfer commenca. Un poing enflammé elle pouvait encaisser sans souci. Il suffisait de fermer les yeux. Elle se sentie transporté, mais avait gardé les yeux fermés. Elle se contentait d'encaisser comme elle le faisait depuis longtemps. Lorsque les coups s’arrêtèrent, Ruby ouvrit un œil. Ce qu'elle vit la paralysa mieux que l’énergie qui l'entourait...

*Non... C'est impossible...*


Elle ne put détacher ses yeux des flammes. Comment aurait-elle put, l'incendie l'entourait ! Des flammes, exactement comme ce soir là. Elle était enfermé dans le feu. Sa pyrophobie la fit trembler malgré la paralysie. Des larmes lui monterent aux yeux, ainsi que des flash. Sa maison qui brulait. Elle encore dedans. Saphira qui courait vers la chambre des parents. La poutre. Elle. La poutre à nouveau. Si Ruby ne l'avait pas vue, Sa petite sœur adorée aurait eu le crâne broyé.

*Non... pas ça non.... Maman.... Les murs.... Ils vont... Ils vont s'effondrer ! Je vais mourir. Je vais mourir ici....*

Toute cette nuit de cauchemar repassait en boucle, tandis qu'elle pleurait, seule, affolée dans cette bulle d'Enfer, telle l'enfant qu'elle cachait en elle. Elle ne savait déjà plus pourquoi elle était içi, ce qu'elle avait fait pour arriver là. Plus qu'une seule chose comptait : les flammes rouges qui l'entourait. Etait-ce son imagination ou bien ces dernières s'approchaient ? Malgré la paralysie, elle se trouva une dernière force : celle de la peur et du désespoir. Elle contracta tout ses muscles, et se démena sous l'emprise de la terreur. Elle sentait la chose se craquer

"NOOOOOOON ! PAS ICI, NI MAINTENANT !"

L'energie qui la bloquait se "craqua" libérant la jeune fille. Profitant d'être dans le vide, Ruby se mit a tournoyer sur elle-même. Elle continuait d'hurler, le visage caché sous un rideau de larmes. Il n'y avait que de l'air dans cette dimension. Dans la rotation de la demoiselle terrorisée, l'air se mua en vent et le vent en tornade, qui souffla la prison de feu. Elle se permit alors de ralentir jusqu'à rester immobile, flottant dans le vide. Elle pouvait ravaler ses larmes et reprendre le contrôle de son esprit... Mais pas totalement, elle laissa un peu de peur en elle. La poutre. Saphira. Cette terreur lui offrait une force nouvelle, qui commençait justement à lui manquait. Il fallait sortir d'ici et vite. Il fallait lui rendre la monnaie de sa pièce à ce... ce... macaque ! Ne serait-ce que pour lui avoir fait perdre son sang froid. Sa terreur et sa haine se réunirent en une énergie nouvelle. En fait, cette dimension l'arrangeait. Il n'y avait aucun sol, et donc Ruby pouvait en quelque sorte voler. Elle avait tout le temps pour réfléchir... Tout du moins elle l’espérait.


Dernière édition par Soeurs Amethyst le Lun 27 Aoû - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Lun 27 Aoû - 20:09

Après s’être suffisamment reposé et avoir repris quelques forces en méditant le jeune homme se leva de nouveau s’étirant et effectuant quelques mouvements pour réchauffer un peu plus ses muscles, se préparant certainement pour la suite. Il avait bien l’intention de retourner vers son adversaire histoire de voir si ce dernier se montrerait raisonnable quant à l’issue du combat. Le guerrier laissa derrière lui une image rémanente de lui-même, concentrant pas mal d’énergie pour qu’elle reste active une bonne dizaine de minutes, faisant donc croire à tout le monde qu’il était debout à attendre. Or il se téléporta donc après ces quelques minutes d’échauffement et après avoir laissé une image rémanente de lui-même dans la dimension où il avait envoyé son adversaire. Il remarqua au loin, à sa grande surprise d’ailleurs que celui-ci s’était sorti brillamment de son enchaînement. C’est pourquoi il se téléporta de nouveau pour utiliser à bout portant son Hokaku Kodan, enfermant de plus belle dans une sphère d’énergie paralysante son adversaire. Ainsi il allait pouvoir réfléchir de la suite. Le jeune homme commençait à se poser des questions quant aux capacités de la jeune Ruby. Il la regarda d’assez près, remarquant que son visage semblait mouillé au niveau des joues, des larmes sans doute. Peut-être que la paralysie lui avait fait peur, ou bien le feu... Enfin il n’en savait trop rien à vrai dire mais il fallait tout de même tester. Il généra dans sa main puis le reste de son bras des flammes, si chaudes qu’elles changeaient de couleur, chose normale. Ces dernières étaient bleues et donc particulièrement dangereuses pour son adversaire. Le Saïyen fit pénétrer son bras enflammé dans la boule d’énergie paralysante pour le diffuser autour de son adversaire et voir sa réaction. C’est juste après qu’il se généra une boule d’air pour pouvoir posséder une défense et attaque simultanée, cela lui servirait pour la suite puisqu’il se téléporta en compagnie de la boule d’énergie contenant un peu de feu et paralysant Ruby. Il se déplaça en fait dans une autre dimension, dénuée d’air cette fois-ci:


*Nous y voilà... On va pouvoir maintenant passer aux choses sérieuses...*


Shouyu faisait notamment référence à ses flammes bleues qui parcouraient la boule d’énergie de l’intérieur sans pour autant pouvoir atteindre Ruby paralysée par cet Hokaku Kodan. Cela ressemblait en effet à une torture mais ce n’était pas vraiment le but recherché. Le guerrier de l’Espace finit par ressortir son bras enflammé de la boule d’énergie. Il enchaîna ensuite en envoyant cette dernière sur un mur dit « transparent » en quelques sortes, c’était la limite de la dimension. Le choc était certes violent mais cela n’allait pas faire céder l’Hokaku Kodan qui était renforcé grâce aux flammes. Sarashi envoya de plus un peu d’air pour permettre à son adversaire de respirer mais aussi pour avoir un nouveau moyen de pression sur lui, renforçant ainsi sa boule d’énergie paralysante sans pour autant la faire contenir beaucoup d’air, juste assez pour respirer quelques minutes tout au plus pour la jeune Ruby. Il finit par s’adresser clairement, celui-ci pouvant respirer dans sa sphère d’air créée quelques temps plus tôt :


"- Ecoutez... Je vous laisse 10 secondes pour abandonner, autrement je devrais sévir et vous couper l’accès à l’air que vous avez. Cette dimension n’en contient pas et donc vous ne pouvez respirer que parce que mon Hokaku Kodan vous recouvre. Il y a également quelques flammes comme vous avez pu le constater. Elles n’ont rien à envier à celles de tout à l’heure, ce feu-là est bien plus intense et chaud. Au risque de finir carbonisée ou en manque total d’oxygène je vous conseille donc ce que je viens de dire. Pour ma part je ne risque absolument rien et vous comprendrez pourquoi cela... "


Le Saïyen n’avait pas tout à fait tort, sa boule d’air qui lui permettait de respirer était transparente, le noir de la dimension n’arrangea absolument rien. Il restait à léviter tout comme son Hokaku Kodan et donc son adversaire. Il se doutait que son opposant ne pourrait se sortir de sa boule d’énergie paralysante qui avait été renforcée quelques instants auparavant par concentration d’énergie mais aussi grâce aux flammes bleues particulièrement chaudes. Il ne restait plus qu’à voir la décision de la jeune fille aux cheveux rouges, capituler ou certainement reposer à jamais ou bien finir mal si jamais ce dernier venait à mettre sa menace à exécution, à savoir couper l’air à son adversaire ou autre chose, tout dépendrait de la tournure des évènements...

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 


Dernière édition par Sarashi Shouyu le Lun 3 Sep - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Soeurs Amethyst
Membres

Féminin
Âge : 20
Inscription : 23/06/2012
Messages : 25
Zénis : 0
Statut : Neutres

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   Mer 5 Sep - 21:35

Ruby se remettait à peine de ses émotions -bien trop forte à son gout. Quand le garçon revint. Quand elle voulu détourner la tête pour cacher ses larmes, la jeune fille se retrouva à nouveau bloqué. Il fallait espérer qu'il ne le remarquerait pas. Même remotivée à bloc, elle se retrouvait à nouveau incapable du moindre mouvement. Et il le fit. Les flammes apparurent d'abord sur son bras, brulantes au point de bleuir. Son bras s'approcha, et le feu entoura Ruby, plus terrifiant que jamais. Les souvenirs furent une vague déferlante de panique et de douleur, un fantôme millénaire nommé Horreur.

Ils changèrent d'endroit, passant d'un vide "blanc" à un vide "noir"... Mais Ruby ne le voyait qu'à peine. Ses yeux fixait les flammes, affreuses, grimaçantes, et elle se sentait pleurer à nouveau. Pleurer devant son adversaire, voilà qui ajoutait un sentiment d'humiliation. Un choc se fit dans le dos de Ruby. Pas moyen de se retourner, donc d'identifier la nature du choc. La voix de Sarashi, permit à Ruby de détourner un peu son attention des flammes, et donc de la calmer. Il lui proposait d'abandonner, ou de la tuer. La haine passa devant la peur. Elle devait protéger ses sœurs, venger ses parents, et mettre au grand jour la nature sombre de Giuseppe. Elle ne pouvait ni abandonner ni mourir !

*Malary, Saphira... Je ne vous laisseras pas ! J'ai juré de rester avec vous quoi qu'il arrive ! Malary... Saphira... C'est ça, penser à elles. Oublier ce qui m'entoure, et me concentrer sur mes sœurs et mon serment*


Malgré la chaleur étouffante, la terreur grandissante, et la menace pesante, Ruby ferme les yeux et resta figée dans sa pensée. Elle voyais Malary, en train d'insulter les autres spectateurs, morte d'inquiétude de ne pas voir sa grande sœur sur le terrain. Elle imaginait clairement Saphira, en train de s'entraîner au sabre à la maison, se demandant comment elle s'en sortait. Elle ne pouvait pas les décevoir. Malary devait déjà avoir fait évacuer quelques voisins. Elle entendait presque les insultes qu'elle hurlait à tour de langue dans son esprit. Elle commençait déjà à manquer d'air. Elle entendit un petit craquement dans son dos. Qui s'intensifiait. Elle l'ignora et rentra presque dans l'esprit de sa sœur, au sens imagé bien sûr. D'aussi loin, leurs esprits sont toujours unis par les liens du sang. Elle sentait son inquiétude, sa colère... Sa peur ? Oui, Malary avait peur pour elle, l'aînée pouvait le jurer. Le bruit se fit intense, et Ruby se sentit... Basculer. Elle était en train de tomber c'était évident. Elle devait réagir et vite. Alors qu'elle passait une sorte de brèche elle eut son idée.

"Permutation !"

D'un coup de fumée, Sarashi se retrouva dans son propre truc Kodan. Ruby reprit la brèche, tombant de la bonne dimension, de l'air dans les poumons, et plus de flammes affreuses. Mais ce n'était pas fini. Il ne fallait pas lui laisser le temps de désactiver le Kodan et l'y renvoyer sec. Ruby tira un long fil d'acier, qu'elle improvisa en lasso. Elle s'en servit pour saisir Sarashi à la cheville, et fit tournoyer le fil, changeant la trajectoire de son adversaire. Tandis que Ruby posait le pied sur le ring, elle lâcha le fil et laissa la gravité faire le travail, mettant l'adversaire dans les gradins. Un sacré retournement de situation, au vu des blessures de la jeune fille. Celle ci adressa un signe à sa sœur pour la rejoindre, et quitta le terrain. Elle trouva un endroit isolé ou s'écrouler, respirant enfin.

*Après un type pareil, je vois mal comment ça pourrait aller mal*


Dernière édition par Soeurs Amethyst le Jeu 6 Sep - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olympic Stadium I : Ruby VS Sarashi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Olympic Stadium-
Sauter vers: