AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Olympic Stadium I : Solara VS Deimos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Solara
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 28/04/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Solar Crash

MessageSujet: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Mer 22 Aoû - 15:52

Alors que le tournoi accueillait une série de compétiteurs expérimentés, Solara fit son apparition surprise dans les vestiaires avant de prendre place sur l'un des bancs à disposition. Elle resta particulièrement silencieuse en croisant les bras et en fermant les yeux. Quelques jours plus tôt, celle-ci s'était souvenue que le participant arrivant second lors d'un tournoi avait la possibilité d'affronter un champion de son choix pour le titre. Comme la kowak n'arrivait pas à mettre la main facilement sur son frère, elle voyait là une belle opportunité de défier Deimos en compétition afin de se venger. Le titre ne l'intéressait pas plus que de flanquer une bonne rouste au lézard mais en remportant la victoire, elle prouvera au monde entier qu'elle est une adversaire bien plus dangereuse que l'ex-tyran. Solara avait connaissance de la peur que ressentait son frère au fond de lui, une peur qu'il ne pourra pas contenir bien longtemps puisque le plan de sa jeune sœur semblait déjà tout tracé. Cette dernière ne montrait pas un quelconque air rassuré dans les vestiaires mais elle savait que la reconnaissance de tout ces idiots était à sa portée. Il suffisait juste de ridiculiser Deimos un bon moment avant de lui porter le coup de grâce, du moins après lui avoir subtilisé ses pouvoirs. Les derniers matchs se terminèrent et ce fut désormais au tour de la kowak d'entrer en scène. Elle se releva sans broncher et sans adresser la parole à qui que ce soit avant de pénétrer à l'intérieur du stade, où elle semblait peu acclamée. Certains spectateurs devaient sans aucun doute se souvenir d'elle puisqu'elle avait perdue face à Raijin lors du premier tournoi organisé. Tout ceci était de l'histoire ancienne et aujourd'hui allait être un jour chaotique pour Deimos. Sa frangine s'arrangerait pour lui enlever son orgueil, sa fierté ainsi que sa popularité aux yeux de tout ces fans. La jeune femme arriva sur le ring en regardant la foule...

- Bande d'écervelés. Profitez de la présence de votre lézard favori tant que vous le pouvez encore. C'est la dernière fois qu'il apparaîtra sur un ring.

Solara se fit directement huée par le premier rang mais elle s'en moquait. La réaction du public ne faisait que la faire sourire. Elle oublia toutes ces personnes un moment afin de se concentrer pleinement sur les entrées, là où devrait normalement défiler son frère avant que son dernier combat ne commence. La jeune femme ne pouvait que s'incliner devant une telle expérience car il est vrai que Deimos s'est beaucoup démené pour être champion et avoir le niveau nécessaire pour repousser n'importe quel ennemi. Elle avait beaucoup de mal à l'admettre mais il était certainement le seul effectif efficace du côté des justiciers. Le reste n'était que de la blague à côté de lui. Malheureusement pour ses fans ainsi que ses amis, dont sa famille inclue, Solara allait lui retirer le fardeau de se battre pour protéger des êtres crédules, qui n'en valent pas la peine. Lorsque son frangin aura perdu l'intégralité de ses pouvoirs, ce sera elle qui prendra le pouvoir sur cette planète ainsi que la galaxie entière, comme au bon vieux temps où son père et ses frères ont attachés de l'importance aux conquêtes planétaires. Solara était bien décidée à renouveler tout ceci, que ce soit seule ou avec sa fille si jamais elles doivent se retrouver. Deimos n'avait plus aucun échappatoire pour éviter de perdre ses talents. Même s'il avait l'idée de résister, il ne pourrait pas venir à bout de sa sœur de toute manière...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Mer 22 Aoû - 18:33

Alors que le dernier combat s'apprêtait à se dérouler sous les yeux de nombreux spectateurs, Deimos n'avait pas encore donné un seul signe de vie à l'Olympic Stadium. Cela fut assez embêtant pour les officiels car si l'ex-tyran ne se décidait pas à venir affronter son adversaire, il sera déclaré perdant et son titre appartiendra à Solara sans qu'elle n'ai eu à se battre. La foule ne réagissait pas aussi bien que pour les matchs précédents. Peut-être que le public avait comme mauvais pressentiment que leur héros actuel ne viendrait pas remettre son adversaire à sa juste place. En effet, la jeune femme était déjà présente sur le ring et ne manquait pas une occasion d'insulter les personnes présentes dans l'arène. Même si Solara a été huée à cause de son mini discours, cela ne l'a pas empêchée de jeter un froid sur le lieu. Malheureusement pour la kowak, son frère était présent depuis bien plus longtemps qu'elle à l'Olympic Stadium. Normalement, Deimos ne devait pas combattre. Il était venu en tant que spectateur pour assister au match de son fils, qui a fait de beaux progrès au passage. Il apprit du jour même que Solara désirait l'affronter pour le titre, chose qu'il ne pouvait pas refuser malgré le repos qu'il voulait s'accorder. Il estimait que ce règlement de comptes devait prendre fin ici même, quitte à mettre sa vie en danger face à sa sœur. Assis secrètement dans le public, il ne pouvait qu'accepter le fait que Solara ai la capacité de lui subtiliser ses pouvoirs. Peut-être qu'il prenait un gros risque en acceptant la requête de celle-ci car si elle venait à réussir son coup, il n'imaginait pas la raclée qu'il pourrait se prendre. Alors qu'elle avait les yeux tournés vers les vestiaires, Deimos décida de se relever de son siège avant de prendre la parole, descendant les gradins en prenant son aise...

- Inutile d'avoir les yeux rivés en direction des entrées, c'est ici que je suis. Tu as raison Solara, ce sera probablement mon dernier match car je sais de quoi tu es capable. Et si je dois perdre contre toi, autant le faire avec dignité en poussant mon pouvoir à son apogée. Cette rivalité n'a que trop durée, il est temps de faire un trait sur les bonnes manières. Enfin, nous allons découvrir ensemble qui de nous deux est meilleur que l'autre. Prépares-toi, j'arrive !

Les spectateurs n'avaient même pas remarqués que l'ex-tyran était bien caché parmi eux, ce qui les poussèrent à l'acclamer après des paroles justes et rapides. Une fois arrivé en bas, Deimos foula la verdure entourant l'intégralité du ring avant de lâcher sur celle-ci sa ceinture de champion, ne perdant pas de temps pour se ruer sur Solara afin de la rouer de coups. L'arbitre semblait légèrement prit au dépourvu car il ne s'imaginait pas devoir sonner la cloche aussi rapidement, ce qu'il fit en voyant que le guerrier cosmique ne plaisantait pas avec la jeune femme qui lui servait d'adversaire. L'ex-tyran avait promit à tout le monde de se surpasser et c'est ce que ce dernier fera à l'encontre de sa frangine, bien décidée à lui retirer toute sa gloire ainsi que sa fierté. A la fin de son enchaînement, l'homme reptile tamponna le menton de la rousse, ce qui la projeta tout droit dans le ciel. Il finit par se téléporter très haut dans ce dernier avant qu'une aura pourpre n'enveloppe son corps. D'une seule traite, Deimos fonça à pleine vitesse sur Solara afin de provoquer un télescopage. Cependant, le choc n'arrêta pas le guerrier cosmique dans son élan puisqu'il avait mit toutes ses forces dans son coup de poing, que le ventre de la jeune femme encaissa. Ainsi donc, celle-ci fut ramenée de force par son frère au centre du ring, où un terrible crash se produit. Plusieurs rochers volèrent en éclat et retombèrent sur les personnes présentes dans le public. L'homme reptile prit ensuite ses distances par rapport à la kowak avant de la fixer avec hargne, prêt à tout pour lui faire comprendre qu'elle n'a aucune chance face à lui, qu'importe les moyens...

- Tu n'as jamais été qu'une débutante à côté de moi ! Et tu le resteras !

L'aura pourpre qui enveloppait Deimos ne cessa pas de s'intensifier au fil des secondes, preuve qu'il semblait au sommet de sa forme pour ce tout nouveau défi qui lui était attribué. Celui-ci semblait bien particulier car il risquait un peu de perdre sa fierté ainsi que ses pouvoirs. Mais peu importe pour lui, il n'abandonnera pas tant qu'il restera une lueur d'espoir en lui. L'ex-tyran se mit en position défensive...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Solara
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 28/04/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Solar Crash

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Jeu 23 Aoû - 13:14

Dans un premier temps, Solara croyait que son frère avait trop peur de venir l'affronter dans un match épique. Elle semblait ignorer bien des choses au sujet de son frère car en tant que membre de la même famille, la jeune femme devait bien réaliser que l'ex-tyran ne refuserait pas un combat où l'enjeu était important. D'ailleurs, la sœur de l'homme reptile fut interpellée par une personne depuis les gradins. Solara reconnaissait cette voix entre mille puisqu'il s'agissait tout simplement de son frangin, présent parmi la foule. Elle ne savait pas trop ce qu'il faisait là mais n'en avait rien à faire de toute évidence. Deimos semblait avoir fait tout de même le déplacement en répondant positivement à cette confrontation, ce qui fit le bonheur de la rousse. La tête tournée vers le public, elle souria avant d'écouter le beau discours du guerrier cosmique. Il expliqua à elle ainsi qu'aux nombreux spectateurs qu'il ne reculerait pas devant la difficulté et qu'il semblait même prêt à utiliser l'entièreté de son pouvoir pour venir à bout de Solara. Pour une fois, la kowak était d'accord avec ce que disait son frère. La discussion ne mènerait qu'à des impasses et la seule solution pour régler le gros différent entre eux semblait bien être les actes. C'est d'ailleurs ce qu'utilisa Deimos lorsqu'il foula le gazon, où il lâcha sa ceinture de champion avant de foncer à pleine vitesse sur sa frangine, qui n'avait pas été assez attentive pour se mettre sur ses gardes. L'arbitre sonna la cloche avec un peu de retard mais le combat pouvait commencer, Solara étant rouée de coups avant d'en rendre à son tour. Le combat au corps à corps provoqua quelques légères ondes de choc, ce qui montrait bien la ténacité des deux concurrents présents...

- Tu n'as pas changé, toujours aussi vicieux dans tes attaques !

La rousse semblait reprendre l'avantage face à son adversaire mais cela ne dura qu'un court instant. Deimos remporta ce bras de fer en infligeant un coup de poing dans le menton de sa frangine, ce qui la projeta dans les airs. Elle avait un peu de mal à retrouver ses esprits puisqu'elle était légèrement sonnée. Cependant, elle pu apercevoir une fine silhouette juste au dessus d'elle dans le ciel, cette dernière se rapprochant dangereusement et étincelante d'une lueur pourpre. Elle comprit alors avec du retard qu'il s'agissait du guerrier cosmique, qui vint tamponner son poing dans le ventre de Solara. La jeune femme cracha du sang avant d'être emportée par son frère au centre du ring, où elle s'apprêta à se détruire le dos lors de l'impact. La vitesse de projection semblait trop rapide pour éviter cela mais elle parvient tout de même à tendre ses mains devant le torse son frère afin de générer une boule de feu, qui provoqua une explosion de faible importance et qui éjecta à quelques mètres l'homme reptile. De son côté, Solara subit le crash et provoqua un petit cratère dans le sol, certains cailloux retombant sur la foule. La rousse ne comptait pas laisser une seule seconde de répit à son frère et c'est pourquoi elle se releva assez rapidement en effectuant une pirouette arrière afin de se remettre sur ses jambes. Elle fléchit les pieds avant de décoller en direction de son frère. Les poings de la kowak devinrent subitement brûlant et ceux-ci finirent par infliger à l'adversaire un coup dévastateur en pleine joue. Cela projeta Deimos en direction des barricades, bien que Solara n'avait pas l'idée de l'éliminer dans les règles, uniquement dans les siennes. Un sourire s'afficha sur le visage de la rousse, fière d'avoir fait une démonstration...

- Oui, c'est tout ce que je peux faire, du moins dans l'immédiat. Tu dois bien savoir que je ne fais jamais de figuration avec mes ennemis. Montre donc ta joue à tes fans pour qu'ils puissent contempler ma magnifique signature.

Solara éclata de rire en ayant réussie à imprimer de son poing le visage du guerrier cosmique. Ce dernier n'était pas idiot donc il comprendrait bien où celle-ci veut en venir, chose qui risquait de l'énerver. La jeune femme montrait sa supériorité...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Ven 24 Aoû - 12:45

Alors que Deimos semblait sur le point d'enfourcher sa frangine de manière virulente sur la surface de combat, celle-ci parvint à amortir sa chute en faisant encaisser une boule de feu à l'ex-tyran. L'explosion ne fut pas fatale pour lui mais il avait tout de même ses vêtements en lambeaux. Quelques brûlures apparaissaient sur son corps mais ce n'était pas quelques petits bobos qui allaient l'empêcher de prendre l'avantage sur Solara. Alors qu'il fut éjecté à plusieurs mètres, le guerrier cosmique essaya de se reprendre. Malheureusement, la jeune femme était plus rapide que lui et lui infligea un coup de poing monstrueux au visage. L'homme reptile prit quelques distances par rapport à sa jeune sœur de manière à souffler, la regardant par la même occasion sourire bêtement alors qu'il n'y avait pas de quoi être satisfait d'un simple coup de poing. Solara lui fit donc remarquer qu'elle avait toutes les raisons du monde d'être fière car elle semblait avoir réussie à infliger une belle balafre sur la joue de l'ex-tyran. Effectivement, le dernier avait eu plus tendance à croire ce qu'elle disait vu que sa propre joue le picotait férocement. S'il voulait avoir une chance de battre sa frangine, il allait devoir passer aux choses sérieuses sans perdre un instant de plus. Quand cette dernière éclata de rire, cela ne faisait qu'énerver de plus en plus Deimos. Il ne supportait pas les moqueries et encore moins ceux qui prétendaient pouvoir le battre sous prétexte qu'ils avaient une grande bouche. Le guerrier cosmique essaya de se calmer et retira le haut de son yukata déchiré...

- La récréation est terminée, il est l'heure pour toi d'étudier ta leçon.

A son regard, on pouvait certifier que Deimos allait lui faire passer un examen pratique qu'elle ne serait pas prête d'oublier. L'orgueil de l'ex-tyran ne lui permettait pas d'avouer publiquement ses faiblesses face à Solara mais au fin fond de lui, il ne désirait pas prendre de risques inutiles. C'est pourquoi ce dernier fronça les sourcils avant de matérialiser son corps dans sa forme originale, c'est à dire reptilienne. Le guerrier cosmique avait une apparence moins majestueuse qu'auparavant, celle-ci étant plus imposante et beaucoup plus effrayante. Aussi, l'intégralité de sa silhouette était recouverte d'une couche de métal, qui avait la capacité de protéger son hôte. En d'autres mots, le monde pouvait considérer Deimos comme un être particulièrement invincible, sans aucun défaut. Pour lui, les chances que Solara gagne ce combat sont pratiquement de zéro. Une fois prêt pour reprendre le duel, il liquidifia une partie du métal qui le recouvre avant que ce dernier n'aille envelopper sa frangine dans une sphère impénétrable, ce qui faisait d'elle une prisonnière. C'était au tour de l'homme reptile de s'amuser et il n'allait pas y aller de main morte contrairement à ce que Solara lui a fait subir au visage. Comme la couche de métal était une partie de lui, il pouvait contrôler la sphère à sa guise et faire subir d'affreuses atrocités à sa frangine piégée à l'intérieur. Ainsi donc et de pensée, il matérialisa la sphère depuis l'intérieur de manière à ce que des picots transpercent Solara. Le public ne pouvait absolument rien voir, Deimos non plus également. Mais il savait pertinemment que sa sœur ne pouvait imaginer un tel cas bien embêtant...

- Solara, la compétition s'achève ici pour toi. Rends-toi à l'évidence, tu ne parviendras jamais à bout de mon incroyable résistance. Tu as perdue.

Afin de ne pas arranger les choses en faveur de la jeune femme, l'ex-tyran usa de sa maîtrise de la foudre pour électrifier la sphère métallique en lévitation dans le ciel. Comme le métal semble un bon conducteur pour l'électricité, Deimos voyait là une bonne occasion d'affaiblir la rousse de manière à ce qu'elle devienne inoffensive...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Solara
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 28/04/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Solar Crash

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Ven 24 Aoû - 17:04

Bien que Solara trouvait la face imprimée de son frère amusante, ce dernier semblait avoir le regard changeant en vue de la tournure des évènements. La jeune femme comprit alors par là que Deimos n'avait plus envie de s'amuser et qu'il préférait passer à des choses bien plus sérieuses. Cela voulait donc dire que le véritable combat s'apprêtait à débuter. L'ex-tyran le fit comprendre à sa frangine en déchirant son haut tout en montrant un sourire malicieux, certainement avide de sadisme. Le moment que la kowak attendait arriva finalement, l'heure où le guerrier cosmique changea d'apparence pour prendre sa véritable forme physique, à savoir celle d'un lézard. En temps voulu, ce n'était pas la carrure imposante qui devait inquiéter Solara mais le fait que son frère puisse se servir du métal comme défense, ainsi que pour attaquer. Toutes ces possibilités se bousculèrent dans la tête de la jeune femme mais son esprit ne fut tout de même pas ébranlé. Elle était bien préparée à ce qui l'attendait, même si elle aurait un peu de difficulté à mettre en échec l'ex-tyran. Aucune personne dans cet univers n'était réellement invincible et elle allait le prouver devant tout ces gens. Lorsque Deimos fit fondre une partie de son métal qui s'écoula sur le sol, la rousse décida de rester méfiante. Mais bien qu'elle semblait correctement sur ses gardes, elle ne pu éviter d'être enfermée subitement dans une sphère métallique que le guerrier cosmique avait créé. Solara n'avait aucune idée de ce qu'il avait l'intention de lui faire mais ne tarda pas à le découvrir lorsqu'elle fut embrochée par des picots prenant forme à l'intérieur de cette boule de métal. Elle grimaça légèrement car la douleur semblait bien présente, d'autant que la rousse ne pouvait pas se dégager facilement au risque d'être gravement blessée. Néanmoins, elle entendit la voix de Deimos résonner à l'extérieur, ce dernier se vantant d'avoir déjà gagné le duel alors que ce n'était que le commencement. Même si elle souffrait, c'est un rictus qui s'afficha sur le minois de sa frangine. Cette dernière avait une belle idée en tête pour s'échapper, l'élément qui allait conduire le fier guerrier à sa perte, c'est à dire le feu. Solara se mit alors à augmenter la chaleur à l'intérieur de la sphère métallique, jusqu'à la rendre liquide. Le métal fondu fut ensuite déversé sur le sol, la jeune femme ricanant et étant libérée de ce piège par la même occasion...

- Je n'ai pas l'impression que tu fasses un bon magicien. Tu as réussi à perforer ce sublime corps de partout mais le métal est inefficace contre moi. Le feu est mon élément et je l'utiliserais pour faire fondre ce qui fait de toi un être invulnérable. De plus, mauvaise nouvelle mais même blessée, je peux me battre sans risquer de perdre de l'énergie. Tu n'es pas le seul à être résistant.

Solara ne doutait pas un seul instant que son frère ai la réponse en tête concernant le stock d'énergie de sa jeune sœur. Effectivement, la rousse avait la capacité de puiser son énergie grâce à la présence du soleil, source de chaleur qui lui permettait avant tout d'utiliser son élément à volonté. Et comme ce dernier semblait au rendez-vous, la kowak ne mettrait pas bien longtemps pour river les épaules de son frangin au sol, en le laissant peut-être au bord de la mort une fois qu'elle aura réussie à lui chiper ses pouvoirs. Laissant de côté les bavardages, elle serra ses poings avant qu'une aura rouge flammes n'apparaisse autour de sa silhouette. Une sorte de bulle transparente fit alors son apparition tout autour de la jeune femme, celle-ci s'étendant à vue d'œil sur tout le stade. Une fois que l'entièreté de l'arène fut convenablement enveloppée de cette sphère transparente, Solara lâcha un cri strident en levant ses mains vers le ciel. La technique qu'elle venait d'utiliser était le dôme de chaleur, qui permettait à la jeune femme de puiser aussi l'air chaud qui émanait du public. De manière logique, plus il y avait de personnes dans une pièce non-aérée, plus il était difficile de respirer. La kowak ne pouvait pas être affectée par cela puisque le feu était un élément de prédilection pour elle. Par conséquent, le public manquera d'air peu à peu jusqu'à même perdre la vie, sans compter que les rayons du soleil accélèreraient le processus. Quant au cas de Deimos, celui-ci s'écroulera bien plus vite par manque d'air et par épuisement, vu qu'il devra faire des efforts pour se défendre et contre-attaquer. L'ex-tyran semblait dans une impasse...

- Tu n'as sans doute pas connaissance de cette technique mais tu auras bientôt l'occasion de connaître ses effets. J'espère que tu aimes la chaleur.

Le guerrier cosmique serait bien surpris d'apprendre que ce dôme va lui être fatal et qu'il allait servir aussi de source d'énergie supplémentaire pour sa frangine. Le destin de l'homme reptile semblait scellée, Solara ricanant avant de tendre ses mains en direction de son frère de façon à le bombarder de météores, qui grossissèrent peu à peu au fil des secondes, la chaleur qu'ils dégageaient étant contenue dans le dôme...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Sam 25 Aoû - 13:18

Deimos croyait avoir blessé sérieusement sa frangine, ce qui forcerait cette dernière à demander l'abandon auprès de l'arbitre. Orias pouvait tout aussi bien mettre fin à ce match en constatant les dégâts de l'ex-tyran infligés à Solara mais malheureusement, cela lui était impossible vu que personne ne pouvait regarder ce qui se passait à l'intérieur de la sphère métallique. La foudre envoyée ne semblait pas avoir eu d'incidence à l'intérieur de la boule, la force de la jeune femme ne fléchissant pas à grande vitesse. Cela voulait donc dire que la nouvelle technique du guerrier cosmique n'était pas encore au point. Peut-être aussi que l'homme reptile avait fabriqué un bon cocon de protection involontairement et de ce fait, les décharges électriques ne pouvaient pas passer au travers de la couche métallique pour affaiblir Solara. Peu de temps après, la jeune femme parvint à s'échapper de la prison tendue par son frère, sous les yeux étonnés de nombreux spectateurs, Deimos en première loge. Ses yeux étaient écarquillés lorsqu'il remarqua son métal fondre sous la chaleur intense que pouvait dégager sa frangine, preuve que même le métal le plus résistant au monde n'était d'aucune utilité face aux flammes de la rousse. Voilà une chose qui semblait bien imprévue et embêtante. Néanmoins, ce n'était pas une légère brise de chaleur qui allait l'empêcher de mettre une raclée monumentale à son adversaire. Même si Solara a réussie à s'échapper de la sphère métallique, elle n'avait pas pu éviter de se faire charcuter à l'intérieur par les picots. Une bonne partie de son corps était transpercé mais une seconde chose interpella l'ex-tyran, le fait que sa sœur ne montre aucun signe de fatigue, comme si elle était insensible...

* Mais...mais c'est impossible...comment fait-elle pour être encore debout ?! *

Alors que Deimos était en pleine réflexion, sa frangine ne fit que confirmer ses pensées en expliquant qu'elle ne risquait pas d'être épuisée après autant d'efforts. Le guerrier cosmique ne perdit pas de temps pour faire le rapprochement entre l'élément de sa sœur et cette gigantesque boule de feu dans le ciel que l'on appelait soleil. Si ses intuitions étaient exactes, alors la jeune femme n'avait que des avantages et pouvait ainsi donc utiliser des techniques dévastatrices à volonté, sans que son stock d'énergie ne s'épuise. Bien que le kowak tentait en vain de trouver la solution idéale pour empêcher que les pouvoirs de sa sœur s'amplifie, celle-ci se prépara à riposter à nouveau en concentrant de l'énergie, une aura rouge flammes entourant sa silhouette. Elle n'avait pas l'air de vouloir attaquer, mais il était sûr pour Deimos que sa frangine préparait un mauvais coup. Subitement, Solara leva ses mains vers le ciel en lâchant un cri strident. Rien d'exceptionnel ne s'était produit à l'exception d'une légère brise de chaleur qui vint souffler sur le corps du guerrier cosmique. La rousse décida de rester silencieuse à propos de ce qu'elle venait de faire, laissant une part de mystère à son étrange geste. Plus le temps s'écoulait et plus Deimos avait la désagréable impression de manquer d'air. D'ailleurs, cela n'en était pas vraiment une au final puisqu'il constata que le public avait bien du mal à respirer lui aussi, des gens se plaignants. Certaines personnes ne mirent pas longtemps à se mettre torse nu. L'ex-tyran pensa alors, et en était même persuadé, que cette canicule soudaine était en rapport avec ce qu'avait pu faire Solara...

- Qu'est-ce que tout ceci signifie ? C'est entre toi et moi que cela se passe alors n'implique pas les spectateurs dans notre combat. Je sais que tu es responsable de cette chaleur soudaine et qu'un champ transparent ne permet pas à l'air libre de pénétrer à l'intérieur du stade. Mais si tu penses que c'est ce qui va me faire peur, tu te trompes lourdement. Je ne suis pas impressionné.

Mais alors qu'il échangea quelques mots avec Solara, l'ex-tyran remarqua assez rapidement que son corps était entrain de fondre sous le coup de la chaleur. Celui-ci se regarda un moment avant de relever la tête en direction de sa sœur, serrant les dents et ne sachant pas trop quoi faire. La jeune femme avait bien battue les cartes depuis le début et elle semblait pleinement profiter de la supériorité du feu face au métal. Deimos venait de se faire piéger en quelques sortes mais il ne désespérait pas de trouver une solution efficace pour remédier à son problème. Le guerrier cosmique tenta de réguler son corps à bonne température mais cela n'était pas évident. Bientôt, il ne pourra plus se battre correctement sous cette apparence et il devra reprendre une forme totalement humaine, si cette dernière ne fond pas à son tour. Cherchant toujours une solution, il décida de passer à l'attaque en se clonant trois fois, faisant ainsi place à quatre Deimos. Comme l'ex-tyran maniait cette technique à la perfection, sa puissance actuelle n'était pas partagée avec ses trois autres répliques. Par conséquent, il semblait avoir d'autant plus de chance pour venir à bout de Solara. Celle-ci se mit à envoyer des boules de feu de plus en plus grosses et les clones se contentèrent de les esquiver aisément, encerclant la jeune femme afin de débuter un affrontement au corps à corps. C'était un excellent moyen de l'affaiblir...

_________________





Dernière édition par Deimos le Sam 25 Aoû - 14:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Solara
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 28/04/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Solar Crash

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Sam 25 Aoû - 14:10

Solara n'eut pas une seule seconde d'hésitation quant à l'intelligence de son frangin, même si ce dernier avait tendance à foncer tête baissée sur tout ce qui pouvait bouger. Il comprit par lui même où la jeune femme voulait en venir, trouvant sans son aide qu'une gigantesque sphère transparente recouvrait le stade sans que l'air externe ne puisse entrer à l'intérieur de celle-ci. Seulement, même si le guerrier cosmique avait découvert le stratagème de la kowak, ses idées ne pouvaient pas le sortir de ce mauvais piège. Pour preuve, le corps de ce dernier commença à fondre lentement alors que Solara regardait tout ceci avec admiration, étant plus que jamais proche de la victoire face à son frère. Il demanda comme requête à sa frangine de ne pas mêler le public à leur histoire mais elle n'était pas du même avis que lui. Grâce à la chaleur corporelle qui émanait de tout ces gens, elle pouvait en tirer un plus grand pouvoir et la jeune femme n'allait pas dire non à cela sous prétexte que de nombreuses vies innocentes sont en danger. Si cette dernière avait bon souvenir du règlement des tournois, les règles stipulaient bien que le fait de tuer son adversaire était strictement interdit sous peine de disqualification. Cependant, le règlement n'afficha rien à propos des spectateurs. Même si en temps normal, Solara se moquait complètement des règles, elle voulait tout de même gagner contre son frère à la loyale. Elle ne cherchait pas à vouloir l'épargner, loin de là. La jeune femme voyait juste là une belle occasion de lui retirer son titre. Après tout, quand Deimos n'aura plus ses pouvoirs, qu'adviendra-t-il du toujours champion en titre s'il ne pouvait plus combattre sur un ring ou s'il se faisait tuer par sa propre sœur ? Il fallait bien un successeur en haut de l'affiche. La rousse était une candidate parfaite...

- Pourquoi devrais-je mettre à l'écart des gens aussi bornés ? La plupart sont là pour t'encourager alors il est normal que je les invite à partager tes souffrances. Tu seras bientôt de l'histoire ancienne aux yeux de tous. Une nouvelle championne va être désignée, le monde a besoin d'être renouvelé.

Après ces paroles, Solara lança un sourire taquin à son frangin. Elle voulait lui faire comprendre que si jamais il devait disparaître en ce jour important pour sa carrière de grand tyran, toutes les personnes présentes dans ce stade allaient y passer d'une façon ou d'une autre. Mais même en sachant cela, Deimos prit la décision de poursuivre l'affrontement sans baisser les bras. Bien au contraire, il espérait donner de la difficulté à la jeune femme en retour en donnant naissance à trois répliques de lui même. La kowak s'amusa donc à envoyer de nombreuses boules de feu sur les clones de son frère avant que ces derniers ne passent à l'action, encerclant Solara afin de se rapprocher lentement d'elle. Ils y arrivèrent sans mal mais la rousse avait remarquée une chose intriguante au sujet de Deimos et ses répliques. Ils semblaient ne pas être dans le même tempo, ce qui laissait une opportunité à la jeune femme de se débarrasser rapidement et tour à tour de ses gêneurs. Celle-ci se concentra tout d'abord sur le clone derrière elle, qui s'apprêtait à l'attaquer lâchement dans le dos. Solara se mit alors soudainement à tourbillonner sur elle même comme une toupie, créant ainsi une tornade de feu qu'elle expédia directement sur la réplique en question. Il ne mit pas beaucoup de temps à fondre, le métal fondu retombant sur la surface du ring ensuite. La jeune femme s'étant débarrassé d'un des clones, il en restait encore deux à neutraliser avant de se charger du lézard original. Elle regarda donc de gauche à droite afin de parer les coups du plus proche de sa position, c'est à dire de celui de gauche. Alors qu'il s'apprêtait à donner un coup de poing à Solara, celle-ci stoppa net son punch grâce à la paume de sa main avant d'effectuer une projection de force sur lui. Quant à la réplique attaquant depuis l'opposé, la jeune femme ne tarda pas à s'en débarrasser en laissant échapper de sa voie buccale un énorme souffle de feu ravageur. Ce dernier parvint aussi à faire fondre le clone de son frère. La kowak n'avait plus qu'à éliminer la dernière copie de Deimos et elle pourrait enfin s'en prendre à lui. Pour se faire et comme la dernière réplique était à une distance raisonnable de Solara, celle-ci prit la décision de concentrer toutes ses forces dans sa vitesse, une aura rouge flammes apparaissant à nouveau autour de sa fine silhouette. Subitement, elle fonça à vitesse éclair vers la pâle copie de l'ex-tyran avant de la traverser sans mal, cette dernière implosant avant que de nombreuses gouttes de métal fondu s'éparpillent aux quatre coins du ring. La rousse était de plus en plus puissante. Elle se mit à rire en se tournant vers son frangin...

- Mais on dirait que tu as le visage blanc. Serais-tu malade par hasard ? Oh oui je vois, tu es tellement frustré que même cette chaleur ne parvient pas à dissimuler la peur en toi. Ne t'inquiète pas, je vais te redonner des couleurs très rapidement en t'annonçant une révélation choc. Depuis des années, tu pensais que je ne pouvais qu'assimiler tes pouvoirs pour enrichir les miens mais c'est totalement faux. Sache que je suis capable de bien plus que cela, comme puiser ceux d'un autre kowak. Que des avantages pour moi en somme.

Solara afficha un rictus sur son visage. La jeune femme voulait faire comprendre à son frère que même si par malchance, elle venait à perdre ce combat, celle-ci aura tout le loisir de s'en prendre à un autre membre de sa race pour amplifier sa puissance. Bien évidemment, la kowak n'était pas dupe et savait d'avance que Deimos avait une progéniture. De plus, il semblait être champion du monde junior depuis un bon moment donc c'était une raison supplémentaire pour Solara de le rendre vulnérable pour devenir elle même invincible. La rousse décida enfin de sortir de ses pensées pour reprendre le combat, levant une main vers le ciel avant qu'une boule de feu n'apparaisse. Au bout d'une dizaine de secondes à peine, celle-ci ressemblait comme deux gouttes d'eau au soleil mais en version miniaturisée. Il s'agissait bien de la Supernova, l'une des techniques favorites de Solara. Lorsque la sphère brûlante fut assez grosse, elle l'envoya tout droit sur son frangin afin de l'achever pour ce combat. Sachant que la chaleur contenue dans le dôme faisait fondre progressivement le corps de Deimos, ce dernier ne pourrait pas repousser la boule de feu vers l'expéditeur. Il devra donc l'encaisser et peut-être même périr avec, tout comme ceux présents dans le stade. La planète semblait en péril...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Sam 25 Aoû - 15:34

Deimos avait beau se cloner et multiplier sa puissance de base par trois, cela fut sans effet face à la rapidité déconcertante de sa frangine. Celle-ci parvint à mettre à mal les copies de l'ex-tyran sans grande difficulté. La première fut broyer par une tornade de feu, la deuxième encaissa un souffle destructeur et la toute dernière se fit littéralement transpercer par Solara. Tout ce qui restait des répliques du guerrier cosmique n'était que du métal fondu s'éparpillant partout dans le stade. En voyant sa sœur à l'œuvre, le Deimos original préféra réfléchir à deux fois avant de se ruer sur cette dernière. D'ailleurs, la kowak ne tenait pas non plus à l'attaquer directement et chercha plutôt un moyen de tourmenter psychologiquement son frangin afin de le déstabiliser pour la fin du match. Elle commença donc un long discours, essayant tout d'abord d'énerver le guerrier cosmique en le soupçonnant d'avoir peur face à elle. Solara n'avait pas totalement tort puisqu'il est vrai que son frère semblait quelque peu désemparé face à tous les avantages de la jeune femme. En prime de fondre comme une glace, le manque d'air le conduira tout droit à sa perte. Le manque d'oxygène ? Mais bien sûr, tout devenait plus clair et simple pour Deimos. Ce dernier fut tellement prit dans le feu de l'action qu'il en avait oublié qu'un kowak pouvait survivre sans air dans l'espace cosmique. Apparemment, il n'était pas le seul à avoir zappé cet élément essentiel. Connaissant sa frangine, celle-ci aurait très bien pu garder le silence en voyant que l'ex-tyran était tombé dans le panneau. Peu importe les mensonges de Solara, si cela en était vraiment un, l'homme reptile venait de mettre un terme à cette supercherie douteuse en se rappelant que l'anatomie des kowaks était une vraie bénédiction pour lui. Mais au moment même où Deimos commençait à retrouver confiance en l'issue de ce duel, sa frangine lui fit une incroyable révélation. En effet, elle n'était pas seulement capable de puiser toute la puissance du guerrier cosmique mais aussi celles des autres membres de leur race, cela incluait donc directement Deimos Jr. et Akemi. Le champion serra les poings avant de faire ressortir sa colère et sa haine à l'encontre de sa sœur cadette...

- Oublie tout de suite cette idée ! Tu n'approcheras pas mes enfants !

L'ex-tyran avait vu juste dans le jeu de sa frangine, elle semblait vouloir s'approprier les pouvoirs de ses propres neveux pour alimenter les siens. Une telle chose ne pouvait se produire tant que Deimos sera la bête noire de Solara. La vengeance de la jeune femme avait déjà été trop loin en imaginant des plans macabres, quitte à démanteler sa propre famille. Les derniers kowaks restant faisaient la fierté de leur race et le guerrier cosmique n'allait pas laisser sa sœur détruire une réputation toujours aussi forte après tant d'années de conquête. Alors qu'il s'apprêtait à attaquer, la rousse leva une main vers le ciel avant de faire apparaître une minuscule boule de feu au dessus de celle-ci. Au fil des secondes, son volume ne cessa d'augmenter afin de former une Supernova, sphère brûlante comparée au soleil mais au moins un milliard de fois plus petite. Même si Deimos n'avait plus à se soucier du problème d'oxygène, il devait maintenant se préoccuper du dôme qui ne faisait que le faire transpirer avec l'accumulation de cette chaleur. De plus, la terrible attaque de Solara risquait de faire pas mal de dégâts. Toujours aussi fêlée, elle envoya sa boule de feu sur l'ex-tyran, qui ne savait pas trop comment riposter. Le rapprochement de la Supernova ne faisait qu'accélérer la fonte du corps du guerrier cosmique. Deimos ne pouvait donc pas se permettre de la repousser avec ses mains, mais bien avec une attaque du même type. Il pointa alors son doigt vers le ciel afin de faire apparaître une petite boule noire de la taille d'une bille, cette dernière grossissant un peu avant de former une technique familiale bien connue des kowaks, à savoir la boule de la mort. L'homme reptile ajouta à cette dernière plus de puissance en y mêlant de l'électricité statique, ce qui donna naissance à la boule de la mort foudroyante. Sans plus attendre, Deimos expédia sa sphère d'énergie contre celle de sa frangine, celles-ci se télescopant avant de provoquer de fortes secousses. Plusieurs ondes de choc furent provoquées à cause de la puissance des deux boules. Le guerrier cosmique y mit toutes ses forces pour que la Supernova ne rentre pas en contact avec la croûte terrestre, chose qui pourrait s'avérer catastrophique non seulement pour lui mais aussi pour la Terre. La sphère brûlante de Solara semblait bien trop grosse pour qu'elle soit repoussée par une boule plus petite. Mais Deimos n'était pas l'un des meilleurs au monde pour rien, et sa détermination était inébranlable quand il s'agissait de gagner un combat. C'est pourquoi il trouva une astuce de manière à déconcentrer la jeune femme, voulant la mette en difficulté...

- Solara, tu as essayée d'ébranler mon esprit pour prendre l'avantage mais cela risque bien de se retourner contre toi ! Rien n'est plus précieux que ma famille dans ce monde et l'amour de mes enfants me permet d'avoir une motivation qui ne peut être brisée par tes petites ruses douteuses ! Je vais moi aussi t'annoncer une révélation choc ! Les kowaks peuvent survivre sans problème dans le vide cosmique, ce qui signifie que ton bouclier transparent n'est pas plus efficace que tes belles paroles ! C'est l'heure de payer la note !

Bien qu'un bras de fer ultime s'intensifiait dans l'arène, les bonnes nouvelles ne firent que s'enchaîner pour Deimos puisque le soleil fit place très rapidement à quelques intempéries. La pluie retomba sur les parois du bouclier avant que des éclairs ne s'abattent sur celui-ci. Mais ce n'était pas le plus incroyable car il semblerait que les éclairs provenant de l'impact entre les deux boules soient attirés vers la foudre produite à l'extérieur du dôme. La résistance du fameux bouclier finit par se briser, ce qui permit à l'air ainsi qu'à la pluie de pénétrer à l'intérieur du stade, les gens pouvant à nouveau respirer. Ce fut une bonne chose aussi pour l'ex-tyran vu que ce dernier avait désormais la chance de réguler son corps à bonne température, ce qui voulait dire qu'il n'avait plus à s'inquiéter du feu généré par Solara, celui-ci n'étant plus qu'inoffensif. L'homme reptile finit par lâcher un cri strident avant de forcer sur son attaque, ayant plus facile pour repousser aussi celle de la jeune femme...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Solara
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 28/04/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Solar Crash

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Sam 25 Aoû - 17:12

En voyant que son frangin n'avait plus trop d'idées pour contrer ses tactiques sournoises, Solara avait déjà une image bien définie de sa future victoire contre le sois-disant champion du monde d'arts martiaux. Avec une boule de feu aussi grosse qu'un ballon de montgolfière, quel spectateur aurait pu croire un seul instant que l'ex-tyran arriverait à repousser une sphère d'énergie aussi brûlante ? D'autant plus que cette dernière ne lui permettait pas de se défendre de la meilleure des manières puisqu'elle était en partie la cause de la fonte de son corps métallique. Mais bien que tout semblait perdu pour le guerrier cosmique, ce dernier décida lui aussi d'utiliser les grands moyens en générant une boule de la mort foudroyante. A la base, il s'agissait d'une technique familiale mais elle avait été apparemment améliorée par Deimos, celui-ci ayant mêlé de la foudre à sa propre sphère afin de la booster. Mais malgré ce petit surplus de puissance, sa boule foudroyante restait inefficace face à celle de Solara bien plus puissante et dévastatrice si jamais elle venait à toucher la croûte terrestre. De plus, l'ex-tyran semblait être dans la position idéale pour l'encaisser et ainsi disparaître pour toujours afin de retourner là où se situait sa place légitime, dans les profondeurs des ténèbres. Cependant, le frangin de la jeune femme n'avait pas très envie que le match se termine de cette façon. C'est pourquoi il essaya de déstabiliser la kowak en évoquant des phrases particulièrement touchantes à propos de sa famille, l'amour qu'il portait à l'égard de ses enfants et réciproquement. En toute franchise, Solara se fichait éperdument de ce qu'il pouvait raconter. Bientôt, son frangin pourra la remercier car elle comptait le rapprocher de ses enfants plus que jamais. Lorsqu'il sera mort, ses progénitures pourront pleurer autant de fois qu'ils voudront sur sa tombe. Seulement, c'était sans compter un retournement de situation dans les dernières minutes de ce bras de fer ultime. Deimos poursuivit ses dires en précisant à sa jeune sœur qu'elle aussi devait se préparer à entendre une révélation. Il expliqua alors que les kowaks n'avaient aucun mal à respirer sans oxygène, du moins c'est ce que la rousse avait saisie dans les grandes lignes. L'ex-tyran devait croire qu'elle avait planifiée cette plaisanterie depuis le début...

- Quoi ?! C'est impossible ! Mon plan devait être infaillible ! Soit...tu es peut-être capable de respirer mais cette chaleur ne permet toujours pas à ton corps la solidité dont il doit disposer pour me tenir tête ! Tu es condamné !

Malheureusement pour la jeune femme, elle n'allait pas être très ravie de la suite des évènements car la collision entre les deux sphères était tellement intense qu'elles provoquèrent toutes les deux de l'électricité statique. Celle-ci vint sans tarder percuter les parois du dôme de chaleur, en prime de la foudre extérieure causée par le temps qui s'était vite changé. A force d'être violemment électrifiée, la résistance de cette barrière dite impénétrable finit par se briser, permettant ainsi à l'air libre de circuler dans tout le stade afin que les spectateurs puissent de nouveau respirer. La pluie recouvrit une bonne partie du ring et c'est à ce moment là que Solara fronça les sourcils, furieuse de constater que son plan venait d'échouer et que son frangin allait probablement reprendre l'avantage. Mais la jeune femme ne comptait pas lui offrir la victoire sur un plateau d'argent, elle semblait même déterminée à gagner contre le guerrier cosmique. Sa boule de feu restait toujours plus grosse que celle de l'ex-tyran, ce qui signifiait qu'elle gagnerait ce bras de fer intense quoi qu'il arrive. Seulement, c'était la fierté mal placée de la kowak qui aura eu raison d'elle puisque la jeune femme avait de plus en plus de difficulté à faire pression sur les deux sphères, qu'elle finit par encaisser peu de temps après. Le choc fut pratiquement intense...

- NNNOOONNN !!! PAS ENCORE UNE FOIS !!! MALÉDICTION !!!

La Supernova fut la première boule à percuter Solara, entraînant cette dernière dans une gigantesque explosion avant que la sphère foudroyante n'en remette une couche pour bien affaiblir la jeune femme. De plus, quelques flashs lumineux aveuglèrent les spectateurs, ce qui empêchait ceux-ci de vérifier si la kowak avait été bel et bien touchée. A en croire tout ce raffut dans l'arène, c'était certainement le cas. Une fois que le vacarme fut terminé, la foule pu remarquer Solara faire une chute vertigineuse depuis le ciel, celle-ci retombant de façon virulente sur la surface de combat, inconsciente et gravement blessée dû aux boules qu'elle avait encaissée...

_________________



Dernière édition par Solara le Sam 25 Aoû - 17:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Sam 25 Aoû - 18:20

Lorsque Solara encaissa les deux boules d'énergie de plein fouet, ce fut une gigantesque explosion qui se déclencha dans la totalité du stade. De fortes secousses ainsi que des flashs aveuglant se manifestèrent, tellement l'impact fut tout simplement terrible. Le calme plat revint peu de temps après, la foule ne montrant plus aucun signe d'encouragement pour les deux adversaires. Les spectateurs remarquèrent juste la jeune femme en piteux état, retombant sur le ring avec l'incapacité de réagir pour poursuivre le combat. De son côté, Deimos tomba à genoux afin de souffler un peu, reprenant quelques forces au cas où sa frangine voudrait se relever pour tenter une nouvelle fois l'impossible, battre le champion du monde qui semblait être bien plus puissant qu'elle de toute évidence. Son regard se tourna vers rapidement vers le public, quelques personnes applaudissant le guerrier cosmique alors que d'autres étaient toujours sous le choc de constater l'état déplorable dans lequel Solara se trouvait. Les gens présents commencèrent même à se demander si elle était toujours vivante après avoir encaissée gros. Fort heureusement pour l'homme reptile, sa frangine avait encore un souffle de vie mais certainement pas pour poursuivre cette lutte acharnée. Deimos finit par se relever, fixant sa sœur. Il hésita longuement sur ce qu'il comptait en faire puisque cette dernière voulait avant tout saisir les pouvoirs de l'ex-tyran de manière à amplifier les siens. La laisser vivre fera de lui un toujours champion du monde mais dans le cas contraire, ce serait Solara qui le deviendrait par disqualification bien qu'elle aurait été tuée par son frère. Ayant finalement fait un choix, le guerrier cosmique avança légèrement avant qu'il ne fut interpellé par l'arrivée de plusieurs médecins sur le ring, ces derniers allant directement au chevet de la jeune femme pour vérifier son état. Deimos ne comprenait pas trop ce qu'il se passait puisque le match n'était pas officiellement terminé. Voyant tout ces hommes en blanc à genoux auprès de la jeune femme, l'ex-tyran perdit patience et s'avança un peu avant de s'écrier...

- Hey ! Poussez-vous de là, notre match n'est pas encore terminé !

- Votre concurrente a besoin de soin rapidement si elle veut survivre.

- Si elle est dans l'incapacité de se relever, autant me déclarer vainqueur ! Je n'apprécie pas trop que mon combat soit interrompu par des gêneurs !

- Restez où vous êtes ! Nous obéissons seulement aux ordres de Giuseppe, qui a demandé à ce que ce match ne soit pas stoppé par l'arbitre tant qu'un participant sévèrement blessé n'accepte pas l'abandon de son propre chef !

- Je me fiche de savoir qui est ce Giuseppe, d'accord ?! Moi je suis sûr d'une chose, c'est que ce ring va bientôt être nettoyé par mes soins si vous ne mettez pas les voiles d'ici les dix prochaines secondes ! Déguerpissez de là !

- Je vous ai demandé de rester à l'écart ! Sécurité !

L'ex-tyran échangea un regard rapide avec l'arbitre, ce dernier haussant les épaules pour faire comprendre au champion qu'il n'était vraiment pas au courant de la décision prise par ce fameux Giuseppe. Le guerrier cosmique n'appréciait pas vraiment cette façon soudaine d'agir, surtout lorsqu'il s'agissait d'un match de championnat. Deimos tenta plusieurs fois de s'approcher des soigneurs de manière à les pousser hors de son chemin mais l'un d'entre eux, probablement le chef de groupe, ne fit que donner l'ordre à répétition au kowak de ne plus faire un pas de plus. Cela n'arrangeait rien du tout vu que l'ex-tyran s'entêta d'avantage, montrant bien qu'il n'avait aucun ordre à recevoir de la part d'un humain inoffensif. Le médecin en question décida alors de s'en remettre à la sécurité, des hommes plutôt bien baraqués venus tout droit des vestiaires pour maîtriser Deimos. Ceux-ci devaient être au moins au nombre de dix, formant un cercle autour du guerrier cosmique tout en se rapprochant de lui lentement. L'ex-tyran tourna sa tête dans les deux sens, n'étant vraiment pas impressionné car quoi qu'il arrive, c'était lui qui allait dominer la sécurité présente pour lui gâcher son match, voir sa chance de rester champion du monde. Subitement et tour à tour, les dix hommes se mirent à se jeter sur Deimos, ce dernier les atomisant d'un seul coup de poing à la tête de manière à les faire chuter sur le sol. Ce fut presque le même refrain pendant une longue minute avant que la sécurité n'arrive à encercler le guerrier cosmique, celui-ci générant une vague explosive suffisamment puissante pour expédier les dix hommes dans le décor en une seule fois. Maintenant qu'ils furent tous éjectés de la surface de combat, l'ex-tyran n'avait plus vraiment de gêneurs à l'exception des médecins toujours présents pour soigner Solara. Le frangin de cette dernière décida donc de s'approcher à nouveau des soigneurs en les poussant sur le côté. Une fois le champ libre, Deimos se pencha légèrement pour saisir la jeune femme par les tifs, la relevant ensuite avant de la regarder avec haine et colère, dents serrées et yeux écarquillés. Sa frangine tenait à peine sur ses jambes mais cela ne gênait pas trop le guerrier cosmique qui parvint à la traîner par les cheveux jusqu'au rebord du ring, où il s'apprêta à la projeter sur le gazon de manière à mettre un terme à ce combat, ce qui officialisera sa victoire...

_________________





Dernière édition par Deimos le Sam 25 Aoû - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Solara
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 28/04/2011
Messages : 26
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Solar Crash

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Sam 25 Aoû - 19:10

Inconsciente et n'ayant plus suffisamment de forces pour se relever, Solara n'était plus que livrée à elle même. La jeune femme semblait bel et bien à la merci de son frangin qui voulait en finir au plus vite. Cependant, la conquérante galactique entendit tout de même pas mal d'agitation autour de son corps inerte. Selon les dires des inconnus s'étant permis d'interférer dans le match, ils étaient là uniquement dans le but de soigner les graves blessures de la jeune femme. La kowak avait également reconnue la voix de Deimos, qui s'acharnait sur les soigneurs afin que ceux-ci quittent le ring pour laisser le match se poursuivre. Seulement, l'un des médecins ne semblait pas du même avis et c'est pourquoi il préféra s'en remettre à la sécurité, des hommes baraqués et suffisamment puissants pour tenir en haleine l'ex-tyran. Même si ouvrir les paupières était difficile pour la jeune femme, elle comprenait une bonne partie du dialogue entre son frère et les soigneurs. Solara avait énormément de chance bien qu'elle n'en avait strictement rien à faire que des personnes compétentes viennent à son secours. Une fois qu'elle sera rétablie et qu'elle aura la capacité de se remettre debout pour poursuivre le match, la conquérante galactique ne se fera pas prier pour exterminer l'intégralité de ces gêneurs. Pour la kowak, c'était une sorte de remerciement pour avoir contribué à ses soins. Le peuple de la rousse était fier et orgueilleux, ce qui voulait dire que les membres complétant cette race n'avaient aucunement besoin d'aides externes pour montrer leur supériorité. Alors qu'il semblait y avoir du chahut dans le stade, Solara commençait à se sentir tout de suite mieux grâce aux soins administrés par les médecins. Malheureusement pour cette dernière, cela fut de courte durée puisqu'il semblerait que Deimos en avait déjà terminé avec la sécurité. D'ailleurs, le guerrier cosmique s'apprêtait à la balancer sur le gazon après avoir tiré sa frangine par les cheveux. Au moment où le math allait se terminer, la jeune femme ouvrit subitement les yeux avant de projeter un gigantesque souffle de feu à la figure de l'ex-tyran, ce qui désintégra sa tête...

- Pauvre idiot. Il ne faut jamais baisser sa garde, même devant un adversaire dans un état déplorable. Tu vas regretter amèrement ce que tu m'as fais.

Comme son frangin n'avait plus de tête, il était d'autant plus simple pour Solara de l'attaquer de front sans risquer d'être contrée. La jeune femme en profita donc par tendre la paume de ses deux mains, celles-ci étant enveloppées de flammes. La conquérante galactique n'avait plus trop l'intention de laisser une seule seconde de répit à Deimos en vue de ce qui s'était produit quelques temps plus tôt. D'un premier coup vif, la rousse parvint à trancher le bras de son frangin au niveau de son aisselle droite. Celle-ci ne perdit pas un instant de plus pour enchaîner avec le bras gauche, retombant sur le sol tout comme l'autre. Le guerrier cosmique ne pouvait plus vraiment utiliser ses bras afin de se défendre mais Solara savait pertinemment que dans sa forme finale, il avait la faculté de régénérer ses membres à volonté. La jeune femme devait donc agir rapidement pour lui infliger un maximum de dégâts. Comme son frère se retrouvait sans tête ni bras et qu'il avait perdu temporairement son sens de l'orientation, la kowak attendit que ce dernier soit dos à elle pour lui donner un coup de pied retourné dans le dos, ce qui projeta Deimos hors de portée, c'est à dire à l'opposé de la surface de combat. Solara était pratiquement épuisée mais comme toujours, elle préféra mettre en avant son arrogance en laissant échapper un ricanement machiavélique de sa bouche. Elle finit par tendre sa main en direction de son frangin, prête à l'attaquer lâchement dans le dos pour en finir...

- Je me suis bien amusée mais toutes les bonnes choses ont une fin.

Théoriquement, Solara se lécha déjà les babines à l'idée de se savoir victorieuse du match qui l'opposait à son grand frère. Alors que la paume de sa main était tendue en direction de l'ex-tyran, une boule de feu fit son apparition. Cette dernière semblait prête à être envoyée sur Deimos afin de lui donner finalement le coup de grâce...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   Dim 26 Aoû - 15:08

Alors que la tournure des évènements jouait en faveur de l'homme reptile, Solara eu une nouvelle idée sournoise en tête et décida de l'appliquer sans trop tarder, projetant un souffle de feu ravageur à la figure de son frangin. La tête de ce dernier fut complètement désintégrée à cause de la chaleur intense dégagée par l'attaque de la jeune femme. Deimos n'avait pas trop ressentie la douleur le fait de ne plus avoir la tête sur les épaules troublait son sens de l'orientation. C'est d'ailleurs à ce moment précis que la conquérante galactique décida de passer à l'action, coupant les bras du guerrier cosmique à partir de l'extrémité des aisselles. Le kowak ignorait totalement ce qui avait poussé Solara à agir de la sorte puisqu'il pourrait régénérer ses membres sans grosse difficulté. Sur l'instant présent et par réflexe, Deimos tituba un peu de chaque côté avant de recevoir un coup dans le dos qui le projeta assez loin. Par chance, il ne fut pas éliminé mais il sentait parfaitement bien l'aura de sa sœurette, qui préparait certainement une attaque dorsale, et donc par traîtrise. L'homme reptile se releva alors à l'aide de ses seuls membres restants, à savoir ses pieds. Mais subitement, ses bras ainsi que sa tête repoussèrent. La frangine de l'ex-tyran avait apparemment trop traînée à envoyer son attaque, préférant sans doute les bavardages plutôt que les actes. Deimos n'était pas dupe et estimait que ce combat avait trop duré, qu'il valait mieux y mettre un terme définitivement avant qu'il ne prenne une tournure chaotique. Toujours dos à Solara, le guerrier cosmique fit apparaître discrètement une boule d'énergie verte fluorescente dans sa main. Au fur et à mesure qu'il ouvrit la paume de sa main, celle-ci grossissa avant de prendre un volume légèrement plus important. Les membres que la rousse avait tranchée quelques temps plus tôt fondirent avant de venir souder sur l'asphalte les pieds de sa sœur. Pour Deimos, il fallait agir vite s'il ne voulait pas qu'elle puisse se dégager...

- Faux, ma gloire est une chose magnifique et elle ne prendra jamais fin.

D'un geste vif, il se retourna en direction de sa concurrente afin de projeter l'obus explosif, qui alla percuter de plein fouet Solara. Une explosion se déclencha, celle-ci ayant provoquée un cratère assez important dans le ring. La fumée s'éparpilla dans tout le stade avant que la vue ne devienne de nouveau plus claire pour les spectateurs, qui pouvaient constater que la prétendante au titre était bel et bien hors ring. L'arbitre sonna finalement la fin de ce match et rendit la ceinture à Deimos, qui avait une nouvelle fois prouvé au monde entier qu'il ne déméritait pas son titre honorifique. Il fut acclamé à tout rompre par des milliers de gens pour l'incroyable affrontement qu'il avait accepté de mener contre sa frangine. Cela ne faisait plus aucun doute, l'ex-tyran venait de ressortir d'un match fatidique sans presque aucune égratignure, Solara ayant encaissée beaucoup plus. Par conséquent, le guerrier cosmique pouvait désormais se vanter auprès de sa famille et ses amis qu'il était supérieur à sa frangine. Cependant, il devait reconnaître que cette dernière s'était améliorée depuis leur dernier affrontement, ce qui signifiait qu'elle aura sans doute la chance de le battre dans un avenir proche. Deimos en était conscient mais il ferait tout pour qu'une telle chose n'arrive pas, quitte à devoir s'entraîner d'arrache-pied de façon à ce que sa sœur n'atteigne jamais son niveau. Portant la ceinture de champion sur son épaule droite, l'ex-tyran se tourna en direction de la foule une toute dernière fois afin d'échanger un sourire complice avec celle-ci, laissant Solara pratiquement inconsciente sur le gazon avant de repartir chez lui...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Olympic Stadium I : Solara VS Deimos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olympic Stadium I : Solara VS Deimos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Olympic Stadium-
Sauter vers: