AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extreme Arena II : Léo VS Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Ven 5 Sep - 20:03

Le jour du tournoi était arrivé. Léo s'était inscrit à ce tournoi si particulier dont il en avait entendu plusieurs fois parlé. C'était que son deuxième tournois où il participait. Il ne savait pas vraiment pourquoi il participait à celui-ci, peut-être pour mettre un peu de nouveauté dans sa vie qui devenait un peu trop quotidien, les journées se ressemblants un peu trop. Aujourd'hui, il allait affronter une certaine Lydia, à voire ce que son combat contre cette fille donnera et si se sera intense. Bref, même s'il avait entendu parlé de ce tournoi, vivant un peu reclus, il ne connaissait pas vraiment le concept des combats avec stipulations. Il fut donc un peu surpris qu'on lui demande de faire tourner une roulette juste avant son combat pour connaître la stipulation du match. Après qu'il eut tourné la roue, il est tombé sur spécial référée, ce qui voulait donc dire qu'ils avaient un arbitre spécial qui serait sélectionné. Bon, si c'était que l'arbitre qui changeait, ça ne devait pas trop changer la tournure du combat. Après ça, Léo s'est rendu dans les vestiaires pour s'échauffer un petit peu. Il faisait cette activité jusqu'à ce qu'il soit appelé pour se rendre sur le ring. Il disparaît alors en se transformant en vent et réapparaît sur le ring en saluant le public en hochant simplement la tête, restant sobre comme à son habitude pour ne pas changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lydia Kokubunji
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 02/03/2012
Messages : 42
Zénis : 0
Statut : Neutre
Finisher : Terra Nova

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Lun 8 Sep - 17:46

Enfin libre ! L'archange d'acier ne racontait pas de mensonges quand il disait qu'il me libérerait si je remplissais ma part du marché en lui construisant un palace à sa taille ! Maintenant que c'est chose faite, je vais pouvoir déguerpir de ce monde rempli de pigeons pour rejoindre celui des vers de terre sur la planète où je suis née. J'ai déjà hâte d'y être après tous les échos que j'ai pu entendre des défunts qui ont été envoyés au Paradis ! A moi la découverte de nouvelles cultures, de nouveaux horizons et de nouvelles connaissances ! Il y a juste un petit problème que je dois régler mais on verra bien plus tard, ce n'est pas une priorité dans l'immédiat. De toute manière, ce prétendu soucis n'en ai pas vraiment un. J'ai juste l'autorisation de revenir quand je le veux au Paradis puisque je ne suis plus officiellement une mortelle. Pouarf ! Quel crétin retournerait là-bas ? Tout le monde n'a pas la même vision que moi, c'est vrai. Mais quand vous avez passé une semaine complète dans l'Autre Monde, vous n'avez plus qu'une envie, c'est de dégager au plus vite. Je suis consciente qu'il doit y avoir beaucoup plus de problèmes sur Terre mais je m'adapterai. Et à vrai dire, cela doit être démentiel de botter le derrière de bourrins pas vraiment droits dans leurs baskets. Mais bon, je vais quand même éviter de provoquer des affrontements un peu partout sur la planète dans un premier temps. Ce serait bidon que mes actes arrivent aux oreilles du Juge Enma. Je ne suis même pas certaine qu'il soit au courant de la décision de son assistant concernant le deal que j'ai eu avec lui. Ce n'est pas comme s'il devait le savoir en même temps. Bref, comme j'ai reçu mon autorisation de sortie, deux anges décident de me montrer comment je dois faire pour me rendre sur Terre et revenir au Paradis quand je le souhaite. Une fois transférée dans le monde des mortels, c'est les portes d'un nouveau domaine qui s'ouvrent. Le ciel est bleu, la terre est verdoyante et fertile, il y a des bâtiments modernes un peu partout et des machines sur quatre roues qui se croisent régulièrement. Pour ce qui est des habitants, la plupart sont là à me fixer comme si je débarquais du moyen-âge. Ils sont tellement occupés à se poser des questions intérieurement qu'ils en oublient la politesse, c'est à dire dire bonjour. Je les comprends d'un côté, vu les vieilles guenilles que je porte. Sérieux, ils auraient quand même pu me donner une nouvelle tenue pour ma première sortie, là-haut ! Bon, restons cool. Il doit bien y avoir un endroit où je peux obtenir de nouveaux vêtements. Légèrement gênée par ma venue inopinée, je me fonds dans la foule en ayant le regard fixé sur le sol. Je n'adresse la parole à personne bien que je redresse ma tête vite fait pour voir où je me dirige mais aussi pour explorer les boutiques disponibles de chaque côté. Je n'en repère aucune où il y a une possibilité d'avoir des fringues mais en revanche, j'aperçois au loin un gigantesque bâtiment qui attire mon attention. On dirait qu'il s'agit d'un stade. Curieuse, je m'y rends et tente de forcer sur la porte pour entrer à l'intérieur. Impossible cependant, les portes sont closes. Zut alors ! C'est à ce moment là qu'un homme m'interpelle d'une grosse voix, pensant sans doute que j'essayais de vandaliser le bâtiment clos. Je me retourne dans sa direction pour lui faire face.

Mademoiselle ! Qu'êtes-vous entrain de faire ?! Partez immédiatement avant que je téléphone à la police ! Vous n'avez pas à vous trouver là !

Wow wow wow ! On se calme sur les menaces, grand-père ! Je n'avais pas l'intention d'entrer par infraction dans le building ! Si j'avais voulu violenter le stade, il n'y aurait plus cette fichue porte à l'heure actuelle !

Et qu'est-il écrit sur l’écriteau devant votre nez d'après vous ?

Que le stade est fermé, je viens juste de m'en rendre compte. Je suis nouvelle dans cette ville et je voulais juste me renseigner sur ce qui se produisait comme évènements dans cette arène, rien d'alarmant quoi.

Si tu savais, mon enfant. C'est un stade où est initialement organisé l'Extreme Arena, une compétition de lutte aux règles assez sanglantes.

Oh chic alors ! Je veux absolument y participer !

Toi ?! Hahahahaha ! Voyons, tu n'es qu'une demoiselle !

Ne vous moquez pas ! D'ailleurs, qui êtes-vous pour me juger ?!

Moi ? Juste le concierge.

C'est à un vrai responsable que je veux parler...

Et bien il n'y en a aucun à part moi aujourd'hui, reviens dans quelques jours si tu veux t'inscrire. Je crois qu'il reste encore quelques places disponibles mais tu dois être une combattante certifiée pour participer.

Rhoo s'il vous plaît, vous pouvez bien faire une petite entorse au règlement et m'autoriser à remplir ma fiche d'inscription. De toute manière, je ne bougerai pas d'ici tant que vous ne m'aurez pas accepté.

Bon...d'accord. Suis-moi, je vais te conduire jusqu'à la salle en question mais une fois que tu as posté dans l'urne ton bulletin, tu t'en vas d'ici.

Youpi ! C'est promis !

Sur ces belles paroles, je m'écarte de la porte pour que le concierge puisse sortir son trousseau de clefs et ainsi l'ouvrir. Il me fait signe de la refermer derrière moi et de le suivre dans les couloirs, ce que je fais sans discuter et avec le sourire aux lèvres. Quelle chance d'être tombée sur un gars bien sympathique ! Grâce à ce vieillard, je n'aurai pas à revenir demain ou un autre jour pour poster ma candidature au tournoi ! Après avoir traversé quelques couloirs, l'homme m'indique avec son doigt la porte derrière laquelle je trouverai tout ce qu'il me faut pour compléter ma fiche d'inscription. Je le remercie et celui-ci met les voiles tout naturellement. Quant à moi, j'entre dans la pièce pour pouvoir remplir mon devoir de combattante. Je me dirige ensuite vers une petite table sur laquelle je trouve des feuilles à compléter et un stylo juste à côté. J'en prends une, rempli cette dernière et la met finalement dans l'urne après avoir soigneusement plié le papier. Une fois ceci fait, je ressors de la salle en question pour rejoindre la sortie. C'est la première activité à laquelle je vais participer depuis mon retour sur Terre, je suis terriblement impatiente d'y être à cet évènement ! Mais je sens que l'attente va être longue alors pour passer le temps, je décolle de la terre ferme pour explorer la planète d'une vue aérienne. C'est incroyable comme les paysages peuvent différer en fonction des zones ! Suite à plusieurs heures d'explorations, je décide de retourner au Paradis le temps de me trouver un petit coin bien tranquille sur Terre où je pourrai loger. Quelques jours plus tard, c'est le début de l'Extreme Arena ! Je me rends donc dans le monde des mortels afin de rejoindre le stade dans les temps. A mon arrivée, il y a beaucoup de circulation dans les couloirs, surtout des supporters qui tentent de regagner les tribunes en passant par l'entrée. De mon côté, bah j'ai la tête un peu partout car j'ignore où se situe le vestiaire réservé aux combattants. Ce n'est qu'après dix minutes de recherches que je le trouve. Si j'avais su que cela me prendrait autant de temps, j'aurais demandé à quelqu'un. Mais bon, maintenant que j'y suis, j'y reste jusqu'à ce que mon match commence. J'en profite pour jeter un coup d’œil au nom des participants sur le tableau accroché au mur. J'affronte un certain Léo avec comme stipulation un arbitre spécial. Qu'est-ce qu'ils entendent par arbitrage spécial ? Je ne pige rien du tout à leur truc ! Peu importe de toute façon, tant qu'il y a de la baston. C'est la seule raison pour laquelle je suis entrain de perdre mon temps dans les vestiaires. Et si je remporte ce tournoi et que je gagne ensuite contre la championne en titre, je prendrai sa place sur le trône. C'est quelque chose qui me plait bien ça ! Paraît même que je toucherai une prime mais bon, j'en ai rien à cirer de l'argent. C'est une chose qui ne m'intéresse pas. Le moment tant attendu arrive enfin et c'est le mec qui se charge d'annoncer les participants sur le ring qui me le fait savoir en me présentant ! Je me dirige immédiatement vers le portail qui me mène droit vers la surface de combat. La foule commence à faire du bruit en me voyant mais de mon côté, je ne fais que très peu attention à cela. Je marche juste d'un pas rapide et décidé en direction du ring avec le sourire aux lèvres. Mon adversaire est déjà entrain de m'attendre et ne bronche pas. Après être arrivée sur le ring, je me poste face à lui à distance plus que raisonnable et commence à sautiller d'impatience, ce qui m'échauffe au passage les muscles avant le début du combat. J'arrête mes exercices après quelques secondes et lâche mon tout premier pic de la journée au jeune gamin.

C'est quand tu veux, le balafré ! Je t'attends !


Mais avant même qu'on ne puisse se mettre sur la tronche, voilà qu'une musique retentit dans tout le stade et qu'elle précède l'arrivée d'un mec qui se met à danser ! Mais qu'est-ce que c'est que ces conneries ?! Et surtout, qui est ce clown ?! Bordel, je suis venue ici pour me battre, pas pour apprendre des danses à la noix ! En le voyant débouler jusqu'au ring avec ses chorégraphies, j'affiche sur mon visage un sourire forcé en mettant mes mains sur mes hanches. Il finit par s'arrêter après quelques minutes de distraction et fait sonner la cloche. J'en déduis que cet idiot est l'arbitre de notre match ? Super. J'espère qu'il ne sera pas trop agaçant car je risque de péter un plomb...

_________________




Thème Lydia Kokubunji - Sanomi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Mar 9 Sep - 20:09

Au bout de quelques secondes, Lydia, l'adversaire de Léo, arrive sur le ring. Elle semblait assez enthousiaste de ce combat. Léo, lui, il ne voyait pas ce qu'il y avait de joyeux et se mettre sur la figure, mais bon, chacun sa vision des choses. Si elle ça lui plaît, grand bien lui fasse. Il préfère ne pas répondre à ses paroles, trouvant cela inutile. Oui, il avait deux cicatrices sur le visage, mais c'était pas sa faute, du moins pas entièrement. Mais bon, ça, c'était une autre histoire. Il se contente de la regarder de haut en bas. Même si c'était une fille excitée, il sentait en elle une grande force et devinait donc qu'il ne devait pas la sous-estimer, au contraire, il allait devoir rester sur ses garde s'il voulait garder la tête sur les épaules. Bref, il se tenait prêt à combattre pour le moment où le début du combat sonnera quand il entend une musique retentir. Il regarde autour de lui et arrête son attention sur un homme qui se met à danser. Léo hausse un sourcil et ne put s'empêcher de se dire entre ses dents pour lui-même : "Mais qu'est-ce que c'est que ce clown? C'est lui qui est sensé être notre arbitre?"

Bref, les choses purent redevenir sérieux quand cet arbitre assez spécial sonne le début du combat. De suite, Léo se met en position de combat et fait un mouvement rapide des mets pour envoyer deux lames d'air sur son adversaire, préférant commencer par une attaque à distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lydia Kokubunji
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 02/03/2012
Messages : 42
Zénis : 0
Statut : Neutre
Finisher : Terra Nova

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Jeu 11 Sep - 18:15

Mon adversaire garde le silence et ne cherche même pas à répondre à ma provocation. Il vient de me prouver qu'il intelligent face à la réaction hostile que j'ai eu même si elle n'avait pas pour but de le froisser sur ses cicatrices. Mais alors vraiment pas ! Je suis juste impatiente de me battre comme je vous l'ai déjà inlassablement répété. Moins de parlotte, plus de coups ! Quant à l'arbitre spécial, est-il crucial de rappeler qu'il n'a impressionné aucun de nous deux avec ses pas de danse à la con ? Déjà que mon adversaire restait de marbre face à mes provocations, on peut en dire tout autant de l'air surpris et dépité qu'il a eu quand la danseuse s'est ramenée sur le ring. Il doit certainement se poser des questions comme moi sur l'authenticité de son arbitrage durant notre match mais qu'il ne s'en fasse pas trop pour ça. Ce n'est pas sur lui mais sur moi qu'il doit concentrer son attention car si je le chope, vu l'épaisseur de ses bras par rapport aux miens, ce gringalet ne tiendra pas plus de cinq minutes debout. Mais bon, j'ai beau avoir une force que je ne contrôle pas encore parfaitement, je ne suis pas une personne qui cherche à démolir par plaisir les gens que j'ai sur mon chemin. Et puis même si j'aime distribuer des raclées, qu'est-ce que cela peut bien faire ? Nous sommes dans une compétition où le but est de frapper pour gagner. Espérons juste que je ne tuerai pas mon adversaire, ce serait ballot. Pour en revenir au combat, qui vient tout juste de commencer, mon adversaire fait deux gestes vifs de la main sans que je comprenne quoi que ce soit à sa supposée attaque. Chasserait-il les mouches par hasard ? Comme on est jamais trop prudent, je décide de faire comme lui en m'aidant de mes mains pour faire sortir de terre deux pilonnes. Quelle surprise, ils se retrouvent instantanément coupés en deux parties. Aurais-je affaire à un maître de l'air ? Si c'est le cas, voilà un duel qui s'avère être prometteur ! Mais j'ai des surprises bien mieux à lui proposer. Il va voir ça.

Surprise ! Tu ne t'attendais pas à ce que je maîtrise aussi un élément, pas vrai ? A mon tour à présent, tiens-toi prêt car je viens te chercher !

Afin d'éviter toutes blessures ou entailles en début de match, je plie légèrement mes jambes de manière à prendre appui sur le ring avant de réaliser un saut gigantesque vers l'avant, évitant ainsi de me faire charcuter et profitant que la partie supérieur des pilonnes soit coupée pour les envoyer d'un terrible coup de pied sur Léo. Les blocs de pierre explosent en mille morceaux une fois la cible percutée, ce qui me laisse le temps de retomber sans crainte face à lui pour lui marteler de coups de poings le thorax. Comme je ne me suis pas vraiment retenue, il doit être légèrement sonné et en manque d'air puisque je viens en quelques sortes de lui couper la respiration après ce qu'il vient de se prendre. C'est tout bénéfique pour moi, j'enchaîne en effectuant de nouveaux mouvements avec mes mains. De fines colonnes pas trop pointues sortent subitement de terre en encerclant Léo, celles-ci lui percutant quelques côtes mais aussi les reins. Mon combo se poursuit, je tape violemment mon pied contre le sol pour de nouveau faire sortir du ring un pilonne un peu plus gros qui va percuter la mâchoire de mon adversaire. Le gamin se retrouve, suite à ce coup, projeté à quelques mètres de hauteur. C'est parfait, je pense que je vais en finir là pour mon premier enchaînement. Je ne parle pas de l'envoyer dans le décor bien sûr mais de lui asséner une sorte de coup de grâce pour terminer en beauté ce que j'ai commencé. Pendant que Léo profite de son petit vol plané, je me précipite à faire sortir de nouveaux blocs du sol pour en faire un escalier de quelques marches seulement. Je l'escalade ensuite en coursant et, une fois arrivée tout en haut, je fais un énorme saut en effectuant une pirouette vers l'avant par la même occasion. Lorsque j'arrive légèrement au dessus de mon adversaire, je termine ma rotation et lui donne un coup de pied dans le ventre qui le propulse aussitôt contre l'escalier que je viens juste de fabriquer. Comme vous vous en doutez, ce dernier explose comme les deux pilonnes de tout à l'heure. De mon côté, je retombe naturellement sur mes pieds, refaisant vite face à Léo puisque je lui tournais le dos. Je croise alors mes bras en attendant qu'il se relève avant de poursuivre.

C'est ce qui s'appelle faire un strike.

Ce n'est pas un hasard si je m'amuse à pulvériser toutes mes créations. Après tout, je suis une enfant de la renaissance maîtrisant la terre. Si je veux avoir de bons outils à ma disposition pour gagner, autant aussi se servir de tous les gravas que je peux récupérer de mon affrontement. J'ignore encore ce que je vais en faire mais on verra bien au fil des minutes. Tout ce que je sais, c'est que je lui réserve une surprise de taille s'il me pose trop de problèmes. Et puis zut ! Même si je le lamine trop aisément, je lui montrerai ce que je lui réserve...

_________________




Thème Lydia Kokubunji - Sanomi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Jeu 11 Sep - 23:07

Quand Lydia parvient à contrer l'attaque de Léo en créant deux pilonnes de pierres qui finissent coupés en deux par les lames d'air, le jeune garçon ne broncha pas, ni par ce phénomène, ni par la remarque de Lydia. Il ne s'attendait peut-être pas à ça, mais vu qu'il n'avait jamais vu cette fille avant, il ne s'attendait pas à grand chose non plus à vrai dire. Il était un manipulateur de l'air, pas voyant. Mais bon, il ne répond rien et garde un air impassible. Quand elle saute en envoyant les pilonnes sur Léo, celui-ci parvient à les éviter en sautant au-dessus des débris qui explosent sur le sol. Par contre, à peine ayant remis les pieds à terre, il n'eut pas eu le temps de se mettre en position de combat et se reçoit les coups que la jeune fille lui inflige. Il n'eut pas le temps de se remettre de ses émotions qu'il s'est retrouvé au immobilisé et blessé par des petits pilonnes avant d'être percuté par un plus gros qui le propulse en l'air, tel une boule de flipper. Voyant son adversaire parvenir à venir vers lui, il entoure son corps d'un bouclier de vent. Réduisant ainsi les dégâts des prochains coups que lui donnait son adversaire. Alors qu'il était au sol, il se relève tant bien que mal en serrant les dents pour ne pas crier de douleur suite à ses blessures qui lui faisaient mal. Cette fille était vraiment forte. Entre sa force et sa maîtrise de la terre, elle était une combattante redoutable. Un combat au sol était une mauvaise idée à son avis. Elle avait trop l'avantage de ce côté-là. Il eut alors une idée. Utilisant ses pouvoirs, il s'envole pour s'éloigner du sol. Ainsi, même si elle créait des piliers de terre, il pourrait plus aisément les éviter. Regardant Lydia en gardant la tête haute, louchant juste ses yeux vers le bas, il dit : "À mon tour maintenant!"

Il tend ses bras en les écartant et crée trois tornades autour de Lydia pour l'empêcher de s'enfuir. Il crée ensuite un vent violent sous les pieds de Lydia qui la propulse dans les airs. Là, Léo fonce à toute vitesse sur son adversaire. Utilisant l'élan pour augmenter sa force d'impact, il lui donne un violent coup de coude en plein milieu du ventre. Il enchaîne en lui donnant plusieurs coups puissants et rapides. Tout en faisant ses coups, il utilise le vent pour créer des ondes de chocs. Il termine ne lui donnant un coup de pied au menton, puis un coup de coude sur le dos pour la faire s'écraser au sol. Évidemment, il reste dans les airs pour éviter au mieux les contres-attaques, le vol étant sa spécialité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lydia Kokubunji
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 02/03/2012
Messages : 42
Zénis : 0
Statut : Neutre
Finisher : Terra Nova

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Lun 15 Sep - 14:14

Mon adversaire se relève enfin et non sans difficulté puisque je remarque qu'il n'affiche pas la mine du mec entrain de s'installer dans le match. C'est tout de même bizarre qu'il n'en a toujours pas placé une depuis le début du combat. Soit ce n'est pas un grand bavard, soit il a perdu sa langue, soit il ne sait pas comment s'en servir ou soit il est tellement concentré sur son affrontement avec moi qu'il en oublie de se détendre. Non mais relaxe gamin, pète un coup et le stress que tu as disparaîtra. Ce n'est qu'une compétition, pas un duel où il va mettre sa vie en jeu, du moins pas contre moi puisque je ne suis pas hostile et lui n'a pas l'air de bien l'être également. Néanmoins, je le trouve pour le plus au moins étrange et ennuyeux jusqu'à présent. Je pourrais dire que notre match manque de divertissement mais je préfère le garder pour moi au risque de voir l'autre se remettre à danser. Dans tous les cas, la maîtrise de l'air de Léo ne dispose pas d'un grand danger pour moi mais il va falloir rester prudente. Déjà qu'il a presque réussi à me découper en fines lamelles, manquerait plus que je ne devienne trop optimiste et que cela se retourne après contre moi et mon arrogance. Pour en revenir au combat, un miracle finit par se produire ! Mon concurrent a retrouvé l'usage de sa parole ! J'espère seulement qu'il a retrouvé autre chose, comme ses esprits par exemple ou alors je l'ai tellement cogné trop fort qu'il les a perdu définitivement pour ce match. On verra bien de toute manière, hein ? Il me prévient qu'il va attaquer alors j'espère qu'il est plus intéressant de voir ses techniques que d'essayer d'avoir une conversation avec lui, parce qu'à ce niveau cela me paraît mort. Pour commencer, Léo utilise sa maîtrise de façon à former trois tornades autour de moi, celles-ci prenant du volume au fil des secondes. Si je ne réagis pas rapidement, je risque de valdinguer comme les feuilles d'automnes poussées par le vent ! Donc afin d'éviter toutes envolées sauvages, je force sur le sol à l'aide de mes pieds afin de percer légèrement le ring pour pouvoir y rester. Je recouvre même l'intégralité de mes jambes de gravas que je trouve à proximité de moi. Malheureusement, deux problèmes se posent. Le premier est que je ne peux rien tenter et le second ne va pas sans le premier puisqu'il fait apparaître une nouvelle tornade sous mes pieds, faisant soulever ainsi ma tunique que je m'empresse de baisser avec mes mains, particulièrement gênée sur cet instant.

Quelle merde ! Il veut voir la couleur de ma culotte ou quoi ?!

C'est vrai quoi ! Qu'est-ce que c'est que cela pour des manières ?! Si c'est un terrien, c'est un sacré pervers pour un qui ne semble pas avoir énormément de sex-appeal et c'est certainement pas de cette façon qu'il en aura avec les filles ! Sérieux, je lui embrocherai bien le slip avec la pointe d'un picot de terre s'il n'était pas aussi loin de moi ! Bravo à lui, maintenant tout le public se met à rire, sans compter que certains spectateurs n'ont pas oublié leurs appareils électroniques pour prendre des clichés alors franchement, merci infiniment ! Vite, je dois sauver l'honneur en le mettant à mon tour dans l'embarras ! Seulement, je le suis toujours de mon côté et les choses ne vont pas s'arranger car la pression des tornades exercée sur moi finit par me propulser à une dizaine de mètres de hauteur, là où Léo s'apprête à m'accueillir avec un coup certainement puissant. Une idée me vient malgré tout, celle de me servir de ma vitesse de propulsion pour le percuter aussi de plein fouet. Lorsqu'il y a impact, mon poing tape dans le coude de Léo. J'entends comme une sorte de craquement à cet instant. Je ne sais pas si c'est moi qui lui ai déboîté quelque chose ou l'inverse mais dans mon cas, je ne ressens qu'un peu de douleur dans mes doigts. Quoi qu'il en soit, cela n'empêche pas mon concurrent de m'échanger des coups en tout genre et tout naturellement, je les lui rends en essayant de les rendre encore plus puissants. Il tente aussitôt autre chose en usant de sa maîtrise de l'air pour provoquer quelques ondes de chocs avec ses coups, me repoussant ainsi un peu plus à chaque occasion qui se présente. De mon côté, je décide d'utiliser mes jambes toujours recouvertes de terre pour améliorer les dégâts que je peux causer à Léo. J'enchaîne quand je le peux ce dernier en lui donnant des coups de pieds et de jambes tout aussi violents. Il prend malgré tout le dessus en me faisant manger le talon de son pied qui percute alors ma mâchoire, enchaînant par la suite avec un coup de coude dans le dos qui m'expédie à vitesse folle vers le centre du ring. J'arrive de justesse à me réceptionner sur la surface de combat en retombant sur mes pieds, causant quelques fissures là où je viens d'atterrir. Ensuite, je relève aussitôt ma tête dans sa direction en souriant parce que oui, il faut admettre que c'est un coriace celui-là ! Je dois lui adresser mes sincères félicitations.

Sacrée vitesse ! Je dois avoir les yeux partout avec toi. Mais ce n'est pas grave, j'aime bien patauger avant de trouver la solution qui m'aidera.

Même si mon problème doit prendre dix ans avant d'être réglé, un peu comme ma sortie tardive du Paradis mais bon vous connaissez l'histoire, on ne va pas y revenir. Alors voyons, si je l'attaque de là où je suis alors qu'il est toujours dans les airs, il évitera rapidement tous les projectiles que je vais lui envoyer. Et si je l'attaque comme je l'ai fais au corps à corps, ce ne sera pas mieux non plus. Tant pis, au moins c'est de cette manière où j'ai le plus de chance de le toucher donc je vais tenter de me montrer plus intelligente en le ramenant sur la terre ferme, en espérant que sa vitesse de frappe diminue. Je m'élève donc dans le ciel afin d'arriver à bonne hauteur de mon adversaire, jetant un rapide coup d’œil autour de moi. Le public scande en chœur que c'est extraordinaire, incroyable. Oui, je ne vous le fais pas dire ! C'est une confrontation particulièrement rythmée et celle-ci risque de l'être d'avantage au fil des minutes. Toujours en ayant le regard sur les alentours, j'aperçois à proximité du stade une sorte de carrière. Voilà une source de munitions très intéressante. Je reporte mon attention sur Léo avant de rassembler tous les gravas, y compris ceux qui recouvrent mes jambes, pour ensuite m'en servir comme camisole contre mon adversaire. Il a donc le corps entièrement recouvert de roche à l'exception de la tête. Privé de tout mouvements, Léo fait une chute vertigineuse avant de retomber contre le sol. Les gravas semblent assez épais puisqu'ils ne se brisent pas. J'en profite alors pour m'éclipser de l'arène quelques secondes afin de me rendre à la carrière juste à côté, me servant de la terre qu'elle contient pour construire un golem de pierre. Chaque morceau me sert pour assembler les parties de mon géant. Une fois le travail terminé, je retourne au stade où Léo semble toujours prisonnier et fais soulever un pilonne juste en dessous de lui pour qu'il soit projeté en direction de mon golem. Grâce à quelques tours de mains, je prends le contrôle de ce dernier qui propulse son gigantesque coup de poing en direction de mon concurrent. L'impact du coup l'éjecte à vitesse éclair en direction de l'arène où il traverse violemment le toit de celle-ci. Mince, même les obstacles qui se dressent sur son chemin ne parviennent pas à ralentir la rapidité à laquelle il vient d'être projeté. Tant pis, espérons juste qu'il ai eu le temps de reprendre ses esprits avant d'être retombé au sol, sinon la victoire sera mienne et j'affronterai la championne...

_________________




Thème Lydia Kokubunji - Sanomi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Lun 15 Sep - 20:20

Lydia était une adversaire plutôt coriace...et maline. En effet, elle a trouvé un moyen pour clouer Léo au sol et l'immobiliser en même temps grâce à un tas de gravas de carrière. Il était incapable de bouger. Ce qu'il n'a rien pu faire quand il a été envoyé en l'air par un golem de pierre créée par la jeune fille. Cela avait été tellement violent qu'il avait traversé le toit. Tout ce traitement n'était pas pour arranger ses blessures, bien au contraire. Cependant, au moment il retombait au sol. Avant d'atterrir violemment au sol, il manipule l'air pour créer un vent en-dessous de lui pour ralentir sa chute. Ce qui diminuait les dégâts. Mais il n'était toujours pas sortit d'affaire puisqu'il était toujours immobilisé. Mais il savait comment sortir de cet impasse. Il manipule l'air pour qu'il s'infiltre sa la carrière, entre cette dernière et sa peau. Il manipule cet air pour créer une onde de choc autour de son corps qui détruit son étaux en plusieurs morceaux qui s'éparpillent autour de lui. Il fait ensuite face à Lydia et dit : "Pas mal, mais pas suffisant contre moi".

Il ouvre grand sa bouche, y fait entrer une grande quantité d'air, il referme la bouche et se met à souffler un puissant ouragan vers son adversaire. Il crée ensuite une tornade autour de Lydia en faisant s'élever le sable du stade pour diminuer la vu de Lydia. Il se rend ensuite invisible et vole légèrement au-dessus du sol pour éviter de se faire repérer par le bruit de ses pas. Il traverse la tornade et se met à frapper Lydia de tout les côtés à une vitesse impressionnante. Ensuite, il s'écarte, fait disparaître la tornade et crée six épées d'air autour de Lydia qu'il fait virevolter autour d'elle pour l'attaquer de toute part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lydia Kokubunji
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 02/03/2012
Messages : 42
Zénis : 0
Statut : Neutre
Finisher : Terra Nova

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Ven 19 Sep - 14:26

Je pensais l'avoir frappé suffisamment fort à l'aide de mon golem mais il n'en est rien. Au contraire, ce gringalet semble avoir résisté à la puissance du coup de mon géant de pierre et ce même s'il parvient à ralentir sa chute in extremis avec la maîtrise de l'air. Léo va même jusqu'à faire un truc incompréhensible pour se libérer de sa camisole de roche, lui permettant de cette façon d'être libre et de poursuivre le combat avec moi. De là où je suis, je ne peux voir l'expression affiché sur son visage mais j'entends malgré tout ce qu'il me lance comme provocation. Selon lui, tout ce que je viens de lui faire endurer n'est pas trop mal mais reste néanmoins insuffisant. Ah oui ? J'espère que tu es sûr de toi parce que ce n'est pas forcément une bonne chose de me provoquer ! J'ai hâte de voir la tête que tu feras quand je t'aurai fait la tête au carré ou que tu auras été mis hors du ring ! Mais pas de précipitations Lydia, ne laisse pas ton adversaire prendre le dessus psychologiquement et garde ton calme, ignore totalement la critique qu'il vient de te balancer. C'est justement son but, me faire perdre patience pour me pousser à commettre une erreur. Mais grand bien me fasse, qu'il ramène ses fesses plates pour qu'on remette ça une nouvelle fois ! Malheureusement, ce n'est pas ce qu'il commence à faire puisque je le vois gonfler ses poumons à distance avant d'expédier de ces derniers l'air inspiré quelques secondes plus tôt. Rien de particulier ne se passe sur l'instant présent mais je commence à ressentir un courant d'air qui fait virevolter mes cheveux, ma tunique de combat, quelques chapeaux de spectateurs et même la tôle d'un toit du stade. A la vue de ce spectacle, je ne peux me retenir de ricaner et de lui rendre la provocation qu'il m'a fait plus tôt.

Je suis aussi inébranlable qu'un rocher ! Comment espères-tu m'atteindre avec ton souffle d'air froid de là où tu te tiens ?! On dirait bien que ce n'est pas plus suffisant que ce que j'ai proposé jusque là !

Je n'ai aucune réponse à ma question verbalement, mais c'est tout autre chose physiquement puisque mon concurrent enchaîne sa fameuse attaque inefficace en faisant apparaître une tornade en plein centre du ring. Une tempête de sable se déclenche et rend la vue pratiquement impossible aux alentours, du moins pour ceux qui sont dans le stade car ce n'est pas mon cas et mon adversaire semble oublier ce détail. Je me situe légèrement au dessus de l'arène et par conséquent, dans l’œil du cyclone, là où j'ai le moins de chance de refaire un petit tour de manège qui me fera tourner la tête. C'est déjà la deuxième erreur commise par Léo. Soit il cherche à me sous-estimer, soit il cherche à me pousser à prendre confiance sur la suite du match ou bien dernière solution, il est vraiment très con. Dans tous les cas, il vient de gaspiller inutilement son temps. Quoi que, ce gringalet vient peut-être de réussir à me faire perdre ma concentration car après avoir jeté un coup d’œil à la tornade constituée de poussières, je tourne mon regard à l'emplacement où il se situait mais mystère, il n'y est plus ! Je ne suis pas pour autant paniquée mais reste particulièrement vigilante en regardant de chaque côté. Il surgit alors au moment où je m'y attends le moins pour m'attaquer de nouveau au corps à corps rapidement et comme pour le premier combat rapproché, l'affrontement est assez serré. Il donne des coups rapides et donc sa vitesse lui permet de les rendre puissants tandis que pour moi, et bien ils le sont déjà. Léo et moi échangeons une nouvelle fois des coups en tout genre jusqu'à ce qu'un bras de fer se manifeste, moi bloquant ses mains en croisant mes doigts avec les siens. C'est le bon moment pour en profiter ! A l'aide de ma force, je commence à broyer les mains de mon adversaire en les tournant vers le bas, quitte à ce que je lui casse les poignets. Je lui donne ensuite un violent coup de tête contre son front avant de le propulser en direction de mon golem qui est à l'extérieur du stade avec un coup de pied retourné dans son ventre. Je reprends immédiatement le contrôle de mon géant de pierre qui se met à croiser ses mains afin de donner un coup dévastateur à Léo, le projetant avec puissance et vitesse à travers plusieurs buildings qui ne le ralentissait pas.

Il en fait des erreurs de débutant...

Bah oui, il est tellement concentré sur moi qu'il en a oublié mon golem. Et pourtant, c'est certainement pas le truc le plus riquiqui présent dans le stade ou aux alentours. Mais alors que je pensais avoir droit à un nouvel instant de répit, me voilà prise d'assaut par des courants d'air qui se mettent à m'entailler rapidement la peau. Les quelques entailles saignent et me brûle, je dois trouver une solution immédiate pour me protéger de ce que je ne peux combattre. Je décide alors de redescendre à toute vitesse sur le ring avant d'user de ma maîtrise pour faire sortir du sol quatre murs de terre qui se referment sur moi, ces derniers ayant mon épaisseur et me protégeant cette sorte de couteaux...

_________________




Thème Lydia Kokubunji - Sanomi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Lun 22 Sep - 18:10

Contre toute attente, Lydia était parvenue à stopper un de ses coups en bloquant ses poings avec ses mains avant de les broyer, les faisant craquer. La douleur fut telle qu’il en serra les dents et fait une grimace de douleur. Il n’eut le temps de ne rien faire car il se reçu un violent coup de tête qui lui vaut un beau bleu à son front avant d’être envoyé droit vers le golem. Golem qu’il avait oublié de s’occuper avant de combattre sa créatrice. Lui qui pensait qu’en déconcentrant Lydia ça ferait disparaître le golem, il s’était bien trompé et il paya cher cette erreur car le golem n’était pas allé de main morte avec lui. Avec tout ce qu’il a subit comme coups, bon, il n’étaient pas nombreux peut-être, mais ils étaient quand même dures à encaisser, il finit par atterir au milieu du ring, à plat ventre au sol. La technique qu’il avait commencé à envoyer vers Lydia un peu plus tôt avait peut-être marché, mais lui, il était bien amoché. Il pose une de ses mains pour se relever, mais la douleur au poignet lui donne le réflexe de reposer son bras. Le publique se met à crier pour l’encourager à se relever. C’était gentil de leur part, mais il se doutait que tout cet emballement était plus pour que le combat continue pour satisfaire leur envie de spectacle, plutôt que du soutien. Au bout d’un moment, il finit par se reprendre. Il était un guerrier et il combattrait jusqu’au bout, il n’allait pas abandonner à la moindre difficulté. Son ancêtre a bien survécu 10 ans à des tas d’épreuves avant de retourner chez lui, il pouvait très bien tenir quelques minutes celle-ci. Il manipule le vent pour qu’il l’aide à lever en posant le moins possible ses poignets et voit Lydia s’entourer de mûr de pierre. Cette fois-ci, il n’allait pas lui donne l’occasion de le piéger. Il crée une tornade gigantesque qui aspire le golem. Il manipule ensuite la tornade avec le golem à l’intérieur pour l’approcher du refuge de Lydia. Il accélère la rotation de la tornade pour que le poids du golem, plus la force et vitesse de la tornade frappe les mûrs pour les détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lydia Kokubunji
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 02/03/2012
Messages : 42
Zénis : 0
Statut : Neutre
Finisher : Terra Nova

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Jeu 25 Sep - 17:56

Alors que je suis toujours confinée à l'intérieur de mon bloc de pierre, je peux entendre les lames d'air transparentes s'abattre continuellement sur ma construction rectangulaire. Heureusement que la roche est épaisse ainsi que solide sinon j'aurais déjà été charcuté depuis bien longtemps. Enfin bon, entre nous, ce n'est pas comme si mon adversaire essayait pour la première fois de m'entailler de tous les côtés. Toujours est-il que je me suis piégée toute seule en décidant de m'auto-séquestrer dans cette sorte de caisson de pierre car même si je reste bien protégée face aux attaques physiques adverses, c'est malheureusement l'inverse pour ce qui est de la contre-attaque. J'ai beau appartenir d'un autre monde et être désormais proche des créatures angéliques, si on peut présenter les choses comme cela, je ne dispose pas encore à ma connaissance d'une vision pouvant traverser la matière des blocs de terre pour voir ce qui s'y trouve à l'opposé. Ce que j'essaye d'expliquer à mes chers lecteurs, c'est que je ne peux tenter aucune attaque sur Léo si je ne peux pas visualiser son emplacement et ses déplacements au cas où il chercherait à contrer mes coups. Donc, pas possible de réaliser une quelconque attaque en rapport avec mon élément de là où je suis. Il n'y a que le toit de mon caisson qui est resté ouvert, afin de me permettre de respirer. Enfin, plus pour longtemps on dirait puisque des courants d'air viennent à nouveau parcourir ma silhouette avant que ma construction protectrice ne vienne s'effondrer comme un château de cartes sur moi. Mais le pire dans tout cela, c'est que des rochers venus de nul part ajoutent leur poids à la colonne qui me servait de défense auparavant donc instinctivement, je tente le tout pour soulever les gros cailloux afin d'éviter de me retrouver écrasée suite à cet éboulement si mystérieux et imprévisible. Le calme revient peu à peu dans le stade, les spectateurs doivent être inquiets et penser que ce qui vient de se dérouler sous leurs yeux vient de m'être fatal. Mais en fait pas vraiment, je suis toujours calfeutrée sous la pile de gros cailloux avec tous mes membres à leur place, même si je l'ai senti passer quand même ! Mais ce n'est pas grave, j'ai les os solides et la peau particulièrement résistante ! C'est certainement pour cette raison que j'ai été reconnu comme enfant de la renaissance d'ailleurs. Mes facultés se marient bien à l'élément que je maîtrise. Pour en revenir au match et surtout à l'instant présent, j'essaye de me dépêtrer un peu des cailloux qui ne veulent pas me céder le passage jusqu'à la sortie. Je finis alors par soulever un gros rocher qui dégringole la pile entière, après quoi je passe ma tête, ma poitrine et un bras. Je reste le temps de quelques secondes dans cette position pour comprendre comment toute cette roche est arrivée jusque là. Je saisi alors que Léo s'est servi de sa maîtrise de l'air afin de propulser mon golem sur le mur qui me protégeait. Il s'est montré astucieux sur cette attaque.

Bien joué, tu t'es plutôt bien rattrapé sur ce coup-là. Cette attaque va sans doute m'apporter quelques bleus qui partiront vite. Sois-en certain.

Sans blague, je vais certainement avoir besoin de cet atout si je veux encaisser d'avantage face à la championne en titre au cas où je gagnerai ce match. Je ne veux pas trop m'avancer mais pour l'instant, c'est un peu moi qui domine avec ma résistance. Tout ce que mon adversaire tente contre moi s'avère être inutile et pour preuve, il en vient même à utiliser mon propre élément pour me combattre. A l'aide de mon bras libre, je prends appui sur un rocher de manière à extirper le reste de mon corps plus facilement. Une fois ceci fait, je suis debout au sommet de la pile de roche avant de m'abaisser pour prendre un caillou pas trop gros mais pas trop petit non plus. Il est temps de passer aux choses sérieuses en lui montrant que je suis capable de jouer sur le même terrain que lui. Certes, je ne maîtrise pas l'air mais je peux me contenter d'égaler sa rapidité d'une manière bien singulière. Et pour se faire, je lance le caillou que je tiens vers le ciel avant de donner un coup de poing dedans. La force que j'y ai mis permet à ce morceau de roche d'être envoyé sur mon adversaire à vive allure, celui-ci percutant de plein fouet la rotule gauche de Léo. Logiquement, ce dernier devrait perdre appui sur sa jambe. J'enchaîne rapidement en effectuant un saut depuis le sommet de la pile pour retomber juste devant cette dernière, débutant un sprint en direction de mon concurrent. Dés que j'arrive à quelques centimètres de lui seulement, je prends appui à l'aide de mon pied gauche sur le genou droit de Léo afin de lui faire encaisser le mien en pleine figure. Le poids de mon corps l'oblige à basculer vers l'arrière et ainsi retomber sur le dos. Quant à moi, je plie mes jambes alors que je viens à peine de reposer les pieds sur la surface de combat, effectuant un saut gigantesque avant de retomber furtivement, pieds les premiers, sur le ventre de mon adversaire. Je reproduis le même procédé cinq fois de suite, chacune de mes retombées virulentes enfoncent dans le sol un peu plus Léo qui doit souffrir le martyre. Je stoppe ensuite ce petit massacre pour aller lui carrer quelques doigts de pieds dans sa bouche, les enfonçant le mieux que possible dans celle-ci de façon à l'étouffer. Je retire ensuite mon pied pour aller me positionner à quelques mètres de lui seulement. J'effectue un énième saut gigantesque et fais taper mon poing contre le sol au moment où je retombe. A ce moment là, le sol se met à se fissurer et un tremblement de terre est provoqué. Une faille commence à s'ouvrir et s'épaissir sous Léo. Et qui a-t-il en général quand les plaies terrestres sont trop profondes ? De la lave bien évidemment ! C'est comme pour les humains, Mère Nature est faite à peu près de la même manière. Voyons voir si mon adversaire va reprendre ses esprits avant que son corps ne plonge dans le liquide en fusion. Il n'a pas le choix...

_________________




Thème Lydia Kokubunji - Sanomi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Ven 26 Sep - 18:17

Léo regarde le mûr de pierre de Lydia s'écrouler sur cette dernière d'un air impassible contrairement au publique qui semblaient inquiets. Léo, lui, ne l'était pas vraiment. Après tout, cette fille avait prouvé aujourd'hui plus d'une fois qu'elle était résistante. Il serait plus étonné du fait qu'elle ne s'en soit pas sorti. Au bout de plusieurs intenses minutes, tout était calme jusqu'à ce que Lydia sorte finalement de débris avant de s'adresser à Léo qui la regarde sans rien dire. Il ne voyait pas quoi dire de plus d'ailleurs à son commentaire, n'étant pas du genre à se lancer des fleurs ou à se vanter. Puis, les choses s'enchaînent rapidement, tellement, que Léo ne put éviter une nouvelle fois les différentes attaques de Lydia, et le fait qu'elle lui ait blessé un de ses genou n'avait rien arrangé. Il avait été forcé sur le coup de laisser tomber son genou touché au sol. Ensuite, alors qu'il s'est retrouvé allongé sur le dos par une attaque de Lydia assez douloureuse, il n'a pas eu le temps de se relever car elle saute plusieurs fois sur son son ventre, lui faisait craquer quelques côtes et cracher alors du sang. À son dernier saut, Léo se reprend au dernier moment et fit une roulade sur le coté pour l'éviter. Seulement, l'impact de l'atterrissage de Lydia fissure le sol juste sous Léo qui ne s'était pas encore relever. La fissure s'agrandit et Léo tombe dedans. La chute était telle qu'il pensait qu'elle ne s'arrêterait jamais. Seulement, au fur et à mesure qu'il se rapprochait du fond, il sentit une forte chaleur. Craignant ce que c'était, il écarquille les yeux et utilise son pouvoir pour voler. Il se retrouve alors juste au-dessus d'un lace de laves en fusion. Il remonte un peu plus haut en volant pour s'carte de ce liquide plus brûlant que le feu lui-même. Ensuite, il eut une idée. Il crée une grande tornade qui absorbe la lave, créant ainsi une tornade de lave et remonte à la surface en volant avec celle-ci qu'il envoie sur Lydia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lydia Kokubunji
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 02/03/2012
Messages : 42
Zénis : 0
Statut : Neutre
Finisher : Terra Nova

MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   Mar 30 Sep - 16:51

J'ai dû frapper mon adversaire un peu trop fort puisqu'il ne parvient toujours pas à se relever au moment où je porte le coup qui ouvre les entrailles de la Terre. Comme il est dans l'incapacité de bouger pour l'instant, son corps se met à chuter dans la tranchée où de la lave en fusion l'attend quelques mètres plus bas. Voilà un match qui va certainement se clôturer de la plus belle des manières. Mais attendez une minute, je crois me souvenir d'une règle importante au tournoi. On ne peut gagner un combat que si l'adversaire est éjecté en hors ring, abandonne, perd par décompte ou se retrouve complètement sonné. Mais qu'en est-il des concurrents qui meurent en plein duel ?! Oh purée ! Je viens de faire une sacrée bourbe là ! Si je le tue, je serais disqualifiée et la victoire me filera entre les mains ! Il faut absolument que je tente quelque chose pendant qu'il en est encore temps, histoire d'éviter que mon adversaire se fasse rôtir pour ensuite être servi sur un plateau de viandes. Je décide alors d'amortir la chute de Léo en refermant la chambre magmatique sous lui grâce à un mur de terre. Cependant, mon adversaire semble avoir repris les choses en mains bien avant que je ne réagisse. Effectivement, ce dernier ressort de la tranchée avec une tornade de lave. Mais quel sale tricheur ! D'abord il se sert de mon golem pour m'attaquer et maintenant il aspire la lave pour renforcer ses techniques ! Ok mon pote, là tu viens de déclarer la guerre à une nana particulièrement en furie ! Tu veux piquer mes idées ?! Prépares-toi à t'en mordre les doigts ! Sachant que cela risque de faire très mal, autant pour moi que pour les spectateurs à proximité, je dois immédiatement stopper la progression de cet ouragan brûlant. J'ai une solution en tête mais j'ignore si elle va fonctionner de manière permanente. Dans tous les cas, je ne possède pas trente six solutions alors il faut tenter. Cela dit, la tornade de lave n'est pas encore trop volumineuse pour m'inquiéter moi et la foule et je suis dans un angle opportun pour éliminer mon adversaire. Je n'aurai pas d'autres chances.

C'est le moment pour lui de déguerpir du ring et de me laisser faire.

Mouais, faut-il déjà que je réussisse ce que je prévois de faire. Je décide finalement de passer à l'action en commençant par faire léviter un rocher de taille moyenne, que j'ai puisé depuis la pile de cailloux, au dessus de ma tête. Je fais ensuite quelques mouvements de mains de façon à le faire tourner rapidement sur lui même comme une toupie. Lorsque ceci est fait, j'attends que la tornade de lave soit en plein alignement avec moi et Léo pour expédier mon caillou en direction de ce dernier. L'objet rocailleux traverse à pleine vitesse l'ouragan brûlant de mon adversaire sans avoir pu être ralenti ou stoppé par celui-ci. Le rocher en question finit par percuter mon concurrent, finissant par l'emporter en direction des barricades où il termine sa course dans tous les sens du terme, que ce soit sa balade en étant empalé sur le caillou ou bien sa course pour le titre de l'extrême. Il a dû légèrement être aspergé de lave puisque mon rocher a quand même traversé le liquide brûlant. Quoi qu'il en soit, il s'en sortira parce que l'arbitre vient d'annoncer la fin du match en me déclarant victorieuse sur Léo. C'est bien beau mais en ce qui me concerne, je ne me considère pas encore gagnante avant d'avoir détruit la tornade de feu de mon adversaire qui ne cesse de prendre de l'ampleur au fil des secondes. Comme il fait dodo auprès des gens du premier rang, je ne peux pas compter sur lui pour reprendre le contrôle de son tourbillon. Je n'ai plus qu'à m'y coller, ce que je fais en utilisant la maîtrise de la terre pour faire sortir du sol une colonne qui calfeutre la tornade. Seulement, celle-ci impose plus de résistance que prévue et fissure mon édifice rocailleux. Je ne peux rien faire de plus car si je ne maintiens pas ma colonne, les murs lâcheront et l'ouragan de lave continuera de se renforcer. Tout ce qu'il faut, c'est tenir le temps d'apaiser la puissance de cette fichue tornade. Malheureusement, ma colonne finit par imploser. Je m'attends déjà à faire de nouveau face à quelque chose que je ne parviens pas à arrêter mais en réalité, non. L'ouragan se décompose et la lave retombe au sol avant de terminer sa chute dans la faille ouverte un peu plus tôt. Les gens se lèvent pour applaudir ma prestation tandis que de mon côté, je commence à faire les cents pas de chaque côté en levant bien mes poings.

J'ai gagné ! Je suis la meilleure ! Celle qui domine ! Wouhou !

Mais je vous le certifie, ce n'est pas une raison de repartir sans avoir aidé l'adversaire à se relever alors comme je suis dans un bon jour et qu'il s'est montré créatif pendant notre affrontement, je m'en vais rejoindre Léo afin de l'aider à se remettre sur pieds, lui serrant ensuite la main pour le féliciter. Ce fut un plaisir de l'affronter mais dorénavant, la rigolade prend fin car c'est la championne en personne qui s'apprête à m'accueillir au prochain tour. Je ne sais pas encore comment les choses vont se passer mais une chose est sûre, c'est qu'il y aura encore de la baston comme je les aime. Je suis déjà impatiente...

_________________




Thème Lydia Kokubunji - Sanomi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Extreme Arena II : Léo VS Lydia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extreme Arena II : Léo VS Lydia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Extreme Arena-
Sauter vers: