AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Venus du ciel [Partie 1/10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Bestia
Membre

Enfant de l'Empereur
MembreEnfant de l'Empereur

Féminin
Âge : 101
Inscription : 16/06/2014
Messages : 8
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Venus du ciel [Partie 1/10]   Ven 5 Sep - 18:14

Au même moment où le dirigeant de la Fédération Tetsukinienne se rendait sur Kaminari, les autres parties de la flotte formée pour ces expéditions atteignaient respectivement Kepler et Nibiru avec un meneur spécial dans les détachements ayant eu pour ordre d’aller sur ces deux planètes. Celui, ou plutôt celle qui avait été chargé de cette tâche pour la planète Kepler était Bestia qui, rien que pour l’occasion, avait pris pas mal de Graines de Rage avec elle qui pourraient éventuellement servir à terroriser d’éventuels ennemis de la Fédération rencontrés à la surface de la planète. D’ailleurs, en parlant de ça, la Maîtresse d’Effroi ainsi que toute la flotte sous son commandement arrivaient en orbite de Kepler. Selon les détecteurs, il n’y avait aucune protection orbitale ou une quelconque défense sur la planète. Il se pouvait que celle-ci ne soit pas intéressante d’après les autres entités étatiques ou encore les différents voyageurs spatiaux, comme des brigands, pirates ou encore des marchands. A moins peut-être que ces derniers n’avaient pas analysé la planète de plus près. A ce propos-là, l’Empereur avait donné quelques directives. Ce dernier avait ordonné l’analyse primaire des ressources de la planète. Bestia obéit donc à cet ordre :

- Scientifique, effectuez une analyse des ressources matérielles et démographiques de la planète comme l’a demandé l’Empereur.

- Bien… Il y a un problème majesté. Nous ne détectons aucune activité d’une intelligence de vie supérieure mais je pense que ce doit être une erreur de l’appareil d’analyse vu les quelques signes de vie intelligente sur cette planète vu depuis notre vaisseau.

- Je ne vous permets pas d’émettre une quelconque hypothèse, si hâtive. L’Empereur a très bien réfléchi à ce qu’il nous a dit de faire, et nous devons nous plier à ses demandes, ainsi le veut la hiérarchie. Maintenant déguerpissez avant que je ne vous fasse torturer pour faute grave.

- Oui, oui ! Bien altesse et pardonnez-moi pour ma conduite.

- C’est cela oui. Pilote, cap sur Kepler, nous allons débarquer afin d’avoir le cœur net quant à ces analyses avec des appareils utilisés avec tellement d’habileté qu’ils n’en deviennent pas plus efficaces qu’une intervention humaine.  Quelle ironie ! Bon. Une fois débarqués, je veux que cinq mille légionnaires gardent nos vaisseaux et couvrent le secteur que nous aurons décidé de boucler. A vos positions !
 
Ayant terminée sa petite altercation avec son subordonné, Bestia le fit partir aussitôt alors qu’au même moment le pilote du vaisseau s’exécutait en dirigeant l’appareil vers Kepler, avançant à vitesse assez élevée pour convenir à la volonté de la Maîtresse d’Effroi, un peu échauffée après ce manque de professionnalisme du scientifique qui avait fait l’analyse des ressources de la planète. Elle regarda du coup en direction de l’astre au travers de la fenêtre panoramique de l’engin pendant quelques minutes. A ses yeux ainsi qu’à celui de tous les hommes qui l’accompagnaient, la planète grossissait encore et encore jusqu’à qu’ils soient si près que ces derniers ne parvinrent plus à la voir dans sa totalité. Ils étaient entrés dans l’atmosphère Keplérienne et atterrirent sans encombre sur une forêt assez dense. Les arbres furent pliés jusqu’à ce que leur cime atteigne le sol sous le poids des différents vaisseaux ayant atterri.
 
L’atterrissage s’étant effectué sans soucis. Bestia prit avec elle toute la garnison du vaisseau amiral soit quelques milliers d’hommes. Ils sortirent tous avec la Maîtresse d’Effroi pour mener la marche puis elle leur ordonna de boucler un secteur de plusieurs dizaines de kilomètres au carré afin de protéger les vaisseaux ayant atterri. Il ne restait ensuite que quelques centaines de légionnaires disponibles pour autre chose et c’est ceux-là qu’elle prit sous son aile pour aller explorer les lieux. Ainsi, ils s’enfoncèrent dans la forêt dense, découvrant ainsi ce que Kepler avait de plus à fournir, la flore…
 
Bestia put faire la rencontre de créatures assez étonnantes comme des quadrupèdes aux couleurs bleues, vertes, violettes et jaunes très agile et surtout rapide, possédant des écailles sur leur corps, de grandes griffes pour s’agripper correctement aux arbres et des plumes pour orner leur gueule. Cela serait très utile comme monture à les voir circuler avec autant de fluidité à travers une forêt d’une telle densité. Dans tous les cas, cela lui donna des idées et elle jeta des Graines de Rage pour que quelques-uns de ces animaux si particuliers aillent voir de quoi il s’agissait. Alors, ils furent pris de folie et passèrent sous le contrôle de la manipulatrice de Force qui leur ordonna par un signe de la main de venir vers elle. Ensuite, elle monta sur l’un d’entre eux et demanda à ce qu’un capitaine de légionnaires fasse de même puisqu’il y avait seulement deux bêtes disponibles. Ensuite, ils se mirent tous en route vers l’horizon afin de trouver une fin à cette forêt qui ne semblait pas en avoir :
 
- Activez les sonars à pleine puissance, nous devrions trouver plus facilement des formes de vie intelligentes ici. Je ressens une présence vers là où nous allons, mon intuition devrait voir juste.
 
Il y avait cependant un problème à la circulation de quelques centaines de soldats et leurs dirigeants, le bruit généré. Cela effrayait la plupart des créatures vivant sur les lieux mais pouvait aussi en attirer d’autres, comme des espèces intelligentes. Cela arriva d’ailleurs après quelques kilomètres de parcourus. Les fédéraux furent pris en embuscade par un groupe d’une cinquantaine d’individus cachés dans les arbres et utilisant des armes plus que primitives. Bestia plaça alors ses forces en position défensive :
 
- Embuscade ! Légionnaires, en formation cercle resserré autour de ma personne et du capitaine ! Ne tirez pas, c’est inutile. Leurs armes ne peuvent pas endommager votre équipement ni vous causer un quelconque tort. Mais malgré cela, visez-les avec vos fusils laser à répétition !
 
Les légionnaires s’exécutèrent assez rapidement, formant une protection épaisse et efficace autour de Bestia et du capitaine qui l’accompagnait pour l’assister dans la direction des troupes. Ils pointèrent ensuite leurs armes sur les autochtones qui sentirent un peu la menace bien qu’ils n’avaient certainement jamais vu une arme à laser de leur vie. De son côté, la Maîtresse d’Effroi utilisa sa maîtrise de la Force pour attirer vers elle un de ces embusqués, le mettant face à elle et le tenant immobile pour éviter qu’il ne gigote trop. Elle se mit ensuite, en posant une de ses mains sur son crâne, à parcourir toute la mémoire et les connaissances de cet individu pour dénicher quelque chose d’intéressant et elle trouva assez rapidement. En effet, son intuition avait vu juste puisque, parmi les souvenirs de cet autochtone, elle avait vu qu’il y avait nombre de villages disséminés aux quatre coins de la planète mais surtout, là d’où était originaire le primitif, une cité assez conséquente en taille si on la comparait aux autres villages que Bestia avait pu voir. Elle découvrit par ailleurs quel chemin emprunter et apprit par la même occasion à communiquer avec les keplériens grâce aux connaissances de l’individu. Elle se mit ensuite à communiquer avec ces embusqués sans que les légionnaires ne puissent comprendre:
 
- Je ne suis pas votre ennemie, je suis là en paix pour en savoir plus sur vous et sur là où vous vivez. S’il vous plaît, conduisez-moi à votre chef, si vous en avez un bien sûr.
 
Par la suite, les autochtones furent très étonnés de la capacité à parler dans leur langue de Bestia. Ils se mirent ensuite à chuchoter entre eux puis l’un d’entre eux répondit sans hésiter :
 
- Nous ne vous conduirons pas à notre cité ! Vous dites que vous venez en paix alors que vous -emmenez avec vous des soldats armés et menaçants ! Vous n’êtes qu’un de ces êtres venus du ciel voulant mettre notre peuple en esclavage pour qu’il vous serve dans vos desseins obscurs !
 
Ils n’étaient pas très coopérants il fallait l’avouer et cela agaçait au plus haut point Bestia sous ses masques. Malgré cela, elle garda un ton calme et usa d’une de ses qualités principales, la manipulation. Elle usa du coup de sa maîtrise de la Force pour influer sur les esprits de ces êtres intelligents afin de leur faire adopter son point de vue et de les soumettre à ses volontés :
 
- Lorsque l’on découvre l’inconnu, on s’y prépare un minimum. Nous sommes là pour découvrir votre belle planète, conduisez-nous jusqu’à la cité. Nous sommes des envoyés de vos dieux et notre chef est le dieu de vos dieux. Soumettez-vous à lui et acceptez son aide et ses cadeaux, vous n’en serez que plus heureux. Je suis pour ma part une supérieure à ces gardes qui sont les miens, et j’ai une essence divine. Respectez-moi, craignez-moi comme vous craignez vos dieux qui m’envoient. Rejoignez-moi et les miens ainsi que mon dirigeant et dieu vivant.
 
Suite à cela, les autochtones répétèrent tous en cœur ce qu’avait dit Bestia mais pour eux. Ils acceptèrent donc tout ce qu’elle venait de dire sans pouvoir résister car ils avaient des esprits trop faibles pour la Maîtresse d’Effroi. Les embusqués prirent donc ces envoyés du ciel pour une véritable bénédiction et les emmenèrent vers leur cité isolée, la capitale de la planète en quelques sortes. La première partie de la mission de Bestia était un franc succès grâce à cette utilisation judicieuse de la Force. C’est ainsi qu’ils arrivèrent environ deux heures plus tard dans cette magnifique cité qui était dépourvue de toute protection comme une muraille, une forteresse etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Venus du ciel [Partie 1/10]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Kepler :: Forêt-
Sauter vers: