AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Liara
Membre

Féminin
Âge : 30
Inscription : 14/06/2014
Messages : 9
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?   Dim 15 Juin - 21:29

Venant à peine avoir reçu la permission de quitter le laboratoire que je m’envolais directement pour me rendre dans la Capitale Nord. N’ayant pas de réel souvenir concernant mon passé avant de devenir une Cyborg, j’en profitais pour voler à basse altitude ainsi qu’à faible vitesse. J’observais le décor qui défila sous mes yeux avec émerveillement car c’était un peu comme une première fois que je mettais le nez dehors et je souriais au fil de mon avancée. Même si je n’étais plus totalement humaine, cela me faisait un bien fou d’être à l’extérieur du laboratoire, ça me changeait énormément des personnes que je côtoyais. Mon regard se posa sur une enfant qui leva les mains vers un arbre et sembla appeler quelqu’un ou quelque chose. Je décidais d’aller voir d’un peu plus près et lorsque je me posais à quelques mètres de la jeune fille, je remarquais qu’elle était entrain d’appeler son chat qui se trouva sur l’une des branches.

« Veux-tu que je t’aide à le faire descendre, jeune fille ? » Lui demandais-je.

-Oui madame, cela serait très gentil à vous. Me répondit-elle avec le sourire.

« Très bien, je vais le chercher. »

Une personne normal aurait utilisé l’arbre pour grimper et aller chercher le petit chaton. En ce qui me concernait, je m’élevais doucement dans les airs, me rapprochant délicatement de la branche où l’animal se trouva pour l’attraper avec mes deux mains. Mes gestes étaient lent et doux, histoire d’éviter de faire du mal au chaton. Redescendant en douceur, je donnais le petit chat à la jeune fille qui était ravie de le récupérer.

-Merci beaucoup madame, sans vous, je n’aurai jamais réussi à le récupérer.

« Mais de rien et fais attention à lui. »

-Je vous le promets.

La gratifiant d’une caresse amicale sur la tête, je m’envolais de nouveau pour poursuivre ma route afin de me rendre à la Capitale Nord. Quelques minutes plus tard, j’arrivais sur place et je décidais de me poser à l’entrée de la ville pour tenter de passer inaperçue. Il fallait dire qu’avec la combinaison que je portais, ça allait être difficile mais bon, je me mettais en marche pour débuter la visite. Quand je croisais des personnes, je les saluais d’un léger signe de tête accompagné d’un sourire et je m’arrêtais devant le plan de la ville.

« Alors… Hum… Je vais me rendre au centre commercial. »

Je me remettais de nouveau en marche pour arriver devant le bâtiment de ma destination.

_________________


Dernière édition par Liara le Mar 28 Oct - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gérard
Membre

Masculin
Âge : 101
Inscription : 08/07/2011
Messages : 49
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?   Dim 22 Juin - 18:40

Suite à un voyage à l’intérieur d’une soute d’un vaisseau transportant des civils, le jeune mage venait de se retrouver sur une planète ressemblant fortement à son monde d’origine, Earthland. Il avait réussi à se dissimuler des voyageurs grâce à ses pouvoirs magiques lorsqu’ils récupéraient leurs bagages puis avait en quelques sortes fui vers la métropole la plus proche de là où il se trouvait. Ainsi, il se retrouva à la Capitale Nord après plusieurs heures de route à vitesse assez rapide car il était capable de voler. Une fois là-bas, Gerard chercha de quoi amasser de l’argent car il n’avait pas ce qu’il fallait niveau monnaie et il le trouva en faisant le spectacle de ses capacités dans la magie. Il travaillait de manière indépendante, dans la rue et surtout au centre-ville, plus exactement au centre commercial afin de pouvoir amasser le plus possible en vue des passages fréquents des gens à l’endroit où il avait décidé de s’installer.
 
Le mage se donna donc en spectacle le plus possible pendant plusieurs jours, ayant suffisamment pour se faire quelques folies financières. Les passants étaient assez généreux et surtout très nombreux puisque la capitale abritait plusieurs millions d’habitants et du coup, des centaines ou plutôt des milliers passaient et voyaient le jeune homme en action. Quelque chose le tira par ailleurs de sa routine quotidienne lorsqu’il était en train de sortir de la ville pour se rendre dans un abri bus abandonné qu’il avait aménagé pour y dormir ou laisser quelques-unes de ses affaires. En fait, il vit une ombre au loin se déplacer très rapidement dans sa direction puis compris donc que ça venait d’en haut. Ainsi, il leva assez brusquement la tête, apercevant une silhouette fine et douce lui cacher l’espace d’un court instant le soleil. Il s’agissait d’une femme en train de voler, habillée de la même couleur que le ciel. Gerard eut finalement tout juste le temps d’apercevoir comment elle était puis la suivit du regard tant bien que mal car elle se déplaçait plutôt vite dans les airs. Il se demandait alors :
 
*Ah peut-être enfin une personne qui pourrait m’aider à en savoir davantage sur ce monde sans que je passe pour un illuminé ! Il faut absolument que je la rattrape !*
 
Le mage oublia alors de suite sa volonté de se rendre à son petit abri puis courut, sans pouvoir bien entendu rattraper la personne qu’il avait aperçue quelques secondes plus tôt. Cependant, il avait pu remarquer vers où elle s’était dirigée et du coup il pourrait retrouver sa trace plus facilement et rapidement que s’il ne l’avait pas vue. Il la vit s’engouffrer un peu dans la ville, par la grande avenue par laquelle il venait justement de sortir quelques minutes plus tôt puis s’arrangea pour retrouver sa trace, de loin certes mais il allait y parvenir.  L’homme aux cheveux bleus l’avait vu de loin en train de regarder le plan de la ville et il profita de ce moment d’immobilité de sa « cible » pour s’en approcher plus rapidement. Il put ainsi la voir à une distance de près de quatre-vingts mètres. Il arriva à distinguer autre chose chez cette personne, ce qui allait faciliter son pistage. Ceci était la chevelure de la personne qu’il était en train de suivre. Elle était blonde, voire même or et donc assez facile à apercevoir…
 
Gerard suivit cette personne qui, étrangement, se dirigeait vers le centre-ville. Après quelques minutes de poursuite mais aussi à devoir se frayer le chemin au milieu des nombreux passants, il l’aperçut se rendre au centre-commercial. Il se disait alors que cela devait être pour acheter quelque chose, autrement, autant aller ailleurs. Malgré tout, cette sorte de traque devenait de plus en plus difficile à mesure qu’il avançait, la foule étant de plus en plus dense. Il décida alors de prendre un raccourci histoire de croiser celle qu’il suivait depuis déjà assez longtemps. Le mage prit alors un chemin tout à fait contraire à celui qu’il faudrait pour faire le moins de distance. Cependant, il pouvait accélérer car les gens allaient peu par là où il passait. Enfin, il put voir à une trentaine de mètres la personne qu’il cherchait puis se fraya de nouveau un chemin en zigzaguant entre les civils, interpellant la jeune femme blonde une fois qu’il était à quelques pas d’elle :
 
« Un terrien, du moins d’apparence, qui sait voler, c’est assez peu commun je dois dire. »
 
Il avait prononcé cette phrase à voix moyennement audible au milieu de la foule, juste assez fort pour que celle qu’il interpellait entende cela un peu comme un murmure puis il fit plusieurs pas un peu plus vifs avant de poser sa main sur l’épaule de cette jeune femme :
 
« Veuillez m’excuser mademoiselle mais… J’aurais besoin d’aide disons… Je vous ai vu tout à l’heure et vous semblez être la bonne personne à qui je pourrais me confier. En revanche, est-ce que ça vous dirait d’en discuter autour d’un verre dans un endroit plus tranquille ou bien en marchant, aussi dans un endroit plus reculé ? J’ai vraiment besoin de votre aide. » 
 
Cette assistance qu’il demandait portait sur son envie de pouvoir voyager, et éventuellement, d’être capable de rentrer chez lui, sur Earthland qui se trouvait dans une autre dimension que celle où il était. Au pire, il lui demanderait simplement des informations sur ce monde dans lequel il se trouvait, que ce soit la galaxie, les systèmes planétaires voire les planètes qui les composent. Rien n’était sûr quant à la réponse de la jeune demoiselle. Cependant, il avait un bon pressentiment et puis il n’était sans doute pas prêt de trouver quelqu’un d’original comme elle de sitôt. C’était possiblement son seul espoir et il comptait bien la convaincre au cas où elle se montrerait sceptique à le suivre, lui qui connaissait plus ou moins bien les environs…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Liara
Membre

Féminin
Âge : 30
Inscription : 14/06/2014
Messages : 9
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?   Mer 25 Juin - 19:44

Etant à peine entrer dans le centre commercial, j’étais émerveillée de voir la beauté de ce dernier et étonnée par la présence d’une telle foule. Il fallait dire que je n’avais plus aucun souvenirs lorsque j’étais une humaine ordinaire et je redécouvrais la joie de parcourir un tel endroit comme si c’était la première fois. Je me faufilais dans la foule sans pour autant les bousculer et je me dirigeais vers un endroit où il y avait moins de monde.

« Je vais pouvoir commencer à visiter les différents magasins à partir d’ici. » Marmonnais-je à voix basse tandis que j’esquissais un léger sourire.

Etant sur le point d’entrer dans un des magasins présents, je me faisais interpeller par un inconnu qui avoua indirectement qu’il m’avait vu voler. Je plissais légèrement les yeux tandis que je le détaillais de la tête aux pieds, commençant à montrer de la méfiance suite à la discussion de cette personne.

« Je ne vois pas de quoi vous parler… »

Je tentais d’esquiver cela en faisant l’ignorante et alors que j’étais sur le point de partir, il posa une main sur mon épaule. Je le regardais en coin lorsqu’il prît à nouveau la parole, souhaitant tout d’abord mon aide et ensuite, il me proposa de prendre un verre. Etait-ce une façon de m’approcher pour mieux m’éliminer ? C’était possible car ma créatrice m’avait toujours dit de me méfier des personnes possédant de l’énergie. Cet homme-là ne sembla pas effrayer de m’avoir vu voler et je me doutais qu’il n’était pas ordinaire. Je restais silencieuse un moment, continuant de le fixer et quelques secondes plus tard, je repoussais sa main avec une légère violence dans mon geste. Je faisais un saut en arrière pour m’éloigner de lui sous l’étonnement des personnes présentes et je me plaçais en position de combat.

« Vous pensez que je vais tomber dans ce piège que vous êtes entrain de me tendre ? Je ne suis pas aussi naïve… On m’a mit en garde contre les personnes dans votre genre… »

Je me moquais de la présence des êtres normaux et j’étais prête à me défendre contre lui si cela s’avérait être nécessaire.

« Je vous conseille de partir si vous ne voulez pas vous battre dans un tel endroit… »

_________________


Dernière édition par Liara le Mar 28 Oct - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gérard
Membre

Masculin
Âge : 101
Inscription : 08/07/2011
Messages : 49
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?   Ven 18 Juil - 18:50

PS: Désolé du temps de réponse aussi long. Je m'étais beaucoup consacré à un autre rp personnel avec mon chef de faction.

Presque aussitôt après avoir posé sa main sur l’épaule de la femme aux cheveux blonds afin de l’interpeller qu’elle réagit de manière quelque peu violente en la retirant d’un geste rapide, vif avant de faire un saut assez long de manière à s’éloigner du mage, chose qui surprit la plupart des personnes formant la foule, le jeune homme aux cheveux bleus lui-même. Il la regarda au loin sans paraître plus abasourdi que cela puis se décida à répondre calmement, mais en parlant assez fort pour suffisamment se faire entendre malgré la foule qui circulait dans tous les sens :

« Si c’était un piège, je vous aurais éliminé de manière sournoise par derrière dès que je le pouvais, et ça ne se serait pas fait ici mais dans un endroit plus reculé. Faites appel à votre bon sens afin d’évaluer si je suis une menace pour vous ou pas. »

La vérité étant mise à plat, Gérard attendit une réponse de la demoiselle, chose qui ne se fit pas attendre. Elle ne semblait toutefois pas l’avoir compris, et surtout pas convaincue par ce que lui avait dit le mage. En plus de cela, elle insistait dans ses propos avec une façon de faire assez agressive, se préparant même au pire, à savoir se battre en s’étant mise dans une position de combat. Cela ne réjouissait pas l’homme à la chevelure bleue car il ne souhaitait pas en arriver là. Et puis, il ne pouvait pas faire cela par principe. Il n’allait d’ailleurs pas hésiter à lui dire ce qu’il pensait là-dessus :

« Je pense avoir le droit de circuler comme je l’entends tout comme toutes ces personnes ici présentes. Et je ne compte pas me battre face à une demoiselle car c’est compte ce en quoi je crois et parce que ce n’est absolument pas nécessaire. Nous ne sommes pas obligés d’en arriver à ça. De plus, je trouve assez peu réconfortant d’agir de manière si agressive avec un inconnu qui demande simplement de l’aide. Vous ne semblez pas adopter les mêmes codes moraux que les terriens de façon générale, et pourtant, vous avez l’air de faire partie de cette race-là. »

Il pouvait digresser encore et encore mais cela allait sans doute porter tort à son interlocutrice. Ce n’était pas ce qu’il cherchait après tout. Néanmoins, il venait de conclure que cette demoiselle semblait se dissimuler parmi les terriens sans en être réellement une. Métamorphose ? Sortilège ? Possession ? Robotique ? C’était impossible à déterminer à vrai dire. Toutes ces choses étaient plausibles mais restaient à prouver pour le jeune mage qui avait pour le coup fait preuve d’une analyse assez structurée, mais peut-être pas sans failles. Du coup, il ajouta une dernière chose, en s’éloignant de la demoiselle pour se mettre hors de la foule et marcher également hors du centre commercial, histoire d’éviter qu’elle l’attaque en faisant des dommages collatéraux si jamais elle en venait aux mains :

« Si vous n’êtes toujours pas convaincue par mes propos… Je vous invite à en discuter à l’écart puisque je suppose que si je n’ai pas réussi à vous convaincre, vous allez sans doute vouloir m’attaquer. Je ne voudrais pas qu’il y ait d’innocentes victimes aux dommages qui pourraient être causés. »

Ayant fini de parler. Gérard attendit la réponse de la femme aux cheveux blonds tout en continuant de s’éloigner de l’immense foule du centre commercial. Il gardait néanmoins un peu de prudence en regardant du coin de l’œil la jeune femme encore en position de combat…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Liara
Membre

Féminin
Âge : 30
Inscription : 14/06/2014
Messages : 9
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?   Mar 28 Oct - 10:10

Alors que le jeune homme venait de poser sa main sur mon épaule, j’agissais de façon assez défensive. Ma créatrice m’avait mise en garde contre les individus ayant des capacités similaires à la mienne. Cependant, je me contentais d’écouter ses paroles tout en sachant parfaitement que les individus autour de nous, étaient entrain de nous observer. Si je devais me battre contre lui dans un tel endroit, il risquait d’y avoir énormément de casses. Néanmoins, il fallait reconnaître que ce qu’il m’avait dit, avait du sens et j’acquiesçais légèrement d’un signe de tête. Ma réponse était du genre direct, je lui demandais simplement de quitter les lieux afin d’éviter un éventuel combat entre lui et moi.

Sa réaction se faisait ressentir quelques secondes plus tard en m’avouant qu’il avait le droit d’aller où il voulait. De plus, il ne souhaitait pas se battre contre moi et mon comportement envers lui, était assez déplacé vu qu’il cherchait simplement de l’aide. Pour terminer, il ajouta que je n’avais pas les même codes moraux que les terriens alors que j’en avais l’apparence et j’esquissais un fin sourire suite à tout cela. Il avait raison, j’avais été un peu trop dure avec lui et il était vrai que je n’agissais pas comme la plupart des personnes vivantes sur cette planète vu que je n’étais plus vraiment une humaine.

« Il est vrai que j’ai agis sous la défensive… Ma m… On m’a confié qu’il fallait que je me méfie des personnes différentes des êtres humains et vous semblez en être une. »

Devais-je lui dire que je n’étais plus une humaine où me taire à ce sujet ? Pour le moment, il valait mieux rien lui dire car il était un parfait inconnu à mes yeux.

« Veuillez m’excuser pour mon comportement. »

Je ne montrais plus aucuns signes d’agressivité et cet incident sembla vite être oublié par les personnes présentes vu que la foule commença à se dissiper autour de nous. Il commença à s’éloigner de moi et je le suivais afin de poursuivre cette discussion qui avait mal débuté. J’écoutais donc ses paroles tout en continuant de sourire légèrement et je décidais de me rapprocher de lui pour poser l’une de mes mains sur l’une de ses épaules.

« Et si nous prenions un verre ? Je vous invite afin de me faire pardonner… » Lui demandais-je avec le sourire.

Peut-être que ma maîtresse s’était trompée en me disant que les êtres anormaux étaient mauvais. Cependant, je n’oubliais pas ma mission primaire, éliminer Deimos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gérard
Membre

Masculin
Âge : 101
Inscription : 08/07/2011
Messages : 49
Zénis : 0
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?   Mar 24 Mar - 18:40

Gérard remarqua peu à peu que la mise à plat de la vérité avait porté ses fruits. Effectivement, la jeune demoiselle à qui il parlait depuis maintenant quelques temps lui avait finalement donné raison. En réalité, il était content de ça par l’attitude selon lui raisonnable de cette dernière. C’était ceci en particulier qu’il appréciait de sa part. Cependant, quelque chose lui titilla l’oreille, lorsqu’il l’entendit hésiter en milieu de phrase sur la personne qui lui avait conseillé de se méfier des personnes de son type, non terriennes donc. Il aurait pu du coup demander pourquoi elle avait hésité sur le coup mais préféra garder cette question de côté de peur de la froisser en paraissant trop indiscret…
 
 L’interlocutrice du jeune homme profita ensuite du fait qu’elle avait son écoute pour lui demander pardon quant à son attitude antérieure. Ceci fit naturellement acquiescer d’un sourire et il lui répondit sur un ton enthousiaste :
 
« Je suis ravi que vous soyez aussi raisonnable et ravi de tourner la page sur ce qui vient de se passer. On pourrait peut-être… »
 
Il se fit couper en milieu de phrase par la jeune demoiselle qui s’était grandement rapprochée de lui au point même de poser une main sur son épaule. Il retourna alors sa tête en partie pour la regarder dans les yeux et entendit sa proposition, fort charmante. Le jeune homme répondit alors, le sourire encore aux lèvres, ce qui était également le cas pour son interlocutrice:
 
« Avec plaisir mademoiselle, mais vous êtes déjà pardonnée. Cela nous permettra de discuter un peu plus longuement ensemble. » 
 
Le mage prit alors la main de la jeune demoiselle puis lui fit un baise main sans pour autant la toucher avec ses lèvres par signe de respect puis il lui dit après s’être redressé :
 
«  En tout cas je suis enchanté de vous rencontrer. Je me nomme Gerard, ou encore Jellal si vous préférez. J’ai cru voir par là-bas un café. »
 
Il s’y rendit donc accompagné de son étonnante interlocutrice et décida de prendre une table dans un coin isolé histoire de pouvoir discuter calmement avec cette jeune femme. Le jeune homme fit asseoir cette dernière de manière galante puis alla faire de même en face d’elle. Ils attendirent ensuite la venue d’un serveur pour passer une commande, ce qui se fit après quelques secondes seulement :
 
« - Bonjour madame, monsieur. Que puis-je pour vous ?
 
- Mademoiselle je vous prie. Je vous laisse demander ce qu’il vous plaira, je ne prendrai que quelque chose de peu cher de mon côté, disons une limonade à la cerise si vous en avez. »
 
Le jeune homme attendit ensuite que son amphitryon passe sa propre commande. Suite à ça, il engagea la discussion avec elle en dégageant un sourire bienveillant :
 
« Votre joli minois ne m’est pas familier mais j’aimerais en savoir un peu plus sur ce qui l’a amené ici sans vouloir être indiscret. Ah et aussi, j’ai failli l’oublier, comment vous appelez-vous ? »
 
Peu après sa question, le jeune mage aperçut le serveur venir avec leur commande respective puis les servir, il le remercia puis sortit discrètement de sa poche quelques pièces et dit à son interlocutrice peu après que l’employé du café soit parti :
 
« Je me chargerai du pourboire si ça ne vous dérange pas. En espérant aussi alléger vos dépenses. »
 

Il lui fit ensuite un léger clin d’œil complice mais toutefois très rapide histoire de ne pas se faire remarquer par le peu de personnes qui se trouvaient autour d’eux. Pour le moment, il passait un agréable moment, face à une agréable personne et dans une agréable ambiance…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce le hasard qui nous a poussé à nous rencontrer ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Capitale Nord-
Sauter vers: