AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des retrouvailles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Des retrouvailles ?   Jeu 22 Mai - 13:59

Alors que la neige avait déjà commencer a fondre pour l'arrivée de la belle saison, un ange se tenait prés d'une montagne dont le sommet restait encore enneigé. cet ange n'était autre que Yuna, qui avait passé sa vie dans cette partie du monde et c'est donc tout naturellement qu'elle restait présente en ces lieu, comme elle le faisait autrefois. Elle n'était pas sous sa forme spirituelle, de ce fait, n'importe qui pouvait la voire tel qu'elle était, avec ses grandes ailes blanches repliées dans son dos. Elle n'avait pas juger nécéssaitre de les cacher cette fois ci et pour cause: personne ne s'aventurait jamais dans cette partie des montagnes. elle même n'y était jamais retourner depuis des années, et a ce moment la, elle se rappela de l'affrontement  qui avait eut lieu ici même, entre plusieurs personne des deux camps qui avait finit par se quereller entre eux de facon tout a fait ridicule, pendant qu'elle affrontait le tyran Deimos qui avait jurer sa perte, c'est pendant ce combat qu'elle apprit certains détail du passé douloureux de ce dernier... Elle s'en rappelait comme si c'était hier:

Flash-Back:

Citation :
Yuna envoya des coups à Deimos avec une rapidité hors du commun. Le tyran s'était entraîné durement en enfer pendant ces dix ans, mais il semblerait que Yuna soit beaucoup plus agile que lui. Deimos était un peu sonné par les coups reçu de sa rivale. Il se remetta quelques secondes plus tard en position de défenses. Deimos reprenna son souffle...

- Peuf...tu me bat en vitesse mais voyons si tu es aussi forte en puissance.

Deimos se concentra et se multiplia de façon à avoir trois clones de lui. Il se téléportèrent tous les quatres autour de Yuna et commençèrent à la bombarder de coups. Au final, Yuna était sonnée et les quatres Deimos montèrent en altitude dans le ciel. Il envoyèrent tous les quatres en même temps une super vague déferlante qui s'écrasèrent sur Yuna. L'explosion était terrible telle que la terre se mit à trembler. La fumée se dissipa et Deimos redevena une seule personne. Un gros cratère s'était formé et il n'y avait plus aucune trace de Yuna. le tyran aurais esperer que l'attaque qu'il avait lançé aurais touché Yuna, mais une autre fille mystérieuse se mit devant elle de façon à la protéger. cette dernière encaissa le coup avec quelques égratinures. Deimos constata avec certitude que sa rivale avait beaucoup de chance d'avoir des personnes qui la protège en cas de danger...

- Tu as peut-être réussie à la sauver de justesse, mais je ne laisserais personne se mettre en travers de mon chemin.

Le tyran se téléporta derrière la mystérieuse fille et la paralysa grâce à sa psychokinésie. Il était sûr que cela pourrait la retenir un bon moment pour qu'il puisse en finir avec Yuna. Seulement, Deimos n'avait pas remarquer que sa rivale avait eu le temps de préparer une nouvelle attaque destructrice contre lui. Grâce au pouvoir que Peter lui avait conferer, elle créa une gigantesque tournade de feu qui se dirigeait à toute allure vers Deimos...

- QUOI !!! NNNNNOOOOONNNNN !!! C'EST IMPOSSIBLE !!!!!

Deimos fut totalement broyer dans cette tournade de feu. Peu de temps après, le calme revenait sur le champs de bataille et il semblerait que Deimos fut une nouvelle fois vaincu. Soudain, un tremblement de terre se fait sentir et c'est alors que Deimos sortit des décombres, toujours en vie. Gravement blessé mais toujours cette même volonté de combattre. l'affrontement s'en suivit, plus violent que jamais, jusqu'à ce que Deimos profite d'un temps mort pour prendre la parole, tendit qu'il réglait également ses compte avec Peter:

- Tu sais Peter...nous ne serions pas obliger de nous battre aujourd'hui si ton fichu peuple n'aurai pas éliminé ma famille, mes amis ! Plein de personnes me dise pratiquement tous les jours " Oublie ta haine envers ceux que tu déteste. Je sais que tu as un bon fond Deimos, bat toi pour le bien et non pour le mal Deimos ! " C'est toujours les même conneries quotidiennes que j'entend ! Me ranger du côté du bien...à quel prix ?!

Deimos était rempli de colère et ne savait plus où donner de la tête. Il se metta en position défensive...

- Plus personne ne pourra me changer...il est trop tard. Je vous attends !!!

fin du flash back

c'est a dater de ce jour que Yuna comprit qu'on ne naissait pas mauvais, on le devenait. malgré la rivalité et les affrontements, elle éprouva a ce moment la de la compassion pour le tyran. quelques temps plus tard, ce dernier lui donna rendez vous pour lui proposer une alliance temporaire, le temps de vaincre un ennemi commun. c'est a partir de  ce moment la que Deimos changea et une grande amitié naquit entre eux. il veilla ensuite sur Yuna lorsque celle ci avait fuis la terre pour que sa fille naisse en sécurité sur la planète D-101. Deimos était sans aucun doute le meilleur ami qu'elle n'avait jamais eu... Elle se demandait ou il pouvait être a présent, comment il allait. peut être avait il finalement quitter la terre pour explorer d'autres horizons... Elle se demandait si elle aurait l'occasion de le revoir un jour. qui sait, le destin réserve parfois de bonnes surprises...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Jeu 22 Mai - 15:02

Beaucoup plus loin du village, un homme déambulait sur la place gigantesque d'une ville où se tenait un marché. Contrairement aux nombreuses personnes qui discutaient des nouvelles fraîches de la journée, lui se contentait de scruter chaque stand où il pourrait faire quelques achats de façon à nourrir sa famille. Cet individu n'était autre que Deimos, guerrier galactique désormais au grand cœur mais au ton toujours aussi froid lorsqu'une bonne âme désirait l'aborder. Tout le monde, ou presque du moins, savait qui il était et à quoi il ressemblait. Il n'avait donc pas besoin d'apparaître en public sous sa forme reptilienne pour qu'il soit reconnaissable, son apparence humaine étant plus que suffisante vu qu'il empruntait toujours la même depuis un certain temps. Cependant, aujourd'hui était un jour de la semaine où les gens se rencontraient plus aisément et où la discute était facile. Ces derniers n'avaient donc pas l'attention sur l'ex-tyran qui passait à côté d'eux, parfois même en frôlant leur épaule. Il n'y avait que les jeunes enfants, ceux-ci ne comprenant pas la moitié des choses racontées par les adultes, qui regardèrent autour d'eux. Certains purent apercevoir Deimos sans pour autant l'interpeller. Il s'approcha d'ailleurs près d'un stand de fruits où il avait l'habitude d'aller avec ses enfants lorsqu'ils étaient disposés à lui donner un coup de main, ce qui était assez rare sauf quand ils s'ennuyaient trop de leur côté. L'ex-tyran se souvint alors de sa rencontre avec sa femme, le jour où cette dernière avait volé des pommes au marché sur la planète Kaminari. Ce jour là, il l'avait même aidé en tuant sans pitié le commerçant qui souhaitait imposer de la résistance face à Cathalina. Même si Deimos n'était plus très fier de la personne qu'il était autrefois, il fallait reconnaître que sa rencontre avec la den'kou restait inoubliable et appartenait désormais au bon vieux temps...

- Regardez qui voilà ! Ne serait-ce pas mon client préféré ?!

- Je ne pense pas être différent d'un autre acheteur pourtant.

- Que tu dis ! Ce n'est pas tous les jours qu'une forte personnalité vient mettre son nez dans mon étalage de fruits ! Je t'écoute mon grand, que désires-tu ?

- Quatre pommes, un melon et quelques oranges s'il te plaît.

- Tout de suite ! Comment vont madame et les enfants ?

- Ils se portent à merveille.

- Tant que la santé est là, c'est le principal ! Au fait, tu as eu vent de cette histoire sordide que les habitants de la montagne ont inventée ? Ces illuminés disent qu'une jeune femme, qui vivait autrefois dans leur village avant de disparaître dans des circonstances étranges, serait réapparue plusieurs fois devant eux sans qu'ils n'aient eu la chance de l'approcher pour entamer une conversation avec. Décidément, ces paysans ne savent plus quoi inventer.

- Elle est donc de retour...

- De qui parles-tu ? De cette femme ?

- Oui. Je ne veux pas m'avancer mais je pense savoir de qui il s'agit, autrement dit je suis persuadé que les montagnards racontent la stricte vérité.

- Tu es devenu aussi fou qu'eux ma parole ! Bref, tiens, voilà tes fruits ! Passe une bonne journée et reposes-toi un peu en rentrant chez toi, le soleil t'est tapé un peu trop fort sur la tête ! Venez acheter mes fruits mûrs et pas chers !

- Ce n'est pas étonnant qu'ils sont à petits prix, ta marchandise n'est pas d'une très bonne qualité. Même certains clients se plaignent du goût qu'ont tes fruits.

- Ils ne doivent pas être bien nombreux alors car la bonne moitié de ma marchandise est achetée en une journée contrairement à la tienne ! Et paf !

- Ah ouais ?! Bah elle va servir à autre chose pour changer !

Aussitôt, le vendeur qui ne faisait pas fort affaire effaça de son ardoise la marchandise qu'il avait à vendre pour y transcrire des tomates au prix largement élevé. Il déposa celle-ci sur son étalage avant de se saisir justement d'une tomate qu'il envoya sur l'homme qui avait servi l'ex-tyran quelques minutes auparavant. Cette dernière le toucha et par conséquent, lui éclaboussa le torse de jus de tomate. Le principal ciblé répondit à l'attaque de son concurrent de la même manière mais en utilisant ses propres fruits avant que la foule ne prenne part aux hostilités, s'aidant de la marchandise qu'elle avait acheté pour débuter une grande bataille de nourriture sans éprouver un quelconque instant de honte. Après tout, les gens auraient pu être dégoûtés de leur mauvais comportement en pensant aux démunis qui n'avaient pas assez d'argent pour s'acheter un seul bonbon. Deimos, lui, faisait complètement abstraction de ce qui se passait autour de lui, repensant à l'histoire qu'on venait de lui raconter. Depuis un certain temps, il ressentait une présence plus que familière sur Terre, une aura qu'il n'avait plus ressenti depuis fort longtemps. Cela l'intriguait et ses doutes venaient d'être confirmés, c'est pourquoi il se fraya un chemin parmi l'émeute sans se faire toucher. Une fois bien à l'écart de celle-ci, le guerrier cosmique décolla depuis le sol sans s'encombrer des achats qu'il venait de faire, non payés d'ailleurs puisque tout était parti en vrille rapidement. Il faisait donc route à destination des montagnes, ces dernières n'étant pas très loin. Deimos arriva sur place en quelques minutes et se posa directement au centre du village. Les quelques habitants présents aux alentours regardèrent dans sa direction, se parlant à voix basse. L'ex-tyran quant à lui, les scruta un par un dans l'espoir de reconnaître la personne qu'il croyait revoir. Néanmoins, ce fut sans aucun résultat. Le guerrier cosmique n'avait plus qu'à faire demi-tour, toujours avec autant d'interrogations en tête après s'être trompé. Mais lorsqu'il se retourna, une fine silhouette du haut de la colline attira son attention. Il marcha alors jusqu'à celle-ci. Plus il avança, plus la personne qui se tenait debout là-haut lui rappela quelqu'un. Finalement, il s'agissait d'une jeune femme qu'il connaissait très bien mais qu'il n'imaginait pas revoir un jour. Une jeune femme qui portait toujours d'aussi beaux kimonos, qui avait une longue chevelure soyeuse lui parcourir le dos et surtout, qui habitait autrefois dans ce village. La personne en question n'était autre que Yuna. Arrivé au sommet de la colline, il s'arrêta à quelques mètres d'elle en souriant. Elle ne pouvait pas le reconnaître sous sa forme humaine, n'ayant jamais vu son apparence actuelle. Il matérialisa son corps de façon à reprendre sa forme originale, celle d'un kowak...

- Bonjour Yuna. Je n'y croyais presque plus mais enfin, tu es de retour.

Deimos n'était pas très doué pour extérioriser sa joie mais il savait tout de même l'exprimer par de simples mots. Oui, l'ex-tyran était très heureux de revoir sa bonne vieille amie. Leur relation avait traversé tous les âges et toutes les guerres mais malgré ces souffrances gratuites, ils étaient parvenu à se rapprocher l'un de l'autre dans les moments difficiles, combattant des ennemis communs. Le guerrier cosmique attendait de voir la réaction de la terrienne avant d'entrer dans une conversation qui allait probablement devenir interminable après tant d'années...

_________________





Dernière édition par Deimos le Dim 25 Mai - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Sam 24 Mai - 22:45

Yuna pouvait voire son village en contre-bas, elle regardait les habitants qui menaient leurs vie avec tendresse mais également avec une certaine mélancolie. son Kimono de soie légère aux couleurs pâle flottait légèrement dans le vent, tout comme ses longs cheveux noirs. visiblement, rien avait changer, son village natal semblait toujours figé dans le temps. malgré les avancées technologique, les anciennes traditions étaient toujours transmises  de génération en génération et les valeurs d'un autre temps perduraient. c'est a ce moment la qu'elle vit quelqu'un arriver en volant, se posant sur la place central du village. A première vue, elle ne le reconnaissait pas, mais elle ressentait de loin son aura et avait du mal a le croire. ca ne pouvait pourtant pas être Deimos... son imagination lui jouait surement des tours étant donné qu'elle pensait a lui un instant plus tôt. pourtant, il la vit de loin et s'avança vers elle et au moment ou il reprit sa forme de Kowak, elle comprit alors qu'elle ne s'était pas tromper

"Deimos!"

Elle resta un moment bouche bée devant lui puis s'approcha doucement avant de déployer ses ailes d'ange pour atterrir doucement a sa hauteur et enlacer son vieil ami. ca faisait du bien de voire un visage connu et amicale, le monde avait quand même changer depuis sa mort.

"et oui, comme tu le vois, ca a été long, mais j'ai fait mes preuves la haut et j'ai finit par revenir... sous une autre forme. je ne pensait pas que c'était possible, mais comme tu peux le voire, c'est arrivé"

Elle finit par s'éloigner de quelques pas, toujours souriante, puis commença a bombarder Deimos de question:

"comment vont Cathalina ? et ta famille ? ils sont avec toi sur terre ? vous m'avez bien manquer tous"

(c'est court, désolé, je ferait mieux la prochaine fois...)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Mar 27 Mai - 17:42

Comme l'ex-tyran pouvait s'en douter, il était complètement méconnaissable aux yeux de Yuna en ayant comme apparence celle d'un être humain. Bien sûr, la jeune terrienne aurait très bien pu essayer de l'identifier en se basant sur la force de combat qu'il pouvait dégager mais comme il n'y avait aucune activité suspecte dans les environs, Deimos ne jugea pas utile de la libérer complètement. De plus, en raison des récents affrontements qu'il avait dû mener face à des ennemis particulièrement redoutables, il valait mieux pour lui la dissimuler pour qu'il soit difficilement repérable. Le guerrier cosmique ne le faisait pas pour se protéger par crainte de périr au combat mais tout simplement pour que sa femme et ses enfants ne soient pas victimes de ceux qui s'attaquaient à lui. Quand il reprit sa forme initiale, l'étonnement de Yuna ne fut pas une surprise puisqu'elle se rapprocha de lui d'une manière tout autant stupéfiante, en déployant des ailes qui semblaient cachées derrière son dos. Elle se servit de ces dernières pour envelopper la silhouette de l'ex-tyran de façon à l'enlacer. N'ayant pas l'habitude de recevoir une telle affection de la part d'un ou d'une amie, le guerrier cosmique montra une mine gênée mais participa au câlin avant de reculer de quelques pas, souriant de nouveau en écoutant les courtes explications de son ancienne rivale. Dans tous les cas, elle n'appartenait plus à la race des terriens mais à celle des anges si l'on en croyait ce qu'elle disait avoir accompli là-haut pour designer l'Autre Monde. De plus, les ailes qu'elle venait de déployer quelques secondes plus tôt accentua son côté protecteur et aimant, même un peu plus qu'avant qu'elle ne disparaisse. Si Deimos était encore en froid avec elle, cela l'aurait d'autant plus énervé mais il n'y avait plus aucune tension entre eux...

- C'est ce que j'ai cru comprendre lorsque tu as sorti le grand jeu en déployant tes ailes. Tu es devenue l'une d'entre eux et ce nouvel aspect te va plutôt bien. Depuis deux semaines, je ressentais une force proche de la tienne et je suis content de voir mes doutes se dissiper. Je veux tout savoir de ta disparition à ton retour. Que t'est-il arrivé et qu'as-tu fais auprès des anges dans l'au-delà ?

Manifestement, le guerrier cosmique n'était pas le seul à vouloir tout savoir sur Yuna depuis que le contact avec elle a été rompu. Elle aussi l'assomma de questions, principalement sur sa famille. La jeune terrienne devenue une ange s'intéressa au bien-être des proches de son vieil ami. Cette bonne intention n'étonna pas vraiment Deimos qui connaissait Yuna bienfaitrice. Quoi de plus naturel après tout ? Sa femme avait vécu d'incroyables aventures, souvent mauvaises, en sa compagnie. Son fils quant à lui, s'était lié d'amitié avec elle avant d'avoir une romance assez courte avec Ai. Pour finir, la jeune terrienne fit la rencontre d'Akemi, sœur jumelle de Deimos Jr., qui l'aida à survivre suite au combat difficile qu'elle dû mener face à Maïa. Cette aide ne fut pas vaine pour la fille de l'ex-tyran puisque Yuna la rapprocha de sa mère en retour. Si les relations n'ont jamais été aussi bonnes au sein de la famille du guerrier cosmique, c'était avant tout grâce à son ancienne rivale qui l'avait poussé à renoncer au mal. En prime de lui avoir demandé de leurs nouvelles, Yuna se renseigna également sur leur lieu de vie. En effet, elle ne semblait pas savoir si lui et sa famille vivaient toujours sur Terre ou s'ils avaient déclaré domicile ailleurs. L'ex-tyran répondit alors à la jeune terrienne pour la mettre au courant de la situation actuelle. Cela ne l'enchantait pas de le faire mais de toute manière, ce qui se passait sur Terre ou ailleurs ne devait pas être un secret pour les anges qui pouvaient tout observer depuis l'Autre Monde. Restait plus qu'à savoir si son pouvoir lui permettait cela mais Deimos allait lui épargner la tâche difficile et tout lui dire...

- Nous avons déserté la Terre. Je passe juste de temps en temps pour acheter de la nourriture que les enfants adorent et veiller sur ma nièce qui est restée ici. Un saïyen légendaire est venu sur cette planète dans le but de me retrouver et de m'éliminer. A cause de lui, ma femme et ma nièce se sont retrouvées dans un état critique. Je suis parvenu à le repousser avec l'aide de Solara mais ce monstre est bien trop orgueilleux pour se contenter d'une simple défaite. Il reviendra, c'est pourquoi j'ai pris la décision d'emmener ma famille en lieu sûr sur Kaminari de façon à ce qu'elle ne prenne pas part au combat décisif que je vais devoir mener. J'ai un plan pour le vaincre mais je ne sais pas s'il va fonctionner. Le temps nous le dira. Pour l'instant, ils vont bien et sont en sécurité. D'ailleurs, puisque nous évoquons la famille, comment se porte Ai ? Elle aussi est revenue sur Terre après être devenue comme toi ?

Deimos n'aurait jamais pu oublier Ai, cette gentille petite fille qui devait être grande à présent. Le guerrier cosmique avait assisté à sa naissance il y a quelques années même si ce n'était pas dans de bonnes conditions. Yuna avait dû s'exiler dans un endroit tranquille, à l'écart des guerres pour permettre à son enfant de naître sans aucune anxiété, trouble psychologique qui pousse souvent une mère à faire une fausse couche. La jeune terrienne fut très courageuse tout de même et parvint, malgré la présence suspecte de Deimos, à accoucher d'une très jolie demoiselle...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Jeu 29 Mai - 13:21

Yuna ne pouvait s'empêcher de sourire. revoir Deimos alors qu'elle pensait justement a lui quelques instant plus tôt était a ses yeux la meilleurs coïncidence qui pouvait arriver. Elle avait eu vent de sa situation ainsi qu'aux nombreux ennemis qui en voulait a la famille de son ancien rival devenu ami et a présent, elle pourrait mieux que jamais veiller sur eux. lorsque Deimos lui demanda de raconter tout ce qui s'était passé depuis sa disparition jusqu'à son retour, Yuna ne sut pas par ou commencer. c'était une très longue histoire dont certains détail ne devait pas être révélé pour le moment.

"c'est un peu long a raconter. c'est Anesthésia qui nous a tuer moi et Ai. j'imagine que ca, tu es au courent. un peu avant, elle m'a fait parvenir un message comme quoi je devait venir seul si je voulait récupérer ma fille vivante. je n'ai pas perdue une seul seconde et je me suis rendue au temple pour prier, ce que je voulait plus que tout au monde c'est que les dieux épargnent Ai... mais lorsque je suis arrivé sur les lieux, je l'ai vu inanimée, baignant dans son sang. je ne l'ai pas supporter et j'ai perdu mes moyens, c'est comme ca que Anesthésia a pu m'avoir. je me suis ensuite retrouver au paradis et j'ai su a ce moment la que Ai était vivante. c'est ce qui m'a permit de trouver la paix. mais le paradis n'est pas aussi rose qu'on le dit en vérité. les dirigent dans l'autre monde ne sont pas tous des gens bien et il y a des guerres aussi la bas, elles sont différentes de celle des vivants mais il n'empêche que des personnes  en souffrent tout autant.  j'ai su trouver les mots pour redonner espoir a ceux qui peuplent le paradis et c'est de cette manière que j'ai été élevée au rang d'ange.  j'ai  obtenue par la même occasion le droit de faire des allées venues entre les deux monde, et aujourd'hui me voila..."

Elle eut une légère hésitation a la suite de ce récit. pouvait-elle dire a Deimos qu'elle avait pour projet un jour de défier Colossus pour reprendre  le contrôle du paradis et devenir par la même occasion l'ange de la rédemption ? car pour le moment, elle n'avait parler de ce projet a personne, elle était persuadée qu'on la prendrait pour une folle tout en essayant de la dissuader. Pourtant, si elle mettait se projet a exécution,  il lui faudrait des alliés, une armée même... mais quel genre de personne seine d'esprit accepterait de la suivre dans une entreprise aussi périlleuse ?  pas grand monde selon elle. tout compte fait, c'était encore trop tôt, il valait mieux garder cela pour elle. Elle avait l'éternité pour y penser désormais. Deimos lui raconta ensuite ce qu'il devenait avec sa famille, a l'entendre, tout allait bien pour eux et elle en était heureuse, mais son ami lui demanda ensuite des nouvelles de Ai et c'est a ce moment la que le visage de l'ange s'assombrit dans une expression de tristesse:

"comme je te l'ai dit, elle n'était pas avec moi pour la simple et bonne raison qu'elle est en vie. l'ennui, c'est que je ne parvient pas a entrer en contacte avec elle, ou très difficilement, comme si elle n'avait pas envie qu'on la retrouve. je ne sais même pas ou elle est en ce moment et si elle est heureuse... "

Elle se perdit dans ses pensée et son regard se tourna vers le village en contrebas ou les habitants continuaient leurs vie sans se douter de rien. le fait de voire des familles réunis lui fit un peu mal et elle détourna le regard. Elle savait que certains villageois l'avaient vu, mais elle n'avait pas chercher a entrer en contacte avec eux. Elle n'aurait pas su quoi leurs dire de tout manière, même si certains anciens qui l'avaient connu de son vivants avaient déjà été suffisamment choqué de la voire réapparaitre et elle ne voulait pas créer un mouvement de panique général dans son village natal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Ven 30 Mai - 16:41

Lorsque Deimos demanda à sa vieille amie de lui raconter toute l'histoire, Yuna n'y alla pas par quatre chemins et lui explique qu'Anesthesia était la principale responsable de sa mort et celle de son enfant. L'ex-tyran ne montra aucun signe de stupéfaction, ce dernier ayant eu la malchance de croiser l'infirmière psychopathe durant une visite à l'hôpital. Ce jour-là, la savante folle avait tenté de faire exploser le complexe médical de manière à emporter avec lui ses ennemis. La bonne nouvelle semblait être l'évacuation du personnel et des malades qui s'était déroulée assez rapidement. La mauvaise étant la très courte confrontation entre Deimos et Anesthesia. Après avoir fait passer cette dernière au travers d'une fenêtre du troisième étage, le guerrier cosmique a accouru de manière à poursuivre le combat dehors. Malheureusement, lorsqu'il passa sa tête en dehors de l'établissement médical, la savante folle n'était déjà plus là. Depuis ce jour, il n'avait plus eu aucune nouvelle d'elle mais il savait deux choses cruciales, qu'elle avait pu échapper de justesse à l'explosion d'M2 Corporation et qu'elle avait suivi ses ennemis jusque sur Terre avec la tête pleine d'idées noires. Pour tuer Yuna, l'infirmière psychopathe l'avait attiré dans un piège en retenant sa fille en otage, qui fut bien évidemment exécutée avant que sa mère ne lui porte secours. Cette vision horrifique aurait pu hanter la jeune terrienne jusqu'à la fin de ses jours mais fort heureusement, elle apprit une fois dans l'Autre Monde que la demoiselle froidement tuée par Anesthesia n'était pas Ai. Cela voulait donc dire qu'elle était toujours vivante et sur Terre. Yuna précisa également à Deimos qu'elle n'avait aucun contact avec sa fille, un peu comme si elle ne désirait pas être traquée par ses proches. L'ex-tyran ne pensait pas du tout Ai capable de renier sa famille et surtout sa mère, avec qui elle entretenait de bonnes relations. Peut-être était-elle tout simplement exilée sur une autre planète pour des raisons de sécurité. Le guerrier cosmique voyait bien que ne plus avoir de contact avec la chair de sa chair était difficile pour Yuna. Il tenta néanmoins de la réconforter après avoir croisé ses bras et s'être retourné vers les montagnes...

- Cette maudite sorcière ne nous laissera jamais en paix...et dire que je commençais à me faire à l'idée qu'elle soit morte dans l'explosion de son laboratoire sur M2 peu avant sa réapparition. Je n'ai croisé son chemin qu'une fois après ta mort mais je n'ai pas pu l'empêcher de fuir. Sa présence sur Terre a été immédiatement signalé à l'alliance, qui s'est empressée de débuter les recherches activement. Ils veulent l'avoir vivante mais moi je veux la voir morte. En regardant l'horizon, je me dis que son repère doit se trouver dans un endroit particulièrement isolé. Quant à ta fille, il est préférable qu'elle reste éloignée de toi pour le moment et ce tant qu'Anesthesia sera vivante. De toute manière, ton retour va certainement faire grand bruit donc elle sera vite mise au courant et reprendra contact d'elle-même avec toi. Il faudra du temps.

Deimos voulu poursuivre ses propos en avouant à Yuna qu'il ne connaissait pas, comme beaucoup de monde, le responsable de sa mort mais il préféra garder ceci pour lui de façon à ne pas la vexer. Peu de temps après sa disparition, un communiqué de l'alliance fut rendu public à la télévision, celui-ci précisant que deux corps avaient été retrouvé et qu'il s'agissait de ceux appartenant à Yuna et son enfant. Visiblement, il y avait erreur dans l'une des autopsies. Le médecin s'étant chargé d'analyser la dépouille d'Ai avait commis une erreur impardonnable. Mais connaissant la formidable technologie des Défenseurs, l'ex-tyran en doutait fortement. Une aussi grosse erreur médicale ne pouvait pas se produire, à moins qu'elle ne soit volontaire et c'était exactement la piste que Deimos envisageait. Le toubib qui avait analysé le corps de la jeune enfant aurait, selon lui, fait en sorte de garder top secret l'existence de la véritable Ai en la cachant à ses collègues, dont Peter pour que celui-ci ne puisse pas mettre en péril la vie de sa fille. Yuna raconta ensuite une partie de sa seconde vie au Paradis, qui ne fut pas totalement rose si l'on croyait les problèmes qu'il y avait aussi là-haut. Les batailles seraient moins rudes dans l'Autre Monde que sur Terre mais la lutte pour le pouvoir absolu semblait faire rage. Personnellement, Deimos n'avait aucune idée de ce qui se tramait dans le monde des morts et s'en fichait un peu pour être honnête. Il avait déjà assez bien à faire dans son monde à lui pour s’intéresser à celui des autres. Le guerrier cosmique tourna ensuite son regard vers celui de la jeune terrienne, soupirant après l'avoir écouté, non pas par ennui mais parce que la paix était encore loin d'être acquise...

- L'état du monde ne s'arrange pas et le pire reste à venir, j'en ai bien peur. Entre les démons qui veulent étendre leur domination dans notre univers, un saïyen déjanté qui veut tout raser sur son passage et une infirmière complètement givrée qui cherche à se venger de nous, nous avons du pain sur la planche si nous voulons être tranquilles. Je ne suis même pas sûr d'avoir cité la moitié des ennemis que nous avons sur le dos. Se battre pour repousser nos rivaux ne suffit plus, il faut aussi préparer la nouvelle génération pour qu'elle puisse protéger notre monde lorsque nous aurons rejoint l'au-delà.

L'ex-tyran n'avait pas vraiment tort sur ce point. Même s'il se fichait totalement du sort qu'était réservé à la galaxie où il vivait, celui-ci ne pouvait s'empêcher de penser à l'avenir de ses enfants qui ne souhaitaient sans doute pas que leur monde soit dévasté par des puissances qui risquaient de les dépasser. Ceux dont on parlait par le passé comme des sauveurs n'étaient plus très nombreux et si le monde voulait se débarrasser du mal un jour, il fallait impérativement entraîner la descendance...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Dim 1 Juin - 22:07

Yuna écoutait les dires de Deimos, comme quoi il avait recroiser Anesthésia après qu'elle ne se fasse tuer en même temps que ca fille des mains de celle ci, mais qu'il n'avait pas pu l'empêcher de fuir. l'infirmière psychopathe était donc toujours dans la nature... a cette pensée, l'ange se sentit envahie par une onde d'angoisse, a croire que  les souvenirs traumatisant de leurs mésaventure était toujours aussi claires dans son esprit, malgré les  années passée dans l'au-delà. déjà de son vivant, elle avait depuis toujours la phobie de tout ce qui ressemblait a un milieu hospitalier et cela ne s'était visiblement pas améliorer avec le temps. sans qu'elle ne s'en rende compte, une expression de peur irrationnelle avait crisper les trait de son visage habituellement si calme et serein. Deimos fit ensuite en sorte de la réconforter en lui disant qu'il valait mieux que Ai reste loin d'elle pour le moment. quelque part, elle savait que son vieil  avait raison, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de s'interroger sur la vie de sa fille, ne serait-ce que savoir si au moins elle était heureuse, mais ce n'était pas possible, en tous cas pas dans l'immédiat, cependant, elle espérait bien évidement la revoir un jour.

"oui je sais,  tu as raison."

Elle marqua un temps d'arrêt, se demandant si elle devait se confier a Deimos, peut être que cela soulagerait un peu la tristesse qui s'était emparé d'elle a cet instant, mais en même temps, elle ne voulait pas l'ennuyer avec ses états d'âme. Elle finit par se dire qu'après tout, si il y avait quelqu'un a qui elle pouvait se confier, c'était bien lui. en effet, une fois la hache de guerre enterrer, Deimos avait été l'une des personnes qui avaient témoigner le plus de bienveillance envers elle. Elle soupira et dit doucement:

"quelque part, je suis rassurée qu'elle soit en sécurité quelque part, mais j'aurais voulut pouvoir veiller sur elle de la ou j'étais, la voire grandir, la guidée et la protéger, savoir ce qu'elle fait a présent, la soutenir dans ses projet et être présente a ses cotés, même si elle ne pouvait pas me voire... comme devrais le faire un mère. parfois il m'arrive de me demander si ce n'est pas un peu pour ca que j'ai accepter la "promotion"... alors qu'que normalement, je l'ai accepter pour apporter une lueur d'espoir dans le monde des vivants, parce que je savait que les choses étaient difficiles. tu vois, même les anges ont des périodes de doutes parfois..."

suite a ces confidences, Elle écouta Deimos qui lui fit un résumé détaillé de la situation sur terre et a ce moment la,  l'ange soupira. la paix était loin d'être acquise, c'était peu de le dire et les ennemis étaient de plus en plus nombreux. ce qui l'intrigua encore plus, c'est le sayïen déganté qui voulait tout raser sur son passage. Elle se demandait bien qui cela pouvait être, car dans son souvenirs, les Sayïens cohabitaient plutôt bien avec les terriens, d'autant plus que ce peuple était presque disparut, mais après tout, il était possible d'y trouver des survivants qui n'avaient pas perdu leur soif de conquête. Elle demanda par curiosité:

"et qui sont ces envahisseurs ? tu as des noms ?"

Elle acquiesça d'un signe de tête au moment ou Deimos parlât de former la jeune génération pour qu'ils puissent a leurs tour défendre l'univers lorsque eux même ne seraient plus en mesure de le faire. de son coté, elle ne pourrait pas mourir une seconde fois, mais ce n'était pas le cas de Deimos et les autres.

"de mon coté, j'ai reçu pour mission de retrouver les enfants de la rédemption afin de les protéger et les guider dans le droit chemin. je peux étendre cette protection a tout ceux de la jeune génération mais je ne suis pas sensé prendre part aux combats des vivants, sauf en cas de force majeur, ce qui pourrait arriver étant donné le nombre d'ennemis.

suite a ses dires, elle attendit la réponse de son vieil ami
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Sam 7 Juin - 12:04

Le fait de devoir révéler à Yuna que leur ennemie commune rôdait toujours dans la nature n'aida pas cette dernière à se sentir apaisée malgré son retour gagnant dans le monde des mortels. Pour preuve, Deimos vit le teint rose du visage de la terrienne virer au blanc en une fraction de seconde, celle-ci probablement apeurée par ce que pourrait revenir lui faire l'infirmière psychopathe. L'ex-tyran ne voyait pas pourquoi elle s'inquiétait de cette manière. Après tout, Anesthesia n'était pas censée être au courant de son retour pour l'instant et il valait mieux qu'elle ne le découvre pas. La savante folle était très intelligente et si elle savait Yuna ressuscitée, elle se mettrait à traquer immédiatement Ai en pensant qu'elle aussi était de retour dans le monde des mortels. Il n'y avait donc aucune nécessité à ce que toute la Terre entière soit informée de la présence de Yuna sur celle-ci. La nouvelle devait s'ébruiter le moins possible et ce même si c'était mal parti avec les habitants du village. En revanche, Deimos savait comme quoi il était très difficile pour Yuna de réapparaître sans pouvoir approcher ses amis, surtout sa famille dans l'immédiat. L'ex-tyran connaissait bien cette situation puisqu'il avait été lui aussi séparé de ses deux enfants et de sa femme à plusieurs reprises. En parlant des proches de la terrienne d'ailleurs, le guerrier cosmique songea à la mystérieuse disparition de Peter, qui n'a certainement pas dû arriver jusqu'aux oreilles de sa vieille amie puisqu'elle n'avait déjà pas pu suivre depuis l'Autre Monde l'adolescence de son enfant. Deimos espérait ne pas être porteur de mauvaises nouvelles mais d'un côté, il voulait savoir si elle avait eu l'occasion de croiser son mari récemment au Paradis avant son retour...

- Je suis père de famille, c'est un sentiment très dur à encaisser quand on se tient éloigné de ses proches par obligation et je le sais après l'avoir vécu plusieurs fois. Tu ne devrais pas t'attarder sur le passé, sur ce que tu n'as pas pu apporter à ta fille. Estimes-toi heureuse qu'elle soit en vie et dans une famille qui a bien su s'en occuper pendant ton absence. Tournes-toi vers le futur à présent, lui seul te donnera des réponses aux questions que tu te poses. Ta mort n'a pas été néfaste pour tout le monde, certains ont pu vivre avec et se sont même endurcis, comme notre bon vieux Nergal qui s'est enrôlé dans l'alliance afin de se battre pour une noble cause ou encore ton mari qui a toujours cherché le responsable de ta mort. Aujourd'hui, nous n'avons plus aucune nouvelle de lui et j'aimerai savoir si tu ne l'aurais pas aperçu il y a quelques temps au Paradis. Sa disparition doit remonter à quelques mois.

Deimos allait enfin savoir si son mari devait être considéré comme mort ou tout simplement disparu comme beaucoup de personnes le pensait. En attendant, l'ex-tyran donna des nouvelles d'un très vieil ami de longue date, ce qui allait certainement plaire à Yuna mais également la rassurer de savoir que la plupart de ses proches sont toujours en vie. La jeune terrienne demanda par ailleurs au guerrier cosmique s'il avait une sorte de liste noire d'adversaires dont il fallait prêter attention. Il regarda alors son amie d'un air tout à fait sincère et fit un signe négative de la tête. En toute honnêteté, Deimos ne s’intéressait qu'aux différents qu'il avait avec les noms cités précédemment. Par conséquent, l'ex-tyran ne se sentait pas concerné par les histoires des autres sauf au cas où elles représenteraient un danger pour sa famille, un peu comme les démons qui souhaitaient étendre leur domination dans la galaxie. Cependant, il ne disait pas non pour prêtre main forte si son aide devait être sollicitée par un quelconque ami, aimant plus que tout les combats et n'étant pas en manque de raclées à distribuer. Mais comme ce cas-ci était rare en raison des fortes têtes qui défendaient la liberté dans l'univers, Deimos était comme qui dirait tranquille. Yuna enchaîna aussitôt avec un autre sujet dont le guerrier cosmique avait déjà entendu parler, les enfants de la rédemption. Auraient-ils un lien avec un certain Peter ? L'ex-tyran en était presque sûr après avoir entendu un nom presque aussi héroïque que les actions du héros...

- Ces enfants n'auraient pas un rapport avec les éléments par hasard ? Si c'est le cas, tu dois certainement parler des nouveaux puisque tu dis pouvoir veiller sur la nouvelle génération de héros. Connais-tu au moins l'identité de ceux que tu recherches ? Car cela peut prendre beaucoup de temps et nos ennemis n'attendent pas, eux. Mais bon, j'imagine que tu sais ce qu'il te reste à faire.

Yuna évoqua également son obligation à rester en dehors des affrontements mais celle-ci est bien évidemment impossible à respecter en raison du surnombre d'ennemis à repousser. D'ailleurs, Deimos ne comprenait pas pourquoi les anges restaient autant en retrait face à toute cette violence. En tant que créatures divines, ils devaient en quelques sortes donner leur vie pour ceux qu'ils étaient censé protéger. Le guerrier cosmique se souvint alors de ce que sa vieille amie lui avait dit, l'ayant prévenu comme quoi le système n'était pas aussi correcte qu'on le pensait dans l'Autre Monde. Cela devait certainement expliquer le silence absolu des anges...

_________________





Dernière édition par Deimos le Jeu 19 Juin - 16:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Mar 17 Juin - 14:01

Yuna sourit lorsque Deimos lui parlât de Nergal, ce drôle d'extra-terrestre qu'ils avait rencontrer le jour de la renaissance de la planète des Kowak et qui s'était au final révéler être un excellant pilote, très attachant qui plus est. Yuna répondit avec un sourire nostalgique:

"Nergal... oui, je me souvient très bien de lui et je suis heureuse qu'il ait pu trouver sa place. il a toujours été un très bon pilote et la résistance a besoin de gens comme lui. son optimisme fait de lui un allier précieux "

le visage de Yuna se ferma légèrement lorsque Deimos lui demanda si elle n'avais pas vu Peter au paradis. la réponse était bien sure négative, pourtant, selon les dires de son ami, il avait littéralement disparue de la surface de la terre. l'ange en éprouva une certaine tristesse, a croire que la mort n'avais pas effacer ses sentiments pour autant. depuis son enfance, elle avait toujours été persuader que l'amour était la plus grande puissance de l'univers, ce qui pourrait expliquer le fait qu'il continue d'exister au delà de la mort. pourtant, Elle avait tout fait pour enfouir ses sentiment au plus profond de son  cœur pour les y enfermer, de façon a ne pas perdre de vue sa mission, de plus, les lois de l'au delà lui interdisait de se lier amoureusement a un vivant. c'était une raison de plus qui la poussait a vouloir défier Colossus d'ailleurs, puisque c'était lui qui était a l'origine de cette loi. Elle répondit assez tristement:


"non, je n'ai jamais revu Peter. et c'est peut être mieux comme ca d'ailleurs. car si je le retrouvait en face de moi aujourd'hui, j'aurais beaucoup de mal a garder mes distances. car je n'ai jamais cesser de l'aimer alors que je ne devrais pas. nous ne sommes plus du même monde lui et moi..."

Deimos lui demanda ensuite des précisions sur les enfants de la rédemptions, elle en avait déjà croiser deux d'entre eux, Ondine et Aleyna, qui contrôlait respectivement l'eau pour la première et le feu pour la deuxième. Elle avait même eu la chance de les voire a l'œuvre. pour les autres, elle ne savaient même pas a quoi ils ressemblaient exactement, elle savait juste qu'elle saurait les reconnaitre lorsqu'elle les verrait. encore faudrait-il qu'elle parvienne a entrer en contacte avec eux, car sa dernière tentative avait été un peu maladroite et lui avait valut une douche froide de la part d'Ondine. elle repensa a cette mésaventure avec un certain amusement, mais devra mieux s'y prendre la prochaine fois

"j'en ait retrouver deux. Ondine pour l'eau et Aleyna pour le feu. je n'ai pas encore eut le temps de rechercher les autres, mais je compte m'y mettre le plus rapidement possible"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Jeu 19 Juin - 17:11

Deimos ne s'était pas trompé, la jeune terrienne devenue ange réagissait parfaitement bien lorsqu'il évoqua Nergal. Elle montra même sa joie de le savoir complètement épanoui et entre de très bonnes mains au sein de l'alliance, qui ne s'appelait plus vraiment comme cela après la disparition de leur chef. Au sujet de Peter justement, Yuna fit un signe négatif de la tête pour répondre à la question de son vieil ami avec désolation. Non, elle n'avait pas eu la chance de croiser son mari bien aimé avant de faire sa réapparition sur la planète bleue. Cela voulait donc dire que le héros le plus célèbre était toujours en vie mais malheureusement introuvable. Peut-être avait-il déserté la Terre temporairement pour une nouvelle mission secrète dont lui seul était au courant. Il n'était pas non plus impossible qu'il soit retenu captif par un de ses ennemis, principalement son père. Dans tous les cas, le fait de savoir Peter introuvable rendit triste la jeune terrienne, celle-ci allant même jusqu'à se persuader elle-même qu'il valait mieux qu'elle ne croise plus la route de son mari, non pas par dégoût mais bien parce qu'il serait impossible pour cette dernière de se détacher de lui. Le guerrier cosmique constata que l'amour était toujours au rendez-vous pour Yuna mais malheureusement, elle semblait vouloir se forcer à tourner la page pour une raison totalement inconnue. Le regard de l'ex-tyran se noircit lorsque sa vieille amie fit comprendre qu'elle n'était plus vraiment une mortelle et qu'une barrière séparait leur amour en quelques sortes. Deimos n'était pas vraiment content de voir une telle mentalité et ne la comprenait pas surtout. Le guerrier cosmique n'appartenait plus non plus au monde des mortels depuis que Yuna l'avait expédié tout droit en Enfer. Pourtant, cela ne l'avait pas empêché de trouver une solution avec l'aide d'Heiki pour s'y échapper et revenir vivre auprès de sa famille sur Terre. Cela montrait bien que rien n'était impossible du moment que l'on montrait de la volonté à obtenir quelque chose que l'on semblait avoir perdu, la liberté...

- Que me chantes-tu là ? Dois-je te rappeler que je n'ai jamais été ressuscité ? Et pourtant, j'ai bel et bien réussi à m'échapper des Enfers pour revenir dans le monde des mortels. Cela fait maintenant des années que je ne suis plus retenu là-haut et aucune créature de l'au-delà n'a jamais réclamé ma détention au Tartare. Je ne suis peut-être plus un mortel mais c'est un fait qui ne m'a pas empêché d'aimer ma femme ou de donner de l'amour à mes enfants. Et le premier qui m'obligera à retourner dans l'Autre Monde devra venir me chercher par la force. Et la force, c'est un de mes atouts principaux. J'ai su braver les interdits et je n'hésiterai pas à le refaire. Je ne connais pas la soumission.

Deimos montra avec fermeté que rien ne pouvait l'effrayer et qu'aucun obstacle n'était insurmontable tant que la volonté restait présente. La conversation entre les deux amis se poursuivit au sujet des fameux enfants de la rédemption. L'ex-tyran aurait juré qu'ils se faisaient appeler auparavant les enfants de la renaissance mais il fallait croire que l'absence de Peter poussait certaines connaissances à lui à l'indépendance. Cela ne semblait pas être une si mauvaise chose, c'était même encourageant de voir les amis du héros prendre les choses en main tout en gardant en tête qu'il sera difficilement remplaçable. Alors que le guerrier cosmique demanda à Yuna si elle avait des informations sur l'identité de ceux qu'elle recherchait, cette dernière lui répondit qu'elle avait retrouvé récemment deux des enfants de la rédemption, Ondine et Aleyna. L'ex-tyran fut aussitôt prit de stupéfaction car il ne s'attendait vraiment pas à ce que sa nièce fasse partie de la bande. Cependant, il savait désormais pourquoi la fille de l'eau était régulièrement en compagnie de Peter, selon ce que la rouquine avait pu lui raconter. L'annonce étant lâchée, Deimos décroisa ses bras et afficha un sourire sur son visage, montrant fièrement sa satisfaction. Yuna savait-elle seulement qu'Aleyna appartenait à la famille de son ancien rival ? Rien n'était sûr puisqu'elle n'ajouta rien de plus à ce sujet. Le guerrier cosmique brisa son silence pour enfin répondre à Yuna tout en scrutant l'horizon...

- Je vois que tu as fais la connaissance de ma nièce...je trouve cela plutôt amusant, l'histoire semble se répéter comme quand vous étiez encore en guerre avec Ishtar. J'étais en quelques sortes la pièce maîtresse que tout le monde voulait s'arracher. Aujourd'hui, j'apprends qu'Aleyna est toute aussi importante que je l'étais à l'époque. Même si elle est du style modeste, je suis presque sûr qu'elle cache au fond d'elle une certaine fierté. C'est une demoiselle talentueuse pour son âge mais il lui reste encore à apprendre.

Deimos n'avait pas encore eu la possibilité de s'occuper de l'entraînement d'Aleyna mais il était certainement le seul, en dehors de sa mère, à être en mesure de lui enseigner ce qu'une vraie guerrière devait savoir sur l'art kowak. Le seul soucis qui se présentait à lui fut bien évidemment le feu, qu'il ne maîtrisait pas. Le guerrier cosmique ne pouvait donc pas lui enseigner de nouvelles techniques et sa mère non plus, celle-ci bien trop préoccupée par ses vengeances personnelles. Il fallait donc trouver un maître du feu pour enrichir les capacités de la fille aux cheveux roux...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Mar 1 Juil - 13:34

Yuna regarda Deimos avec des yeux agrandis par la surprise lorsque il lui parlât de sa propre expérience, comme quoi il s'était enfuis des enfer et que personne n'avait chercher a le ramener et que si cela se produisait, il serait prêt a utiliser la force. quelque part, c'est lui qui avait raison, l'ange le savait. sauf que pour elle, les choses étaient différentes. jusque la, elle pensait naïvement qu'elle avait obtenue son statue d'ange  parce qu'elle avait fait ses preuve et s'en était montré digne, mais a présent, elle voyait les choses sous un autre angle. et si c'était Colossus en personne qui était derrière sa promotion ? il connais ses antécédent et connait Peter, ainsi que la nature de leurs relation. il serait logique de penser qu'elle ne pourrait pas résister longtemps si elle revoyait son bien-aimé dans le monde des vivants, de plus, pendant qu'elle remplissait sa mission sur terre, elle n'était plus présente dans les affaires de l'autre monde. quand on y pensait, même si elle n'était pas de taille contre Colossus, elle avait toujours  représenter pour lui un obstacle gênant. l'envoyer en tant qu'ange gardien sur terre était un bon moyen de se débarrasser d'elle, d'autant plus qu'il aurait ainsi la possibilité de l'éliminer définitivement au moindre faux pas. Elle soupira et répondit a Deimos:

"pour toi c'était différant. tu n'était pas un ange. c'est vrais qu'ils étaient en droit de te poursuivre, mais ca ne leurs aurait sans doute rien apporter. moi en revanche, si je désobéit ne serait-ce qu'une seul fois, je prends le risque de perdre mon statue et de ne plus jamais pouvoir revenir sur terre, je n'aurait même plus ma place au paradis et je vous perdrait tous, toi, Aï, les enfants de la rédemption et aussi Peter... je ne suis pas prête a payer ce prix, même si je dois pour cela faire taire mes sentiments. je n'ai pas ta force, Deimos..."

Une larme avait couler sur sa joue suite a cette révélation, mais elle l'essuya aussitôt, par reflexe. Elle ne vouait pas que son ami la voit pleurer, préférant rester digne devant lui alors qu'a cet instant, elle se sentait plus vulnérable que jamais. Elle prit le temps de reprendre contenance et prit la décision de révéler a Deimos ce qui lui trottait dans la tête depuis un moment déjà, un projet qu'elle n'avais encore jamais révéler au grand jour et qui serait la seul solution pour elle de pouvoir aimer librement...


"la seul et unique solution pour moi serait de détrôner Colossus et de prendre sa place a la tête du paradis. mais je suis loin d'être de taille contre lui et il fait peur a tout le monde la haut. je sais très bien que vouloir l'affronter n'est que pur folie, c'est pourquoi je n'ai pas encore oser en parler... et entre nous, qui serait assez fou pour oser me suivre dans ce combat sans doute perdu d'avance ?"

Deimos lui révéla ensuite que Aleyna n'était autre que sa nièce, ce qui fit sourire l'ange. Elle n'avais malheureusement pas eu le temps de connaitre d'avantage la jeune fille, ce qu'elle trouva dommage mais elle aurait sûrement d'autres occasions. Yuna répondit en souriant:

"oui, je l'ai vu a l'œuvre, elle maitrise le feu avec un certain talent, ce serait dommage de ne pas développer cette capacité. mais j'y penses... j'utilisait la magie élémentaire pour me battre a l'époque et la maitrise du feu faisait partie de mes capacités. ca fait longtemps que je n'ai pas pratiqué ce type de magie mais j'ai garder les connaissance nécessaires, j'arriverait peut être a la faire évoluer en ce sens..."

Yuna avait fait cette proposition naturellement et elle ne demandait rien en retour, elle était consciente que ce serait aussi une bonne chose pour elle de se réapproprier ses anciennes techniques de combat qu'elle avait un peu laisser de coté depuis sa mort, il fallait l'avouer...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sukihotaru
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 24/03/2012
Messages : 6
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Ven 11 Juil - 19:46

Après avoir récupéré le Temple des Rêves avec l'aide de Marc, il était désormais temps pour Sukihotaru de se trouver des soldats prêts à la servir et sécuriser le lieu où elle vivait, au cœur des glaciers. Ses critères de recherche se basèrent exclusivement sur des ninjas, qu'elle pouvait trouver facilement en se rendant dans des villages particulièrement reculés et difficiles d'accès. Malheureusement pour la luciole blanche, elle ne disposait d'aucune affinité avec un quelconque clan, sauf peut-être ceux qui étaient rattachés à l'Aube de Feu mais comme elle ne savait toujours pas si cette organisation existait toujours, elle ne devait pas trop compter sur ses ninjas. De toute manière, Sukihotaru ne pensait pas être la bienvenue après la trahison qu'elle avait subit aux mains de Suzaku, dit le moineau rouge. La jeune femme rêvait de vengeance, à supposer que ce dernier soit toujours en vie. Mais après avoir constaté que les soldats de Matsunoshin occupaient son temple après sa mystérieuse résurrection, elle doutait fortement. Même Rikimaru, ninja contre qui elle s'était battue peu avant d'être froidement achevée, était toujours vivant. Cela était déjà deux grosses preuves comme quoi l'Aube de Feu n'avait pas été aussi efficace après avoir été créé par Dame Kagami. Dans toute cette histoire, même si Sukihotaru n'avait pas donné forte impression, elle pouvait aujourd'hui se vanter d'être la plus coriace de toutes de par son don étrange de résurrection. Si elle le voulait, elle pourrait non sans mal diriger une armée mais ce n'était pas son but premier dans l'immédiat. Elle devait d'abord centrer son attention sur le recrutement. Elle abandonna alors le Temple des Rêves quelques heures dans l'espoir de trouver de bons ninjas. Pensant que ceux des montagnes étaient les plus expérimentés, elle se rendit là-bas. A son arrivée, un village se dessinait devant elle mais il ne semblait pas y avoir de l'activité. Il y avait tout au plus quelques villageois qui se promenaient mais aucun n'ayant l'apparence d'un ninja. Peut-être n'avait-elle pas cherché au bon endroit après tout, du moins c'est l'impression qu'elle avait...

* Je n'ai certainement pas emprunté la bonne route. Ce n'est pas trop important, je vais escalader cette colline et voir de là-haut si un autre village est accessible non loin de celui-ci. Il doit forcément y en avoir un, Suzaku m'en a déjà parlé autrefois. *

Ne désirant pas renoncer à ses recherches, Sukihotaru escalada la colline qui lui offrit une meilleure vue au fur et à mesure qu'elle montait en altitude. Une fois le sommet atteint, elle visualisa le paysage de gauche à droite dans l'espoir de dénicher un autre village. Malheureusement, celui dans lequel elle se situait semblait être le seul de la région. La luciole blanche n'avait donc plus qu'à rentrer au Temple des Rêves et réfléchir au prochain lieu où elle allait se rendre. Mais alors qu'elle s'apprêtait à redescendre la colline, elle entendit une conversation pour le moins étrange qui retint son attention. Ainsi donc, elle décida de se rapprocher des personnes qui dialoguèrent en toute discrétion, allant se cacher derrière une petite chapelle à prières. Sukihotaru entendit alors une jeune femme parler de conspiration envers un certain Colossus qui présiderait le Paradis. La luciole blanche n'en croyait pas ses oreilles et pensait même dans un premier temps qu'il s'agissait là d'une parfaite illuminée. Mais si elle devait se référer à sa mystérieuse résurrection, que la vie était plus forte que la mort pour elle, alors Sukihotaru prendrait cette conversation plus qu'au sérieux. D'ailleurs, c'est ce qu'elle fit mais les détails manquèrent. Un plan se dessina alors dans sa tête mais devait-elle vraiment sortir de sa cachette et se présenter comme celle qui les espionnait depuis quelques minutes déjà ? Oui, c'était une occasion à ne pas laisser passer. Si cette jeune femme avait réellement un contact direct avec l'au-delà, Sukihotaru pourrait être rapidement mise en relation avec le dirigeant et ainsi se renseigner sur son mystérieux don. La luciole blanche n'avait pas trop envie de s'attirer d'autres problèmes et c'est pourquoi elle se montrera discrète sur ses motivations. Elle devait à tout prix éviter d'avoir des ennemis supplémentaires sur son dos, voilà pourquoi elle n'hésiterait pas à se ranger du côté des plus forts si cela pouvait lui épargner de nouveaux combats exténuants. Toujours à l'écoute, elle entendit la jeune femme se questionner sur les personnes qui seraient assez courageuses pour lui venir en aide contre ce Colossus. La demoiselle au kimono blanc s’immisça alors dans la conversation, parlant à voix audible en se montrant volontaire avant de sortir de sa cachette. Elle poursuivit...

- Assez fou ? Je ne sais pas. Mais volontaire, je le suis. J'écoute votre conversation passionnante depuis quelques minutes déjà et j'ai cru comprendre que vous recherchez des mercenaires afin de renverser le pouvoir au Paradis. Ce n'est pas bien de conspirer comme vous le faites mais l'amour pour le danger me pousse à vous suivre. Acceptez-vous l'aide proposée ?

Sukihotaru afficha un petit sourire à la jeune femme ainsi qu'à l'homme-lézard qui se tenait juste à ses côtés. Elle n'avait jamais croisé de sa vie un extra-terrestre, c'était bien la première fois et il fallait admettre que cela la surprenait intérieurement. Mais quoi qu'il puisse arriver, il n'y avait aucune chance à ce qu'elle aille se frotter à lui pour la drague vu que sa tête n'était pas trop belle à voir pour celle-ci. Maintenant que la discussion avec eux était engagée, la luciole blanche devait se montrer convaincante. Se joindre à eux n'allait rien lui apporter, sauf peut-être des renseignements utiles auprès de Colossus une fois qu'elle sera parmi les cieux. Ces informations concernaient d'abord cette dernière mais aussi Suzaku, savoir s'il figurait dans leur liste des morts. Si ce n'était pas le cas, Sukihotaru s'empresserait de faire un pacte avec le dirigeant afin de rendre la vie de son assassin impossible, quitte à mettre dans la mouise ses tout nouveaux complices...

_________________


Thème Sukihotaru - Moon Conjuction

Mettre le player en 360p pour obtenir un son de meilleure qualité

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   Mer 5 Nov - 19:22

Deimos constata que sa vieille amie resta impassible face à la volonté qu'il espérait lui redonner à l'aide d'encouragements. La situation semblait même beaucoup plus précaire qu'il ne le pensait. Yuna avait désormais des pouvoirs et des responsabilités bien plus importantes qu'autrefois mais le prix à payer à la moindre petite erreur pouvait, selon elle, lui coûter bien plus que ses acquis récents. D'après ce que l'ex-tyran avait pu constater, la défunte terrienne avait pour mission de veiller sur ses proches ainsi que sur les fameux enfants de la rédemption, qu'elle devait retrouver le plus vite possible afin d'assurer un avenir paisible sur Terre mais également sur d'autres planètes menacées. Afin d'accomplir un tel exploit, Yuna était visiblement contrainte de rester en dehors des activités douteuses d'un prénommé Colossus, une personnalité sévissant dans l'Autre Monde. Le guerrier cosmique se disait que cet individu devait avoir un énorme moyen de pression sur sa vieille amie pour qu'elle décide de rester en retrait face à tant d'injustices. Elle ne tarda pas à expliquer les raisons principales de son choix forcé, le fait de ne plus pouvoir revenir sur Terre quand elle le désirait mais surtout la crainte de ne plus revoir ses proches, dont sa famille qui lui manquait énormément. L'histoire ayant été plus au moins détaillée, Yuna fit une proposition que l'ex-tyran ne pouvait pas refuser, même si cela ne lui concernait que très peu. La défunte terrienne souhaitait faire usage de sa maîtrise du feu de façon à apprendre de nouvelles techniques à Aleyna, celle-ci manquant encore d'expérience. Deimos n'avait pas songé à cette alternative, qu'il avait finit par oublier avec le temps. Il fit cependant mine de réfléchir le temps de quelques secondes avant de rendre sa décision, qui était plutôt un avis personnel. Le choix revenait à Aleyna...

- Je pense que nous n'avons pas d'autres choix. A ma connaissance, tu es l'une des rares personnes de mon entourage à maîtriser le feu. Sa mère aurait pu approfondir ses connaissances sur cet élément mais je ne veux pas courir le risque de la voir tourner mal juste pour les vengeances personnelles de Solara. Je mise en toi toute ma confiance, tu as mon approbation pour lui enseigner ce que tu sais. Cependant, la décision finale lui revient. Elle ne doit pas être forcée.

Deimos n'avait pas médité longtemps avant d'accepter l'offre de sa vieille amie. Après tout, il connaissait celle-ci depuis suffisamment d'années pour savoir qu'elle était digne de confiance. Il fallait à Aleyna une personne aux intentions pacifiques, qui n'était pas prête à lui bourrer le crâne de mauvaises idées. Yuna était donc la personne idéale. D'ailleurs, en voyant cette dernière presque désemparée à la vue de ses actions limitées envers ce Colossus, l'ex-tyran semblait fin prêt à lui rendre un service en acceptant de l'aider à le combattre. Mais alors qu'il s'apprêtait à lui annoncer sa participation, la voix d'une jeune femme se fit entendre dans les environs. Le pire dans toute cette histoire était que l'inconnue en question semblait parler du même sujet qu'eux en réponse aux interrogations de Yuna. La personne se montra quelques secondes plus tard, s'étant apparemment cachée pour mieux écouter. Non pas que cette manière de faire dérangeait Deimos mais il trouvait cela plutôt malsain venant d'une personne qui pourtant, souhaitait apporter toute l'aide qu'il fallait à la terrienne. Effectivement, la mystérieuse inconnue tenait à se porter volontaire dans la mission personnelle de Yuna. S'agissait-il vraiment d'une combattante ? Dans tous les cas, le guerrier cosmique n'avait jamais aperçu auparavant cette femme vêtue entièrement de blanc. Son apparence donnait même l'impression d'éblouir d'une faible lueur ceux qui la regardait. Deimos fronça alors les sourcils en restant figé, les bras entrecroisés...

- Tu en sais déjà suffisamment trop pour une qui écoute depuis seulement quelques minutes. Peut-on savoir qui tu es et connaître ta réelle motivation ?

Bien que méfiant, il ne s'agissait pas de la mission de l'ex-tyran et par conséquent, le choix d'enrôler cette inconnue dans l'équipe revenait avant tout à Yuna qui souhaitait monter un mouvement à l'encontre de ce Colossus. De son côté, le guerrier cosmique désirait aider sa vieille amie plus que tout mais ses propres soucis personnels risquaient de le rattraper très tôt, d'où l'incertitude qu'il avait d'accepter d'être à son service...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des retrouvailles ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Montagne-
Sauter vers: