AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 25
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mer 23 Fév - 18:14

Une journée calme et paisible s'annonçait sur Terre. Le beau temps était au rendez-vous mais deux présences avaient pour idée de gâcher cette belle journée. En effet, Hiruko & Kaliya étaient de retour avec plus d'ambitions qu'autrefois. Les médias ont annoncés récemment qu'un tombeau d'un Dieu prénommé Ozaï avait été retrouvé dans un labyrinthe sacré. Une certaine légende prédisait aussi qu'un joyau fut caché quelque part sur Terre, ce dernier ayant le pouvoir de faire revenir le fameux Dieu de la Destruction à la vie. En apprenant cette nouvelle plutôt réjouissante, les deux jumeaux décidèrent d'aller de ville en ville à la recherche de ce précieux bijou...

- C'est au moins la neuvième ville que l'on saccage et toujours aucune trace de ce fameux joyau. Tu es sûre que cette légende existe bien ? Je commence à avoir un sérieux doute moi.

- Évidemment que cette légende existe. Tu devrais plutôt passer du temps à te renseigner en te plongeant dans les bouquins au lieu de courir sans arrêt derrière les filles.

Ne répondant pas à sa sœur, Hiruko grinça des dents discrètement. Ils survolèrent à nouveau quelques unes des villes qu'ils avaient pu saccager en début de matinée afin de se rendre directement à la prochaine, Karakura City. Les citoyens les plus riches s'y trouvaient donc il était fort probable pour Kaliya de mettre la main sur ce fameux joyau là-bas. Une fois arrivés, ils s'arrêtèrent juste au dessus de la ville. Hiruko tendit sa main vers le sol afin de tout faire sauter mais sa sœur s'empressa de lui retenir le bras...

- Pauvre idiot ! Qu'est-ce que tu es entrain de faire ?! Si tu rases complètement cette ville, tu désintègres aussi le joyau si il s'y trouve ! Tu prendras ton pied une fois les fouilles terminées...

Hiruko fronça les sourcils en regardant sa sœur et se résigna. Ils se mirent ensuite à descendre à leur aise jusqu'au sol, où toute les personnes fixèrent les deux jumeaux avec un sentiment de peur dans les yeux. Mais une personne plutôt contente, arriva sur les lieux et se vanta d'avoir trouvé le joyau...

- Regardez tous ! J'ai trouvé dans une mine le fameux bijou tant recherché ! Celui qui permet d'ouvrir la tombe du grand Dieu Ozaï !

Malheureusement, c'était une assez mauvaise idée de le crier en présence des deux jeunes mages. Ces derniers s'arrêtèrent afin de se retourner vers l'homme en question. Kaliya fixa le joyau des yeux, le trouvant identique à l'image qu'elle a pu voir de celui-ci.  Cela ne faisait aucun doute, ils étaient proches de leur but final. La jeune mage s'approcha de l'homme d'un pas lent, pointant son doigt sur son front afin de le transpercer d'un rayon. Ce dernier s'écroula au sol tandis que Kaliya rattrapa le joyau dans ses mains, sourire sadique aux lèvres...

- Merci beaucoup, il est pour moi désormais.

Les gens prirent tout de suite peur, fuyant le plus vite possible les lieux alors que les jumeaux avaient finalement presque atteints leur mission. Il ne restait plus qu'à se rendre au labyrinthe sacré en possession du joyau et ainsi délivrer Ozaï de sa prison. Hiruko rejoignit sa sœur et lui lança un léger sourire complice, montrant à quel point ils étaient unis plus que jamais...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rydia
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 181
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Lun 28 Fév - 20:54

Une jeune femme qui avait assisté à toute la scène s'approcha des deux jumeaux, elle était très belle mais ce n'était pas à cela qu'on la remarquait le plus, ni à ses vêtements...quoique pour les humains "normaux" s'étaient à cela qu'elle se démarquait, mais pour les deux mages cela devait plutôt être à sa puissance qu'elle ne cherchait pas vraiment à cacher. Son visage semblait agacé, peut-être était-elle là pour détruire le joyau? À moins que ce n'était de la fatigue? C'est lorsqu'elle prit la parole que la réponse devint claire:

"Grouillez-vous les mioches...j'ai envie de défoncer la gueule à votre Dieu, sinon c'est vous qui allez y passer..."

De toute évidence elle n'était pas une ennemie...pour le moment! Ce qui l'intéressait semblait plutôt être la baston, le challenge, quelque chose d'à priori trop dur. Cela s'entendait clairement à sa voix, car si en apparence elle semblait lassée d'attendre, sa voix, en plus de l'impatience, laissait entendre une forte excitation, comme une envie qu'elle-même ne pouvait plus contrôler. De toute façon même lorsqu'elle se contrôle elle reste incontrôlable, alors la différence n'est pas perceptible pour ceux qui la connaissent.

"Il a intérêt à être à la hauteur de sa réputation le "dieu de la destruction"...je risquerais d'être déçue sinon... D'ailleurs comment ça se fait qu'il soit dans un tombeau? Un Dieu n'est pas censé mourir, si? Faut vraiment qu'il ait été con pour avoir été enfermé par des mecs plus faible que lui..."

Rydia ne parlait pas vraiment à Hiruko et Kaliya, cela ressemblait plus à un monologue mais avec des personnes ayant la capacité d'engager un dialogue. Elle était plutôt "violente" (tout est relatif après tout) dans ses propos à propos du Dieu, pour autant elle n'avait pas tort, loin de là même. Les légendes ont toujours un petit côté impossible qui les rends passionnantes...ou totalement imaginaire. Espérons qu'il ne s'agissait pas d'une bête légende mais bel et bien d'un mythe qui va passer de la fiction à la réalité. C'est du moins ce que souhaite l'invoqueuse au caractère bien trempé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 25
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Ven 4 Mar - 17:31

Au moment où les deux jumeaux maléfiques étaient sur le point de décoller pour se rendre au labyrinthe sacré, une mystérieuse femme ayant une puissance assez élevée et un accoutrement plutôt ancien fit son apparition. Celle-ci semblait plutôt excédée vu sa façon de s'adresser aux jumeaux Kagami et cela n'était pas fort étonnant, elle était impatiente d'affronter le Dieu Ozaï. La jeune femme semblait optimiste de part son orgueil. Hiruko se tourna en direction de sa sœur avant de se mettre à rire bêtement avec elle. Ils reprirent rapidement leur sérieux en s'adressant à la mystérieuse femme qui leur faisait face...

- Tu es une bonne farceuse, j'ai bien cru que j'allais mourir de rire en l'espace d'un instant. Honnêtement, tu es puissante car cela se voit à ta force mais face à Ozaï, tes chances sont comprises entre une et dix sur une échelle de cent.

- Attend une minute frangin, elle vient de nous insulter de mioches et insinue que nous sommes faibles face à elle. C'est assez vexant je dois avouer, mais j'aime ton caractère et ton courage.

Était-ce de l'ironie provenant de Kaliya ? Non, il s'agissait bien de paroles sincères. Cependant, le fait de vouloir affronter ce Dieu si puissant pour s'octroyer par la suite tous les mérites était plus du suicide qu'autre chose. Hiruko de son côté, préférait se moquer de la nouvelle arrivante comme inconsciente de ce qui lui pendait au nez. Ce dernier ne s'arrêta pas là et continua de parler tandis que Kaliya gardait son calme, le joyau entre ses mains...

- Et puis c'est quoi cette vieille robe ? Tu as rendez-vous au bal masqué ou a une festivité étant reliée au carnaval ? Ce n'est pas vraiment conseillé d'en porter pour se battre, tu pourrais tomber sur ton derrière au moment où tu t'y attends le moins.

- Elle ne doit pas combattre au corps à corps si elle est vêtue d'une robe. Je sens une certaine aura magique qui se dégage de sa puissance, ce qui signifie qu'elle est une mage elle aussi.

Hiruko se tourna vers sa sœur en lui faisant un signe de tête pour lui confirmer qu'il pensait à la même chose mais qu'il ne pouvait s'empêcher d'agir en tant que moqueur face à quelconque personne. Les deux jumeaux n'auraient apparemment pas besoin d'utiliser la force afin de réveiller le Dieu Ozaï de son tombeau...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rydia
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 181
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Dim 24 Avr - 15:25

Rydia afficha un large sourire plein de mépris envers les deux jumeaux, notamment le garçon qui parlait de chance de vaincre, il disait qu'elle était forte mais que cela était insuffisant? L'invoqueuse devait se retenir d'éclater de rire tant les paroles de ce gosse était ridicule, le pauvre ne devait pas avoir une grande expérience de vrais combats pour dire de telles conneries. Sa soeur semblait un peu plus intelligente mais sans doute trop confiante, un peu comme l'était peut-être Rydia vis-à-vis d'Ozaï. La jeune femme s'approcha des jumeaux et dit avec un certain dédain:

"Tu parles de chance face à Ozaï, mais connais-tu sa force? Qui te dit qu'en réalité vous n'êtes pas vous-même plus puissant que lui? De toute façon je lui exploserai la gueule jusqu'à ce qu'il ne puisse plus jamais faire le moindre mouvement."

Rydia jeta ensuite son regard sur la petite, son sourire méprisant devint assuré, c'était là une réponse claire: la talentueuse magicienne n'insinuait pas être supérieur aux deux gosses, elle l'affirmait. De toute façon, que pouvaient-ils espérer faire? Froisser la tunique dont il se moquait? Ce ne devait être guère plus. En plus d'être stupide, ils ignoraient que Rydia était aussi très forte physiquement pour peu qu'elle utilise certaines de ses capacités. La jeune femme laissa son regard se balader, la ville n'était même pas abimée, cela en était décevant mais elle ne pouvait rien y faire, ou plutôt elle n'avait pas envie de s'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 25
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 3 Mai - 21:17

Les deux jumeaux gloussèrent de rire face aux dire de Rydia. Elle semblait ne pas comprendre dans quelle galère elle venait de se mettre. Kaliya lança un sourire complice à son frère avant de ranger le précieux joyau dans l'une de ses poches, profitant de regarder avant si ceux-ci ne contenaient pas de trous. Hiruko de son côté, trouvait Rydia vraiment ridicule. Elle était trop confiante en se prenant pour la meilleure et cela la perdra lors du combat à venir. Le jeune mage rigola avant de s'adresser à celle qui leur faisait face...

- Tu as peut-être raison. Si cela se trouve, nous sommes beaucoup plus puissants que ce Ozaï. Mais nous allons éviter de nous faire de fausses idées, contrairement à toi.

- Et puis cela tombe bien non ? Tu vas pouvoir lui servir de cobaye et nous constaterons si effectivement, nous sommes plus forts que lui. C'est inutile de se casser un ongle au combat quand un bouche-trou veut faire le sale boulot.

Kaliya venait de perdre patience, comme-ci l'entêtement et l'orgueil de la nouvelle arrivante la saoulait plus qu'autre chose. Pour une mage, elle n'avait pas vraiment l'impression de faire honneur à sa patrie, qui était décrite comme intelligente et organisée. Hiruko lança à nouveau un pic, rejoignant sans le savoir les pensées de sa sœur qui restait de marbre face à Rydia...

- J'ai pas envie de jouer mon casse-pied, mais je pense que c'est à force de fréquenter les Terriens pour que tu en arrives à un stade où tu satures complètement.

Kaliya tapait du pied, attendant que les deux terminent leur inlassable discussion afin de se rendre au plus vite au labyrinthe avant qu'une autre menace n'intervienne pour déjouer le plan des jumeaux...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rydia
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 181
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Jeu 26 Mai - 1:25

Rydia en avait marre de devoir entendre les deux abrutis qu'elle avait en face d'elle, après tout, elle n'avait pas besoin d'eux pour libérer ce pseudo-dieu. Une idée malsaine naquit donc en elle: tuer les deux mômes qui parlent trop, et ensuite libérer Ozaï et le tuer aussi. Voila qui devrait l'occuper un certain temps. Cette idée passa du stade de "vague idée" à "ambition réelle" lorsque Kaliya parla de bouche-trou. Rydia? Un bouche trou? Les mômes utilisent souvent des mots qu'ils ne comprennent pas et ne devraient pas utiliser. L'envie de meurtre de l'invoqueuse s'intensifia jusqu'à un point critique, dans un dernier effort de patience elle adressa aux deux mioches:

"Vous le libérez où je vous crève? Je commence à en avoir un petit peu marre de vous attendre."

En même temps qu'elle parlait le bitume se mit à fondre rapidement jusqu'à devenir complètement liquide, engloutissant des voitures et innocents. L'expression "marre de vous attendre" n'était en réalité pas un avertissement, du moins dans la bouche de Rydia, mais une réelle attaque, certes la magnifique jeune femme se contentait pour le moment de chauffer l'ambiance, mais les cris de désespoir des faibles humains mourant à cause de cette mise en bouche ne faisait qu'attiser sa colère. Cela se conclu par l'apparition d'éruption solaire...sur la Terre, dévastant en un clin d'oeil la ville, mettant en péril le joyau qui allait très facilement fondre avec de telles températures s'il n'était pas protégé. Lorsqu'elle pensa à ce détail, la fureur de Rydia s'intensifia encore une fois provoquant de nouvelles éruptions. L'espace de ces quelques secondes, la température sur Terre avait du bondir de 5°C et ceux, même aux pôles. Les yeux de la mage vêtue de vert semblèrent devenir rouge tant le sang abondait dans son regard. Son propre énervement l'énervait, l'entraînant dans une boucle infinie dont elle ne sortit que grâce à sa volonté. Elle jeta alors un regard énervé aux jumeaux:

"Putain vous êtes encore là..."

Sa voix n'avait plus grand chose à voir avec celle qu'elle avait précédemment, si avant on ressentait une envie de combattre dans ses paroles, cette fois c'était plutôt des envies meurtrières, le changement pouvait paraître faible, il était pourtant énorme et pouvait même laisser les "spectateurs" à supposer une certaine schyzophrénie. Certes elle n'avait pas changé physiquement comme l'aurait fait un saïyen, mais le changement mental se ressentait jusque dans son aura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Lun 6 Juin - 2:26

Pendant ce temps là, Deimos survolait les nombreuses villes de très haut en suivant la bonne direction afin de rencontrer les deux mages. Il était confiant et surtout impatient de se battre, ce dernier n'ayant plus affronté d'ennemis sérieux depuis fort longtemps. Son inquiétude se portait surtout sur sa stratégie offensive, si ce dernier était toujours dans le coup pour laminer des ennemis tel que les mages. Bien que cette question lui trottait depuis un bon moment dans la tête, il sentit une troisième force s'ajouter au fameux duo ayant une aura similaire. Il ne savait pas trop de qui il s'agissait, mais cette personne devait être combattante. Elle n'avait pas la force basique d'un être humain ordinaire. L'ex-tyran grinça des dents, ne se prononçant même pas sur ça et mit sans doute Sarashi à l'épreuve, voulant voir si ce dernier trouvera à redire sur cette troisième force assez impressionnante. Deimos fit rapidement place à l'étonnement sur son visage, remarquant que son coéquipier s'arrêta un moment pour concentrer son énergie et la déployer. Sa puissance augmenta en l'espace de quelques minutes, ce qui était assez effrayant. L'ex-tyran ne tarda pas à comprendre qu'il venait de créer un lien avec un saïyen, race étant en voie de disparition...

* Évidemment, il faut que cela tombe toujours sur moi. Je ne suis pas vraiment gêné de faire équipe avec lui parce qu'il semble être un garçon assez sympathique, mais le restera-t-il quand il découvrira que je suis un kowak ? *

Une question de plus qui venait s'entasser dans l'esprit de Deimos, qui ne savait pas s'il devait avoir une confiance absolue envers Sarashi en sachant que leur race respective étaient autrefois rivales. Il oublia vite pour se baser sur la manière dont il avait su garder son calme avec Maïa, qui avait sortie des mots assez dur afin d'énerver le jeune homme. Le contrôle de sois-même était important, et cela faisait un bon point pour Sarashi d'après l'ex-tyran. Il se disait que peut-être même, ce dernier était tombé déjà amoureux de la jeune terrienne. Ce n'était pas aussi grave que ça, mais Deimos voulait chambrer un peu son nouveau compagnon tout en faisant la route avec...

- Les femmes sont difficiles à gérer, n'est-ce pas ? Celle-ci est une vraie tigresse, tu vas avoir beaucoup de mal à la dompter si tu veux mon avis.

L'ex-tyran ne disait plus rien, ne voulant pas mettre une minute de plus le jeune homme mal à l'aise en pensant directement qu'il était amoureux et qu'il avait tenté un peu plus tôt de l'impressionner. L'humour était terminé, Deimos apercevait au loin trois silhouettes côtes à côtes entrain de discuter. En se rapprochant au fur et à mesure, il constata avec stupéfaction qu'il ne c'était pas trompé et qu'il s'agissait bien des deux jumeaux recherchés. La troisième personne était Rydia, amie de Yuna et rivale incontestée de Peter. Cela fut un étonnement pour l'ex-tyran, qui ne pensa pas une seule seconde que celle-ci était du mauvais côté. Arrivant en plein centre ville, Deimos se posa face au trio en le fixant des yeux. Il prit la parole tout en entendant Sarashi, juste derrière lui...

- Je ne pensais pas que tu serais de leur côté ma chère Rydia. Cette obsession par le fait d'être la meilleure t'as fais perdre complètement les pédales.

N'adressant même pas une simple phrase aux deux jumeaux, l'ex-tyran regarda Rydia d'un air interrogateur. Il se doutait bien qu'elle était pour la délivrance du dieu Ozaï, et il fallait que ce dernier lui fasse ouvrir les yeux avant qu'il ne soit trop tard. Décidément, le combat sera beaucoup plus long que prévu...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 7 Juin - 20:44

Les deux compagnons avaient parcourus une assez grande distance depuis leur séparation de Maïa qui avait signé leur départ.Une centaine de kilomètres tout au plus.La force de Sasa avait peut être été multipliée par sept fois mais encore il sentait quelque chose de plus puissant se trouver non loin de lui et Deimos,il y avait trois présences de se type.Celles ci étaient immobile à cause de l'intensité avec laquelle le Saïyen les sentait.Ceci ne manquant pas un commentaire de Sarashi qui était plutôt pensif à ce moment là,et volait d'une manière détendue en croisant les bras et en regardant droit devant:

*C'est intéressant...Je ne pense pas qu'on va avoir affaires avec de simples brigands ou de vulgaires mercenaires.Leur force est conséquente vue la distance qui me sépare,moi et Deimos de ces trois là.Si jamais les hostilités commencent,je pense que je vais avoir du fil à retordre,ma défense va être mise à rude épreuve je le sens...Cela ne va pas être tranquille malheureusement.J'ai bien fait de m'entrainer au Kaioshinkai à l'école des arts martiaux des dragons divins et combattu Shenron.Reste à savoir si ces jours qui m'ont mis à pied ensuite on servit...*


Il gardait toutefois une attitude très calme,loin de l'éclat de rire et loin de l'éclat en sanglots,il n'y avait plus rien en lui pour le faire réfléchir par les sentiments pour le moment.Pas tant qu'il n'aurait parlé à ces gens à la force si élevée.Il remarqua que son compagnon avait l'air assez tendu après avoir grincé les dents mais il se dit que c'était peut être l'excitation qui faisait ça.En ce qui concernait le Super Guerrier,l'excitation ne saurait venir qu'après la vue de ceux qui pouvaient être considérés comme des ennemis "potentiels".En pleine réflexion sur la manière dont il utiliserait sa panoplie de techniques et ses nombreuses combinaisons défensives et offensives,Deimos interpella le jeune homme:

- Les femmes sont difficiles à gérer, n'est-ce pas ?

Sassa le regarda alors avec un air étranger en fronçant un sourcil tandis que l'autre était plutôt "levé".Mais de quoi parlait-il?Les évènements récents revinrent alors à la tête du "blondinet" qui garda son ton calme,détendu et sérieux:

"Je n'en sais rien personnellement,je n'en ai jamais fait l'expérience.J'espère pouvoir le faire simplement pour la vie,je n'attends rien de plus que de savoir ce que ça pourrait être comme difficulté...

Deimos qui n'avait pas finit ce qu'il disait continua sans trop prêter d'attention sur ce qu'avait dit le Guerrier de l'Espace,complètement inexpérimenté sur ce sujet là comme il l'avait fait comprendre:

Celle-ci
est une vraie tigresse, tu vas avoir beaucoup de mal à la dompter si tu
veux mon avis.

Sarashi mit sa main sous son menton puis réfléchit quelques secondes pour essayer de trouver de quoi ou de qui voulait réellement parler son compagnon,il reprit alors une fois de plus les évènements et la discussion récente avec lui et son élève,la jeune femme aux cheveux châtains:

"Je crois savoir de qui tu veux parler...Certainement cette Maïa hein...Ce n'est pas en regardant simplement de vue et en ne parlant qu'un peu à une personne que l'on peut la connaitre en long,en large et en travers.L'apparence est parfois trompeuse comme tu peux le sous-entendre...Je ne juge pas les gens par leur apparence physique mais par leur valeurs morales pour ma part...Elle ne m'intéresse donc pas pour le moment,on a autre chose à faire et ce n'est pas du tout le bon moment pour se concentrer sur ce qui relève de l'amour,même si je n'en ai jamais connu,ni eu de petite amie...C'est pas ça mon objectif.Je cherche pas non plus à être un héros si tu veux savoir,si je t'aides c'est pour un besoin commun,il faut que tout le monde soit en sécurité.J'espère juste qu'il n'y aura pas de victimes pour rien..."

Dans ses paroles,Sarashi avait fait ressortir encore plus le côté pur et saint de son être/âme.Il y avait ajouté quelques touches de morales mais sans réellement avoir l'objectif d'atteindre Deimos,c'était plus pour des exemples afin d'expliquer son point de vue par rapport à sa question posée et au reste de ce qu'il avait dit au "blondinet".Il avait d'ailleurs complètement ignoré le côté puéril et blagueur de ce qu'avait dit son compagnon et était totalement concentré dans ce que les deux allaient effectuer.Un silence s'installa après la sorte de "leçon" du jeune homme de 21 ans.Celui ci cassa ce silence après avoir parcouru avec Deimos un peu plus d'un kilomètres en quelques secondes:

"Ne penses pas que je suis triste ou toujours sérieux et jamais souriant ou jovial.Tu te tromperais...C'est juste que je pense que tu n'as pas choisis le bon moment pour me demander cela même si je t'ai répondu.Je préfère ne pas te blesser moralement en t'ignorant et puis ce n'est pas vraiment dans ma nature.J'ai envie de bien m'entendre avec toi et que nous faisions en sorte de coopérer comme de vrais coéquipiers d'équipes..."

Sarashi fit ensuite un léger sourire à Deimos durant une poignée de seconde,afin qu'il voit bien que il n'y a pas que du sérieux et du froid en lui puis redevint plus neutre en regardant droit devant,fronçant légèrement les sourcils à cause du vent qui soufflait sur lui et son ami,ceci étant dû à la vitesse de déplacement des deux hommes...

Un peu plus tard ils arrivèrent enfin à destination.Shouyu qui avait volontairement prit du retard sur son compagnon du moment avait vu celui ci se poser après avoir repérer tout comme le Saïyen les trois présences.En se rapprochant et en le rattrapant,ils virent deux silhouettes similaires,c'était une fille et un garçon,blonds aux yeux bleus,avec un air plutôt angélique aux premiers abords,ensuite il y avait une femme qui avait un air mature aux cheveux verts.Celle ci était certainement plus âgée que les deux adolescents qui l'accompagnaient.Celle ci n'avait pas vraiment un air aussi angélique que les autres et laissait transparaitre au travers de son visage une expression neutre à la venue de Deimos et Sasa.Le maître de Maïa dit alors à cette femme:

- Je ne pensais pas que tu serais de leur côté ma chère Rydia.
Cette obsession par le fait d'être la meilleure t'as fais perdre
complètement les pédales.

Ce qu'avait dit Deimos permit à Sarashi de collecter de nouvelles informations pour une meilleure compréhension de "l'histoire" en général.Cette femme se nommait apparemment Rydia.D'après son compagnon elle ne cherchait qu'à être la meilleure,certainement en matière de combat,d'arts martiaux ou pourquoi pas même de magie.Ryuu Shin préféra se taire et laisser les gens parler,il garda un air naturel,loin d'être froid et sérieux cette fois ci,il était détendu et assez jovial,il ne laissait pas transparaitre de mauvaises intentions comme celle de combattre ces gens.Il n'aimait pas chercher la petite bête comme on dit et préférait garder ses distances par rapport à Deimos,sans pour autant être trop loin de lui.Il serait là au cas où celui ci se ferait attaquer,même dans la pire situation.Il fallait absolument être soudés et se considérés comme des coéquipiers à part entière pour lui.Il n'allait certainement pas trahir le grand homme car il ne connaissait pas les trois individus qui se trouvaient en face de lui.Il préférait en savoir un peu plus sur eux avant de communiquer avec ceux ci.Il se contenta de croiser les bras et de faire un léger sourire,pas narquois mais gentil et bienveillant...

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 25
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mer 8 Juin - 2:43

Alors que cette discussion paraissait interminable, Rydia commença peu à peu à perdre patience et utilisa sa magie pour faire fondre tout ce qui pouvait se trouver aux alentours. Les deux jumeaux arrêtèrent de se regarder pour se mettre à scruter la jeune femme, ayant perdue beaucoup de patience. Remarquant le sol devenir soudainement liquide, Hiruko et sa sœur se mirent à planer à quelques mètres du sol pour ne pas s'enfoncer. Les innocents ne comprenaient pas ce qui était entrain de se passer, une chose surnaturelle pour nombreux d'entre eux. Kaliya n'avait rien à se reprocher de son côté, celle-ci étant prête à partir pour le labyrinthe depuis longtemps. Le regard de la jeune fille devint sombre, obligeant Rydia à arrêter tout de suite de dérégler le climat au risque de voir ses chances d'affronter Ozaï partir en confettis...

- Tu vas finir par faire fondre le joyau si tu continues à faire augmenter la température, arrête ça tout de suite ! J'ai jamais vue une mage avec autant de yaourt dans le cerveau !

- C'est sûr qu'elle n'est pas très intelligente. Je pense que nous allons amener un petit peu de fraîcheur, histoire de détendre les nerfs de certaines.

Hiruko faisait surtout allusion à Rydia, qui semblait bouillir de l'intérieur, tel à faire fondre l'environnement. Mais Kaliya commençait elle aussi à perdre patience de voir son frère et la jeune femme bavarder, celle-ci finissant par s'énerver en les pressant de l'accompagner au labyrinthe le plus rapidement possible. Le jeune mage prit soudainement de l'altitude, tendant ses mains en direction du sol afin de refroidir et durcir la matière, qui ne s'arrêtait pas de s'enfoncer sous-terre à une vitesse fulgurante. Une fois le liquide à nouveau solidifié, Hiruko souria tout en étant fier de son travail. Mais cette perte de temps annonça l'arrivée de deux forces en direction du nord, qui se rapprochaient très vite de Karakura City. La jeune fille grinça des dents et se retourna vers son frère et Rydia, pratiquement rouge de colère...

- J'espère que vous êtes tous les deux satisfaits ?! Au lieu de parler pour ne rien dire, on aurait pu se rendre à trois au labyrinthe. Mais à la place, on va devoir se coltiner deux pots de colle qui approchent à grands pas !

Le frère de Kaliya ne préférait rien ajouter, afin d'éviter d'énerver d'avantage sa frangine. Il attendait désormais ces deux fameuses forces avec impatience. Celles-ci arrivèrent assez rapidement, se posant à plusieurs mètres du trio que formait Rydia et les jumeaux. Le plus grand des deux individus prit la parole, ayant l'air de connaître la jeune femme. Ce fut l'étonnement pour Hiruko et Kaliya, qui finirent pas se lancer un regard avant de se tourner à nouveau vers les arrivants...

- Qui sont ces deux-là ? Est-ce que tu les connais ?

Telle était la question d'Hiruko, qui partait sans se gêner aux renseignements sans quitter du regard les deux individus. Le plus petit des deux ne disait rien, étant très calme et même un peu trop au goût de Kaliya. Il s'agissait peut-être d'un maître et de son apprenti, qui ont par hasard décidés de passer par là afin de se sacrifier pour le monde...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rydia
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 181
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 14 Juin - 17:07

Rydia ne parvenait plus réellement à se calmer et avait presque passé le point du non-retour, d'ailleurs elle n'avait rien entendu de ce qu'avaient dit les deux jumeaux, son esprit s'enfermant doucement dans une bulle comme pour se protéger des dégâts qu'elle allait causer, toutefois, l'arrivée de Deimos et d'un inconnu sembla l'apaiser: enfin! enfin il allait y avoir de l'action, enfin elle allait pouvoir se vider un peu de son énergie qui n'avait cesse de déborder de son corps. Le lézard prit la parole le premier, parlant de côté ou de bord...bien que calmé, le monde au tour d'elle lui apparaissait encore comme flou, et il lui fallut quelques secondes pour pouvoir vraiment comprendre ce qu'il avait dit. Secondes durant lesquelles Hiruko lui demanda si elle les connaissait, l'invoqueuse inspira profondément et prit la parole, s'adressant tout d'abord à Deimos:

"Être la meilleure ne m'intéresse pas, mettre ma vie en jeu, ressentir l'ivresse de la mort, ça ça m'intéresse, et je crois que ce pseudo-Dieu peut me procurer cette sensation si unique."

Elle marqua une courte pause et répondit alors à la question du mage chiant:

"Je connais le mec à la tête louche, c'est le genre de types que toi et ta soeur n'aurait aucun mal grâce à votre fabuleuse puissance qui me fait même trembler de peur. Mais je connais pas l'autre par contre."

Le sarcasme était très prononcé et la mage avait insisté dessus, leur faisant bien comprendre qu'elles les considéraient comme faible, mais elle n'avait déjà plus envie de s'attarder sur ce point, elle s'intéressait maintenant au jeune homme blond qui accompagnait Deimos, qui était-il? Elle ne l'avait jamais vu...il n'avait pas l'air bien fort....m'enfin bon...

"Kaliya tu me passes le joyau? Je vais libérer truc pendant que vous vous amusez avec ces deux-là."

Le ton sérieux employé par Rydia était tout simplement effrayant, c'était quelque chose qui ne lui collait pas, pourtant il ne faisait aucun doute qu'elle irait vraiment libérer ce foutu Dieu, certes pas avec le même objectif final que les deux jumeaux mais bon...vu qu'ils étaient si sûr d'eux quant à la force de leur Dieu, ils pouvaient bien lui confier le joyau, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 14 Juin - 21:49

D'un air tout à fait calme, l'ex-tyran regarda tour à tour ceux qu'il allait devoir affronter avec l'aide de Sarashi. La seule personne qui ne lui était pas inconnue ne fut que Rydia, chez qui il trouva beaucoup d'impatience et d'arrogance envers ses alliés du moment. A croire qu'elle prenait les deux jumeaux pour ses propres esclaves. Deimos fut tout de même étonné que ceux-ci ne disaient rien, ils n'avaient aucun mal à rester calme face au scandale de Rydia, ou encore même à son humour noir. Les jumeaux semblaient plutôt lucides, tout comme l'ex-tyran et Sarashi. Si Deimos avait bien compris le but de la jeune femme, elle voulait absolument vivre dangereusement et se battre contre une personne aussi puissante qu'elle. L'ex-tyran afficha un mince sourire sur son visage, ne pouvant s'empêcher de ricaner au passage. Sarashi était juste à côté de lui et devait bien se demander s'il n'était pas devenu fou. Mais ce n'était pas le cas, car Rydia avait tout juste évoquer avant la puissance formidable des jumeaux, capable de pulvériser en un rien de temps Deimos. Ce dernier se doutait bien qu'il s'agissait d'une mauvaise blague, mais rétorqua tout de même à Rydia sans perdre un seul instant...

- Quelle bonne blague Rydia, à moins que ce ne soit le fait de te sentir en danger qui t'obliges à sortir de telles absurdités. A vouloir bien faire selon tes envies, tu mets en ce moment même le monde en danger.

Essayer de raisonner la jeune mage était peine perdue. Elle était orgueilleuse et obstinée à se confronter à ce qu'elle appelle un pseudo-dieu. Rydia n'évaluait pas toujours les conséquences de ses actes et Deimos le savait parfaitement. De plus, rien ne poussait à croire que la jeune blondinette allait lui donner de son plein gré le joyau. D'un autre côté, cette solution convenait à l'ex-tyran qui espéra que les deux jumeaux se rebiffent contre Rydia, ce qui la pousserait à s'allier à lui et Sarashi. Un miracle qui, selon Deimos, n'était pas sur le point de se produire en constatant l'impatience de la mage à atteindre son objectif final. L'ex-tyran se doutait bien que la force actuelle des deux jumeaux n'était pas énorme, mais ceux-ci faisaient exprès de cacher une bonne quantité d'énergie pour faire croire à un leurre. Deimos tourna sa tête vers Sarashi et lui parla de manière sérieuse...

- Ils ont un petit avantage sur nous parce qu'ils sont trois, mais il est hors de question pour moi de les laisser se rendre au labyrinthe sacré. Nous devons détruire ce joyau le plus rapidement possible.

La proie principale de Deimos n'était autre que Rydia. Il avait l'intention de la dissuader de faire une énorme erreur, quitte à la blesser fatalement. L'ex-tyran fronça les sourcils et se remit à regarder longuement la mage, sans vraiment éprouver de la rancoeur ou bien même de la pitié à ce qui allait lui arriver si elle ne prenait pas une bonne décision...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 5 Juil - 18:24

Le jeune Sarashi écoutait attentivement l'échange de mots entre cette certaine Rydia,visiblement une connaissance du sensei de Maïa.Il était néanmoins plus reculé par rapport à celui ci.Aucun sentiment de peur ne lui traversa son esprit pur dénué d'expressions telles que la haine ou la vengeance.Il ne réagissait pas face aux différents regards portés sur lui et gardait son sérieux et son calme habituel.Il fit un léger sourire en coin de bouche lorsqu'il entendit Rydia répondre à la toute première phrase de Deimos qui avait engagé la conversation:

"Être la meilleure ne m'intéresse pas, mettre ma vie en jeu, ressentir l'ivresse de la mort, ça ça m'intéresse, et je crois que ce pseudo-Dieu peut me procurer cette sensation si unique."

Sassa avait certainement plus de connaissances que les autres au niveau divin puisqu'il partait régulièrement dans l'autre monde pour rendre visite aux Kaïos Shin et avait ses cours d'arts martiaux à son école des dragons divins du Kaïoshinkai.Il avait donc non seulement eu le privilège de fouler cette Terre inconnue encore par la majorité des habitants de l'Univers mais il avait aussi eu l'opportunité voire la chance de s'adresser aux "souverains" et "gardiens" de l'Univers auxquels il avait réussit à tirer de nombreuses informations confidentielles qu'un très petit groupe de personnes possédaient à l'échelle de toute les galaxies existantes...

Il en déduit donc que cette Rydia pensait que ce "dieu" serait en mesure de rivaliser contre elle,de par son statut néanmoins.Ceci voulait donc dire pas mal de choses,c'est à quoi pensait le Saïyen:

*Mmm...Pas très informés les habitants de cette planète apparemment.Il y a probablement d'innombrables personnes bien plus fortes que les plus puissants dieux,même si celles ci ne possèdent pas de tels pouvoirs qu'eux,voilà un peu pourquoi on dit que ça relève du divin...J'ai bien l'impression que la puissance de Deimos dort bien encore,tout comme la mienne.J'espère juste pas qu'on ne se battra pas pour rien mais bon.Après tout on a un objectif,tous les moyens sont bons dans ce cas là en particulier pour l'atteindre...Voyons voir ce que Deimos va dire ...*

Il fut sorti de ses pensées par Rydia qui n'avait en fait pas finit de parler:

"Je connais le mec à la tête louche, c'est le genre de types que toi et ta soeur n'aurait aucun mal grâce à votre fabuleuse puissance qui me fait même trembler de peur. Mais je connais pas l'autre par contre."

Ceci le fit sourire un peu plus,passant du coin de bouche à un vrai léger "smile".Pourquoi dans un moment pareil acquiesçait t-il d'un tel sourire? Était-ce un sourire sarcastique? Et bien non même pas!En fait il trouvait cette Rydia un peu en excès de confiance,sous-estimer Deimos et le calomnier dans le but de motiver les deux jumeaux était peu prudent.De plus comme elle avait dit que leur puissance la faisait même trembler c'est qu'elle se pensait supérieure aux deux hommes réunis.Un nouveau signe de confiance en soi et en ses capacités.A moins que ce ne soit du bluff Sasa en tirait qu'il fallait quand même se méfier un peu plus d'elle malgré son certain manque de sérieux dans ses paroles.Et encore plus des deux jeunes jumeaux plutôt silencieux jusque là...

Enfin bref,il y avait quelque chose qui révélait que le Saïyen était bien confondu avec le commun des Terriens,même si niveau puissance il était considéré comme un réel guerrier.Cette Rydia ne l'avait pas traité de louche ou d'autre chose qui pour pourrait le dénigrer contrairement à Deimos.Son physique collait donc visiblement bien à celui d'un terrien ordinaire.Ceci pourra être efficace plus tard ,normalement...

Deimos répondit presque aussitôt à la phrase agressive de Rydia mais Shouyu ne s'en occupa pas du tout.Il regardait toujours de son air innocent les mages et parfois Deimos.Le regard insouciant et certainement vide.Il ne pensait plus à grand chose,c'était le néant,qu'allait-il se passer était la seule question qui lui trottait l'esprit...

Il se fit tirer de son étrange état par Deimos qui s'était tourné vers lui et l'interpella:

- Ils ont un petit avantage sur nous parce qu'ils sont trois, mais il est hors de question pour moi de les laisser se rendre au labyrinthe sacré. Nous devons détruire ce joyau le plus rapidement possible.

Sarashi baissa la tête d'un air triste puis regarda devant lui le sol,son regard devint totalement vide,on ne pouvait pas du tout savoir à quoi il pensait à ce moment là,il répondit avec un ton grave et faible:

"C'est pareil pour moi mais...Mais...Pourquoi libérer un Dieu qui serait supposé répandre le mal dans le monde entier?Qu'est ce qu'on y gagne de le ressusciter?...Pas grand chose...Rien même...Les dieux sont parfois perfides et cruels,on ne m'a rien dit au sujet de cet Ozaï donc je n'ai pas de précisions mais ci c'est un dieu guerrier ou de la guerre s'en est certain,vous ne vous en sortirez vivants que parmi les derniers...Votre mort ne sera que ralentie...Vou...Vous ne savez pas qu'est ce que vous êtes en train de faire apparemment ..."


Shouyu ravala durement sa salive puis ferma les yeux avant de serrer les dents comme si il avait mal,montrant celles ci aux autres et fronçant quelques peu les sourcils.De très fines larmes commencèrent à couler le long de son visage.En fait il pensait à sa famille et en particulier à sa petite soeur encore fragile...Cette chère et adorable Kumiko...

Sarashi serra les poings de plus en plus,contractant le reste de ses muscles et serrant encore plus fort les dents,quelque chose le rongeait peut être de l'intérieur.La terre commença à remuer et des cailloux de plus en plus gros se mirent à léviter dans les airs,la terre se fissura et l'aura rouge de la Sayajin Ikari de Sasa s'intensifia,devenant de plus en plus rouge voire rouge sang.Il ré-utilisa sa technique pour multiplier une nouvelle fois sa force par sept fois.Passant de 203 millions d'unités à environ 1,4 milliard.Cette force pire qu'incroyable était symbole d'une grande intériorisation passée.Tous les problèmes et toutes les péripéties qu'avait vécu Sasa commençaient à ressurgir...

L'aura rouge fut rejointe par une aura jaune encore plus grande et de plus en plus intense,celle ci déchirant toute matière sur un rayon de cinq mètres autour de Shouyu.Quelque chose de vraiment effrayant à première vue.Ses cheveux déjà tous ébouriffés le furent encore plus et s'éclaircirent pour laisser place à une couleur blonde pure contrairement à la normale où le Saïyen possédait quelques mèches châtains voir brunes.

Ses muscles prirent beaucoup plus de volume que d'habitude malgré leur développement très impressionnant pour l'âge du Guerrier.Ils se contractèrent et on voyait très distinctement les différentes veines qui parcouraient l'intérieur de son corps ressortaient.Quelques secondes après des éclairs jaunes comme l'aura apparurent autour de Sassa qui avait une expression triste voire dégoutée du visage...

Quelques peu énervé et contrarié des volontés disons déplacées de cette Rydia (d'après lui) il reprit ensuite la parole avant de se transformer "définitivement" en Supa Sayajin de niveau 1:

"Pourquoi se battre...Il y a tellement de meilleures choses que ça...Mais où est-ce que va ce monde? ... Est ce que vous réfléchissez juste un peu aux conséquences que ça peut avoir ... Seulement les impacts sur vous sans vous demander d'être solidaire ou de penser à autrui ... Vous... Vous êtes ... *coupure* "


Tiens mais que voulait-il dire au juste? Aucune réponse pour qui que ce soit sauf des hypothèses,même lui ne savait pas ce qu'il allait dire.On peut dire qu'il était en quelques sorte submergé par ses souvenirs et en particulier une promesse qu'il avait fait à sa petite soeur.Une promesse réalisable mais pas intéressante pour le moment ...

Il se transforma donc totalement en Super Guerrier de niveau 1 avec en supplément quelques éclairs jaunes dévoilant la puissance extraordinaire de cette apparence là.Cette nouvelle multiplication de la force par cinquante ne laissait pas à désirer et pour finaliser cette transformation il fit trembler le sol en plus de créer une énorme onde de choc se diffusant tout autour de lui en détruisant tout jusqu'à presque un kilomètre de rayon...

Maintenant qu'allait-il se passer? Est ce que le regard dégouté et pur de Sarashi montrait que celui ci serait prêt à en découdre pour ses diverses raisons et ses principes de toujours.Deimos semblait prêt et devait certainement voir d'un air étrange son co-équipier du moment.La force de Sasa ne cessait pas d'augmenter même après cette transformation,de manière lente mais sûre.Sans parler de son énergie psychique supérieure à la majorité des Kaïos Shin et autres dieux de l'autre monde.Il avait préparé une stratégie rapide,défensive pour le moment.Il ne fallait réagir que lorsque ce qui serait "l'ennemi" prendrait sa décision et s'exécuterait donc réagir en conséquences ... Restait à voir ce que Deimos mettrait en place comme moyen pour combattre les "opposants" qui souhaitaient invoquer cet Ozaï ...

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 25
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mer 6 Juil - 3:17

Pendant que Rydia et Deimos débattaient longuement sur la libération d'Ozaï, les deux jumeaux ainsi que Sarashi restaient plutôt calmes. Il valait mieux pour eux laisser les personnes considérées comme "adultes" discuter sans prendre la peine d'interférer dans la discussion en prenant partie pour une quelconque personne. Cependant, la jeune femme répondit à la question d'Hiruko. Celle-ci semblait avoir déjà vu le type à la chevelure blonde par le passé, mais elle ne savait pas vraiment de qui il pouvait bien s'agir. Cela n'était d'aucune importance pour Kaliya, vu que lui et son partenaire ne sera plus de ce monde à la fin de cette confrontation d'après elle. A la réponse de Rydia, le frère de la jeune fille blonde ne répondait pas et se contenta uniquement d'afficher un sourire, voyant que cette information allait pimenter les choses. Ils avaient l'air de se tutoyer, donc c'est qu'ils étaient du même alignement avant même que la jeune mage ne rejoigne la cause des deux jumeaux. C'est alors que Rydia se mit à demander à Kaliya de manière froide et sans émotion le fameux joyau afin que celle-ci puisse libérer Ozaï. Pendant ce temps là, la jeune blonde et son frère devraient rester ici afin de combattre les deux menaces potentielles. Kaliya ricana avant de tourner son regard sans importance vers Rydia, qui ne l'impressionna guère...

- Et puis quoi encore ? Je te signale que nous avons trouvés ce joyau bien avant toi. Tu prendras ton mal en patience, que tu le veuilles ou non. Ce n'est pas la peine de te débiner comme tu sembles vouloir le faire. Nous avons absolument tout notre temps devant nous.

- Je suis entièrement d'accord avec elle, fais-nous donc voir ce que la fabuleuse Rydia sait faire face à ces deux minables.

Cela ne faisait aucun doute, les deux jumeaux n'hésitaient pas à leur tour de se moquer de leur propre partenaire. Elle était beaucoup trop causante et se vantait d'avoir les capacités requises pour se débarrasser d'Ozaï, chose qui pourrait paraître improbable à première vue. Toute cette agitation sur la ville désormais déserte éveilla un côté caché du jeune homme qui accompagnait Deimos. Sa puissance augmentait considérablement, son aura changea de couleur ainsi que ses cheveux qui passèrent du brun au jaune. Les deux jumeaux comprirent tout de suite qu'il s'agissait d'un saïyen, race pourtant en voie de disparition à ce jour. Il fit une petite démonstration de puissance, sans doute dans l'espoir de montrer qu'il était plus fort que certains et qu'il était là, bien qu'il ne parlait pas beaucoup. C'est alors qu'il échangea quelques mots, mettant sur le tapis cette idée stupide de vouloir réveiller un dieu qui ne sèmera que le chaos et la destruction sur la Terre. Ces paroles étaient une histoire à dormir debout pour Hiruko, qui termina la phrase que le jeune homme ne semblait pas avoir terminée...

- ...des monstres en quelques sortes. Je crois que les paroles ne servent à rien, donc ce sont nos poings qui parleront pour nous. Je vais m'occuper de l'hérisson, vous n'avez qu'à tirer au sort pour savoir laquelle de vous deux affrontera le type à la tête chelou.

- Cela ne sera pas nécessaire, vu que je passe mon tour en ce qui me concerne. Le monstre aux algues de mer s'occupera de lui pendant que tu affronteras le gamin à la chevelure dorée. De mon côté, je vais au labyrinthe afin de libérer Ozaï et je reviens juste après en sa compagnie.

Affichant un sourire sadique, Kaliya s'envola à son aise en direction du labyrinthe afin d'aller libérer Ozaï. Pendant ce temps là, son frère Hiruko allait affronter Sarashi pendant que sa partenaire Rydia en découdrait avec Deimos. Un combat intense était sur le point de commencer, où l'avenir de la Terre et même de l'univers était sur le point de se jouer. Il ne restait plus qu'à savoir qui sera le meilleur dans ce match à venir...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rydia
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 181
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Dim 10 Juil - 0:52

Rydia n'ajouta rien à la remarque de Deimos, il avait, de toute évidence, un esprit un peu trop étroit pour comprendre les sentiments de la jeune femme. Son coéquipier du jour se transforma en super saïyen, cela ne l'impressionna pas plus cela tant les saïyens maitrisant cette transformation était devenu nombreux, d'autant plus lorsque l'on prend en compte la population restreinte. Son intervention orale fut toutefois beaucoup plus pertinente, bien que les deux mioches eurent encore une fois un excès de confiance sans parler de leur intervention à la limite de l'intelligence, eux qui s'en vantait précédemment ne semblait même pas réellement savoir pourquoi ils faisaient cela. Puisque eux ne répondaient pas, l'invoqueuse le fit:

"Je n'ai aucune idée de pourquoi ils veulent le libérer, mais pour ma part il est clair que c'est pour assouvir une pulsion égoïste, ça pourrait faire de moi un monstre, mais ça m'est égal, après tout, le propre de l'homme "civilisé" est son égoïsme, non?"

Cette remarque n'était certes pas directement adressée au jeune saïyen mais bon... Kaliya étant partie, le rôle de Rydia n'était désormais plus que d'empêcher Deimos de stopper la libération d'Ozaï pour ensuite aller crever Ozaï, avec ou sans Deimos, ça dépendra de si il boude ou pas. Elle ne perdit pas plus de temps, invoquant Titan et effectuant une fusion partielle pour se doter de son incroyable résistance, elle n'avait plus qu'à être un punching-ball en attendant la libération du Dieu.

"Tu devrais te dépêcher de me battre si tu veux sauver le "monde"... Ce serait dommage que tes gosses crèvent par ma faute, non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 12 Juil - 19:19

Deimos se demandait bien pourquoi Rydia avait peu de conscience, mais peut-être que celle-ci s'était renseignée sur le fameux Ozaï, qui était le centre d'intérêt des personnes présentes sur le champ de bataille. L'ex-tyran constata avec désaspération qu'il ne s'agissait que d'un jeu pour la jeune femme, vouloir se frotter aux plus forts quitte à en perdre la vie ainsi qu'à mettre le monde en danger. Deimos trouvait ça un peu ridicule, malgré qu'il se fichait complètement du sort réservé à la planète Terre. Il pensait juste aux proches qu'il connaissait et qui y résidaient. De son côté, Sarashi commença à perdre patience et se transforma en super saïyen. L'ex-tyran tourna son regard vers lui en écoutant ses paroles, qui semblaient en dire long sur ce qu'il pensait de cette idée stupide de libérer un Dieu ayant tant été redouté dans le passé. Deimos comprenait parfaitement ce qu'il ressentait, mais il n'y pouvait malheureusement rien y faire, si ce n'est combattre les ennemis et détruire le joyau étant la cause de tout ces soucis sur Terre. Kaliya s'apprêtait même à partir au labyrinthe sacré en possession de ce dernier, jusqu'à ce que l'ex-tyran se téléporte à une courte distance afin de lui infliger un coup de poing vertical dans son dos. La jeune blonde fut projetée dans un immeuble, qui finit par s'écrouler peu de temps après...

- Tu as un avion à prendre ? Dommage, tu vas devoir emprunter le prochain. Aucun de vous trois ne partira d'ici tant que je serais là.

Deimos semblait clair et directe dans ses paroles, avant que ce dernier ne se retourne en direction de Rydia. Il se posa à quelques mètres face à elle, la regardant droit dans les yeux. Elle pensait que l'ex-tyran tenait absolument à sauver le monde, ce qui n'était pas vraiment le cas. Mais elle avait raison sur un point, il voulait protéger sa famille de tout éventuel danger. Rydia finit donc par invoquer une chimère, avec qui elle fusionna pour décupler non seulement sa puissance et sa résistance. Elle savait à peu près que Deimos était un adversaire coriace, et qu'il fallait redoubler de vigilance. De son côté, l'ex-tyran changea de forme afin d'être dans sa forme de kowak, ce qui allait certainement étonner Sarashi ainsi que les deux jumeaux qui n'ont pas encore vu son vrai visage. Deimos finit par répondre en souriant aux propos de Rydia...

- Si mes enfants venaient à mourir par ta faute, il est clair que tu passerais un très mauvais moment en ma compagnie. J'espère que tu as pris le temps de méditer là-dessus.

Le sourire s'effaça subitement sur le visage de Deimos, se téléportant juste devant Rydia afin de lui donner un coup de poing en plein visage, qui la projeta seulement à quelques mètres malgré sa puissance peu importante. L'ex-tyran attendait avec impatience que celle-ci se relève afin qu'ils puissent continuer, espérant qu'elle sera réceptive et offensive sur les deux tableaux...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Ven 15 Juil - 17:01

Apparemment les mages étaient tout de même bien organisés malgré leur faiblesse au niveau de l'entente,enfin les deux jumeaux blonds avaient l'air de bien s'entendre,mais avec la certaine Rydia ce n'était pas réellement le cas,peut être les deux alliés qu'étaient Sasa et Deimos sauraient en tirer profit.Malheureusement ce ne fut pas le cas puisque la jeune fille blonde partit en possession du joyau en direction d'un dit "labyrinthe".C'était certainement le seul et vrai obstacle à franchir avant d'atteindre une fois passé la tombe du dieu endormi...

Mis à part ceci,quelque chose étonna quelques peu le jeune homme ayant montré qu'il avait des sentiments,pour tout être en général.Deimos s'attaqua directement à la porteuse du joyau qui était la jumelle blonde en lui envoyant un coup de poings au dos qui la projeta ou plutôt dans ce cas là la fit valser et s'écraser droit dans un immeuble.Le choc de l'impact le fit ensuite s'écrouler comme si c'était un bucheron qui avait coupé un arbre...

Ceci fit sourire intérieurement le Super Saïyen qui avait eu raison d'avoir une certaine confiance envers Deimos qui avait certainement pas mit beaucoup du sien dans ce simple coup de poing pourtant dévastateur.Quelque chose alerta quand même le Super Guerrier...Pour atteindre sa cible à savoir la jeune fille blonde Deimos s'était, téléporté!Avait-il le même pouvoir que celui de Sarashi?C'est ce que se demandait le jeune homme de 21 ans mais malheureusement ça ne serait pas tout de suite qu'il pourrait poser la question à son coéquipier,en même temps il pouvait prendre le risque de le déconcentrer et ça pouvait coûter cher aux deux hommes,ou bien encore peut être qu'un des deux voire les deux ne s'en sortiraient pas et donc ni l'un pourrait poser la question ou l'autre y répondre puisque leur vie disparaitrait.Enfin le Super Guerrier n'était pas dans ses jours les plus sombres alors il ne pensait pas du tout à ce qu'il allait se passer,valait mieux être prévenant la plupart du temps mais d'autres fois on ne peut rien prévoir donc il faut attendre patiemment jusqu'à que l'on voit les choses bouger et agir en conséquences...

Deimos dit à la fille juste après lui avoir asséné le coup de poing:

- Tu as un avion à prendre ? Dommage, tu vas devoir
emprunter le prochain. Aucun de vous trois ne partira d'ici tant que je
serais là.

Phrase ironique voulant faire sourire Sasa peut être,le blondinet était concentré mais un peu content intérieurement,enfin bon rien de spécial,c'est à peu près normal maintenant que les mages qu'ils avaient en face d'eux seraient considérés comme des ennemis...

L'ami de Shouyu montrait en revanche dans ses dires qu'il était déterminé et sérieux dans ce qu'il disait,il pensait certainement ce qu'il disait,enfin c'était tout à fait logique.Quelque chose d'autre alerta le Saïyen,c'était cette Rydia qui avait apparemment invoqué une drôle de créature,un lion étant munie d'une queue vivante,cette queue étant un serpent.Il reconnu facilement la créature,c'était bel et bien une chimère,un monstre courant en enfer dont certaines personnes en parlaient,enfin dans l'autre monde au Paradis ou plus précisément au Kaïoshinkai.Il n'avait pas reçu en revanche de réelles informations utiles sur celle ci pour s'en occuper,et puis en plus c'était apparemment Deimos qui souhaitait s'en charger.La femme fusionna avec la chimère,cela risquerait de la rendre au minimum deux fois plus dangereuse,elle fournissait en même temps de l'énergie à sa créature qui serait plus forte tandis que celle ci la "transporterait" et lui servirait de moyen de déplacement agile et rapide,enfin de compte assez utile.Voyant ceci,le coéquipier du moment de Sassa réagit en se transformant aussi,sous les yeux ou du moins le sentiment intérieur ébahi du jeune blondinet.Il se transforma en une créature extraterrestre visiblement très complète,son corps était devenu très musclé,cette transformation rappelait un ancien grand tyran de la galaxie,Freezer bien évidemment et même son frère Cooler.Il faisait obligatoirement partie de la même race qu'eux pour atteindre cette transformation aussi ressemblante.Et s'il était de la même famille qu'eux?Aucune idée pour le moment et puis trêves de questions.Ce n'était pas le moment pour s'en poser effectivement.Le corps entier de Deimos rayonnait à la lumière du soleil,comme s'il était fait de métal,à première vue ça devait être le cas mais pour le savoir il fallait le tester,et ce n'était certainement pas son allié Super Saïyen qui allait le faire mais bel et bien Rydia et certainement avec elle la jeune fille blonde qui était encore enfouit sous les décombres de l'immeuble précédemment détruit...

Deimos était en fin de compte un Kowak,intéressant pour la suite sachant que les Kowaks font partis des meilleurs combattants de l'Univers,et qui sait le nombre de race qu'il y a en ce monde.Enfin bref,ceci fit sourire une nouvelle fois Sarashi intérieurement qui pourtant,ne souriait pas et gardait son air neutre habituel,dénudé de sentiments pour le moment,c'était ce qu'il fallait pour l'instant.Il n'écouta pas les dires de Deimos qui s'adressait à Rydia et se contenta de fixer celui qui serait certainement son adversaire,le jeune jumeau blond.Il pensait:

*Donc ça devrait être contre lui que je vais me battre...Voyons voir ce qu'il sait faire,je vais pas commencer par m'avancer dès le début,il vaut mieux se méfier des mages,ils sont des rares êtres à pouvoir maitriser des pouvoirs magiques qui sont parfois dangereux et mortels.Sa force à lui ne s'est pas vraiment réveillée,elle reste à un niveau stable mais assez élevé.Son énergie spirituelle en revanche est moins grande que la mienne,peut être qu'il est pas très reposé.On verra si je peux en profiter un peu...En attendant c'est le mode défense qui joue...Je compte sur toi bouclier magnétique pour les attaques à distance...Hé mais!Les attaques à distance!C'est ça leur point fort certainement vu qu'ils maitrise des pouvoirs magiques,sachant qu'il y a un bien plus grand nombre de sorts à distance qu'au corps à corps ils ont besoin d'entraînement dans ce domaine là...Peut être que je pourrais profiter de ma vitesse et un peu de technique combinée à certaines attaques pour l'avoir.Fin bon faut voir comment il attaque et c'est quoi son style de combat...Je pense que je saurais m'adapter...Espérons le...Non!Je n'espère plus maintenant...Ça suffit,et puis j'ai un second souffle et même un troisième au cas où,je dois pas trop m'en faire,faut foncer parfois...Je vais faire ça quand il le faudra...Allez un peu de nerfs!*


Sa réflexion intérieure personnelle étant finie,il ne se lança dans rien.Sans bruits,sans faire le moindre souffle il se rendit en quelques sorte "immatériel" en se déplaçant à l'autre bout de la planète à vitesse supraluminique,cette fois ci pour créer une illusion parfaite,impossible par tout être existant d'identifier des mouvements aussi rapide.Il était donc si on peut dire à deux endroits en même temps,cela étant dû à un certain effet d'optique parfait,le rendant quasi-inatteignable physiquement.C'était juste une précaution parmi tant d'autres,puis pour confirmer et rendre encore plus réelle cette illusion il y avait la défense instinctive et naturelle du Super Guerrier,le bouclier magnétique qui servait à dévier ou renvoyer des attaques ne surpassant pas cette défense en intensité,sa force défensive étant passée de 2 à 5 fois sa propre force offensive grâce à son précédent entraînement au Kaïoshinkai.En revanche aucune idée si ça allait suffire pour le moment,au pire il y avait les techniques défensives "supérieures" comme la Supernova Repulsion,ce champ de force capable de raser une planète voire pire à sa puissance maximale,puis aussi pour l'endurance ou la résistance,enfin pour augmenter la plupart de ses aptitudes il y avait toujours la Sayajin Ikari ré-utilisable autant de fois qu'on le veut et le stade suivant de la transformation en Super Guerrier de niveau 1,soit le niveau 2 ...

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Dim 17 Juil - 23:28

"À ta place j'écouterais Deimos...Rydia!"

Dit-une voix derrière Deimos.Cette voix était reconnaissable entre mille.Lorsqu'on regardait derrière,on vit nul autre que le chef de l'alliance des défenseurs habillé de ses vêtements civils.Soit un long manteau noir,un chandail blanc un pantalon jeans et des souliers de sport blanc.sur son torse il y avait une ceinture à la diagonale qui portait un fourreau.Dans ce fourreau il y avait un katana dont le manche était très facilement reconnaissable par Deimos.Car sa regrettée rivale l'avait un jour manipulé.Très discret à son poignet il y avait un bracelet de cuir avec le mécanisme de la lame de sa dague de la mort.Cette petite dague semblait bien commune mais une puissance redoutable s'en dégageait.Les mains dans les poches,il regarda Rydia avec un air discipliné mais démontrant bien qu'il s'adressait à elle comme un avertissement.

"Il est vrai que tu risque fort de passer un mauvais moment...mais pas seulement en sa compagnie...en la mienne aussi..."

Il leva le bras avec le poing fermé et le rouvrit.Des dizaines de ses hommes,apparemment tous spécialisés dans les art martiaux et la magie atterrirent en demi-lune derrière lui,Deimos et Sarashi.

"Et oui...je ne suis pas venus seul...chacun des hommes ici présent ont été formé aux art martiaux et à la magie et ils sont tous prêts à se battre pour faire en sorte d'empêcher l'arrivée du dieu destructeur.Tu ne sais pas à quoi tu t'expose en laissant ces petites pestes libérer Ozai.Si tu préfère les aider plutôt que de les en empêcher alors je n'aurai d'autres choix que de te bloquer la route...même si je doit utiliser la manière forte."

Il savait bien sur que Deimos était là mais ce n'était pas vraiment le moment des retrouvailles.Il tourna son regard un instant vers Deimos en souriant.

"Tu remercieras ton élève...c'est elle qui m'as mis sur ta piste."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 25
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Jeu 21 Juil - 21:18

Alors que Kaliya s'apprêtait à se rendre au labyrinthe sacré pour libérer de son tombeau le dieu tant convoité, Deimos en profita pour se téléporter à courte distance afin de lui donner un coup de poing dans le dos qui l'envoya tout droit dans un immeuble, qui ne tarda pas à s'effondrer à cause de l'impact monstrueux. Hiruko fronça les sourcils en constatant que la tâche serait bien plus difficile que prévue. Se débarrasser de ce type ainsi que du saïyen qui l'accompagnait était pratiquement impossible, sauf si les deux jumeaux jouaient bien les différentes cartes qu'ils avaient en main. Avant de se concentrer sur Sarashi, le jeune mage tourna son regard vers Deimos. Ce dernier venait d'emprunter sa véritable forme de combattant, à savoir celle d'un lézard. Tout ceci n'impressionnait pas le jeune blond, qui finit par se mettre une bonne fois en position d'attaque et prêt plus que jamais à attaquer son ennemi. Mais l'arrivée surprise d'un nouveau gêneur allait tout chambouler pour Rydia ainsi que les jumeaux. Peter, le fameux héros des Défenseurs, arriva sur le champ de bataille entouré de ses hommes de mains. A voir cette petite armée qui leur faisait face, Hiruko se disait que ce ne serait pas un combat équitable. Il ne pouvait s'empêcher de ricaner malgré tout avant que sa sœur ne ressorte des décombres pour se remettre à ses côtés, fixant les nombreuses personnes qui leur faisait face...

- J'imagine qu'il va falloir tous les dégommer pour avoir la paix ?

- On dirait bien que vous avez fait appel à toute l'armée. C'est fantastique, on va pouvoir jouer aux petits soldats avec vous. Nous allons rendre les choses intéressantes, car ce n'est pas du jeu si le combat est inégal.

Kaliya décida finalement de rester pour combattre aux côtés de son frère principalement, afin de prouver aux ennemis qu'elle ne cherchait pas à fuir par lâcheté. Celle-ci se mit s'abaissa en posant sa main plate sur le sol, faisant apparaître par la suite un symbole de couleur rouge. De légères lignes se tracèrent ainsi donc sur la terre ferme jusqu'à ce qu'elles se dirigèrent tout naturellement vers certains hommes de Peter. Certains gardes se mirent à ressentir quelques sensations étranges dans tout le corps, dégageant par la suite une aura rouge. Soudainement, les hommes ayant étaient touchés par ce sortilège se mirent à se rebeller contre le reste de la troupe, commençant à se battre jusqu'à la mort. Les jumeaux rigolèrent de leur côté pendant quelques secondes, avant de redevenir sérieux et faire front à Peter ainsi qu'à Sarashi, laissant Rydia s'occuper du lézard...

- Maintenant il s'agit d'un combat équitable. Je suppose que tu ne vois pas d'inconvénient à ce que je sois ton adversaire dans ce combat, Peter ?

- Pourquoi lui poser la question alors qu'il n'a pas d'autres choix que de se battre au lieu de glander ? J'adore quand tu joues ta vilaine, sœurette.

Kaliya ne répondit pas à la question de son frère, comprenant par là qu'elle était tout bonnement ironique. Elle se mit en position de défense sans tarder, faisant un signe de la main à Peter afin de lui dire de se ramener pour en découdre avec lui. De son côté, Hiruko fonça en direction de Sarashi à vive allure afin de lui donner un coup de coude en plein visage, enchaînant par la suite par un coup de pied qui le projeta en direction du clocher de l'église où il s'écrasa. Sourire aux lèvres, ce dernier attendait que Sarashi revienne dans le combat pour qu'ils puissent continuer à se battre...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rydia
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 181
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 26 Juil - 20:53

Rydia n'écouta que vaguement Deimos, passer un mauvais moment? C'était un peu ce qu'elle recherchait, aussi cette menace avait plutôt tendance à l'exciter qu'à l'apeurer. L'ex tyran se téléporta et frappa Rydia en plein visage, l'envoyant quelques mètres en arrière. La jeune femme ne s'était pas préparée mais ne fut pas pour autant déstabilisée par cette attaque qui ne servait que d'amuse-gueule. Elle se releva tranquillement et entendit une voix, LA voix, celle du chef des Défenseurs, celle du type que l'invoqueuse a envie de crever. Elle baissa sensiblement la tête, ses cheveux cachèrent son visage mais l'on sentait à son aura qu'elle affichait un large sourire mêlant sadisme et excitation. Kaliya décréta qu'elle allait devoir affronter Peter, cela ne fit pas plaisir à la mage qui se retrouva quasi-instantanément derrière la jeune blonde pour lui dire sur un ton dénué de vie:

"Je vais m'occuper de lui..."

Son visage était encore partiellement caché mais déjà elle montrait un tout autre intérêt pour cet affrontement qui n'était jusqu'à maintenant qu'une perte de temps sur son planning. L'invoqueuse ne perdit pas plus de temps, et se mit à marcher vers Peter lentement, se laissant le temps d'augmenter encore un peu sa puissance physique et sa résistance via l'utilisation de sa chimère, lorsqu'elle fut prête, sa jambe droite la propulsa à une incroyable vitesse vers son adversaire qu'elle s'était auto-assigné, ses bras bien que faible en apparence enchaînèrent de violentes attaques qui rappelèrent rapidement que cette force n'était pas que due à son propre corps. À mesure que les coups fusaient, son corps produisait de l'adrénaline en masse, faisant augmenter son rythme cardiaque à un point que quelques vaisseaux sanguins de ses yeux éclatèrent, donnant à son regard une touche de folie qui se mêlait à un intense désir de combat. Son corps semblait hors de contrôle puisqu'il continuait de frapper alors même que ses tissus musculaires se déchiraient doucement mais toujours avec une certaine brutalité. Sa peau rougissait à vue d'oeil comme si elle surchauffait de l'intérieur. Mais ralentir était hors de question, et son corps avait atteint une résistance physique suffisante pour ne plus broncher, elle avait juste à attendre que sa cible se loupe et se fasse détruire la boîte crânienne d'un seul et unique coup. Certes elle s'abimait de l'intérieur, mais il suffisait d'un sort de soin pour effacer toute les douleurs qu'elle ressentait. Le joyau? Ozaî? Tout ceci était déjà bien loin de son esprit et ne l'intéresserait plus tant qu'elle ne se sera pas occupé de Peter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Ven 29 Juil - 2:42

Alors que Deimos venait de frapper Rydia avec son poing afin de la propulser à plusieurs mètres, celle-ci se releva sans vraiment réagir à son offensive. Celle-ci ne semblait pas dans le combat, et l'arrivée de Peter expliqua plus au moins l'indifférence de la jeune femme envers le tyran. En effet, ces deux derniers étaient rivaux depuis fort longtemps. Deimos pensa alors que Rydia avait pu sentir la force du chef des Défenseurs non loin du lieu du combat, ce qui devait probablement la déstabiliser en sachant qu'il était toujours là afin de sauver le monde. L'ex-tyran la regarda bouillir de l'intérieur, celle-ci se dirigeant d'un pas lent vers Peter. A première vue, elle semblait assez remontée contre lui, au point même d'insister auprès de Kaliya pour l'affronter. L'entente entre mages ne semblait pas très bonne, et ceci pouvait être dangereux pour l'équipe adverse. Laissant tomber les bras le long de son corps, Deimos remarquait bien qu'il ne combattra pas finalement contre Rydia. Ce dernier aurait très bien pu mal le prendre et se mettre en colère en voyant son adversaire l'ignorer totalement, mais le kowak préféra ne pas prêter attention. Il voyait même dans l'attitude de la jeune femme une grosse erreur qui risquait de coûter cher à son équipe. Laissant désormais les deux rivaux de toujours en face à face, son regard se porta finalement vers la jumelle...

* Rydia est sur le point de faire la plus grosse erreur de sa vie. En même temps, sa bête noire me laissera assez de temps pour éliminer la gamine. De cette manière, je pourrai détruire ce fichu joyau et empêcher la libération d'Ozaï. *

D'un air confiant et le sourire aux lèvres, Deimos se tourna ensuite vers son jeune coéquipier qui faisait face à Hiruko. Il n'avait pas perdu beaucoup de temps pour déployer sa puissance contrairement au mage, ce qui pouvait le mettre dans de sales draps pour la suite du combat. L'ex-tyran interviendra si ce dernier était en danger, quoi qu'il arrive. Les yeux du kowak se fixèrent ensuite vers les hommes de mains que Peter avait amené sur le terrain. Ceux-ci se battèrent à coups de poings et magie suite à un sortilège de Kaliya. Le nombre de personnes devaient être assez bien équilibré dans les deux camps, ce qui promettait une belle bataille. Mais Deimos n'était pas venue pour le divertissement ou encore même pour rigoler. Face à face à la jeune blondinette, l'ex-tyran prit la parole sur un ton sérieux, faisant un clin d'œil à Peter qui lui avait demandé un peu plus tôt de remercier Maïa qui était en quelque sorte la cause de sa présence...

- Tu ferais mieux de me donner ce joyau si tu ne veux pas passer le reste de ta vie dans les profondeurs de l'Enfer. Ce n'est pas parce que tu es une gamine que je vais retenir mes coups, bien au contraire.

Sans perdre un seul instant, Deimos se mit en position de défense. Ce dernier était prêt à affronter la jeune blondinette afin de lui dérober le joyau, qu'il voulait détruire à tout prix pour éviter une catastrophe qui mettrait en péril sa famille. Des ondes positives étaient également envoyées à son jeune coéquipier, qui devait affronter le frère de Kaliya...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Mar 9 Aoû - 15:33

Tout avait l'air d'aller très vite.Comme l'avait voulu Sarashi,son adversaire le jumeau fut celui qui chargea le premier.Celui ci ne prit pas de temps pour l'attaquer de manière rapide et efficace malgré que ses premiers coups soient assez simples techniquement parlant.En revanche ils ne l'étaient pas pour éviter ou les parer puisque la situation qui se présentait là forçait le Super Guerrier à regarder quand même les autres du coin de l'oeil au cas où l'un d'eux aurait besoin d'aide ou même encore car il était méfiant des mages en ce moment même,ils pouvaient certainement tenter des attaques sournoises,que ça soit combinées ou par derrière.Cette attention étant portée à trop d'endroits et de personnes en même temps,en plus de leur puissance assez élevée avait rendu moins concentré le jeune homme d'une vingtaine d'année sur son combat contre ce certain Hiruko.Son adversaire l'avait plutôt surpris car il ne l'avait pas attaqué en lançant un sort mais avait opté pour une attaque physique.Il lui asséna d'abord un coup de coude en plein visage,comme pour vouloir lui déformer celui ci puis enchaîna par la suite par un coup de pied après avoir projeté le Saïyen en l'air.Ce coup de pied l'envoyer comme qui dirait valser et il s'écrasa contre le clocher d'une église de la ville où tous les combattants se trouvait à savoir Karakura City.Sarashi n'avait pas pu anticipé les coups malgré le temps qu'il avait durant la course effrénée du mage en sa direction.Enfin ceci ne l'avait pas réellement fait bien mal.Il était déjà très fort,costaud physiquement,ceci grâce à ses entraînements incessants et ses quelques combats peut être pour certains spectaculaires (notamment contre Shenron au Kaïoshinkai) etc...

Il était loin d'être fatigué,son endurance étant un de ses principaux atouts et puis le combat avait à peine commencé.Néanmoins il ne pouvait pas renier le fait qu'il n'avait pas trop apprécié le coup de coude dans le visage bien que celui ci ne fut pas froissé plus que ça.Enfin voici ce qu'il se passait un peu dans ses pensées:

*Prise de décision de sa part...Alors attaque physique,deux coups,projection de plusieurs dizaines de mètres contre un bâtiment.Moyens pour contrer: Pas mal de trucs mais ça reste à voir si ça atteint son but...Bon et bien je me suis assez reposé sur ce genre de cloché étrange.On va entamer un peu d'échauffement et un test.Hésitant entre attaque physique et à distance j'vais utiliser les deux...Enfin j'espère que la chance me sourira mais bon je ne suis pas plus inquiet que ça...*


Le Super Saïyen qui était toujours dans les quelques débris contre ce cloché presque entièrement détruit intensifia son aura dorée puis produit volontairement une vague kikoha ascendante et descendante ainsi que circulaire autour de lui-même pour détruire complètement l'église d'une traite.Sasa restait à flotter dans les airs,sans réelle position.Il n'affichait ni sourire ni marque de peur.Un visage tout à fait neutre,et sérieux un peu comme à son habitude,la bienveillance était mise de côté pour le moment.Enfin ce n'était guère important.Maintenant il fallait voir un peu comment le mage se défendrait,par parades physiques ou bien défense magiques ou même les deux pour plus de sécurité.Ensuite il faudrait analyser quels types de sorts il serait capable d'utiliser.Sarashi établit assez rapidement une manière d'attaquer,à première vue elle allait être assez efficace mais cela ne voulait pas dire qu'elle était à 100% de chances de réussite malheureusement pour lui.Il utilisa la technique du Zanzô Ken,technique consistant à envoyer dans la rétine de l'adversaire ou du moins créer l'illusion à son entourage d'avoir des clones de soit même,enfin être à plusieurs endroits en même temps.Il créa environ quatre mille images de lui même placées un peu partout dans les airs et autour de son adversaire puis les envoya foncer en direction d'Hiruko,bien sûr celles ci n'allaient rien pouvoir faire,ce n'était qu'une sorte de distraction,une première vague.Le "vrai" Sarashi se téléporta non loin de lui puis usa de son séisme abyssal pour produire un réel séisme venant presque comme qui dirait des entrailles de la planète .Celui ci fut suffisamment puissant pour soulever le sol et les environs où se trouvait Hiruko d'une dizaine de mètres.Pendant que la terre bougeait et que ses illusions fonçaient sur le mage il enchaîna très rapidement par une onde de choc assez puissante qui projeta son adversaire en l'air.Le laissant entouré et "sans" issue face aux illusions qui avaient gagné de la distance pour l'atteindre mais allaient disparaître d'ici peu de manière volontaire...

Tout de suite après sa vague Kikoha lancée,le Super Guerrier se téléporta non loin de là où il s'était écrasé tout à l'heure,flottant toujours dans les airs à une dizaine de mètres du sol.Il posa alors ses mains avec les doigts écartés de chaque côté de sa tête au niveau des tempes et émit à son adversaire ainsi que malheureusement à toutes les habitants de la ville en face de lui (qu'ils soient non loin de lui ou à l'autre bout de la ville) un flash très puissant.C'était bel et bien le Taiyoken,cette technique avait certainement aveuglée le mage pour un minimum de 40 secondes,en plus de cela et ce qui est spécifique à Sarashi elle avait troublée l'ouïe et les autres sens de l'orientation de son adversaire et des autres victimes "flashées" par le Guerrier de l'Espace.Le mage allait certainement se trouver dans une assez mauvaise situation en plus de la sensation dans laquelle il pouvait se sentir en ne voyant plus rien,n'entendant que des bruits déformés et ayant le sens du toucher en quelques sorte"brouillé".

Sassa rajouta une couche en lançant un Laser Beam aveuglant de couleur blanche droit sur son adversaire pour être sûr de l'aveugler un minimum de temps.Il chargea au moment où les illusions "traversèrent" le mage (car ce n'étaient pas des corps physiques) et disparurent en ayant accomplit normalement leur tâche avec succès,soit celle de distraire de manière rapide l'adversaire.Il se déplaça de manière très rapide en direction de son adversaire et l'enchaîna de coups de pieds alors qu'il préparait deux orbes énergétique ultime des éléments.L'attaque au coup de pied ne dura le temps que d'une vingtaine de coups puis Sarashi asséna en "enfonçant" une de ses orbes très précisément sur le plexus de son adversaire,certainement dans le but de lui couper la respiration momentanément,le fait que celui ci ne soit pas très musclé lui poserait préjudice et augmentait peut être les chances que sa respiration soit mise à dure épreuve...

Shouyu projeta donc grâce à son orbe le mage mais ne s'arrêta pas là.A peine son adversaire fut projeté d'un mètre que Sarashi se téléporta derrière lui pour le réceptionner en "l'attendant" avec le coude de son bras à la main "vide",le coude étant placé de façon à taper dans la nuque et les vertèbres d'Hiruko ce qui fit qu'au contact il entendit un petit craquement,peut être que le jeune homme de 21 ans avait cassé quelque chose...L'autre main possédant la seconde orbe énergétique chargea en plein milieu du dos du jumeau,peut être pour lui broyer la colonne vertébrale si celui ci ne possédait pas la résistance nécessaire,même si ça étonnerait le Saïyen qu'il réussisse du premier coup à lui faire un réelle entaille dans le dos qui pourrait handicaper son ennemi pour longtemps.Il ne sous-estimait surtout pas son adversaire,si ça se trouve sa petite combinaison économique en énergie mais assez efficace n'avait pratiquement rien fait au mage...

L'adversaire du Guerrier de l'Espace fut donc projeté une nouvelle fois mais du sens opposé à sa précédente projection par la première orbe énergétique.Il alla s'écraser d'abord contre le sol,glissant sur lui et endommageant peut être ses vêtements ou bien le devant de son corps (car il s'était écrasé sur le ventre vu que l'attaque précédente venait de derrière).Il tomba ensuite dans une des failles de la terre qu'avait produit Sarashi suite à son séisme abyssal.Le Saïyen referma la terre sur elle même en ré-utilisant sa technique.Il n'avait aucune idée si son adversaire tombait dans le vide ou non mais ce n'était pas ça l'important,il fallait qu'il eu été efficace durant sa combinaison...

Par pure sécurité Sarashi se téléporta à courte distance avec son déplacement supraluminique assez loin de la terre remuée et de la faille qui fut refermée par lui même.Attendant que son adversaire sorte et lui laissant tout de même le temps de ne plus être sous l'effet de son précédent Taiyoken.Restait à savoir si en sortant le blondinet verrait sur le corps de son adversaire les traces de l'éventuelle efficacité de son attaque,ou l'inverse,l'inutilité de sa combinaison.Il restait tout de même sur ses gardes,son bouclier magnétique toujours actif et son aura toujours en marche pour lui procurer un surplus d'énergie et de force.Il était repassé en position défensive,à présent bien plus concentré que quelques minutes avant d'avoir été la cible des coups du mage,il pouvait se défendre sur tout "son entourage" à 360° mais il gardait tout de même une attention spéciale au jumeau qui lui avait montré qu'il était un adversaire de taille ...

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Jeu 18 Aoû - 19:37

En voyant Rydia se mettre devant Kaliya,Peter fronça légèrement les sourcils gardant toujours et encore un air sérieux et discipliné.Cette femme selon Peter était beaucoup trop aveuglé par la haine pour être consciente de ce qu'elle faisait.Une brise vint s,installer entre eux alors que le chef des défenseurs n'arrêtait pas de regarder Rydia en face.Il ne dit que ces paroles qu'il ne lui avait jamais dit auparavant

"Je ne le redirai pas une autre fois Rydia...ne te met pas en travers de ma route.Je n'ai pas besoin de toi cette fois pour me mettre des bâton dans les roues."

Mais l’invocatrice décida de faire la sourdine et fonça quand même en direction de Peter.Ce dernier n'eut d'autres choix que de riposter et de tenter de l'arrêter.Bien qu'elle aie une excellente force physique,elle n'avait que très peu de vitesse.Pendant qu'il esquivait les coups de Rydia et tentait de les parer,il remarqua que son aura s'était mélangé à une autre.Elle avait utilisé la puissance d'une chimère pour tenter d'égaliser le combat.Mais elle n'était pas une experte en art martiaux et ça c'était en avantage que le chef des défenseurs avait.

À un moment quand Rydia avait la garde baissé et qu'elle s'apprêtait à donner un coup,Peter se tassa sur le côté,lui prit le bras et la mit au tapis férocement avec sa jambe lui tordant ainsi le bras à la limite de le casser.

"Tu ne sais pas dans quoi tu t'embarque Rydia...tu sais également que cette créature est dangereuse,Tu veux me battre oui très bien,mais qu'auras-tu à combattre lorsque le dieu de la destruction nous auras tué tout les deux?"

Il la relâche férocement et se recula pour lui laisser la chance de se relever. si elle en était encore capable.Il n'était même pas en position de combat mais semblait quand même rester sur ses gardes marchant d'un côté et de l'autre.

"Je suis prêt à tuer tout ceux qui chercherons à réveiller cette divinité maléfique...ne m'oblige surtout pas à faire la même chose avec toi..."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 25
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Dim 4 Sep - 2:17

Alors que tout le monde semblait avoir trouvé son propre adversaire, Hiruko se concentra un peu plus sur le jeune saïyen face à lui. Le clocher dans lequel ce dernier fut projeté s'effondra peu après, quand ce dernier tenta sans aucun doute d'impressionner le jumeau en faisant tournoyer autour de lui des vagues kikohas. Se montrer intéressant, voilà ce que le jeune blondinet aimait faire. Mais apparemment, son adversaire cherchait à lui voler la vedette de ce côté là. Il était peut-être fort pour faire le malin, mais ce n'était certainement pas le cas en combat. Seulement, Hiruko fut prit de surprise lorsque Sarashi lui envoya une sorte de flash dans les yeux afin de créer une illusion, où plusieurs clones apparurent. Il n'y avait rien de plus facile pour le blondinet de repérer le vrai parmi cette flopée de guerriers imaginaires, vu qu'il semblait être le seul à dégager de la puissance. Hiruko ne réagit pas lorsque ces derniers se mirent à foncer sur lui, ayant compris le principe. Il s'agissait juste d'une technique qui servait à déstabiliser, rien de très important. Par la suite, Sarashi enchaîna en déclenchant un séisme qui fit soulever les plaques tectoniques, le terrain devenant complètement déstructuré. Le jumeau prit de l'altitude en attendant de voir la suite, ce dernier étant plutôt déçu pour le moment des aptitudes du jeune saïyen qui n'avait rien montré de très convainquant...

- Tu espères sans doute que je vais tomber dans le panneau ? Je ne suis pas né de la dernière pluie, j'ai parfaitement compris ce que tu cherches à faire.

Malgré le fait qu'Hiruko venait de comprendre la tactique de son adversaire, il se prit une légère projection de force qui l'envoya un peu plus en altitude, suivit d'un aveuglement par flash causé par Sarashi. Le jumeau se retrouva rapidement privé de trois de ses sens, c'est à dire la vue, l'ouïe et le toucher. Ceci fut un effet temporaire bien sûr, rien qu'une toute petite minute qui semblait durer une éternité. Le plus embêtant pour le mage n'était pas la perte de la vision puisqu'il pouvait ressentir la force de son adversaire. L'inconvénient était surtout la perte de l'audition et du toucher, vu qu'il ne ressentait plus aucune sensation dans son corps. Sarashi pouvait bien se tuer à l'enchaîner de coups de pieds par la suite, le mage avait l'immunité de ne rien sentir à cause de la perte du toucher. La minute fut finalement écoulée, Hiruko sentant subitement quelques douleurs sur tout le corps mais rien de bien dramatique, il avait déjà encaissé plus pire que cela durant sa vie. Un sourire s'afficha subitement sur son visage, adressant la parole à son adversaire...

- Pas mal du tout, je me suis trompé à ton sujet. Mais tu n'es pas le seul spécialiste en coups vaches, je le suis autant que toi.

En l'espace de quelques secondes, le sourire s'effaça du visage du jeune blondinet. Apparemment, son adversaire n'avait pas encore terminé son enchaînement et prépara donc deux boules d'énergie dans chaque main qui allait certainement causer de bons dégâts à Hiruko. Ce dernier décida finalement de riposter, se penchant bien en arrière pour éviter le coup au plexus avant de charger son poing pour ensuite le fracasser sur la mâchoire de son adversaire. Le mage espérait bien lui avoir cassé une dent sur ce mauvais coup, voir même deux pour qu'il n'ai plus l'envie de se regarder dans un miroir. Sarashi avait toujours une seconde orbe énergétique prête à être utilisée contre le blondinet, qui prépara bien son attaque à l'avance. En effet, ce dernier fit apparaître subitement un symbole bleu entre lui et son adversaire. L'orbe énergétique traversa ce symbole sans qu'il n'y ai plus aucune trace de l'attaque du saïyen. Hiruko finit par se poser au sol avant qu'un second symbole bleu n'apparaisse derrière son adversaire, l'orbe énergétique lui explosant le dos. Une explosion d'une assez grande intensité se déclencha, preuve que le saïyen semblait être un adversaire redoutable. De son côté, Kaliya s'apprêtait à affronter Peter lorsque Rydia se positionna devant elle, voulant à tout prix se confronter au chef des Défenseurs. La blondinette haussa les épaules, se disant que la jeune femme avait trop peur de se mouiller pour affronter Deimos, qui ne semblait pas très impressionnant pour la petite demoiselle...

- Comme tu voudras, j'espère juste que ton arrogance ne te conduiras pas à ta propre perte. Mais comme je n'aime ni toi et ni le type que tu veux combattre, je vous encourage à vous tabasser jusqu'à la mort.

Sans perdre un seul instant de plus, Kaliya se retourna face à Deimos qui ne se gênait pas de la menacer. Ce dernier voulait obtenir le joyau pour le détruire, objet précieux que la blondinette ne donnera pas aussi facilement. Alors qu'il était en position de défense, celle-ci fonça dans sa direction afin de commencer à le rouer de coups, finissant par donner deux coups de pieds assez puissants dans chacune des côtes de l'ex-tyran. Kaliya termina finalement son enchaînement en envoyant une vague déferlante à son adversaire, ce qui le projeta à l'aide de celle-ci dans un bâtiment où il s'écrasa. Ceci était sans doute une manière de lui rendre le dû qu'il lui avait donné un peu plus tôt...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rydia
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 01/12/2010
Messages : 181
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Lun 19 Sep - 22:08

Rydia ragea de ne pouvoir toucher Peter qui était trop rapide, celui-ci alla jusqu'à ce permettre de lui faire la morale après l'avoir bloqué à genoux, la relâchant peu de temps après, la jeune femme se releva immédiatement, comme si la douleur et tout le reste n'existait plus, ses muscles peu habitués à de telles contraintes semblaient vouloir lâcher mais sa volonté de se battre lui permettait de continuer. Parler de volonté pouvait paraitre fort alors que le combat venait de commencer, mais elle allait là au-delà ce que son corps pouvait supporter, bien au-delà, pourtant cela ne suffisait pas pour exploser la tête à celui qu'elle avait désigné comme ennemi à abattre.
Profitant d'une baisse de régime dans le combat, elle laissa ses muscles récupérer -si l'on pouvait encore appeler cela ainsi- et prolongea cette pause en répondant à son adversaire:

"Je sais dans quoi je m'engage, dans une impasse, depuis que j'ai avancé dans cette voie à sens unique je ne peux plus reculer, et je ne veux pas. Ce qui veulent réveiller ce monstre seront tués par toi? Et bien il va falloir me tuer, mais je doute que tu en sois capable."

Ses lèvres semblaient avoir commencer une autre phrase mais elles s'arrêtèrent trop vite et aucun mot n'était sortit, l'invoqueuse avait vaguement hésité puis avait abandonné l'idée de dire qu'elle se serai tuée bien avant qu'il n'y parvienne. Finalement, cette pause lui avait permis de retrouver vaguement ses esprits, comme si la folie avait cessé de s'étendre au reste de son corps, mieux, comme si elle avait reculé. Rydia inspira profondément, garda ses poumons remplis d'air quelques instants avant de les vider presque entièrement, elle allait devoir procéder autrement pour le battre. Chargeant son mana rapidement, elle invoqua plusieurs chimères....et fusionna avec celles-ci. Cette fois il ne lui manquerai ni vitesse, ni puissance, ni résistance, il aura beau se transformer elle saura garder l'avantage, d'autant plus que cette fois-ci elle n'allait pas y aller de manière barbare. Elle se déplaça une première fois derrière lui, puis une deuxième à côté cette fois-ci, puis de l'autre, la vitesse de ses déplacements fut tel que lorsqu'elle se trouvait à un endroit, sa puissance se faisait ressentir aux endroits où elle avait été auparavant, rapidement une vague image de Rydia se forma au tour de Peter, que ce soit dans son dos ou au-dessus, peu importe où il regardait il y avait toujours cette image rendue floue par la vitesse. Ainsi il ne pourrai pas voir venir d'où venait les coups en l'identifiant grâce à sa puissance, ses déplacements avaient eu un autre but: vider l'air, l'absence de molécules allait l'empêcher de sentir les coups venirs due au déplacement de l'air, ne restait donc que ses yeux, un moyen sur lequel il ne pouvait plus compter puisque la vitesse de la mage avait provoqué un effet d'image rémanente constant tout au tour du chef des Défensuers. Elle lui asséna un seul coup, un seul et unique coup à l'arrière du crâne, la conséquence allait être directe compte-tenu de la puissance qu'elle avait pu accumuler: perte quasi-totale des sens pendant plusieurs minutes, une sorte de mort sans en être une, s'il avait de la chance il allait perdre connaissance et ne pas avoir à faire à cette horrible sensation qu'est celle que l'on a lorsque l'on n'existe pas, que l'on est qu'une simple âme pensante et errante, ne pouvant sentir et ressentir.
Après ce coup la mage s'arrêta et observa où en était les deux autres, mais finalement elle n'avait plus l'énergie pour comprendre, libérant son corps de ses multiples fusions, elle tomba à genoux, le regard vidé d'énergie et dit au sourd temporaire:

"Tu vois...les Dieux ne sont pas un problème..."

Sa tête bascula en arrière et son tronc fut entrainé avec, elle était consciente mais ses muscles en lambeaux ne lui permettaient plus le moindre mouvement, elle était un peu l'opposé de Peter qui lui pouvait bouger sans en être conscient, et elle qui ne pouvait bouger tout en étant consciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   Sam 24 Sep - 16:13

Le tyran fixa longuement Kaliya, qui s'était mise en position offensive avant de se ruer sur lui afin de le marteler de coups en tout genre. Ce dernier fit de même en utilisant ses poings ainsi que ses pieds pour répondre du mieux qu'il pouvait, constatant que la jeune demoiselle ne se débrouillait pas mal du tout. Deimos encaissa ensuite deux coups assez sournois dans les côtes avant d'être propulser en direction d'un immeuble par une vague déferlante de son adversaire. Celui-ci eu le bon réflexe de réagir à temps en essayant tant bien que mal de la repousser à l'aide de ses mains, voyant qu'il reculait petit à petit vers l'arrière. En y mettant une bonne partie de sa force, il finit par réussir à l'envoyer en direction du ciel, celle-ci disparaissant peu à peu. L'ex-tyran ne se relâcha pas pour autant et enfonça son pied dans le sol avant de se ruer rapidement vers Kaliya en l'enfourchant avec son genou, qui vint taper de manière puissante dans son ventre. Ce dernier enchaîna en faisant un tour sur lui même afin de donner un coup de queue à la demoiselle de manière à la projeter vers le ciel, celle-ci prenant de l'altitude...

- Déjà fatiguée ? Je ne sens presque pas tes coups, mais je suis sûr que tu peux faire mieux que ce que tu viens de m'infliger.

Deimos se téléporta sur une courte distance afin d'accueillir Kaliya avec son poing, la projetant en direction du sol où elle se crasha avant de rebondir sur plusieurs mètres. L'ex-tyran la regarda un petit moment avant de lever son doigt vers le ciel, le bout de son index faisant apparaître une minuscule boule jaunâtre. Il était sur le point d'utiliser une technique basique pour ne pas y aller encore trop fort dés le début, une technique que son meilleur ami Heiki lui avait enseigné. Très rapidement, il pointa son doigt en direction de la jeune demoiselle afin de lui envoyer son Rayon Foudroyant. Il ne restait plus qu'à voir si ce dernier allait être efficace et s'il allait réussir à percuter la blondinette...

* Ce sera beaucoup plus rapide que je ne le pensais, ce fichu combat. *

Bien que Deimos pouvait ressentir la force de la jeune fille diminuer peu à peu, il ne pouvait s'empêcher de rester sur ses gardes au cas où celle-ci passerait à l'offensive à nouveau. Les mages connaissaient les tours les plus vicieux et il ne fallait surtout pas les sous-estimer pour lui. Il fixa donc Kaliya, le Rayon Foudroyant se dirigeant à vive allure sur elle...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyau, mon beau joyau ! [Partie 1/2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Karakura City-
Sauter vers: