AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En quête d'invasion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: En quête d'invasion   Sam 20 Avr - 20:28

L’envers du décor de Yumei était parsemé de mystérieuses choses à découvrir. Fallait-il encore en déceler les énigmes et trouver les lieux où se trouvaient ces objets particuliers. Dans ce cas-là on pouvait parler d’artefacts, surtout sur la planète reculée qu’était Yumei. L’objectif du protecteur du corps céleste n’était pas vraiment la découverte de ces choses. Il n’était pas curieux sur ce sujet en fait. Les forêts faisaient et font encore partie de ces contrées spéciales où l’on trouvait assez fréquemment ce genre d’objets aussi magiques soient-ils. Par ailleurs, le blondinet se promenait dans l’une d’entre elles à la recherche d’un éventuel gibier à chasser. Il n’avait pas pris d’armes sur lui puisqu’il n’en avait guère besoin, les poings suffisaient largement même face aux plus farouches et solides créatures  de la forêt. Ce n’était évidemment pas le cas il y a quelques années de cela, lorsque le jeune homme n’était alors qu’un bambin de moins de dix ans. A cet âge-là l’épreuve était bien plus intense mais c’était un bon moyen pour forger un caractère. On ne pouvait qualifier ce genre d’éducation que de Spartiate et rien d’autre en fait…

Dans tous les cas, Shouyu observait chaque arbre qui se situait dans son chemin à travers les bois, le corps entier à l’écoute de ce que la nature offrait comme sons et images. C’est alors qu’un oisillon violet émana d’un nid ancré dans le haut tronc d’un arbre. Son chant semblait plaintif. En fait, ce n’était même pas un chant mais plutôt un appel à l’aide que le jeune homme venait de décrypter. Bien entendu, il ne parlait pas la "langue" des oiseaux mais par déduction des variations de puissance des sons de l’animal, il comprenait par-là que ce dernier avait fait appel à une sorte de sixième instinct propre aux animaux, en particulier avant les catastrophes. Cependant, il n’avait pas conscience de ce qui se préparait, d’ailleurs rien ne semblait pencher vers la confirmation concrète de ce cri plaintif. Ainsi, le jeune homme continua sa route en s’engouffrant de plus en plus dans la forêt, marchant lentement mais sûrement en tâtonnant des mains sur les arbres tout en avançant. Ce phénomène étrange auquel il avait assisté commençait à lui trotter dans la tête. S’il ne se passait rien de spécial dans cette forêt isolée, alors pourquoi l’oisillon avait agi de la sorte ?


*J’ai un mauvais pressentiment...  Ce genre de réaction n’est pas naturel, surtout par rapport aux circonstances actuelles. Tiens, peut-être que ça vient de là-bas après tout... Je vais aller voir.*

Ainsi, le Guerrier de l’Espace s’enfonça un peu plus dans l’étendue boisée, la lumière se contrastant avec l’obscurité qui prenait par ailleurs une place de plus en plus importante. La biodiversité semblait moins présente. Les arbres et les plantes se ressemblaient. D’étranges bruits parsemaient le sol. Des fricotis, grincements, craquements étaient au rendez-vous. Le jeune homme sentait qu’il écrasait parfois des petits vers ou insectes par le simple fait qu’un bruit dominait les autres qui se trouvaient près de lui. Il en fallait néanmoins bien plus pour lui faire peur et son enfance dans ce genre d’environnement, hostile qui plus est, l’avait habitué à ne pas se laisser surprendre. Cela n’excluait pas la possibilité que quelque chose de nouveau fasse surface. Après tout, l’évolution des espèces était active en permanence. Donc, mis à part passer tous les jours au même endroit, on ne pouvait qu’être étonné du chemin que la nature avait décidé d’emprunter. Il valait mieux rester vigilant pour le jeune guerrier qui redécouvrait le site. Afin d’être plus ou moins tranquille face aux bêtes qui peuplaient les lieux, il fit une torche avec sa main dont il fit émaner une flamme. Cela allait non seulement lui permettre de mieux voir mais aussi d’écarter sans violence les animaux qui s’approchaient un peu trop de lui...

*Ah, un petit rai de lumière !*


Quelques dizaines de mètres parcourus suffirent au jeune homme pour que sa vision s’éclaircisse en grande partie, sa torche n’étant plus utile. Il la fit donc disparaître aussitôt  avant de se frayer un chemin en retirant de devant lui les diverses lianes, feuilles, branches et autres obstacles, restant tout de même assez discret. Il put ainsi voir une petite clairière au milieu de cette forêt sombre. Il scruta les alentours sans pour autant ressentir de force à proximité donc s’avança pour être au milieu de la clairière qui abritait un court d’eau, suffisamment profond et large pour y abriter quelques êtres vivants, dont des poissons d’eau douce. Le jeune homme s’accroupit en face de ce ruisseau puis observa son reflet fait par l’eau pendant quelques secondes avant de s’asperger le visage à l’aide de ses mains dans le but de se rafraichir un peu. Il resta fixe devant son reflet sans prendre en compte ce qu’il se passait autour de lui. Sarashi avait tort, il n’aurait pas dû. D’un seul coup, il remarqua que son reflet s’assombrissait en même temps que l’eau et la terre sur laquelle il était agenouillé. Il entendit ensuite un bruit assez atroce, quelque chose passant très vite au-dessus de lui, à quelques centaines de mètres bien entendu. Cela effraya un bon nombre d’oiseaux qui sortirent alertés de leur nid tout comme d’autres habitants de la forêt. Le jeune homme se leva donc subitement pour voir ce qui l’avait tiré de ses rêveries et vit une entité de taille gigantesque flotter dans les airs et qui avait l’air d’atterrir au loin, donc sans doute vers un endroit plat et dégagé.

*A tous les coups ce doit être un vaisseau. Mais qu’est-ce qu’une machine de cette taille peut bien faire ici ? Je ressens pas mal de puissances là-bas, ce ne doit pas être de simples touristes à mon avis…*


Le jeune homme ouvrit grand les yeux tout en suivant du regard l’aéronef. Il se mit ensuite à le suivre tout en dissimulant sa force pour ne pas attirer l’attention. Ainsi il se dirigea de nouveau devant lui, traversant le court d’eau puis la forêt de manière rapide et furtive. Malgré une vitesse convenable et une bonne centaine de mètres parcourue, le jeune homme n’était toujours pas arrivé à la plaine qui se trouvait plus loin. Ce dernier sauta sur une branche bien surélevée et grimpa au sommet de l’arbre sur lequel il était monté pour voir à peu près quelle distance il lui restait, soit environ un bon kilomètre. Shouyu redescendit ensuite puis se décida à passer à la vitesse supérieure, faisant des zigzags entre les arbres afin de passer en étant le moins visible et prévisible possible. Une poignée de secondes suffirent à traverser cette zone où les arbres étaient concentrés en nombre. Mais entre-temps  il entendit d’autres bruits passant au-dessus de lui, sans doute d’autres vaisseaux accompagnant celui qu’il avait vu précédemment. Enfin sorti, il observa le spectacle qui défilait devant lui. Ça n’était pas moins impressionnant. A vrai dire, il n’avait jamais vu autant d’ordre et de gris à la fois.  Le vaisseau mère des personnes qui venaient de débarquer était énorme, Sarashi n’en avait jamais vu d’aussi imposant. La forme de ce dernier était également très originale et la propreté ne faisait qu’embellir un peu plus l’aéronef qui rayonnait même dans le ciel nocturne de Yumei, un peu comme si le Guerrier de l’Espace avait une lune en face de lui. Il s’avança lentement, en prenant toutes ses précautions, se dirigeant vers le lieu d’atterrissage. Son mauvais pressentiment semblait s’être confirmé, il ne savait pas trop à quoi s’attendre mais préférait ne pas être hostile aux premiers abords histoire de ne pas être considéré comme une menace, un danger potentiel. Ainsi cela lui permettrait de cacher son jeu en plus de sa puissance qui avait été cachée en grande partie. Avec un appareil comme un scouteur, qui mesurait la force, on ne pouvait pas le prendre pour un guerrier...

*Bon sang… Mais qu’est-ce qu’il se passe ?*


_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hideshi
Membre

Roi
MembreRoi

Masculin
Âge : 101
Inscription : 22/02/2012
Messages : 20
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: En quête d'invasion   Dim 21 Avr - 17:18



Après de longues semaines à voguer dans le vide de l’Espace, au sein de cette galaxie peuplant des milliards d’individus, des milliers de planètes et des centaines d’espèces, la flottille de l’Empereur des Tetsukiniens venait de déceler la présence d’un groupe de corps célestes, un système planétaire dans une des bordures de la galaxie dans laquelle il se trouvait. Les différents radars postés sur son vaisseau mère ne détectaient pas de réelles présences de vie évoluée sur la plupart des planètes peuplant le système à l’exclusion d’une seule. Il s’avère que cette dernière ait été sur la base de données de la carte galactique. L’homme d’une trentaine d’années se mit donc à consulter l’appareil électronique qui montrait la carte de la galaxie et lut les informations données par cette dernière au sujet de ladite planète habitée par des espèces intelligentes. Apparemment, elle se nommait Yumei et était réputée pour ne connaître les rayons de l’étoile qui était le plus près d’elle qu’un tiers de l’année et à intervalles totalement aléatoires et abritait un bon nombre de ressources intéressantes à exploiter. Cela donnait envie à Hideshi de voir ce qu’il y avait dans cette planète mais il pensait davantage à sa quête, celle de retrouver sa femme et sa fille dont il était séparé depuis maintenant plusieurs années. Comme les conditions étaient suffisantes pour laisser supposer que les deux ou l’une d’entre elles se trouvait là-bas, il fallait donc essayer puisque l’espoir était là. C’est donc ainsi que le Tetsukinien s’avança vers la plateforme de commande, observant le corps céleste au travers de la vitre frontale et panoramique de son vaisseau. Il s’exclama ensuite d’un air enthousiaste, avec un brin de folie dans sa voix, ce qui laissait supposer des ambitions mégalomanes :

- Bon et bien mes chers serviteurs ! Allons rendre une petite visite à cette chère Yumei !! Si jamais vous rencontrez une quelconque résistance face à notre venue, soyez sans pitié. Je ne veux pas de prisonniers, nous ne pouvons pas nous permettre d’en avoir de toute manière puisqu’il faudrait les nourrir. Cap sur cette sombre planète amiral !

-A vos ordres Excellence.


L’amiral donna ensuite les directives aux membres de l’équipage se trouvant dans la plateforme de pilotages et firent pointer le vaisseau vers la planète avant d’enclencher les turboréacteurs. Ils entrèrent assez rapidement dans le champ magnétique de la planète ce qui eut pour effet d’accélérer leur vitesse comme celle des autres vaisseaux qui accompagnaient le bâtiment principal, ces derniers se comptant par dizaines. Pour le moment il n’y avait aucune résistance et cela réjouissait l’Empereur des Tetsukiniens car il pouvait aller plus vite droit vers son objectif, ayant toujours l’espérance d’y trouver les deux êtres les plus chers à ses yeux. Son regard était froid et déterminé, fixe sur la planète qu’il convoitait. Ajouté à ça, un petit sourire narquois ornait son visage, signe d’un penchant pour la mégalomanie, assez spécifique chez lui.  Cela dura quelques minutes, le temps d’approcher suffisamment la planète pour être à son orbite. Le Tetsukinien donna l’ordre à quelques vaisseaux de rester à la position d’orbite autour de Yumei pour garder la voie libre en cas de surprise bien que la planète ne semblait pas être protégée par d’éventuels envahisseurs. Hideshi préférait garder toutes ses précautions afin de ne pas se faire prendre de court, telle était sa stratégie, aussi simple soit-elle. Le reste de la flottille entra dans l’atmosphère de Yumei en ayant pris pour direction une plaine située non loin de la forêt…

- Nous allons nous poser là-bas sur la plaine. Les grandes étendues d’arbres devraient dissimuler nos vaisseaux une fois au sol, du moins en partie. Dans le cas contraire nous utiliserons la fonction camouflage une fois atterris.

Les différents membres de l’équipage qui avaient écoutés leur supérieur hiérarchique se mirent à exécuter ses ordres sans discuter, faisant de leur mieux pour rendre la manœuvre rapide et discrète. Bien entendu, les vaisseaux passèrent juste au-dessus de la forêt dans laquelle se situait quelqu’un qui n’allait pas tarder à les accueillir sans que les forces Tetsukiniennes ne s’en rendent compte. Les aéronefs se posèrent donc après quelques secondes de chute d’altitude puis atterrirent sur la plaine désertique. Dès lors, l’Empereur des Tetsukiniens fit descendre une partie de ses troupes pour qu’elles sécurisent le sol. C’est ainsi qu’un bon nombre de fusiliers et autres fantassins légers se mirent en place pour encadrer une zone de forme rectangulaire autour de là où les vaisseaux venaient d’atterrir. Une petite escouade remarqua au loin une silhouette proprement humaine et en avertit par ailleurs l’amiral du vaisseau mère qui transmit les informations à son supérieur :

-Excellence, la troupe 3-4A vient de détecter une présence, sans doute humaine de par sa silhouette. Elle se trouve à environ deux cent mètres de là où nous sommes. Vous voulez que je les envoie voir qui ça peut être ?

-Hmm je vois… Sans doute quelqu’un d’égaré. Aucune suspicion au sujet du danger potentiel que pourrait représenter cette personne ?


- Non votre majesté, aucune. Ce doit être, comme vous le dites, quelqu’un qui s’est perdu. Je suppose que ce doit être un autochtone qui vit dans la forêt et a été alerté par les bruits de l’atterrissage de nos vaisseaux. Il se peut que je me trompe. Dois-je ordonner de faire feu sur cet individu ?


- Ça ira amiral. Je pense que si j’y vais en personne accompagné d’une escouade ça devrait faire l’affaire. Nous ne sommes pas venus spécifiquement pour envahir mais pour chercher ma femme et ma fille. Si nous évitons de nous faire remarquer en étant hostiles, cela serait mieux et nous perdrions moins de temps ainsi. Préparez vos hommes, je m’y rends.


- Très bien Excellence ! Faites attention à vous.


Hideshi se vêtit d’un plastron à cape noir et gris épais, forgé avec un métal Tetsukinien extrêmement résistant, faisant un signe de la tête à l’amiral pour lui dire de ne pas avoir à s’inquiéter. L’Empereur des Tetsukiniens préférait rester méfiant de tout ce qui était sur cette planète puisqu’elle lui était jusqu’alors totalement inconnue. Il restait à savoir si la personne détectée était hostile à eux ou non.  Fin prêt, il partit avec une bonne douzaine d’hommes d’élite en direction de la sortie du vaisseau puis foula le sol de Yumei pour la première fois, se dirigeant aussitôt vers sa cible en marchand d’un pas assuré et serein. Il scruta la personne au loin dont la silhouette devenait de plus en plus précise. C’était un homme, habillé assez modestement mais assez bien pour ne pas être considéré comme un sauvage de la forêt, ce devait donc être un être intelligent en plus d’être humain. De son côté, le Roi faisant partie de la Fédération Tetsukinienne montrait toute sa grâce en avançant majestueusement vers l’homme, s’arrêtant une fois qu’il était à une vingtaine de mètres de ce dernier, ses soldats à ses côtés au garde à vous sans pour autant montrer une once d’hostilité. Le Tetsukinien s’avança un peu en ouvrant les bras d’un air accueillant et commençant à parler d’un air assuré, faisant semblant de ne pas se méfier :

- Oh que voilà ! Un visiteur ! Nous faisons partie d’un peuple commerçant et nous sommes venus sur votre planète dans le but d’établir des liens avec cette dernière. Pouvez-vous nous indiquer où se situe votre ville la plus proche jeune homme ? Nous ne vous voulons aucun mal je vous assure.

Hideshi mentait légèrement et dramatisait un peu sa situation sans pour autant qu’un seul de ses soldats n’interfère pour dire le contraire et donc démentir, risquer de faire tomber à l’eau le discours du souverain. De toute manière, si quelqu’un se risquait à faire ça il serait enfermé et torturé physiquement mais aussi psychologiquement avant de recevoir une peine capitale, ou être simplement réduit à l’esclavage. La loi était dure en effet mais il fallait faire preuve de force pour soumettre autrui d’après le Tetsukinien. Ce dernier attendit enfin avec impatience la réponse du jeune homme. Il deviendrait un peu tendu si jamais ce dernier ne répondait pas positivement car il était pressé de retrouver Aleyna et Solara, ou du moins une des deux si jamais elles étaient séparées par la distance.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Hideshi le Dim 30 Mar - 14:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: En quête d'invasion   Mar 23 Avr - 18:11

Les secondes défilaient au ralenti pendant que le jeune homme scrutait le ciel, ou plus exactement l’atterrissage des engins venus de l’Espace. Il s’avérait être assez impuissant si l’on prenait un point de vue totalement externe à lui et aux nouveaux venus. En réalité, il préférait ne pas avoir l’air hostile aux premiers abords bien qu’il était assez réticent à voir des vaisseaux de guerre mettre les pieds sur sa planète natale. C’était après tout normal pour lui de se méfier puisque quelques mois auparavant les Démons menés par Gohen s’étaient rendus sur Yumei, semant la destruction dans le simple but de s’octroyer les boules de cristal présentes sur toute la planète. L’invasion fit des milliers de mort et contraignit l’exode des survivants aidés par une dénommée Kumiko. Sarashi, à cette époque, avait aidé à la protection de la planète en vain, submergé par le nombre et la puissance que représentait le Seigneur des Enfers. Il y avait également le fait que toute la planète avait été attaquée, donc de toutes parts et ainsi de manière à surprendre les habitants de Yumei. Le jeune homme n’avait en aucun cas envie de revoir ce scénario se reproduire donc gardait ses réserves sur lui. Si la voie de la diplomatie était possible alors c’était tant mieux, néanmoins il n’allait pas cacher qu’il n’était pas là pour accueillir ces nouveaux venus...

Le Guerrier de l’Espace observa donc les quelques vaisseaux atterrir sans montrer une quelconque émotion, restant donc de marbre face à ce spectacle. Il vit ensuite des centaines et des centaines d’hommes armés descendre des différentes passerelles des aéronefs, comme s’ils étaient venus pour envahir le coin. Néanmoins, il y avait une part de doute dans ces agissements de la part d’étrangers. En fait, Sarashi ne voulait pas intervenir pour le moment car il n’y avait rien à envahir à proprement parler, du moins pas à quelques kilomètres à la ronde. Comme on pouvait le remarquer si l’on se mettait dans les têtes des deux principaux protagonistes, ces derniers ne souhaitaient pas se montrer hostile envers l’autre pour le moment, en attendant donc que l’un fasse un faux mouvement qui serait évidemment fatal. Le vent soufflait fortement pendant cette série d’atterrissage et les mouvements de troupes sur la même zone. Quelques minutes suffirent pour que la nature puisse retrouver son calme d’avant l’arrivée des étrangers. Les cheveux du blondinet partaient dans tous les sens mais il n’en était pas de même pour son regard. En effet, il était en train de fixer l’horizon, observant les moindres faits et gestes des nouveaux venus, en espérant que ces derniers respectent la planète natale du Saïyen. Peu après, quelqu’un vint, accompagné d’une douzaine d’homme. Cette personne était un peu plus grande que les autres et semblait se différencier par sa tenue, ce devait être le chef de ces troupes-là. Ce dernier s’arrêta à quelques mètres de Shouyu, le regard aiguisé de celui-ci, lui adressant quelques mots d’un air assez condescendant:

- Oh que voilà ! Un visiteur ! Nous faisons partie d’un peuple commerçant et nous sommes venus sur votre planète dans le but d’établir des liens avec cette dernière. Pouvez-vous nous indiquer où se situe votre ville la plus proche jeune homme ? Nous ne vous voulons aucun mal je vous assure.

Sarashi fronça légèrement les sourcils. Cela ne semblait pas très honnête comme demande. Surtout après avoir vu autant de soldats, bien armés et des vaisseaux qui ressemblent à tout sauf à des vaisseaux marchands. Le passé aussi jouait sur sa réflexion d’aujourd’hui. La méfiance du protecteur de Yumei était donc de plus en plus grande. L’air très hautain de l’homme roux n’arrangeait pas ses chances que le Saïyen le croie. Mis à part ça, il ne fallait pas oublier d’ajouter la dernière phrase de ce qui semblait être le chef des voyageurs. Le fait que ce dernier dise ceci ne donnait pas envie au jeune homme de le croire, encore moins d’ailleurs. Néanmoins, pour le moment il était vrai que les troupes de cet individu n’avaient fait aucun dégâts si ce n’est sur le sol en atterrissant sur un endroit qui n’était pas prévu à cet effet, donc ce n’était rien. Le Guerrier de l’Espace laissa quelques secondes de silence, se demandant si son interlocuteur allait continuer de faire un discours pour se donner une bonne raison de venir ici. Pendant ce temps il réfléchissait à la réponse qu’il allait lui pondre, essayant de peser à l’avance les mots qu’il allait employer, n’éprouvant pour le moment que de la méfiance. Il se décida finalement à parler :

"- Si vous n’étiez là que pour commercer, jamais, je dis bien jamais vous n’auriez débarqué avec autant de troupes armées. Je ne parle même pas des vôtres en orbite autour de la planète. Si vous êtes venus ici pour massacrer des habitants qui n’ont rien demandés, je ne suis pas prêt à vous laisser faire. Vous ne pillerez rien et vous n’allez pas bouger d’ici. Les planètes sont assez nombreuses dans la galaxie pour que vous attaquiez une autre que celle-ci, qui est pacifique qui plus est. Reculez si c’est vraiment la paix que vous cherchez... Je ne vous dirai pas où se trouve la ville la plus proche. Si vous n’êtes pas hostiles alors vous n’avez pas à vous déplacer armés jusqu’aux dents. "

Au moins ça avait le mérite d’être clair. Le jeune homme était clairement opposé à la venue de ces étrangers qui semblaient déjà avoir agressé la planète par leur simple atterrissage en force, avec une occupation militaire sur une zone. Peut-être était-il en train de paniquer pour rien en fait... A vrai dire, ça ne pouvait pas être confirmé pour le moment, pas tant que son interlocuteur ne réagisse. Vu la vigueur avec laquelle s’était adressé le jeune homme, cela n’allait pas rester sans réaction, du moins normalement. Dans tous les cas, si jamais les arrivants ne coopéraient pas et n’écoutaient donc pas le jeune homme, ce dernier n’allait pas se retenir de les faire s’en aller de force, à moins qu’ils ne prouvent vraiment qu’ils étaient de simples marchands, ce qui était fort peu probable d’après le Saïyen. Pendant ce temps, son regard s’assombrissait légèrement, fixant l’homme roux et retroussant légèrement ses manches. L’heure était sans doute venue de se battre…

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hideshi
Membre

Roi
MembreRoi

Masculin
Âge : 101
Inscription : 22/02/2012
Messages : 20
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: En quête d'invasion   Jeu 25 Avr - 15:03

Après le discours plus ou moins persuasif de l’Empereur des Tetsukiniens, ce dernier se mit à analyser chaque mouvement de la part du Saïyen, essayant ainsi de soutirer quelques informations sur la façon dont il se comportait. Le fait d’être passif pour une fois procurait un certain avantage puisque lorsque l’interlocuteur parlait, il ne se concentrait pas trop sur ses différents gestes qui pouvaient traduire des émotions comme la colère, la joie ou des états d’esprit tels que le stress. Etrangement, le Tetsukinien ne remarquait rien d’alarmant chez le Yumérien, à croire que ce dernier avait une très bonne maîtrise de ses émotions, et/ou bien de son corps en fait. Il n’arrivait donc pas à déceler le moindre sentiment chez Sarashi et donc cela laissait supposer que ce dernier pouvait être tout à fait imprévisible, chose problématique pour un stratège comme Hideshi. En effet, il préférait anticiper, avoir donc un tour d’avance au cas où ça tournerait mal. Malgré ça, il était réconforté par le fait qu’il avait ses troupes avec lui et donc avait toujours confiance. C’est pendant cette réflexion assez laborieuse que l’homme inconnu en face de lui parla :

"- Si vous n’étiez là que pour commercer, jamais, je dis bien jamais vous n’auriez débarqué avec autant de troupes armées. Je ne parle même pas des vôtres en orbite autour de la planète. Si vous êtes venus ici pour massacrer des habitants qui n’ont rien demandés, je ne suis pas prêt à vous laisser faire. Vous ne pillerez rien et vous n’allez pas bouger d’ici. Les planètes sont assez nombreuses dans la galaxie pour que vous attaquiez une autre que celle-ci, qui est pacifique qui plus est. Reculez si c’est vraiment la paix que vous cherchez... Je ne vous dirai pas où se trouve la ville la plus proche. Si vous n’êtes pas hostiles alors vous n’avez pas à vous déplacer armés jusqu’aux dents. "


HIdeshi se mit aussitôt à serrer les dents d’énervement. Il n’appréciait pas que l’on remette en cause ses dires, même s’il ne faisait que mentir dans un but assez fourbe. En plus de ça, et pour couronner le tout d’ailleurs, le Saïyen venait de menacer l’e souverain ainsi que ses troupes, refusant par la même occasion de coopérer, chose que n’aimait pas le Tetsukinien. Ce dernier se mit ensuite à fixer le personnage agressif que représentait le Guerrier de l’Espace d’un air dédaigneux. Le blondinet retroussait ses manches en regardant lui aussi mais avec colère et haine. L’Empereur des Tetsukiniens avait beaucoup de mal à supporter que quelqu’un lui tienne tête de la sorte, que ce soit par les mots ou par les actes. La tension se faisait sentir et ne cessait de monter jusqu’à atteindre des sommets. Une aura grisâtre se mit à faire apparition autour d’Hideshi dont la puissance ne cessait d’augmenter. Il fallait croire que ce pitoyable Yumérien à la piteuse puissance avait mis en colère le souverain de plusieurs dizaines de planètes. Les négociations étaient clairement interrompues et il n’y en aurait certainement pas à l’avenir vu la tournure des évènements. Le Tetsukinien se mit à faire un signe de la main droite puis ses soldats se mirent en position, prêt à faire feu sur l’habitant de Yumei :

- Dans ce cas vous me verrez gré de me céder le passage pour trouver cette ville. Vous ne faites que la sourde oreille de toute manière. Je ne vois pas d’intérêt à négocier avec vous qui n’êtes qu’un pâle citoyen de cette planète. Je ne m’exécuterai pas de toute manière, vos menaces sont insignifiantes comparées à ma grandeur. De plus, nous avons parfaitement droit de posséder une force armée. Elle va d’ailleurs me servir à vous rayer de cette planète. Soldats ! Feu à volonté !! Vous allez voir ce que c’est que de s’opposer à un Dieu-Roi pauvre mécréant !!

Hideshi semblait habité par la folie, il fit un dernier signe de la main en pointant en quelques sortes la cible pour que ses troupes tirent à foison dessus. Ainsi sa douzaine de soldats se mirent à user de leur fusil laser pour mettre hors d’état de nuire l’individu sorti tout droit de la forêt. L’Empereur des Tetsukiniens quant à lui savourait ce spectacle en ricanant durant une poignée de seconde puis généra une boule énergétique grisâtre et utilisée pour écraser ce qui se présentait sur son passage. Il prit ensuite un peu d’élan avant de la lancer de toute la force de son bras droit en direction du nuage de poussière qui s’était formé autour de son nouvel opposant à cause des tirs successifs de ses sous-fifres. Il espérait ainsi rayer totalement de la planète le corps du Guerrier de l’Espace. Cependant, il n’allait certainement pas tarder à être surpris car la force qu’il avait mesurée chez celui-ci n’était pas du tout celle qui lui correspondait réellement. Le combat était donc assez prometteur…

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Hideshi le Dim 30 Mar - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sarashi Shouyu
Modérateur

Masculin
Âge : 97
Inscription : 19/03/2011
Messages : 562
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Chaining Eléments

MessageSujet: Re: En quête d'invasion   Ven 10 Mai - 17:41

Hideshi semblait habité par la folie, il fit un dernier signe de la main en pointant en quelques sortes la cible pour que ses troupes tirent à foison dessus. Ainsi sa douzaine de soldats se mirent à user de leur fusil laser pour mettre hors d’état de nuire l’individu sorti tout droit de la forêt. L’Empereur quant à lui savourait ce spectacle en ricanant durant une poignée de seconde puis généra une boule énergétique grisâtre et utilisée pour écraser ce qui se présentait sur son passage. Il prit ensuite un peu d’élan avant de la lancer de toute la force de son bras droit en direction du nuage de poussière qui s’était formé autour de son nouvel opposant à cause des tirs successifs de ses sous-fifres. Il espérait ainsi rayer totalement de la planète le corps du Guerrier de l’Espace. Cependant, il n’allait certainement pas tarder à être surpris car la force qu’il avait mesurée chez celui-ci n’était pas du tout celle qui lui correspondait réellement. Le combat était donc assez prometteur...

Les paroles fermes et sèches du jeune Yumérien firent vite réagir son interlocuteur à savoir le rouquin. Ce n’était pas de la meilleure des manières d’ailleurs puisqu’il allait rapidement être surpris. Dans tous les cas, Sarashi restait à observer fixement Hideshi avec un regard noir comme la mort. Il était prêt à en découdre, presque comme jamais à vrai dire. Son comportement avait assez changé par rapport aux fois précédentes. Son expérience du combat était certes plus grande comme sa sagesse mais, paradoxalement à ça, son agressivité elle aussi s’était accrue. C’était peut-être dû aux nombreux combats auxquels il avait assisté et/ou participé, ou bien par ses nouvelles connaissances qui avaient un caractère plus actif que lui, dans le sens où ces dernières ne perdaient pas de temps pour agir, préférant donc l’action à la réflexion. Il n’eut cependant pas le temps de se lancer que déjà il se fit charger par les tirs incessants des soldats de l’Empereur. En plus de ça, leur chef lui-même commença à montrer sa puissance en lançant une boule énergétique grise vers le Saïyen. Ce dernier fit rapidement plusieurs tours sur lui-même pour faire apparaître une protection magnétique qui dévia les différents tirs de laser. La dernière boule ne semblait en revanche pas affectée et s’immisçait dans le bouclier magnétique de Sarashi :

*Bon sang mais c’est quoi cette technique ?!*

Pour éviter de se la prendre il se décida à se déplacer sur le côté, frôlant tout de même l’attaque de l’Empereur ce qui dégrada légèrement sa tenue. Il avait eu chaud pour le coup mais il savait bien que c’était une attaque ordinaire pour le moment. Par conséquent il devait encore plus redouter la suite de cet affrontement, qui ne venait de toute évidence que commencer. La boule poursuivit donc son chemin sans avoir atteint sa cible, s’engouffrant ainsi dans les étendues boisées pour emporter quelques arbres présents sur son passage sans que le Saïyen ne puisse empêcher cette destruction de la nature, qui semblait dès lors inévitable. Ce dernier regarda en arrière une dernière fois un peu inquiet des répercutions que la dégradation de la forêt pourrait avoir sur la faune et la flore. Après ça son regard se tourna vers Hideshi et ses sous-fifres bien qu’il ne les voyait pas. Les secondes passaient et finalement le nuage de fumée provoqué commençait à disparaître, laissant à ces sortes d’envahisseurs entrevoir de nouveau la silhouette du défenseur de Yumei. Les soldats reprirent l’attaque en tirant de nouveau à volonté sur le Guerrier de l’Espace qui n’allait certainement plus se laisser faire ainsi :

"- Votre folie vous conduira tôt ou tard à votre perte ! "

Dès ses paroles prononcées avec une voix plutôt rauque, le Saïyen tendit son bras gauche en avant puis fit émaner de son corps une flopée d’éclairs qui s’abattirent sur les soldats situés à la droite d’Hideshi. Par la même occasion, ces éclairs servaient à ouvrir le passage et protéger l’utilisateur des tirs de blasters adverses. Pris de court, les sous-fifres de l’Empereur étaient électrocutés de manière assez sauvage car leur opposant ne souhaitait pas leur laisser ni le temps de souffler, ni la moindre chance de s’échapper. C’est ainsi qu’une belle brochette commençait presque à cuir sous la puissance des éclairs du défenseur de Yumei. Celui-ci semblait avoir du mal à se contrôler, presque au point de vouloir le mal à ces soldats qui portant ne faisaient qu’exécuter aveuglément les ordres de leur supérieur hiérarchique. Il était plutôt dans la logique de « combattre le mal par le mal » et on le remarquait en direct. Les plastrons des tireurs craquelaient à mesure que le temps passait jusqu’à devenir quasiment inutiles, ne protégeant plus grand-chose...

Shouyu ne tarda pas à enchaîner en intensifiant ses éclairs pour projeter à quelques dizaines de mètres la brochette de fantassins qu’il électrocutait depuis déjà une bonne poignée de seconde. Ceux-ci étant neutralisés, il passa aux autres sur lesquels il fonça dessus, suffisamment vite pour éviter les blasters tout en avançant dans leur direction. Il fit un plaquage avec chacune de ses épaules à deux autres guerriers qui les prirent de plein fouet et fouetta leur dos contre le sol, les laissant ensuite se plier de douleur. Il restait cependant encore quatre autres soldats qu’il fallait neutraliser. Le souci était que ces derniers s’étaient mis de chaque côté du jeune homme dans le but sans doute de lui sauter dessus à plusieurs pour l’immobiliser. Ceci se fit sous l’exclamation du fantassin qui se trouvait en face du Guerrier de l’Espace :

"- T’es un homme mort ! Tu vas apprendre à respecter la race Tetsukinienne mon gars ! "

Un problème se posait, et surtout pour les soldats de l’Empereur car lorsqu’ils sautaient ils n’avaient pas la possibilité de revenir en arrière en stoppant leur saut ou ce genre de choses. C’est avec cela que le Saïyen allait les avoir. En fait, il profita de la vitesse avec laquelle ils venaient pour effectuer une projection de force à 360 degrés, les soldats étant envoyés dans le décor comme s’ils venaient d’atterrir sur un trampoline pour être projeté au loin. Ces derniers tombèrent donc à quelques mètres du défenseur de Yumei, chargeant de nouveau et ce de manière synchronisée pour essayer de mettre à mal leur ennemi. Shouyu envoya un éclair immobilisant sur le tireur qui se trouvait à sa droite. L’éclair avait pour particularité aussi de faire un lien, comme si c’était une corde entre le blondinet et la personne immobilisée. Ainsi il profita de ce lien-là pour tirer vers la gauche l’éclair et donc le soldat avec, emportant dans sa vague le fantassin qui était en face de lui puis celui de gauche, ceux-ci partant au loin s’écraser sèchement sur la terre ferme à une trentaine de mètres. Les soldats étant enfin neutralisés, l’attention du jeune guerrier se tourna vers l’Empereur. Il allait pouvoir s’occuper de lui et seulement lui :

"- Je ne serai pas aussi gentil qu’avec vos subordonnés. "

Aussitôt, le guerrier de l’Espace se téléporta en face de son adversaire puis lui flanqua un bon coup de poing au niveau du front pour le faire reculer en arrière de quelques mètres et le poursuivit afin d’échanger avec ce dernier une série de coups de poings, finissant ensuite son enchaînement par une projection de force. Le blondinet resta pieds sur terre puis se concentra sur sa cible un moment avant de prendre un élan avec ses deux bras. Il concentra sa maîtrise de l’air puis envoya une bourrasque de vent en direction d’Hideshi. Celle-ci avait pour aptitude de balayer ce qui se trouvait sur son passage et d’écraser. C’était un peu comme s’il avait envoyé un boulet d’air en direction de son adversaire. Il ne restait plus qu’à savoir si la boule, dans sa trajectoire allait atteindre ou pas sa cible. De son côté, Shouyu se doutait un peu que son nouvel adversaire allait réagir promptement. Ce dernier ne devait pas être Empereur pour rien après tout, du moins normalement...

_________________





Merci de me prévenir lorsque vous avez fini votre présentation que je puisse valider Wink


... Theme サラシ
...








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hideshi
Membre

Roi
MembreRoi

Masculin
Âge : 101
Inscription : 22/02/2012
Messages : 20
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: En quête d'invasion   Sam 29 Juin - 17:52

L’Empereur des Tetsukiniens ne vit pas comment s’était sorti son nouvel adversaire. Dans tous les cas pour ne subir quasiment aucun dégâts de sa boule énergétique grisâtre en plus des tirs à outrance de ses subordonnés il fallait être sacrément rapide, autant voire plus que la cadence de tir des pistolets blasters et fusils lasers, estimée à une quinzaine de coups par seconde. Il remarqua ensuite, en même temps que ses sous-fifres d’ailleurs, que leur adversaire commun s’était en réalité défait des tirs via quelque chose qui les dévia, donc sans doute une protection, une espèce de bouclier semblable à ceux de certains vaisseaux spatiaux. Malgré tout, le dirigeant Tetsukinien  sentait encore la présence de son énergie dans le champ d’action adverse, donc la défense du protecteur de Yumei n’avait pas eu raison de sa boule d’énergie grise, qui continuait donc sa route vers sa cible. C’est ainsi que, toujours dans un nuage de poussière, le Guerrier de l’Espace évita de peu l’attaque, qui partit s’encastrer au fin fond de la forêt, dans un rocher, en ayant dévasté le sol ainsi que des arbres. L’éclatement de la roche se fit entendre au loin et c’est de cette façon-là qu’Hideshi ainsi que ses hommes comprirent que la boule énergétique n’était pas arrivée à destination…

- Ne stoppez pas les tirs !

S’exclama le souverain, visiblement étonné d’avoir affaire à une habilité pareille. C’était effectivement une des rares fois où il ratait cette technique. Son état de choc, léger certes, se voyait toutefois sur son visage puisqu’il avait les yeux grands ouverts au moment où il avait donné son ordre à ses soldats. En même temps il pointait de la main là où devait se trouver  Sarashi pour accentuer sa volonté.  L’instant suivant, le nuage de poussière s’émancipait peu à peu, laissant de nouveau à découvert le défenseur de Yumei, qui s’exclama aussi de manière ferme à l’aide d’une affirmation. Dès lors, le moment de la riposte était venu. Ce "barbare" lança plusieurs éclairs sur les soldats de l’aile droite, par rapport à Hideshi. Ces derniers se plièrent de douleur, au grand malheur de leur chef. Les armures commençaient à fondre pour certaines, craquer pour d’autres jusqu’à en devenir inutiles. Après les avoir suffisamment affaibli, le Guerrier de l’Espace les projeta au loin, toujours à l’aide de ses éclairs. Pendant ce temps, Hideshi  commanda à l’aile gauche le feu à volonté. Aussitôt dit, aussitôt fait, les soldats tirèrent sans arrêt sur l’ennemi de l’Empereur des Tetsukiniens mais rien n’y faisait, ce dernier parvenait à avancer malgré la cadence de tir très élevée…

Deux soldats d’Hideshi se prirent de plein fouet le plaquage de leur adversaire commun, étant rabattus au sol très violemment, assez pour le faire craquer et avoir leur silhouette tracée sur le sol. Il se chargea ensuite assez rapidement des quatre sous-fifres de l’Empereur qui restaient à neutraliser en les emportant comme une vague à l’aide de sa maîtrise de la foudre, sous une forme assez particulière car immobilisant. Ces derniers furent donc envoyés au loin, à plusieurs dizaines de mètres pour s’écraser sur terre, complètement groggys. A présent, il ne restait plus que le dirigeant Tetsukinien et le défenseur de Yumei, l’un face à l’autre et s’échangeant des regards perçants.  Le souverain écouta les vaines paroles de son adversaire qui le mettait en garde quant à ce qui allait se passer. Il n’avait pas du tout peur contrairement à lui, au contraire même. Son sang chauffait, il était excité de cet affrontement et le montrait, les yeux grands ouverts, tel un psychopathe et un sourire plutôt béant qui ornait son visage, montrant ses dents d’un air carnassier :

-Oh mais je t’attends ma petite proie ! Je vais te laisser attaquer pour voir ce que tu as dans le ventre, pauvre vermine. Tu devrais apprendre la modestie, et éventuellement retourner chez tes  parents pour qu’ils refassent ton éducation…

Sans perdre une seconde, le blondinet s’attaqua au chef des Tetsukiniens en se téléportant en face de lui afin de lui asséner un coup de poing au niveau de la tête. Celui-ci visait probablement le front du Roi fédéré. D’ailleurs, en bon provocateur qu’il était, il avança d’un coup sec sa tête pour donner un coup de boule au poing de son adversaire. Hideshi fut projeté quelques mètres en arrière mais il avait montré qu’il n’avait pas peur de prendre en pleine face. Ce dernier avait également montré qu’il possédait une résistance assez grande face à ce genre de coups. Ce n’était pas non plus une pichenette pour lui mais il pouvait en prendre bien d’autres avant de faiblir. Après cela, un combat rapide au corps s’engagea, les deux échangeant des coups  de plus en plus rapides et forts.  Cependant, le Saïyen coupa court à cet échange de coups de poings et de pieds en utilisant une projection de force pour envoyer au loin son adversaire qui se rattrapa en se posant au sol après une acrobatie. Le sourire aux lèvres, Hideshi attendait de voir ce que son adversaire du jour allait lui faire. Celui-ci semblait en fait en train de se concentrer, préparant probablement une attaque puissante. Bien entendu, le rouquin n’allait pas le laisser faire si facilement :

-Oh non non non non non mon ami ! Ne crois pas que je vais te laisser faire aussi facilement ! Ha ha ha !!

Hideshi se mit de suite en course vers son adversaire qui eut malgré tout le temps de préparer son attaque et l’envoya  droit devant lui, donc dans l’axe vers le Tetsukinien qui ne voyait pas grand-chose. Cependant, il sentait quelque chose vouloir l’aspirer en face de lui, comme si le vent le poussait à avancer encore plus. C’était en effet la boule d’air qui balayait tout sur son passage. L’Empereur fit exprès de s’engouffrer à l’intérieur pour être au cœur de l’attaque. Il avait dès lors énormément de mal à bouger vu les vents qui soufflaient dans tous les sens à l’intérieur de cette énorme boule d’air. Il put cependant baisser un bras le long de son corps, visant le sol avec l’index ainsi que le majeur joints. Alors, un mur de terre s’éleva soudainement du sol, celui-ci faisant plus de vingt mètres de haut ce qui était assez pour casser en deux la boule d’air qui devenait alors inoffensive. Hideshi enchaîna ensuite en frappant  sur ce mur pour l’envoyer à toute vitesse vers son adversaire. Au même moment, il  fit surélever la terre derrière le Saïyen afin que ce dernier ne puisse pas reculer et soit légèrement projeté vers le mur qu’il venait de lancer vers lui. De là, l’Empereur des Tetsukiniens continua en générant un second mur qui arrivait par derrière Sarashi et prenait la même trajectoire que son semblable, parfaitement à l’opposé. Par conséquent, le défenseur de Yumei allait se retrouver pris en sandwich, écrasé par l’impact. L’instant d’après, on entendit les deux murs claquer l’un contre l’autre, avec sans aucun doute le destinataire de cette attaque au milieu. Ceci produisit une petite secousse de terre, cependant assez forte pour faire fuir des oiseaux de leur nid dans les étendues boisées :

Tu n’es pas le seul à maîtriser un élément mon gaillard ! Et dis-toi que ce n’est que le commencement ! J’ai envie de m’amuser un peu avec toi.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En quête d'invasion   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête d'invasion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Yumei :: Forêt-
Sauter vers: