AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une collision fatale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une collision fatale   Lun 27 Mai - 13:01

Moi ainsi que Soychiro avions tenter une attaque combinai contre le monstre , mais il arrêta le coup de Soychiro qu'il propulsa loin de lui . Ensuite le garçon au cheveux blanc arriva débordant d’énergie , j'avais presque l’impression qu'il avait une chance contre le monstre . Mais un autre événement m'empêcha de regarder le combat , cette fille qui fit exploser son aura se dirigea vers mon frère et moi pour nous ramener brutalement contre le sol et nous attaquè tout de suite après avec une boule d’énergie assez puissante . Cette attaque me propulsa loin de mon frère . Après avoir récupérer de cette attaque je regarda la fille et lui dit :

<< Je vois tu à décider d'aider ce monstre qui tue pour le plaisir ... qu'il en soit ainsi ! Je ne te ferais pas de cadeaux ! >>

Tout en regardant la fille je vis l'autre sayen crée une grosse boule de feu brillante et se dirigeais vers nous . Soychiro sembler un peux sonner. Je vis la fin du combat entre le garçon au cheveux blanc et le monstre , et ce pauvre garçon fut salement battu . Je ne pouvais pas laisser ce garçon se faire tué , mais la femme arriva pour le sauver à ma place .Elle sauva le jeune garçon et je la regarda prendre une petite pilule . Dans la minute qui suivais elle fut déborder de puissance et elle enchaîna le monstre avec beaucoup de rage , la dernière attaque qu'elle lança sur le monstre créa un épais ecran de fumer . Je devais réfléchir pour trouver une solution de me débarrasser de cette fille et d'aider la femme ... Je trouva la technique parfaite pour à la fois combattre cette fille et aider l'autre femme , la Crusher Ball pouvais être contrôler par ma penser alors je me servi de cette avantage pour attaquer sur 2 front . Je prépara l'attaque et la lança en direction de la fille afin de lui donner des dommages importants tout en me déplaçant dans la même direction que ma Crusher Ball ...Je ne sais pas si on va tenir longtemps contre ce monstre je pense que la terre est perdue ...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une collision fatale   Mer 29 Mai - 12:26

Mitsuomi et moi avions planifier un assaut qui avait fonctionner à 50% mais au moment je lui plaça un coup de pied il me le stoppa avec sa grosse main et me propulsa à quelque mètres de lui . Toujours dans les airs moi et Mitsuomi avions était attaqué par cette fille que nous avons rencontrè à l'institut . Elle prit ma tête et celle de mon frère entre ces mains pour nous ramener au sol avec beaucoup de violence , et attaqua directement avec une attaque puissante qui propulsa mon frère loin de moi . Moi aussi j'avais était propulsé mais dans le sens contraire de Mitsuomi . Je ne s'avais ce qui se passer pour la femme ou le reste des combattants , j'était sonner et je ne comprenez plus rien de ce qu'il m'arrivez . J'étais allonger au sol et mes yeux commencer à se fermer , quand une grosse boule de feux éclata dans le ciel .Je ne pouvais m'empêcher de regarder cette boule , elle procura une sorte d’envoûtement . Mon corps prenait du volume aux battements de mon cœur , petit à petit je me transformer en un gros gorille . Ma puissance était phénoménale , je pouvais détruire la terre à moi tout seul .Je ne s'avais pas ce que je faisait , je sais juste que le gorille géant qui avait prit ma place sembler prendre du plaisir à balancer des vagues d'énergie par la bouche et détruire encore plus cette petite ville qui avait déjà connus la destruction .... Je regarda en direction de mon frère et commença à me dirigeais vers lui pour l'attaqué ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aira
Membre

Masculin
Âge : 23
Inscription : 12/04/2013
Messages : 33
Zénis : 1500
Statut : Neutre
Finisher : Snow and Roses

MessageSujet: Re: Une collision fatale   Mer 26 Juin - 3:27

Pourquoi tu l'a encore sous estimé? Ou non, encore mieux, pourquoi as tu fait confiance a cette femme. Tu t'étais relancé dans la bataille en transgressant l'une des règles fondamentales du combat, jamais relancer deux fois de suite la même technique surtout si elle a échoué. Mais malgré tout tu t'étais relancé dans cet attaque stupide, les pics de glace tailladant les pieds et poings du saiyen qui les pulvérisait, continuant ton flot incessant ce stalactite de glace, espérant que la femme inconnue qui l'avais sauvé du rayon du singe allait vite intervenir, lorsqu'il le voit cracher un rayon... Mais quel manque de classe dans cette technique. En tout cas, cela suffit pour détruire tes stalactites, te forçant a faire un mouvement d'esquive comme tu sais si bien les faire. C'est a ce moment la que le singe allaités aux anabolisants surgit pour te frapper durement du genou dans l'estomac. Tu sens avec une horreur indescriptible tes organes se tordre violemment sous l'impact, a la limite de la rupture. Tu regrette a ce moment la ce corps si faible que tu as du parasiter, ton ancien corps reptilien aurais pu encaisser ce coup sans trop de soucis...

A une vitesse inimaginable, tu finis par rentrer dans une voiture qui tiens miraculeusement sur ses suspensions. Cela finis par venir a bout du reste de tes ailes de glace et des débris de verre et de métaux divers provenant de l'automobile te transpercèrent la peau pour venir se ficher dans la chair du jeune guerrier des glaces. T'a a peine le temps de rouvrir les yeux et d'esquisser un mouvement qu'une masse incroyable te broie littéralement le ventre, le gout métallique du sang t'envahissant la bouche alors qu'il commence a te frapper le visage avec une violence inouïe. Tu décide de laisser la place a Aira, ce dernier n'aurait plus qu'a souffrir a ta place. Pour la première fois depuis des milliards d'années, toi Alma Lodka, avait peur de la mort... Tu ne saurais dire combien de temps il t'avait frappé, ni combien de fois tu avais craché ton sang pour éviter de t'étouffer avec, mais tu n'avais plus de force pour repousser cette chose. Il te restait plus qu'un espoir, que ta "partenaire" décide de te venir en aide. Tu te demandes surtout si elle ne t'a pas convaincu de repartir combattre pour pouvoir mieux fuir. Tu le sens te déplacer, tu remarque le capot de la voiture qui allait se rabattre sur ta tête et finis par dire au singe légendaire


"Tu finira par trouver quelqu'un de plus fort... qui te tuera... et la... je te retrouverais... en enfer... et aucun endroit ne sera assez loin... pour que tu m'échappe"

Et la, l'inconscience ou la mort te pris, t'en savais rien, tous ce qui viens t'accueilir est un froid abyssal et le néant.

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Juggernaut
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 31/03/2012
Messages : 8
Zénis : 0
Statut : Mauvais

MessageSujet: Re: Une collision fatale   Mer 21 Jan - 19:24

Avant même que Juggernaut puisse guillotiner la tête du garçon aux cheveux blancs à l'aide d'un capot d'automobile, la jeune femme qui avait momentanément disparu de la circulation refit une apparition surprise en projetant au loin le gros monstre rouge. Celui-ci se releva rapidement mais la courageuse guerrière ne lui laissa pas le temps de contre-attaquer, faisant sortir de terre deux lézards assez épais qui retinrent les bras et les jambes du saïyen légendaire. Alors qu'il tenta de se libérer de cette emprise en usant de sa force physique, les reptiles en question devinrent lumineux avant de provoquer une explosion de faible importance. La fumée provoquée par cette dernière lui fit perdre quelque peu ses repères. Lorsque le nuage poussiéreux se dissipa de lui même après de longues secondes, Juggernaut pu voir la jeune femme se tenir toujours au même endroit à la seule différence que celui qu'elle venait de sauver n'était plus là. Le gros monstre rouge se mit alors à regarder de gauche à droite de façon à ressentir la force du garçon aux cheveux blancs et la débusquer au cas où celui-ci chercherait à l'attaquer par surprise. Cependant, le saïyen légendaire n'arrivait pas à la ressentir, peut-être parce l'adversaire qu'il avait bien amoché n'était plus apte à se battre. Il oublia donc rapidement ce jeune homme pour reporter son attention sur la guerrière obstinée en face de lui, celle-ci sortant de sa poche une petite boîte contenant probablement des médicaments puisqu'elle en avala un. Rapidement, la puissance de la jeune femme fut décuplée sous le regard particulièrement étonné de Juggernaut. De toute sa vie, il n'avait jamais vu une pilule faire un tel effet à l'organisme humain. Dans tous les cas, il fut rapidement confronté à la rage de la guerrière qui se rua sur lui pour le bombarder de coups qui semblaient affecter le gros monstre rouge puisque ceux-ci étaient concentré en électricité. Le second souffle que le médicament avait octroyé à la jeune femme n'avait pas seulement augmenté sa force de combat mais également sa rapidité, presque inégalable puisque Juggernaut n'arrivait même pas à placer deux ou trois coups consécutifs...

- Espèce de...comment a-t-elle...?!

Au moment où le saïyen légendaire tenta de donner un coup de poing à la jeune femme, celle-ci esquiva en sautant au dessus de sa tête avant de l'enfermer dans une sorte de dôme provoquant de l'électricité statique qui lui infligea de fortes décharges. Juggernaut commença à fléchir les jambes, la douleur devenant de plus en plus insupportable. Il s'obligea même à crier fortement pour mieux supporter la souffrance. Après un long enchaînement réussi, la guerrière cessa spontanément d'attaquer le gros monstre rouge qui, malgré son incroyable résistance, posa un genou sur le sol en signe d'épuisement. Il ne fallut que quelques secondes à celui-ci pour se remettre complètement sur pieds, preuve qu'il était particulièrement pénible et difficile à battre. Néanmoins, la jeune femme était parvenu à le blesser légèrement en raison de ses nombreuses balafres minuscules sur tout le corps. Malheureusement pour ses alliés, son extraordinaire retour dans le combat ne l'avait fait briller que le temps de quelques minutes. Désormais, elle paraissait relativement épuisée de s'être autant acharnée sur l'envahisseur qui avait jugé bon de tout détruire pour retrouver la trace de Deimos. Le saïyen légendaire afficha un rapide rictus sur son visage en quittant le centre du cratère, prenant ainsi de l'altitude jusqu'à être à la même hauteur que son adversaire. Juggernaut ricana un bref instant avant de charger la jeune femme furtivement, lui infligeant un coup de poing dévastateur en plein visage qui l'envoya s'encastrer dans le mur en béton d'un building encore debout. Remarquant que celle-ci ne le traversa pas, faute de ne pas y avoir mis suffisamment de puissance, le gros monstre rouge se rua à nouveau sur sa proie en lui donnant un nouveau coup de poing dans le ventre. Le corps de la guerrière exténuée se décolla du mur pour ensuite retomber dans les gros bras de Juggernaut, qui se chargea sans attendre de former un étau avec ces derniers autour de la taille de la jeune femme. De cette façon, il commença à lui broyer les os jusqu'à lui faire perdre connaissance et compte tenu du fait qu'elle semblait particulièrement à bout, sa résistance allait être mise à rude épreuve...

- Je dois admettre que tu as été la plus impressionnante de tous, pour une femme. Dommage que tu doives disparaître, mon objectif ne peut attendre.

Juggernaut s'assura une nouvelle fois que son étau était bien serré autour de la silhouette de sa malheureuse victime, éclatant de rire avant d'aller lui lécher vicieusement la joue sans pour autant avoir de mauvaises pensées en tête. Il venait de se débarrasser aisément d'un second gêneur bien que d'autres attendaient leur tour. Cependant, le gros monstre rouge pouvait s'estimer heureux que deux d'entre eux s'étaient rangé de son côté afin de lui mâcher le travail...

_________________


Thème Juggernaut - Bring The Pain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 24
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Une collision fatale   Jeu 22 Jan - 14:48

Très loin de l'île où le chaos était indescriptible, la vie poursuivait son cours. Les gens qui marchaient dans les rues ne se doutèrent pas de la catastrophe qui risquait bien de s'étendre jusque chez eux si personne n'intervenait pour empêcher cela. Pourtant, les habitants avaient eu l'occasion de ressentir à plusieurs reprises des secousses de faibles intensités. Pour eux, il ne s'agissait que d'un simple tremblement de terre et la majorité des gens ne s'inquiétèrent pas pour autant, pensant que la nature cessera par elle même de se déchaîner. Malheureusement, ils n'avaient juste pas connaissance des faits contrairement aux combattants résidant sur cette planète, un peu comme Deimos. Ce dernier était chez lui et fut alerté par l'éveil d'une puissance monstrueuse, qui ne figurait pas parmi celle de ses amis. Le guerrier cosmique pu donc en conclure que l'individu possédant cette force n'était pas là pour visiter la planète mais bien pour la saccager, si tel était le cas. Le kowak ressentait d'autres forces en sa présence, dont une qui attira particulièrement son attention. Aussi bizarre que cela pouvait paraître, il ressentait une puissance similaire à celle de sa femme. Se pouvait-il que ce soit elle ? Deimos n'y croyait pas trop en sachant que cette dernière était belle et bien morte. De plus, il s'était rendu sur sa tombe pour y déposer des fleurs il y avait quelques temps, là où elle reposait en paix. Cependant, le guerrier cosmique connaissait bien sa femme et cette dernière l'avait surpris bien des fois. La conclusion du kowak était-elle qu'il ne pu s'empêcher de vouloir aller vérifier par lui même sur place si sa femme était de retour parmi les vivants et par le plus grand des miracles. En même temps, ce dernier n'avait pas trop le choix vu la force grandissante qui s'opposait certainement à celle des autres réunis. L'écart de puissance était bien trop important pour qu'ils puissent tenir suffisamment longtemps. Il leur restait cependant une solution et celle-ci s'appelait tout simplement Deimos, l'un des êtres les plus forts vivant sur Terre. Avait-il seulement encore ce qu'il fallait pour s'opposer à des forces aussi effrayantes ? N'était-il pas trop vieux pour se frotter à plus impressionnant que lui ? La réponse était un gigantesque non ! Le guerrier cosmique n'avait pas peur et avait toujours cette combattivité qui ne l'avait pas quitté avec le temps. Son quotidien était devenu un peu trop ennuyeux et pour une fois qu'une bonne occupation se présentait à lui, il n'allait pas cracher dessus. C'est pourquoi il quitta sa maison sans prendre la peine de refermer la porte d'entrée derrière lui, décollant depuis le sol à toute vitesse de façon à rejoindre la lutte...

* Je dois me dépêcher avant qu'il ne soit trop tard. *

En plein trajet, Deimos pouvait déjà ressentir quelques forces s'éteindre complètement et d'autres s'affaiblir, ce qui semblait être le cas pour celle qu'il avait identifié plus tôt comme celle de sa femme. En revanche, la puissance monstrueuse ne faiblissait pas et semblait également s'être stabilisée. Le guerrier cosmique pouvait encore arriver à temps sur les lieux afin de sauver les dernières forces en activité, en espérant que celles-ci ne succombent pas à leurs blessures au cas où elles seraient graves. Il n'était plus très loin de l'endroit où la bataille avait éclaté. Cependant, l'ex-tyran sentait une nouvelle puissance augmenter de façon considérable et cette dernière n'appartenait pas à un nouveau venu. Après de longues minutes de route, Deimos pu voir à l'horizon une île en souffrance à la vue de la fumée qui s'y dégageait et des bombardements répétés qui ne cessèrent pas. En se rapprochant de plus en plus, il vit un énorme gorille se tenir debout et s'attaquer à tout ce qui l'entourait. Celui-ci envoya de tous les côtés des vagues déferlantes, y compris sur le guerrier cosmique qu'il avait apparemment vu venir. Deimos su rapidement à quel type d'adversaire il se frottait et comment il devait s'en débarrasser, en lui coupant tout simplement la queue. Au lieu d'esquiver directement la vague déferlante qui se ruait sur lui, l'ex-tyran décida d'aller à sa rencontre en utilisant l'attaque nova. Une sorte de bouclier pourpre l'enveloppa et entra en collision avec le rayon d'énergie du gorille. Un bras de fer débuta alors, où Deimos prit sans trop de mal l'avantage malgré la puissance émise par le monstre en face de lui. La vague déferlante fut ainsi repoussée avant de se retourner contre son propre expéditeur. Une explosion gigantesque se déclencha et un épais brouillard recouvra les environs. Néanmoins, le gorille se tenait encore debout bien que blessé et était toujours repoussé par le guerrier cosmique et sa fameuse sphère pourpre qui continua de le protéger de tout impact. Deimos parvint finalement à bout de son adversaire en réussissant à l'encastrer dans un building qui s'effondra sur celui-ci. Il désactiva son bouclier et profita que le monstre soit groggy au sol pour se poser auprès de lui, lui tendre sa queue de singe et la lui couper en deux à l'aide d'un vif coup de main. Le gorille reprit ensuite l'apparence d'un être humain normal. Un problème étant réglé, l'ex-tyran n'avait pourtant pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Un homme en armure ayant le physique des guerriers de l'espace se tenait à quelques mètres de lui seulement. Deimos détourna la tête dans sa direction afin de le fixer sans faire paraître une quelconque émotion. Il ignora totalement de quel côté était rangé le saïyen mais ce dernier ne donna pas l'impression à l'ex-tyran d'être venu sur Terre pour une simple visite de courtoisie. Après tout, les armures de combat étaient révolues depuis bien longtemps chez ceux qu'il qualifiait de singes. Deimos n'adressa donc aucune parole au guerrier de l'espace et se téléporta derrière lui, utilisant sa queue pour lui transpercer le ventre tout en la faisant tortiller. Le sang du saïyen s'écoula abondamment sur le sol. Sachant qu'il ne survivrait pas longtemps, le guerrier cosmique retira sa queue du corps du guerrier de l'espace afin de le laisser retomber contre le sol. A présent, l'ex-tyran ne ressentait plus que deux forces en éveil, celle qui était supérieure aux autres depuis le début et celle de sa prétendue femme qui perdait de son importance à grande échelle. Deimos se mit au travail sans tarder en prenant de l'altitude, essayant de localiser visuellement les derniers combattants. Il se posa sur un building suffisamment haut avant d'apercevoir enfin la silhouette imposante d'un guerrier aux longs cheveux rouges, ce dernier tenant fermement dans ses bras une femme ayant le même physique que Cathalina. Le guerrier cosmique n'avait plus de doute à avoir, sa bien aimée était toujours vivante mais loin d'être saine et sauve malheureusement. Deimos n'avait pas le temps de rester pétrifié par la vérité qui venait de lui éclater en plein visage, d'autant que la brute épaisse qui s'en prenait à sa femme lécha la joue de celle-ci en signe d'ultime provocation. En plus d'avoir une carrure terrifiante, le molosse avait une attitude particulièrement écœurante qui déplaisait fort au guerrier cosmique. Fou de rage, de l'électricité statique contourna le guerrier de métal et celui-ci fonça instinctivement sur l'homme qui avait osé s'en prendre à sa femme. Deimos lui rentra presque dedans en lui infligeant une bonne droite foudroyante qui le propulsa contre un camion-citerne à mazout, ce dernier explosant lors de la violente collision. L'ex-tyran rattrapa ensuite sa femme dans ses bras, déjà inconsciente et ne sachant probablement pas que son mari était venu pour la secourir prioritairement. Le kowak caressa le visage de sa dulcinée, s'inquiétant...

- Pourquoi les choses doivent toujours se terminer par du sang quand nous nous retrouvons ? Tu pourrais me le dire ? Je suis là pour toi maintenant et il est hors de question que je laisse quiconque s'en prendre à ma famille !!!

Le piteux état dans lequel se trouvait la jeune femme avait rendu Deimos particulièrement furieux, au point même de vouloir extérioriser la folie qui sommeillait en lui. Le mastodonte qui s'était attaqué à Cathalina allait devoir répondre de ses actes, peu importe si ce dernier était plus imposant ou plus puissant que le kowak. Dans tous les cas, le guerrier cosmique semblait déterminé à lui offrir la plus belle rouste de sa longue existence, quitte à y laisser sa peau...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une collision fatale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une collision fatale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Île-
Sauter vers: