AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite virée à Ithaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Petite virée à Ithaque   Lun 22 Oct - 18:48

Léo n'en revenait toujours pas de s'être fait battre par cette gamine qu'était Ondine. Bon, ils devaient avoir à peu près le même âge, mais quand même, c'était une vraie naine comparé à lui. Et franchement, tout ce qu'elle lui avait dit, il s'en fichait royalement. Bref, malgrès tout ça, il préférait oublier cette histoire. Gagner ou non ce tournoi n'avait pas d'importance pour lui, il voulait juste se montrer au grand jour devant tout le monde entier qui ne connaît pas son vrai nom avant le tournoi en espérant savoir qui lui voulait sa mort et engagé Hermas pour le tuer en attirant cette personne à lui, pour le moment, cela ne semble pas vraiment marcher, mais comme on dit, il faut toujours se méfier de l'eau qui dort. Aujourd'hui, sur la grande île d'Itaque, les habitants du village de pêcheurs de l'île faisaient leur petites affaires tranquillement. Puis, il y eut du vent qui se leva. Les habitants ne semblèrent pas surpris par ce soudain changement de temps comme si ils étaient habitués. Un des vieux pêcheurs se mit à dire : "Tiens, on dirait que le fantôme des ruines du palais passe encore cette année".

Non loin de là, au pied du Mont Néion, apparut une jeune garçon portant une longue cape marron qui flottait au vent et dont la capuche dissimula son visage.



Le mystérieux jeune garçon entre dans les ruines d'un palais, s'arrête devant trois croix où l'on pouvait lire "Crystale, princesse d'Ithaque", "Télégonos, roi d'Ithaque" et "Vieu schnok". Le garçon se mit à genou devant les croix et fait joindre ses mains devant lui comme pour prier. Une chouette au plumage doré se posa sur un rocher en observant d'un air triste la scène. La chouette vit une ombre, elle se retourne alors vivement et prit peur. Là, le garçon encapuchonné entendit un bruit de battements d'ailes derrière lui, il se retourne vivement mais ne vit rien, même pas la chouette au plumage doré posée sur le rocher quelques minutes plus tôt. Il regarde alors dans tout les sens en criant : "Oliver! Où es-tu?"

Puis, il entendit des pas s'approcher lentement mais sûrement. Il vit alors un homme d'un certain âge aux traits assurés, à l'apparence svelte, aux cheveux gris, aux yeux bruns, aux soucils noirs et portant un uniforme militaire kaki tiré vers le marron.



Le garçon recule d'un pas en le voyant. L'homme, les mains derrière son dos, se tenant bien droit, continue à avancer de quelques pas et dit : "Ainsi donc, c'est toi le fantôme des ruines du palais? Un gamin".

"Qui êtes-vous?"

"Tu ne me reconnais pas?"

Le jeune garçon semblait d'abord un moment troublait, puis, ses dents ses serrèrent comme si une rage l'empara de lui et il se mit à voler, les vents soufflaient de plus en plus forts.

"Attrappez-le!"

Puis, plusieurs soldats armés sortirent des buissons, le visant. D'autre lancèrent des cordes, une s'attacha autour du coup du garçon encapuchonné qui vacilla en arrière en tenant la corde pour éviter qu'elle l'étouffe, une deuxième s'attacha à son poignet droit, puis un au poignet gauche, puis deux autres à ses chevilles. d'autres cordes s'accumulent pour s'attacher aux quatres parties de son corps citer dernièrement et les soldats tirèrent sur les cordes. Le garçon essayait de résister de toute ses forces mais l'entrave qui lui serrait le cou en plus de la force de tout ces hommes si nombreux eurent raison de lui et il atterrit au sol sur le dos. On lui lança un filet puis les soldats se jetèrent sur lui pour l'immobiliser mais il se débattit, il en envoya même en l'air. Puis, il entend un bruit de cliquetis, tout le monde s'arrête, même le garçon qui regarde devant lui, immobile, essayant de reprendre son souffle, celui qui semble le chef tenir une cage d'oiseau métallique où était enfermée la chouette tout en braquant un pistolet vers elle. Il regardait le garçon d'un regard noir.

"Si tu tiens à la vie de cet animal, je te conseille de te tenir tranquil".

Le garçon ne dit rien et baissa la tête, les soldats lui retirèrent le filet où il était, deux d'entre eux lui saisirent ses bras et attachèrent ses poignés derrière son dos avant de le faire se relever et s'approcher de leur chef qui confia la chouette à un de ses homme avant de regarder le garçon de haut en fronçant un sourcil.

"Si tu es un fantôme, je suppose que ceci ne te fera pas mal".

L'homme donna au garçon un bon coup de pied dans le ventre qui lui fait lâcher un gémissement de douleur avant qu'il se plie en deux et tombe à genoux.

"Non, tu n'es pas un fantôme".

L'homme se baisse pour être à sa hauteur.

"Je sais qui tu es".

Il posa sa main sur la capuche du garçon puis la retira en disant : "Maître des Tornades!"

Là, tout le monde vit les cheveux verts foncés ébourriffés du garçon. Le garçon relève sa tête en lançant un regard de haine envers celui qui était en face de lui avec ses yeux verticaux bleus, il avait deux cicatrices en forme de croix sur chacune de ses joues et sa peau était bronzé. L'homme montre un sourire au coin, rapproche plus son visage vers celui du garçon et dit : "Ou plutôt devrais-je dire Léo, le prince disparu d'Ithaque".

Léo ne baissa pas la tête et continua à regarder l'homme avec un regard remplit de haine. L'homme se redresse et ordonne à ses homme d'emmener Léo. Le Maître des Tornades fut alors enfermer dans un hélicoptère. dans d'autres circonstances, il aurait utiliser ses pouvoirs sur le vent pour briser les héoliennes mais là, ils tenaient son ami Oliver et il ne pouvait se permettre de le mettre en danger. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent dans une île où se trouvait une base militaire. Une fois que Léo, le chef de ses agresseurs et les soldats sortirent de l'hélicoptère, un soldat vint à la rencontre de son chef en se mettant au garde à vous et en faisant un salut militaire.

"Tout est prêt commandant Rirk!"

Le commandant Rirk regarde Léo qui lui lançait un regard menaçant.

"Tu vas voir ta nouvelle demeure où tu vas vivre pour le reste de tes jours. Emmenez-le".

Léo fut alors emmené par les soldats. Le commandant Rirk entra avec son soldat dans la base, les mains derrière son dos, en disant : "Surtout, veillez à ce que aucun civil ou personne travaillant hors de la base soit au courant que nous retenons le prince disparu d'Ithaque prisonnier ici. Cela risquerait d'être mauvais pour notre image".

"Et si quelqu'un le découvre, que devrons-nous faire?"

"Et bien le tuer, les accidents au stand de tire arrivent tout les jours".

Pendant ce temps, Léo, une fois détaché, est jeté et enfermé dans une cellule avec une porte blindée. La pièce était sombre où il y avait comme seule lumière la lueur du jour passant sur une petite fenêtre avec des bareaux en métal au-dessus d'un lit avec qu'une fine couverture. Léo regarda autour de lui puis donna un coup de pied dans le vide et s'assit sur son lit constatant le manque de moelleux du matelats.

*Si il pense que je compte rester moisir ici, il se trompe*.


Dernière édition par Léo le Ven 2 Nov - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Ven 2 Nov - 22:33

*Tu ne crois pas si bien dire jeune justicier!*

Dit une voix sortant de sa tête. Quelqu'un avait lut dans ses pensées, mais qui?Et surtout comment?

"Ou plutôt devrais-je dire bien pensé."

Cette voix venait de la fenêtre. Accroché sur le bord, un homme habillé de blanc dont le visage était couvert par un capuchon et un tissu sur le bas du visage, dont les vêtements faisaient pensé à un ninja s'adressait à Léo. Il mit un doigt sur sa bouche comme pour demander le silence.



"Je suis venu te sortir de là, mais en échange, j'aurai besoin de ton aide. J'espère que tu sera prêt à coopérer. Ne te demande pas qui je suis maintenant, je te l'expliquerai quand tu sera sorti de cette prison. Pour le moment, je suppose que tu a encore tes pouvoirs d'air n'est-ce pas?Je sais ce que tu te dit, ils ne te serviront à rien ici, mais détrompe toi. Ils te seront d'un grand aide."

Il lui donna une sorte d'oreillette qui semblait servir d’émetteur récepteur.

"Il doit y avoir un garde qui surveille devant ta porte...ce que tu va fait,lorsque je te donnerai le signal c'est d'attirer son attention et créer un courant d'air suffisamment puissant vers l'intérieur de la cellule pour assommer ce garde contre la porte. Je vais d'abord infiltrer cette base et venir vers ta cellule par la suite...fait-moi confiance, il ne m'arrivera rien."

Il disparu ensuite vers le haut,pendant un bout de temps, il ne laissa aucune nouvelle, puis un message sortit du gadget que Léo avait reçu.

"Léo, tu me reçoit, va s'y maintenant, c'est le moment!"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Ven 2 Nov - 23:20

Léo resta assis en étant silencieux quand soudain, il entendit une voix dans sa tête, à la fois surpris et méfiant, il se releva en regardant dans tout les sens autour de lui. Puis, il sentit une présence derrière lui, puis une voix lui parler. Il se retourne vivement et vit par la petite fenêtre où il y avait des barreaux un homme portant des sortes de vêtements de ninja blanc et dont son visage et ses cheveux étaient dissimulés. Léo le regarde d'un air méfiant et dit : "Qui êtes-vous et qu'est-ce que vous me voulez?"

L'homme lui fait signe de se taire puis lui dit qu'il est venu le libérer mais qu'il aurait besoin de son aide. Léo croise ses bras et ne put s'empêcher de dire :
"Ben voyons, je devais bien me dire que vous m'aideriez pas par simple courtoisie".

L'étranger lui dit qu'il espère qu'il sera prêt à coopérer, qu'il lui expliquera tout quand il sortira et lui explique que ses pouvoirs sur l'airs lui seront d'une grande aide même si il pense le contraire. Léo tourne alors la tête.

*Détrompes-toi, si ça tenait qu'à moi, je serais déjà loin d'ici*.


L'étrange homme lui lance quelque chose, Léo le rattrapa dans sa main, puis quand il l'ouvre, il vit qu'il s'agissait d'une oreillette. Il écoute alors la suite du plan de l'homme, Léo allait lui expliquer le fait que le commandant retienne Oliver mais quand il eut relevé la tête, l'homme avait disparut. Léo mit alors l'oreillette à son oreille gauche en se disant : *Peut-être que la présence de ce type changera la situation, il m'aidera peut-être à libérer Oliver*.

Le Maître des Tornades se tourna vers la porte de sa cellule.


*Je dois tenter le tout pour le tout*.


Léo s'approcha de la porte, ferme les yeux et se concentra, il sentit non pas un mais deux soldats garder sa cellule. Léo montre alors un petit sourire narquois au coin.


*Ce sera encore plus facile que prévu*.


C'est alors qu'il entendit dans son oreillette le signal de l'autre homme. De suite, Léo positionna ses deux mains à plat l'une en face de l'autre, puis les plaqua l'une sur l'autre. De devant sa cellule, de pressions de l'air opposé poussa les soldats l'un sur l'autre pour les cogner et les assommer ainsi. Pendant ce temps, le commandant Rirk se trouvait dans son bureau en train de parcourir plusieurs dossiers confidentiels, la cage où était enfermé Oliver s'y trouvait. La petite chouette aux plumes dorées avait la tête baissée, l'air triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Ven 7 Déc - 15:44

Après que les gardes furent assommés, un cliquetis de clés se fit entendre puis la porte s'ouvrit devant les yeux du maître des tornades. Celui-ci vit dans toute sa grandeur le ninja blanc qui lui avait sauvé la vie. Celui-ci était bien armé niveau arme blanches, et toutes ses armes semblaient avoir une conotation orientale. il fit signe à Léo de venir et quand il fut sorti del a cellule, ils se mirent à marcher comme si de rien n'était. Car tout les gardes sur leurs chemin étaient soit assommé, soit tués.

"Je ne sais pas pourquoi ont t'a enfermé ici ni même qui l'as fait mais, ce type sais quelque chose sur toi que je ne sais pas et c'est ce qui fait que je t'ai aidé à sortir d'ici. Maintenant, ce que je voulais te demander, c'est de te mettre en garde Léo."

Se mettre en garde?Mais contre quoi? Une nouvelle menace?

"J'ai eut vent de l'apparition d,un nouvel ennemi, très puissant qui veux envahir le monde et faire en sorte que les humains deviennent leurs esclaves. On les appellent les Helminthes et ils se servent du corps humain comme d'un hôte pour accomplirl eurs méfaits. J,ai personnellement rencontré la reine, elle se serviras apparament d'une attaque pour infecter un corps qui consiste à lui cracher dessus. C'est pour ça que je voulais te prévenir. N'essaie surtout pas d'arrêter cette menace avant que les défenseurs ne viennent te dire comment les éliminer. Si jamais tu doit un jour faire face à un helminthe et que tu doit te défendre, reste toujours à une distance hors de portée du corps-à-corps. Autrement tu risquerais d'être infecté."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Ven 7 Déc - 20:51

Après que Léo assomma les gardes, il entendit un bruit de cliquetis et la porte s'ouvrit, laissant voir le ninja qui avait abordé, il lui fait signe de le suivre, ce qu'il fait. Alors qu'ils marchaient dans les couloirs, le Maître des Tornades vit des soldats assomés et d'autres morts. Léo dit alors : "Vous étiez obligé d'en tuer? Vous n'aurez pas pu vous contenter de les assommer, comme les autres?"

L'inconnu dit à Léo qu'il ne savait pas la raison pour laquelle on l'a enfermé ni qui mais que cette personne doit savoir des choses sur lui qu'il ne sait pas et que c'est pour ça qu'il l'a aidaé à se libérer.

"Si vous ne savez rien, comment avez-vous su que j'étais enfermé ici? Vous me suiviez?"

L'homme lui dit ensuite qu'il voulait le mettre en garde, Léo fronça alors un sourcil d'un air intrigué, se demandant de quoi il voulait le mettre en garde ce type qu'il n'avait jamais vu. Celui-ci lui parle alors de créatures dangereuses qui s'appellent les Helminthes et lui explique quelles sont-ils exactement et lui demande de ne rien tenter contre eux tant que les défenseurs ne lui diront pas comment les éliminer et que si il doit faire face à un helminthe, qu'il garde ses distances.

"Écoutez-moi bien, je ne travaille pas avec les défenseurs et si je vois une de ses bestioles en face de moi et qu'elles menacent qui que ce soit, je ne fuirais pas".

Léo entendit ensuite des bruits de pas, de suite, il se plaqua contre le mûr et fit faire de même à l'autre homme et les rendit invisible. Lorsque les garde passèrent devant eux sans les voir et qu'ils se soient assez éloignés, il les rendit visibles. Léo dit retira sa main et dit : "Bon, avez-vous un plan des lieux sur vous? Je sais qui m'a tendu cette embuscade et m'a fait enfermé. Il s'agit du commandant James Rirk, il détient mon ami Oliver et il est hors de question que je parte sans lui".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Lun 17 Déc - 17:31

"Vous étiez obligé d'en tuer? Vous n'aurez pas pu vous contenter de les assommer, comme les autres?"

"Crois-moi Léo, je ne les aurais pas tué si je n'était pas forcé de le faire."

Dit-il pendant que les deux hommes marchaient ensemble.

"Si vous ne savez rien, comment avez-vous su que j'étais enfermé ici? Vous me suiviez?"

Le ninja s'arrêta soudainement. Cette fois, Léo venait de le piéger. Bien sur qu'il le suivait que croyait-il? Mais il n,était pas pour répondre ça, il se ferais reprocher de ne pas l'avoir sauvé plus tôt.

"Oui je t'ai suivit je l'avoue...et si je ne t'ai pas sauvé pls tôt c'est simplement parce que c'était trop risqué...pour ta propre vie."

Il continua à marcher jusqu'à ce que Léo réfute son avertissement non pasp ar une menace mais par un refus catégorique qui démontrait bien qu'il ignorait ce même avertissement.

"Écoutez-moi bien, je ne travaille pas avec les défenseurs et si je vois une de ses bestioles en face de moi et qu'elles menacent qui que ce soit, je ne fuirais pas".

"Je ne te dit pas de fuire Léo, seulement de garder tes distances... et si je te dit de faire ca en attendant que les défenseurs te contacte c'est uniquement parce que jusqu'à maintenant, ce sont les seuls appart toi qui sont au courrant de l'existence cette menace et qui étudient la manière de l'éliminer sans risquer de perdre des leurs. Tu peux essayer toi aussi de trouver des informations pour tenter de les éliminerp ar tesp ropres moyens mais surtout n'y va pas les mains vides. La terre perdrais un sérieux atout si tu venait aussi à devenir l'un des leurs."

Il marqua une pause le temps de pouvoir ouvrir une porte grâce à une carte codée d'un garde puis il poursuivit.

"Tu ne me connais pas Léo mais si je n'était pas certain que tu valait la peine que je te sauve la vie je ne l'aurais pas fait. Et je ne t'aurais certainement pas non plus fait part de ces renseignements précieux qui si ils sont divulgué au grand peuple pourrais semer le chaos et la panique. D'autant plus que tu travail à ton propre compte pour protéger la terre des forces du mal alors je crois qu'il est juste que tu sache que si quelque chose menace la terre et ses habitants, tu devrais être l'un des premiers à le savoir."

La-dessus, ce ninja avait raison, il venait de lui sortir des arguments convaincants que Léo aurais sans doute beaucoup de difficulté à réfuter.

"Bon, avez-vous un plan des lieux sur vous? Je sais qui m'a tendu cette embuscade et m'a fait enfermé. Il s'agit du commandant James Rirk, il détient mon ami Oliver et il est hors de question que je parte sans lui".

"Ne t'inquiète pas pour ça. J'ai réussit à pirater leurs système informatique pour obtenir les plans de l'endroit, j'ai prit le temps de les étudier avant de venir ici. Je connais parfaitement cette endroit. Le bureau du commandant Rirk est juste au dessus de nous. On pourrais aller y chercher ton ami."

Il s'arrêta au bord d'un couloir et se tassa rapidement sur le mur avec Léo lui faisant signe de se taire pour ensuite lui montrer que de l'ascenceur devant eux sorti deux gardes qui commencèrent à discuter en marchant. Rapidement, il analysa son environnement. Peu d'endroit pour se cacher ou pour grimper. Il fallait donc les prendre de côté pas le choix. Heureusement, il y avait une lumière entre deux poutres.Il pouvait s'en servir comme d'une distraction.

"Ok...Léo, je vais distraire ces deux gardes, quand ils seront vis a vis ces poutres, tu balancera une bourrasque assez forte pour qu'ils tombent dessus et s'assomment."

Sans d'autres instructions, le ninja blanc dégaina un shuriken qu'il lanca à grande vitesse sur la lumière. Celle-ci se cassa évitament et explosa attirant l'attention des gardes qui, sans même regarder derrière eux allèrent voir la lumière brisée en question. Léo devait donc agir vite avant qu'ils se rendent compte de ce qui s'était passé et qu'ils changent de position.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mar 18 Déc - 16:19

D'après les dires de cet homme, il aurait été forcé de tuer ces soldats, ce dont Léo n'était pas d'accord, pour lui, on avait toujours le choix, mais bon, il n'allait pas discuter plus longtemps à ce sujet. Par contre, le Maître des Tornades avait vu juste de ce qui était que ce type l'avait suivi. Léo afficha alors un air à la fois sévère, colérique et méfiant et dit : "Je pourrais savoir qui vous a permit de me suivre et de quel droit? Vous ne m'avez pas sauvé plus tôt parce que c'était risqué pour ma vie? Vous voulez dire quoi par là? J'aurais très bien pu me sauver tout seul si ces sales types ne retenez pas Oliver et ne me menaçaient pas de le tuer!".

Décidément, Léo était vraiment en colère. Non pas parce qu'il ne lui était pas venu en aide plus tôt, mais plutôt parce que cela voulait dire qu'il était là quand il s'est recueillit sur les tombes de son grand-père, sa mère et son ancien. C'était une infiltration dans sa vie privé et il détestait ça. Il ne parlait déjà à personne de son passé et il ne voulait pas qu'un parfait inconnu s'en mêle. L'homme lui parla à nouveau des créatures et lui expliqua ce qu'il voulait dire exactement.


"Je n'ai pas besoin de conseils! Vous savez que je manipule l'air et les vents il me semble, par conséquent, le combat à distance est une spécialité pour moi, même si je me débrouille en combat rapproché!"


L'homme continua son petit monologue en ouvrant une porte électrique à l'aide d'une carte magnétique. Mais Léo se contente de croiser ses bras en disant : "J'aurais fini par le savoir un jour ou l'autre, je suis pas un débile, ni un crétin! Et puis, "protéger la Terre des forces du mal", pfff, vous exagérez, je n'ai fais qu'arrêter de simples voyous et bandes de voleurs de rien du tout. C'est vraiment glorieux, vous ne trouvez pas?"

Puis, le ninja dit à Léo qu'il a pu pirater les systèmes et étudier les plans des lieux avant d'arriver ici et que le bureau du commandant Rirk se trouve au-dessus d'eux et qu'ils pourraient aller y chercher Oliver. Léo fait alors craquer ses poings en disant d'une voix sombre : "Ouai, et aussi lui faire payer ce qu'il a oser faire".

On pouvait sentir que Léo semblai pas vraiment porter ce commandant Rirk dans son coeur, on peut même dire qu'il semble le détester, plutôt le haïr même, et c'est sûrement pour une autre raison que celle d'avoir enlevé son ami et l'avoir fait enfermer....Oups, désolé, j'ai faillit spoiler. Bon, reprenons notre histoire. Léo et l'autre homme continuèrent leur chemin jusqu'à ce que l'homme les fait plaquer contre un mûr en faisant signe au jeune garçon de se taire. Deux gardes s'approchèrent alors vers leur direction en discutant de tout et de rien. Le ninja proposa un plan qui ne plu pas trop à Léo qui voulait en proposé un autre, mais n'en eu pas le temps car l'autre type était déjà passé à l'action. Léo se tapa alors le front avec le plat de sa main en soupirant d'exaspération. Ne voyant pas d'autres choix, il utilisa ses pouvoirs pour créer deux vents opposées qui fit cogner les gardes l'un contre l'autre et les assommèrent. Léo afficha alors un air sévère, lève son indexe qu'il montra au ninja blanc et lui dit :
"Ne me refaites plus jamais ça".

Léo rentra alors dans l'ascenseur et appuya le bouton qui représentait l'étage d'au-dessus. Une fois que les portes s'y ouvrent, des tas de soldats étaient déjà sur place et braquaient leurs armes vers eux.


"Tiens, la cavalerie est arrivée. Accrochez-vous, ça va décoiffer".

Léo disparut il y eut à la place une violente bourrasque qui envoya valser les gardes qui se cogèrent partout et furent assommer. Léo réapparut alors au milieu du couloir, parmi tout les soldats à terre et inconscients et le vent cessa; La jeune garçon aux cheveux vert dit alors à celui qui l'accompagnait : "Bon, on continue?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mar 18 Déc - 16:49

L'étranger n'insista pas d'avantage, Léo était surement borné mais il n'était pas stupide. Le maître des tornades démontra un air sévère après qu,ils aie assommé les gardes.

"Ne me refaites plus jamais ça!"

Le ninja haussal es épaules comme pour signifier qu'il avait compris et continuèrent leurs route.

Quand les deux rentrèrent dans l'ascenseur, le ninja regarda son poignet d'un air pensif. Ce que Léo ne savait pas, c'est que le bracelet qu'il avait détenait une lame secrète qu'il allait fort probablement avoir à se servir si le commandant en question ne collaborait pas.

Les portes s'ouvrirent et plusieurs soldats étaient là les armes braqués sur eux.Le ninja croisa ses bras et secoua négativement la tête.

"Et bah...ca commence bien..."

"Tiens, la cavalerie est arrivée. Accrochez-vous, ça va décoiffer!"

Le ninja blanc dut tenir son couvre chef pour éviter d'être démasqué car le vent était très fort quand Léo disparu. Il observa les gardes se faire assomer par l'environnement présent et le maître du vent qui apparut au milieu de toutes ces victimes assomées.

"Bon, on continue?"

Il sorti de l'ascenceur et continua à marcher.

"Certes...mais la prochaine fois, c'est moi qui passerai en coup de vent."

Il s'arrêta pour regarder devant lui la porte blindée. L'analysant de tout les côtés.

"Son bureau est derrière cette porte. Ca doit être là qu'il tient ton ami prisonnier. Maintenant, il faut trouver un moyen de l'ouvrir."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mar 18 Déc - 17:21

Quand le ninja sortit de l'ascenseur en disant que la prochaine fois c'est lui qui passera en coup de vent, comprenant le jeu de mot, Léo croisa ses bras, garda un air sérieux et lâcha un rire peu convaincant avant de dire sur un ton qui était rempli de sarcasmes : "Hahaha! Vraiment très drôle. C'est clair, je suis plié de rire".

Il décroise ses bras et le suivit ensuite. Ils finissent par s'arrêter devant une épaisse poste en métal qui devait être bien blindée. Quand le ninja dit qu'il fallait trouver un moyen d'ouvrir cette porte, Léo leva les yeux au ciel. Il se poste devant la porte, s'entoura d'une énergie verte qui augmenta sa force et donna un bon coups de pied à la porte qui tomba. Le Maître des Tornade dit alors :
"La défoncer, ça marche aussi".

Il entra alors à l'intérieur. Dans ce bureau faisant bien penser à un bureau militaire, il n'y avait pas Rirk mais la chouette au plumage dorée, qui n'était autre que Oliver, enfermée dans une cage se trouvait la table.


"Oliver!"

Léo s'approcha, pris la cage et l'ouvre, Oliver sortit alors avant de se poser sur l'épaule du jeune garçon en se frottant à sa joue.


"On va sortir de là".

"Ça j'en doute!"

Léo se redressa d'un coup en entendant cette voix familière accompagné d'un bruit de cliquetis. Il se retourne et vit une silhouette dans l'ombre du coin de la pièce. Cette silhouette s'approche vers la lumière et il vit le commandant Rirk braquant un revolver vers lui. Léo le regardait d'un air haineux. Un soldat armé lui aussi d'un revolver sortit de l'ombre et braqua le revolver vers le ninja.

"Quant à vous, entrez, montrez votre visage et déclinez votre identité et pas d'entourloupe ou ça ira mal. Et soyez heureux que je ne tienne pas les dégât que vous avez fait dans vos charges".


Dernière édition par Léo le Jeu 20 Déc - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mer 19 Déc - 15:10

Devant les yeux du ninja blanc, la porte tomba lourdement au sol.

*Intéressant...alors il ne maîtrise pas que le vent finalement. Il sait aussi se servir de son ki pour augmenter sa puissance de frappe. Je me demande si ce garçon est un des enfants de la renaissance.*

Les retrouvailles entre Léo et son hibou furent très touchantes jusqu'à ce que le commandant Rirk apparaisse dans l'ombre armé d'un pistolet braqué vers le maître des tornades. Il fit discrètement sortir de son poignet sa lame secrète et s'avança d'un pas mais il entendit alors un cliquetis d'arme venu de l'ombre. Un soldat braquait une arme sur lui. Il tourna le regard vers le soldat en question l'observant et l'analysant dans tout les angles possibles et imaginable sans même bouger la tête.Il ferma ensuite les yeux et rétracta sa lame discrètement. Il était trop dangereux de fonce tête baissé.

"Quant à vous, entrez, montrez votre visage et déclinez votre identité et pas d'entourloupe ou ça ira mal. Et soyez heureux que je ne tienne pas les dégât que vous avez fait dans vos charges".

"Vous avez commis une grave erreur en kidnappant Léo commandant Rirk. Tout comme vous avez commis une erreur en braquant ces armes sur nous.Que cherchez-vous au juste chez ce garçon? Pourquoi voulez-vous le garder prisonnier? Qu'as-t-il fait de si spécial?"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mer 19 Déc - 16:27

Le ninja semblait être prêt à intervenir en sortant une lame secrète de sa manche mais un soldat le menaça d'un revolver, ce qui fait que le ninja dû rétracter sa lame. Quand il dit au commandant qu'il a commi une erreur en kidnappant Léo et en braquant des armes sur eux. Rirk dit alors : "Et vous, vous avez commis une grave erreur en vous infiltrant dans ma base, en essayant de libérer Léo ainsi qu'en tuant plusieurs de mes hommes".

Le ninja se met ensuite à lui poser des tas de questions au commendant au sujet de Léo. Le commandant le regarde d'un air sérieux et dit : "Vous en savez déjà trop et vous voulez en savoir plus? Si vous ne savez pas pourquoi on l'a fait prisonnier, pourquoi l'avoir libéré? Après tout, il aurait très bien pu commettre un crime".

En entendant cela, une grande colère monta en Léo qui sert ses poings avant de dire : "C'est vous le criminel!"

Léo fut un pas mais le commandant tira juste devant ses pieds, le forçant à s'arrêter. Il dit ensuite : "Tiens-toi tranquil ou ça ira mal".

"Laissez-le partir! Il n'a rien avoir dans cette histoire! C'est moi que vous voulez! Pas lui!"

"Peut-être, mais il en sait beaucoup trop pour qu'on puisse le laisser repartir vivant d'ici. Bon, répondez à ma question et faites ce que je vous dit. Qui êtes-vous? Et montrez-moi votre visage. A moins que vous vouliez qu'on vous force à le faire".


Dernière édition par Léo le Jeu 20 Déc - 9:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mer 19 Déc - 16:43

Peter faillit perdre patience lorsqu'il vit le commandant tirer aux pieds de Léo. Ce dernier n'était qu'un inconsicent, vil et cruel, un esprit corrompu qui n'hésiterais surement pas`a tuer pour arriver à ses fins. Il n'avait guère le choix, il ne voulais pas en arriver là mais tant pis. Il l'avait cherché.

"C'est bien parce que vous êtes humains...et que Léo est ici...que je ne chercherai pas à vous tuer commandant Rirk...mais cela ne m'empêchera guère de vous donner une bonne leçon que vous n'êtes pas prêt d'oublier. Sachez-le...l'homme que vous avez devant vous..."


Il posa sa main sur son capuchon qui cachait son visage et le releva, se démasquant ainsi. C'était Peter, le chef de l'alliance des défenseurs.

"Est le chef de l'alliance des défenseurs. Cette même alliance qui défend la terre et l'unviers contre les forces du mal. Je m'appel Peter commandant Rirk, et je suis ici pour délivrer Léo afin qu'il accomplisse ce pourquoi il a toujours exister. Défendre la terre contre les mécréants de votre espèce."

Cette révélation était certes...impressionnante mais était-ce suffisant pour que le commandant Rirk décide de baisser les armes?

"Je vous laisse une dernière chance commandant. Baissez les armes vous et vos hommes et laissez nous partir sans aucune résistance. Si vous ignorez ce dernier avertissement, je n'aurai d'autres choix que d'employer la force."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mer 19 Déc - 21:07

Quand le ninja dit à Rirk qu'il ne va pas le tuer parcequ'il est un humain et que Léo est là mais qu'il lui donnera une bonne leçon, Rirk se contenta de montrer un sourire au coin de ses lèvres et dit : "Comme c'est aimable à vous, cependant, cela ne me dit pas qui vous êtes".

L'inconnu retira enfin sa capuche pour finir par montrer son visage que Léo reconnu de suite, se souvenant de l'avoir affronté lors l'Olympic Stadium. Celui-ci confirma son identité en se présentant en tant Peter, le chef de l'Alliance des Défenseurs, et il dit la raison pour laquelle il est ici. Léo regarda le soldat qui menaçait Peter avec son arme qui avait les yeux écarquillait, apperemment surpris, puis il détourne son regard vers le commandant Rirk qui, lui en revanche, ne démontra au cun air impressionné, son sourire qu'il affichait toute à l'heure s'était effaçait, certe, mais l'expression de son visage était inexpressif, impossible de savoir comment il était, ce qu'il ressentait. Lorsque Peter lui demande de baisser les armes et de les laisser partir et le menace d'utiliser la force si il ne faisait ce qu'il lui demande, le commandant Rirk se mit à éclater de rire avant de se calmer et de dire : "Vous avez beau être le chef de l'Alliance des Défenseurs, c'est moi qui suis le chef ici, par conséquent, c'est moi qui donne les ordres".

D'autres soldats armés arrivent dans la pièce.

"Ramenez le gamin dans sa cellule. Je vais discuter un moment avec monsieur Peter".

Les soldats s'approchèrent de Léo, l'un d'entre eux voulut lui prendre un de ses bras mais le garçon aux cheveux s'écarta avant de sortir de la pièce entouré et suivit par les soldats. Rirk désigna une chaise en face de la table avec son pistolet avant de la pointer vers Peter en disant : "Assayez-vous".

Il se met ensuite de l'autre coté du bureau en disant : "Je parie que, à part son nom, son surnom et le fait qu'il arrête des petits voyous de quartier, vous ne savez rien de ce gamin? N'est-ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Jeu 10 Jan - 21:25

Peter était trop concentré sur le commandant Rirk pour remarquer que ses hommes emportaient den ouveau Léo dans sa cellule. Ce type commençait sérieusement à l'énerver. Il ne savait pas ce dont le chef de l'alliance des défenseurs était capable et ce dernier allait tenir son bout jusqu'à ce qu'il aie reçu ce dont il voulais.Il est certain qu'il ne savait pas réellement qui était Léo mais ce n'était pas avec ce type qu'il voulais partager ce genre d'information.

"Là n'est pas la question commandant Rirk. Je vous aie clairement demandé de libérer léo et de nous laisser parti. Ceci est mon dernier avertissement. Si vous refuser de collaborer, je n'aurai d'autres choix cette fois d'employer la manière forte alors ordonnez à vos hommes de le laisser partir sur-le-champ!Sachez que j'ai connu des adversaires au moins cent fois plus dangereux que vous alors je doute fort que vous fassiez le poid."

Ses sourcils se froncèrent, son visage montra un air sévère. Il était comme un chien qui montrait les dents prêt à mordre si la personne qu ise trouvait devant lui ne répondait pas à ses attentes. Peter était puissant, il pouvait détruire cette base en entier si il le voulais mais il ne le ferais pas. Parce que tout le monde qui s'y trouvaient étaient des vies humaines et donc récupérable à son avis. Mais rien ne lui empêchait de leurs donner une bonne leçon, il en avait le pouvoir après tout.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Ven 11 Jan - 20:02

Léo marchait à travers les couloirs en étant toujours entouré par des gardes qui le suivaient. Le commandant Rirk semblait vouloir veiller à ce qu'il ne s'échappe pas cette base cette fois-ci. Léo aurait très bien pu se libérer, mais il ne voulait pas mettre encore plus Peter en danger, lui qui avait prit déjà trop de risques. Ils finirent par arriver à l'ascenseur où Léo et les soldats qui le gardaient y montaient. Au bout d'un moment, il y a peu, se rappelant du tueur à gage qui avait été engagé par il ne sait qui pour le tuer, il s'était demandé si Rirk n'était pas derrière tout ça mais avait vite chassé cette hypothèse, car si il voulait le tuer, il l'aurait déjà fait depuis un moment et ne l'aurait pas fait enfermé vivant. L'ascenseur arriva au dernier étage, Léo y descendit et fut escorté puis enfermé dans sa cellule, mais cette fois-ci, des volets métalliques baissèrent pour fermer la fenêtre munie de barreaux. Le commandant Rirk avait pris toute les précautions cette fois-ci. Le garçon aux cheveux verts montre un air en colère, serra les poings et donna un bon coup de poing à un mur, le fissurant légèrement.

"C'est pas vrai! On y était presque!"


Oliver, toujours sur l'épaule du Maître des Tornades, baissa la tête tristement. Léo se mit ensuite à tourner en rond comme un lion en cage.


"Je dois faire quelque chose, je ne peux pas rester ici les bras croisés".


Pendant ce temps, Rirk écouta à peine les nouvelles menaces de Peter, ayant toujours au moins deux hommes armés dans la pièce, il s'assit sur sa chaise, sort d'un tiroir un cigare, le met dans sa bouche et l'allume une allumette en croisant ses pieds, chaussés de bottes militaires, sur son bureau en ayant l'air décontracté. Il retire son cigare de sa bouche et souffle une légère fumée grise.

"Désolé, je n'ai pas d'ordre à recevoir de votre part. Vous laisser partir vous, si vous acceptez de garder le silence ou de subir un petit effacement de mémoire, je veux bien, mais laisser partir le gamin, désolé, mais je peux pas. Et puis, vous devriez savoir ce que vous voulez. Vous m'avez demandé ce que je voulais de Léo et maintenant vous êtes pressé de nous quitter? En tout cas, peut-être que mon armée est moins importante que votre alliance, que je suis moins puissant que vous et que mes moyens semblent barbares comparés aux votre, mais, je peux tout de même me montrer dangereux. Comment croyez-vous que j'ai réussi à capturer un demi-dieu?"


Il met sa main sur sa bouche en montrant un faux airs de personne qui a dit un truc qu'il fallait pas et dit d'un air peu convaincant :
"Oups! Ma langue à fourché!"

Il remet son cigare dans sa bouche et posa la boite sur le bureau devant Peter.


"Cigare?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Jeu 17 Jan - 15:40

Un demi dieu? Léo? Cela expliquait beaucoup de choses sur sa puissance. Mais ce fameux commandant en avait déjà fort probablement trop dit. Peter n'avait pas peur de lui ou de sa ridicule armée. Il ne savait même pas se servir du ki. Ses hommes n'utilisaient que des armes à feux. Maintenant, c'était le moment de sortir de cet endroit. Pas question de se laisser capturer à nouveau. Il observa les gardes qui étaient présents armé, il n'y en avait que deux, très facile pour lui de neutraliser tout le monde. Tout ce qu'il avait à fairem aintenant, c'était de prendre ce commandant prisonnier et de le questionner sur ce qu'il savait de lui. Et si il mentionnait quelque chose d'important, une information vitale, alors il aurais probablement à l'exécuter. Mais pour le moment il devait se concentrer sur le début.

Quand le commandant eut fini de parlé et qu'il lui offrit un cigare Peter secoua la tête.

"Non merci je ne fume pas...mais vous commandant...."

Il se pencha un peu gardant un air sérieux et parla d'une voix un peu plus basse.

"...vous avez joué un peu trop avec le feu..."

Délicatement, il posa son poing fermé sur la table. Sur le dos de sa main, un symbole en forme de soleil luisait d'une lumière jaune et une légère chaleur semblait s'en dégager. D'un coup sec, il rouvrit la main et un flash apparut aveuglant toutes les personnes présentes sauf Peter. D,une vitesse digne d,un grand combatant, Peter neutralisant les deux gardes ainsi que le commandant qu'il prit avec lui sur son épaule. Il se téléporta pour apparaître dans une intersection près de la cellule de Léo et déposa le commandant au sol. Il regarda ensuite sur le coin pour voir la multitude de gardes qui surveillaient la cellule du maître des tornades. Une dizaine?Non une quinzaine de gardes. Une attaque de front serais une approche trop directe, un des gardes aurais le temps de sonner l'alerte.

Le chef des défenseurs se souvenait qu'il avait apporté des bombes fumigènes. Il en sorti une donc qu'il fit rouler jusqu'au bord des gardes là ou personne ne la verrais. Enfin, il lanca une boule de ki pour la faire exploser la la réaction fut instanné. Les gardes étonné ne savaient comment réagir et tentèrent de trouver leurs chemin. Peter fonça à pleine vitesse et d'un coup dans la nuque de chacun d'entre eux en 3 secondes, ils étaient tous à terre assomé. Il prit les clés d'un des gardes et ouvrit la porte à Léo.

"Viens, ne tardons pas suit-moi! On va sortir d'ici tout les quatres."

Il a bien dit tout les quatres? Mais pourtant ils n,étaient que troi: Léo, Olivier et lui! alors qui était le quatrième? On ne tardap as à le savoir quand Peter alla jusqu,à une intersection pour prendre sur son épaule le commandant Rirk dans le coma.

"Je t'expliquerai plus tard. Allez vite tiens mon bras nous n'avons plus beaucoup de temps!"

Dit-il en tendant son bras libre à Léo.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Jeu 17 Jan - 16:38

Léo continuait de tourner en rond pour essayer de trouver une solution pour essayer de se libérer lui, Oliver et Peter sans mettre en danger qui que ce soit mais ne trouva rien. Il s'assit donc sur le lit qui se trouvait près de la fenêtre en baissant la tête et en mettant ses mains dessus d'un air désespéré en disant : "C'est sans espoir".

Oliver se mit hululer, Léo le regarde du coin de l'oeuil avant de baisser les yeux en se disant : *Il a peut-être raison, Peter doit avoir l'habitude de cette situation et devrait pouvoir parvenir à s'en sortir*.

Soudain, il entendit des bruits venant de l'extérieur. D'un coup, le garçon aux cheveux verts retire ses mains de derrière sa tête et la relève pour regarder la porte d'entrée de la cellule, ne comprenant pas se qui passait dehors. Ensuite, il entendit un bruit de cliquetis et la porte métallisée s'ouvrit, laissant voir Peter qui lui demande de le suivre. Léo montre alors un air intrigué tout comme Oliver puis le suit en disant : "Attendez un peu, j'ai cru mal comprendre. Vous venez de dire « tout les quatre"?"

Il eut une réponse à sa question en voyant Peter se saisir du commandant Rirk qui était inconscient. Léo montra alors un air sévère.

"Dites-moi que c'est une blague".

Peter tend son bras, lui dit qu'il lui donnera des explications plus tard et lui demande de tenir son bras car ils n'ont plus de temps. Léo entendit alors un son d'alarme dans le couloirs qui étaient éclairés qu'avec des lumières rouges. Il entendit également les pas de soldats se rapprocher vers eux en étant précipités. Léo regarda dans les cotés, ils allaient bientôt être encerclés. Il regarde à nouveau Peter et dit en secouant la tête : "Je crois ne pas avoir le choix".

Il se saisit alors du bras de Peter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 25
Inscription : 08/12/2010
Messages : 187
Zénis : 2500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mar 12 Fév - 16:34

Au moment ou Léo toucha le bras de Peter, celui-ci les téléporta au même endroit ou il se trouvait avant qu’il ne soit capturer par le commandant qui était encore inconscient au sol. On le vit alors parler à ses hommes dans une oreillette et il vérifia le poul de Rirk s’assurant qu’il était toujours en vie.

-Je vais personellement m’occuper que le commandant Rirk ne te cause plus d’ennuie Léo. Tu en as déjà assez dans les bras pour que ce type vienne ne plus te mettre des bâtons dans les roues. Cela m’étonne d’ailleurs que tu te soit laissé capturer par un simple mortel tel que lui sans talent particulier.

Il se releva et se retourna vers lui.

-Enfin bref. Je ne suis pas là pour te faire la morale après tout. Mais ce seras surement la dernière fois que je te sauverai la vie. La prochaine fois . Ce sera à ton précepteur de le faire.

Léo devait surement se demander de qui il parlait puis que jamais il ne lu iavait glisser un seul mot sur les enfants de la renaissance.

-Je suppose qu’on ne te l’a jamais di Léo…Tu possède toutes les qualitées d’un enfant de la renaissance, tu fait parti de ceux pouvait remettre à leurs état d’origine tout ce qui a été détruit. Tu as une mission pour réveiller le pouvoir qui est en toi maître des tornades.

Avant même qu’i lest fiit ses explications, un vaisseau de transport atterrit tout près d’eux. Des défenseurs en sortirent et emportèrent le commandant Rirk avec eux. Peter alla également vers ce même vaisseau mais avant il termina ce qu’il disait.

-J’aimerais pouvoir t’en dire plus Léo mais hélas le temps manque…trouve ton précepteur, il sera le seul à te gudier vers les rebirth balls. Je sais que ca te paraît compliquer mais je te promet que tu comprendra en temps et lieu de quoi je parles…oh et avant que j’oublie…

L’u nde ses hommes lui donna une planche sans roules mais avec d’étranche trous en dessous.
-C’est un air board. Sert toi s’en pour te déplacer plus rapidement dans les airs. Le méchanisme fonctionne avec la puissance du vent. Plus tu en as, plus vite tu iras. Bonne chance!

Et avant même que Léo et pu dire quo ique se soit, le vaisseau de transport disparu avec Peter à son bord.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Léo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 20/07/2012
Messages : 55
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Envol Céleste

MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   Mar 12 Fév - 23:07

Alors que Léo s'était saisit du bras de Peter, ils se retrouvent alors dans les ruines du palais d'Ithaque. Peter parla dans une oreillette, vérifie le pouls de Rirk et parla à Léo en lui disant qu'il s'occupera du commandant Rirk pour qu'il ne l'ennuie plus et lui fait part de son étonnement du fait que Léo se soit fait capturé malgré qu'il est des pouvoirs contrairement à Rirk.

"De un, j'ai été pris par surprise et de deux, il avait enlevé et menacé Oliver, vous devriez le savoir puisque vous étiez là".

Peter lui dit alors qu'il n'est pas là pour lui faire la morale et dit que c'est la dernière fois qu'il le sauvera car ça sera à son précepteur de le faire, la Maître des Tornades hausse un sourcil en ayant l'air intrigué car il ne comprenait de quoi il parlait en parlant de précepteur.

"Mon précepteur?! J'ai pas de précepteur".

C'est alors qu'il se met à parler d'enfants de la renaissance dont il aurait les qualités pour en être un, d'une mission. Des trucs que Léo ne comprenait rien du tout, même Oliver ne semblait rien suivre.

"Heu...vous avez prit un truc? Car je comprends rien à vos histoires là. C'est quoi un enfant de la renaissance? De quelle mission vous parlez?"

C'est alors qu'un vaisseau atterrit sur les lieux et que des hommes emmenèrent de commandant Rirk. Il fallait dire que Léo n'aimait pas vraiment de voir autant d'inconnus sur les ruines du lieux de son enfance et là où se trouvait les tombes de ceux qui ont le plus compté pour lui dans sa vie, mais il ne dit rien, pensant cela inutile et sachant qu'ils ne resteront pas longtemps. Peter lui dit alors qu'il ne peut pas lui donner plus d'explications par manque de temps et lui demande de trouver son précepteur qui le guidera vers les Rebirth Balls et dit qu'il comprendra en temps voulut.

*Facile à dire qu'à faire. Je ne sais pas ce que sont que les Rebirth Balls et encore moins où trouver mon "précepteur", il en une bonne lui*.

Ensuite, le chef des Défenseurs lui passa une planche qu'il appelle Air Board, lui expliqua comment ça marche puis s'en alla sans que Léo puisse lui poser d'autres questions. Le jeune homme regarde la planche qu'il tenait dans sa main puis soupira en la baissant avant de se retourner vers les tombes. Il les regarda un moment puis disparu en un souffle de vent tandis que Oliver s'envolait en suivant le courant d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petite virée à Ithaque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite virée à Ithaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Île-
Sauter vers: