AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Ven 25 Mai - 1:37

Le combat contre Naelik a été tout simplement nullissime pour la simple et bonne raison qu'il ne s'est finalement pas déroulé. J'ignore s'il a eu les chocottes pour se pointer sur le ring afin de me faire face mais dans tous les cas, il s'est défilé tout comme son premier adversaire qui a été éliminé de la compétition par décompte. Je ne vous dis pas le mécontentement du public lorsque l'annonceur a déclaré que j'étais victorieuse par forfait. Les spectateurs sont là pour regarder des matchs extravagants et deux d'entre eux n'ont pas pu se faire en raison de la fainéantise de certains. M'en fiche de toute manière, cette bonne nouvelle va m'amener tout droit vers la finale, où je suis censée affronter une gamine d'à peine quinze ans. Quelle bonne blague quand même ce fichu tournoi ne fait que de me taper sur le système. Vivement que j'en finisse avec cette demoiselle et que je devienne la première championne extrême de l'histoire des arts martiaux. La finale va être un vrai jeu d'enfant, la blonde capitulera au bout de cinq minutes à peine. Ce n'est pas parce que mon bras est cassé que je suis incapable de la dominer. Alors que tout semble jouer en ma faveur, je remarque la naine entrain de tourner la roulette. Je ne vois pas trop sur quel chiffre elle est tombée vu que je suis éloignée. Je n'avais pas l'intention d'aller lui souhaiter bonne chance pour le match car elle n'en aura aucune quoi qu'il arrive. Et pourtant, c'est avec un second handicap que je vais combattre puisque la personne tournant la roulette et tombant sur le chiffre sept aura la chance de combattre un adversaire avec les yeux bandés. Déjà que j'ai le bras en compote alors si je dois être privée de ma vue, cela ne va pas le faire. J'ai l'impression que rien ne ressort de bon dans cette compétition, surtout à propos de cette satanée roulette. Quand je la lance, je n'ai pas de bol. Quand c'est mon adversaire qui s'y colle, même résultat. Mais le plus important, c'est de remporter le match après tout. Non ? Après avoir remarquée les résultats, je me balade un peu dans les vestiaires avant de tomber sur ma concurrente. J'ai presque réussie à lui foncer dedans tellement j'avais la tête ailleurs. J'affiche malgré tout un sourire avant d'échanger quelques mots avec elle.

Tu as beaucoup de chance pour cette finale. En prime d'avoir le bras cassé, je vais devoir me dispenser de la vision. Mais ne crois pas que tu seras victorieuse. Quand je t'aurais tordue comme un bretzel, tu iras pleurer dans les jupes de ta mère en la suppliant de te chanter une berceuse chaque soir avant de t'endormir.

Moi me la jouer à l'intimidation ? Nooonnn. Je cherche juste à mettre un peu de pression à cette demoiselle, bien qu'elle doit être très courageuse pour avoir affrontée et battue un dieu tel qu'Arkantos. On peut prendre en compte aussi qu'elle a réalisée le même exploit face à un mage au second tour. Cependant, il s'agissait d'un jeunot d'à peine vingt ans donc ce dernier ne devait pas être aussi expérimenté que moi, sans vouloir lui manquer de respect. Les mages doivent s'aimer, peu importe s'ils pratiquent ou non de la magie noire. J'aime ma patrie et je continuerais de la servir jusqu'à ma mort. Je vais dans les extrêmes là donc je m'arrête tout de suite pour me préparer autant mentalement que physiquement sur mon combat. L'annonceur de ring présente un par un les deux derniers participants, en commençant par moi. Je gonfle ma poitrine en inspirant de l'air frais, ce même air qui dégage une odeur victorieuse, avant d'entrer dans le stade où la foule entame les encouragements avec une très belle ovation pour ma part. Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis touchée par les réactions des spectateurs mais j'admire la sympathie qu'ils ont à mon égard. Enfin sur le ring, l'arbitre ne perd pas de temps pour s'approcher de moi afin d'appliquer les règles du match. On me bande les yeux avant de me demander si je peux apercevoir quelque chose, autrement dit un truc différent que du noir. Quel abruti sérieux, il fait vraiment pitié ce mec.

Oui je peux apercevoir de près le bandeau que j'ai sur les yeux.

L'arbitre n'ajoute rien à cela et laisse l'annonceur présenter ma concurrente, tout en stipulant que ce match est une confrontation pour le titre de championne du monde extrême. J'espère que cette Kasumi n'a pas trop les jetons pour me faire face après cette courte altercation dans les vestiaires. Dans le pire des cas, tant pis pour cette jeune fille. Pour une fois que je suis gagnante, je vais pas me plaindre de mes victoires...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kasumi Uzumaki
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 07/11/2011
Messages : 127
Zénis : 3500
Statut : Bon
Finisher : Orbe Vermillon

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Ven 25 Mai - 6:18

Suite à son dernier match, Kasumi s'est rendue auprès des médecins et infirmières présents pour réparer ses bras brisés, suite au combat contre Gérard, bien sûr, cela n'as pas été très suffisant et malgrès le chakkra du Kyûbi, il lui fausrait un moment pour pouvoir récupérer l'usage de ses bras, heureusement, Kakashi et ses deux amis, Sasuka et Sakuro. Son acien maître avait repéré un autre sceau présent en Kasumi qui empêchait toute guérison, connaisseur en cela, il brisa le sceau, ensuite, Sasuko, qui est spécialiste en jutsu médical à terminer les soins et Kasumi se remis très vite. Le lendemain, Kasumi s'est rendue à la roulette pour la faire tourner, elle tombe sur le 7, stipulation, yeux bandés. Kasumi se rappelé que son adversaire était tombé sur ça et qu'elle a dû se battre les yeux bandés durant son dernier combat et cette fois-ci, c'est son prochain adversaire qui doit avoir les yeux blandés, elle le plaint car elle se souvient avoir pas mal galéré lors de son dernier match. Enfin, plutôt la plaint car elle va en faite combattre une fille, et une mage qui plus est, encore, une certaine mirage qui a gagné sa demi-final car son adversaire ne s'est pas pointé. Mais peu importe, Kasumi se rend une dernière fois aux vestiaires pour se préparer. Elle marcha tranquilement quand elle se cogne sur quelqu'un, la blondinette lève la tête et vit qu'elle était tombée sur sa prochaine adversaire. Celle-ci lui dit qu'elle a beaucoup de chance pour cette finale au vu de ses hadicapes mais qu'elle ne doit pas déjà se croire victorieuse car elle compte bien lui affliger une défaite humiliante. D'un coup, Kasumi se remet sur ses pieds et dit : "Pour ça, faudrait que j'en ai une de mère. Et puis, entre toi et moi, je pense que c'est toi qui devrait préparer des mouchoirs pour pleurer dans les jupes de ta mère car je compte bien t'écraser!"

Sur ces mots, Kasumi continue son chemin pour se préparer. Une fois prête, Kasumi entre dans le stade où la foule l'applaudit. Mirage était déjà là et on lui mis déjà le bandeau. Kasumi la regarde en affichant un sourire au coin et en disant : "Alors? Prête pour ta cuisante défaite?"

_________________


Dernière édition par Kasumi Uzumaki le Ven 25 Mai - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Ven 25 Mai - 15:30

Tout en attendant mon adversaire, je repense au même instant ce que cette gamine a dit lorsque je l'ai croisée dans les vestiaires. Elle va apparemment m'écraser, sans oublier qu'elle fait de la prévention pour les mouchoirs que j'aurais besoin pour sécher mes larmes. C'est clair que je m'en achèterais tout un stock tellement je serais morte de rire à la fin de ce match. Et même si je venais à perdre cette finale, je n'irais pas pleurer dans les jupes de celle qui m'a mise au monde. J'ai aucune nouvelle de ma famille et j'en suis ravie. La dernière fois qu'ils ont été là pour moi, c'était durant la précédente compétition où je faisais équipe avec Marc. Autrement dit, ils n'étaient que de passage pour mon frangin parce qu'il a toujours été le chouchou d'entre nous deux. Jalouse pour autant ? Absolument pas. La preuve, j'arrive à obtenir bien plus que lui lorsque je fais cavalerie seule. Pour en revenir au tournoi, cette Kasumi effectue enfin son entrée. Je ne vois vraiment rien avec ce bandeau mais ce n'est pas trop un soucis d'un côté. Je risquerais d'être choquée de mes propres capacités et tortures que je réserve à ma concurrente. Lors de son arrivée sur le ring, j'entends celle-ci se réjouir de la situation dans laquelle je suis. Elle me demande si effectivement, je suis prête à encaisser la défaite. Franchement, je ne m'abaisserais pas à répondre à sa question. Il est préférable d'y répondre par une autre question. L'arbitre sonne enfin le début du combat et je ne perd pas de temps pour tendre ma main en direction de Kasumi. Rien d'extraordinaire ne se produit jusqu'à présent mais mon adversaire va bientôt se rendre compte que je ne suis pas aussi gentille que celui qu'elle a défait lors du second tour. En effet, la demoiselle va se mettre subitement à se plier de douleur vu que je viens de déclencher chez elle une crampe dans chacune de ses jambes. C'est un bon début pour moi car cela va l'obliger à se coucher sur le sol afin de trouver une position adéquate pour faire partir ces crampes douloureuses. Pendant ce temps, je vais l'attaquer sans lui laisser le temps de réagir.

Et toi ? Prête à jouer les vers de terre ?

J'ai le bras cassé et les yeux bandés, pas de raison à ce qu'elle soit épargnée aussi de son côté. Au moins, cette finale sera équitable. Mon bras gauche me fait toujours mal bien que j'ai eu le temps de récupérer depuis hier. Vous voyez, heureusement que je n'ai pas écoutée l'avis des médecins car je n'aurais pas été en finale à l'heure actuelle et Kasumi aurait gagnée son dernier match facilement puisque l'autre ne s'est finalement pas pointé. Pour revenir à la lutte, toute mon attention est focalisée sur la terrienne qui doit éprouver un peu de mal à se déplacer à cause de ces effets néfastes que je lui ai infligée. J'en profite donc pour enchaîner avec la fameuse pilule qui devait me servir face à Arkantos et qui ne sert plus énormément maintenant qu'il est éliminé de la compétition. A moins de jouer ma sadique comme je sais si bien le faire. Je pense faire cela en ressortant de ma robe le remède miracle qui m'assurera la victoire à coup sûr. Je mets en bouche la pilule avant de la déglutir. Quelques explications s'imposent à propos de ce mystérieux médicament donc je vais tenter de résumer. Lorsque le dragée fera effet sur mon métabolisme, je pèserais à peu près le même poids qu'Arkantos et encaisserais plus facilement les coups de mon adversaire. Ce n'est pas seulement un avantage pour la défense mais aussi pour l'attaque. C'est d'ailleurs ce qui est prévu après avoir fait un seul pas qui fit trembler le tout le stade.

J'espère que tu es assurée contre les accidents.

Pour ne rien arranger à l'état de ma concurrente, je m'approche d'elle pour venir écraser ses jambes tour à tour avec l'aide de mes pieds. A l'instar du dieu, ma taille n'a pas augmentée, ce qui me permet d'être plus rapide dans l'exécution de mes mouvements. C'est pratiquement la même chose pour les esquives, à quelques exceptions près puisqu'il ne faut pas oublier que je n'ai pas accès à la vision. Remarque, pas besoin d'être une visionnaire pour s'apercevoir que j'ai une sorte de paillasson sous mes pieds, paillasson que j'écrase bien fort avec mon poids énorme...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kasumi Uzumaki
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 07/11/2011
Messages : 127
Zénis : 3500
Statut : Bon
Finisher : Orbe Vermillon

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Ven 25 Mai - 19:59

Dès que l'arbitre sonne le début des hostilités, Kasumi enfile ses gants avant de se mettre en position de combat.



Mirage, elle, tend sa main dans sa direction, soudain, Kasumi ressentit une crampe douloureuse au niveau de ses chevilles, elle tombe donc sur ses genoux, mais quand elle tombe sur ses genoux, elle ressentit à nouveau une crampe mais à se niveau, Kasumi dût poser ses main au sol pour pouvoir se maintenir tout en serrant des dents pour ne pas crier de douleure. Quand Mirage lui dit quelque chose, au fure et à mesure, elle sentit des douleurs parcourir l'entièreté de son corps. La douleur ayant atteind son bras, kasumi du céder et elle s'étalle de tout son long au sol et cherche à essayer de résister à la douleur et à se reprendre quand elle sentit un poid extrêmement lourd lui écraser ses jambes, elle se retourne et vit Mirage lui écraser ses jambes. Doucement, pour ne pas que les crampes l'empêchent d'effectuer correctement sa technique, elle fait des signes avec ses mains avant de crier : "MULTICLONAGE SUPRA!"

Plusieurs clones de Kasumi, en parfaite santé, apparaissent, envahissant l'entièreté du terrain.

"LA KASUTORNADE DES DEUX MILLES POINGS!"

Tout les clones donnent des coups de poings à Mirage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Ven 25 Mai - 21:18

Kasumi est déjà en position délicate et se trouve dans l'incapacité de bouger avec le poids énorme qui l'écrase. Dommage qu'elle se retienne d'exprimer sa souffrance, les filles ont une si jolie voix alors autant s'en servir. Je ne dois pas écraser la bonne partie de son corps à mon avis. Peut-être que ce serait différent si je lui broyais autre chose comme son dos. C'est un exemple donné bien évidemment mais je le fais quand même en lui piétinant la colonne vertébrale, marchant sur cette dernière un peu comme si je passais un test de sobriété et que l'on me demandait de rester sur la ligne. Le jeu semble amusant lors des premiers instants mais il devient vite lassant. D'autant plus que Kasumi ne perd pas de temps pour essayer de contre-attaquer en utilisant une technique de clonage, selon ce que j'ai compris. Voilà encore un point négatif chez elle, le fait qu'elle crie à voix haute les stratégies qu'elle emploie au même instant. Ce qu'elle vient de faire est complètement stupide car je vais en profiter pour m'immuniser. Quoi qu'en y réfléchissant bien, j'ai la possibilité de m'y prendre autrement. Je ressens de nombreuses présences tout autour de moi donc même en embrassant le sol, cette peste a quand même réussie à se cloner. Je vais pas y aller par quatre chemins, donc nous allons imposer un ultimatum à ces pâles copies d'elle même. On verra bien s'ils risqueront de m'attaquer. Je ne vois rien de ce qui se passe autour de moi mais cela ne m'empêche pas de garder la pêche et la bonne humeur, toute souriante et déposant un pied sur la tête de Kasumi, ne forçant pas dessus pour le moment mais étant prête à le faire en cas d'offensive de leur part.

Je ne tenterais pas le diable si j'étais vous.

L'avertissement n'est pas prit en compte et les clones finissent tout de même par se ruer sur moi. Je n'aperçois par leurs mouvements mais je peux sentir leurs vibrations en éveil, ce qui me donne la puce à l'oreille. Inutile de prendre le risque d'attendre plus longtemps pour faire de la cervelle de cette gamine de la purée donc je joue les acrobates en prenant appuie sur le crâne de Kasumi, qui doit certainement avoir l'impression que sa tête va bientôt exploser. Pendant ce temps là, j'essaye de parer du mieux que je peux les coups donnés par ses clones. Cela ne me facilite pas la tâche à cause de ce bandeau mais si c'est vraiment le seul moyen de combattre pour remporter cette finale, alors je suis prête à subir de la difficulté aussi en ce qui me concerne. Je rends tout ce que l'on me donne comme coups avec qu'un seul bras valide. Malheureusement, les ennemis sont trop nombreux et je ne peux pas me défendre correctement. Je suis alors projetée un peu plus loin, Kasumi étant par conséquent protégée de toutes attaques pour l'instant. J'ai un mal de chien à me relever puisque je suis retombée sur le mauvais bras lors de cette fichue projection. J'y arrive quand même au bout d'un bref moment avant de localiser la force de ces clones. Une fois chose faite, mes mains se tendent vers eux avant qu'une boule d'énergie noire ne fonce sur eux à vive allure. Lorsque cette sphère entre en collision avec ces derniers, aucune explosion ne se produit. C'est simple à comprendre parce qu'en réalité, la boule en question permet de désintégrer n'importe qui ou n'importe quoi lors d'un quelconque impact. Efficace, n'est-ce pas ?

Tu ne crois pas que tu as suffisamment d'avantages pour ce match ? Ce n'est pas digne d'une future championne cette manière d'agir. Toutes ces ruses m'incitent à te pulvériser bien plus rapidement.

Les clones n'étant plus d'actualité pour me causer du soucis, je m'abaisse afin de poser une main sur le sol. Un trou un peu plus gros que main s'ouvre et j'en profite pour envoyer une vague déferlante. Vous me direz, quel intérêt de balancer dans ce cercle une vague d'énergie si ce n'est pas pour toucher l'adversaire ? Et bien justement, un second trou s'ouvre juste en dessous de Kasumi, toujours allongée au sol sur le ventre, avant que la vague déferlante n'y ressorte pour propulser haut dans le ciel ma concurrente. Je regarde cette dernière partir telle une fusée avant de me téléporter dans les airs. Elle a droit à un monstrueux coup de coude dans le dos qui la propulse directement contre le ring, qui se fissure et qui fait place à un cratère tellement le choc a été violent. La pauvre choupette ne va pas s'en remettre je pense, elle aura besoin de béquilles...

_________________


Thème Mirage - What The Hell



Dernière édition par Mirage le Mar 29 Mai - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kasumi Uzumaki
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 07/11/2011
Messages : 127
Zénis : 3500
Statut : Bon
Finisher : Orbe Vermillon

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Sam 26 Mai - 14:40

HRP-Bon sang, mon internet a buggé et j'ai dû tout recommencer du coup ><-HRP

Alors que Mirage écrasait le dos de Kasumi et était sur le point de faire de même avec sa tête, elle fut attaquer par ses clones qui la propulsent plus loin avant d'êtres détruit par une étrange boule. Suite aux dires de la mage, la jeune ninja dit : "Te plains pas car hier j'ai dû moi-même me battre sous ces conditions et je m'en suis parfaitement sortie! On est sensé se battre avec les moyens qu'on a et ce que nous avons appris et c'est exactement ce que je fais!"

Soudain, un rayon d'énergie jaillit sous Kasumi et la propulse dans les airs et come si ça ne siffisait pas, Mirage se téléporte juste au-dessus la blondinette pour lui donner un violent coup de coude dans le dos qui l'envoie s'écraser au sol. Suite à cela, malgrès la douleur et en y mettant toute sa volonté, Kasumi en se disant : *Non, je ne peux pas me laisser écraser ainsi. Kakashi sensei, Sasuka et Sakuro sont venus pour me soutenir, je ne peux pas les décevoir. Si je veux devenir hokage pour que tout le village reconnaisse ma valeur, je dois me battre*.

Là, une aura rouge entoure la jeune fille, le chakra du Kyûbi, ses yeux deviennent rouges et verticals, ses moustaches s'épaississent et ses mains deviennent griffus. Elle saute à une hauteur impressionnante vers Mirage pour la lacérer avant d'aterrir au sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Sam 26 Mai - 17:25

Kasumi commence à me sortir un discours sur nos talents respectifs en précisant qu'elle a été forcée elle aussi de combattre les yeux bandés hier. Je ne parlais pas de la privation de ma vision mais de mon bras, qui me fait toujours atrocement mal au passage. Sans compter qu'elle a utilisée ses clones face à une humaine moyennement diminuée. Oui, je suis peut-être une mage mais cela n'empêche pas le fait que je ne suis pas invincible. Bref, de ce côté, j'avoue qu'elle n'a pas tord et qu'il est préférable d'utiliser son apprentissage de base pour mettre en échec son adversaire. J'espère quand même qu'elle se rend bien compte que c'est une erreur de sa part de me sortir de telles choses car elle prend le risque de jouer dans la cour des grands. Puisque cette gamine cherche à faire la dure, je vais lui infliger d'avantages de difficulté dans les minutes qui suivent. Seulement, la partie est loin d'être gagnée puisque Kasumi revient à l'assaut en faisant augmenter sa puissance de manière considérable. Je sens mon adversaire en mouvement mais j'ignore s'il va chercher à m'attaquer directement où s'il essaye de jouer avec mon esprit. Vu l'intelligence de cette demoiselle, elle préfère utiliser la carte de la stupidité au lieu de me rendre cinglée. Cependant, celle-ci réussie à m'écorcher la peau avec ce qui pourrait être des griffes. Suite à ce coup, je tombe sur le sol à genou en grimaçant légèrement. Ma colère ? Toujours conservée bien au fond de moi. Cette attaque ne fait d'ailleurs que m'amuser. Je suis entrain de rire au nez de ma concurrente.

Quel coup ridicule, laisse-moi t'enseigner ce qu'est la souffrance.

Quand un adversaire est au sol, on s'arrange pour qu'il ne se relève pas. Hors, cette demoiselle est bien imprudente d'attendre bêtement pour enchaîner ses attaques, d'autant que sa force a augmentée et que les mages sont connus pour être faibles au corps à corps. Tant pis pour Kasumi, elle payera le prix fort pour sa totale inconscience. Avec mes mains, j'essaye de percevoir la position exacte de mon adversaire sur le ring, qui n'est pas très loin de moi tout compte fait puisque la demoiselle n'a pas bougée d'un pouce depuis ce coup de griffes. Une fois que cela est chose faite, le sol se met à trembler sans raison avant que quatre ronces énormes ne ressortent de la terre pour venir s'enrouler autour des poignets et chevilles de Kasumi. Les racines finissent par s'étirer pour que la demoiselle se retrouve complètement écartée de chaque côté. J'en profite pour me relever et prendre de la distance par rapport à elle, effectuant quelques pas vers l'arrière. Si vous avez déjà vu deux personnes se battre au corps à corps, attendez-vous de voir ce que j'arrive à faire à distance quand il s'agit de me bastonner. Je commence à donner des coups de poings et des coups de pieds dans le vide en direction de Kasumi. Malgré la distance qui me sépare d'elle, celle-ci se reçoit les coups qui, n'oublions pas, sont toujours aussi monstrueux à cause de mon poids. Les effets de ce dragée dure une bonne heure environ et il doit rester à peu près quinze minutes. C'est bien suffisant.

Tu vas grandir de quelques centimètres grâce à moi.

Petit pic provocateur lancé à cette blonde, rien de bien méchant à ce que je peux lui faire physiquement au même instant. J'enchaîne encore mes coups dans le vide durant quelques secondes avant de passer à la prochaine étape, qui va très certainement la faire capituler rapidement. Pour la première fois de cette finale, je commence à marmonner dans incantations étranges avant que la surface du ring ne se transforme en eau. Seulement, ce n'est pas vraiment de l'eau ordinaire mais de l'acide, qui brûle tout ce qui peut entrer en contact avec. C'est avec amusement que je fais descendre délicatement Kasumi, toujours écartelée par les ronces, vers le bain d'acide pour lui offrir une baignade sympathique...

_________________


Thème Mirage - What The Hell



Dernière édition par Mirage le Mar 29 Mai - 23:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kasumi Uzumaki
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 07/11/2011
Messages : 127
Zénis : 3500
Statut : Bon
Finisher : Orbe Vermillon

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Sam 26 Mai - 22:00

Mirage tombe violemment au sol mais se relève en riant de dire que c'était un coup ridicule et qu'elle va lui montrer ce qu'était la souffrance. Lorsqu'elle sentit le sol trembler, Kasumi fait des signes avec ses mains avant d'être tenue et écartelée par des ronces, de se recevoir plusieurs coups de la part de son adversaire et d'être envoyé vers de l'acide qui recouvrait le terrain à présent. lorsqu'elle toucha le liquide mortelle, elle disparut en une fumée de poussière et il y avait à sa place un rocher. Kasumi avait utiliser la technique de permutation. La vrai Kasumi aterrit juste sur la tête de Mirage avant de dire : "Alors? On veut se débarasser de moi?! BALLE ÉCLAIR!"

La blondinette se met à frapper son adversaire de tout à la vitesse de l'éclair et fini par un tacle rapide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Dim 27 Mai - 1:50

La gamine encaisse les coups que je donne mais arrive tout de même à s'extirper des ronces, qui ne cessent de l'attirer vers cette piscine acidifiante. Comment je peux le savoir me diriez-vous ? Tout simplement parce que je n'ai pas entendue sa voix de crécelle hurler de douleur et qu'elle est apparue je ne sais trop comment sur ma tête. J'ignore si elle cherche à se venger en essayant de m'écraser avec son poids plume mais dans tous les cas, il lui faudra bien plus que cela pour me forcer à embrasser le sol, si tout le monde voit un peu ce que je veux dire. Je ne prends pas la peine de réagir aux singeries de Kasumi et encaisse les coups qu'elle me donne sans même me défendre. Je ne sais pas où est la différence par rapport à tout à l'heure car ce qu'elle exécute comme attaque en ce moment, c'est un peu comparable à celle de tout à l'heure où ses clones ont eu l'idée de me rouer de coups. Comment faire face à une telle stupidité ? Elle doit bien se rendre compte que c'est un peu inutile de me frapper au corps à corps puisque je pèse une tonne et que par conséquent, les coups qu'elle donne sont comparables à de simples chatouilles. Kasumi parvient juste à me faire glisser lors de son tacle glissé, comme si elle jouait au football. Sauf que la balle de match, c'est surtout elle. Un genou posé sur le sol, je tente de me remettre sur les pieds mais impossible à force de subir les enchaînements de cette gamine qui ne me laisse pas une seconde de répit. Finalement, je réceptionne l'une de ses jambes pour stopper sa série d'attaques avant de lancer celle-ci vers le ciel, ce qui force la demoiselle à faire un cumulé arrière pour ensuite retomber comme une crêpe sur le sol. Tout compte fait, la gélule que j'ai digérée me permet d'avoir un poids vraiment colossal.

J'avoue que j'aurais été heureuse de ne plus t'entendre, sauf pour exprimer ta douleur. Difficile de croire qu'une fillette aussi fragile ai réussie à battre un dieu renommé pour ses nombreux exploits.

J'ai la grosse flemme de mettre au point une nouvelle technique pour l'instant, bien que j'ai mon arme secrète enfuie dans le coin de ma tête. Je vais plutôt me la jouer soft et aviser si Kasumi n'abandonne toujours pas lors de cette prochaine attaque. Pendant qu'elle rase toujours le sol, j'en profite pour effectuer des mouvements avec mes mains. Ce que je manipule ? L'acide qui prend peu à peu de l'altitude et qui forme une tornade qui commence à rotationner très rapidement. Cet ouragan provoque une attraction qui attire directement ma concurrente vers lui. Elle n'est peut-être plus retenue par les ronces mais au moins là, il lui sera presque impossible de s'échapper sauf si elle déclare qu'elle veut abandonner. A ce moment là, je mettrais fin à ce mauvais tourment et laisserais cette demoiselle repartir chez elle pour s'entraîner au lieu de jouer la fanfaronne dans un tournoi qui ne verra jamais les faibles d'esprit gagner. Cependant, je ne vais pas seulement la disséquer avec ma tornade. Je vais aussi prendre plaisir à lui donner la migraine en générant des ultrasons dans sa direction de façon à lui exploser les tympans. C'est d'ailleurs ce que je fais en posant deux doigts de chaque main à gauche ainsi qu'à droite de ma tête. Non seulement, les ultrasons permettent de localiser aussi les ennemis comme les chauves-souris, mais ils servent aussi en cas d'attaque psychologique. Certains spectateurs risquent d'être affectés par cette technique mais je ne peux rien faire pour eux malheureusement. L'important est de gagner à la base je suppose.

Abandonne ou attends-toi à une triste fin.

Comme je ne vois absolument rien avec ce bandeau, il est préférable de prendre quelques distances par rapport au champ d'attraction de ma tornade afin d'éviter d'être emportée par celle-ci. Ce serait dommage d'abimer à vie un si joli corps tel que le mien. Je ne suis plus tout jeune mais j'espère rencontrer un jour le grand amour, si ce n'est pas déjà fait indirectement. Au pire, mon grand amour sera les Enfers car je ne me fais pas trop d'idées du lieu où j'irais à ma mort. La vie est tellement craint...

_________________


Thème Mirage - What The Hell



Dernière édition par Mirage le Mar 29 Mai - 23:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kasumi Uzumaki
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 07/11/2011
Messages : 127
Zénis : 3500
Statut : Bon
Finisher : Orbe Vermillon

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Dim 27 Mai - 7:51

Kasumi continuait d'enchaîner ses coups quand Mirage parvint à lui saisir le bras pour la jeter en l'air, en retombant, Kasumi parvint à se réceptionner sur le sol quand la mage créa une sorte de tornade avec l'acide. Se sentant attirée, Kasumi planta ses griffes dans le sol pour pouvoir résister mais que cela soit dure. Et pour comble de tout ça, elle entendi un horrible bruit et dut de mettre une de ses mains devant son oreille en lâchant un cri de douleu avant de réffléchir.

*Bon, seule solution et de la destabiliser*.

De sa main tremblante, elle relache son oreille pour fouiller ses poches, elle en ressort des kunais où était attachés des parchemins explosifs. Elle les lance pour qu'elles se plantent juste tout autour de Mirage avant d'exploser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   Dim 27 Mai - 15:28

Ma stratégie marche à la perfection. Kasumi est attirée par la tornade que je viens de générer et cette bonne nouvelle annonce bientôt la fin du match. Elle tente quand même quelque chose contre moi en me balançant des sortes de bombes puisque quelques explosions se déclenchent à proximité de moi. Mon premier réflexe est de mettre mes bras en croix afin de me protéger. Je toussote légèrement à cause de cette fumée qui m'intoxique presque, après quoi je la repousse avec l'aide de mes mains. J'ignore réellement si la demoiselle s'est prise mon attaque mais apparemment, il semblerait que non. Je ressens toujours sa force en activité. Non pas qu'elle me donne du fil à retordre mais il est peut-être temps de passer aux choses sérieuses. Soyons sérieux quelques instants, cette Kasumi n'est pas de taille contre moi et cela se confirme quand on voit les techniques déplorables qu'elle me sort. J'avoue ne pas donner mieux de mon côté mais qui voudrait vraiment se battre au maximum de sa puissance face à de tels adversaires ? Personne à première vue. J'ai parlée précédemment de mon arme secrète et il est grand temps de la mettre en place, tout simplement parce que ce combat m'ennuie beaucoup et qu'il est l'heure d'y mettre un terme. Avant de finaliser ce match, je mets un terme à cette tornade qui recouvre à nouveau le terrain avec son acide. Il s'agit de la même chose pour les ultrasons vu que tout ceci ne sera pas trop utile pour laminer la blondasse. Au lieu de jouer dans l'extravagance, je fais apparaître dans ma main une poupée vaudou ressemblant de très près à Kasumi. Elle n'a qu'à bien se tenir.

La seconde à ce tournoi devra bien gagner quelque chose alors j'ai décidée de t'offrir un petit cadeau en guise de défaite. Mais avant de te le donner, je dois t'expliquer un peu son fonctionnement.

Je me paye un peu la tête de ma concurrente car c'est plutôt un cadeau empoisonné qu'elle va avoir. Autant le lui prouver en effectuant une petite démonstration, non ? Je commence par tordre les bras et les jambes de la poupée dans tous les sens, choses qui se produit également chez la véritable Kasumi puisque je détiens dans les mains sa copie miniature. Comme j'ai toujours les yeux bandés, j'espère tout de même que je ne me suis pas trompée de membres car si au grand malheur je l'ai tuée en lui tordant le cou, c'est la victoire qui me passe sous le nez. Suite à cette première démonstration, j'enchaîne en tirant les cheveux de la poupée avec mes doigts. La vraie demoiselle se retrouve alors tirée par les tifs par quelque chose qui semble inexistant réellement, alors que c'est moi qui tire un peu les ficelles de sa propre existence. A l'aide de mon autre main placée juste en dessous de la poupée vaudou, je décide de passer à la dernière étape en faisant apparaître une flamme qui commence à carboniser l'entièreté de l'objet que je détiens. Bien évidemment, la véritable Kasumi brûle aussi mais je n'arrête pas tout de suite le massacre. J'attends qu'elle soit bien affaiblie physiquement pour stopper cette souffrance gratuite, que le public hue au passage. Les spectateurs ont raison, j'en fais trop donc je décide de mettre un terme à ce mauvais jeu au bout de deux bonnes minutes. En piteux état comme la poupée, Kasumi ne pourra pas se lever après une telle correction. La demoiselle gisant au sol, j'essaye de me diriger vers elle en percevant son aura, chose que j'arrive à faire avant de la rouler sur le gazon comme un saucisson. L'arbitre annonce la victoire en ma faveur et m'autorise à enlever le bandeau que j'ai sur les yeux. La lumière m'éblouis un peu mais c'est pas grave, je dois juste attendre un petit moment. On est sur le point de me donner la ceinture de championne extrême mais je renonce dans un premier temps en prétextant que je dois d'abord tenir ma parole. Je m'approche alors de la jeune fille avant de lui jeter la poupée vaudou. Elle pourra la garder comme trophée, dormir avec, se balader avec, en faire ce qu'elle veut et en prendre le plus grand soin possible évidemment.

Je crois que je vais me montrer plus généreuse. Ce n'est pas tous les jours que l'on se fait botter le cul par une vraie championne alors laisse-moi t'offrir une photo souvenir de notre première rencontre.

Aussitôt dit, je fais apparaître un téléphone portable dans ma main et positionne juste mon visage devant le corps inerte de Kasumi avant d'afficher un large sourire. La photo est finalement prise et je dépose à ses côtés le portable, objet qu'elle aura eu aussi gratuitement. Par contre, elle devra s'acheter un abonnement si elle veut appeler ses copines ou même surfer sur le net. Bah oui, je suis gentille mais tout de même pas à ce point là enfin. Avant de repartir chez moi, c'est à dire nul part, je vais reprendre ma ceinture que l'arbitre a dans ses mains avant de saluer une toute dernière fois le public, qui m'acclame pour ma performance...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extreme Arena I : Kasumi VS Mirage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Extreme Arena-
Sauter vers: