AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Mar 1 Mai - 23:34

Alors que les autres se cassent la figure entre eux sur le ring en ce moment même, moi je préfère prendre quelques précautions au sujet de l'adversaire que je devrais affronter. Et bien oui, je ne suis pas au tournoi alors que mon match approche à pas de géants. Vous pensez directement que je n'ai pas envie de me prêter à la baston tout simplement parce que j'affronte un gros molosse vraiment laid et qui ressort d'un trou bâti depuis des siècles ? Non, vous faites erreur sur la personne car je ne suis pas une fille de ce style là. Un dicton dit souvent que l'on part pour mieux revenir, c'est ce que je vais faire d'ailleurs mais avec quelques atouts supplémentaires dans mon jeu. J'ai remarquée un peu plus tôt dans la journée que j'affronterais un dieu qui semble être increvable puisque sa force est phénoménale d'après quelques échos. Il est même noté dans les bouquins, bah nous verrons bien si la théorie de ces auteurs est vraie. J'avoue que je suis masochiste sur les bords et que c'est plaisant d'affronter un dur à cuire, ce n'est pas ce détail qui est ennuyeux. C'est surtout la stipulation du match dans lequel je vais me battre. Un combat où le principe craint un max, celui où je suis censée balancer mon adversaire dans le fumier. En faisant cela, je gagne le match et me qualifie donc pour les demi-finales. Je me suis bien sapée avant le grand rendez-vous jusqu'à ce que tout bascule. Il a fallut que je tourne cette foutue roulette pour tomber sur un match assez hard. Bon c'est clair que j'ai bien précisée être masochiste mais pour tout ce qui est vraiment sanglant, pas au point de me jeter dans la première flaque de boue venue. Résultat, j'ai soignée mon look pour rien car le monde n'y verra plus que de la merde dessus lorsque je me battrais dans ce combat boueux. Sans compter que l'on peut facilement apercevoir mes oreilles de chat. Elles ne sont pas là par hasard, vous devez vous en douter. Après avoir testée quelques potions et mis au point une gélule au cas où j'affronterais ce fameux Arkantos, je m'apprête à retourner à l'Extreme Arena à mon aise.

Match débile ou non, du sang va être versé aujourd'hui.

La stipulation du match ne m'intéresse pas mais la liberté que l'on peut avoir en revanche, oui ! Les règles de ce combat n'interdissent pas l'utilisation d'armes ou objets capables de mettre l'adversaire dans un sale état. Et puis c'est pour la bonne cause si je dois en venir aux règles extrêmes, je sauverais par la même occasion la face de rat que peut se taper ce sois-disant dieu de la destruction. Mes mains de chirurgiennes feront des merveilles, le crâne d'œuf peut me croire sur parole ! Je dois paraître un peu trop confiance et surtout arrogante à vos yeux, mais vaut mieux humilier son adversaire dés le début si jamais je perdais le match. Au moins les gens ne pourront pas dire que j'étais une sacrée empotée sur le ring, que je ne l'ouvrais pas beaucoup et que je cherchais à être docile avec ce Ozaï. De toute manière même si ce n'est que de la provocation, il faut admettre que la tronche de ce type laisse à désirer. Même si je l'insulte au niveau de son physique, tout ce que je pourrais dire serait exact de toute évidence. J'arrive finalement au stade avec un léger retard, accourant comme une folle jusqu'aux vestiaires car c'est le seul passage qu'il y a pour faire une entrée fracassante. Je fais apparaître un miroir afin de regarder dedans si je n'avais pas une tête de zombie, ce qui n'est pas le cas heureusement. Fin prête, j'inspire un bon coup pour gonfler mon buste avant de relâcher à l'air libre cette pression que mon corps ressentait. Oui, je suis toujours un peu stressée avant un combat. Je n'ai pas envie de perdre pour être mieux humiliée à la fin. Les imbéciles dans les gradins semblent en chaleur pour m'applaudir lors de mon apparition dans le stade, ce qui ne m'étonne pas. L'opinion qu'ils se font de moi ne m'intéresse pas de toute façon. Arrivée sur le ring, je me retourne vers les vestiaires afin d'attendre mon adversaire avec une grande impatience. Plusieurs minutes passent sans qu'il n'apparaisse aux yeux du monde. En voilà un qui sait se faire attendre, c'est encore plus énervant quand on stresse déjà. Qu'il se grouille car il saoule grave là.

Alors gros ?! Ramène tes fesses ou je viens te chercher !

Ce n'est pas que mon emploi du temps est chargé mais ce serait génial si je pouvais clore en quelques minutes ce foutu match. Je veux passer rapidement à autre chose et entamer un nouveau chapitre plus attrayant au sein de ce tournoi. Faire joujou avec les cochons, très peu pour moi...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ozaï
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 20/02/2011
Messages : 20
Zénis : 3000
Statut : Mauvais
Finisher : Sonic Punch

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Sam 5 Mai - 21:41

Suite au long combat mené contre les protecteurs de la Terre, Ozaï décida de cesser les hostilités avec ses ennemis de manière à prouver au monde entier qu'il n'était presque plus l'homme monstrueux d'auparavant. Le conquérant planétaire avait comme intention le fait de s'approprier la planète bleue de façon à imposer sa loi et chasser à jamais l'alliance des Défenseurs de cette terre bien trop ciblée par leur faute. Par conséquent, son but semblait être la domination suprême en échange d'une importante protection envers les terriens. Afin de se faire encore plus remarquer en tant que figure emblématique des temps anciens, le dieu de la destruction avait décidé de s'inscrire à son premier tournoi qui n'était autre que l'Extreme Arena, connu principalement pour combattre dans des matchs avec des règles extrêmes. Il espérait mettre en œuvre ses incroyables talents divins et épater de la sorte le monde entier qui suivrait cet évènement, que ce soit dans les gradins ou devant la télévision. Ozaï arriva donc devant l'arène, pénétrant tout d'abord à l'intérieur des vestiaires où une atmosphère assez lourde persistait. Quelques participants de ce tournoi dévisageaient la divinité mais celle-ci n'y prêta pas attention, bien trop concentré sur le tableau des matchs. Il allait donc affronter une certaine Mirage, non qui lui semblait totalement inconnu jusqu'à présent. L'adversaire devait être encore probablement un mage car ce nom se référait surtout à la magie, même au paranormal d'ailleurs. Le conquérant planétaire regarda finalement un peu plus bas avant d'apercevoir la stipulation de son match. Il fut assez surpris et même désintéressé de vouloir y participer sur le coup, car il s'agissait d'un match où il fallait réussir à balancer son adversaire dans la boue afin de remporter la victoire. Au même moment, un organisateur du tournoi passa auprès du dieu de la destruction, ce dernier l'arrêtant net en lui tenant le bras. Le conquérant planétaire tourna lentement son regard dans celui de l'officiel en gardant un air tout à fait sérieux...

- Ce que je peux haïr les vermisseaux de votre espèce. Vous osez salir l'image d'une divinité en la faisant combattre dans un match complètement ridicule.

- Je suis vraiment navré d'apprendre que la stipulation choisie n'est pas à votre convenance. Votre concurrente a lancée la roulette un peu plus tôt.

- C'est ce que je me suis dis. Je ne combattrais pas dans un match stupide.

- J'ai bien peur que vous n'ayez pas le choix au risque d'être éliminé.

- Dans ce cas, puisses-tu être pardonné de tes pêchés auprès des dieux.

Remarquant que l'homme n'était pas enclin à coopérer pour changer la stipulation du match, Ozaï fit craquer son cou en l'espace de quelques secondes avant de lâcher l'organisateur au sol. Le conquérant planétaire en avait terminé avec cet être insignifiant et cette Mirage allait regretter d'être tombée sur un mauvais chiffre. D'ailleurs, le dieu de la destruction se retourna vers les autres participants afin de vérifier si son adversaire n'était pas parmi eux. Il semblerait que non à première vue, donc elle devait probablement être en retard ou même déjà sur la surface de combat entrain d'attendre. Ce fut d'ailleurs le cas puisque l'annonceur de ring présenta le conquérant planétaire correctement, seul point positif qui plaisait à Ozaï jusqu'à présent. Bien que les règles de son match ne l'enchantait guère, la divinité semblait vouloir faire un effort de combattre Mirage dans un duel totalement insolite. L'homme au crâne dégarni abandonna finalement ses petits camarades pour rejoindre la surface de combat, où une jeune femme attendait avec grande impatience son arrivée. Vu l'expression sur son visage, elle ne semblait pas très enchantée d'avoir attendue aussi longtemps. Ozaï s'en fichait royalement...

- Je te prie de m'excuser pour mon retard mais j'étais occupé à réparer tes erreurs dans les vestiaires. Tu n'as aucune allure pour tourner une roue.

Suite à ces belles paroles, l'arbitre du match sonna la rencontre qui allait être très pestilentielle. Le conquérant planétaire s'abstenait d'ailleurs de tourner la tête en direction de l'enclos où se situait bon nombre de porcs qui pataugeaient dans la mélasse. L'odeur était assez irritante, au point même d'attraper une migraine...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Dim 6 Mai - 16:21

Vous voyez ? Il suffit de s'énerver un peu pour que la personne sur qui on râle se bouge le derrière. Cela me laisse donc l'occasion de découvrir le visage de mon adversaire. C'est bien ce que je disais un peu plus tôt, sa face est vraiment laide. Mais comment fait-il pour se regarder dans un miroir sérieux ? C'est pas la plus grande puissance que j'affronte là mais la plus grande mocheté de tous les temps. La joie de vivre de ce bonhomme semble intense, il ne sourie même pas lors de son arrivée dans le stade. Remarque, pas très étonnant quand on connait la stipulation de ce match en prime de tout ce qu'il y a autour de nous. Ce chauve commence d'ailleurs par râler parce que je n'ai point d'allure pour tourner une roue. Non mais il se prend pour qui celui-là ? C'est quand même pas ma faute si cette foutue règle est comprise au sein du tournoi ! Bientôt il m'accusera d'avoir utilisée ma magie pour que la roulette tombe sur le troisième chiffre. Je suis pas sûre qu'il ai bien regardé ma tête car cela ne m'enchante pas plus qu'à lui de me battre dans un environnement déplorable. Mais bon, c'est la stipulation et il faudra qu'il s'y fasse. Il me casse déjà les miches à vouloir se plaindre donc je pense que le match sera expéditif. C'est au même moment que l'arbitre sonne le début de la rencontre. Une idée me vient tout de suite en tête mais pas pour attaquer le crâne d'œuf, plutôt pour l'humilier. Je sens que l'on va bien rigoler.

Ouais c'est bon, arrête de ronchonner. Tu le feras autant que tu veux une fois que j'aurais plongé ta tête dans la boue. Sauf que cet accoutrement ne te va pas trop pour jouer les cochons.

Bah oui, faut qu'il s'habille correctement pour passer son tout premier baptême. Et en bonne fille que je suis, c'est avec plaisir que je lui procure un costume de porc en ayant recours à ma magie. On peut donc voir désormais le conquérant planétaire vêtu d'une combinaison épaisse de la tête au pied, sans oublier le groin attaché avec un élastique autour de sa tête. Il est beau le Ozaï ainsi, non ? Je ne me fais pas d'idées sur sa réaction à venir, c'est bien pour cela qu'il faut que j'enchaîne rapidement avant de me prendre une raclée qui pourrait bien m'être fatale. Je passe alors à la suite en prononçant une incantation étrange avant que le sol ne se transforme en sable mouvant juste en dessous des pieds de la divinité. Ce piège enfantin devrait malgré tout le retenir un petit peu le temps que poursuis mon enchaînement. Si je l'attaque maintenant de front, ce serait mettre un pied dans la tombe car je ressens en lui une grande puissance tout de même. Contre un adversaire de cette trempe, mieux vaut jouer la prudence et n'étaler que des stratégies durant le match. Maintenant il me faudrait quelque chose pour vraiment bien l'affaiblir, mais quoi donc ? Hmm je pense avoir trouvée ! Comme il lui est impossible de se dégager, je recommence à prononcer des phrases incompréhensibles pour Ozaï avant que plusieurs têtes de cobras ne surgissent des sables mouvants. Il doit y en avoir un peu plus de cinq, j'avoue ne pas avoir comptée mais peu importe. Les cobras vinrent directement mordre les jambes du conquérant planétaire afin d'injecter leur venin. Plus qu'à attendre que ce dernier fasse effet, ce qui ne tarderait pas vu que mon adversaire vient de subir plusieurs morsures. Contente de mon coup, j'affiche un grand sourire.

J'ai au moins de l'allure pour une chose, faire souffrir !

Un grand garçon comme lui ne succombera pas aux blessures de mes cobras, inutile de se voiler la face. Mais sa vue finira bien par se troubler d'un moment à l'autre et il sera bien exposé à la défaite. La victoire n'a jamais été aussi proche pour moi, cela change de l'équipe que je formais avec mon frère. Après avoir attendue un petit moment, je m'élance vers Ozaï pour le rouer de coups en tout genre. C'est comme la terre, il faut bien la travailler pour qu'elle soit fertile. Bah là c'est la même chose, faut bien boxer son adversaire pour qu'il ressemble à un vrai légume...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ozaï
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 20/02/2011
Messages : 20
Zénis : 3000
Statut : Mauvais
Finisher : Sonic Punch

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Dim 6 Mai - 18:55

Ozaï avait beaucoup de mal à supporter les paroles déplacées de la jeune femme, qui prédisait déjà sa victoire en faisant remarquer au conquérant planétaire qu'elle allait l'éliminer en le projetant dans la boue. Tout ceci aurait très bien pu amuser l'homme au crâne dégarni mais ce ne fut pas le cas, ayant difficile à afficher ne serait-ce qu'un mince sourire depuis le début de cette compétition. Les choses n'allaient d'ailleurs pas s'arranger pour lui puisque Mirage débuta les hostilités en provoquant le dieu de la destruction, faisant apparaître sur lui un costume étant relié à l'animal phare de ce match, à savoir le cochon. Elle y ajouta en prime sa petite touche personnelle en mettant un groin en caoutchouc autour de la tête d'Ozaï. Ce fut une chose que la mage aurait dû s'abstenir de faire car cela n'allait qu'éveiller la toute puissance du conquérant planétaire qui sommeillait en lui. A cet instant précis d'ailleurs, Mirage pouvait constater à quel point son adversaire voyait rouge puisqu'il la dévisageait comme pour la mettre en garde qu'il n'était pas là pour rigoler, et que ce dernier semblait bel et bien prêt à lui sauter à la gorge à tout moment. La divinité voulue se jeter sans plus attendre sur la mage mais quelque chose l'en empêchait, les sables mouvants. Celle-ci avait prononcée une incantation juste avant qu'Ozaï ne se décide à riposter. L'homme au crâne dégarni essaya tant bien que mal de se dégager, mais c'était pratiquement impossible sans y mettre d'avantage de puissance. C'est au même moment que son adversaire ajouta de la difficulté en faisant ressortir du sable des têtes de cobras, qui ne perdirent pas de temps pour aller mordre la jambe de la divinité. Le dieu de la destruction utilisa sans tarder la foudre pour électrifier les petites bestioles et ainsi les tuer, profitant aussi pour griller dans son entièreté la combinaison qu'il portait. Le conquérant bouillonnait...

- Attend un peu que je me dégage, tu auras droit à la rouste de ta vie.

Cependant, Mirage ne lui laissa pas l'occasion de se débattre et profita de sa position de faiblesse pour venir le rouer de coups. Ozaï ne ressentait pas vraiment les effets au tout début en raison de sa carrure impressionnante, mais le venin injecté dans son corps commençait à l'affaiblir peu à peu, ce qui améliora parallèlement la force de frappe de la mage. Mais soudainement, le conquérant planétaire bloqua le poing de son adversaire via la paume de sa main. Voulant démontrer à Mirage qu'il était lui aussi capable de faire souffrir ses ennemis, la divinité vint taper celle-ci avec son poing au niveau de l'articulation du coude. De cette manière, il priva sa concurrente de l'utilisation de son bras pour combattre tout en lui infligeant une douleur insupportable. Le dieu de la destruction finit par tendre sa main devant la poitrine de la jeune femme avant que cette dernière ne soit propulsée contre les gradins par une vague déferlante impressionnante. Une explosion fit trembler légèrement la terre avant que de la fumée ne recouvre la totalité du ring. Elle s'évapora peu à peu afin de laisser un bref aperçu au public, un trou béant s'étant formé et causant ainsi la mort de nombreux spectateurs. Son adversaire étant temporairement repoussé, Ozaï profita de ce temps de répit pour décoller depuis le sol à pleine vitesse alors qu'il s'enfonçait toujours de plus en plus dans les sables mouvants. Avec de la chance, il parvint à faire ressortir l'intégralité de son corps du piège tendu par la mage...

- La rigolade est terminée.

L'homme au crâne dégarni tourna son regard en direction des décombres, essayant de repérer Mirage qui devait être légèrement sonnée. Une fois la proie dans son champ de vision, le dieu de la destruction afficha un rictus sur son visage pour la toute première fois de la journée, se ruant ensuite à pleine vitesse sur la mage avant d'enfoncer violemment son poing dans le ventre de la jeune femme. Ce coup la projeta directement contre un gratte-ciel qui finit par s'effondrer, ces derniers poursuivant le combat en dehors du stade. La suite du match allait être intense...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Dim 6 Mai - 21:53

Mon adversaire étant toujours en mauvaise posture, je poursuis mon enchaînement de coups qui ne font que l'affaiblir un peu plus à chaque instant. Vous imaginez que je dois presque détruire mon poignet pour que ce gros tas soit affecté par mes coups ? Non mais sérieux, qu'est-ce que l'arbitre avait besoin de mettre cette véritable machine de guerre face à moi dés le début du tournoi ? C'est bon pour m'endommager encore plus si je venais à passer en demi-finale ! Et encore, faut encore que j'arrive entière jusque là, chose presque impossible mais pas irréalisable. Alors que je tabassais vivement le dieu de la destruction, il arrive à bloquer mon poing à l'aide de sa main. Je peux remarquer alors toute la frustration dans ses yeux, ce qui est normal puisqu'il s'est senti humilié un peu plus tôt. Le moment est idéal pour paniquer car ce regard en dit long sur le sale moment que je vais passer. D'ailleurs, il faut dire ceci à mon bras qui vient d'en prendre un sacré coup. Ozaï ne s'est pas attardé de me le briser en tapant pile au bon endroit, c'est à dire au niveau de l'articulation de mon coude. Je souffre tellement que je ne peux m'empêcher d'hurler comme une folle dans toute l'arène. La douleur semble trop intense pour poursuivre le combat mais je n'abandonnerais pas ! Quoi qu'il arrive, je continuerais de me battre jusqu'à ce qu'il ne me reste qu'un souffle de vie. Pour en revenir à l'instant présent, le conquérant planétaire finalise son attaque en me projetant contre les gradins après avoir généré une vague déferlante. Une explosion se déclenche, les fondations s'effondrent, je me prend quelques briques sur la tête mais rien d'alarmant en dehors de cette dislocation du coude. La fumée se dissipe et je me relève pour être de nouveau sur mes pieds, me tenant le coude en grimaçant alors que mon look est complètement foutu. A la limite, ce n'est pas un soucis, je pourrais toujours réparer mes vêtements de luxe à l'aide de ma magie.

Argh purée ! J'ai le bras en compote !

Pas sûre que je puisse utiliser mes poings pour attaquer dorénavant. Mon bras gauche est désormais invalide et mon adversaire se dirige à pleine vitesse dans ma direction. Que faire dans ce cas ? Il semblerait que je n'ai pas d'autres choix que d'utiliser mes pieds pour combattre, en espérant qu'il ne me détruit pas une jambe cette fois-ci. Mieux vaut ne pas envisager le pire. Lorsque le dieu de la destruction arrive pour me frapper de façon virulente, je tend ma jambe droite qui vient directement s'enfoncer dans le bide de cette brute sans cœur. J'évite par ce simple geste sa projection qui était sur le point de m'envoyer dans un building. Il cherche à faire quoi là ? Jouer aux dominos ? Cette mocheté divine a cassée mon bras et moi je vais lui casser la tête. En parlant de cela d'ailleurs, je remarque qu'une voiture n'est pas très loin du lieu où nous nous battons. Si je parviens à réaliser une frappe chirurgicale, ce serait magnifique. Alors qu'il tente probablement de se remettre du coup qu'il s'est prit dans le ventre, j'enchaîne en lui infligeant un coup de pied en pleine face qui le propulse tête la première dans le vitrage d'une portière d'automobile. Je n'ai pas l'intention de lui laisser le temps de respirer donc je m'approche de la voiture avant de grimper sur le capot, effectuant un saut très impressionnant avant de retomber telle une masse sur ce dernier. Le capot s'enfonce alors, ce qui guillotine le cou d'Ozaï. Je redescend finalement de la voiture pour me positionner à l'opposé de mon adversaire, espérant qu'il n'est pas mort car ce serait bien ennuyeux d'être disqualifiée. Mais en y réfléchissant, j'ai bien envie d'en remettre une couche en voyant la position dans laquelle le conquérant était.

Voilà ce qui arrive quand on joue avec le feu, gros malin.

Selon les échos, le héros prénommé Peter ainsi que ses alliés ont eu du mal face à ce dieu de pacotille alors que moi je suis seule pour le combattre et je n'en fais qu'une bouchée. J'en viens à la conclusion qu'ils ne savent pas se battre correctement et qu'ils devraient passer le relais à des personnes plus fraîches pour sauver le monde. Enfin bon, ce n'est pas le sujet actuel et je dois me concentrer sur le combat plutôt que sur des futilités. A l'aide de mon bras toujours valide, je tend ma main et effectue une projection soudaine sur la voiture qui est alors expulsée à plusieurs dizaines de mètres. Le cou de la divinité a dû prendre cher une nouvelle fois en sachant que l'automobile a effectuée plusieurs tonneaux...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ozaï
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 20/02/2011
Messages : 20
Zénis : 3000
Statut : Mauvais
Finisher : Sonic Punch

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Lun 7 Mai - 21:25

La jeune femme avait beau être handicapée d'un bras, cela ne l'empêchait pas de parer assez aisément les coups que pouvait envoyer le dieu de la destruction. Alors qu'il semblait sur le point de la projeter contre un gratte-ciel, Ozaï eu la mauvaise idée de se précipiter et s'empala donc dans le pied de la mage. Étant donné la vitesse à laquelle le conquérant planétaire se déplaçait, il lui semblait presque impossible de ralentir juste avant pour éviter de se faire embrocher de la sorte. En temps normal, les coups que la divinité pouvait subir ne lui faisait pas trop mal car ils étaient comparés à de simples chatouilles. Sauf que celui-ci, il risquait de s'en souvenir à l'avenir puisqu'il recracha un peu de sang en se tenant le ventre. Son adversaire ne tarda pas à profiter de cette confusion pour l'envoyer tête la première directement dans la vitre d'une voiture, étant légèrement sonné mais se retirant de justesse lorsque Mirage voulue enfoncer le capot de l'automobile avec ses pieds. Encore un peu et ce coup là aurait très bien pu être le dernier pour l'homme au crâne dégarni. Il était très résistant pour un dieu mais pas au point d'être invincible, surtout quand l'on cherche à s'attaquer à des zones sensibles du corps humain. Malgré son bon réflexe, Ozaï fut emporté avec la voiture à plusieurs mètres suite à une projection de Mirage. Les tonneaux effectués par l'automobile écrasa littéralement le dieu de la destruction, qui pouvait ressentir la douleur pour la toute première fois de sa longue existence. Lui qui avait pour habitude de torturer ses proies, il savait ce que cela faisait de jouer un rôle si désagréable. Allongé sur le sol, le conquérant planétaire éprouva de la difficulté à se relever malgré son incroyable résistance. Certaines parties de son corps semblaient inutilisables mais ce dernier remédia rapidement au problème en faisant craquer certains de ses os brisés...

- Je dois admettre que tu es plus sournoise que je ne le suis. Mais malheureusement, tu risques de faillir à ta tâche lorsque j'aurais décuplé une grande partie de ma puissance. Rendons les choses intéressantes.

Ozaï avait-il peur de perdre le contrôle de la situation en voulant dévoiler son véritable pouvoir ? Cela n'était pas improbable. Intérieurement, il savait qu'une adversaire comme Mirage pourrait bien poser problème si on ne prenait pas un tel combat au sérieux. Après tout, le dieu de la destruction a bien été enfermé durant de nombreuses années par la faute des mages, qui jugeaient ce dernier beaucoup trop dangereux pour laisser cette force de la nature en liberté. Affichant un rictus sur son visage, l'homme au crâne dégarni se concentra avant de provoquer à nouveau quelques secousses. Le temps radieux fit place au temps pluvieux alors qu'un orage était sur le point d'éclater à tout moment. Ce fut d'ailleurs le cas, le tonnerre grondant peu de temps après. Soudainement, la force de la divinité ne cessa d'augmenter de manière considérable. Les muscles de ce dernier grossissaient à vu d'œil, le rendant un peu plus impressionnant à chaque instant. Finalement, un éclair vint s'abattre sur le dieu de la destruction avant qu'une explosion ne se déclenche. La fumée se dissipa assez rapidement afin de laisser réapparaître l'adversaire de la jeune femme. La force du conquérant n'avait plus aucune limite...

- Est-ce que tu es prête pour la seconde manche ?

N'attendant aucune réponse de sa concurrente en retour, l'homme à la musculature impressionnante se rua sans plus attendre sur celle-ci de façon à lui infliger un coup de coude monstrueux en plein visage. Il enchaîna ensuite en se téléportant derrière Mirage, croisant ses mains et envoya cette dernière prendre un peu d'altitude. La puissance des attaques d'Ozaï était pratiquement triplée, ce qui augmenta parallèlement la vitesse à laquelle la mage fut projetée dans les airs. De nouveau, le conquérant planétaire se téléporta dans le ciel avant de venir taper la tête de son adversaire avec son poing, envoyant ce dernier s'encastrer dans le toit de la voiture qui avait causée tant de soucis à la divinité un peu plus tôt. Ozaï ricana un court instant en constatant que Mirage n'était plus qu'un légume, levant un doigt vers le ciel avant qu'une lueur jaunâtre n'apparaisse. Finalisant ainsi son enchaînement, il envoya un éclair un peu plus volumineux se crasher sur la jeune femme, provoquant par cette même occasion l'explosion de la voiture déjà en très mauvais état...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Mar 8 Mai - 19:42

Mince alors, ce chauve a réussi à se retirer avant que je ne guillotine son cou. Je m'en fiche de toute manière, il ne s'attendait sûrement pas à se prendre la bagnole en pleine face ensuite. On ne se bat même plus dans l'arène même mais bien en ville, où l'on provoque de sacrés dégâts. Ce n'est pas à nous de payer la dégradation du matériel ou des bâtiments donc autant profiter de cette occasion pour refaire le paysage à notre image. Je suis toujours concentrée sur le combat et bien que mon adversaire est affaibli au sol, il m'est impossible de ne pas remarquer que l'attaque de mes cobras n'a eu jusqu'à présent aucun effet sur Ozaï. Peut-être que les morsures de ces petites bêtes restent sans effet face à monstre de cette trempe, car faut bien avouer que l'on ne peut pas considérer cette brute épaisse comme un dieu. Il est plus bourrin qu'autre chose, le corps à corps est le seul point positif que je vois chez lui ! Ce n'est plus très étonnant qu'il ai réussi à écraser sans difficulté Peter et ses alliés. Il devait y avoir peu de stratèges dans leur équipe. Enfin soit, ce n'est pas trop le moment de ressasser le passé alors autant se concentrer sur le présent, qui est à mon avantage. Et si nous devons causer du futur, je dirais que j'ai intérêt à vite trouver une solution pour en finir avec ce gros tas. Quelques idées sont à prendre en considération, notamment celle que j'ai utilisée lors du tournoi précédent contre Maïa. Je la case de côté pour l'instant car puisque mon adversaire veut envoyer du lourd, j'en donnerais également avec grand plaisir. D'ailleurs en relatant ce qui fait mal, Ozaï décide de passer aux choses sérieuses et fait augmenter sa puissance de manière considérable. Le temps change radicalement aussi, voudrait-il me faire part d'une de ses transformations ? C'est bien le cas à mon avis, sauf qu'il n'y a que ses muscles qui prennent du volume. Il me demande ensuite si je suis prête pour le second round. Je répond.

Tu es la force la plus dominante sur Terre selon de nombreux ouvrages et tu dois encore te transformer pour arriver à bout d'une femme ? Quelle déception d'apprendre que tout ce qui s'est dit n'était qu'un leurre. Quelle humiliation suprême pour toi.

Déçue ? Bah je ne m'attendais pas à ce qu'il en vienne à cette facilité. Ce type a de grands pouvoirs donc il n'était pas nécessaire pour lui de décupler sa puissance afin de me flanquer une raclée, surtout que ce chauve a réussi à me priver de l'utilisation d'un bras. Peu importe quel moyen il utilise, je battrais ce porc avant de le rouler dans la boue jusqu'à ce qu'il devienne un dieu en chocolat. Maintenant que le niveau de difficulté va être plus élevé, j'espère qu'il m'offrira un beau combat. La suite risque d'être même intéressante puisqu'il se rue à pleine vitesse sur moi en m'infligeant un coup de coude dans le visage. La vache, c'est ce qui s'appelle se faire arranger le portrait ! Je dépose mes mains sur mon nez en constatant qu'il est en sang, ce qui est normal après ce que je viens de subir. Le conquérant enchaîne en se téléportant juste derrière moi mais je ne suis pas assez rapide pour esquiver son coup, ce qui m'envoie faire un tour parmi les cieux. Mes yeux sont dans le vague et j'ai du mal à revenir dans le combat. La dernière douleur ressentie provient de mon dos après qu'Ozaï est venu me frapper violemment à la tête de façon à m'encastrer directement dans le toit de la voiture de tout à l'heure. J'avais utilisée celle-ci comme instrument de torture un peu plus tôt, simple retour des choses pour lui. Cependant, je m'écarte de justesse pour éviter l'éclair foudroyant qui détruit la bagnole. L'explosion me propulse à plusieurs mètres mais voulant de cette victoire, je me relève rapidement avant de fixer la divinité avec un sourire de masochiste.

Mais oui, continue de me faire souffrir ! J'aime les sévices !

Petite provocation mais il n'est pas le seul à donner des coups, je suis encore en mesure d'en rendre. En parlant de ceci, le prochain sera tellement gros et rapide qu'il ne le verra pas venir. Il est temps pour moi d'utiliser la transparence, ce que je fais sans tarder avant d'utiliser une nouvelle formule magique. Un bruit lointain mais se rapprochant est entendu par le monde entier. Dans l'atmosphère, plusieurs objets font leur apparition en grossissant à vue d'œil. Il s'agit en réalité de comètes qui s'apprêtent à s'écraser dans la croûte terrestre à l'endroit même où est positionné Ozaï. Je ne suis pas fêlée au point de mettre les terriens en danger mais assez folle pour gagner un match de grande importance...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ozaï
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 20/02/2011
Messages : 20
Zénis : 3000
Statut : Mauvais
Finisher : Sonic Punch

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Mer 9 Mai - 1:17

Malgré son enchaînement réussi suite à sa transformation, l'éclair envoyé par le dieu de la destruction ne fit que s'abattre sur la voiture. Cependant, cette dernière explosa lors de l'impact et propulsa la jeune femme qui semblait exténuée, quasiment en piteux état en raison de ce qu'elle avait subie tout au long du match. De son côté, Ozaï donnait l'impression d'être dans un meilleur état bien qu'il venait d'encaisser pas mal de la part de Mirage. Même si la mage ne faisait que se moquer de lui en sous-estimant ses capacités au combat, la transformation démontra bien qu'elle était nécessaire pour laminer plus aisément la mage trop égocentrique. Cela rappela quelques souvenirs au conquérant planétaire, notamment le jour où cette obstinée du nom de Rydia avait pensée pouvoir battre à elle seule le dieu de la destruction. L'histoire semblait se répéter aujourd'hui, bien que cette Mirage était d'un niveau largement supérieur à celui de la jeune femme aux cheveux verts. Celle-ci réfléchissait à deux fois avant d'agir en fonçant tête baissée vers son adversaire et c'est cela qui rendait le combat encore plus excitant. Malheureusement pour la mage, toutes les bonnes choses avaient une fin et Ozaï comptait bien l'épuiser jusqu'à ce qu'elle tombe de fatigue. Mirage s'était relevée mais à quel prix si ce n'était pas pour dominer lors de cette seconde manche ? Pour l'homme au crâne dégarni, il valait mieux que celle-ci reste au sol pour s'épargner tant de difficultés supplémentaires. Même s'il s'agissait d'une compétition, la divinité était présente à ce tournoi avant tout pour faire de la publicité, montrer qu'un nouveau règne semblait sur le point de s'instaurer sur Terre. Il s'en fichait de savoir son adversaire dans un piteux état au point même de rendre la vie. Le pouvoir était son seul intérêt...

- Ta place est au sol, pourquoi t'obstiner alors que le combat est sans issue ?

Évidemment, la mage n'écouta pas un traître mot du conquérant planétaire. Cette dernière avait même assez de courage pour provoquer d'avantage celui qui allait bientôt révolutionner le monde, à savoir Ozaï. De toute évidence, la jeune femme en redemandait encore en suppliant presque son adversaire de la rouer de coups jusqu'à même la faire saigner. L'homme au crâne dégarni ne comprenait pas tant de stupidité de la part de certaines personnes, celles-ci préférant se ridiculiser en l'affrontant au lieu de sauver leur misérable vie remplie de débauches. La divinité fronça finalement les sourcils en remarquant que sa concurrente formulait une fois encore une incantation. Le conquérant resta un bon moment sur ses gardes avant qu'il ne capte via son audition un bruit provenant juste derrière lui. Ce son étrange semblait fort loin mais se rapprocha au fil des secondes. C'est à ce moment là qu'Ozaï se retourna avant de constater qu'une pluie de météorites s'apprêtait à s'abattre sur lui. Le premier réflexe du dieu de la destruction fut de se protéger à l'aide d'un champ de force électrique qu'il généra pour que les cailloux viennent se briser contre les parois. Malheureusement, ceux-ci étaient bien trop gros, ce qui cassa la technique qui devait être en temps normal une bonne défense. Ozaï devait alors avoir recours à sa seconde idée, celle de pulvériser avec sa force surprenante les gros rochers qui s'enfoncèrent dans le sol et qui provoqua parallèlement de fortes secousses. Il en esquiva quelques-uns grâce à la téléportation de courte distance avant d'en exploser plusieurs en mille morceaux grâce à ses poings foudroyant. Les gravas retombèrent au sol et la tempête de comètes se termina au bout de plusieurs minutes, ce qui avait engendré plus de peur que de mal dans le cœur des terriens aux environs. Le regard du dieu se tourna en direction de celui de Mirage...

- Je vois maintenant pourquoi tu es si expérimentée.

Ozaï afficha un rictus sur son visage sans prendre la peine d'expliquer la raison à la jeune femme. L'homme au crâne dégarni avait deviné qu'il s'agissait d'une mage noire et que par conséquent, ce n'était pas un pur hasard que cette dernière puisse le laminer aussi aisément en tout début de combat. Oubliant ce détail futile rapidement, le dieu de la destruction se concentra avant que plusieurs éclairs ne viennent fissurer le sol, créant ainsi une faille béante qui ne cessait de s'étirer sur une bonne dizaine de mètres. Dans le creux de celle-ci se situait du magma en fusion, probablement prêt à être utilisé par Ozaï. Cependant, il préféra laisser le phénomène naturel s'en charger à sa place en constatant que la lave prenait de la hauteur au fur et à mesure. Ce qui allait suivre n'allait pas trop le fatiguer puisqu'il effectua seulement une projection de force sur Mirage, l'envoyant de cette manière s'encastrer dans la faille même avant de la sceller dedans à l'aide d'un pouvoir divin, qui semblait être un sceau l'empêchant de sortir au risque d'être électrifiée par le champ de force qui la retenait prisonnière. Les minutes de la mage étaient comptées et cette dernière allait bientôt apprendre à ses dépends qu'il était préférable qu'elle ne s'inscrive jamais à ce tournoi trop extrême pour elle, là où la mort l'attendait...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Mer 9 Mai - 22:07

Comme j'utilise la transparence, mon corps est bien protégé contre les énormes comètes provenant du ciel. Tant pis pour les curieux qui décident de s'approcher d'un peu trop près, ce n'est pas la chandeleur mais on fera des crêpes en ce jour si spécial tout de même ! De toute manière, c'était inévitable. Une attaque planétaire de cette envergure nécessite obligatoirement de nombreux morts, peu importe que ce soit volontaire ou non. Le premier qui va en faire les frais est bien le sois-disant dieu de la destruction, qui n'est pas au top niveau pour justement provoquer de plus gros dégâts que moi. Je suis championne incontestée dans ce domaine, personne ne peut faire mieux que moi et pas même la tronche de cake que je lamine à l'heure actuelle. C'est un bien grand mot d'ailleurs car malgré les gros blocs de pierre qui peuvent se crasher dans le sol terrestre, Ozaï en esquive quelques-uns avant d'utiliser ses poings de façon à les exploser. J'avoue que je suis bluffée, je ne m'attendais pas à ce qu'il arrive à ne faire que des morceaux de ces météorites. Les dieux ont tous leur petit secret après tout, c'est bien connu. Moi j'ai découvert celui de ce chauve, c'est d'être né pour embêter le peuple, de manière polie. J'aurais tout essayée face à ce porc, mais absolument rien ne peut l'arrêter, pas même le plus gros objet massif au monde. Que dois-je faire alors ? Utiliser ma magie à des fins malsaines pour être sûre qu'il capitule ? Quand je parle de fins malsaines, attendez-vous au pire comme par exemple changer l'orbite d'une planète pour que celle-ci vienne secouer tout ce beau monde sur Terre. Non, il est préférable d'oublier cette idée. La pluie de comètes s'achève enfin après d'inlassables minutes. Ozaï précise ensuite qu'il a deviné pourquoi je suis talentueuse, mais les raisons qui le pousse à me dire une telle chose sont encore inconnues.

Super, tu veux une sucette pour cette illumination ?

C'est pour me moquer que je dis cela au loliboy. Pas sûre que mon humour l'amuse longtemps en revanche et ceci se confirme lorsqu'il recommence à provoquer un tremblement de terre. La planète bleue aura été fort secouée aujourd'hui décidément, les secousses répétées deviendront l'attraction du siècle pour les terriens. Ce sera même plus la peine pour eux d'aller dans un parc d'attraction, il suffira juste de demander à deux combattants de se taper dessus pour avoir droit à un tremblement de terre. Mais au fait, pourquoi on est en ville alors que je suis censée projeter mon adversaire dans la boue ?! Bon, no stress Mirage. Faut trouver un moyen simple pour retourner dans l'arène. Seulement, le chauve profite de ce moment de réflexion pour ouvrir une faille où de la lave est en ébullition. Je me retrouve d'ailleurs projetée dans le creux avant de me réceptionner pour ressortir de ce trou rapidement. Mais il est trop tard, Ozaï a déjà tout prévu en y ajoutant un champ de force qui m'empêche de trouver une porte de sortie. Je suis coincée entre quatre murs et prête à me faire griller comme jamais, si ce n'est pas déjà le cas car vu la position dans laquelle je suis, il est clair que je suis grillée. Ouais il m'a bien eu sur ce coup là, et ensuite ? Ce type oublie que je suis une mage et qu'à chaque problème, il y a une solution. Dans mon cas, j'en vois plusieurs car j'aime étendre les options possibles à ma personne.

Je ne compte pas rôtir ici, trouves-toi une autre dinde.

Je peux m'amuser à créer un tunnel pour que la lave ne remonte pas à la surface mais cela n'arrange en rien mon soucis pour sortir. Même si je suis expérimentée comme l'autre dit si bien, je ne pense pas être en mesure de briser son sceau avec ma magie. Ouvrir un passage inter-dimensionnel pour rejoindre le stade semble être la seule option qui s'offre à moi, en espérant que ce porc n'ai ajouté un sceau qu'à son champ de force. J'essaye donc d'ouvrir un passage et cela semble se concrétiser, ce qui est vraiment top ! A l'autre bout de cette faille temporelle, l'arène où se produit le tournoi en ce moment même. Je passe au travers du passage et me retrouve à nouveau au point de départ, là où le match a débuté. Le trou se referme en laissant Ozaï sans nouvelle du lieu où je me suis rendue. J'espère que cette partie de cache-cache l'amusera autant qu'à moi car je vais pouvoir reprendre mon souffle un court instant...

_________________


Thème Mirage - What The Hell



Dernière édition par Mirage le Mer 9 Mai - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ozaï
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 20/02/2011
Messages : 20
Zénis : 3000
Statut : Mauvais
Finisher : Sonic Punch

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Mer 9 Mai - 23:18

Pendant que Mirage tentait de s'échapper de cette tranchée de magma, le dieu de la destruction ne quitta pas des yeux le déroulement de la situation. Il venait tout simplement d'épater la jeune femme, qui devait croire durant un bon moment que le conquérant planétaire n'avait aucun sort magique capable de la mettre en déroute. Ce fut une grossière erreur pour elle que de ne pas prendre au sérieux les talents impressionnants d'Ozaï. Mais bien que la mage était dans une position délicate, elle prit ceci comme de la rigolade en provoquant une fois encore l'homme à la musculature impressionnante. Celui qui allait bientôt révolutionner le monde ne souriait plus, voulant surtout comprendre pourquoi Mirage n'y voyait que de la blague dans ce combat pourtant fatidique. Depuis le tout début de la rencontre, les deux opposants n'ont eu de cesse de se chercher aussi bien verbalement que physiquement. La confrontation était terrible et cela se confirmait en prenant en compte l'étendu des dégâts en dehors du stade, même en se référant aux coups que l'un a pu porter à l'autre. Si les évènements se poursuivaient dans cette voie là, il est clair que plus rien ne pourrait empêcher Ozaï et Mirage de s'entre-tuer jusqu'à ce qu'il y en reste qu'un seul, le meilleur. C'est d'ailleurs le but que s'était fixé le dieu de la destruction depuis un bref moment, voulant rôtir la jeune femme en la scellant dans le creux où de la lave était en fusion. Malheureusement, il semblerait que lui aussi ai sous-estimé les capacités de la mage puisqu'elle parvint à ouvrir un passage magique malgré le sceau activé. La mage pénétra au travers de ce dernier avant de ne donner plus aucun signe de vie, son aura ne se faisant même plus ressentir. L'homme au crâne dégarni serra ses poings ainsi que ses dents, un peu énervé...

- Grr je n'en finirais jamais avec cette fille !

Selon la divinité, elle ne devait pas être bien loin. Mirage avait peut-être empruntée un passage mais ce dernier devait aboutir quelque part de toute évidence, que ce soit dans les environs ou à l'autre bout de l'univers. Sa puissance ne pouvant être ressentie, Ozaï se mit alors à survoler la ville pour avoir une vue aérienne. Celle-ci se cachait peut-être derrière un gratte ciel, à l'abri du regard du conquérant planétaire de façon à reprendre des forces. Quelques minutes passèrent mais le dieu de la destruction ne trouva toujours aucune trace de son adversaire. Il commença d'ailleurs à perdre patience d'affronter une gamine qui ne faisait que se moquer de lui et qui aimait surtout le faire tourner en bourrique de cette manière. La seule piste qui lui restait à explorer semblait être le lieu où tout a commencé, l'arène de combat même. Là, il ressentait plusieurs ondes assez importantes. Mis à part les participants dans les vestiaires, il n'y avait qu'une seule présence en activité à l'Extreme Arena et cette dernière était bien celle de Mirage. Ozaï souria durant quelques instants avant de se téléporter au stade, apparaissant derrière son adversaire de façon à lui broyer la tête avec ses mains. L'homme au crâne dégarni ne pouvait s'empêcher de ricaner, heureux d'avoir un bon instinct pour capter l'aura de ses plus grands ennemis...

- C'est la fin cette fois, prépares-toi à rejoindre tes semblables !

Même si broyer le crâne de ses adversaires était plus que suffisant, la divinité jugea bon de forcer sur la dose de souffrance en envoyant des décharges électriques au cerveau de la jeune femme, qui ne pourrait pas supporter ceci très longtemps de toute évidence. Il ne faudrait pas plus de cinq minutes à Mirage pour sombrer dans l'inconscience ou peut-être même pire, succomber après que son cerveau soit assez endommagé. Seulement, ce fut Ozaï qui mit fin à cette séance de torture en lâchant prise après avoir constaté que sa concurrente n'était plus aussi sur la défensive, celle-ci retombant inconsciente sur le sol. Échangeant quelques regards haineux avec sa proie bien affaiblie, l'homme au crâne dégarni projeta Mirage à l'aide d'un coup de pied contre un mur du stade. Il finalisa son attaque en tendant sa main dans la direction de sa victime, une sphère d'énergie se formant dans la paume de sa main avant qu'elle ne grossisse subitement. Lorsque la boule fut assez massive, Ozaï l'envoya directement sur Mirage avant de déclencher une gigantesque explosion. Le conquérant planétaire pouvait enfin se vanter d'être venu à bout de la mage noire...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Jeu 10 Mai - 17:43

Quel bien fou de pouvoir respirer librement même si ce n'est que de courte durée. Échapper à mon adversaire aura été plus facile que je ne le pensais finalement, preuve qu'Ozaï n'a qu'un petit pois dans la cervelle pour ne pas songer à revenir directement au stade. C'est vrai quoi, c'est le seul endroit qui peut me permettre de gagner et s'il pense que je cherche à me débiner pour lui offrir la victoire sur un plateau, c'est que ce mec ignore tout de ma personnalité. Pourtant lui et moi livrons un combat épique en ce moment, cela devrait le mettre sur la piste comme quoi je suis loin d'être une peureuse. Je souffre toujours du bras gauche et j'essaye de reprendre au plus vite un peu d'énergie. Le public m'acclame en pensant qu'Ozaï a été tellement tabassé à l'extérieur de l'arène qu'il ne se repointera pas au risque de se couvrir de ridicule. Pourtant, c'est un peu moi qui est bidon pour l'instant. Je suis revenue sur le ring sans mon adversaire afin de sauver ma vie, car elle était en danger. J'ai en quelques sortes zappée la confrontation parce que la faiblesse ne faisait que s'accroître. Et pour être franche, je pense que ce sera pire quand ce chauve aura retrouvé ma trace car les jeux de cache-cache ne doivent pas beaucoup lui plaire. Cela m'est égal, les gens peuvent se faire une opinion négative sur moi, ce n'est pas ceci qui m'atteindra. J'ai sauvée ma propre vie pour mieux me la péter ensuite, car mon cerveau a le temps d'établir un nouveau plan durant cette mi-temps. Affaiblie par le conquérant planétaire, je ne reprend pas seulement mon souffle mais aussi de l'endurance en soignant mes blessures grâce à ma magie. Impossible de faire quoi que ce soit pour ma robe et inutile de toute manière, je prendrais encore des coups. Mais subitement, la force d'Ozaï se fait ressentir dans les environs sans que je ne l'aperçoive pour autant.

Il ne devrait plus tarder à apparaître...

Et c'est exactement ce qu'il fait sans m'attaquer de front. Vous l'aurez compris, celui que l'on soupçonne être le dieu de la destruction a préféré apparaître derrière moi de façon à m'attaquer par surprise. J'étais déjà sur mes gardes avant sa réapparition mais je n'envisageais pas la possibilité qu'il me prenne de cette façon, sans mauvais jeux de mots hein ! Par conséquent, je n'ai même pas eu le temps de me retourner pour frapper mon adversaire. Je suis entrain de subir un lavage de cerveau de sa part, vu que c'est le seul mot adéquat pour commenter son action. Il me broie littéralement la tête avec ses mains qui font au moins deux fois les miennes, c'est pour dire que ce type n'est pas là pour rigoler. Bien sûr je ne fais pas que grimacer à cause de la douleur, je tente de me débattre en envoyant des coups de coudes à répétition dans son ventre mais en vain. J'ai l'impression de taper dans un mur de briques tellement ses pectoraux sont bien développés. Et pour couronner le tout, il m'achève en m'infligeant des décharges électriques qui vont finir par avoir raison de moi. Surtout de ce qui a de plus important chez les mages, notre cervelle ! Car oui, c'est surtout à ce que l'on peut appeler notre point faible qu'il concentre ses attaques. Ne supportant plus une telle férocité, je m'évanouis avant de retomber sur le sol. L'avantage pour moi à ce moment précis, c'est que je ne sens plus du tout les coups de cette brute épaisse, ou presque plus. Lorsque je me réveille peu de temps après, je me retrouve encastrée comme jamais dans le décor, sans réellement savoir ce que je fais là d'ailleurs. Ma première frayeur en revenant à moi était l'élimination mais je constate que mon corps n'est pas enduit de boue, donc tout va bien et je suis toujours dans la compétition. J'ai le regard tourné vers les spectateurs qui ne cessent d'effectuer des gestes avec leurs mains, voulant apparemment me faire passer un message. Je comprend par là qu'ils veulent que je me retourne, ce que je fais pour constater qu'une attaque dévastatrice est sur le point de me toucher.

Oh non ! Vite, je dois trouver une idée !

J'élabore alors un plan au plus vite, du moins je fais l'effort car mon cerveau est en compote après avoir été déconnectée du monde réel. L'attaque d'Ozaï prête à me rentrer dedans, je ferme mes paupières avant que mon corps ne disparaisse peu à peu, comme si j'utilisais le mode transparence. Cependant, ce n'est pas le cas car mon adversaire aussi se met à disparaître. Ma silhouette est subitement remplacée par celle du conquérant planétaire et inversement, ce qui donne la malchance à ce dernier de se prendre en pleine face sa propre attaque alors que je suis sauvée de mon côté. Même par la pensée, j'arrive à pratiquer de la magie. Une explosion se déclenche et laisse un nuage de poussières s'étendre...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ozaï
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 20/02/2011
Messages : 20
Zénis : 3000
Statut : Mauvais
Finisher : Sonic Punch

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Jeu 10 Mai - 22:44

Alors que l'attaque d'Ozaï s'apprêtait à mettre un terme au combat, ce fut à nouveau sans surprise que la jeune femme eu le bon réflexe d'utiliser sa magie pour échanger sa position avec celle de son adversaire. Ainsi, le conquérant planétaire voyait son corps disparaître peu à peu, ne comprenant pas trop ce qu'il se passait puisqu'il n'avait pas aperçu sa concurrente prononcer une quelconque incantation étrange. Toujours est-il que ce dernier est apparu à l'endroit même où Mirage était censée se prendre la boule d'énergie de plein fouet. Réalisant au dernier moment la supercherie de son adversaire, l'homme au crâne dégarni n'eut pas le temps d'esquiver et encore moins de contrer efficacement sa propre attaque, qui déclencha une gigantesque explosion lorsqu'elle entra en contact avec le dieu de la destruction. Le public ne pouvait être qu'impressionné par le tour de passe-passe que venait de réaliser la jeune femme, celle-ci reprenant le dessus lentement mais sûrement. Le calme revint subitement après la tempête, la foule étant également apaisée suite à la tournure des évènements. Le nuage de fumée présent sur la surface de combat s'évapora rapidement avant que ce dernier ne laisse un aperçu des dégâts causés par la simple attaque du conquérant planétaire. D'ailleurs, on pouvait apercevoir ce dernier allongé sur le sol en piteux état. Cela ne signifiait pas pour autant que Mirage avait gagnée, mais elle semblait malgré tout sur le point de décrocher la victoire. Ne s'avouant pas vaincu, Ozaï se releva difficilement pour refaire face à celle qu'il pourrait considérer dorénavant comme sa pire ennemie. Il serra ses poings jusqu'à même faire sortir ses veines, grinçant des dents...

- Aucun être vivant n'est apte à surpasser mon niveau ! Je suis le meilleur et je le resterais jusqu'à ce que mon existence s'achève ! Personne n'est au dessus des dieux, pas même les mages ! C'est moi le présent et je serais l'avenir !

Le conquérant planétaire laissait cette rage s'extérioriser de lui en montrant son mécontentement à la foule, qui ne cessait de féliciter Mirage pour ses talents incroyables au combat. Cette dernière avait prouvée au monde entier qu'elle était capable de surpasser un dieu sur le plan stratégique, chose qui énervait particulièrement celui qui voulait révolutionner le monde en ayant un contrôle absolu sur Terre. Le public suscitant de vives réactions, Ozaï tourna sa tête en direction des gradins de manière à écouter les chants des spectateurs. Ceux-ci ne faisaient pas qu'encourager la jeune femme à lui mettre une toute dernière raclée, ils huaient en continue la divinité en lui faisant comprendre qu'elle craignait. De plus en plus à bout, l'homme au crâne dégarni eu la respiration rapide pendant un moment avant qu'un sourire malsain ne s'affiche sur son visage. Après tout, ce n'était qu'une bataille perdue et sans intérêt pour lui au final. Les règles du match étaient stupides et il préférait participer à de vrais combats beaucoup plus sérieux, même si celui-ci l'était déjà. Tôt ou tard, le dieu de la destruction prendra sa revanche sur cette jeune femme qui avait osée se moquer de lui durant toute la durée du combat. Ce n'était qu'une question de temps. Par ailleurs et pour punir la foule entière de s'être retournée contre lui, Ozaï concentra à nouveau son énergie afin de générer une gigantesque vague explosive, tout ceci dans le but de détruire le stade...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mirage
Membre

Féminin
Âge : 23
Inscription : 18/11/2011
Messages : 127
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Neuronal Sector

MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   Ven 11 Mai - 22:00

Le plus gros du travail est fait. Mon adversaire a vraiment bien morflé dans ce combat, surtout maintenant puisque la séquence est épique ! Il vient de se prendre en pleine face sa propre attaque alors que ce chauve pensait en finir une bonne fois avec moi. Dommage mon coco, tout est à refaire depuis le début. S'il en a encore la force bien sûr, car ce n'est pas vraiment le cas actuellement. Je l'aperçois pratiquement inconscient sur le sol. Ozaï arrive encore à bouger, même jusqu'à se relever afin de poursuivre cette lutte acharnée. Son regard est sombre, l'envie qu'il a de me terrasser est ascendante sur le coup. Je pourrais prendre la poudre d'escampette pour échapper à sa colère mais j'ai mieux que cette idée, rester pour contempler ma propre réussite. Le sois-disant conquérant planétaire est en difficulté et n'arrive même plus à tenir sur ses jambes qui ne font que vaciller. C'est du suicide de continuer ce match alors que je lui suis supérieure dans tous les cas. Et tout ce que je vois pour l'instant, c'est qu'il aboie plus qu'il ne mord. Effectivement, il rédige un bref discours en précisant qu'il est tout simplement le meilleur au monde, que personne ne lui arrive à la cheville et qu'il sera probablement le futur quand il aura laminé ses adversaires. Erreur mon gros, c'est moi qui deviendra le futur quand j'aurais obtenue cette fichue ceinture. Cette information doit rentrer dans sa tête, il a perdu et un vrai champion doit prouver au monde entier ce qu'il a dans le ventre. C'est ce que j'ai fais durant ce match. Ce type est tellement drôle que je ne peux m'empêcher de rigoler de lui.

Vraiment ? Ces gens n'ont pas la même opinion que toi pourtant.

Et oui, ce n'est pas un mythe mais une réalité. Les spectateurs m'applaudissent alors qu'il ne s'agit pas du même cas de figure pour lui. Mais je pense que c'est une perte de temps de faire comprendre à Ozaï qui est réellement le meilleur de nous deux, car il croit uniquement en sa propre version sans se soucier de celle des autres. Dans son cas, je pense que j'aurais exactement suivie son exemple parce qu'en général, cela m'est complètement égal de savoir que les gens aiment me critiquer. J'avoue juste être étonnée de leur réaction pour ce premier match, car certains doivent savoir que je n'ai pas été tendre avec Maïa lors du tournoi précédent. Mon caractère a changé radicalement suite au plaisir éprouvé de faire souffrir les autres. Désormais, il est peut-être temps de s'occuper du derrière de ce dieu misérable afin de le faire taire définitivement. Ce chauve est tellement sur les nerfs qu'il ne parvient plus à contenir sa colère, qu'il préfère extérioriser d'ailleurs. Son but ? Punir la foule à cause de leur réaction négative au profit de mon adversaire. Pour se faire, il provoque une super vague explosive qui emporte déjà bon nombre de choses sur son passage. Cependant, j'effectue quelques mouvements avec mes mains de façon à stopper net sa progression avant qu'elle ne me touche. Le public est sauvé par la même occasion, ces idiots pourront donc remercier Mimi d'avoir eu de la sympathie à leur égard. Alors que l'attaque du dieu de la destruction est en pause, je repousse d'un coup sec sa vague explosive d'une main pour que cette dernière agisse uniquement sur Ozaï. Il est donc littéralement broyé de l'intérieur, ce qui détériore encore plus son état de santé. Au final, ce dernier est propulsé par sa propre attaque dans la boue tout autour du ring. Il vient de nous faire un super splash d'enfer, tellement bon et beau qu'il a éclaboussé les personnes au premier rang. La fin du match est annoncée par l'arbitre et ce dernier m'offre la victoire. J'exprime ma joie non en sautillant mais en allant cuver un bon coup auprès d'un mec qui me tend une bouteille d'alcool, que je termine en même pas dix secondes tellement j'avais une soif intense. Je m'approche finalement de mon adversaire avant de m'asseoir sur son dos, bouteille d'alcool vide à la main en ajoutant.

Les fans ne devraient pas être les seuls à savourer ma victoire. J'ai bien envie de partager ma bière rafraichissante avec toi du coup. Oups, j'ai oubliée que la bouteille été déjà vide avant même de te le proposer. Tant pis, tu vas devoir fêter cet évènement sans alcool et te contenter de ce qu'il reste. Tchin-tchin, à ta santé mon cochon !

Je jette alors ma bouteille sur le côté pour venir subitement aplatir la face du conquérant planétaire dans cette mélasse répugnante, de quoi lui faire boire tout ce liquide onctueux à souhait durant une bonne minute. Je m'arrête ensuite pour le laisser patauger encore un peu dans la boue alors que la foule m'acclame tout en se moquant de mon adversaire. Finalement, je me relève pour effectuer un dernier salut au public avant de retourner dans les vestiaires où je devrais attendre la demi-finale...

_________________


Thème Mirage - What The Hell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extreme Arena I : Mirage VS Ozaï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Extreme Arena-
Sauter vers: