AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Raijin
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2010
Messages : 40
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Blocage du Cadavre Vivant

MessageSujet: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Ven 23 Déc - 15:47

Après ma victoire à wrestlemania I, J'étais devenu DBE champion. Je ne savais pas ce que ça représentait mais bon on s'en fou après tout. Mon adversaire pour la conservation de ce titre se nommais Deimos. Ce nom, je le connaissais même si je dois bien avoué que je ne sais pas qui c'est. En y repensant d'ailleurs, le nom du champion junior de je sais pas quoi ne s'appellais pas Deimos aussi avec junior ou quelque chose ressemblant à  ça? Bon tan-pis  c'est pas grave, c'est pas le petit que je vais combattre mais un autre qui avait taper sur la tête d'une démone qui s'appelle Cera (entreprise de cuisinière,four, ...) fina (station service). J'avais évalué ce mec et bon c'est pas le rois de monde que j'ai en face faut bien l'avoué mais si il a du potentiel mais bon ça c'est autre chose. Il aurais eu ça chance pendant le Trias (préhistoire: ère Mésozoïque: apparition des dinosaure et mammifère) mais ici ça sera plutôt le crétacé (préhistoire: ère Mésozoïque: extinction des dinos) La loi de la jungle est pour cela irréfutable et l'Homme est au sommet de la chaine alimentaire même si un bon lion bouffe tous crus le pignouf du coin. Le Grand dieux du combat que je suis vit un mec responsable de l'organisation de ce tournoi.

-Si je comprend bien, je dois défendre mon titre contre chaque idiot qui gagne le Maint even en solo et qui a plus de vingt cinq ans? Après j'affronte qui vue que c'est par équipe?

L'organisateur me fixa d'un air embêtée.

-Je dois avoué que je ne sais pas.

Tain mais il sert à quoi ce mec. Je ne le tua pas car bon je devais montré ma suprématie comme quand Julius Caesar à dominé la Gaule. La seul difficulté c'est de montrer ma bestialité sur un reptile, bon on est tous des animaix mais la je sens que je vais avoir un sacré défi a se niveau là. Bon aller, on va arrété d'être médisant et je vais lui mettre ce pour quoi il est venu: une défaite cuisante.

Maintenant si il arrive à me battre, ça veut dire que Lady Gaga est une satanique illuminati  et les Black Eye Peace sont des reptiliens maçonnique, en résumé c'est impossible et complètement irrationnel.

J'avance pour entré dans la zone de combat. Je ne dit rien et j'attendais sagement que le crapaud sort de son marais.

_________________
Thème Raijin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Ven 23 Déc - 18:00

C'est au Lizard Colliseüm que tout allait se jouer pour Deimos. En effet, ce dernier prit la décision d'affronter le champion du monde en titre quelques temps après la fin du Wrestlemania. L'attente fut longe mais la patience de l'ex-tyran allait être récompensé certainement, puisque le grand jour semblait être arrivé. Il s'était bien préparé pour défier ce fameux Raijin, qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer bien qu'ils ont tous les deux participé au même tournoi. Ce sera donc une surprise pour Deimos, qui avait hâte de connaître la personne ayant réussie à terrasser sa sœur. Trouvant l'attente trop longue dans les vestiaires, ce dernier décida de se rendre au Lizard Colliseüm avec un léger retard de sa part. En arrivant sur les lieux, il vit quelques participants. Ceux-ci regardèrent tous dans sa direction, peut-être afin de montrer une certaine envie d'être à la place de Deimos qui allait avoir droit au match du siècle, à son heure de gloire. Le kowak quant à lui, n'aimait pas s'avancer et prétendre qu'il arriverait à terrasser aisément son adversaire sans l'avoir même vu ne serait-ce qu'une seule fois. D'ailleurs, Raijin semblait déjà l'attendre sur le ring puisqu'il ne semblait pas dans les vestiaires. Mais en passant sa tête pour regarder en direction du ring, l'ex-tyran constata avec stupeur qu'Heiki Akuryou n'était autre que ce fameux Raijin, probablement un nom d'emprunt pour ne pas dévoiler sa véritable identité. Deimos semblait vraiment frustré de devoir affronter son meilleur ami, qui selon sa jeune apprentie était mort...

* Heiki ?! Non c'est impossible, il a été tué par un certain Naelik selon Maïa ! *

Outre la ressemblance frappante avec le meilleur ami de l'ex-tyran, il ne s'agissait pas là d'Heiki Akuryou mais bien de son père. Le kowak n'était pas censé le savoir puisque son défunt ami ne lui avait pas souvent parlé de sa famille, ce qui le laissa croire que l'homme en face de lui semblait bien être Heiki. Sous le coup de l'émotion, Deimos ravala difficilement sa salive et se prépara à pénétrer à l'intérieur du stade sans quitter une seule seconde du regard son adversaire. Tout ce qui pouvait l'entourer à ce moment là n'avait plus d'importance, sa seule préoccupation étant l'homme à la chevelure jaune. L'ex-tyran grimpa les marches des escaliers avant de se positionner face à lui, le fixant de la tête au pied longuement et constatant une belle balafre au niveau de l'œil droit de Raijin. Peut-être qu'au final, ce dernier avait survécu face au démon et qu'il était de retour avec une belle cicatrice...

- Tu as donc survécu face à ce Naelik. Pourquoi t'es-tu caché aussi longtemps ?

Raijin devait sans doute se demander ce qu'il pouvait bien raconter, mais peut-être qu'il était au courant de l'amitié qui soudait son fils à l'ex-tyran. Deimos attendait donc des explications de la part du sois-disant Heiki, voulant connaître les raisons qui l'a poussé à s'exiler aussi longtemps sans donner de nouvelles...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Raijin
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2010
Messages : 40
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Blocage du Cadavre Vivant

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Mar 3 Jan - 13:42

Deimos arriva sur la zone de combat. Le combat le plus épique que l'épique elle même allait commencer. Bon sa veut pas dire grand chose mais je trouvais que sa donnait un certain panache. Quand Deimos arriva, il avait l'air déstabilisé de me voir, ce qui bien évidemment ne me tracassa pas plus que ça. Ceci dit, l'argonien (The Elder Scrolls jeux vidéo: homme lézard) avait l'air de me prendre pour mon fils mort au combat comme une lavette face à une femme au cheveux rose, non mais quel honte sérieux. Cela dit, j'allais pouvoir utiliser tout ceci à mon avantage.

- Te voilà enfin Deimos, j'ai tant de chose à te raconté mais malheureusement je n'ai pas le temps.

Après ces paroles,l'arbitre arriva et donna le signal. Je leva mon bras vers le haut et ferma la main sauf l'index. Un éclair s'abbat sur mon doigt. Ensuite, de l'électricité se dégagea de mon doigt pour partir dans les coin de l'arêne et format un périmètre dont personne ne doit touché sinon il sera électrocuté, du moins en théorie car sa ne fera rien sur moi.

- Ce combat ne sera pas comme sur Kaminarie, je compte bien gagner.


Evidemment, j'avais suivit les acte de mon fils et d'un Deimos mais je ne savais absolument pas que c'était ce Deimos là. Vu qu'il connait l'histoire de la mort de Heiki, je pouvais en conclure que c'est le bon même si il a un fils qui à le même nom avec deux lettre en plus même si je doit avoué que ce nom, je l'avais zapper au début, on peut dire que c'est sur un flash qui était passer d'un coup. Maintenant, ci c'est pas le Deimos en question, ben j'aurais l'air d'un con tout simplement. Je me téleporta à une vitesse de fou et arriva au corps, je posa une main contre le ventre de l'ex-tiran et l'autre sur l'arrière de la tête

-ámbito de la construcción

Une petit boule électrique sorta de mes main et explosa sur Deimos. Je fit un glissé vers l'arrière pour évité toute contre-attaque. On pouvait s'apercevoir que Deimos n'avait une égratignure, ce qui est normal car ce n'est pas le but de ma technique mais c'est toute autre. Par contre on pouvait remarqué que La tête et le corps de Deimos commençais à devenir lumineux contrairement au reste de son corps, est ce lié à mon attaque? En quoi devenir lumineux peut être un danger pour le Kowak?

-Quoi? aucun dégât? C'est impossible?!!!!

Je prenais un air étonné pour faire semblant d'être impressionné alors que ce n'est absolument pas le cas. J'attendais la riposte de Deimos pour montré l'utilité de ma technique et voir dans ces yeux le désespoir.

_________________
Thème Raijin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Mar 3 Jan - 18:55

Un silence total se fit ressentir dans le stade, les deux adversaires se fixant longuement sans placer ne serait-ce qu'une seule phrase. Du côté des spectateurs, les dialogues se stoppèrent et certains commençaient à s'interroger sur la véritable identité de l'homme à la chevelure jaune. Après un temps de réflexion, ils remarquèrent avec stupéfaction que Raijin ressemblait comme deux gouttes d'eau à un den'kou déchu se nommant Heiki, fils de ce dernier en réalité. Au précédent tournoi, les terriens n'avaient pas fait le rapprochement jusqu'à ce que Deimos communique avec le champion de manière familière. Cet élément déclencheur les poussèrent donc à croire que l'homme en face de l'ex-tyran n'était autre qu'un de ses meilleurs amis, avec qui il s'affichait encore en duo deux ans plus tôt. Le den'kou prit enfin la parole et confirma d'une certaine manière les doutes forgés par quelques sceptiques, n'ayant pas d'autres buts que de poursuivre ce jeu d'usurpateur amusant. L'insouciance du kowak ne lui permettait pas de remarquer la supercherie établie par Raijin, ce qui allait certainement lui donner de la difficulté pour le combat. Néanmoins, il était prêt à user de ses incroyables talents au combat pour remporter le titre de champion du monde. L'homme à la chevelure jaune se motiva en prédisant déjà sa victoire pour le combat avant même de s'excuser pour le peu de temps qu'il avait à lui accordé. Il n'avait apparemment aucune envie de s'expliquer sur sa disparition soudaine, chose qui ne dérangeait Deimos qu'à moitié mais qui allait certainement mettre Maïa de mauvaise humeur lorsque celle-ci l'apprendra...

- Pas le temps ? Tu pourras dire cela à ta femme lorsque tu la retrouveras, elle sera ravie d'apprendre que tu es resté dans l'ombre pendant si longtemps. Tu aurais quand même pu donner de tes nouvelles à ta famille. Et d'ailleurs, pour quelle raison t'es-tu inscris sous un autre nom au tournoi ?

Si Heiki n'avait pas assez de temps pour expliquer son incroyable aventure, Deimos pensait bien qu'il aurait au moins la bonté de répondre à cette question. L'homme à la chevelure jaune avait forcément une bonne raison pour adopter des méthodes aussi préventives. La vie de ce dernier était peut-être encore en danger, et ce changement d'identité expliquerait bien des choses. C'était la seule hypothèse que l'ex-tyran pouvait constater à ce moment précis. Il ne pensait pas une seule seconde que son meilleur ami ne désirait plus revoir son adorable petite fille ainsi que sa fiancée au sale caractère. Deimos attendait donc une quelconque explication venant de Raijin, se mettant en position de défense au moment où l'arbitre donna le coup d'envoi afin que le combat puisse débuter. Connaissant bien les techniques fourbes de son ami, l'ex-tyran décida de ne prendre aucun risque et matérialisa son corps de manière à se retrouver dans sa forme originale. Un étrange liquide métallique se met à recouvrir complètement son corps avant que celui-ci se solidifie, donnant une bonne protection contre les coups et autres attaques dévastatrices. Le den'kou s'élança le premier sur son adversaire en lui envoyant une boule concentrée en électricité, prenant par la suite quelques distances pour ne pas encaisser une contre-attaque. L'ex-tyran n'avait aucune égratignure suite à l'offensive de Raijin. Ce dernier ne pouvait d'ailleurs s'empêcher de faire de l'humour en faisant l'homme complètement désemparé suite à l'échec qu'avait apportée cette première attaque. Gardant son sérieux, le kowak n'était vraiment pas du tout intimidé par le petit numéro de son ami. Mais soudainement, le corps de Deimos se mit à briller au point même d'aveugler quiconque regarderait dans sa direction...

- Je ne t'imaginais pas avec autant d'humour. Comme quoi les années peuvent changer radicalement une personne. C'est à mon tour je crois bien.

Pensant qu'il s'agissait peut-être d'un piège en remarquant que son adversaire restait sur place, l'ex-tyran ne préféra pas s'élancer tête baissée et utilisa un moyen tout aussi efficace pour riposter. Il ne prêta pas attention à la lumière que pouvait procurer sa silhouette et rallongea sa queue pour venir saisir le pied de Raijin, s'amusant sans tarder à le faire traverser les gradins qui finirent par s'effondrer après un balayage complet. Deimos finit par lâcher l'étreinte à la cheville du den'kou avant de le déposer à l'extrémité du ring, la foule étant apeurée...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Raijin
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2010
Messages : 40
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Blocage du Cadavre Vivant

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Mer 4 Jan - 19:57

Je ne dit rien sur ce que disait Deimos au sujet de la femme de Heiki. C'est normal, je ne la connais pas du tout et je n'aurais rien à dire de spécial. Par contre sur le reste, je sais quoi raconté.

- Disons qu'en gros, j'ai affronté un démon nommé Naelik comme tu l'as bien dit. Ceci dit, à cause de ça, je ne peut pas existé à cause d'une de ces attaques. Heureusement grâce au Dieux de Kaminarie, ils ont put recréer mon identité, mes souvenir, ma personnalité, et tout le bataclan. Ceci dit, ce procédé à mis du temps à être opérationnel et donc ma résurrection à mis 1000 ans après la grande guerre des démon lors ce que Ramuthra et Gohen ont lancé l'attaque sur Terre. Toute la race humaine fut détruit et je suis venu l'en empêché.


Ce que je dit est évidemment un mensonge basé sur un fait réel. En effet, l'une des caractéristique des Dieux Kaminaries est la perception du présent, du passé et du future. Bien évidement, toute chose est modifiable même ce cataclysme démoniaque ainsi que la résurrection de Heiki. après je lança mon offensif sur Deimos. Deimos pensa que ma technique était une forme d'humour, ce qui bien n'est pas le cas. En effet cette technique n'est qu'un amplificateur de puissance. En effet, chaque attaque électrique touchant la zone lumineuse aura un impact de puissance multiplié par dix. Après ça, le lézard du coin m'attappa la jambe avec sa...queux?! On a un grand représentant de quelque chose où je préfère me taire...
Il me faisa dégringollé avec son Chuck Norris. Je me releva sans me tracassé de quoi que soit. Je fonça tête baissé, ce qui est inhabituelle en temps normal. En foncant, je créa de l'électricité dans mes main puis les ferma pour donné un coup de poing. Au dernier moment, je me suis mis à me téléporté au même endroit pour perturbé Deimos puis je lui attrapa un bras avec ma main droite et frappa en plein dans son plexus solaire avec le poing électrique. Pour ceux qui n'aurait rien compris à cette manœuvre l'ámbito de la construcción est comme je l'ai dit précédement une technique de renforcement électrique. Associé a des attaque électrique, l'ámbito de la construcción est utile par conséquent, mon coup de poing électrique est déjà une technique qui renforce mes coups via une énergie électrique. Manque de chance pour le lézard, le plexus solaire est un trou fragile situé au niveau de la cage torassique. Un simple coup peu coupé la respiration temporairement d'une personne. Autant dire que le King of lézard va se ramassé un coup qu'il est pas prêt d'oublier. Après ça, je me suis remis à garder mes distance.

-J'espère que tu as bien savouré ce coup, le premier d'une longue liste.

Je me suis mis à sourire. Je me demande si Deimos va pouvoir se battre après ce genre de coup mais surtout sur son ami qui soit dit en passant n'est qu'un usurpateur de très mauvais gout.

_________________
Thème Raijin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Mer 4 Jan - 21:51

Après s'être relevé de cette attaque qui ne lui avait pas fait autant de dégâts, Raijin se mit à expliquer à l'ex-tyran la raison de son absence soudaine. Deimos n'apprit pratiquement rien de nouveau dans les dires de son adversaire, sachant déjà par le biais de Maïa qu'Heiki a été emporté dans une autre dimension où demeure une impossibilité totale de s'échapper. Mais une chose semblait improbable dans le discours de son vieil ami, le fait que celui-ci ai du attendre plus de mille ans pour réapparaître puisque seulement deux années se sont écoulées depuis la disparition du den'kou. De plus, la race humaine ne fut pas en voie d'extinction récemment, ce qui laissa Deimos légèrement perplexe sur le discours de Raijin. Les faits racontés par ce dernier devaient datés depuis bien longtemps s'ils voulaient trouver une certaine logique à cette aventure vécue. Autre révélation étrange, celle d'une possible technologie avancée sur la planète Kaminari. En temps normal, l'ex-tyran ne connaissait aucun moyen sur cette dernière de pouvoir transférer la personnalité d'un homme dans un autre corps. A noter aussi que les den'kous sont des guerriers de la foudre et que le seul ayant été considéré comme un dieu dans cette époque moderne fut justement Akuryou Heiki. Pour résumer un peu la pensée de Deimos, l'histoire de son adversaire n'avait ni queue ni tête...

- Tu veux me faire croire que tu es resté pendant mille ans dans cette dimension ? Quelle absurdité, c'est impossible. Le véritable Heiki est enfermé là-bas depuis deux ans seulement. Cela veut donc dire que tu n'es qu'un imposteur essayant de se faire passer pour lui. Pourtant, ta ressemblance avec l'original est frappante. Serais-tu de sa famille par hasard ?

Certes, Raijin semblait connaître parfaitement les aventures de son fils pour avoir l'avantage de se faire passer pour lui. Mais Deimos remarqua tout de même que certains mystères devaient être élucidés, bien que cela n'a plus vraiment d'importance maintenant qu'il est certain que ce n'est pas son meilleur ami qui lui fait face. Au tournoi précédent, il avait pu constater chez le den'kou une certaine violence en finale face à Solara. Il n'avait pas vraiment prêté attention à ce combat mais avait remarqué au loin un homme à la chevelure jaune se battre et transpercer le ventre de sa sœur à l'aide d'une épée. Ceci prouvait bien qu'il ne s'agissait pas du véritable Heiki puisque ce dernier avait renoncé au mal en même temps que Deimos. Laissant les discussions de côté pour se concentrer sur le combat, le kowak se mit en position de défense face à son adversaire. Ce dernier se téléporta soudainement afin de surprendre l'ex-tyran, ce dernier recevant un mauvais coup au plexus solaire qui était censé lui couper la respiration un bon moment. Cela ne l'affecta qu'un peu, bien qu'il venait de sentir passer ce coup plutôt sournois. Il prit ses distances par rapport à Deimos, qui se mit à rire comme un forcené...

- Tu sembles oublier un détail très important. Mon corps est recouvert par une matière métallique qui peut me servir de bouclier face aux coups. Par conséquent, le coup porté au plexus ne m'a pas vraiment affecté. Je pensais qu'Akuryou Heiki, le seul et le vrai, aurait été capable de s'en souvenir.

Il s'agissait bien évidemment d'une phrase ironique visant à mettre mal à l'aise Raijin, qui usait de ses talents d'usurpateur pour troubler l'esprit de l'ex-tyran. Ce dernier se concentra un petit moment avant de se téléporter devant son adversaire, lui donnant un coup de tête puissant avant de l'enchaîner avec des coups de poings au visage. Il poursuivit avec un coup de pied porté au niveau des hanches du den'kou avant de terminer par un second, où le talon vint fracasser le menton de l'adversaire de Deimos avant que celui-ci ne soit projeté en l'air. Il plissa légèrement les jambes avant de sauter jusqu'à atteindre Raijin, qui subit un coup de genou dans le dos avant d'être projeté directement dans le ring via une vague déferlante que généra le kowak. Le crash fut phénoménal, un léger cratère se formant par la suite. Quant à Deimos, il resta en altitude à fixer longuement son adversaire...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Raijin
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2010
Messages : 40
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Blocage du Cadavre Vivant

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Mer 4 Jan - 23:09

J'étais au sol à cause du coups in the dark de Deimos. Je me releva en levant mes main vers le ciel. Un éclair s'abbatta sur ma main et me guéris en absorbant ses propriété. Je n'avais plus aucune égratignure après cette technique très utile.

-Achête toi une machine à remonté le temps et parle au Dieu du combat Den'kou elegido, Elegido Akuryou. Un héritier de Rayo, si tu voit se que je veut dire. Et pour clarifié, je n'étais emprisonné dans une dimension parallèle mais j'ai plutôt été effacé par Naelik. Sans compté qu'a part Rayo et Maïa, je n'ai plus personne. C'est d’ailleurs pour ça que Kuroi s'est fabriqué et tu sais ce qu'il à fait par la suite si je ne m'abuse.

Je me suis mis à sortir la Dios Del Trueno, la marque du dieu du combat que seul Akuryou Heiki possédait mais personne ne savait que je la possédait mais ce qui peut me rendre crédible c'est que je sais l'utilisé. Hors seul le dieux du combat peut s'en servir. Un peu comme Excalibur qui n'est utilisable que par un roi pur. Les contexte son différent mais le raisonnement est le même.

- Je n'ai pas oublier tes facultés de régénération et de ton corps mais il y a bien longtemps que j'ai trouver la faille de ce corps de métal.

D'habitude je m'en sert d'une autre manière mais sur lui, sa me facilite la tache.

-atracción del imán


Je me suis mis à pointer la Dios Del Trueno. D'un seul coup, Deimos s'approcha de moi comme si il était attiré par quelque chose. En effet, l'atracción del imán consiste à émettre un champs magnétique sur la dios del trueno pour en faire un aimant. Ce qui me permet d’émettre une attraction sur le corps de Deimos. Il était sans défense ce qui me permettra de m’entourai d'électricité sur tous le corps et de pouvoir frappé un peut plus sur la tronche de lézard du lézard même si il y a pire comme insulte que ça. Sans la possibilité de bouger il se prena un coup de genou électrique dans le visage mais plus précisément dans la mâchoire, cinq coup de poing dans le ventre de celui ci. Après ça, je le toucha avec la Dios Del trueno et pour finir, un coup de pied circulaire électrique en tournant dans le ventre et d'un coup de pied marteau électrique au visage pour écraser sa terre de jurassique man contre le sol qui forma un trou dans le sol plus profond que la vague déferlante de Deimos, même si le périmètre n'a pas beaucoup changer faut bien l'avoué car il n'y aurait plus de zone de combat. N'oublions pas que l'effet de l'ámbito de la construcción est toujours actif se qui fait que les dégàt de ses coup son multiplier par dix. Avant que Deimos ne face un geste, je repoussa l'ex-tyran grâce à ma technique atracción del imán car en le touchant avec la Dios, j'ai fait de Deimos un aimant. Ce qui me permet de l'attiré et de le repousser.

-On a dit que l'on deviendrait gentil et non des lavettes, alors ressort quand même un peu ta bestialité comme tu l'a fait avec Ishtar et tous le reste bon sang.

La on dirait vraiment Heiki, heureusement que j'ai suivis ses aventures pour pouvoir utiliser mon cerveau et donner des informations justes. Deimos est à ma merci car je n'ai pas besoin d’utiliser titiritero sur lui pour le manipulé. Je me demande ce qu'il allait faire.

_________________
Thème Raijin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 511
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   Jeu 5 Jan - 1:51

Après l'enchaînement brutal que venait de subir Raijin, ce dernier se releva avec un peu de difficulté avant même de lever l'une de ses mains vers le ciel. Deimos pensa directement que son adversaire prépara une nouvelle attaque mais ce ne fut pas le cas, un éclair venant s'écraser dans la main du den'kou. Les éraflures de celui-ci finirent par disparaître suite à une guérison miracle. Cette technique appartenait bel et bien à Heiki, ce qui le fit à nouveau douter sur l'identité de l'homme en face de lui. Il ne comprenait absolument rien et ne savait d'ailleurs plus quoi penser. D'un autre côté, il valait peut-être mieux pour lui d'éviter de se bourrer le crâne de questions en pleine compétition. Une chose était sûre, c'est que ce Raijin connaissait parfaitement la composition de la famille Akuryou, citant au passage Maïa et Rayo. Il conseilla aussi à Deimos de voyager dans le temps afin de rencontrer un certain Elegido Akuryou, qui appartenait très certainement à la famille. L'ex-tyran apprit de nouvelles choses tout le long de cette conversation, ce qui allait lui être très utile. Bien que le guerrier cosmique ne supportait pas vivre dans le passé, il ne dirait pas non pour y retourner afin de retrouver l'un de ses meilleurs amis. Peut-être que si celui-ci avait été là le jour où Heiki avait disparu, ils auraient pu éviter ensemble une telle catastrophe. Peu importe l'identité de l'homme à la chevelure jaune, ce n'était pas cela l'important à ce moment précis mais le match qu'ils devaient livrer à deux. C'est alors que Raijin se mit à sortir la fameuse épée que seul le dieu du combat peut posséder et maîtriser. Ceci pouvait être une preuve suffisante comme quoi il s'agissait bien du véritable Heiki mais rien ne prédisait qu'elle ne pouvait pas se transmettre...

- Tu as trouvé mon point faible ? Vraiment ? Et bien j'espère pour toi que tu vas m'étaler un bon atout pour me mettre en échec, car je suis toujours aussi coriace que dans le temps. L'âge n'affaiblit pas les vrais champions.

La vantardise de Deimos allait avoir raison de lui pourtant, ce dernier étant attiré par l'épée de son adversaire qui servait principalement d'aimant. Même en essayant de garder une bonne défense, le métal qui recouvrait entièrement son corps l'obligea à être attiré par l'arme du den'kou. Évidemment, les armes restaient inefficaces face à la résistance incroyable de l'ex-tyran. Mais sachant que son ami était au courant de cette petite parenthèse, il se doutait bien que Raijin n'avait pas l'idée de l'attaquer directement avec l'épée. Il voulait l'utiliser pour autre chose et ce fut exactement le cas. L'homme à la chevelure jaune entama un enchaînement de coups au corps à corps, ceux-ci étant de plus en plus puissants à la seconde. Deimos venait de comprendre à cet instant le rôle qu'avait la boule électrique de Raijin un peu plus tôt, celui d'amplifier les coups de son adversaire. L'ex-tyran grimaça légèrement, montrant ainsi la difficulté qu'il éprouvait pour encaisser mais bloqua tout de même la lame de l'épée d'une seule main. Un regard noir s'afficha finalement sur le visage du kowak, un regard qui n'était pas ressurgit depuis le tournoi précédent contre la dénommée Séraphina. Ce dernier avait prit un malin plaisir à la faire souffrir jusqu'à la mettre dans un état déplorable, probablement proche du coma. Étrangement, c'est exactement ce qu'il voulait faire à force d'être provoqué de la sorte par son sois-disant meilleur ami qui l'encouragea à faire ressortir sa haine contre lui. Deimos ne souriait plus, fixant longuement Raijin dans le blanc des yeux...

- S'il y a bien une chose qu'il ne faut jamais faire, c'est me provoquer. Ne m'oblige pas à te faire subir le même traitement que cette peste de démone.

N'en disant pas d'avantage, l'ex-tyran tira l'épée vers lui avant d'infliger un coup de genou dans le ventre de Raijin, qui cracha quelques gouttes de sang qui finirent par atterrir sur le sol. Le kowak poursuivit rapidement son enchaînement en donnant un coup de coude dans la nuque de son adversaire. Ce dernier n'allait peut-être pas être affecté mais sa vision se troublera pendant quelques minutes. Deimos termina son attaque en infligeant un coup de pied retourné dans le dos du den'kou, qui fut projeté au centre du ring. Il était désormais tant pour l'ex-tyran de faire place à la stratégie pour annihiler son adversaire. Celui-ci fit donc fondre un peu de métal, ce dernier coulant rapidement jusqu'aux pieds de Raijin qui ne mirent pas énormément de temps à être recouverts. Le métal se solidifia, ce qui laissa une incapacité pour le den'kou de se déplacer ou même esquiver. De son côté, l'ex-tyran souria et pointa son doigt en direction des divers membres de son adversaire, s'amusant ensuite à envoyer une longue série douloureuse de déferlantes de la mort qui transpercèrent ce dernier en continue. Avec de la chance, les rayons allaient provoquer d'importantes séquelles physiques. Le corps se videra de son sang et cela obligera Raijin à abandonner le match sous peine de tomber dans l'inconscience...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lizard Coliseum I : Deimos VS Raijin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Lizard Coliseum-
Sauter vers: