AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une virée en coulisses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Fév - 21:56

Le patron semblait être plutôt content de son idée et le jeune homme ne semblait pas y voir d'inconvénients, surtout qu'il disait avoir toujours dormit avec quelqu'un, jusqu'à ce qu'il vienne au cirque. Il lui demanda également si elle avait beaucoup d'affaires, car il avait tendance à s'étaller, d'après ses dires.

"Ne vous en faites pas, j'ai très peu d'affaires. Il me faudra juste un tout petit coin pour mettre mes habitants, ne vous dérangez pas pour moi, je prend très peu de place"

A vrai dire, elle avait vraiment très peu d'affaires. Quelques sous-vêtements pour faire la semaine, avec une ou deux paires de plus pour s'il y avait des accidents, car on ne sait jamais, deux-trois robes différentes pour avoir du rechanges, sait-on jamais, plus un mini album photo, voilà tout ce que possédait la demoiselle. Bien sûr, il y avait sa tenue achetée par Chester et sa poupée, mais vraiment rien d'imposant, de plus, elle n'avait besoin que d'un lit et elle serait déjà bien contente. Par contre, elle ne mentait pas lorsqu'elle disait qu'elle ne prenait pas beaucoup de place, car physiquement et mentalement, elle était putôt du genre effacée, jouant presque le rôle de la plante verte si l'on ne faisait pas attention à elle, donc il ne risque pas d'être dérangé par sa présence.

Par la suite, en entendant le patron dire que ce genre de personnes ne l'excitaient pas, elle en fut confuse d'avoir douté de lui urant quelques minutes. Haru dit qu'il connaissait ce genre de choses parce que son frère rapportait des prospectus à la maison. En y réfléchissant bien, la demoiselle en fut presque intriguée, car si cela ce trouvait, elle pourrait presque avoir une reconversion professionnelle, si cela n'allait pas au cirque, mais en pesant le pour et le contre, elle ce mit à songer que la vie au cirque serait quand même mieux que de servir des pervers.

"Je n'ai jamais travaillé dans un café, mais je pense que cela ne doit pas être différent d'une auberge. Par contre, je ne pense pas qu'il ait à répondre à votre question, car savoir le genre de quelqu'un c'est privé, enfin c'est ce qu'il me semble... Je vous vois venir avec votre question... Je ne sais pas, je ne suis jamais tombée amoureuse"

Ayant très vite comprit qu'il était plus curieux qu'elle, la miss répondit tout de suite à la question du jeune clown aux cheveux blancs avant qu'il ne la lui pose. Après être arrivés sur le banc, Haru dit ce qu'il pensait de son état, tandis que Chester lui dit que la tente où ce trouvait la machine à laver était simple à trouver et qu'il lui montrerait en temps voulu, même s'il y avait une lingère pour ce genre de chose, ce à quoi Elysa répondit par un hochement de tête. Peu de temps après avoir demandé ce qu'ils voulaient mangés, ils lui répondirent assez vite et Haru lui demanda de le tutoyer, ce qui la fit devenir rouge.

"Euh... Je n'ai pas l'habitude, mais je vais essayer... Oui, je vais m'occuper de beaucoup de choses, je pense me rendre utile sur pleins de sujets différents qui vous rendrons la vie moins dure"

Sur ces bonnes paroles, elle s'en alla, ne s'étant pas rendue compte que sa Yuna chérie était tombée sur le siège à côté d'Haru. C'était comme si elle était sortie d'elle-même pour s'enfuir de la poche de sa propriétaire pour aller voir de plus près qui était le joli garçon avec qui Elysa allait partager sa chambre. De son côté, Elysa mit un bon moment pour tout préparer, car ne sachant pas où ce trouvait tout, elle devait tout chercher, mais finissant par trouver ce qu'elle désirait faire, elle ne revint que quelques minutes plus tard avec un plateau contenant des boissons et des veres qu'elle soutenait avec une seule main à plat. Elle déposa alors le saké et en versa un peu dans un verre, puis elle versa une limonade dans un autre verre.

"Vous que vous avez pas dit que vous en vouliez, j'ai pensé que vous voudriez boire autre chose. Le repas arrive bientôt"

Après avoir dit cela, elle sorti de son plaeau des services qu'elle mit sur un sous-plat, pour que cela fasse plsu joli, puis elle mit deux serviettes et reparti sans rien ajouter de plus. Elle revint plusieurs minutes plus tard, avec une assiette creuse sur laquelle ce trouvait une cloche. Lorsqu'elle enleva la cloche, après avoir déposé l'assiette, Haru pu voir qu'il avait un bon émincé de poulet au curry avec du riz.

"Je ne l'ai pas fait trop fort, mais si tu veux qu'il y ait plus de goûts, je peux le faire un peu plus fort, c'est à vous de voir, de tester et de me dire ce que vous en pensez"

Bah quoi ? Il lui avait dit un plat chaud avec du goût, n'étais-ce pas ce qu'il désirait ? Espérant que cela soit le cas, Elysa attendit sa réaction, avant de remarquer Yuna sur le siège. La prenant alors dans ses bras, elle la scruta avec un air intrigué, avant d'avoir l'air désolé, car elle s'en voulait presque de ne pas avoir vu qu'elle n'était plsu dans sa poche. Elle la remit alors à l'intérieur, espérant que cette fois-ci, elle n'en tomberait plus.

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Fév - 20:15

Des que le jeune homme eut finit de faire sa commande, le démon en profita un peu pour se rapprocher de lui pour attraper son menton et le regarda suspicieusement, un sourire en coin se dessinant sur son visage lorsqu Il eut finit de parler.

"Oh, je vois, sûrement celui qui travaille en tant qu'hôte. Quel petit malin tu fais, mais attention à ce que tu dis. A t'entendre, je finis par me demander si tu ne serait pas un peu intéressé par hasard."

Puisque le jeune homme s'était remis à poser des questions bien curieuses, la patron était bien en droit de lui en poser en retour, il était persuadé que cela le mettrait mal à l'aise. Ce qu'il aimait bien observer lorsqu'il en avait l'occasion. Vint ensuite le commentaire de la demoiselle qui semblait écouter leur discussion, Chester revint correctement à sa place en croisant les bras pour l'écouter parler a Haru, silencieusement. Il ne put s'empêcher de délier sa langue lorsqu'il entendit la fin de sa phrase. 


"Vous voyez, cela vous fait un autre point en commun, ha ha ! Ne te soucie pas de ça Elysa, Haru devient un peu trop curieux ces derniers temps mais il ne va jamais bien loin."

Chester ria discrètement du nez comme s'il était sur de lui, puis redevient silencieux a nouveau pendant qu'elle finissait de parler au jeune homme. Ensuite, il la regarda partir en cuisine chercher leur boissons. Une fois qu'elle revint avec du saké et une limonade improvisée pour le jeune homme a côté de lui, Chester prit son verre et commença à se servir, en ayant pris la peine de la remercier avant. Il était content qu'elle ai anticipé le civil avec l'autre boisson et lui dit tout en buvant une première gorgée.


"Et tu as bien fais, de toute manière je n'aurais pas accepté que tu lui serve de l'alcool. J'ai eu l'occasion de voir que ce netajtnpas très bon pour lui et j'aimerais éviter que d'autres choses inconvenantes se produisent."

Le démon sirotant son alcool pendant que la servante partit chercher le plat d'Haru, faisant au passage un petit bruit en signe de délectation pour narguer un peu le garçon a côté de lui. Pour sûr, il aurait sans doute voulu en boire lui aussi, à moins qu'il n'ai gardé un arrière goût amère que ce cela avait provoqué chez lui la dernière fois. Il regarda ensuite le plat qu'avait fait la demoiselle, poulet, riz, curry, un repas indien qui sentait fort bon pour les humains mais qui pour lui dégageait plus une odeur de piment fort melangé a du souffre. Drôle de nez et drôle de goût, voilà ce qui caractérisait l'incube l'étrangeté. Enfin, ce choix de nourriture lui avait permit de faire une autre remarqué, mais plus à une intention générale cette fois-ci. 


"Indien... Tiens, cela me fait penser qu'il faudrait que je parle un peu plus du nouveau spectacle à la troupe. Sinon ils vont avoir du mal à comprendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Fév - 22:06

Très peu de place, vraiment ? A l'entendre, Haru s'imaginait presque en tant de parler à une cendrillon soumise à son travail de femme de ménage. Pourtant, il ne fallait pas, elle venait emménager dans sa tente après son arrivée certes, mais elle était un être humain comme les autres, en tout cas, c'est comment Haru la voyait. Ensuite, elle fit une remarque quant à la question qu'il avait posé a son patron et la courte explication qu'il lui avait faite pour le maid café. Et sa première réaction fut de rougir de façon assez prononcée lorsqui' se rendit compte qu'elle les avait non seulement écoutés, mais qu'elle lui faisait cette réflexion en même temps que d'insinuer que le jeune homme voulait savoir quelque chose à son sujet, ce que Haru ne comprenait pas en revanche car il n'avait en rien cherché à en savoir plus sur la vie privée de la jeune fille.

"O-oh, mais je... Lui il m'en a posé des bien pires, alors je ne vois pas en quoi cela serait gênant ! Enfin, euh... Hein, quoi ? Mais je ne voulait en venir a rien du tout, cela m'importe peu de savoir que tu n'as jamais été amoureuse. C'est ta vue privée et ne me vois mal te poser ce genre de question comme ça alors que tu viens d'arriver. Questce que tu avais compris que je te demandais ?"

La vérité racontée, elle s'en alla en cuisine, ce qui le laissa pris au piège par sin patron qui se rapprochait de lui tout en lui tenant le menton. A en voir ses yeux, le garçon se demandait ce qu'il lui voulait car cela commençait un peu à l'inquiéter. Ce n'est que lorsqu'il lui sortit son hypothèse que le jeune homme se remit à bouger, devenant d'un seul coup rouge et balbutia en lui répondant nerveusement. 

"Mais-Mais-Mais-Mais-Mais pas du tout ! Qu'est-ce que tu vas t'imaginer ? E-En plus, ce serait trop bizarre !"

Une fois qu'il le lâcha pour retourner à sa place, Haru expira de soulagement et ses rougeurs disparurent. Juste le temps pour lui entendre a nouveau son patron faire un remarqué qui le récit rougir a nouveau, mais un peu de honte cette fois-ci.

"H-hé !"

C'est vrai qu'il devenait de plus en plus curieux, mais il ne le faisait pas exprès, il se disait juste que comme il commençait à un peu mieux connaître du monde, il pourrait poser un peu plus de questions plus personnelles. Enfin, ce n'était pas grave, la demoiselle de son côté lui dit qu'elle allait essayer de le tutoyer, ce que Haru préférait car ils avaient sans doute à peu près le même âge, enfin, à moins qu'elle ne sois plus jeune mais de toute façon elle allait le côtoyer tous les jours, alors autant qu'elle s'y fasse.  Alors qu'Elysa allait leur chercher de quoi boire, Haru remarqua une présence a côté de lui. Il penche le tête vers le pied de sa chaise et remarqua qu'une poupée s'y était adossée et le regardait de ses grands yeux bleus. Haru prit donc la poupée pour mieux la regarder et lui souria, se rappelant qu'il avait l'habitude de trouver des poupees curieuses. Néanmoins, il espérait que celle-ci n'allait pas filer à l'anglaise comme l'autre d'hier, la reposant donc. Il se demanda alors a qui elle pouvait être, soudain le mystère se résolu en voyant Elysa revenir vers eux et remettre la poupée dans sa poche. Haru souria puis diit.

"Au moins une poupée qui ne fuira pas en douce."

Ensuite, elle lui apporta à tous les deux de quoi boire, avec une limonade a son intrusion au lieu d'alcool. Le jeune homme leva la tête vers elle, puis fit des aller-retour entre son patron et elle. 

"Oh, merci ! Je... n'y avais pas pensé, non, mais je me demande quel goût..."

Et il entendit son patron faire un commentaire a son sujet a la demoiselle, sans tenir compte du fait qu'il était encore là.  Haru laissa un sourcil en entendant dire qu'il l'avait déjà vu boire et qu'apparemment ce n'était pas très bon pour lui, c'est là qu'il repense à ce qu'avait dit Haneko a son sujet. Il ne devait pas s'en rappeler, mais ce que son patron sortit à la fin de sa phrase l'intrigait.


"Inconvenantes ? Pitié, je ne me rappelle de rien et vu ce que vous m'avez dit le fait d'être sans souvenirs me frustre !" 

Finalement, Haru se concentra sur la cloche qui venait de se poser devant lui. Et lorsqu'Elysa la souleva, il découvrit un appétissant émincé de poulet au riz et curry. Il avait vraiment l'eau a la bouche en le voyant, si bien qu'il ne put résister à la tentation bien longtemps. Il attrappa sa fourchette et goûta une bouchée, avant de répéter le même mouvement frénétiquement avec délectation rapide.


"Hmmm.... Que ch'est délichieux ! Pile poil ni trop fort, ni trop fade !"

Haru semblait vraiment apprécié ce qu'il mangeait et pour preuve, il réussissait même a se mettre du curry sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Fév - 0:31

Elysa mit sa main devant sa bouche pour étouffer un petit rire en entendant la réponse d'Haru, avant de l'enelver, soupirant en semblant être à la fois rassurée, car au moins, s'il s'en fichait de le savoir, elle ne risquerait vraiment rien avec lui, en dormant dans la même tente.

"Les garçons finissent toujours par poser ce genre de questions, puisqu'on y était dans la discussion, j'en ais profité pour placer ce détail et cela m'a également permit de constater qu'en effet, j'ai bien fait de vous demander à vous de dormir au même endroit"

Chester dit également que ce n'était pas grave et qu'il avait l'habitude qu'il lui pose des questions assez osées, ce qu'Elysa ne comprenait pas, car elle ne ce serait jamais permise une telle fantaisie avec ses anciens patrons, comme quoi, ce démon était vraiment cool. Toutefois, elle ce mit à ce demander en quoi ils avaient un point commun, mais s'il le disait, c'est que cela devait être vrai. Quoi qu'il en soit, quelques minutes plus tard, après l'avoir vu ramasser sa poupée, Haru lui fit une petite remarque.

"Je l'espère, je n'ai pas envie de la perdre, elle m'a été offerte par quelqu'un de très important pour moi"

Elysa était sincère, elle trouvait que le patron était important pour elle, car il venait de changer considérablement sa vie en quelques heures et de ce fait, elle ne voulait pas s'en séparer, ni la perdre à aucun prix. Peu de temps après avoir apporté les boissons, elle ce mit à rire doucement en entendant la remarque du jeune homme face à la remarque de son supérieur.


"Oh, dans ce cas, si je ne veux pas avoir de mauvais points, il faut que je m'en souvienne ! Je ne sais pas ce qu'il c'est passé la dernière fois qu'il a bu, mais je suppose qu'il vaut mieux pas que je le sache"

Peu de temps après avoir rapporté le plat, elle pu constater qu'il adorait son plat et il ne faisait pas que le penser, il le disait même à voix haute.

"Il en reste si tu en veux encore"

Elle lui fi tun grand sourire, l'air ravie, puis elle écouta le patron dire qu'il allait devoir expliquer le prochain spectacle à ses employés, sinon ils allaient être tout perdus, ce qui intrigua la demoiselle.


"Je ne sais pas ce que vous avez prévu de faire, mais sachez que je suis là pour tout ce qui est accessoires et maquillages je m'en occupe dès que vous nous expliquerez de quoi il s'agit"

Elysa semblait être enjouée à l'idée de pouvoir aider, dès son arrivée au cirque. Elel ce tourna ensuite en direction du jeune homme, lui faisant un sourire, plus petit, mais tout de même rayonnant.

"C'était une spécialité de l'auberge à laquelle je travaillais, c'est donc à cela que j'ai pensé en premier quand vous... tu m'as dit que tu avais envie de quelque chose de chaud. Oh, pendant que j'y pense, en parlant de chaleur, je vais t'aider à soulager ta tête"

Après avoir dit cela, elle lui tendit une serviette, voyant qu'il avait de la sauce partout, puis elle s'approcha un peu plus du clown blanc et posa sa main sur sa tête en ce concentrant, tout en ayant l'air sérieuse et en semblant même avoir des petites gouttes de sueurs qui perlèrent de son front, mais au bout de quelques minutes, elle s'écarta, semblant être contente du résultat.

"Et voilà ! Comment te sens-tu ?"

Lui demanda la demoiselle en s'essuyant brièvement son propre front. En regardant l'arrière de la tête d'Haru, on pouvait voir qu'il y avait une très mince cicatrice, car la demoiselle avait accéléré la réparation de la tête et de tout ce qui avait pu être touché à l'intérieur, ce qui fait, qu'à présent, il n'avait plus mal, c'était presque comme s'il n'avait jamais rien eut.

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeLun 4 Mar - 23:23

C'était tellement drôle pour Chester de taquiner un peu son second, le pauvre, il ne s'en lasserait jamais ! Le patron pensait que le supplice pour le jeune homme était assez gênant, mais en entendant ses balbutiements mêlés à sa réponse, il ne put s'empêcher d'en rajouter une couche. Tout en restant les bras croisés, il lui répondit en fermants les yeux, avec un long sourire sur le visage qui se retenait de rire.

"Moi je ne vois rien de bizarre, hormis que tu te mette à rougir et à paniquer comme une adolescente que l'on serait sur le point d'embrasser pour la première fois. Ha ha ha !"

Le patron avait continué à déballer un peu les petits secrets de son second, puis il remarqua que le jeune garçon avait ramassé une poupée qu'il reconnaissait bien évidemment, car il s'agissait de celle qu'il avait offert à la demoiselle tout à l'heure. Et le patron remarqua deux choses : D'abord, le fait qu'Haru dise qu'au moins cette poupée ne fuira pas, ce qui le fit repenser à la veille et au fait qu'il ne savait pas du tout qu'en réalité la poupée qu'il avait ramassé hier n'était autre que lui dans une de ses formes. Puis, l'adjectif qu'avait employé Elysa pour caractériser la personne qui lui avait offert sa "Yuna" comme elle l'appelait, et oui, il avait de très bonnes oreilles en général. "Importante", Chester fut le seul avec Elysa à savoir qu'elle parlait de lui à travers cette appellation, cela l'étonna quelques peu car il ne pensait pas avoir changé sa vie énormément, enfin, comme il venait de l'engager et de la tirer un peu de sa soumission à la sorcière, cela restait compréhensible. Mais il ne dit rien et se contenta de réfléchir, toujours les bras croisés en s'étant cette fois-ci légèrement tourné vers la jeune fille. Ensuite, il dû se retourner de nouveau vers Haru qui était toujours un peu frustré et nerveux de ne pas avoir su en détail ce qu'il avait fait d'inconvenants lors de la soirée d'hier. Le démon décroisa alors ses bras pour le regarder longuement dans les yeux, il semblait réfléchir tout en le fixant d'une manière différente de d'habitude. Puis, il passa discrètement une main dans son dos qu'il remonta jusqu'à son col de kimono et vint lui chuchoter exprès à l'oreille pour le déstabiliser et ainsi le dissuader de vouloir en savoir plus, du moins il pensait que cela ne valait pas encore la peine qu'il lui raconte les bêtises qu'il avait fait. Son ton devenait plus ambigu mais il semblait se comporter pour une fois de façon naturelle, sans vraiment jouer au patron de cirque formateur et plus en tant qu'être démoniaque.

"Je peux te montrer, si tu veux..."

Ensuite, il revint à sa place pour ajouter un commentaire à ce que venait de dire Elysa et il hocha la tête car il était tout à fait d'accord avec elle.

"Ah, alors tu le surveilleras par rapport à ça. Je pense que ce serait aussi meilleur pour toi de ne pas avoir à faire à lui avec la tête retournée par l'alcool."

Pendant qu'Haru se délectait de son plat, Chester buvait toujours son verre de saké sans que cela ne modifie son comportement comparé au jeune homme à côté de lui. Puis en entendant la suggestion d'Elysa, le patron de cirque se disait qu'il était temps d'expliquer un peu le programme, du moins aux deux jeunes gens en premier.

"Pour le prochain spectacle, nous allons devoirs donner le meilleurs de nous-même pour que cela marche sans fautes. Il faut que ce soit grandiose et irréprochable, il y aura d'ailleurs plusieurs nouveaux éléments qui permettront au show d'évoluer. Nos tours habituels, poussés à leur extrême, de la danse, du théâtre, de la musique, des costumes impressionnants et des effets spéciaux qui auront l'air de ne sortir de nulle part y seront incorporés. Mais je ne peux pas tout vous expliquer avec des mots, cela sera plus visible lors des répétitions. Et pour cause, la seule et unique représentation se fera devant de hauts représentants membre de l'aristocratie, dans un château situé à des années lumières de la planète terre. Mais grâce à la technologie, il est désormais possible d'y accéder, du moins, c'est un privilège que l'on a bien voulu m'accorder. Il faudra d'ailleurs que j'attribue officiellement leur rôle à chaque artiste, tout est déjà préparé, comme le déroulement de la nouvelle histoire. Ce sera l'occasion pour toit Haru de montrer ce que tu sais faire, avec tout ce que l'on t'a appris depuis ton arrivée ici, tu devrais être en mesure de remplir cette tâche convenablement. Quand à toi Elysa, tu viendras également avec nous, car tu nous sera d'une grande aide concernant les costumes et tout le reste, comme tu le dis. Tu vas devoir te préparer toi aussi à ce voyage, car le changement d'atmosphère peut être assez brutal pour ceux qui n'y sont pas habitués, après, j'ignore si c'est ton cas."


Bien qu'il avait expliquer la forme de son idée comme il le pouvait sans trop révéler la vraie machinerie qui se cachait derrière cette représentation, il avait omis de dire la raison pour laquelle il fallait absolument qu'elle ait lieu là-bas, devant ces personnes en particuliers et surtout comment il était censé les connaître. Un détail de sa part qu'il avait fait mine d'oublier, après tout on ne lui avait pas demandé. Les pauvres, ils ne se doutaient même pas que cette petite mascarade allait en vérité prendre une tournure beaucoup plus sérieuse, une quasi affaire d'état. Une fourberie dont les fils étaient tirés par le démon aux cheveux verts et ses complices et dont les marionnettes ne pouvaient pas du tout prévoir ni s'attendre à ce qui allait leur arriver. C'est alors qu'il remarqua qu'Elysa s'approchait de la tête d'Haru pour venir faire il ne savait quoi pendant qu'il mangeait. Sans bouger ni dire un mot, il regarda attentivement du coin de l'œil ce qu'elle lui faisait, non pas par peur qu'elle ne le blesse car c'était impossible mais plutôt parce qu'il n'était pas très rassuré à l'idée qu'elle vienne le regarder de plus près. Il espérait que la marque des piqures qu'il avait faites au jeune hommes pendant qu'il dormait et qui n'étaient pas très légales ne se verrait pas sous ses cheveux, une chance pour lui que la nuque du garçon soit bien cachée par le col de kimono que le patron avait pris soin de remettre correctement dans ce but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Mar - 18:16

Apparemment elle était certaine de ne pas changer d'avis, ce qui n'avait rien d'étonnant car avec Haru dans la même chambre, il ne se passait jamais rien. Cela ne lui faisait ni chaud ni froid de partager sa chambre, la seule chose qu'il appréhendait s'était qu'elle le réveille en pleine nuit en lui jetant un oreiller à la figure s'il ronflait trop fort. Enfin, encore fallait-il qu'il sache s'il ronflait où non, mais ce n'était qu'un détail. Il se contenta de se frotter la tête d'un air curieux en l'entendant dire que les garçons finissaient toujours par poser cette fameuse question, puis se demanda qui pouvait être la personne qui lui avait offert cette poupée à laquelle elle semblait tenir. Sans doute un membre de sa famille où bien un ami, Haru se posa la question cinq secondes avant de se reconcentrer sur autre chose car il sentait que l'on parlait de lui. Elysa s'était approchée de lui pour poser ses mains sur sa tête en disant vouloir le soulager, le jeune homme la regarda faire silencieusement puis répondit à la demoiselle après que la sensation de chaleur soit partie.

"C'est dingue, je me sens beaucoup mieux maintenant ! Comment as-tu fait ? Es-tu guérisseuse ?"

C'est ensuite qu'il entendit son patron parler de lui en riant et il s'en sentait si gêné qu'il tourna la tête ailleurs, jusqu'à ce qu'il ne sente quelque chose lui courir sur la nuque. C'est alors qu'il sursauta en entendant la voix de son chef lui parler d'aussi près, le jeune homme se releva aussitôt en se frottant la tête d'un air peu rassuré même s'il s'efforçait de sourire comme un idiot.

"Euh...! Non, non merci ce ne sera pas la peine, je... Je n'ai plus trop envie de savoir, finalement ! héhé ! euh..."

Il avait beau le connaître un peu plus, le jeune garçon restait quand même inconsciemment sur ses gardes car il y avait toujours cette atmosphère bien particulière qui émanait de l'excentrique. Il savait qu'il ne lui ferait aucun mal, oui, mais il y avait toujours quelque chose chez lui qui lui disait qu'il ne fallait se risquer à trop s'approcher de lui. Haru se tourna vers Elysa pour lui dire ce qu'il avait pensé de son repas, ayant fini toute son assiette. Dans son élan, il s'approcha d'elle et lui prit le poignet amicalement.

"Non, merci, c'était délicieux ! Je me sens assez requinqué pour aller courir dans le pré ! Ouh.. En fait, mes jambes ne risquent pas trop de suivre mais j'ai encore assez d'énergie pour te montrer tes appartements, mademoiselle ! Allez, on va t'installer correctement... Uh ?"

Vint alors le discours inattendu du patron de cirque sur les répétitions de leur nouvelle représentation, ce qui intéressa le jeune homme. Haru, sans lâcher la demoiselle, écouta attentivement ce que son patron disait. Le jeune homme n'était pas sûr de tout comprendre mais en bref, il fallait que le prochain spectacle soit dix fois mieux que leurs prestation habituelle pour être à la hauteur de... Nobles haut placés ? Une commande d'un spectacle sur mesure pour plaisir à des aristocrates ? Sur le coup, Haru ne comprenait pas trop ce qui prenait à son patron car d'habitude me cirque ne faisait pas de différences. Le jeune homme était néanmoins content de pouvoir enfin se produire sur scène. Il poursuivit avec une question sur ce qu'avait mentionné Chester à la fin de son explication.

"Ah, enfin ! Je vais pouvoir montrer ce que je sais faire, mais euh... justement, que vais-je devoir faire au juste  ? Et pourquoi donc devons-nous réserver la première à des nobles qui ont autre chose à faire que d'aller au cirque ? Enfin, c'est ce que je pense, je n'en ai jamais vu auparavant. Et que veux-tu dire par changement d'atmosphère ? On dirait que nous allons devoir aller sur une autre planète, haha ! Sur quelle base comptais-tu t'appuyer pour le nouveau spectacle exactement ? Je me demande bien ce que tu nous cache derrière ce mot, "extrême"."

Un voyage dans l'espace ? Ce n'était pas possible, pensait le jeune homme. Mais si c'était vrai cela voulait dire qu'il existait bien des peuples vivant sur d'autres planètes et toute une hiérarchie. Cela pouvait lui sembler très futuriste mais après s'être souvenu qu'il avait rencontré une déesse la veille, il se disait finalement que cela pouvait tout à fait être probable. Mais alors une autre question se poserait, comment Chester avait-il pu être en contacte avec ces nobles ? Dans quel but ? Et surtout... A quoi allaient ressembler ces numéros extrêmes dont il semblait déjà si sûr de leur réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeDim 10 Mar - 16:14

Quand Haru lui fit sa petite réflexion, Elysa ne pu s'empêcher de sourire, semblant presque rire, car en effet, ses pouvoirs pouvaient faire penser à des pouvoirs de soins, ce qui n'était pas tout à fait le cas, même si elle s'en servaient pour que les plaies ce referment plsu vite, comme quoi, son pouvoir était très maniable, tant que cela concernait le temps.

"Hmmm... On va plutôt dire que la réparation est un sujet que je maîtrise"

Elle trouvait que c'était mieux de lui présenter ses pouvoirs sous cette forme plutôt que lui dire clairement qu'elle était une sorcière du temps et du dessin, au moins, cela faisait moins peur, même si en dormant avec elle, il le découvrirait tôt ou tard. Suite aux paroles de Chester sur le fait qu'il était mieux de ne pas faire boire Harru i inquiéta un petit peu la jeune femme.


"Donc, si c'est mieux pour moi également, c'est sûr que je risque de le surveiller très attentivement."

Elle ne savait pas ce qu'il c'était passé, mais elle désirait ne pas le découvrir, ayant peur qu'il ne pusise plsu ce contrôler et lui faire du mal. Après lui avoir demandé s'il voulait manger encore, il ui répondit que non, même s'il avait beaucoup apprécié le repas, disant également qu'il avait assez de forces pour lui faire visiter sa chambre.

"Je veux bien, mais avant, il faudrait que je range ce que j'ai utilisé pour te faire à manger"

Restant toujours aussi professionnelle, Elysa restait fidèle à elle-même, de plus, elle ne voulait pas que la cuisine soit sale quand tout le monde arrivera pour manger, ce ne serait pas du tout respectueux pour les autres. Ensuite, elle écouta le patron leur dire ce qu'ils attendait d'eux, ce qui laissa un peu perplexe la jeune femme. Haru semblant avoir lu dans ses pensées, dit ce qu'il en pensait, puis lorsqu'il eut terminé, elle prit la parole à son tour.


"Je ne sais pas vraiment en quoi je dois me préparer, mais je pense que mon corps est assez résistant pour vous suivre jusqu'au bout du monde s'il le faut ! Par contre, je dois tout de même avertir ma grand-mère que je vais partir, sinon elle va vraiment finir par avoir une crise cardiaque à force de ce faire trop de soucis pour moi. Bon, elle ne va pas aimer, mais au moins, elle pourra pas dire que je ne l'ai pas avertie, j'espère juste qu'elle comprendra, s"

Hé oui, même si elle faisait partie du cirque, elle n'oubliait tout de même pas qu'elle avait un semblant de famille dans les bois. Par contre, ce changement d'atmosphère n'allait pas l'aider à retrouver son père, masi tant pis, cela attendra.

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeDim 10 Mar - 18:32

Ce qu'avait fait la demoiselle pour la blessure du jeune homme était formidable, Chester ne regrettait pas du tout de l'avoir engagée. Sa réponse qu'elle fit a Haru lui donna même une idée, il se mit à réfléchir un peu. Puisqu'elle était a leur service maintenant' il était en droit de lui demander de faire certaines tâches en particulier et vu qu'il était le patron des lieux, se permit de lui demander un service tout en prenant compte du fait qu'il fallait d'abord qu'elle s'installe dans sa nouvelle tente avant. 

 "Elysa, lorsque tu auras finit de visiter et de t'installer dans ta nouvelle chambre, j'aimerais que tu viennes dans ma tente tout à l'heure pour régler une petite affaire."

 Haru était revenu à sa place et ne comptait pas insister sur ce qu'il avait demandé au patron, celui-ci put donc écouter de nouveau leur discussion silencieux. Ce qu'il avait ajouté avait accentué la volonté de la demoiselle a surveiller le jeune homme, le patron trouvait que c'était une bonne chose, surtout s'il devait s'absenter un jour pour un problème ou une urgence. Néanmoins, cela allait certainement poser un petit problème dans le plan qu'il était censé suivre par son supérieur. Le démon reflechissa, puis se dit qu'il n'y avait pas de quoi s'en faire puisqu'il pourrait toujours prétexter de s'entretenir avec le jeune homme pour mener à bien sa mission. Surtout qu'il arrivait à une étape délicate du traitement et que ce n'était pas le moment de tout gâcher en oubliant bêtement un élément nécessaire a sa refonte de mémoire. Il était temps de passer à l'étape supérieure, la première n'allait pas tarder un jour ou l'autre, il fallait que tout soit prêt pour le jour J. Sans ça, ce serait finit du plan du démon et il serait non pour retourner en prison ou à errer. Alors qu'ils s'apprêtaient à aller dans la tente du jeune homme, les deux petits nouveaux lecouterent parler du spectacle et eurent chacun quelques interrogations a ce sujet. Auquels le démon répondit donc. Il commença par répondre à Elysa puis au jeune homme a côté d'elle.

"Je comprends Elysa, il va de soi que tu te dois de la prévenir. Je ne suis pas sûr en revanche qu'elle comprenne, mais de toute façon elle faudra bien qu'elle s'y face car nous ne partirons pas sans toi. Tu es résistante ? Tant mieux, car l'atmosphère de la planète ou nous allons est légèrement différente de celle de la terre, il ne faut pas que vous ayez un quelconque problème de santé sinon vous risqueriez de mourrir étouffés par le manque d'oxygène. Pour ce qui est des autres, tout est déjà réglés, ils auront un petit appareil qui leur permettra de respirer normalement. Quand a toi Haru, je t'ai tout renseigné dans un dossier que l'on a remis dans ta chambre, il ya également ton costume spécial et un accessoire assortit dans une boîte juste a côté de celui-ci. Toutes les réponses à tes interrogations se trouvent a l'intérieur, je pense que tu n'ura aucun mal à comprendre. Et en ce qui concerne ta question, saches que ce sont ces aristocrates qui nous ont commandité une première spéciale chez eux."

Il disait la vérité, excepté pour l'explication de la dernière phrase car on ne leur avait jamais commandé cette première. Il s'agissait juste d'une excuse moyenne pas leur révéler qu'ils allaient faire irruption de force chez ces nobles. Et pour le moment, il s'en sortait plutôt bien car personne ne se doutait de ce qui allait se passer.


Dernière édition par Chester le Dim 10 Mar - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeDim 10 Mar - 19:26

Lorsqu'elle lui répondit pour ses talents, Haru se demanda s'il n'avait pas a faire a une personne mystérieuse, voir qui cachait en fait un petit secret qu'elle n'allait sûrement pas lui révéler comme ça alors qu'ils venaient à peine de faire connaissance. Mais s'il avait raison, le jeune homme trouverait ça hyper cool, il se dirait que cela pourrait être la deuxième personne avec des pouvoirs cachés qu'il rencontrait. Mais pour le moment, il restait à l'écoute de ce qu'elle lui disait d'autre.  Elle rangea en même temps ce qu'elle avait sortit pour lui préparer à manger avant de revenir et lui dit qu'elle était d'accord pour aller visiter sa tente. Avec ce qu'elle comptait faire à son sujet, il se sentait protégé de toute part car Haneko veillait aussi sur lui comme un ange gardien et Chester, bien qu'il ai sa ma bière a lui de le faire, semblait tout faire pour qu'il ne lui arrive rien. Alors avec Elysa qui allait le surveiller très attentivement, on pouvait dire qu'il n'allait rien risquer de lui arriver. Par contre, il espérait que cela n'allait pas trop m'empêcher d'avoir sa petite intimité, c'est à dire le droit de pouvoir écrire dans son petit journal sans que l'on vienne surveiller ce qu'il écrit à la lettre près. Puis, en entendant le patron et Elysa parler de la nouvelle représentation, Haru commençait à perdre un peu pied a force de s'inquiéter sur ce sujet inconnu. Puis ce fut son chef qui répondit à leurs interrogations, d'abord à la demoiselle, puis à lui. Et là, ce fut une énorme surprise pour le jeune homme. Il avait bien entendu, une autre planète ? Il n'en revenait pas, il espérait aussi ne pas mourrir a cause de l'air là-bas car il n'était pas malade mais se demandait comment ils allaient bien pouvoir respirer, jusqu'à ce que Chester ne les rassure en parlant de système pour respirer qui sera mis à leur disposition. Haru soupiré de soulagement, puis repensa au fait que ce soit des nobles qui leurs ai commandés cette première exclusive. 

" Eh bien, ils doivent vraiment tenir à ce que l'on vienne alors. Je me demande bien comment ils ont fait pour savoir que nous existons, mais bons, puisque tu me dis que tout est expliqué dans un dossier chez moi, je ne te poserais pas plus de questions pour le moment ! Allez, viens Elysa ! Je vais te montrer notre tente !"

Sur ce, le jeune homme emmena la demoiselle hors du kiosque, traversant la grande allée pour rejoindre sa tente. Lorsqu'ils furent arrivés, Haru ouvrit porte et entra pour ranger un peu quelques magasines qui traînaient par terre, puis les rangea dans une boîte à deux compartiments qu'il sortit de sous son lit, qui contenait d'autres magazines et beaucoup de mangas. Il n'y avait qu'un seul lit pour l'instant car le second avait été enlevé lorsque l'on installa le jeune homme seul à son arrivée, mais il ne fallait pas qu'elle s'inquiète, car on allait sûrement lui ramener un lit pour qu'elle dorme dès ce soir. Autrement, la chambre était plutôt sobre, Haru gardait quasiment toute ses affaires dans sa valise hors ses vêtements qui se trouvaient dans l'armoire et ses produits de beauté, maquillage et douche qui étaient rangés dans une petite commode à miroir juste en face de son lit. Sur sa table de chevet se trouvait un paquet de chewing-gum a la fraise a l'emballage très japonais et dans le tiroir d'en bassoncher journal auquel il avait mit une clef désormais. Son lit n'était pas très grand, mais suffisamment pour qu'il puisse dormir confortablement tout seul. Son ensemble de housse de couette et oreillers étaient assortis d'un même motifs a fleurs de cerisier et sous son oreiller était posé son ordinateur portable qu'il avait visiblement oublier d'éteindre vu le bouton de mise en veille rouge qui clignotait toujours. Et enfin juste au dessus de son lit se trouvait le parchemin ouvert et accrocher au mur qu'Haneko lui avait donné pour empêcher les démons de venir ici. se retourna donc vers Elysa en souriant, n'ayant pas encore vu le dossier et la grosse boite qu'avait posé son patron sur sa commode.

"Et voilà, voici ta nouvelle chambre ! Tu n'as plus qu'à me dire a quel endroit tu souhaites dormir."

Et parce qu'il avait été curieux a propos d'un détail, Haru sasseya sur le rebord du bout de son lit et lui demanda.


"Au fait, tu as dis que tu devais prévenir ta grand-mère tout à l'heure, tu vis avec elle ? Et tes parents ? Je suis désolé d'être si curieux mais j'aimerais en savoir un peu plus sur toi, comme d'où est-ce que tu viens et comment tu as rejoint le cirque toi aussi."

Le jeune garçon ne se doutait même pas que la grand mère dont elle parlait était en fait la sorcière à laquelle lui et Haneko avaient dû faire face la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Mar - 0:00

Elysa avait un regard très étonné lorsque le démon lui demanda de passer dans sa tente pour rédiger quelque chose avec lui, car elle ne comprenait pas trop ce qu'il lui voulait, mais puisque c'était le patron, et parce qu'elle l'adorait, elle ne pouvait pas refuser son invitation.

"Oh.. Euh.. Oui bien sûr, je n'oublierais pas, je viendrais sans tarder dès que j'aurais terminé ma visite, vous pouvez compter sur moi !"

Elle bafouilla un petit peu, avant de lui parler avec plus d'assurances, semblant vraiment tenir à honorer la promesse qu'elle venait de lui faire. C'est ensuite qu'il répondit à leurs interrogations.

"Je suis d'accord avec vous. Ne vous en faites pas, je suis rarement malade"

Elle pensait, tout comme lui qu'Agathe ne comprendrait pas tout, mais qu'importe, de toute façon, elle avait prit sa décision et puis, il lui avait dit qu'ils ne partiraient pas sans elle, ce qui lui avait fait très plaisir, car elle ce sentait un peu estimée. Après avoir dit ce qu'il pensait, Haru insista pour qu'elle vienne avec lui, alors elle le suivit. Une fois dans sa tente, elle pu le voir ranger quelques journaux, mais dans l'ensemble, l'endroit semblait propre et bien rangé, ce qui était assez agréable à voir.

"Oh c'est joli à l'intérieur ! Euh... mon lit ? Je n'ai pas de préférences, il peut être n'importe où dans la chambre, je m'en fiche, car l'importance, c'est d'avoir un endroit où dormir. Vous... Tu le placeras à l'endroit qui te dérange le moins"

S'exclamant, avant de parler normalement, en lui faisant un sourire, elle répondit à sa question, tout en devant ce concentrer pour le tutoyer. C'est ensuite qu'il lui posa des questions, ce qui la gêna un peu, mais puisqu'il était à présent son colocataire, il ce devait de savoir certaines choses à son sujet et pensant que cela allait être long, elle s'assit sur le rebord du lit du jeune homme, mais le plus éloigné de lui, pour ne pas le déranger.

"En faites, ce n'est pas vraiment ma grand-mère. Je l'appelle comme ça, parce qu'elle est vieille et que je l'aime bien, et aussi parce qu'elle s'occupe de moi comme si j'étais sa petite-fille"

Elle fit une pause, pour être sûre qu'il ait bien comprit, même si pour l'instant, ce n'était pas très complexe à comprendre. Cependant, n'aimant pas trop parler de la suite, elle avait fait exprès de ce taire pendant quelques minutes pour prendre son courage à deux mains et lui raconter, comme elle l'avait fait Chester, même si elle ce doutait qu'elle lui ait tout raconté.

"Ma mère est morte à ma naissance et mon père.. Il ne pouvait plus s'occuper de moi, alors il m'a confiée à des gens qui lui paraissaient bien, mais en faites, ils étaient vraiment très méchants avec moi, c'est pour cette raison que grand-mère m'a prise sous son aile en étant la seule à comprendre que quelque chose n'allait pas. Sans elle, je serais encore dans cette auberge miteuse à servir des vieux ivrognes, je lui en suis très reconnaissantes"

Et voilà un autre qui était à présent au courant de sa triste vie, qui semblait avoir changée grâce à l'intervention de cette brave dame, qui avait eut pitié d'elle en remarquant qu'il n'y avait presque plus de magies dans ses yeux, en tout cas, c'était tout ce dont elle ce souvenait des mots qu'elle avait prononcés en la regardant, ce qui, à présent, avait beaucoup plus de sens, car à l'époque, elle ne savait pas qu'elle avait hérité des pouvoirs de ses parents.

"D'où je viens ? Je ne sais pas trop, j'ai oublié.. Par contre, j'habite dans les bois de la forêt, c'est tranquille là où je vis, enfin sauf quand des aventuriers viennent chez nous à l'improviste. Et puis, monsieur Chester a été tellement gentil avec moi, que j'ai décidé de venir travailler avec vous, car je vais voir du monde, vivre de ma passion et surtout gagner un peu d'argent et être plus autonome et puisque j'étais assez polyvalente, le patron a pensé que c'était bien de m'engager. Et vo... toi ?"

Elle ce mit à rigoler doucement en essayant de lui faire comprendre qu'ils s'étaient déjà croisés auparavant, dans une drôle de circonstance, certes, mais elle l'avait tout de même déjà vu et si Agath edécouvrait avec qui elle dormait, elle en serait sûrement verte de rage, surtout après l'affront qu'ils lui avaient fait en partant avant qu'elle ne puisse tirer profit de leur visite. Redevenant ensuite sérieuse, elle lui dit clairement les raisons de sa venue ici, puis lui demanda de lui parler un peu de lui, ce demandant comment il avait fait pour atterrir ici.

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Mar - 20:40

Une fois que la demoiselle lui assura qu'elle passerai bien chez lui après sa visite, le patron souri. Il était content de voir qu'elle était très réactive, comme il se souhaitait. Puis elle l'informa en prime qu'elle n'était que rarement malade, une bonne chose pour le démon qui pensait alors qu'elle ne risquerait pas de souffrir de l'atmosphère d'une autre planète. Ce fut au tour du jeune homme de lui répondre, mais il avait comprit qu'il n'était pas nécessaire de poser plus de question, ce qui fait qu'il partit tout de suite avec Elysa dans sa tente et le patron de cirque soupira contre lui même. Ils allaient sûrement prendre un peu de temps pour bien faire connaissance et discuter chiffons où autre, alors le démon en profita pour s'éclipser un peu et rejoignit sa tente. La première chose qu'il fit en entrant, fut de regarder son lit défait en imaginant la sueur désagréable qui humidifiait encore le draps, la couverture ainsi que l'oreiller et enfin, il jeta un regard perplexe à sa tête de lit martyrisée, toujours griffée de partout. Il s'avança près de celle-ci pour constater les dégâts d'un peu plus près, des perforations sur les rebords et la voici qu'elle se mettait à bouger lorsqu'il s'appuya dessus. Elle n'était plus trop bine fixée, le patron pourrait certainement la changer car vu son état, elle était trop bancale et abîmée pour resservir. Mais comme il ne savait pas comment s'y prendre, le chef préféra attendre la venue de la demoiselle, elle qui semblait avoir un don pour les réparations saurait sûrement quoi faire de tout cela. L'incube se rappela soudain d'une chose qui le fit sursauter, il se rendit à son bureau de bois et se mit à fouiller tous les tiroirs. N'ayant pas l'air de trouver quelque chose qu'il cherchait, il se mit alors à fouiller un peu partout dans sa chambre sans jamais rien trouver qui puisse le rassurer. Il referma finalement une boite en soupirant accroupis, puis se releva après avoir regardé son grand miroir taille humaine du coin de l'œil un long instant. C'est d'un pas peu volontaire qu'il alla se mettre en face de lui regarder son reflet et qu'il posa sa main sur une sorte de boussole n'indiquant que le nord et le sud, représenté par un soleil et une lune, incrusté dans le cadre du miroir. Il tourna le cadrant rotatif à l'envers  vers la lune et la glace se mit alors à se remplir de brume sombre. Le miroir montra ensuite un autre reflet, celui d'un fauteuil retourné, il avait ouvert sur un autre lieu qui n'était pas la terre mais la planète où se trouvaient ses complices. Croyant avoir le droit de s'adresser au grand clown polymorphe, Chester commença.


"Excusez-moi de vous déranger, mais j'aurais une demande particulière à vous faire. Serait-ce possible de me remettre une petite recharge exceptionnelle ?"

"Tiens, tiens, mais qu'entends-je ?"


Le fauteuil se retourna pour laisser voir à qui appartenant cette voix, à l'autre complice aux cheveux roses du démon à qui il avait rendu visite la veille.

"Que...Shaddy ?! Ou est Punnywise ?"

"Il est occupé pour l'instant alors il m'a demandé de prendre sa place pendant qu'il réglait une affaire."

"C'est bien mon jour..."

"Alors comme ça on demande du rab ? Je crains que cela ne soit pas trop possible avant... le prochain mois."

"Le prochain mois ?! Non, ce n'est pas possible... Je ne vais pas attendre tout ce temps, s'il te plait, tu ne peux pas faire un effort ? Un avance sur le mois prochain si ça te chante."


"Hmmm... Laisses-moi regarder..."


De l'autre côté du miroir, Shaddy sortit un dossier qu'il consulta à vitesse lumière, puis le referma en regardant de nouveau le démon pour lui répondre.

"Non, ce n'est pas autorisé. Je ne peux rien faire, désolé."

Le ton amusé du clown au cheveux rose indiquait qu'il en faisait exprès de lui refuser rapidement sans trop prendre la peine de vraiment réfléchir, mais cela n'amusa pas le concerné qui commençait à montrer un comportement moins patient.

"Fainéant, tu sais pertinemment que tu pourrais lui demander !"

"On dirait un drogué en manque, ça me fait rire, haha ! Faut te détendre un peu mon grand, t'as l'air tendu depuis hier, je me trompe ?"

"Si ça continue comme ça, je vais finir par m'enfiler quelqu'un..."

"Bah, tu n'a qu'à l'attacher... ça te connais, non ? Un cocktail mortel, 20 ml d'humain, 10 ml de cris, de la peur et quelques gouttes de sueur, il parait que ça marche. Mais j'ai peur d'avoir oublié qui me l'a raconté."


Avait répondu d'un tour joueur le clown aux cheveux rose qui faisait semblant de réfléchir en se frottant le menton. Mais le patron n'était pas d'humeur à rire, il serra si fort les rebords du miroir que les coins commençaient à se fissurer.

"Toi alors... Le nombre de comprimés n'arrêtait pas se réduire à chaque recharge, tu crois que ça m'amuse ?!"

"Hé, ce n'est pas de ma faute, ça ! Mais plus une manière du boss de te faire comprendre qu'il faut que tu t'actives au plus vite si tu ne veux pas finir à sec pour de bon et qu'on en ait finit au plus vite avec cette mission, je dirais !"

"Ghh..."

"Le voilà ce petit air impuissant qui fait tout de suite la différence... Ha ha ha !"


VLAM ! D'un seul coup, Chester renversa le miroir par terre, ne laissant plus entendre qu'un rire lointain avant que son reflet ne reprenne son aspect normal. Le miroir n'était pas en mille morceau, mais les fissures des coins avaient fait tombé quelques morceaux de verre au sol. Il soupira lourdement, faisant au passage clignoter les lumières de sa tente ainsi que toutes les ampoules qui se trouvaient dans son périmètre sans le savoir. Résolu à devoir se trouver une occupation avant qu'Elysa ne vienne, il traîna un peu en fouillant dans ses vieilles affaires. Il y avait un coffre qu'il regardait du coin de l'œil, en ébène et qu'il ne devait pas avoir ouvert depuis longtemps. L'incube décida donc de l'ouvrir à nouveau, il fouilla le contenu encore un peu couvert de sable. Chaînes, corde, bandeau noir, muselière, harnais à clous en cuir et cadenas, barre de fer et ce qui ressemblait à une colonne vertébrale en cuire reliée à un collier et d'autres bandes couvertes d'aiguilles sur chaque côté. Quelques souvenirs de la manière dont ces sorcières l'avait enfermé pendant plusieurs années et auxquels l'incube avait dû s'habituer pour éviter de trop souffrir. Le démon resta un moment à regarder tout cet attirail, il en sortit finalement un petit livre rouge et rabattit le couvercle du coffre pour aller s'asseoir sur le rebord de son lit et il l'ouvrit pour le lire. Il fallait bien qu'il s'occupe en attendant.


Dernière édition par Chester le Sam 16 Mar - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Mar - 1:35

Haru sourit à cause du compliment que la demoiselle venait de faire sur sa chambre, puis elle lui légua la tâche de trouver une bonne place pour son lit. Le jeune homme réfléchit un instant, scrutant toute sa chambre et il claqua des doigts en désignant l'emplacement une fois qu'il avait trouvé.

"Hmmm, tu dormiras... Là ! Dans l'angle, près de la petite commode, ni trop près, ni trop loin de moi, comme ça je ne te dérangerais pas en dormant ! Et il y a même la place pour poser ta poupée !"

Elysa vint ensuite s'assoir non loin de lui et commença à lui répondre. Elle lui avoua que cette grand-mère n'avait rien de familial avec elle mais qu'elle la considérait comme telle car elle s'occupait d'elle. Haru n'était pas sûr de tout comprendre, alors il écouta la suite de son récit attentivement. C'est ainsi qu'il découvrit qu'elle l'avait en quelque sorte adoptée suite à un placement par son père dans une auberge qui était dirigée selon elle par des gens affreusement méchants. Le jeune homme comprenait mieux à présent ce pourquoi cette femme avait tant d'importance pour elle, ce qui était normal.

"Je comprends. En tout cas, tu n'as pas à t'en faire car ici tout le monde est gentil en général !"

Mais alors qu'il ne s'y attendait pas, une révélation de la part de la demoiselle quand à son lieu de vie le fit sursauter. Elle avait bien parlé d'une vieille dame qui vivait dans les bois et qui était déranger par des inconnus ? Haru n'en était pas sûr, mais il se doutait de quelque chose, est-ce que cette sorcière démoniaque serait cette même grand-mère ? Il sauta alors sur l'occasion pour le lui demander.

"Une forêt...     des aventuriers, attends... Ta grand-mère, ne serait-ce pas la sorcière démoniaque qui a voulu vider mon amie la déesse de son sang et qui nous avait enfermé dans des filets ?!"


C'est sur la suite de ses dires que le jeune homme se mit à réfléchir, Chester ? Gentil avec une inconnue ? Il voulait bien le croire, cependant il s'interrogeait sur la façon dont ils s'étaient rencontrés tous les deux. Et il avait sûrement bien fait vu la motivation de cette demoiselle.

"Dis-moi, comment vous êtes vous rencontrés avec le patron ?"

Il était tellement curieux qu'il en avait presque oublier de parler de lui, après tout elle était en droit de lui poser autant de questions qu'elle le voulait, il avait bien eu ses réponses, lui. Haru allait donc lui répondre, cependant sa mémoire lui jouait bizarrement des tours et il du regarder sur son portable pour arriver à parler de lui sans trou de mémoire. Ce qui était curieux car cela ne lui était jamais arrivé auparavant.

"Moi ? Je ne suis pas d'ici, je viens de la campagne japonaise à l'origine. Je vivais avec... Euh, mes deux frères... Oui, voilà... Et dès que j'ai voulu faire ma propre vie, j'ai pris l'avion pour Paris et... J'ai attérit ici. Enfin, c'est un peu plus compliqué que cela, même si j'avoue ne pas me souvenir de comment ni pourquoi on m'a engagé ici à la base...Tiens donc, c'est vrai ça, comment est-ce que j'ai atterrit dans le cirque..."

Haru essaya de se souvenir tant bien que mal alors que sa mémoire lui échappait décidément de plus en plus, sans savoir pourquoi. Puis une bribe de souvenir lui revint en mémoire et il put répondre correctement à la demoiselle, enfin, après qu'il ai fait disparaître les légères rougeurs qui lui était montées au joues en se rappelant. Et il lui répondit en se frottant la tête, en souriant.

"En fait, le patron m'a demandé en tant que spectateur de participer à un de ses tours d'une de ses représentations et après... J'avoue que je ne me rappelle plus trop ce qu'il s'est passé, j'ai du m'évanouir où un truc comme ça parce que j'avais l'impression d'être drogué. Et du coup je me suis réveillé un matin au cirque et comme je les faisait rire, ils m'ont gardés."

Soudain, la lumière se mit à clignoter comme si quelque chose avait endommagé le courant, puis cela s'arrêta et la lumière ne bougea plus. Haru se frotta les yeux, l'air de se demander s'il n'avait pas rêvé, puis se secoua la tête et regarda à nouveau la demoiselle puis lui sourit amicalement. C'est alors qu'il vit par dessus son épaule, posé sur la commode le dossier et la boite dont Chester lui avait parlé. Il se leva alors pour les prendre et les ramener sur le lit. Il posa la grosse boite à coté et commença par le dossier, curieux comme il était tout en parlant à sa nouvelle colocataire.

[b]"Tiens, puis-ce que c'est là, on devrait jeter un œil, non ? Je me demande bien ce qu'il nous réserve encore, j'avoue que son histoire de planète m'inquiète un peu, pas toi ?"


Haru ouvrit donc le dossier, qui contenait un vieux livre de conte pour enfant et à juger par la reliure, il devait avoir au moins une trentaine d'année, voir plus. La couverture était un fond étoilé dont les petites étoiles groupées écrivaient le nom "Caelestis" et à en voir la tête du jeune homme, il était déjà perdu avec une langue qu'il ne connaissait pas. Et cela se compliqua lorsqu'il ouvrit la première page, où l'on pouvait apprendre que la quasi totalité de l'environnement là-bas était comestible, une sorte de planète-sucreries. Haru, se demandant s'il s'agissait là d'une blague se tourna vers Elysa tout en tournant la page.

"C'est une blague ? Il n'espère pas nous faire croire que ce genre de lieux existe, tout de même ?"

Et alors qu'il avait tourné la page, la nouvelle se révélait, elle représentait un paysage de champs de barbe à papa juste à côtés de ceux-ci, un château à pont levis qui était entouré d'une bande de rivière chocolatée. Et une photo qui était calée dans l'entre-deux des pages glissa silencieusement au sol tel une plume.

Spoiler:
 

HS : La photo, sans le nom en bas bien évidemment ^^
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Mar - 20:12

Elysa eut une mine réjouie lorsqu'il lui dit que le lit allait être mit dans l'angle et qu'il y aurait même de la place pour sa chère poupée. Scrutant le meuble, elle s'en approcha et posa Yuna de sorte à ce qu'elle soit en position assise.

[color=lightgrey]"Oh elle est trop mignonne, elle a l'air de bien aimer l'endroit où elle va dormir !"[/color]

S'exclama Elysa, semblant être contente pour sa poupée. Peu de temps après qu'elle lui ait raconté son histoire, il luidit qu'elle n'avait pas à s'en faire, car généralement, les artistes du cirque étaient gentils.

"Oui, je suis déjà au courant, mais pour le moment, je n'ai pas peur, je pense que si j'ai un gros problème, je peux venir t'en parler ou au patron et je sais que vous m'écouterez et que vous réglerez très vite ce qui ne va pas"

Répliqua la demoiselle en lui faisant un grand sourire, semblant être sûre d'elle. C'est par la suite qu'il ce mit à lui parler de la sorcière , ce qui la rendit un petit peu mal à l'aise, car cette dernière ne lui avait pas tout raconté, elle lui avait juste dit de remettre en ordre la pièce et de nettoyer. Au moins, à présent, elle savait pourquoi ces étrangers étaient très vite partis. Il lui demanda également où elle avait rencontré Chester, une question très simple à répondre.

[color=lightgrey]"Dans la forêt. Chester était venu pour parler avec la sorcière, je comprend mieux pourquoi à présent... Et moi, j'étais assise sur l'une des branches du chêne pour observer la nature, pour pouvoir m'en inspirer pour mes créations, il a levé le nez et.... et puis voilà ! C'est tout !"[/colro]

N'ayant pas envie d'en dire plus, la demoiselle étiat devenue rouge comme une tomate, àde la honte qu'lele avait en ce souvenant qu'il avait vu sa culotte et qu'il ne s'était pas caché pour le lui dire et même s'il ne comprenait pas pourquoi elle étiat aussi gênée, à présent qu'il connaissait son pouvoir, il devait le comprendre, enfin elle l'espérait. Ce ressaisissant, elle poursuivit.

"Sinon, joui, on parle bien de la même sorcière et je suis désolée pour vous. J'ignore ce qu'elle voulait faire de tout cela, je ne savais même pas que c'était une déesse qui était venue nous rendre visite, d'ailleurs, je ne savais pas que cela existait vraiment ! En faites, vous m'avez fait peur quand vous êtes venus à l'improviste, mais à présent, je sais que vous êtes gentils, alors j'ai moins peur... Enfin, ce qu'a tenté de faire grand-mère est intolérable ! Je... J'ai honte et je ne sais pas ce que je peux faire pour laver son honneur..."

Dans son regard, on pouvait voir qu'elle était vraiment sincère et horifiée par les aveux du jeune homme. Espérant alors qu'il ne ce vengera pas sur elle, la miss tenta de lui présenter ses meilleures excuses, même si cela ne serait pas suffisant pour racheter les gestes d'Agathe, qui avait tout de même tenté de tuer un être divin et de les retenir captifs, si elle avait bien comprit, ce qui lui faisait vraiment ce posr de nombreuses questions sur les agissemetns de la vieille sorcière. Soupirant, elle écouta alors sagement le récit d'Haru, qui semblait avoir des problèmes de mémoire, mais c'était encore assez cohérent pour qu'elle puisse comprendre ce qu'il c'était passé.

"Ah d'accord ! C'est beau le Japon ? Je n'y suis jamais allée. J'avais aussi une grande soeur, elle s'appelait Emilie. Bon ce n'est pas grave si tu te souviens de tout, au moins, l'importance, c'est que tu te souviennes de ta famille"

Elle préférait ne pas out lui dire durant cette soirée, sinon il allait finir par déprimer, le pauvre. C'est ensuite que la lumière commença à vaciller, semblant s'éteindre à tout instants, ce qui la fit ce rapprocher d'Haru, pour pouvoir lui prendre sa main, ce qui la fit légèrement rougir, surtout lorsque la lumière revint à la normale, car ce n'était pas ordinaire ce qu'il était en train de ce passer et elle le sentait, ce qui lui faisait un petit peu peur. Elle ce dépêcha d'enlever sa main de la sienne dès qu'il n'y eut plus de problèmes.

"D..Désolée..."

Elle avait honte de s'e^tre laissée emportée par ses émotions dû à sa peur du noir et vu les circonstances, elle espérait qu'il ne lui en tienne pas rigueur. Pensant alors à sa future nuit qu'elle allait passer avec lui, elle espérait que sa peur du noir ne lui ferait pas passer une mauvaise nuit, mais vu comme serait tourné son lit, normalement, cela devrait aller. Le voyant prendre le document, elle fut bien contente qu'il trouve une idée pour changer de conversation. Une fois le livre entre les deux, Elysa pu voir la page et fut tout autant étonnée qu'Haru.

"Oui, c'est vrai que cela a l'air irréel... Hm... Euh je vais poser la question au patron, de toute façon, je dois aller voir le patron, tu devrais venir avec moi"

Lui dit la demoiselle, avant de ce lever, puis de ce diriger vers la sortie. Une fois à l'extérieur de la tente, elle l'observa bien attentivement, pour être sûre de ne pas ce tromper, en y revenant, puis elle s'en alla à la recherche de la tente du patron. Pensant alors que cela devait être la plus belle et la plus grande, elle s'en alla à la recherche de la bonne toile et dès qu'elle pensait l'avoir trouvée, elle toqua à la porte.

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Mar - 19:33

Le patron était toujours en train de lire, assis sur son lit tranquillement. C'est vrai qu'il semblait un peu plus tendu que d'habitude, il le sentait bien, mais était-ce simplement parce qu'il devenait de moins en moins patient sur sa progression au niveau de la mission ? Il ne pouvait pas démêler le faux du vrai, alors il se secoua la tête et tenta de chasser ses pensées en se concentrant sur autre chose, son livre en l'occurrence. Il ne supportait pas que le clown aux cheveux roses rit de lui de cette manière, cela l'insupportait. Il essaya de l'ignorer, mais son mauvais caractère sur le moment reprenait le dessus et lui faisait faire des choses qu'il ne faisait pas d'ordinaire. Comme le fait de renverser violemment son miroir par terre où d'inconsciemment s'en prendre à l'électricité. Chester reposa son livre à côté de lui, puis alluma un peu de tabac sur sa chicha pour fumer un coup. Il expira l'épaisse fumée blanche en s'amusant à faire des cercles avec ses lèvres, plus détendu grâce au goût particulièrement fort du nouveau mélange. Il prit une nouvelle bouffée, mais son lit s'écroula complètement à ce moment-là, le faisant tousser par terre dans les débris du lit en ayant manqué de s'étouffer. Chester posa le tube de sa chicha et se révéla après d'être frotte le bas du dos en gémissant, puis épousseta ses vêtements. Il fit face au lit et soupira, décidément, il devait avoir fait un mauvais rêves pour avoir fragilisé autant le lit. Le pauvre, d'abord sa tête de lit et son miroir, puis c'était maintenant au tour de son lit de céder. Il espérait vraiment qu'Elysa pourrait quelque chose pour lui, sinon dans quoi allait-il dormir ? Chester se retourna en entendant que l'on venait frapper à sa porte, sûrement la demoiselle, se disait-il. Il alla donc lui ouvrir.

"Te voilà, juste à temps. J'aimerais que tu m'aide à régler un problème, entres, je te prie."


N'ayant pas vu Haru qui se cachait un peu plus en arrière, il se dirigea vers le centre de sa chambre et fit face à son lit.

"Est-ce que tu pourrais me les réparer ? La tête de lit, enfin le lit en entier maintenant... Je n'ai pas de chance en ce moment, tout se casse."

Il tira ensuite la couverture en soie, pour la mettre à côté avant de retirer ensuite le draps et la taie d'oreiller.

"Il faut que j'aille mettre aussi ça au lavage."

C'est alors qu'il aperçut enfin le jeune homme derrière l'apprentie et ne s'y attendant pas du tout, le patron eu l'air soudainement un peu pris de court. Il le regarda avec des yeux tout ronds, tenant son draps devant lui sans bouger.

"Mh, Haru ? Qu'est-ce que tu fais là, toi aussi ?"


Dernière édition par Chester le Jeu 14 Mar - 20:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Mar - 19:34

Haru observa la jeune fille toute contente d'avoir une place où poser sa poupée, parlant même à sa place, ce qui fit rire un peu le jeune homme. Elle avait l'air marrante en fait, ce qui plaisait beaucoup au jeune homme qui aimait les personnes drôles. Ensuite, elle savait déjà qu'elle pouvait compter sur lui où sur le patron si jamais quelque chose se passait mal, Haru hocha la tête en signe d'affirmation. C'est alors qu'elle répondit enfin à sa question concernant son arrivée ici et sa rencontre avec le chef, le jeune home tendit l'oreille pour l'écouter. Apparemment, Chester était allé en forêt pour rendre visite à la sorcière, oups... Haneko avait dû lui dire pour ce qu'il s'était passés lorsqu'elle et lui s'étaient retrouvé pris au piège, ce qu'Haru n'avait pas voulu faire au risque d'éviter qu'il ne se fâche et que ce genre de situation se produise. Il se doutait qu'il était donc allé la voir pour lui demander des explications sur un ton peu négociateur, mais il espérait seulement que cela n'avait pas trop dégénéré, ce qui ne fut pas trop le cas en voyant la façon dont Elysa avait continué son explication. Au moins, cela avait permit de confirmer ses dire, la sorcière était bien la grand-mère dont parlait la demoiselle, le clown en blanc avait vu juste. Elle lui raconta sa rencontre presque banale avec le patron, puis enchaîna avec le comportement qu'avait eu la sorcière à leur égard. En la sentant vraiment désolée pour ce qu'il s'était passé la veille, Haru lui répondit calmement car il était inutile de s'énerver pour une chose qui était passée.

"Intolérable oui, c'est le mot. Cependant, même si j'ai eu peur pour mon amie, elle n'a rien eu et donc je n'ai aucune raison d'en vouloir plus à ta grand-mère pour ce qu'il s'est passé. En revanche, je n'apprécie pas le ton qu'elle emploie avec moi et je voudrais éviter à l'avenir qu'elle nous refasse le même coup, si tu vois ce que je veux dire. Je sais que ce n'est pas de ta faute, mais si tu réussis à l'empêcher de reproduire ce même schéma qu'elle a eu vis à vis de nous, cela arrangerait un peu les choses. Tu pense bien que je n'ai pas non plus envie de finir sacrifié où vendu sur le marché noir."


En même temps, Haru lui fit un sourire car elle pouvait lui faire confiance, comme elle le disait il était quelqu'un de gentil, pas de méchant qui s'amuserait à lui faire peur. Lorsqu'il eu finit de raconter ensuite sa brève histoire personnelle, elle lui demanda comment était son pays d'origine, tout en lui donnant également une information de plus sur elle.


"Oui, personnellement je trouve que c'est un très beau pays, surtout à la campagne. C'est à l'inverse de la ville car elle est à la pointe de la technologie, mais j'aime cet aspect traditionnel et poétique qu'à gardé la nature là-bas. Tu avais une sœur ? Alors tu étais aussi familière à cohabiter en collectivité, je suppose."


La lumière se mettait à clignoter et Haru sentit une main l'attraper ainsi que le corps de sa colocataire se rapprocher de lui comme si elle avait peur. Celle-ci s'excusa quand on revit de nouveau clair et le jeune homme ria légèrement du nez avant de lui répondre.

"Tu as peur du noir à ce que je vois, ne t'en fais pas, ce n'est rien. Si jamais tu as de nouveau peur cette nuit, réveille-moi et au pire, je viendrais dormir avec toi pour te rassurer."

Le jeune homme lui sourit, il agissait comme un grand frère en parlant ainsi et cela ne le dérangeais pas du tout si elle avait cette phobie-là, car après tout, tout le monde avait peur de quelque chose. Peu de temps après, Haru et Elysa regardèrent le livre avec attention et la demoiselle fit la même remarque que lui. Il fallait vraiment demander plus d'explication à ce sujet au patron, car cela semblait difficile à croire. Et lorsque les yeux du jeune homme se posèrent sur le paysage du livre, il sursauta de surprise, étant à la fois étonné et angoissé en voyant qu'il avait déjà vu ce paysage auparavant.

"Mais c'est... Ce n'est pas possible, comment est-ce que j'ai pu savoir pour cet endroit ? Je ne comprend plus rien aux rêves..."

Ensuite, Elysa lui fit part d'une proposition qui consistait à l'accompagner voir le patron pour plus d'explications. Haru hocha la tête, puis se leva à son tour et ramassa la photo qui était tombée au sol et sur laquelle il avait faillit marcher dessus. Il la regarda, en clignant des yeux, puis se gratta la tête sans apercevoir aucune indication au dos révélant qui était cette personne. Haru l'emporta donc avec lui, en même temps que le livre et accompagna Elysa à l'extérieur.

"Oui, tu as raison, je viens avec toi ! Comme ça, je pourrais aussi lui demander qui est cette personne sur la photo."

Il la suivit donc jusqu'à la tente du patron et une fois devant, resta un peu en arrière, espérant qu'il ne soit pas trop contrarié qu'elle vienne finalement en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Mar - 1:12

L'écoutant lui dire ce qu'il pensait, la miss soupira, ce sentant vraiment mal à l'aise face à tout ce qu'il venait de lui avouer. Mettant ses deux mains de chaque côtés de son menton, en les laissant dépasser un peu sur ses joues, Elysa avait un regard dépité, semblant être dans une impasse.

"Je comprend très bien que tu n'ais pas envie que cela recommence, mais.. C'est elle qui m'a sortie de la grosse galère dans laquelle j'étais, je lui suis redevable et surtout... Je ne m'en sens pas la force de lui faire une remontrance. En plus, Chester lui a bien fait comprendre qu'il ne fallait pas qu'elle essaie une deuxième fois de s'en prendre à vous, donc je pense qu'elle a compris et puis, elle va devoir encaisser mon départ, je ne peux pas tout lui dire à la fois"

Elle secoua vivment la tête à la fin de son récit, tout en enlevant ses mains, semblant ne vraiment pas avoir envie de lui dire ses quatre vérités en face, même si il était impératif qu'elle ait une véritable conversation avec la sorcière. Haru fini ensuite par la faire rêver en décrivant son pays d'origine, Supposant alors qu'elle ne devait pas avoir de peine à dormir en collectif, l'apprentie hocha la tête en signe d'approbation.

"Oh ton pays doit être merveilleux, j'aimerais bien le visiter, un jour, si c'est possible. Ma soeur ? Oh, tu sais, elle n'était ma grande-soeur que dans mon coeur, car nous n'avons jamais eu de leins de sang, mais c'est elle qui m'a tout apprit ce que je sais... Malheureusement, elle s'est faites vendre par les deux affreux de l'auberge, j'ai donc été longtemps seule, jusqu'à ce que la sorcière me sorte de cet enfer... Enfin, sinon, oui, je n'ai pas de peine à dormir avec d'autres personnes. En tout cas, si tu avasi connu Emilie, tu en serasi tombé amoureux, car elle avait toutes les qualités que les hommes rêvent chez une femme... Et toi ? Tes frères, ils sont gentils avec toi ?"

Semblant être triste et fière à la fois de la jeune femme qu'elle avait fréquentée durant quelques années, Elysa racontait une autre partie de son histoire à Haru, bien malgré elle, car au vu de la conversation, elle était bien obligée de lui expliquer, puisqu'il posait des questions, elle ne voulait pas le laisser sans réponses. Après avoir dit sa dernière phrase, la demoiselle venait de faire d'Emilie, une perle rare alors que son apparence semblait être flou dans sa tête, d'ailleurs, savoir encore comment elle s'appelait la surprenait, car elle avait presque peur de l'avoir aussi oublié, à cause des années qui avaient défilées sans qu'elle ne s'en rende compte. Changeant à nouveau de sujet, un peu par sa faute, elle ce mit à rougir de plus belles, même si cela lui faisait plaisir qu'il comprenne son problème.

"Oh merci, tu es un ange ! Je vais essayer de te déranger le moins possible pour que toi aussi tu passes une bonne nuit"

Elle était sincère, car avec tout ce qu'il c'était passé, il était bien gentil de l'accepter dasn sa chambre et de la laisser dormir près de lui si jamais elle avait peur à cause de sa phobie à la noix, ce qui faillit lui faire couler des larmes de gratitudes de ses yeux, mais elle n'en eut pas le temps, car elle ce concentra sur un autre sujet, qui était fascinant et déconcertant à la fois.

"Tu en a déjà rêvé ? Alors cela veut dire que tu connais ce lieu ou que tu l'as connu, par le passé, car les rêves sont un mélange de fantaisies et de bribes de souvenirs des fois mélangés à des peurs absurdes, ce qui rend encore bien plus mystérieux ce château et ce qu'il y a autour"

Elle hocha la tête quand Haru affirma qu'il voulait bien la suivre, puis ensemble, ils ce dirigèrent jusqu'à la tente du chef, qui lui ouvrit assez rapidement en l'invitant à pénétrer à l'intérieur en semblant presque ravi de la voir. Sans perdre de temps, il lui demanda de réparer son lit, avant de sursauter, ne semblant pas avoir vu son second entrer, ce qui fit un peu rigoler Elysa, qui ce reprit assez vite.

"Il veut savoir la vérité sur ce qui ce trouve à l'intérieur de l'ouvrage que vous lui avez laissé,, alors je lui ais proposé de venir. Ne vous en faites pas, il est au courant pour.. Vous-savez-qui"

Lui avoua la jeune femme, avant de rire un peu nerveusement, ce disant qu'il valait mieux prendre son supérieur avec des pincettes lorsque l'on évoquait Agathe, ce qui l'amenait à avoir ce sentiment. Elle s'approcha ensuite du lit, puis posa ses deux mains dessus et tout ce qui avait été brisé par faute de vieillesse et d'énervement du démon, semblait retrouver une jeunesse et une solidité miraculeuse en quelques minutes, alors qu'Elysa exerçait ses pouvoirs dessus. Elle enleva ses mains et n'estimant pas que le boulot était bien terminé, elle invoqua un nouveau carnet à dessin et ce mit à dessiner sur les pages vides les esquisses des réparations à faire. Dessinant ainsi les queques retouches finales, on pu voir sur le lit, les réparations ce faire en direct et lorsque tout fut remit à neuf, Elysa eut l'air satisfaite.

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Mar - 11:49

En écoutant Elysa, Chester comprit vite qu'il avait découvert pour le lien entre la sorcière et la demoiselle, mais aussi que la patron lui avait rendu une petite visite aujourd'hui. Et à bien le regarder, le jeune homme avait plutôt de prendre ça calmement, enfin, s'il n'allait pas maintenant lui en toucher un mot. Elle justifia également la raison de sa présence ici, il se posait simplement des questions sur le dossier que Chester lui avait remis. Il répondit alors à la demoiselle.

"Oh, je vois, oui, ce n'est pas grave si tu n'es pas venue seule. Puisque je pense qu'il n'est pas le seul à se poser des questions sur ce livre."

Le patron se tourna légèrement en direction du jeune homme, posant son drap plié sur son épaule avant de venir poser les mains sur les siennes.

"Ecoutes, je n'ai pas envie de perdre un de mes membres en court de route. Alors s'il te plait, ne t'abstiens pas de me mentir s'il s'est passé quelque chose de ce genre à l'avenir, d'accord ? Sinon, c'est sûr que j'irais voir la personne en question et que ça risquerait sans doute de mal finir. Ne m'en veux pas, je suis comme ça, je déteste que l'on s'en prenne à ceux qui sont sous ma responsabilité."

Le démon retira ses mains des épaules du jeune homme pour les regarder tout les deux, surtout Elysa qu'il suivait des yeux lorsqu'elle se rendit près de son lit pour faire quelque chose. Tout en le réparant, aisni que les autres meubles qu'il avait cassé par inadvertance, Chester observa attentivement sa technique. Ce petit carnet avait l'air bien utile, se disait-il tut en se rappelant qu'Elysa lui en avait donné un à lui aussi comportant un peu de sa magie. Il avait donc quelques possibilité, toutefois limités de s'en servir comme bon lui semblait, ce qu'il allait sûrement faire lorsqu'il en aurait le plus besoin. Une fois terminé, le démon souria, content qu'elle ai répondu à son attente et pour la remercier, vint près d'elle, mais plus proche cette fois-ci. Le démon se retrouva donc à quelques centimètres de son visage, posant une main sur sa joue avant de s'approcher de sa jumelle pour lui faire un bisou en essayant de ne pas lui mettre de rouge à lèvres. 

"Merci beaucoup, grace à toi je vais pouvoir dormir confortablement ce soir."

Il lui sourit, puis retira sa main et recula pour laisser respirer la jeune fille. C'est alors qu'il posa son drap sur le rebord de sa chaise de bureau et qu'il se retourna en se tenant les mains derrière lui, posées sur le haut de la chaise et leur donna plus d'explications.

"La vérité est que... Je ne vous mens pas, ce genre d'endroit existe bien. Mais je m'y attendais, vous n'êtes pas les seuls à ne pas croire tout de suite à cette hypothèse. Longtemps, on a considéré que cette planète était une légende, car son environnement prêtait beaucoup plus à de la science-fiction et de la fantasie plutôt qu'à la réalité. Mais je peux vous garantir que tout cela éxiste bel et bien, pour preuve, l'ouvrage que je vous ai remis n'est pas un tirage ordinaire, il s'agit en fait d'un livre unique ayant appartenu à un des habitants de la planète. Il faut également savoir que la globalité de la planète est actuellement sous tension à cause d'une guerre qui a éclatée suite à la mort de son souverain et que cela perdure toujours actuellement. C'est pourquoi il est impératif de faire attention à ou l'on se trouve, ce que l'on pourrait dire où tout simplement aux gens qui y habitent. Mais fort heureusement pour nous, la région dans laquelle nous allons nous rendre n'est pas la plus touchée par la guerre, car elle est plus éloignée de la capitale où la tension est la plus palpable."

Puis il remarqua que le jeune homme tenait la photo qui se trouvait dans le livre, le démon contua donc de s'expliquer.

"Quant au tirage qui se trouvait dans le livre, il s'agit tout simplement du propriétaire des lieux chez qui nous devons nous rendre. Il y a beaucoup d'années de celà, je travaillais à son service mais tout à changé lorsqu'il est devenu le beau-frère du roi, énormément de responsabilités pour très peu de temps, c'est pour cela que j'ai du démissionner car je n'étais plus vraiment utile. Mais bizarrement, il semblait avoir gardé quelques bref bons souvenirs de moi comme quelqu'un d'appliqué et de dévoué, alors il m'a recontacté récemment et en ayant remarqué je tenais désormais un cirque, il désira nous commander une première représentation en avant-première pour apaiser une peine. Voyez-vous, il a perdu un fils alors qu'il était encore très jeune et bien qu'il se montre toujours souriant avec tout le monde, il ne s'en est jamais remis. Alors il a pensé que se changer les idées grâce à une vieille connaissance de confiance serait une bonne idée pour oublier un peu l'espace d'un instant."

Il y avait du vrai et du faux dans ce que le démon venait de leur dire, car premièrement, il navait pas démissionné, on l'avait chassé du château alors que son maître était adolescent et ensuite, celui-ci ne s'est jamais souvenu de lui comme un être de confiance, mais plutôt bizarrement comme un intrus à ses yeux et qui plus est, à qui il n'avait jamais commandé de spectacle. Surtout que ce noble n'avait certainement pas l'intention de retrouver son fils en sachant qu'il le perdrait aussitôt suite à l'échange qu'il avait fait avec les sorcières. Car il était sûr que la vie de son fils passait avant tout pour son cher maître. D'ailleurs, l'incube comptait bien découvrir pourquoi son maître l'avait subitement oublié du jour au lendemain, car ce n'était pas logique après tout ce qu'ils avaient partagés et cela était contradictoire avec le comportement qu'avait le noble à son égard plus tôt, l'ayant même défendu devant son père avant qu'il ne se fasse chasser. Mais il fallait bien que Chester trouve une fausse excuse car il ne pouvait pas révéler toute la vérité et ce qu'il comptait faire d'illégal une fois là-bas. Il fallait également qu'il se rappelle la fausse excuse qu'il leur avait sortit pour ne pas en sortir une différente si l'on redemanderait la même explication, cela pourrait semer le doute chez certains qui commenceraient à croire qu'il cache quelque chose. Une seule exception à ce jour, l'autre explication qu'il avait dit à Haneko la veille comme quoi la représentation serait dédiée aux retrouvailles entre père et fils une fois que le démon aurait retrouvé l'enfant disparu. Mais là, il l'avait fait exprès dans le but qu'elle ne vienne pas fouiner dans cette affaire une fois qu'ils iraient au château, car il savait pertinemment qu'elle aurait très bien la capacité d'interrompre la représentation au château si jamais elle s'appercevait que tout était une supercherie et qu'il se servait juste de son chère Haru-chou, bon ami, comme pion. Haru-chou sur qui elle veillait tel un ange gardien et qui serait bien capable de l'appeler à l'aide lorsqu'il s'apperçevrait de la vérité. Après, le démon pourrait toujours tenter de l'en empêcher et pour celà, il avait plus d'un tour dans sa manche... Après son discourt qu'il voyait comme assez convaincant, l'incube pensait que les deux jeunes gens n''y verraient que du feux, alors il se tût en attendant leur réaction.


Dernière édition par Chester le Sam 16 Mar - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Mar - 13:53

Haru comprenait ce qu'Elysa était incapable de faire vis à vis de la sorcière et c'était tout à fait normal après tout, alors il n'insista pas plus, surtout que Chester était déjà intervenu. Il hocha simplement la tête en signe de compréhesion et continua d'être à son écoute. Il n'avait attendu de marcher avec elle à l'éxtérieur pour répondre à tous ses commentaires et quelques questions qu'elle lui avait posées, dans l'ordre bien sûr. D'abord, elle semblait vouloir voir à quoi ressemblait son pays d'origine et lui raconta un peu l'histoire de sa soeur de coeur.

"Si tu travailles bien ici, peut-être qu'un jour tu auras assez d'argent pour le visiter. En tout cas, cela me ferait plaisir ! Si tu veux, je pourrais même te servir de guide ! Oh, je vois... Mais c'est horrible ce que l'on a fait à ta soeur, cela me sidère que ce genre d'esclavage existe encore ! Moi ? En tomber amoureux ? Je veu bien croire qu'elle attirait les hommes par ses qualités mais...Honnêtement, je ne pourrais pas dire si cela aurait été mon cas. Je suis comme toi, je n'ai jamais été amoureux de ma vie et quand on me demande malgré tout quel sont mes goûts à ce sujet, je me sens un peu bête, parce que je n'en ai pas vraiment pour le moment. Je ne sais même pas comment ça vient ce genre de chose, enfin bon, c'est sans importance. Mais toi, tu as déjà rencontré une personne qui semblait te plaire sans que tu n'en soit encore amoureux, juste en la voyant ?"

Haru était tellement concentré à réfléchir qu'il avait oublier de lui répondre au sujet de ses frères, alors il le fit dès qu'il s'en apperçut.

"Oui, ils ont toujours été gentils avec moi. Nous avons toujours vécu ensemble et ils étaient toujours là quand j'en avais besoin, même si petit à petit ils commençaient par rentrer dans la vie active, surtout l'aîné."

Ensuite, il avait pu constater que sa proposition avait touché la demoiselle qui le remercia en retour tout en lui promettant de tout faire pour ne pas le déranger durant son sommeil. Elle avait dit qu'il était un ange, ce qui le fit sourire, car elle était la deuxième personne à lui attribué ce nom en deux jours. Puis, elle lui fit une remarque concernant le paysage qu'il avait vu en rêve, Haru susrsauta et lui répondit aussitôt en secouant la tête négativement. 

"Non, ce n'est pas possible. Je n'ai jamais quitté ma campagne auparavant avant de venir m'installer ici. Ou alors suis voyant, où bien je perds la tête...Aah ! Cela me donne mal à la tête tout ça, je ne comprend pas ! Mais je te rejoint sur le château, ça commence à m'intriguer toute cette histoire. Et j'ai bien envie d'en savoir plus."

Déterminé à éclaircir ce mystère, Haru suivit la demoiselle jusqu'à la tente du patron qui fut surprit de le voir. Après qu'Elysa, amusée, lui ait expliqué la raison de sa venue ici, le patron se dirigea vers lui pour lui parler un peu de ce qu'il avait dû faire concernant la sorcière. Haru avait baissé la tête, n'ayant pas le courage de le regarder en face tout en lui répondant. 

"Oui, je comprends, mais... Si je ne voulais pas t'en parler c'est que j'avais justement peur que tu ailles aussitôt régler son compte à cette sorcière alors que nous sommes revenus entier. Je n'avais pas envie que tu t'énerves à cause de moi, je sais que tu fais attention à tous le monde ici, mais je n'avais pas non plus envie que ce soit ma faute si quelqu'un souffrait en conséquence..."

Il releva aussitôt la tête lorsque son patron le lâcha pour aller oberver ce que faisait Eysa à ses affaires. En voyant l'état de son lit, se demandait ce qui avait bien pu se passer.

"Eh bien, on peut dire qu'il a sacrément souffert. Je me demande bien ce que tu as fais pour qu'il soit dans un état pareil."

Puis, lui aussi, en profita pour la regarder et eut un grand sourire et les yeux émerveillés lorsqu'il la vit à l'oeuvre.

"Whoua ! C'est trop génial ce que tu sais faire ! Je le savais, tu est une personne hors du commun !"

Et voilà, Haru était maintenant sûr d'avoir rencontré deux personnes au dons exceptionnelles depuis son arrivée ici. Maintenant, son patron attira leur attention en s'expliquant au sujet de l'ouvrage qu'il avait posé dans sa chambre. Haru tendit l'oreille, finit surprit de constater que cette planète existait bel et bien. Mais le plus surprenant restait à venir, car Haru en apprit plus sur ce qu'il se passait là-bas. 

"Je comprends, même si nous avons de la chance, il va falloir faire profile bas sur certaines choses, j'imagine que les conséquences si nous ne respections pas celà en seraient graves. Je n'ai pas envie de mourrir, alors je me tiendrais à carreaux, mais j'ignore si je pourrais supporter des remarques péjoratives où des moqueries de la part des nobles si jamais ils parleraient sur nous où sur les catérgories inférieur comme les gens du peuple. J'ai toujours cette image des privilégiés qui, parce que certains n'ont pas leur capital, sont considérés comme inférieur et sans valeurs aux yeux de la société." 

La photo en main, Haru pensait que c'était le bon moment pour lui demander qui était la personne dessus. Mais avant qu'il n'eut le temps de le faire, le patron s'en expliqua, ayant sûrement remarqué ce qu'il tenait de son oeil de lynx. Ils apprirent alors qu'il s'agissait du propriétaire du château, ce qui était tout à fait logique en voyant les habits qu'ils portait. Mais plus encore, qu'il avait engagé son patron auparavant pour il ne savait quel travail, peut-être en tant que domestique ? Cela changeait considérablement sa vision de son chef, ca jamais il ne l'aurait vu dans ce rôle-là. 

"Attends, tu travaillais pour un noble et tu ne nous l'as jamais dit ? Vu où tu en est arrivé aujourd'hui, c'est quand même surprenant !"

Et encore, il n'avait rien vu car Chester continua de s'expliquer. Haru jeta un oeil à la photo en même temps, semblant réfléchir. 

"Hmmm... Il n'a pas l'air très méchant, pour un aristocrate haut placé et richissime... C'est quand même prestigieux que tu ais été au service d'un beau-frère de roi, je parie que tu n'as pas dû revenir les mains vide en démissionnant. C'est sans doute pour ça, en plus de l'argent des représentations, que tu arrives à tout payer ici, même les membres et le matériel, tout en te permettant de vivre très confortablement."

Haru disait cela car son patron était toujours bien habillé et qu'il n'hésitait pas à sortir sa carte premium dès qu'il en avait besoin, il pensait qu'il s'agissait de la réponse la plus logique, car un patron de cirque en général, ne pouvait pas gagner autant. Enfin, le jeune homme se permit de parler à nouveau quand Chester leur parla de la raison pour laquelle ce noble avait réservé cette première.

"Oh, alors c'était donc ça dont tu parlais avec Haneko hier... C'est triste d'en être réduit à ce point-là à cause de la perte d'un être cher...Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Il est mort ?"

Haru semblait triste pour ce noble, bien qu'il ne le connaisse pas, car il imaginait à quel point cela pouvait être dûr de vivre sans quelqu'un à qui l'on tenait plus que tout. Le jeune garçon était tellement absorbé par ce que leur disait leur patron qu'il avait omis de dire qu'il avait déjà vu l'endroit où ils allaient en rêves, mais après tout, ce n'était sans doute rien de très inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Mar - 22:15

Elysa n'avait encore jamais payé de billets pour ce rendre à une destination précise, ce qui fait qu'elle ce demandait combien pouvait coûter ce genre d'achat pour qu'il lui dise que cela serait possible si elle travaillait bien au cirque.

"C'est si cher que ça un billet pour ce rendre au Japon ? Je suppose qu'il faut prendre l'avion, mais vu que je ne suis jamais partie en vacance avec ce type de véhicule, même en vacance tout court, j'ai du mal à évaluer le prix. En tout cas, c'est cool si tu peux me servir de guide, parce que je dois avouer que c'est une langue que je parle très mal, heureusement que tu es bilingue, sinon, on aurait eut beaucoup de mal à ce comprendre"

Avec son père, elle partait des fois à la mer pour faire du camping, mais ce n'était jamais bien loin de l'endroit où ils habitaient, donc elle avait de la peine à ce rappeler des fois où il l'avait vraiment emmenée en vacance, dans un autre pays, ce qui ne lui revenait pas en mémoire. Après lui avoir fait cette réflexion, elle sourit, puis écouta ce qu'il avait à dire sur sa soeur, trouvant qu'il avait raison, jusqu'à ce qu'il lui dise que lui aussi avait le même problème qu'elle, ce qui l'étonna grandement, car elle pensait être la seule à ne pas savoir ce qu'était de tomber amouruex à son âge, ce qui la rassura, même si elle ce demandait comment c'était possible vu qu'ils n'avaient pas eut les mêmes conditions de vie. Elle comprit pourquoi en continuant de l'écouter, puis elle eut des yeux ronds comme des soucoupes quand il lui posa la question, ne s'y attendant pas.

"Euh je... Je.. Non... Enfin... Je ne sais pas... Ahem.. Pourquoi ? ça t'es déjà arrivé ?"

Subitement, elle ce senti très mal à l'aise, ce qui la fit bafouiller quelque chose de presque incompréhensible, mais au moins, ce qu'il pouvait comprendre, c'est qu'elle lui posait la question en sens inverse. Quand il répondit à sa question, elle eut un air pensif, tout en lui faisant un sourire gentil, puis quand il dit n'être jamais allé dans ce château, Elysa le scruta avec un nouveau regard pensif, ce demandant ce qui pouvait bien arriver au jeune homme, surtout lorsqu'il dit qu'il était peut-être voyant, bien qu'elle avait du mal à l'imaginer avoir de tels pouvoirs, car il avait tout de même l'air d'être un humain tout à fait normal, à moins qu'elle ne ce trompe. Dans tous les cas, Chester était le seul à pouvoir apporter la réponse qu'ils désiraient savoir.


"Très bien, dans ce cas, ne perdons pas de temps. Soit sage Yuna, on revient vite ma chérie !"

Dit la jeune femme en partant, parlant à sa poupée comme si elle était vivante, puis une fois devant son patron, ce dernier lui dit que ce n'était pas grave si elle n'était aps venue seule, ce qui la rassura et lui fit hocher la tête en signe d'approbation quand il dit qu'elle n'était pas la seule à vouloir des réponses à ses questions. Ce fut ensuite qu'il y eut la confrontation entre les deux hommes de la pièce, ce qui mit mal à l'aise la miss, car même si elle n'était pas coupable, elle était liée à la sorcière et c'était pour ce qu'elle avait fait que cela la dérangeait.

"Vraiment désolée pour t'avoir mit dans l'embarras Haru...."

Elle soupira, puis fit ce que Chester lui avait demandé de faire et quand Haru s'exclama, elle ria un petit peu.

"Et bien, je vois qu'on ne peut rien te cacher. Je suis une sorcière ayant des pouvoirs liés au temps et au dessin, mais ne t'inquiète pas, je ne suis pas comme mon mentor, tu ne risques rien avec moi"

Il était fort ce Haru, il avait découvert qu'elle n'était pas quelqu'un d'ordinaire. Bon, de ce fait, elle ce senti presque obligée de lui dire qui elle était véritablement, car même si elle ne voulait pas tout avouer ce soir, elle pensait qu'il était préférable de ne pas lui mentir. Ce fût ensuite Chester qui lui adressa la parole

"Oh, mais ce n'était rien. Je suis heureuse de vous avoir rendu service"

Elle lui fit un grand sourire, mais lorsqu'elle le vit s'approcher d'elle, elle ne comprit pas pourquoi, mais son coeur ce mit à battre de plus en plus vite, surtout lorsqu'elle le vit ce pencher vers elle. Lorsqu'elle ce reçu un bisou, elle ce mit à rougir très fortement, ne comprenant pas pourquoi cela lui arrivait alors que c'était un simple bisou.

"Oh si c'est çA votre payement, je peux réparer toute votre chambre ! Oh... Euh pardon, c'est idiot... Enfin si vous avez encore besoin de mes pouvoirs, ils sont à votre dispositions !"

Disant cela en ce frottant la joue d'un air rêveur, elle ce rendit compte que ce qu'elle venait de dire était stupide, alors elle le fit remarquer en ce reprenant, même si elle avait lâché sa joue et qu'elle rougissait un petit peu. Après s'être ressaisie, elle écouta ce que Chester avait à leur dire, ce qui lui fit avoir un nouvel air pensif, surtout en s'imaginant ce que devait être la vie dans un monde de nobles en tant de guerre, ce qui fait que cela ne devait pas être facile ni pour les nobles, ni pour les domestiques qui les servaient. Elle sorti de ses pensées en écoutant ce qu'avait à dire le clown blanc à ce sujet.


"Si tu veux, je t'apprendrais comment il faut faire pour bien ce comporter auprès d'un noble et comme cela, il n'y aura pas de problèmes, mais ne t'inquiète pas, ils ne vont rien dire à ton sujet, car tu seras parfait lors de ta représentation"

Tient, au moins, ses années d'esclavage pourraient être utiles à son nouvel ami. En tout cas, si c'était pour éviter qu'il ne perde la vie, elle était prête à lui montrer tout ce qu'il fallait faire pour éviter les foudres des nobles, même si elle ce doutait que cela arrive. Scrutant alors le maître des lieux, tandis qu'il faisait son récit, , elle ce mit à ce demander si tout ce qu'il leur disait était vrai, car des fois, les mimiques de son visage n'allaient pas avec c equ'il disait, enfin elle en avait l'impression.

A moins qu'elle ne ce fasse des idées, elle pensait être la seule à le remarquer, car Haru n'avait rien dit à ce sujet, car il ce contentait de poser des questions, qui ne lui venaient pas à l'esprit, car elle savait déjà la réponse pour l'une d'entre elles. Dès qu'ils eurent enfin terminer de parler, Elysa arrêta de scruter Chester, semblant réfléchir, puis posa son regard sur Haru, qui semblait être triste pour le noble, ce qui la fit sourire, car elle trouvait cet altruiste adorable.


"Haneko, c'est la fille étrange avec le renard ? En tout cas, je ne me fais pas de soucis, on va tout faire pour lui remonter le moral et après, il ne sera plus déprimé ! Oh j'ai une idée ! Je vais faire une jolie décoration pour les sièges des visiteurs, comme ça, ils seront déjà enchantés rien qu'en en allant s'asseoir ! Par contre, il faudra que quelqu'un soit présent pour les mener à leurs chaises, sinon ils vont nous mettre un mauvais point dès leur arrivée"

Oui, il ne fallait pas croire qu'Elysa avait servit que des vieux poivrots dégueulasses, il y avait asusi eut des nobles, mais c'était plus rare, ce qui lui avait permit de savoir comment ce comporter avec n'importe quel type de clientèle, ce qui lui permettait de donner un bon avis, même si Chester devait sûrement s'y attendre à ce genre de détail. Espérant que son idée et ses encouragements allaient leur être utile, elle ce tut à nouveau, attendant la suite de cette conversation des plus intéressantes.


HS : J'espère que mon rp permettra de rattraper mon retard ^^

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Mar - 17:51

Quand Haru s'expliqua avec lui sur le fait qu'il ne lui avait pas parlé de leur visite chez la sorcière, le patron ria du nez brièvement en esquissant un léger sourire. Il était vraiment quelqu'un dinnocent' pensait-il. L'air de ne pas lui en vouloir, il le lui fit comprendre en secouant un peu ses mains, puis il se grattala tête lorsqu'il lui demanda ce qu'il avait fait pour mettre son lit dans un tel état. Honnêtement, le démon n'en savait rien, peut-etre était-ce le lit qui devenait vieux ou qu'il avait simplement donné des coups au kit dans un mauvais rêves. Il haussa les épaules en signe de réponses, se demandant s'il n'allait pas installer un camera de surveillance un de ces jour au cas où cela se reproduirait.  Alors que le garçon d'émerveillait devant les talents de la nouvelle, Chester se mit à réfléchir. C'était bien la seule sorcière que le démon pouvait supporter car d'ordinaire, celles-ci avaient un très mauvais feeling avec lui. Sans oublier qu'il n'avait pas apprécié le traitement que trois d'entre elles lui avaient réservé auparavant. Celle-là était après tout des habitantes de l'autre planète et donc avaient été éduquée comme leurs prédécesseurs, à croire que les demons sont des êtres mauvais et détestables qu'ils ne faut surtout pas laisser s'approcher des habitants. Son lit réparé, Elysa lui dit que ce n'était rien et adopta un comportement plutôt curieux lorsqu'il vint lui donner un bisou sur la joue en guise de remerciement. Et ce qu'elle sortit en même temps que d'avoir cet air rêveur tout en se frottant la joue le fit un peu rire. 


"Je sais que je peux compter sur toi, par contre tu recevras ton salaire en monnaie. Les bisous, ce ne sont pas de l'argent, d'ailleurs cela en a encore moins la valeur."

Le démon allait retenir cette phrase, car il pourrait tôt ou tard lui demander quelque chose quand cela lui serait nécessaire. Haru fit ensuite son commentaire sur le bon comportement a avoir vis à vis des nobles, très tôt soutenu par Elysa qui apparemment voulait lui apprendre à bien se comporter avec eux, sûrement grâce à son expérience.


"Eh bien, tu as ta réponse. Elysa t'aidera si jamais tu as quelque lacunes a ce sujet, cependant je ne pense pas que cela sera très dur. Si tu suis ses conseils a la ligne, tu devrais y arriver. Mais je ne me fais pas de soucis pour cela."

Il répondit ensuite au commentaire de la jeune fille au sujet des chaises, ce a quoi il n'avait vraiment jamais porté attention.

"Fais-en une si tu le souhaite, ce n'était pas vraiment obligatoire mais c'est tout à fait possible."

Ce fut alors le tour d'Haru de prendre la parole, le patron lui répondit donc successivement. 

"C'est vrai, je ne vous l'ai jamais dit. Mais uniquement parce que je considérait cette expérience comme un petit détail. Un petit détail qui m'a rapporté assez certes pour pouvoir vivre confortablement et payer les artistes et tous les frais liés au cirque."

Le clown aux cheveux verts repensa un peu à son ancien maître lorsqu'il se mit à lui dire ses impressions à son sujet, il prit une voix calme et répondit.


"Non, il n'a jamais été quelqu'un de méchant. Et même s'il est riche, c'est l'un des rares nobles avec la plus grosse fortune que je n'ai jamais vu étaler ses richesses a foison devant tout le monde. Même si je te l'accorde, travailler pour une personne de son rang est un atout considerable."

Soudain, le démon du faire face à une question a laquelle il n'avait jamais vraiment imaginé de réponse pour lui, il reflechissa donc un moment avant d'en trouver une a lui dire.


"Je l'ignore, peut-être qu'il est mort ou bien simplement disparu. En tout cas, son absence a beaucoup affecté son état de santé mentale."

Et lui donc, Chester ne voulait certainement pas croire que sa mort soit possible, car il avait misé toute son énergie à le retrouver. Ou du mois, à tout faire pour, même si c'était illégal. Finissant de répondre, il se baissa ensuite pour rattraper le drap qui était tombé de sa chaise du bureau, mais lorsqu'il se releva un bruit inattendu le fit se bloquer, le dos un peu courbé. 

"Aïe ! Ouh... ça c'était mon dos..."

Le démon venait de se bloquer un peu le dos, quelle plaie ! Il se sentait tellement ridicule sur le moment, mais serait bien que cela était sans doute due à l'habitude qu'il avait eu de porter une espèce de colonne vertébrale mecanique et qu'une trace de ça était restée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar - 21:03

Haru prit la peine d'expliquer un peu ce que cela coûtait pour voyager, dans son cas, c'était en avion. Mais il trouva quand même étrange et dommage le fait qu'elle ne soit jamais partie en vacances même une fois dans sa vie. Enfin, peut-être était-elle trop jeune pour s'en rappeler lorsqu'elle avait encore son père. Ce qui l'amena a se demander qui pouvait bien être le père d'une telle jeune fille.

"Toute taxes comprises, cela coûte environ entre 1500 et 2000 euros voir plus pour un allez. Sinon oui, j'admet qu'être bilingue est très pratique pour ces choses-là !"

C'est ensuite que la jeune fille balbutia pour répondre à un question visiblement gênante qu'il venait de poser. Il la regarda en clignant des yeux sans bouger avant de finalement dire.

"Oh, je vois. Rien, je me demandais juste si tu savais ce que cela faisait pour me le dire ensuite, vu que je ne connais pas non plus ce genre de chose. Moi ? Non, aux dernières nouvelles je n'en ai pas souvenir."

Elysa donna un ordre a sa poupée et tout les deux avaient rejoint la tente du patron. Lorsque celui-ci réagit à son commentaire, il avait l'air de ne pas lui en vouloir, ce qui le soulageait un peu. En revanche, dès qu'il entendit Elysa s'excuser auprès de lui au sujet de la sorcière, il tourna la tête vers elle et lui sourit en croisant les doigts.

"Ne t'en fais pas, ce n'est rien ! "

Il allait devoir la suivre lorsqu'elle lui donnerait des conseils pour bien se comporter envers des nobles, ce n'était sûrement pas bon de refuser. Cette même demoiselle se tourna vers lui pour lui révéler ce qu'il avait cru déceler chez elle, il prit un air un peu sûr de lui pour frimer un peu et dit.

"Héhé, je sais, je sais, je suis trop fort. Si je ne risque rien, tant mieux ! Je pense qu'on va bien s'entendre et surtout bien rigoler à deux !"

Il regardait la jeune fille recevoir ses remerciements grâce à ce qu'elle avait fait et en la voyant, Haru en devint pensif. Il la regardait rougir comme une tomate à cause du bisou que Chester venait de lui faire sur la joue et se mit à sourire, un sourire qui avait une petite envie de rire mais que le jeune homme retenu par politesse. De plus la tête qu'elle avait fait ensuite tout en répondant n'importe quoi au patron le fit encore plus sourire, il se demandait si quelque chose n'était pas en train de se tramer dans un coin. Il allait sans doute poser une question à Elysa, mais pour le moment il se contentait de les observer tous les deux. Ce fut ensuite au tour de leur patron de répondre à ses interrogations, réponses que le jeune homme trouvait plausible mais qu'il n'approuvait pas totalement car pour lui, ce n'était pas un petit détail, c'était tout de même un immense détail. Néanmoins, il était content de savoir qu'il avait vu juste quand à l'argent qu'avait en compte son chef. Il lui répondit ensuite concernant son autre question et fut un peu déçu de ce qu'il entendit.

"Oh, d'accord... En tout cas, je veux bien te croire, cela n'a pas du être très facile pour lui. Par contre, j'avoue que tu me surprends en me parlant de ce noble comme s'il était une modeste et simple personne. En tant normal, j'aurais dû mal à le croire."

Quand à ce que dit Elysa par la suite avant d'émettre son idée de chaises, Haru hocha la tête en signe d'approbation.

"Oui, c'est bien la fille avec le renard."

A priori, tout semblait aller bien et la demoiselle était motivée à mettre la main à la pâte concernant leur représentation. Un élement inattendu fit alors son apparition, voilà que le patron réussit à se bloquer le dos en voulant ramasser un drap pour le remettre sur le dos de sa chaise de bureau. C'est alors qu'Haru eut une idée, en temps normal il se serait chargé de l'aider mais puisque la jeune fille était là, il pouvait la laisser faire. Surtout qu'elle semblait l'apprécier tout particulièrement, alors Haru prit le draps et ce qu'il y avait à laver et leur dit.

"Oh, tu vois, tu en fais trop ! Bon, je vais mettre ça à laver en attendant que cela aille mieux. Elysa, pourrais-tu t'occuper de lui, s'il te plait ? Je pense que tu seras plus utile que moi sur le coup. Merci, je reviens tout de suite !"

Et voilà qu'à peine le ligne sale ramassé, Haru fila hors de la tente pour partir à la machine à laver s'occuper du linge. Il espérait que pendant son absence, Elysa aurait su régler ce problème qui il ne savait pourquoi, semblait être tombé au bon moment. Un petit sourire se dessina sur le visage du jeune homme, mais à quoi pensait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Mar - 23:09

Ce qu'il lui sorti comme chiffre faillit lui faire perdre son équilibre, car elle trouvait que c'était beaucoup trop cher comme voyage. Ce demandant alors ce qui justifiait ce genre de prix, elle scruta Haru avec un regard choqué, avant de ce ressaisir.

"Ah, en effet, c'est beaucoup d'argents. Bon on verra en temps voulu"

Elysa était un peu gênée, car pour l'instant, elle avait en sa possession juste un billet de cinq euro, juste de quoi s'acheter un ticket de bus et une boisson, alors pour aller au Japon, elle risquerait de mettre du temps avant d'y aller. Enfin bref, rangeant son envie de côté, elle eut l'air un peu gênée lorsqu'il répondit à sa question, avant de rire nerveusement.

"Ah oui, c'est vra qu'en ayant le même problème, tu ne peux pas savoir ! Oh ce n'est pas grave, de toute façon, l'importance, c'est d'avoir l'amour de ses proches et de ses amis !"

Suite à ce qu'elle venait de dire, elle fut bien contente de savoir que ce n'était pas grave et quand Haru dit qu'il était trop fort et qu'ils allaient bien rigoler tout les deux, la demoiselle le scruta avec un regard perplexe, ayant du mal à ce trouver quelque chose de drôle, masi s'il disait qu'ils allaient bien rigoler, c'est qu'il devait sûrement avoir raison.

"Euh.. oui... Bien sûr ! Absolument ! Par contre, je te préviens d'avance, tu risques d'être de temps en temps surprit"

Elle ne savait vraiment pas comment s'exprimer, mais faisait de son mieux pur être convaincante. Lui parlant aussi brièvement de ce qu'il risquerait de ce passer en étant à ses côtés, elle gardait néanmoins la véritable surprise encore cachée, car elle pensait qu'il était inutile de lui faire peur tout de suite. Ecoutant ce que le patron avait à lui dire, elle semblait encore rouge en le scrutant, tandis qu'il lui disait ce qu'il pensait que ses propos.

"Euh.. oui ! C'est une évidence, où avais-je la tête ? Héhé...."

Ce sentant vraiment stupide, elle rougissait de plus belles, ne comprenant vraiment pas sa réaction, avant de réussir à ce calmer en les écoutant parler et quand Chester dit à Haru qu'il avait sa réponse, Elysa le fixant en ayant l'air fière de pouvoir aider, si c'était nécessaire, puis eut un air déterminé quand il lui dit qu'elle pouvait faire preuve de créativité, masi que ce n'était pas obligé.

"Oh, quand même, il ne faudrait pas que vos nobles critiques l'aspect de votre magnifique chapiteau juste en voyant un détail qui ne leur correspondraient pas ! Je suis là pour travailler, alors s'il me reste du temps, je le ferais avec plaisir"

Certes, elle avait l'impression de trop vouloir en faire, mais étant habituée à bosser comme une esclave, cela ne la dérangeait pas de faire de la décoration en plus. C'est ensuite qu'elle les entendit à nouveau discuter et quand Haru confirma les dires d'Elysa, cette dernière eut un regard inquiet.

"Je suis très mal placée pour faire ce genre de réflexion, j'en suis vraiment navrée.. Enfin... Tu es sûr que cette fille est fiable ? Quand je l'ai aperçue, elle avait l'air...dangereuse... Je.. J'ai ressenti une très mauvaise énergie venant de sa personne, c'est comme si elle était prête à tout casser et à ce moquer de faire mal à autrui, j'ai vraiment eu peur en la voyant... Je... Je suis désolée, je ne la connais pas, mais fait quand même attention à toi"

Elle avait peur qu'il le prenne mal, alors elle pesait vraiment ses mots en les prononçant, espérant qu'il ne ce fâche pas après ce qu'elle venait de dire, ce qui la faisait presque stresser. C'est ensuite, que sans prévenir, son patron ce fit très mal au dos en ce penchant pour ramasser quelque chose par terre. Elysa ce précipita vers lui quand elle vit qu'il avait un problème et l'aida, tout doucement, à ce relever, pour l'emmener jusqu'à son lit, alors qu'Haru s'en allait en lui faisant des recommandations.

"Ne t'en fait pas, je vais bien m'en occuper, tu peux partir l'esprit tranquille !"

Elle tenta ensuite d'utiliser ses pouvoirs, mais elle avait le sentiment qu'un massage serait bien plus efficace, ce qu'elle entreprit de faire pour soulager son pauvre dos blessé. A présent qu'ils étaient seuls, et qu'Haru devait être sûrement trop loin pour entendre, elle pouvait lui poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis déjà de longues minutes. Hésitant un peu, elle fini par prendre la parole.


"Dites patron, c'est quoi la véritable raison pour laquelle on doit ce rendre sur cette planète ? Enfin, je veux dire, cela me semble absurde de ce déplacer pour donner une seule représentation, il doit bien y avoir un meilleur argument que rendre le sourire à un noble, à moins qu'il ne fase partie de votre projet."

Demanda Elysa au patron d'une cirque d'une voix des plus innocente, tout en continuant son massage, espérant que cela le détendrait assez pour qu'il ait moins mal. Attendant alors sa réponse avec impatience, Elysa espérait ne pas s'être trompée en lui ayant posé ces petites questions. E

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chester

Chester
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 100
Zénis : 48500
Statut : Neutre

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Mar - 18:15

Le patron les laissa parler entre eux, puis il remarqua que la jeune fille se sentait un peu stupide pour quelque chose. Et plus elle rougissait, plus il s'amusait à la scruter longuement du regard. Ou avait-elle la tête se disait-elle ? Ailleurs, à en juger par son comportement soudain. Le patron ne voulut pas insister plus au regret de la mettre encore plus mal à l'aise, alors il écouta ce qu'elle avait à dire d'autre, tout comme son assistant. Puis était venu l'élément perturbateur, il s'était lamentablement bloqué le dos. Tout de suite, il constata qu'Elysa avant même d'entendre le conseil d'Haru, s'était précipitée vers lui pour lui prêter secours. Le patron de cirque pu donc se redresser sans trop se casser le dos davantage et fut conduit à son lit par la sorcière. Quand elle répondit à Haru qu'elle allait s'occuper de lui, il eu l'air un peu destabilisé, ne sachant pas trop ce qu'elle allait faire, mais ne fit pas de remarque. Il regarda son assistant partir à l'extérieur avec son draps en main, sûrement allait-il mettre en route une machine à laver. Il sentit alors que les mains de la demoiselle étaient en train de commencer à lui masser le dos, mais Chester, aussi tendu qu'une corde à linge avait du mal à se détendre, surtout qu'il ne voulait pas ressentir à nouveau cette douleur. Au bout d'un certain temps, il finit par se décontracter un peu et la douleur commença à s'atténuer.

"Mmh... Si tu sais aussi bien masser que ça, je risque de prendre rendez-vous avec toi souvent..."

Soudain, Elysa profita du fait u'il n'étaient plus que tous les deux pour lui poser une question. Question à laquelle il ne s'attendait pas, car il avait cru avoir assez bien baratiné tout le monde pour qu'on ne lui pose jamais cette question; Cette petite était rusée, alors le démon lui répondit sur un ton pas plus inquiet que ça.

"Il me doit quelque chose..."

Le patron n'avait pas envie de lui dire toute la vérité, alors il ne lui donna qu'un bref petit élément pour au moins répondre à sa question. Que dirait-elle si elle apprenait ce qu'il comptait réellement faire ? De plus, il n'était pas autorisé à divulguer ses informations secrètes, où en serait l'effet de surprise, sinon ? N'ayant plus grand chose à lui répondre, il dit alors quelque chose pour briser le silence.


"Je me demande bien où il a pu filer avec mon draps, j'espère qu'il me le rendra."

Bon, c'était un peu nul pour changer de discussion mais au moins, il pensait que cela marcherait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

Haru
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 19
Inscription : 03/03/2018
Messages : 76
Zénis : 36000
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Mar - 18:42

L'air étonné de le demoiselle quant il lui annonça le prix que pouvait atteindre un billet d'avion pour le japon amusa un peu le jeune homme, qui acquiesça aussitôt qu'elle lui parla d'amitié et de proches. Il était d'accord avec elle. En revanche, il fut un  peu sceptique lorsqu'elle lui dit qu'il allait être surprit en dormant dans la même chmabre qu'elle. Lévitait-elle où parlait-elle latin en dormant ? Il ne savait pas à quoi s'attendre, mais ne montra pas trop sa curiosité à ce sujet, après tout, il verrait bien le soir venu. Ensuite la demoiselle lui fit part de ses craintes qu'elle ressentait vis à vis d'Haneko, elle avait elle aussi senti quelque chose de destructeur chez elle et le conseil qu'elle lui donnât à ce sujet le fit répondre.


"Je sais qu'il y a sans doute quelque chose de bien plus destructeur en elle, j'en ai eu une vague impression hier mais je ne m'inquiète pas pour le moment, car je sais qu'elle sait se maîtriser. Enfin, même si je n'ai certainement pas tout vu... Je me souviendrait de ton conseil."

Par la suite, le jeune homme confia son patron à la demoiselle, prétextant qu'elle saurait mieux faire qe lui et qu'il allait s'occuper de son linge. Se rendant donc seul à la machine à laver, il mit de la lessive, mit le draps et fit tourner la machine. Il attendait tout seul en sifflottant, jusqu'à ce qu'il ne remarque quelque chose au fond du champs, juste à la frontière avec la forêt. Haru plissa les yeux en arrêtant de siffler pour voir ce qu'il y avait là-bas mais ne distinguait de des herbes qui bougeaient. C'est alors qu'il cru apperçevoir dans l'ombe de la forêt, entre deux arbres, deux petites lueurs brillantes qui pourraient correspondre aux yeux d'un animal. Oui, enfin jusqu'à ce que les yeux ne gagnent deux têtes de haut en semblant se redresser. A ce moment-là, Haru se figea, ne sachant plus ce qu'il distinguait et commençant à sentir la peur le saisir, était incapable de bouger. Il secoua la tête, changeant de champs de vision pour ne plus faire face à ce qu'il pensait comme étant un tour de son imagination. Il repensa alors à ce qu'il avait vu dans la tente de son patron, il finit par se demander. 


"Je me demande s'il n'y aurait pas quelque chose d'invisible lié à son comportement...Mmh... Pourquoi je pense à ça d'ailleurs ? C'est ridicule !"
 
Haru se secoua la tête à nouveau, mais se retourna instinctivement lorsqu'il sentit une présence derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa

Elysa
Membre

UNIVERS 7
MembreUNIVERS 7

Féminin
Âge : 29
Inscription : 15/12/2018
Messages : 77
Zénis : 34500
Statut : Bon

Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Mar - 0:15

Elysa hocha la tête, pensant qu'Haru avait raison au sujet d'Haneko, même s'il pensait qu'elle savait ce maîtriser, cela ne l'empêchait pas d'avoir beaucoup d'appréhension envers cette dernière. Cependant, ne voulant pas qu'il soit mal à l'aise à cause de ses doutes, elle lui fit un sourire. Une fois seule avec le patron, celui-ci fini par lui faire un compliment, semblant apprécier ce qu'elle faisait.

"Il n'y a aucun soucis, je suis disponible quand vous voulez, d'ailleurs, vous vouliez me parler de ma paie, d'après vous, combien je vaux ?"

Ne sachant pas très bien comment elle devait lui demander ce que serait son prix pour les services qu'elle lui rendaient, elle ce mit à lui parler d'une manière assez maladroite, et la façon dont elle lui formula la question donnait l'impression qu'elle lui demandait à quel prix il l'estimait pour pouvoir la revendre, ce qui pourrait paraître cocasse, bien que ce n'était pas le but de la demoiselle. En entendant la réponse, elle n'eut pas l'air très convaincue, car elle était vraiment pauvre en arguments. Cependant, elle n'insista pas.

"D'accord, de toute façon, vous êtes mon patron, vous étiez même pas obligé de me répondre"

Elle eu un sourire timide, ce demandant si c'était vraiment la bonne réponse ou non, de toute façon, cela n'avait pas d'importances, car elle avait de la chance de s'être fait engagée par lui, donc elle ne voulait pas la perdre en le fâchant et en ce faisant renvoyer sans même avoir passé un jour en ces lieux, ce qui serait stupide. Pour le moment, elle ne faisait que lui masser le dos, tout en commençant à fredonner un petit air pour combler le silence pesant de la pièce. Dès qu'il s'adressa à nouveau à elle, elle ce tut pour l'écouter.

"Je pense qu'il va bientôt revenir. Par contre, vous me dites quand vous allez mieux, même s'il y a encore du boulot, car vous avez une puissante musculature, je suppose que c'est dû à votre travail"

Lui répondant presque du tac au tac, la demoiselle s'impressionnait elle-même de lui répondre asusi vite. Changeant ausi un petit peu de conversation, elle lui sourit, avant d'avoir une idée qui lui traversait la tête et dont elle pensait qu'il était bien de lui en parler.

"Au faites, a part Haru, qui semble être un peu habitué à la magie, vos autres employés, ils sont au courant que cela existe ? Je vais essayer d'être discrète à ce sujet, je ne voudrais pas les effrayer. En tout cas, c'est cool que votre second n'en ait pas peur, c'est vraiment un garçon à part, d'ailleurs, si ça ce trouve, il ne vient pas d'ici et c'est pour cette raison qu'il n'est pas effrayé par ce qui n'est pas banal"

Elle ria un petit peu en disant sa dernière phrase, qu'elle avait prononcée en toute innocence. En tout cas, cela ne l'empêchait pas de trouver Haru gentil et peu ordinaire. Quant à ses pouvoirs, elle s'imaginait bien qu'ils pourraient effrayer les autres employés, mais elle voulait en être sûre.

_________________
Une virée en coulisses - Page 2 57897211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



Une virée en coulisses - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Une virée en coulisses   Une virée en coulisses - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une virée en coulisses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG - UNIVERS 7 :: Planète Terre :: Campagne-
Sauter vers: