AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une envie de voir d'autres paysages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Une envie de voir d'autres paysages   Dim 16 Déc - 18:15

Elysa s'éait réveillée peu de temps après que le soleil soit levé, et sans faire aucun bruits, elle s'était habillée. Après la visite des deux inconnus, la demoiselle, qui avait prit sa forme d'enfant, avait eu peur que cela ce reproduise, alors elle n'avait pas réussi à dormir beaucoup, faisant ainsi des cauchemars toute la nuit. Une fois prête, elle balaya un peu à la cuisine, puis elle prépara le petit-déjeuner. Peu de temps après, elle fût rejoint par la sorcière. Cette dernière semblait de bien meilleure humeur que hier. Cependant, Elysa préféra ne rien dire, ne voulant pas provoquer un nouvel énervement qui aurait pu la mettre à nouveau en colère. Voyant qu'elle tremblait légèrement, la sorcière s'approcha et ébouriffa ses cheveux d'un geste affectueux.

- N'aie plus peur de moi gamine, ce n'était pas de ta faute si je me suis mal comportée avec toi et t'ai engueulé sans raisons, c'est juste que tu étais là au mauvais endroit, au mauvais moment, tu comprends ?

"Oui"

- Dans ce cas, arrête de trembler et va manger ! Ahlala qu'est-ce que tu es maigres ! J'ai beau te nourrir convenablement, on dirait bien que je n'arriverais jamais à te redonner assez de forces pour faire des travaux plus éreintants

"Je susi désolée..."

- Ne t'excuse pas, ce n'est malheureusement pas de ta faute...

Elysa hocha la tête en lui disant qu'elle avait comprit, puis elle la baissa en lui répondant avec une petite voix, semblant être vraiment désolée du reproche qu'elle lui faisait. Soupirant, elle tenta de la réconforter, puis elle l'invita à passer à table. Au bout de quelques minutes de silences, la sorcière reprit la parole.


- As-tu bien dormit ? On dirait que quelque chose te perturbe

"J'ai peur que ces nouveaux méchants ne viennent à nouveau vous déranger grand-mère"

- Oh ne t'inquiète pas pour ça, la prochaine fois que je les vois, ils n'auront pas de deuxième chance, tu peux dormir tranquillement la nut prochaine.

"Merci, je vous remercie"

Dit Elysa avec un ton des plsu respectueux, lui faisant ainsi part de ses inquiétudes. . La vieille sorcière eu l'air de bien prendre les dires de la fillette, semblant avoir dans le regard, un léger air de vengeance, qui faisait un peu peur à la miss. Ne disant rien de plus, elle attendit qu'elle lui donne la permission de sortir de table et débarrassa cette dernière.

- Oh et si tu n'as plus de ménage à faire, tu peux sortir un moment pour entraîner tes pouvoirs, mais ne t'éloigne pas. Fait attention, je t'ai à l'oeil et je connais tes désirs de partir, tu as déjà essayé de le faire en t'enfonçant un peu trop dans la forêt la semaine passée.

"Non ! Je... Je n'ai pas envie de vous quiter, vous êtes si bonne avec moi..."

- A la bonne heure ! A plus tard mon amour, je t'aime.

Elysa prit peur lorsqu'elle l'entendit lui dire cela, mais ne voulant pas provoquer la colère de la sorcière une seconde fois, elle lui dit ce qu'elle désirait entendre en tremblant encore un peu. Il était vrai qu'elle avait envie de connaître l'endroit oÙ ce trouvait son père, mais d'un autre côté, cette sorcière était tellement gentille avec elle que partir serait très mal venu. Après, va savoir si cette dernière faisait exprsè de jouer avec ses sentiments pour la faire garder à ses côtés, mais le simple fait de savoir que quelqu'un l'aimait la faisait douter dans son simple intérieur, elle ne voulait pas la rendre triste. Après avoir fini i toutes ces tâches, elle pu sortir et dès que ce fût fait, elle grimpa sur une branche du chêne pour pouvoir mieux observer la nature.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Jeu 17 Jan - 22:29

Le soleil s'était déjà levé quand Chester sortit de son long sommeil. Il avait profité de pouvoir se réveiller plus tard grace à Haru auquel il avait confié son travail matinal habituel, ce qui lui permettait de soufler un peu de temps en temps. A peine réveillé qu'il voulait déja sortir de son lit car il avait trop chaud, une chaleur épouvantable qui ne l'avait pas quitté de toute la nuit et qui descendait en perles transparentes sur sa peau. Le patron de cirque se redressa donc en ayant le dos qui se décolla du draps comme une étiquette que l'on viendrait d'enlever à cause de toute la sueur qui humidifiait le lit. Il remit un de ses oreillers à terre à côté de son jumeau et remarqua au passage que sa tête de lit avait particulièrement prit cher. De multiples marques profondes de griffures creusaient son bois, il se gratta la tête en se demandant ce qui avait bien pu se passer mais rien ne lui revint. Tout ce dont il se souvenait pour le moment, c'était qu'il avait eu du mal à s'endormir sans fumer un peu, en avait attesté la chicha pleine aux trois quarts qu'il avait dû allumer hier soir. Il se leva donc en s'étirant, sans trop se soucier du fait qu'il avait dormi complètement nu et alla se regarder la tête dans le mirroir de sa coiffeuse vintage. Un petit coup de rasoir s'imposait, se disait-il en se caressant le menton qui commençait à voir la naissance de quelques poils de barbe. Ces corps à imitation humaine, quelle plaie ! Il fallait toujours s'en occuper par peur de la voir se détériorer, ce qui n'existait pas lorsqu'il avait sa vraie forme. Mais avant, Chester voulait se débarasser de cette chaleur inconfortable qui lui collait encore à la peau, alors il se noua une serviette autour de la taille, en prit une autre qu'il ramena sur son épaule, du savon et sortit de sa tente sans gêne particulière pour se rendre aux douches. Personne ne semblait dans les parages à ce moment là, ce qui lui permit de prendre tout son temps et pendant qu'il se lavait, le démon repensa à la soirée d'hier. Tant de choses s'étaient passés en si peu de temps et maintenant les choses avaient évolués, dans le sens qu'il espérait bien sûr. Une fois qu'il se sentit assez propre et rafraichi, il sortit de la douche et retourna dans sa tente s'asseoir à sa coiffeuse et s'essuya les cheveux. En un temps record, Chester s'était peigné, séché, s'était rasé avec ces anciennes lames que l'ont retrouvaient durant l'époque victorienne et appliqua sa lotion d'après rasage. Il ne lui restait plus qu'à appliquer son maquillage, le blanc de clown, les deux traits noirs aux yeux, un léger voile de fard à paupière bleu nuit, se brosser les sourcils, se mettre du rouge à lèvres bordeaux et il était quasiment prêt. Il avait ensuite redressé ses cheveux comme d'habitude avec un peu de gel léger invisible puis s'était légèrement parfumé comme à son habitude de la fragrance qu'il aimait le plus, un mélange principalement composé d'iris de Toscane, de santal du Sri Lanka et aux accords de cuir. Puis il s'habilla de sa tenue habituelle en se coiffant en plus de son haut de forme noir préféré et se couvrit d'une redingote noire assortie et prit une canne à pommeau gravé. Il était fin prêt à sortir en ville pour aller chercher une commande qu'il avait faite à un maître chocolatier pour le pique-nique qu'il avait prévu dans peu de temps, mais il avait d'abord autre chose à faire avant. Passer en forêt afin de rendre une petite visite à la sorcière démoniaque dont lui avait parlée Haneko. Il se rendit alors sans plus attendre en forêt et commença à chercher l'endroit où elle pouvait être. Un chêne, il y en avait sûrement beaucoups dans le coin, mais pas tellement, pensait-il. Il n'avait pas peur de marcher, chercha à l'instinct ce qui pouvait être la maison de cette sorcière mais ne trouva pas tout de suite. Elle se cachait définitivement bien, mais ce n'est pas ce qui allait le faire abandonner de si tôt car Chester était déterminé à trouver cette mégère et à avoir une discussion sérieuse avec elle. Se disant qu'il allait finalement faire une pause pour s'y retrouver, le démon s'adossa contre un des chêne qu'il rencontra et s'étira. C'est alors qu'il apperçut en levant la tête... Une culotte. Une culotte semblant appartenir à une jeune demoiselle vêtue d'habits de soubrette qui restait là à regarder le paysage, perchée sur une des branche du chêne. Chester rabaissa sa tête normalement avant de fouiller dans sa poche de veste pour regarder l'heure, un petit sourire au coin de la bouche et ajouta à l'intention de cette inconnue.

"Vous devriez faire attention, ce n'est pas sain de rester dans une telle position alors que des pervers pourraient surgir de n'importe où."

Il ria du nez, c'était bien la première fois qu'il voyait ce genre de chose lui tomber dessus parfaitement au hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Jeu 17 Jan - 23:23

Elysa scrutait toujours le paysage, chantonnant par moment. Elle ce demandait comment pouvoir obtenir l'autorisation d'aller chercher son père sans blesser Alyssa et éviter qu'elle ne la blesse en retour, car son petit paerçu de hier lui avait bien fait comprendre qu'il ne fallait pas la contrarier, mais en même temps, elle avait un père, enfin s'il était encore vivant, il fallait qu'elle comprenne qu'elle avait envie de le revoir. Soupirant, elle ce replongea dans sa contemplation, jusqu'à ce qu'elle entendit une voix.

Cett evoix, elle n'était pas du tout celle de sa sorcière bien-aimée ! Non, c'était celle d'un étranger et d'un homme qui plus est ! Criant de peur, elle ne s'attendait pas à ce qu'un inconnu lui adresse la parole. Ayant faillit tomber, à cause de la surprise, elle ce cramponna fermement au tronc de l'arbre, étant à présent à genoux pour qu'il ne la regarde plus. Elle tremblait beaucoup, elle ne savait pas du tout ce qu'elle devait faire. Certes, elle manquait cruellement de politesses et elle savait qu'elle allait ce faire taper si elle descendait, enfin elle en était persuadée, bien que cela ne serait peut-être pas la première idée du démon, car même s'il en était un, il n'était pas une brute, mais elle ne le savait pas.

Si elle le figeait dans le temps, est-ce que cela arrangearit les choses ? Une fois figé, il ne pourrait plus rien lui faire, mais Alyssa serait en colère, car elle ne voulait pas qu'elle ce serve de son pouvoir pour d'autres personnes qu'elle et si c'était pour avoir des mauvais préjugés des humains, elle préférait encore moins qu'elle utilise ses pouvoirs. Pauvre Elysa, elle était bloquée sur son arbre. A la voir perchée de cette façon, on aurait dit un chat qui était coincé, car il avait peur de redescendre. Déglutissant difficilement, Elysa fini par prendre la parole.


"Excusez mon impolitesse messire, mais... Si... Si vous aussi vous regardez, vous en êtes aussi un et... et les pervers n'ont rien a faire ici.."

Balbutiant et tremblant, sa phrase n'était pas du tout soutenue, donc ce qu'elle disait ne pouvait pas être prit au sérieux puisque l'assurance n'était pas mise avec ls mots. Semblant avoir fai tun effort surhumain pour lui répondre, la gamine fit une pause pour reprendre sa respiration, puis elle reprit la parole.


"Parce que souvent... Les pervers sont des gens... qui sont méchants... et qui... qui ne respectent rien..."

En disant ce qu'elle pensait, Elysa semblait être encore plus apeurée que lorsqu'il lui avait adressé la parole. En disant ce qui la dérangeait, elle ce mordit la lèvre inférieur, ce rendant compte qu'elle l'avait peut-être énervé en lui disant ce genre de chose. Pensant avoir dépassé les bornes, elle pensait que s'il venait la chercher, elle s'en recevrait une qui serait bien méritée... Quoiqu'il en soit, elle semblait très bien connaître ce sujet, ce qui avait de quoi ce poser des questions, surtout quand c'était une gamine d'environ une douzaine d'années qui tenait ce genre de discourt. Elle n'eût pas le temps d'en dire davantage, car la branche n'était pas si solide qu'elle le pensait et elle céda, la faisant ainsi chuter dans le vide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Jeu 17 Jan - 23:54

Chester se mit doucement à rire lorsque la demoiselle cria en se cramponnant à sa branche, sûrement affolée à cause de la surprise que créa le démon en la trouvant. La pauvre s'était assise pour ne pas qu'il ai sûrement plus une vue sur ses sous-vêtements et tremblait comme une feuille, à la voir ainsi, il su tout de suite qu'elle manquait cruellement d'assurance. Ce qui promettait d'être drôle puisque lui, en avait beaucoup plus. Il se mit à sourire et leva la tête vers elle en tenant son chapeau pour mieux la voir et lui adressa la parole.

"Navré de vous avoir effrayée, ce n'était point mon intention."

Pourtant bien qu'il essayait de capter son attention, la demoiselle en soubrette ne semblait pas bouger d'un poil, comme figée sur sa branche, appréhendant sûrement une descente. Aurait-elle peur de lui, par hasard ? Cela semblait le cas, mais il allait bien falloir qu'elle descende de là où qu'elle lui décroche un mot si il voulait lui demander ce qu'il désirait au passage. Mais pour l'instant, c'est plutôt ses premières paroles qui l'étonnèrent. Avant qu'il ne se mette à rire de nouveau pour ensuite reprendre un ton plus sérieux.

"Messire ? D'où et de quelle époque venez-vous pour m'appeler ainsi ? Oh, moi ? Je regardais ? Non, vous faites erreur. Je ne faisais que passer par là pour prendre une pause et lorsque j'ai levé ma tête pour m'étirer près de cet arbre, je vous ai apperçue par mégarde. Enfin, plutôt vos bas en dentelles noir et vos sous-vêtements. A en voir vos habits, je suppose que vous êtes au service de quelqu'un d'important où de fortuné, n'est-ce pas ?"

Jouer les voyeuristes n'était pas son intention, de plus, il voyait bien que l'inconnue devait avoir dans les douzes ans alors pour lui, il n'y avait pas vraiment grand chose à voir. Mais malgré ce qu'il disait, la demoiselle restait toujours coincée dans son arbre à se battre avec ses mots pour pouvoir aligner quelque chose. Ce qui fait que lorsqu'elle lui parla de nouveau, le démon la regarda d'un air curieux en se frottant le menton.

"J'admets que les pervers peuvent êtres méchants, mais je ne vois pas pourquoi vous vous acharnez à croire que j'en suis un. Je ne suis qu'un simple passant qui cherche un vieux chêne d'environ 500 ans. En auriez-vous vu un par hasard ?"

Mais à peine eu-t-il le temps de finir sa phrase qu'il sentit quelque chose craquer dans l'arbre et pour cause, la branche sur laquelle la demoiselle était perchée n'allait pas tarder à se briser. Ainsi, lorsque ce fut le cas et qu'elle chuta dans le vide en criant de peur, le démon lâcha immédiatement sa canne pour la rattrapper aussitôt. La tenant maintenant dans ses bras, il en profita pour lui demander avec plus de précision si elle savait où se trouvait ce qu'il cherchait. 

"Oups, heureusement qu'il s'en est fallu de peu ! Alors, savez-vous où je pourrais trouver ce genre de chêne ? Il y aurait une sorcière qui y habiterait et j'aimerais m'entretenir avec elle. Enfin, si cela ne vous paraît pas trop farfeulu."

Chester la portait toujours et n'allait pas la lâcher avant qu'elle ne daigne lui sortir au moins un mot indiquant si elle pouvait lui être d'une bonne aide où pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Ven 18 Jan - 1:06

S'il ne voulait pas l'effrayer, comme il le disait si bien, c'était raté, car il lui faisait drôlement peur avec sa couleur de cheveux inhabituelle et sa tête de clown. Elle l'entendit rire à nouveau, puis il lui posa des questions et dans la foulée, elle ce mit à rougir très fortement, surtout lorsqu'il ce mit à parelr de ce qu'il avait vu. Ayant bien apprit qu'elle devait tout le temps répondre ou obéir lorsqu'on le lui demandait, elle reprit la parole, semblant toujours craindre son interlocuteur.

"Je suis au service de madame Agathe Alyssa White... Je... Je ne sais pas, il y a bien longtemps que j'ai arrêté de compter..."

Elle ne savait pas si la sorcière dont elle était l'apprentie était fortunée, mais au moins, elle ne mentait pas sur le fait qu'elle servait quelqu'un. Ses questions lui faisaient de la peine, car cela lui faisait ce souvenir de ses anciesn propriétaires... Oups non pardon... de ses ex-parents de remplacement, qui lui avaient apprit à bien ce comporter et d'être le plus formel précis avec les clients pour être sûr qu'ils resteraient et ne ce vexeraient pas. Elle ne mentait pas non plus sur le fait qu'elle ne savait pas de quelle époque elle venait, car à force d'user de sa magie, elle ne savait plus quel âge elle avait, ni si elle était une enfant ou bien une adulte, ayant perdu la notion du temps à casue de son pouvoir.

Toutefois, il lui dit d'arrêter de le traiter ainsi, alors elle le ferait, ne voulant pas le mettre en colère. Après tout, il ne cherchait qu'un vieux chêne, rien de plus. Cependant, elle n'avait pas eu le temps de répondre, mais lui, avait eu le temps et surtout le réflexe de la rattraper, lui évitant ainsi de ce blesser. Toutefois, ce retrouvant dans ses bras, elle n'osait plus bouger, ni parler, elle était terrifiée, alors que lui, il cherchait juste à retrouver un vieux chêne pour pouvoir discuter avec une sorcière. En réfléchissant à sa question, elle comprit de qui il voulait parler, ce qui la rempli encore plus d'effrayer Elysa


"Vous êtes juste devant... Vous voulez quoi à grand-mère ? Pourquoi vous voulez venir l'embêter ? Elle déteste les humains, moi elle..."[/color]

Ce mordillant à plusieurs reprises la lèvre inférieur, elle s'en voulait à nouveau d'avoir été trop loin, ce disant qu'elle palrait beaucoup trop, mais l'homme avait besoin de beaucoup d'informations, ce qui la poussait a prendre sur elle tout ce qu'il ce passait. Soudain, alors qu'elle était toujours dasn ses bras, elle ce souvint d'un détail des plus important, surtout en scrutant son visage.

"C'est parce que vos enfants étaient hier chez la sorcière que vous êtes là ? S'il vous plait, lui faites pas de mal, elle est gentille"

Elysa lui posait cette question d'une voix innocente, tout en ayant les larmes aux yeux, car elle ne voulait pas que cet étranger ce venge de ce qui avait pu ce passer la veille. Même si elle n'avait pas tout vu et pas tout entendu, elle avait pu comprendre qu'ils n'étaient pas les bienvenus et à présent, la seule personne qui s'occupait d'elle et qui l'aimait, risquait de ce faire punir pour ce qu'elle avait fait et bien qu'Elysa désirait partir, elle ne désirait absolument pas qu'Agathe soit blessée ou tuée, ce qui la poussa à ce demander comment elle devait agir, ce qui la stressa davantage, ce qui donnait l'impression qu'elle allait s'évanouir à tout instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Ven 18 Jan - 2:16

Madame Agathe Alyssa White...Ah, voilà qui le satisfaisait ! C'était donc elle la vieille mégère qui s'en était pris aux deux jeunes gens, et maintenant qu'il savait qu'elle était sa domestiques, le démon n'allait pas se faire prier pour qu'elle le conduise jusqu'à elle. Ce qui fut plutôt rapide étant donné qu'elle lui révéla que le chêne qu'il cherchait était celui qu'ils avaient juste devant eux. 

"Il ne faut pas rougir pour si peu, c'est normal d'attirer l'attention avec ce genre de lingerie, haha ! Mais dîtes-moi, n'êtes-vous pas un peu jeune pour porter cela ?"

Il n'en avait décidément pas fini avec cette histoire de sous-vêtements, c'est vrai qu'il aimait beaucoup plaisanter avec ça et le fait que cela la gênait beaucoup le fit sourire d'avantage. Elle semblait également avoir quelques problèmes de mémoire, ce qui ne l'étonna pas vraiment puisqu'il avait déjà rencontré quelqu'un qui était amnésique, alors le démon n'ajouta rien de particulier à cela. Mais elle avait aussi surtout l'air d'avoir peur, peur de lui et de son visage de clown peint, tellement peur qu'il sentait qu'elle ne bougeait plus alors qu'il la tenait toujours. C'était courant que certains enfants aient plus peur des clowns que les autres, pourtant il lui posa tout de même la question en haussant un sourcil. 

"Est-ce que je ne vous ferais pas peur, par hasard ?"

S'il pouvait s'amuser un peu durant sa balade, il le ferait avec joie car il aimait jouer les curieux. C'est ensuite qu'il répondit aux intérrogations de la demoiselle. 

"Oh, ça alors, j'y étais sans même m'en rendre compte, c'est fou ! Ce que je lui veut ? Vous êtes bien curieuse. A vrai dire, je ne suis pas vraiment humain, alors..."

Le démon se demandait si en lui faisant cette révélation, la demoiselle allait prendre encore plus peur et le supplier de ne pas lui faire de mal. Ce qui le ferait sans doute rire, mais à un moment donné, il faudrait bien qu'elle finisse par le conduire jusqu'à sa maîtresse. Ou sa grand-mère comme ell l'applait, c'était à se demander si elle était de sa famille mais à voir comment elle se comportait, Chester en doutait car elle n'avait pas l'air d'être démoniaque, de plus elle n'en avait à priori pas l'odeur lorsqu'il profita de la pomiscuité entre eux deux pour aller sentir le creux de son cou sous ses cheveux afin de le vérifier. En revanche, elle pouvait très bien être une sorcière, bien qu'en général elles n'étaient pas très belles, même s'il existait des exceptions. Après, restait à savoir si celle-ci aurait le même genre d'odeur que celles qui l'avaient enfermé avaient. Et puis surtout que pour une enfant, elle serait plutôt jolie pour une sorcière. Une idée lui vint subitement lorsque la demoiselle le pria de ne pas faire de mal à sa "gentille" grand-mère. Hors le fait qu'il dû calmer un rire qui lui prenait la gorge avec une envie d'exploser tellement elle était naîve à ce sujet, le démon trouva l'idée de faire passer Haneko et Haru pour ses enfants excellente. De cette manière, il pourrait lui mentir afin qu'elle le mène jusqu'à elle étant donné qu'il ne savait pas comment entrer. Il inventa donc un gros mensonge que la demoiselle ne remarquerait sans doute pas étant donné qu'ils étaient des inconnus tous les deux et que dans ce cas-là, tout était possible. 

"Je suis venu m'excuser au près de votre grand-mère pour le comportement inadmissible qu'ils ont eu vis-à-vis d'elle hier. J'ai beaucoup de mal à les tenir étant donné qu'ils sont capricieux et n'en font souvent qu'à leur tête. Même si la petite en fait souvent trop, j'ai moins de mal à la discipliner que son frère, celui-là est beaucoup plus têtu et borné, mais il finit toujours par se tenir à carreaux une fois qu'il a reçu sa fessée. Comprenez-moi, j'essaie de les éduquer comme je peux depuis que j'ai obtenu leur garde lorsque l'on a placé ma femme en asile psychiatrique pour maltraîtance d'enfant, la pauvre avait complètement perdue la tête et il nous a fallu divorcer pour que la vie reprenne son cours normal. Et avec le traitement qu'ils ont subit avec elle, il est souvent difficile pour moi d'arriver à les canaliser. Pourriez-vous donc me mener jusqu'à elle, s'il vous plait ?"

Chester se contenait pour ne pas exploser de rire devant elle en gardant le visage le plus sérieux qui soit, il avait tellement bien fabriqué ce mensonge qu'il venait à en avoir des images en tête. En tout cas, il espérait passer pour le père de famille confus que ses "enfants" aient faient des bêtises dans son dos sans s'excuser. Evidemment, tout cela n'était qu'une ruse pour entrer dans l'antre de la sorcière et lui en faire voir de toutes les couleurs si jamais elle osait parler mal de la déesse et du petit clown. Il la reposa donc au sol en espérant qu'elle veuille bien lui servir de guide jusqu'à l'intérieur de la maison de cette Madame Agathe. C'est alors que sans faire exprès, le démon marcha sur une des racines en se reculant pour laisser respirer la demoiselle et ce qu'il vit le fit sursauter. Car il venait pas inadvertance d'ouvrir un passage vers le chêne ou vivait cette sorcière. Il regarda alors la demoiselle, sans savoir quel chemin emprunter à l'intérieur pour tomber directement sur Madame Agathe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Ven 18 Jan - 22:32

En voyant comment il réagissait face au fait qu'elle rougissait, elle en fût encore plus gênée. Il lui demanda alors si elle n'était pas trop jeune pour porter ce genre de vêtements, ce qui lui avoir un air étonné, car c'était bien la première fois qu'on lui posait ce genre de questions.

"Je ne sais pas.. Je porte les vêtements qu'on veut bien me donner, j'ai de la chance, j'ai de quoi me couvrir.."

C'était son petit côté sage qui venait de parler, car après tout ce qu'elle avait écu, elle s'estimait heureuse d'avoir des vêtements, ne pensant pas que devat un démon, ce n'était peut-être pas des choses à dire, mais ne le sachant pas encore, elle lui disait simplement ce qu'elle pensait. Quand il lui demanda si elle n'avait pas un peu peur d elui, elle ne réussi pas à articuler le moindre mot, car elle avait peur des conséquences si elle lui disait la vérité. Il fût ensuite content d'avoir trouvé trouvé l'arbre en question, puis il lui fit remarquer qu'elle était trop curieuse, avant de lui dire qu'il n'était pas humain, ce qui à nouveau, étonna la demoiselle.

"Je.. Je suis désolée... Je... Je ne voulais pas vous embarrasser ! Cependant, si... Si vous n'êtes pas un humain..."

Elle voulait lui demander ce qu'il était, mais les mots ne réussissaient plus à sortir de sa gorge, comme si elle craignait un mauvais traitement si elle allait trop loin. Le laissant faire, elle ne dit rien, ce demandant quand il allait enfin terminer son petit jeu. Il fini par ce stopper et lui raconta sa vie, ce qui la fit ce replonger dans d'affreux souvenirs, qui firent couler des larmes silencieuses de ses beaux yeux.


"Je.. Je suis désolée pour eux ! Je comprend ce qu'ils doivent ressentir ! Je suis sûre que grand-mère comprendra !"

S'exclama vivement la demoiselle en semblant être vraiment triste, puis elle ce calma et lui répondit avec un petit sourire. A en voir sa réaction, on pouvait donc comprendre qu'elle aussi avait reçu des mauvias traitements, ce qui la rendait plus sensible face à ce sujet. Séchant ses larmes du revers de sa main droite, elle laissa l'inconnu la poser par terre, puis le scrutant du coin de l'oeil, elle pu le voir ouvrir la porte menant à la maison de la sorcière. Ne disant rien de plus, elle s'avança à l'intérieur et alluma la lumière en s'aidant de l'interrupteur qui était plongé également dans le noir et que l'on ne pouvait trouver qu'en sachant son emplacement.

Ne disant rien de plus, la gamine descendit les marches d'escaliers, qui étaient toujours présents. Sachant très bien qui avait allumé la lumière, Agathe ne ce méfiait pas et de ce fait, elle n'avait pas transformé les marches en une pente glissante. Lorsqu'elle fût arrivé en bas, elle attendit l'invité, puis lorsqu'elle fût sûre qu'il était arrivé à bon port, elle reprit sa marche, l'emmenant dans un dédale de couloirs légèrement obscures, qui n'avaient jamais rassurés la jeune fille. Une fois devant la porte, elle toqua trois fois, puis entra et referma la porte derrière l'inconnu, une fois qu'il eu pénétré à l'intérieur de l'appartement.

"Grand-mère, le père des deux visiteurs du jour précédant est venu en personne pour s'excuser du mauvais comportement de ses enfants !"

- Leu père ? Oh non ! Qu'as-tu fait petit sotte ? Elysa écarte-toi immédiatement de cet homme, c'est un démon !!!

Agathe ce trouvait dans le salon lorsqu'Elysa revint avec son invité. L'annonçant comme l'aurait fait n'importe quelle servante bien obéissante. En voyant l'homem qui ce trouvait près de la gamine, elle reconnu tout de suite son odeur corporelle et s'il était là, ce n'était sûrement pas pour boire le thé. Elysa, ne comprenant pas qu'elle avait fait entrer le loup dans la bergerie, eu un air d'incompréhension quand elle lui dit qui était réellement la personne a qui elle avait ouvert la porte.

De son côté, Agathe scrutait le démon de ses yeux rubis dont l'iris était rétractée, donnant l'impression qu'elle avait des yeux de serpents, dont toute la rage ce lisait à l'intérieur, car non seulement cet impertinent avait osé franchir sa demeure, mais en plus, il avait réussi à retourner l'esprit de sa jeune protégée, ce qui l'énervait au plus haut poitn. Ses longs cheveux blancs semblaient s'agiter, come s'ils pouvaient bouger d'eux-même soulignant plus en détail son humeur. Semblant être jeune et vieille à la fois, il était impossible de lui définir son âge et donc de penser qu'elle avait plus de cent ans. Ses traits du visage, pour l'instant, semblaient fins et délicats, montrant qu'elle était encore capable de charmer si elle ne ce montrait pas sous sa véritable apparence. Etant plutôt grande, elle avait revêtit une robe noire qui cachait ses pieds, ce qui lui donnait l'impression de floter, tandis que ses mains étaient à peine plus visibles, signe qu'elle ne s'était pas laissée allée à cause de sa défaite de hier et qu'elle s'était changé eentre-temps. Sa peau était blanche, voir même un peu cireuse.

Sa poitrine n'était peut-être pas très généreuse, mais elle semblait être correct, en tout cas d'après la forme que révélait la robe lorsqu'on s'attardait sur ce détail. Sa silhouette, autn à elle,n'était pas fine, mas pas grosse non plus. Sur ses longs doigts fins colorés de rouge à leurs extrêmités, il y avait plusieurs bagues, e faites, presques tous les doigts avaient une bague différentes, sauf le petit doigt de la main droite. Elle avait également un collier avec une grosse pierre blanche, de fine épaisseur, avec n symbole de pentagramme dessiné dessus en noir, enfin plutôt peint, ce qui lui donnait une allure mysthique. Attendant alors que sa jeune apprentie ce déplace, elle semblait être pre^te à bondir à n'importe quel mouvement brusques de la part de Chester

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Sam 19 Jan - 0:11

A en écouter ses explications, Chester pensait bien qu'elle avait sans doute eu une vie difficile avant d'être prise au service de la sorcière. Elle savait se contenter du peu qu'on lui donnait, ne faisait ni de disait rien par peur d'énerver son interlocuteur et elle semblait aussi fragile qu'une fleur lorsque l'homme au haut de forme remarqua ses yeux larmoyants. Elle avait vraiment peu de lui, se disait-il de plus en plus en constatant qu'elle ne faisait que de s'excuser. Ce qui donna une idée au démon qui souria pendant qu'elle avait buté sur sa question, car elle n'osait même pas lui demander ce qu'il était en réalité. Mais de toute manière, il ne lui aurait pas répondu avant d'être entré chez la sorcière. Question de principes, cela aurait gaché son effet de surprise, alors Chester sorit pas un seul mot jusqu'à ce que la demoiselle dont il ne connaissait toujours pas le nom lui dise qu'elle compatissait en quelque sorte pour ses "enfants". C'était quasiment dans la poche en voyant que la fille mordait à l'hameçon, il ne restait plus qu'à la suivre. Lorsque le mécanisme bougea pour laisser entrevoir le début d'un long escalier plongeant dans l'obscurité, le démon n'hésita pas une seconde pour la suivre jusqu'en bas. Et le moins que l'on pouvait dire, c'était que les couloirs étaient tout même bien sondre en dépit de la pauvre lumière qui était restée allumée. Le démon suivit de près la fille à pas de loup, lui n'avait aucunement peur du noir, au contraire, il avait y avait été habitué durant ses années d'emprisonnement. L'inconnu pénétra alors dans le salon où était la sorcière et retira son chapeau lorsque la fille eut femé la porte. Cela manquait tout de même d'un petit bruit qui faisait plaisir au démon, clic, le démon verrouilla la porte grâce à ses capacités démoniaques. Et lorsque son regard croisa celui de la sorcière, Chester se mit à rire du nez de plus en plus fort jusqu'à ce que son rire ne se fasse entendre dans toute la pièce d'un ton tellement grave que l'on aurait juré qu'elle ne venait pas de ce monde, mais plutôt des profondeurs de l'enfers. 

"Vous aviez sérieusement cru que je pouvais être leur père ? Ma pauvre enfant, vous êtes bien trop naîve pour ne pas avoir remarqué que mes intensions étaient malhonnêtes. Quand à vous, chère Madame, j'aurais quelques mots à vous dire concernant ce que vous vous être crue permise de faire hier avec ces deux jeunes gens."

Son regard s'arrêta encore plus sur Agathe lorsqu'il la regarda de la tête au pieds en semblant réfléchir sur son apparence plutôt typique pour une sorcière, mais également pour un démon car malgré ses caractéristiques qui pouvait repousser facilement les gens, elle avait encore quelques traits qui montraient qu'elle était encore capable de séduire quelqu'un si elle en avait envie. Chester commença donc à parler sans tenir compte du regard que lui lançait la sorcière. 


"D'habord, que comptiez-vous leur faire à chacun avec vos tours de passe-passe ridicules et vos menaces, je vous prie ? Ce ne sont pas des manières d'acceuillir de jeunes personnes cherchant seulement des informations que vous ne déteniez visiblement pas."

Pour le moment, Chester voulait juste avoir sa version des faits avant de tenter quoi que ce soit. Puis il fixa la sorcière d'un regard particulièrement intense et dangereux, non pas qu'il n'appréciait pas qu'un autre démon soit dans les parages, ça il s'en fichait du moment qu'elle ne venait pas sur son territoire, mais il gardait une rage refoulée au fond de lui. Rage qu'il canalisait bien pour le moment puisqu'elle était indétectable, survenue lorsqu'on lui avait dit qu'elle s'en était pris non seulement à la déesse amnésique, mais aussi à Haru, dont elle était bien proche. Il poursuivit son discours. 


"Je trouve également bien étrange de constater qu'un autre être démoniaque ait élu domicile dans un arbre, qui plus est dans une forêt la plupart du temps fréquentée par des humains. N'avez-vous donc rien d'autre à faire que de vous terrer ici en attendant qu'une nouvelle proie tombe dans vos filets pour ensuite lui faire je ne sais quoi de mauvais ? Oh, où bien peut-être préférez vous rester ici justement pour séduire quelques personnes et qu'elles marchent ainsi dans vos petites manigances, peut-être ?"

En effet, cela ne lui plaisait pas de la savoir ici en sachant pertinemment qu'elle ne s'arrêterait pas d'aussitôt. Le démon voulu ajouter autre chose mais se contenta se s'appuyer sur sa canne tout en croisant les jambes, attendant qu'elle lui réponde quelque chose. Se demandant quand même ce qui pourrait bien attirer les hommes vers ce genre d'invidu avec toutes les imperfections qu'elle avait d'un côté. C'était un petit détail, mais comme il était sensible aux belles choses et au monde du spectacle, il ne pouvait s'empêcher de se le demander. Pour le moment, il n'avait pas trop bougé de sa place mais vu comment elle le regardait, le démon se doutait qu'il allait finir par devoir s'activer un peu si jamais elle tentait de l'attaquer suite à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Sam 19 Jan - 2:02

Elysa ne savait plsu où ce mettre tellement elle avait honte. Elle venait de ce faire avoir par le premier venu, ce qui l'ennuyait terriblement, car elle savait qu'elle avait fait une bêtise. Toutefois, elle ne le trouvait pas gentil, car elle croyait vraiment à son histoire, d'ailleurs, son regard désespéré en disait long sur son regard.

"Je suis tellement désolée, si vous saviez comme je m'en veux !"

- Ce n'est pas entièrement de ta faute, je ne t'avais pas mise en garde sur ce type de créatures. File dans ta chambre ! Je ne veux plus te voir jusqu'à ce que je t'appelle ! Je te préviens, cet acte ne sera pas sans conséquences, je peux te le garantir ! Et vous, je fais ce que je veux avec mes invités, vous n'ave pas de leçons de conduites à me dicter, car vous n'êtes pas mieux en ayant abusé de mon apprentie !

Tremblant de tous ses membres, Elysa s'en alla, ne voulant pas énerver plus la sorcière. Elle ouvrit la porte noire et la referma derrière elle, puis elle s'en alla dans sa chambre, s'asseyant par tere, au pied du lit en ce recroquevillant sur elle-même en pleurant à chaudes larmes, triste d'avoir fait honte à la sorcière, triste de s'être faites manipulée et surtout, bouleversée par les dernières paroles d'Agathe, qui s'était montrée très dure avec elle. En l'entendant la petite sorcière pleurer, le lapin qui dormait dans une belel boite aménagée spécialement pour qu'il ce repose en attendant d'être guéris, ce réveilla et tendit l'oreille. Eh oui, le lapin qu'aviat ramené Kyubi n'avait pas été mangé, il était toujours vivant, la sorcière l'avait soigné et nourrit en attendant qu'il soit assez en forme pour repartir vivre parmi les siens. Ce demandant ce qu'avait la fillette, il sauta de la boite et s'approcha de l'humaine, qui ne s'attendant pas à ce faire chatouiller les jambes, sursauta, avant de ce mettre à sourire timidement.

"Tu es gentil Flocon... Désolée, je vais pas bien parce que j'ai fais une bêtise et à cause de moi, il y a un méchant monsieur dans la maison et je sais pas quoi faire pour réparer mes bêtises"

La gamine reniflait en parlant au rongeur, qui la regardait en ne comprenant pas très bien tout ce qu'elle racontait, mais il la laissa tout de même le caresser. La sorcière voulant qu'elle s'en occupe, l'avait laissée lui construire sa maison temporaire avec ses pouvoirs, ce qu'elle avait beaucoup apprécié et c'était donc pour cette raison que l'animal était dans sa chambre et non dans celle d'Agathe. Même s'il n'avait pas tout comprit, il voyait bien que cela avait fait du mal à la fillette ce qu'il c'était passé et c'était pour cette raison qu'il l'avait laissée poser sa main sur lui, ce qui avait fait plaisir à Elysa, qui ce sentait quand même un peu mieux d'avoir exprimé ce qu'elle ressentait. Du côté de la vieille sorcière, cette dernière écoutait Chester lui poser beaucoup de questions. Lorsqu'il eu terminé, elle lui lança un regard suspicieux.

- Pourquoi vous me poser toutes ces questions ? Vous êtes pas de la police il me semble !

Répondit l'intéressée en grinçant des dents, montrant très bien qu'elle n'appréciait pas qu'il ce mêle dans ses affaires et qu'il soit trop curieux. Voyant très bien qu'il ne partirait pa sans avoir ses réponses, elle soupira, le trouvant des plus envahissant. Espérant alors que la porte noire soit toujours aussi bien insonorisée, elle ce disait que même si ce n'était plsu le cas, elle serait trop occupée à pleurer ou jouer avec le lpain, a qui elle avait même donné un surnom, elle espérait sûrement le garder, mais ce n'était aps possible, car cet animal devrait bientôt retourner chez les siens.

- Pff tout de suite les grand mots ! Certes je suis une sorcière avec du sang de démone qui coule en moi, mais si je me suis installée ici, ce n'était pas pour attraper plsu facielement des humains égarés, mais simplement pour être plus proche de la nature, car je préfère les animaux aux humains et en vous voyant, je continue à le penser. Il n'y a qu'Elysa qui déroge un peu à la règle, elle est un peu comme une chienne dévouée et obéissante.. Quoiqu'il en soit, la forêt est bourrée d'ingrédients que j'utilise pour fabriqeur mes potions. J'ai la paix et je peux travailelr comme je veux, alors pourquoi j'irais ailleurs monsieur le détective ?

Elle marqua une pause, bien qu'elle ne lui avait pas dit l'exacte raison pour laquelle elle était venue ici à la base, car elle trouvait que cela ne le regardait pas. Ayant un petit air hautain et à la fois dépitée par le fait de devoir converser avec cet être dont elle n'avait aucune affection, même s'ils étaient a peu près de même race.

- Quant à ces sales mioches, le sang de déesse est plutôt rare, je suis comme vous, j'ai besoin d'argents et rien ne vaut une bonne vente sur un marché noir pour faire de bonens affaires. Le gamin, quant à lui, possède un coeur pur et vous savez bien que notre seigneur Satan en rafole. Je pensais lui offrir son coeur oub ien le revendre aussi su rle marché noir. Enfin je suppose que ces gosses, vous les aimer, mais puisqu'il ne leur est rien arrivé, vous pouvez repartir et alors, c'est à moi de vous faire la requête de ne plus approcher mon apprentie si vous ne voulez pus que je les approche !

Même si elle ne possédait pas beaucoup de sang d'Haneko avec elle, la sorcière ne comptait pas tout revendre, car elle avait remarqué que ce genre de sang faisait énormément de bien à la terre, donc elle comptait plutôt l'utiliser pour renforcer la forêt. Lui ayant fait un regard des plus intimidants, Agathe espérait que Chester s'en aille et qu'il ne s'approche plus d'Elysa, mais c'était crier victoire trop vite, car il ne risquerait pas de capituler si facilement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Sam 19 Jan - 15:13

Alors que la domestique se faisait houspiller par sa maîtresse, Chester, lui, riait du nez. Parce que cette femme semblait bel et bien aussi méchante qu'il se l'était imaginé et n'en fut que plus certain lorsqu'elle lui cracha son avis au visage. Restant tout de même d'un calme olympien, le démon finit par lui répondre en se tenant les bras a sa canne plantée devant lui.

"Abusé ? Je crois que le mot un peu fort pour le simple mensonge que je lui ai sorti."

Il continua ensuite avec ce que lui inspirait le regard suspicieux de la sorcière, osant jouer un peu avec l'incertitude pour voir si elle craignait ou non une potentielle découverte par les forces de l'ordre ou une autre organisation de son petit commerce illégal. 

"Peut-être bien, qui sait ? Je souhaitais simplement satisfaire ma curiosité, quand quelque chose m'intrigue, je ne peux pas m'empêcher d'aller fouiller dedans. Surtout dans ce qui ne me regarde pas... C'est encore plus excitant."

Fit le démon tout en se soutenant le menton, un sourire narquois au visage. Elle etait bien mysterieuse, ce qui l'intrigait. Toutefois, on ne sait comment, il la comprenait sur le fait qu'elle n'appréciait Elysa que parce qu'elle jouait le rôle du petit animal domestique obéissant et docile. Il écouta la dame enchaîner avec le raison de sa présence dans cette forêt et ce qu'elle lui dit lui semblait tout à fait correcte, surtout en se souvenant comment elle de ait avoir traité les deux jeunes gens. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de croire que même si elle disait que son but n'était pas forcément d'attirer des proies chez elle, la sorcière devait tout de même en profiter de temps en temps lorsque l'occasion se présentait. Ça, il en était quasiment sûr, surtout après avoir entendu ce qu'elle faisait pour vivre.

"Ce sont bien là les paroles d'une sorcière. Chacun a bien le droit de faire ce que bon lui semble pour survivre, même si apparemment, il en a certains qui n'hésitent pas faire n'importe quoi pour. Enfin, je ne tiens pas plus à débattre sur vos occupations, cela m'importe peu. En revanche, je constate que vous navez aucun scrupule à voler un sang précieux qui n'aurait jamais dû terminer en la possession d'un être aussi vil que vous."

Rien que pour la faire enrager, Chester aurait bien eu envie de savoir où elle cachait le sang de la déesse et le lui gaspiller volontairement jusqu'à ce qu'elle n'en ait plus une seule goutte. Mais il ne voyait rien qui y ressemblait, alors le démon ne bougeait pas plus que cela pour le moment. Ce n'est qu'après avoir entendu ce qu'elle avait voulu faire du pauvre coeur sans défense de sa recrue que le démon sorti de ses gonds en l'attaquant de front. Il s'était brusquement approché d'elle pour lui attraper violemment le cou jusqu'à la pousser en même temps à toute vitesse vers le mur du fond, qui il espérait, résisterait au choc de la force qu'il avait employé pour presque étrangler cette sorcière. Il ne semblait pas vraiment ravi de ce qu'elle lui avait révélé, ce qui fait qu'il lui répondit de manière sèche en la regardant très mal. 

"Moi ? Aimer ces enfants ? C'est que vous n'avez rien compris, madame. Il est vrai qu'ils sont revenus a peu près  sains et saufs de cette mésaventure, pourtant quelque chose me pousse a croire que je devrais vous faire la peau avec ce que je viens d'entendre. Revendre un tel trésor sur le marché noir ? Ma pauvre, vous ne sauriez même pas l'estimer a sa juste valeur, vous vous feriez arnaquer par le premier venu ! Ce serait du gâchis de vous le laisser, mais de toute façon, cela n'arrivera jamais. Sachez que je prends au mot vos menaces et d'ailleurs, j'en ai moi aussi quelques unes à vous faire."

Il n'avais sûrement pas envie qu'elle ruine son plan en le tuant, trop d'efforts avaient êtes effectués jusqu'à présent pour que le démon au visage peint ne gagne la confiance de sa future marionnette. Alors malgré ce qu'elle lui avait demandé, le démon refusait de se contenter de simples mots. Il l'étranglait quasiment en lui faisant à son tour des menaces.

"Ce n'est tout de même pas de ma faute si votre apprentie se trouvait juste au dessus de moi lorsque je me suis arrêté prendre une pause sur contre cet arbre. D'ailleurs, si je lui avais voulu le moindre mal, je ne l'aurais certainement pas rattrapé durant sa chute. Mais de toute manière, vous pouvez dormir tranquille car je ne vois pas l'intérêt de m'approcher d'elle. Son âme ne m'intéresse en aucun cas. En revanche, si vous tenez bien à pouvoir encore dormir... Ne vous avisez surtout pas d'approcher ces jeunes gens au moindre milimètre près, sinon je peux vous garantir que vous ne reverrez plus jamais la beauté de cette nature si chère à vos yeux."

Chester savait bien qu'elle n'attendait qu'une chose, c'était qu'il parte. Et il allait lui offrir l'opportunité de croire qu'il allait le faire en lui jouant à un tour des plus réels qui soit. Pensant qu'elle ne viendrait pas jusqu'à sa chambre après l'avoir entendu dire qu'après ce que sa servante  avait fait, la sorcière ne désirait plus la voir, Chester eut une idée merveilleusement sadique pour lui faire regretter ses paroles. Lui faire croire qu'il s'en allait alors qu'en vérité il irait embêter Elysa, pour libérer un peu la colère qui l'animait mais aussi pour l'avertir qu'il était sérieux dans ses menaces. Aussitôt qu'il l'eu lâchée, il explosa dans un nuage de fumée épais et pailetté et profita de l'occasion pour prendre sa forme de poupée de chiffon avant de courrir heureusement sans un bruit jusqu'à la porte noire. Comme il était assez malléable pour passer en dessous de celle-ci, le de mon atteignjt facilement l'intérieur de la chambre d'Elysa et se joua le rôle du doudou sans vie près du mobilier afin de passer inaperçu.Elle semblait converser avec un lapin comme le ferait tout bon enfant normal, ce qui allait lui faciliter la tâche car elle serait assez distraite pour ne pas remarquer qu'il rapprocherait progressivement d'elle, même en tant que supposé objet inanimé. Puis lorsqu'elle s'y attendait le moins, Chester s'approcha d'elle et reprit sa taille normale ainsi que ses habits de clown excentrique, pour ensuite l'attrapper et mieux la tenir contre lui dans le but qu'elle ne puise pas s'échapper, main sur la bouche pour qu'elle se taise.

"Shhh...Ta maîtraisse a employé de bien vilaines paroles envers moi, j'estime donc avoir le droit à certaines faveurs en compensation  de quoi, je ne porterai pas plainte pour ce qu'il s'est passé hier...Tu ne voudrais pas qu'il arrive malheur à ta grand-mère ou que l'on te force habiter ailleurs, n'est-ce pas...?"

Avait-il dit tout en sortant le bâillon quilavait trouve dans la poche de veste d'Haru la veille et qui avait servit pour faire taire la déesse qui l'accompagnait, sourire aux lèvres. Le démon eut alors des aiguilles qui lui poussèrent au bout des doigts, trouant ainsi quelque peu ses gants même si la globalité comme la zone de sa paume restait intacte et vint frotter ceux de sa main gauche sur le cou de la demoiselle jusqu'à la naissance de sa poitrine en laissant de brèves griffures sur celle-ci. Tandis que de l'autre main, tout en gardant ses bras serrés contre son buste, Chester releva un peu sa jupe pour accéder à sa cuisse et ainsi venir détacher un de ses porte-jarretelle. Il laissa ensuite sa main glisser sous son bas en dentelle et se mit à caresser sa cuisse tout en lui chuchotant à l'oreille. 

"Ne t'inquiètes pas, même s'il te prenait l'envie de crier. Personne de t'entendrait de toute manière..."

Et il se mit doucement a rire du nez, la situation était juste parfaite en sachant que la porte insonorisée allait permettre au démon de jouer de ses tours sur elle sans risquer de ramener la sorcière jusqu'à eux. Ce n'était pas qu'elle l'attirait physiquement, au contraire elle était bien trop jeune pour et il ne faisait ça que pour énerver la sorcière plus que ce qu'elle n'était pour lui faire comprendre qu'il n'allait pas lacher l'affaire si facilement en sachant ce qu'elle avait voulu faire aux duo d'hier. Néanmoins, il semblait bien s'amuser en jouant de la sorte avec elle, ce qui était normal après tout pour ce qu'il était. 

HS : Non, il n'y aura rien d'obscène écrit, je tenais à le préciser au cas où xDpour rassurer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Sam 19 Jan - 19:46

En entendant la réplique du démon, la sorcière ce mit à siffler en ayant les dents serrées, semblant être énervée qu'il ce moque d'elle en parlant de la sorte de son apprentie. Quand il dit qu'il était peut-être ou pas un policier, elle ce mit à rigoler, ne le prenant pas au sérieux, bien qu'elle eut à nouveau un air fermé lorsqu'il dit qu'il adorait ce mêler dss affaires des autres.

- Les curieux ne finissent jamasi bien leur vie

Répondit la sorcière d'un ton cassant, lui faisant comprendre qu'elle ne désirait pas qu'il fouille chez elle, car s'il le faisait, il risquerait de ne jamais ressortir de son appartement. En l'écoutant parler de ses activités, elle eut un air dubitatif, ce demandant s'il l'avait bien regardée, car elle pensait avoir d'autres choses à faire que de s'amuser de la sorte avec des humains. Non, si elle les attrapaient en train de venir saccager par chez elle, ils finissaient en engrais pour la terre ou dans ses potions, ce qu'elle trouvait bien plsu rentable que de les utiliser comme sexe toy. Par contre, elle avouait que parfois, elle les faisaient espérer et c'était ce qu'elle trouvait le plus marrant, car ils croyaient toujours pouvoir s'en sortir et au final, ce n'était pas le cas. Quoiqu'il en soit, lorsqu'il ce remit à parelr du sang d'Haneko, elle soupira.

- Vous êtes pénible, vous me faites la morale alors que vous êtes un démon ! De toute façon, son sang, j'en ais déjà utilisé une partie pour une potion, elle va être mon chef-d'oeuvre !

Sa phrase étant finie, elle ce ramassa un gros coup de poing qui la fit s'éjecter contre l'un des mur, ce qui fit trembler la maison et fit tomber un peu de poussière, mais cela allait, tout tenait toujorus debout, sauf la sorcière, qui avait mal et qui était par terre en sentant un liquide chaud lui tomber dessus, signe qu'elle s'était faite une grosse blessure à la tête à cause du choc. Chester lui dit ce qu'elle pensait de ses actes, lui disant également qu'avec un trésor pareil, elle ce ferait rouler.

- Je ne vous permet pas...

Commença à dire Agathe, avant de ce faire étrangler. Elle tenta de lui repousser ses mains, tout en entendant ses avertissements, des paroles qui la firent réfléchir, car malgré tout ce qu'elle disait, elle aimait la jeune fille. Lorsqu'il la lâcha, elle voulu ce venger, mais elle ne su pas où il était parti, ce qui la faisait ce faire du soucis pour Elysa, masi le plus important, c'était qu'elle ce soigne, car sinon elle ne pourrait pas bien la défendre. Du côtéd'Elysa, cette dernière émit un cri de terreur lorsqu'elle ce senti ce fair esoulever par le démon, cri qui ce fit étouffer dans la main de l'homme. Etant paniquée, elle ne savait vraiment pas ce qu'elle devait fiare.

Commençant alors à ce débattre, elle pu entendre ce sale type lui dire qu'elle devait ce laisser faire parce que c'était sa compensation juste parce que la sorcière lui avait mal parlé et qu'il était préférable pour elle qu'elle ne bouge pas si elle ne voulait pas qu'il arrive quelque chose à sa grand-mère ou qu'elle ait habiter ailleurs. N'arrivant plus à lui faire confiance. Elle le laissait faire, tremblant et gémissant plusieurs fois, l'écoutant à nouveau lui parler et lorsqu'il commença à jouer avec ses habits, ce fût la fois de trop. Soudainement, elle leva son pied et écrasa celui du démon, de sorte à ce qu'il soit assez surprit pour qu'il la lâche. La miss en profita pour lui échapper, retirant par la même occasion le bâillon de sa bouche, avant de ce précipiter vers le mur de sa chambre en attrapant à la volée son carnet de dessins,, ainsi qu'un stylo.

"S'il vous plait, ne soyez pas trop énervé contre moi, c'est juste que depuis le début, vous me faites peur et en plus, vous voulez me faire du mal physiquement et mentalement, or grand-mère a dit que chez elle, plus personne ne me ferait du mal et a cause de vous, je vais à nouveau souffrir et cela est impensable ! En plus, vous mentez encore ! Vous mentez ! Vous mentez ! Vous ne save faire que ça !!"

La miss tremblait en ayant l'air a la fois effrayée, déçue et en colère, semblant être un petit peu plus animée que lorsqu'il l'avait croisée dans la fore^t. Pendant qu'elle lui tenait ce petit discourt, elle gribouillait quelque chose sur son carnet, sans regarder ce qu'elle dessinait, voulant garder un oeil sur l'inconnu en face d'elle.

"Cependant, vous m'êtes utile, vous me permettez de trouver un prétexte pour m'en aller sans faire de peines a madame White, car je veux savoir où est mon père, s'il est encore vivant ou non et ce n'est pas en restant ici que je le saurais ! Bye !"

Après avoir terminé de parler,, une porte ce dessina derrière elle, ainsi qu'un couloir illuminé de faibles lumièrs, de quoi lui éviter une quelconque phobie du noir. Sa tirade étant terminée, Elysa ce retourna et ouvrit la porte, puis la referma derrière elle. C'est a ce moment présent que la sorcière entra dans la chambre. Elle fût choquée de voir Chester dans la chambre de sa protégée et de voir cette dernière refermer une porte qui n'était pas là auparavant et qui disparut aussitôt qu'elle était apparue.


- Espèce de crétin ! Vous pensiez faire quoi avec elle espèce de pervers ?! Il faut vite la retrouver avant qu'elle ne ce perde dans les bois !

Le houspilla la vieille mégère en semblant ne pas être contente. Bien qu'elle était faible à cause de ce qu'il lui avait fait, elle semblait avoir assez d'énergies pour sortir en trombe de son appartement, semblant vouloir rattraper à tout prix Elysa. De son côté, l'intéressée traversa un couloir souterrain, qui lui fit un raccourcis et lui permit de sortir bien plus vite de l'antre de la sorcière qu'en prenant l'entrée principale. Une fois sortie, ce dernier disparut, mais cela n'empêcha pas la gamine de continuer à courir pour sauver sa vie, ainsi que son entrejambe, car vu comme c'était parti, elle s'attendait au pire, même s'il ne semblait pas vouloir lui faire une chose pareille. Au bout d'un long moment de course, la fillette trébucha à cause d'une racine, qui la fit lamentablement tomber par terre, lui égratignant les genoux et un peu les mains, tandis que son précieux carnet tomba devant son pauvre corps, car elle l'avait laissé tombé durant sa nouvelle chute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Sam 19 Jan - 21:37

Ouille ! Mais c'est qu'elle se débattait, la gamine, pensa immédiatement Chester lorsqu'il se fit écraser le pied par Elysa. Finalement, elle n'avait pas l'air si faible que ça, pour preuve, elle était arrivée à se défaire de l'étreinte malsaine du démon. Quant à lui, il se reconcentra aussitôt sur la demoiselle qui gribouillait maintenant quelque chose sur son carnet tout en ne le quittant pas du regard. Pendant qu'il essayais d'oublier la douleur, il écouta ce qu'elle lui lança au visage. Et il fit une tête des plus surprise en l'entendant s'excuser même malgré ce qu'il avait voulu lui faire par vengeance, elle était vraiment innocente, c'était le cas de le dire. Oui, il voulait lui faire du mal physiquement et mentalement, mais c'était aussi pour faire du mal à la propriétaire des lieux. Elle finit pas lui râbacher encore et encore dans un élan de colère qu'il ne faisait que mentir et rien d'autre. Hey, Chester était une langue de serpent, une créature démonique qui bien que déguisée en clown, transpirait le mensonge et... l'humain. Bein oui, il ne savait pas comment c'était possible, mais à ce moment là il se rendit compte que sur lui se baladait une odeur bien humaine, mais qui ne correspondait pas à celle de la servante. Déjà que cela le rendait particulièrement à cran de ne pas savoir d'où cette odeur venait, mais si en plus la fille lui filait entre les doigts, alors là il ne tiendrait plus en place. Et c'est ce qui arriva lorsque cette dernière prit la fuite à travers une porte fictive qu'elle avait rendue réelle grace à son carnet à dessin. Il voulu la rattrapper mais se prit le mur à la place, ce qui le fit retomber sur ses fesses en gémissant et en se frottant le crâne. Et pour ne rien arranger, voilà que la sorcière venait de rentrer dans la chambre d'Elysa. Et evidémment, elle était visiblement en colère de le voir ici. Chester tourna la tête vers elle pour lui répondre, toujours assis parterre. 

"Quoi, vous voudriez que je vous fasse un dessin peut-être ? ça ne vous arrives jamais ? Et je vous signale que votre chère enfant tient plus à retrouver son père que de rester ici à vous servir, apparemment."

D'un trait, le démon se releva et sortit de la maison de Madame Agathe en prenant l'apparance d'une fumée noire qui trversa l'écorce du chêne, un tour qui lui servait assez bien lorsqu'il souhaitait entrer dans la chambre des personnes qu'il souhaitait parfois hanter autrefois. Il entama donc une course à travers les airs en se fiant à l'odeur de la fille et lorsqu'il localisa le périmètre où son odorat semblait l'amener, il reprit sa forme normale et retomba à croupis sur une grosse branche assez solide pour le soutenir. Le démon scuta alors le coin avec une main au dessus de la tête, puis lorsqu'il vit quelque chose tomber derrière un buison, n'hésita pas une seule seconde pour se ruer dessus en chantonnant.

"Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas, si le loups y était, il nous mangerait... Loup y est-tu ? Toc Toc Toc ! Que fais-tu !... Je met ma culotte ! HA HA ! Je te t...! Oh, zut !"

Le pauvre Chester se ramassa par terre en s'apperçevant qu'il avait sauté sur un écureil qui s'en alla bien vite en l'entendant arriver. Il se releva et continua sa route, comptant toujours sur ses bons yeux ainsi que son odorat pour essayer de trouver la demoiselle. Il continua de chantonner à voix basse et plus il arrivait au bout de sa chanson, plus il se disait qu'elle avait vraiment couru très vite car il ne voyait toujours aucune trace d'elle. Ce n'est que lorsque l'odeur se fit de plus en plus forte que le démon se disait qu'il était sur la bonne voie et quand il termina sa chansonnette, le démon, alors caché dans un buissons dont on ne voyait que des yeux lumineux sauta en monstre devant la demoiselle qui avait terminée par terre. 

"...Je prends mon fusil et j'arrive ! ROAAAAAAAR !"

Le démon se rua sur la fille qu'il fit rouler avant de finalement réussir à la tenir à nouveau contre lui, l'empêchant de s'enfuir à nouveau.

"Tu ne m'échapperas pas cette fois, ma petite !"

Mais alors qu'il la tenait fermement, le démon remarqua qu'elle avait laissé tombé son petit carnet ainsi que son stylo, du coup, le patron les ramassa et les regarda d'un air intéressé.

"Ceci m'a l'air bien pratique, où as-tu eu ce genre de chose ? Ce n'est pas courant."

Après qu'il eu posé sa question, Chester sortit une paire de menottes de sa veste et les lui passa aux poignets pour qu'elle ne tente aucun mouvement brusque. Il la poussa ensuite contre un tronc d'abre en se rapprochant de plus en plus d'elle jusqu'à finir quasiment collé à son thorax, puis il baissa la tête pour la regarder de plus près et lui prit le menton en rapprochant son visage de plus en plus du sien. Un sourire grand comme celui des clowns sur les affiches de cirque sur le visage.

"Tu en as du courage, pour une enfant."

Et alors qu'elle s'attendait sûrement à tout sauf à ça, Chester se mit à la chatouiller de partout, tellement de fois qu'il était sûr qu'elle ferait assez de bruit pour ramener la sorcière jusqu'à eux deux. Il était d'ailleurs tellement occupé à ça qu'il ne remarqua même pas que son portable avait glissé de sa poche pour tomber dans le tronc d'un arbre au sol et qu'il n'arrêtait pas de  sonner depuis qu'il avait sauté sur Elysa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Sam 19 Jan - 23:01

Tout le petit monde d'Agathe venait de ce briser en une seule phrase. Elle n'en revenait pas ! Cette simple phrase venait de lui enlever toute sa force, ce qui la fit tomber la tête la première sur le lit de la gamine. Elysa... Comment elle pouvait lui faire une pareille trahison ? Elle semblait pourtant qu'elle l'aimait, non ? Qu'avait son père de plus qu'elle pour qu'elle veuille le rejoindre ? Ce salaud l'avait laissée chez deux gros porcs et elle voulait le revoir, elle ne comprenait aps ! Par contre, ce qu'elle comprenait, c'était la raison pour laquelle, une fois, elle s'était enfoncée plus loin dans la forêt qu'elle ne lui avait recommandé. Cette vilaine petite chienne n'était donc pas aussi bien dressée qu'elle ne le pensait ? Ce n'était aps grave, une laisse, des menaces, des privations et otut rentrerait dans l'ordre, elle ne lui tiendrait plsu tête et n'essayerait plus jamais de s'enfuir et elle l'aimerait à nouveau ! Donnant un coup de poing sur l'armature en bois, elle ce releva, plsu furax que jamais, étant bien décidée à retrouver la fugueuse.

Du côté d'Elysa, cette dernière courrait toujours pour protéger sa vie. Bien sûr, elle ce perdait dans la forêt, mais ce n'était pas grave, pourvu que personne ne la retrouve, car si c'était le cas, elle ce ferait méchamment punir, elle le sentait otut au fond de son âme. Elle commençait à stresser, car elle entendait la voix de l'inconnu, non loin d'elle et ce dernier semblait penser qu'elle voulait jouer avec lui, en tout cas, de la façon dont il chantonnait. Non, elle ne devait pas ce laisser déstabiliser, ni ce lasiser abattre, il fallait qu'elle continue sa course, c equ'elle fit jusqu'à ce qu'elle tombe par terre, ce qui permit au démon d'avoir le temps nécessaire pour la retrouver. En ce jetant sur elle, la gamine poussa un cri d'effrois, car son arrivée était très impressionnante. Après avoir roulé au sol avec le démon, ce dernier ce releva et la releva en même temps en lui disant qu'il ne la llaisserait plus lui échapper.


"Vous alle me manger ?"

Demanda la demoiselle d'une voix timide, tout en espérant que s'il voulait la manger pour lui avoir fait un tel affront ou la corriger pour la même raison, que la sentence passerait à la vitesse de al lumière. Toutefois, au lieu de la manger, ou de lui faire quoi que c esoit, il prit son carnet qui était tombé par terre, ainsi que son stylo et lui posa une question.


"On peut en trouver dans des boutqieus spécialisées en magie de soutien, c'est au rayon art ménager et il y a différentes varientes, mais le miens, il est différent, car c'est la représentation que je donne à mon pouvoir, car à la base, je n'ai pas besoin de tout cela pour me sortir de situations difficiles, mais c'est tout de même plus propre et ausi plus pratique pour annuler. Si vous voulez, je peux vous mettr eun peu de mon pouvoir sur le carnet et comme ça vous pourrez le garder et en échange, vous me taper pas trop, d'accord ?"

Bon, marchander avec un démon, ce n'était pas la chose la plus évidente à faire, mais en vue de son état critique, si elle pouvait moins ce faire tabasser que dans ses souvenirs, elle était prête à lui donner son carnet sans faire de chichis. Pour le moment, son marché ne fonctionnait pas très bien, parce qu'il venait d elui menotter les mains, ce qui la fit à nouveau paniquer.


"Non ! S'il vous plait, c'est pas ce qu'on avait convenu !"

Supplia la gamine, en sachant très bien que les menottes n'étaient jamais un très bon présage. Le voyant ce rapprocher de plus en plus, elle commença petit à petit à perdre des couleurs et ne sachant pas vraiment ce qu'il allait faire d'elle, elle attendit, en ayant la respiration qui s'intensifiait, tandis qu'elle commençait à transpirer un petit peu, ne ce sentant vraiment pas bien, mais heureusement, il ne lui fit rien, a part des chatouilles qui lui arrachèrent de nombreux rire. Elel était soulagée qu'il ne la batte pas pour ce qu'elle avait fait. Elle ria jusqu'à ce qu'elle vit la sorcière rappliquer et à cet instant précis, les chatouilles du clown ne lui faisaient même plus d'effet, étant trop stressée pour les apprécier.


- Espèce de sale petite peste ! Depuis quand tu veux partir ? Hein ? Après tout ce que j'ai fais pour toi ? Tu n'es qu'une ingrate !

"Je suis désolée, je ne voulais pas vous faire de peine, je ne savais pas comment vous le dire, mais c'est mon papa, je dois savoir s'il est en vie ou non..."

- Ne dit plus un mot ! Dès qu'on rentre, je te ferais une potion d'amnséie et on vera si tu voudras toujours partir après ! Ah ah ah ! Hm je peux savoir pourquoi elle a des menottes ?

Agathe n'était aps contente, ce qui fit baisser les yeux de l'ingénue qui ce sentait très mal à l'aise, car ce qu'elle redoutait le plus éait en train d'arriver, dommage, elel avait presque réussi à partir sans avoir à subir sa colère. Toutefois, cette histoire d'amnésie ne semblait lui fair eni chaud ni froid, car d'un côté, cela l'arangerait de ne plus ce souvenir de tout ce qu'on lui avait fait subir par le passé, mais d'un autre côté, est-ce que cela valait la peine de perdre le peu de souvenirs heureux qu'elle avait réussi à obtenir ? S'adressant à son esclave, puis au démon, la sorcière ce demandait d'où venait les menottes qu'avait Elysa aux poignets et si cela allait l'empêcher de paritr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Hier à 0:01

Chester s'était mit à rire lorsque la petite lui demanda si il allait la manger, elle était vraiment toute innocente pour lui sortir un truc pareil ! Ce qui fait que le démon ne pu pas répondre, bien trop prit par son fou rire qui ne disparu qu'au bout de deux bonnes minutes. 

"Ma parole, tu ne sors pas souvent de chez toi pour croire que je pourrais manger une petite fille comme toi !"

Il avait continué avec ses chatouilles, mais prit la peine de répondre aux diverses questions de la demoiselle. Surtout qu'elle semblait particulièrement ouverte à la discussion et lui avait même dit plus que ce qu'il avait besoin de savoir sur le carnet qu'elle possédait. Elle voulait lui échanger son carnet avec un peu de sa magie en échange de quoi il ne la frapperait pas trop. La frapper ? Quelle idée, il voulait simplement faire un peu souffrir la sorcière pour ce qu'elle avait fait et d'ailleurs, Chester pensait qu'elle avait déjà bien reçu assez de coups au corps et au coeur en l'ayant vu s'effondrer sur le lit de sa protégée. Toutefois, le mauvais caractère de la sorcière ayant prit le dessus sur elle, il se disait qu'elle devait quand même ne l'aimer qu'à moitié, ce qui paraissait très étrange pour lui. Il ne pouvait donc pas en déduire si elle ne tenait vraiment pas à Elysa où si elle jouait les méchantes au point extrème à toujours la houspiller pour justement cacher une affection dont elle aurait peut-être honte ? Ou non ? Chester ne savait pas, mais de toute manière, cela ne le regardait pas alors il se contenta de revenir à ce que disait l'enfant.

"D'accord, tu me donnes ton carnet magique et en échange, je promets de ne pas te frapper."

La aussi sur le fait de frapper, le démon mentait, il avait l'intention de tenir sa promesse mais il n'avait jamais eu l'intention d'en venir au mains avec elle, quel genre de brute le ferait ? Et sur un enfant en plus. Plus tard lorsque la sorcière les trouva enfin, il assista à une scène typique de répression entre la sorcière et sa servante. Sans rien dire, le démon écouta toute la conversation. Il en eu les yeux écarquillés, jamais il n'avait entendu de tels mots sortir pour si peu de chose, la pauvre enfant devait vraiment souffrir avec elle. C'est ce qui fit tilt au patron de cirque, si Elysa agissait autant de façon soumise et timide, meêm envers les étrangers comme lui en leur demandant toujours de ne pas la frapper s'il étaient en colère, c'est que la sorcière devait forcément avoir joué un rôle la dedans. A l'avoir entendu parler, elle la dressait, ce qui fit se demander au démon si elle utilisait vraiment la même méthode que les maîtres utilisent pour dresser leur chien. Chester se frotta le menton, une idée semblait germer dans son crâne aux idées tordues, semblant totalement oublier les bip bip de son télépone qui criait à l'aide en écho dans le bois du tronc d'abre derrière lui. Mais avant d'avoir pu ouvrir la bouche, il se retrouvait déjà avec la sorcière qui lui demandait ce ce signifiait les menottes qu'il lui avait mise et d'où elles venaient exactement.

"Ces menottes n'étaient là que pour la stopper dans sa course et ainsi l'empêcher de fuir, vous devriez me remercier pour avoir retrouvé votre protégée."

Vient alors le temps pour Chester de lui exposer sa requête qui, à son sens, était tout à fait convenable. Il retira les menottes des poignets de la demoiselle mais la tenait toujours par l'un d'eux et l'aida à se relever, en même temps qu'il se releva lui même. Puis il regarda la sorcière et lui demanda.

"Attendez ! Je vous propose un marché. Il est inutile de souligner le fait que depuis le début vous ne désirez qu'une chose, c'est que je m'en aille pour que vous puissiez continuer vos petites affaires tranquillement. Alors, je veux bien m'en aller d'ici et vous laisser tranquille si en échange, vous me laissez vous emprunter votre servante aujourd'hui, le temps d'un après-midi. Je suppose que vous n'y verrez aucun inconvénient, car en plus de m'imaginer hors de votre territoire, vous ne semblez pas vouloir la voir pour le moment, comme si elle vous insupportait. D'ailleurs, c'était sans doute pour cela que vous l'avez cantonnée à rester dans sa chambre tout à l'heure. Qu'en dites-vous ?"

Maintenant, il n'attendait plus que la réponse de cette vieille mégère pour décider de si oui où non, il allait pouvoir partir un peu avec la servante et la ramener sans qu'il n'y ai de casse où où contraire s'il allait devoir encore user de sa force pour punir cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Hier à 1:48

Il ce riait ànouveau de sa personne ! Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait l'impression qu'elle l'amusait beaucoup. Elle secoua la tête lorsqu'il lui adressa à nouveau la parole, pour lui faire comprendre que non, en effet, elle ne sortait pas beaucoup de chez la sorcière.

"Grand-mère ne m'autorise pas à quitter la forêt, j'aimerais bien voyager"... Pardon, ce n'est pas un mot qui devrait sortir de la bouche d'une servante"

Elle savait très bien que son rang ne lui permettai tpas d'avoir des envies, cependant, cet homme semblait avoir le don pour la faire parler, ce qui l'intriguait quand même un peu. Quand il accepta sa proposition, elle soupira de soulagement.

[color=yellow]"Approchez-le un peu je vous prie... Voilà, c'est fait."[color]

Dès qu'il le lui approcha, elle mit une toute petite dose de son pouvoir dessus, ce qui était bien suffisant. Le transfert étant accomplit, elle le lui fit savoir avec un très léger sourire. Toutefois, elle ce demandait ce qui pouvait bien sonner dans la souche d'arbre, car c'était bien la première fois qu'elle entendait un arbre entamer une mélodie. Faisant alors le rapprochement avec ce qu'elle avait vu tomber de la poche du démon, elle n'eut pas vraiment le temps de lui parler de ce détail, car la sorcière venait d'arriver pour lui faire part de son mécontentement. Chester lui expliqua la situation.

- Oui, c'est vrai, mais en même temps, si vous n'étiez pas venu dans sa chambre, on aurait pas eu à lui courir après.

"Je suis désolée de vous avoir causé du tort"

- La ferme ! Je veux plus t'tendre prononcer le moindre mot, c'est bien clair ?

Elysa baissa la tête une énième fois, sursautant un peu, car elle ne s'attendait aps à ce qu'elle lui parle sèchement. Par la suite, Chester lui enleva ses menottes, puis l'aida à ce relever, mais pendant qu'il faisait cela, elle s'approcha de son oreille.

"Votre boite a musique est tombée dans la souche d'arbre"

Va savoir s'il avait tendu ce qu'elle lui avait chuchoté.. Ne sachant pas qu'il s'agisait d'un téléphone portable, vu qu'il avait fait de la musique, elle en avait déduit que c'était un appareil qui faisait de la musique et donc, c'était la raison pour laquelle elle avait nommé ainsi le portable. Une fois debout, il fit une proposition qui fit fair eune moue à Agathe, car elle ne semblait pas du tout disposée à accepter cette proposition. Prenant le temps de réfléchir, elle croisa les bras avant de lui rendre réponse.


- Qui me dit que vous n'allez pas me la ramener ? Si ça ce trouve, je vais plus jamais la revoir et qui c'est qui va tout nettoyer et me tenir compagnie ? Vous n'y avez même pas pensé et comme d'habitude on s'en fou de ce que je peux ressentir, mais vous pouvez être sûr que c'est un non catégorique, car même si elle n'a pas été sage, c'est mon apprentie et je ne suis pas prête de la céder au premier venu qui passe, même si vous dites vouloir me fiche rla paix en échange, mais c'est un prix bien trop faible comparé à ce que je suis sensée vous laisser, car vous n'avez pas encore vu son potentiel qui vaut son pesant d'or !

Elysa ne savait pas trop coment prendre tout ce petit discourt à son sujet. En tout cas, elle le trouvait bien long, ca run simple refus aurait servit, pas besoin de perdre du temps pour si peu. Ce permettant un soupir, elle profita pour faire un signe au démon en direction de la souche, puis elle retira son poignet de sa main, espérant qu'il avait comprit ce qu'elle voulait faire, ce qui semblait être le cas, de toute façon, vu comme son portable était coincé, seul des petites mains agiles pouvaient le débloquer, donc mieux valait la laisser faire. Une fois près de la souche, elle s'agenouilla et commença son opération, ce qui lui prit quelques minutes. Lorsqu'il fût enfin sorti d'affaires, la gamine eu un regard fasciné en voyant tous les boutons, avant de ce rendre compte que l'appareil était un peu abîmé par sa chute.


*Il est un peu cassé, c'est nul*

Pensa la la fillette en étant un peu déçue. Ne disant rien, elle ce releva, puis retourna auprès des deux créatures. En revenant vers eux, elle utilisa ses pouvoirs du temps sur le téléphone, ce qui fait que les cassures et rayures s'en allèrent, car elle avait fait revenir la coque et la vitre de l'écran à leur état d'origine. Ceci étant fait, elle le tendit au démon.

HS : Pardon, j'ai fais faire une action à Chester, dit-moi si jamais ça te dérange, je modifierais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Hier à 2:55

La façon dont elle parlait laissait Chester penser que la situation était quand même grave, si même la personne qui l'avait recueillie ne l'autorisait même pas à sortir voir un peu le monde extérieur, alors ce n'était plus une vie. Le cas de cette demoiselle semblait alarmant, qui sait si sa propriétaire n'allait pas la battre dès qu'il aurait le dos tourné ? Mais au fond, qu'est-ce que ça devrait lui faire ? Il n'avait pas le droit de se mêler des affaires personnelles d'inconnus, alors il ne pouvait strictement rien faire pour ce problème. Et puis, même s'il s'était quand même interessé à son cas, personne ne l'aurait cru, car tout à l'heure il avait agit comme le parfait démon sadique alors qu'il venait juste de se rendre compte que c'était surtout parce qu'il était affreusement en colère. Donc, le démon n'ajouta rien de plus qu'un regard profond envers les yeux de la demoiselle, qui pouvaient sembler juste effrayants mais qui reflétaient en vérité quelque chose qui ressemblait à une légère peine à son égard. Il la laissa s'occuper du carnet avant qu'il ne le reprenne. Ensuite, il assista à la brève discussion entre la sorcière et son apprentie. Ce qui le fit plisser les yeux sans comprendre pourquoi elle lui donnait autant de méchanceté gratuite. Il soupira, se disait qu'elle ressemblait vraiment plus à une de ces affreuses sorcières que à un démon, même si elle l'était à moitié. Il répondit tout de même lorsqu'elle répliqua à ce qu'il avait essayé de justifier.

"Quand on m'énerve, je me venge. Mais à quoi bon remuer le couteau dans la plaie, je ne tiens pas plus à m'expliquer devant vous."

Oui, cela ne servait à rien de s'énerver encore plus pour ça, surtout qu'elle s'était quand même prit le coup en plène tête du démon tout à l'heure. Alors qu'il sentait qu'il allait partir, il pu entendre la jeune fille lui souffler quelque chose à l'oreille, oui, il avait de bonnes oreilles pour l'entendre parler même si elle avait une petite voix timide. Et se rendit compte que son téléphone n'était effectivement plus dans sa poche.

"Ma boîte à musique ? Oh, quel maladroit je fais !"

Encore fallait-il que Chester puisse le récupérer, hors la fente de la souche était bien trop étroite pour que ses mains puissent y accéder. Ce fut donc à sa grande surprise la servante qui alla lui repêcher et qui, miraculeusement, répara les quelques dégâts qu'il avait subit en tombant au fond du trou. Chester ne comprit pas ce qu'il se passait sur le coup, mais il fut étonné du résultat lorsqu'elle lui tendit son téléphone. Le démon le reprit donc en la remerciant, pour lui avoir rendu et l'avoir réparé alors qu'elle n'avait aucune obligation de le faire. Chester se tourna ensuite vers la sorcière pour écouter sa réponse et malheureusement pour lui, elle fit catégoriquement négative. Cela ne le surprenait pas, vu comment elle semblait très possessive et bornée, il s'était bien dit qu'elle refuserait certainement sa requête. Alors il fit son commentaire. 

"Je trouvais juste cela injuste qu'elle ne puisse pas sortir un peu de votre prison au moins une fois, je l'aurais ramenée sans problème car je n'aurais pu eu envie d'avoir encore à devoir parler avec vous. Je vous ai déjà dis que votre apprentie ne m'intéressait en rien, mais bon. Je suis peut-être un menteur, un sale type, tout ce que vous voulez, mais s'il y a bien une chose qui me répugne le plus au monde, c'est que l'on s'en prenne à un enfant sans défense comme ce que vous faite avec votre servante, c'est de la méchanceté gratuite. J'ignore quel prix vous aurait suffit pour que vous me la laissiez juste quelques heures pour qu'elle voit un peu ce qu'est le monde au delà de cette forêt, mais de toute façon, je ne suis pas sûr qu'il existe quelque chose qui aurait pu vous satisfaire."

A l'entendre parler, la sorcière se serait certainement moquée de lui. Qui pourrait croire qu'un démon se soucie autant d'une pauvre âme sans défense qu'il avait pourtant faillis torturer au début ? Pourtant, Chester ne mentait pas cette fois-ci, mais le problème c'est que justement, après avoir menti un bon nombre de fois, il était quasiment impossible de le croire. Comme il avait encore quelques petites courses à faire en ville, il en aurait profité pour emmener la servante avec lui et aussi pour qu'elle lui en explique plus sur sa situation, car il fallait se l'avouer, elle n'avait rien de commune. Mais bon, si tel était la décision de cette mégère, Chester n'allait pas insister plus, se disant qu'au final il n'aurais presque pas dû lui demander une telle chose en sachant qu'elle refuserait à tous les coups. Voyant que cela ne mènerait à rien de continuer à rester planté là sans rien faire, il soupira avant de finalement lui répondre sérieusement avec un sous-air légèrement agacé et fatigué au sens moral. 

"Je ne tiens pas à gaspiller ma salive plus longtemps avec quelqu'un  de votre espèce.  Au revoir, Madame. Mademoiselle, ayez bien le courage de supporter encore cette harpie."

Chester reprit alors sa canne, remit son chapeau bien en place et se retourna avant de se diriger ailleurs, désirant s'écarter un peu de cet endroit qu'il ne pouvait pas supporter en sachant quel monstre y vivait. Il prit la direction d'un sentier qui n'était pas loin de l'habitation où était Elysa et commenca sa marche de retour. Mais au bout de dix minutes, il s'isola dans un coin de la forêt près d'un petit rocher sur lequel il vint s'asseoir et consulta ses messages. 

Vous avez 5 appels manqués, Allistair

Pourquoi le médecin du cirque tenait tant à l'appeler ? C'était ce qu'il ne comprenait pas car d'habitude, il ne le faisait jamais. Le patron de cirque appuya donc sur l'énoncé du message et amena le téléphone jusqu'à son oreille pour écouter. Il voyait déjà un accident dû au métériel qui déconnait, ou encore un qui ne s'était pas suffisemment échauffé comme il n'avait cessé de le répéter pendant plus de dix ans et qui s'était blessé, ça, il y en avait toujours au moins un pour faire l'idiot. Mais bon, pourqu'on l'appelle directement et avec autant d'insistance, il se disait que c'était peut-être plus grave. Décidément, il ne pouvait jamais sortir tranquillement sans qu'il n'y ai quelque chose pour l'en empêcher. Et pendant qu'il patientait, il repensa curieusement à la situation ignoble dans laquelle vivait la servante. Et il en soupira.

"Quand même, qu'est-ce que les gens peuvent êtres détraqués des fois..."

Et c'était lui qui disait ça ? Il y avait  décidément de quoi rire si quelqu'un l'entendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Hier à 14:00

Le démon était au moins content qu'elle lui ait réparé son appareil, ce qui fit sourire Elysa, car au moisn, elel avait satisfait quelqu'un aujourd'hui. Peu de temps après le refus d'Agathe, l'homme s'en ala, ce qui brisa le coeur de la fillette, car il était près à l'emmener hors de la forêt, ce qui lui aurait permit de partir sur les traces de son père disparut après l'avoir laissée chez ces monstres.

"S'il vous pait, ne partez pas, même si vous mente tout le temps, j'ai besoin de vous..."

- La seule chose dont tu as besoin, c'est de me rester fidèle ! Allez viens, j'ai du travail pour toi, il faut tout nettoyer la maison.

La sorcière la tirait par la main, semblant vouloir la ramener à la maison, mais pour une fois, elle ne ce laissait pas faire, elle traînait les pieds et ne voulait pas ce faire embarquer, ce qui surprit la vieilel femem, avant de ce rendre compte que si elle était comme çA, c'était à cause de ce démon qui avait mit sans dessus-dessous le cerveau de la pauvre fille. Elle fini par soupirer et abdiquer.


- Bon très bien, je suis désolée, je vais te faire une tasse de thé et des coockies pour em faire pardonner

"OH super ! Merci grand-mère !"

S'exclama la gamine en ayant l'air toute joyeuse, ce qui fit sourire la femme aux cheveux blancs, car elle croyait avoir gagné la bataille. Ainsi, elel acceptait de revenir au près d'elle et de ne plsu faire de manières, ce qui lui faisait plaisir, mais son enthousiaste s'envola très rapidement lorsque l'expression de la gamine changea.


"Non, je ne veux pas rentrer ! Vous allez m'empoissonner, comme vous l'avez dit au démon !"

Comment ça, non ? Elle n'était pas ensée ce rebeller ! Elle était tellement surprise qu'elel en lâcha la main de son apprentie, qui en profita pour reculer en gardant une distance de sécurité, la fixant avec un regard fixe, tandis que la sorcière, après être sortie de son étonnement, la scruta avec un regard sévère.


- Oh c'est donc cela ? Tu te crois maligne en me tenant tête ? Sache que c'est moi qui commande ! Qui est evenue te chercher et t'a sauvée de ta vie d'esclave ? Ce n'est pas lui !

"Je vous en remercie, mais la taverne ou la fore^t, c'est juste la façon de faire qui change"

- Parce que tu crois sincèrement qu'ailleurs ça va changer ? Elysa, regarde-toi, tu s née pour servir, tu serviras toute ta vie, quoi que tu fasses ou que tu ailles, alors maintenant oublie cette stupide idée et vient, je te l'ordonne !

"Papa m'a souvent répété que j'étais faites pour servir l'humanité, mais pas pour devenir une esclave, masi plutôt pour le sauver de toute l'horreur qui est éparpillée dessus en lui donnant tout l'amour qui lui manque !"

Après ce bref échange mouvementé, Elysa ce remit à courir alors qu'Agathe était figée sur place. Est-ce que cela voulait dire d'une certaine manière qu'elle l'aimait ? Elle ne savait plsu trop quoi penser de cette jeune servante. Cette dernière, fini enfin par rattraper Chester, mais fini une fois de plus par terre à cause d'une pierre qu'elle n'avait pas vue.

"Aie.. C'est décidément pas ma journée... Messire, s'il vous plait, attendez-moi, elle est d'accord pour que je vienne avec vous, j'ai réussi à lui faire changer d'avis"

S'exclama la demoiselle en geignant un peu, commençant vraiment à avoir mal à force de tout le temps ce prendre un obstacle. Elle continuait à parler en ce relevant, faisant ainsi face au démon en lui faisant son premier mensonge de toute son existence pour être sûre qu'il veuille bien lui faire découvrir autre chose que la forêt. Bien sûr, ce n'était pas bien de mentir, mais elle était vraiment obligée de le faire sinon elle ne pourrait jamais obtenir les inforamtions qu'elle désirait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Hier à 15:48

Les quelques appels déffilèrent à son oreille, ce qui le rendit très attentif à cause de la mauvaise qualité du réseau qui faisait grésiller son répondeur. Il s'agissait du médecin qui l'informait d'un cas de fièvre assez sévère qui avait saisit deux des membres du cirque dont ils s'occupait à présent et qui de ce fait, n'avait plus de médicaments adaptés en stock pour la nuit. Il lui demandait donc s'il pouvait en prendre à la pharmacie si j'amais il passait par là. Chose banale pour le patron de cirque qui s'atendait plus à ce que quelqu'un se soit gravement blessé mais à l'entendre parler avec une voix aussi peu rassurée, Chester se dit qu'il devait absolument y passer pour prendre le soin adapté. Soin qui d'ailleurs fit avoir au démon des yeux touts ronds en entendant le nom du médicament, car il était bien trop compliqué pour qu'il arrive à le retenir de mémoire. Alors, on lui envoya l'ordonnance par sms et le chef pu le sauvgarder dans sa carte sim. La technologie était bien pratique, même si quelques fois elle pouvait déconner. Soudain, il entendit une voix au loin qui semblait vouloir le retenir. Une voix jeune, qui se rapprochait progressivement avant de trébucher par terre à quelques mètres de lui. Le démon tourna alors la tête pour voir qui pouvait bien l'appeler et constata avec étonnement qu'il s'agissait de la servante de la vilaine sorcière. Ne bougeant pas de son rocher, il la regarda de haut en bas, remarquant qu'elle s'était faite mal à force de tomber autant de fois aujourd'hui et l'écouta attentivement. Bon, apparemment elle avait réussi à convaincre sa patrone de la laisser venir avec lui, ce qui était un bon point; En revanche, il se demandait vraiment si elle lui disait la vérité, car aux vues de comment elle la traitait, Chester n'était pas sûr que la sorcière l'aurait réellement accepté. Il s'appuya sur sa canne en la regardant dans les yeux, se rapprochant un peu d'elle en même temps et cogita cinq secondes avant de lui tapoter la tête en riant du nez.

"C'est vrai ce mensonge ? Huhu... Tu me plais, toi !"

Evidemment, cela ne prenait pas avec lui. Il passait tellement sa vie à mentir qu'il était capable de remarquer si l'on cherchait à en faire de même avec lui, surtout de la part de personnes qui n'en avait pas du tout l'habitude. Mais cela lui convenait, c'est ce qu'il avait proposé plutôt à sa maîtresse avant qu'elle ne refuse son idée et il trouvait la fille particulièrement courageuse pour supplier un démon de l'emmener avec elle, ne serait-ce que pour sortir quelques heures dehors sans autorisation. Et puis elle avait eu du cran de s'opposer au choix de la sorcière, pourtant Dieu sait qu'elle devait souffrir avec elle. Sans plus attendre, le démon se leva et lui répondit. 

"D'accord, je veux bien t'emmener avec moi aujourd'hui, mais je ne veux pas avoir ta grand-mère sur le dos ensuite !"

Ah ça non, il ne voulait pas la voir et espérait que cette femme n'allait pas ls suivre tous les deux pour tenter de la ramener où de s'en prendre à lui. Il prit donc un chemin menant vers l'extérieur de la forêt, faisant tout de même attention à ce que l'apprentie la suive et en profita pour lui poser quelques questions. 

"Tu t'appelles Elysa, c'est bien ça ? Dis-moi, comment se fait-il que tu te retrouves à travailler pour un être aussi abjecte et égoiste que cette Madame Agathe ? On dirait que tu ne vois pas qu'elle t'utilise uniquement pour son bon profit, tu n'as pas besoin de te soumettre autant à elle ni à qui que ce soit d'autre, tu n'est pas un objet ni sa propriété à proprement parlé je pense. Mais j'aimerais également savoir d'où te viens cette peur irrationnelle d'être battue par le moindre passant que tu pourrais froisser, parce que si c'est encore à cause de cette vieille mégère, c'est de la maltraitance. De la maltraitance d'enfant et c'est illégal. Je ne sais pas dans quelles conditions tu vis actuellement, mais permets moi de te dire que le tableau que je viens de voire aujourd'hui ne m'inspire pas confiance. Même pour un sale type comme moi."

Il semblait tout à fait sérieux dans ce qu'il disait, sans doute était-ce parce qu'il s'agissait d'une enfant et que le patron de cirque ne tenait pas à malmener de personne. Moralement pour lui, mais aussi pour sa réputation, que dirais les gens si on voyait un Monsieur Loyal où un clown s'en prendre à une enfant, plus personne n'aurait envie de venir au cirque. Il continuait de marcher sur le chemin de forêt en constatant que l'on pouvait déjà apperçevoir les lumières de la ville au loin, il était donc sur la bonne route, une bonne chose étant donné qu'il n'avait pas souvent l'habitude de venir se balader en forêt et surtout sans carte pour se repérer. Cela faisait peut-être dix ans qu'il avait élu domicile dans le coin, mais il n'avait jamais vraiment pensé à y faire un tour, ce n'était pas dans ses habitudes de se promener à l'air frais entre les fleurs et les fougères. Se souvenant de son programme, il demanda alors si cela ne dérangeait pas la fille de le suivre pour ses quelques courses, comme ça il pourrait aussi en profiter pour lui montrer un peu à quoi ressemblait la ville ainsi que ses habitants. 

"J'ai quelques courses à faire en ville dont parmis elles deux où trois commandes à passer prendre, j'espère que cela ne t'ennuies pas de m'aider à transporter tout cela. J'ai bien un moyen pour ranger mes achats, cependant je ne peux pas le montrer devant la population locale, c'est un peu... Particulier et je ne voudrais pas éveiller les soupçons. Mais s'il y a quelque chose en chemin qui te tentes, n'hésites pas à m'en faire part. Par contre, ne m'appelle plus Messire, un simple Monsieur suffira. Je n'ai pas envie que l'on me regarde bizarrement alors que je suis déjà affublé de vêtements déjà bien assez voyant. De plus, je n'appartiens guère au cercle fermé de l'aristocratie."

En effet, il même s'il avait revêtit une redingote noire et un chapeau haut de forme qui dissimulaient son corps, le patron était tout de même habillé de façon colorées et voyante en dessous, sauf pour ses chaussures qui restaient des chaussures de ville classiques. Ce qui lui permettait de déambuler dans les rues sans trop avoir de regards sur lui, même si son maquillage et ses cheveux verts attiraient quand même certains curieux. Il prenait ainsi plus l'apparence d'un homme élégants faisant son marché, excentrique, mais élégants. En parlant de gants, les siens s'étdéchirés au bout, le démon claqua des doigts pour en changer et le voilà maintenant avec de sobres gants de cuir noirs, parfaitement adaptées à ses mains. Et il continuait de marcher jusqu'à la lumière de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elysa
Membre

Féminin
Âge : 28
Inscription : 15/12/2018
Messages : 13
Zénis : 5000
Statut : Bon

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Hier à 22:54

Elysa dû soutenir le regard de l'excentrique, ce qu'elle avait du mal à faire, car il était vrai qu'elle lui avait menti et il semblait l'avoir deviné, mais cela ne semblait pas le déranger plus que cela, d'ailleurs, il semblait amusé, lui tapottant même affectueusement sur la tête en lui demandant si c'était vrai ce mensonge.

[color=yellow]"Tout dépend de la façon dont vous voyez la réalité messire..."[/color]

Répondit l'ingénue en lui faisant un sourire, tout en étant contente qu'il l'apprécie, même si c'était plutôt son audace, cela compait quand même. Il dit qu'il était d'accord de l'emmener, mais seuelemtn s'il était persuadé que la sorcière ne serait pas dans leur dos.

"Ne vous en faites pas, je ne pense pas qu'elle ait envie de nous suivre, ej crois qu'elel a eu sa dose d'émotions fortes pour ajourd'hui"

Elle semblait être certaine de ce qu'elle lui disait, car vu comme l'avait regardée Agathe, elle semblait être assez mal en point pour ne pas avoir envie de lui courir après. Il demanda ensuite la confirmation de son prénom, alors elle hocha la tête pour confirmer, puis l'écouta lui dire ce qu'il pensait de la sorcière. Les mot squ'il prononçaient la touchait beaucoup,a u point que quelques larmes silencieuses s'écahppèrent de ses larmes. A première vue, il semblait être quelqu'un de mauvais, mais en faites, dans le font, il avait du respect et un tout petit peu d'empathie pour les enfants, ce qui lui fit avoir un sourire timide.


"Messire, madame Agathe m'a sortie d'un endroit bien plus répugnant que celui où je vis exactement. Mon père avait jugé bon de me confier aux gens de l'auberge, mais en faites, c'étaient des monstres. Ce sont eux qui m'ont fait devenir ce que je suis, madame Agathe n'y peut rien et en parlant un peu avec elle, j'ai pu comprendre que si elle était comme elle l'est, c'est parce qu'elle aussi a vécu des tortures physiques et morales par le passé. Chez les aubergistes, j'étais souvent battue ainsi qu'insultée et rabaissée, mais pas devant les clients, bien évidemment... Les... Les premiers mois chez eux... Je... Je les ais passés attachée dans une cave toute noire, alor svous comprenez bien que même si madame White est un peu bourrue, elle ne me fera jamais autant de mal que l'on m'a fait par le passé... Cependant... Je vous remercie de vous soucier de mon cas"

En entendant son récit, on pouvait comprendre que la vieilel Agathe était un peu comme une sauveuse et que donc, elle n'arrivait pas à en dire du mal. En disant tout ce qu'elle avait sur le coeur, ses larmes semblaient couler de plus en pus vite et avec ses pouvoirs, elle fût obligée de ce créer un mouchoir, tout en finissant de ce calmer par elle-même. Parler de ce qu'elle avait subit semblait être encore bien trop pdur ce pauvre petit coeur. Continuant de marcher avec Chester, elle l'écouta lui parler à nouveau, bien que son regard était interogateur.

"Pourquoi on n'a pas le droit d'utiliser ses pouvoirs devant des humains ? Ils vont avoir peur vous croyez ? En tout cas, je ne vais pas me plaindre de me balader avec vous. Nous allons où vous voulez, je vous suis et puis... C'est gentil, mais... Je ne sais pas trop ce que je pourrais avoir envie de posséder, car on m'a toujours appris à ne rien demander, mais pltôt à faire ce que l'on me demande et à servir les envies des autres... Quoi que... Un jour, en allant faire une course pour mes anciens patrons, j'ai vu une poupée magnifique.. Enfin, c'est la seule fois où j'ai eu une envie, sauf que depuis le temps, ils ne doivent plus fabriquer le modèle que j'avais vu, et puis... Avoir trop traîné, ça m'a valu des coups,, alors depuis, j'ai arrêté de vouloirdes cadeaux, même si, je pense que madame Agathe m'en aurait fait sans problèmes"

Voilà une nouvelle aprtie de son passé dont elle venait de lui faire part. Rien que d'y penser, elle rougissait un petit peu, semblant avoir honte d'avoir un jour désiré quelque chose qui ne lui appartenait pas. En scrutant les lumières de la ville, son regard ce rempli d'étoiles, elle avait l'air heureuse de pouvoir observer autre chose que les arbres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chester
Membre

Féminin
Âge : 19
Inscription : 07/10/2018
Messages : 40
Zénis : 19000
Statut : Neutre

MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   Aujourd'hui à 0:36

Heureusement, elle lui confirma que la sorcière n'allait pas les suivre. Un bon point pour l'excentrique qui ne tenait pas à la révoir de si tôt, mais pour le moment, il était plus concentré sur autre chose. Chester eu l'air choqué lorsque l'apprentie lui révélà quelques morceaux de son passé. C'était donc ça la raison de son comportement si replié et sa crainte d'être maltraitée de nouveau, bon sang, c'était digne du moyen age. Sutout lorsqu'elle lui raconta l'histoire de la cave, il se demandait comment des humains pouvaient êtres aussi cruels que la pire créature démonique. Il écoutait son récit avec attention, cependant gardait toujours son propre avis quand à la sorcière car pour lui, l'avoir secourue n'était pas une excuse assez forte pour la traiter comme un chien. Cependant, celà l'avait quand même sortie d'un mauvais pas, c'était un fait. Lorsqu'elle finit en le remerciant de se soucier de son cas, il remarqua le mouchoir qu'elle s'était créé pour sécher ses quelques larmes à cause de l'émotion qui était sans doute trop forte pour elle. 

"Tu as dû te sentir bien seule. Navré de t'avoir attristé avec mes questions."

Il continuait sa marche en compagnie que la fille en robe de servante, tranquillement, puis lui répondit quand elle lui demanda la raison pour laquelle on ne devait pas utiliser la magie devant les humains. Bien qu'elle l'eut déjà fait sans sans rendre compte, ce qu'il fit que le démon hocha la tête.

"Je pense que cela en effraierait une bonne partie étant donné que la magie peut surprendre énormément. Mais sans doute le saviez vous déjà, au vues de ce que vous avez fait à mon téléphone tout à l'heure."

Ensuite, l'homme au chapeau écouta attentivement ce qu'Elysa lui avoua au sujet de ce qu'elle avait désiré une fois dans sa vie. Une poupée ? Pour le démon, celà semblait curieux mais après tout elle était encore très jeune et il fallait avouer que certaines poupées étaient très bien faites, comme celles en porcelaine et peintes à la main. Le démon se frotta le menton, pensant à ses courses, puis eut une bref sourire d'idée au coin de la bouche. Il commença donc à marcher dans la rue pavée qui s'offrait à eux à la sortie de cette forêt, la ville avait de grands et beaux bâtiments au style assez ancien mais toujours aussi résistants. A vrai dire, elle ressemblait presque à un décor de film de vieille époque, remarqua Chester en se promenant dans les rues pavées qui menaient jusqu'à un énorme bâtiment à plusieurs étages, de style classique et qui ressemblait fort au Printemps de Paris. En passant près des boutiques de vêtements de marque, Chester se dirigea vers la porte d'entrée à barre métallique dorée qui était faite de verre, transparante, ce qui fait que l'on pouvait voir un homme en costume chic et sobres qui s'empressa de leur ouvrir la porte en les accueillant d'une légère courbette. 

"Bienvenue, Monsieur, Mademoiselle."

L'intérieur était tellement lumineux que l'on aurait dit que le soleil avait élu domicile sur la coupole au plafond très haut de la galerie marchande, et qu'il illuminait tout ce qui se trouvait en dessous sans que rien ne vienne tout assombrir. Tout brillait, les portes, les stands et même les rampes d'escalators en face d'eux. Chester prit celui qui montait vers l'étage du dessus en faisant attention à ce que la demoiselle ne soit pas trop impressionnée pour le perdre de vue, tout était tellement grand et nouveau pour elle, se disait-il. En montant, on pouvait avoir une vue sur tout ce qu'il se passait à haque étage. Il y avait du monde, de toutes catégories sociales, aussi bien les hommes d'affaires que les familles de classe moyennes et les nouveaux riches. Chester apperçut alors l'étage qui l'intéressait, celui des confiseries en tout genre, du plus abordable au plus haut de gamme et se dirigea vers la petite boutique intérieure à vitres comme en extérieur d'un maître chocolatier, puis entra au son de la petite cloche qui sonnait au dessus de la porte. 

"Bien le bonjour, cher Monsieur loyal. Oh, mais quelle ravissante enfant vous avez avec vous aujourd'hui ! "

"Bonjour, Charlie. Elle est venue m'accompagner pour voir un peu la ville. Je passe prendre la commande que j'ai effectué il y a deux jours."

"Tout de suite, je vais vous la chercher de ce pas !"

Le chocolatier alla dans l'arrière boutiques pour chercher ce dont il était question et il revint alors avec une boite ouverte, remplie de chocolats de toute sorties, blancs, noirs, au lait, pralinés, à tous les gouts et en forme d'étoiles. Il présenta alors la boite au démon en lui demandant si cela lui convenait, lui tendant également un des chocolat qu'il avait fait en plus pour qu'il puisse gouter et voir s'il aimait.

"Cela vous convient-il ?"

"Ils ont l'air parfaits."

Il y a avait 27 petits chocolats dans la boite, semblant très biens réussis et qui coutaient environ 3O euros également. Mais le démon ne pouvait pas avoir d'avis gustatif sur le sujet, alors il regarda Elysa, puis prit le chocolat test et se baissa pour le lui donner.

"Tiens, goûtes-moi ça et dis moi si c'est bon."

Il allait se fier à son avis, puisque lui était incapable d'avoir le même palai que celui des humains. Il voulait être sûr que la qualité serait au rendez-vous pour le prix qu'il y mettait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une envie de voir d'autres paysages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une envie de voir d'autres paysages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Forêt-
Sauter vers: