AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lizard Coliseum III : Deimos Jr. & Kasumi VS Moxt & Aleyna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kasumi Uzumaki
Membre

Féminin
Âge : 24
Inscription : 07/11/2011
Messages : 133
Zénis : 6500
Statut : Bon
Finisher : Orbe Vermillon

MessageSujet: Lizard Coliseum III : Deimos Jr. & Kasumi VS Moxt & Aleyna   Lun 12 Mar - 0:01

Un nouveau tournois avait commencé, le Lizard Coliseum, un tournois par équipe. Kasumi n'avait jamais participé à ce tournois, n'ayant pas de partenaire, et elle n'avait pas l'occasion de participer cette fois-ci non plus. Elle trouvait que ce n'était pas plus mal, pensant qu'elle n'était pas digne de participer à un nouveau tournois après avoir perdu son titre de championne universelle face à un sale type qui n'avait pas le moindre respect pour le genre humain alors qu'elle avait promis à son publique suite à son combat contre Lilith de ne laissait son titre qu'à une personne qui les respecte. Kasumi s'en voulait pour ça, du coup, alors que le précédent combat venait de terminer et qu'ils allaient entamer le prochain bientôt, Kasumi décide qu'elle se devait de présenter ses excuses auprès de ceux qui l'avaient soutenus depuis tout ce temps où elle a été championne. Sans attendre, elle montre sur le ring et arrache le micro des mains de Giuseppe en disant : "J'ai un truc à dire et je vous conseille de ne pas m'interrompre sinon, je vais vous en coller une encore sans hésitation et vous le mériteriez après ce que vous m'avez fait la dernière fois".

Oui, Kasumi n'avait pas oublier le fait qu'il ait mis Sasuka comme arbitre spéciale qui lui avait interdit d'utiliser sa technique fétiche du multiclonage prétendant que c'était comme si elle faisait appelle à une personne extérieure alors que non. Mais Kasumi savait que c'était juste une excuse bidon pour laisser une chance à son adversaire de la battre plus facilement. Après avoir pris le micro, elle regarde autour d'elle le publique qui était silencieux, se demandant ce qu'elle allait faire. Elle approche de la micros de ses lèvre et se met à parler.


"Bonjour à tous. Je suppose que vous êtes tous étonnés de me voir ici alors que je ne me suis pas inscrite, mais...je tenais à présenter mes excuses auprès de vous...Je n'ai pas été digne de vos attente...je n'ai pas su tenir ma promesse et je le regrette. Sachez que je suis prête à affronter de nouveau Kujo pour reprendre ce titre qu'il ne mérite pas. Quand à ce Giuseppe, qui a fait le nécessaire pour me faire perdre mes moyens en choisissant ma rivale comme arbitre pour se venger du coup de poing que je lui ai donné alors qu'il avait fermé les yeux sur la mort d'une femme innocente et qu'il allait en faire de même avec la mienne, ce n'est qu'un homme vil et corrompu qui ne mérite pas d'être arbitre car ce n'est pas un homme d'honneur".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Deimos Jr.
Membre

Masculin
Âge : 26
Inscription : 22/04/2011
Messages : 83
Zénis : 500
Statut : Bon
Finisher : Boule de la Mort Foudroyante

MessageSujet: Re: Lizard Coliseum III : Deimos Jr. & Kasumi VS Moxt & Aleyna   Jeu 22 Mar - 21:34

Loin de là sur Kaminari, à mille lieux de l'engouement général qui se propageait sur Terre en vue de la nouvelle compétition d'arts martiaux annoncée quelques semaines plus tôt, Deimos Jr. se prépara à retourner sur la planète bleue. Celui-ci n'y avait plus remis les pieds depuis fort longtemps et le tournoi qui s'y produisait semblait être une bonne occasion pour aller y faire un tour. Cependant, le jeune homme à la chevelure hirsute flamboyante ne s'y rendait pas afin de prendre part à la compétition comme ce fut le cas à plusieurs reprises par le passé. Cette fois-ci, le fils de l'ex-tyran y allait afin de mettre en garde une certaine personne du danger qu'elle encourait si elle ne laissait pas tomber l'idée d'affronter son père lors de la troisième édition de l'Extreme Arena. Cette personne paraissant courageuse bien que très imprudente n'était autre que Giuseppe, un homme très riche qui possédait en grande majorité l'entreprise qui produisait les tournois de façon périodique sur Terre. Ce dernier avait abusé de son pouvoir plus d'une fois à l'égard de certains participants, notamment envers le père et la cousine du jeune guerrier de la foudre. La rivalité s'était d'ailleurs amplifiée davantage entre Deimos et Giuseppe lors du dernier tournoi, ce qui a finalement mené à un match pour l'Extreme Arena III lancé par le bourgeois en personne. Le père de Deimos Jr. avait bien évidemment accepté le défi du billionnaire, n'ayant absolument rien à craindre de ce dernier sur un ring. Toutefois, après que son père lui ait expliqué en détails l'escalade de tensions entre lui et son futur adversaire, le garçon aux cheveux rouges ne pu que se donner pour objectif de partir pour la Terre dans l'espoir de dissuader Giuseppe de poursuivre la confrontation physique avec l'ex-tyran. Deimos Jr. ne savait pas s'il parviendrait à convaincre le riche bourgeois mais dans tous les cas, il fallait essayer quitte à ce que cela tombe à l'eau. Le guerrier de la foudre n'avait jamais été un partisan de la violence et bien qu'il savait que le billionnaire pouvait être un homme particulièrement méprisable, le fils de l'ex-tyran n'en oubliait pas avant tout qu'il était un être humain parmi tant d'autres et que ce n'était pas en raison de sa faiblesse par rapport aux membres de sa famille qu'ils devaient le discriminer ou le martyriser. Fin prêt à partir pour la Terre, Deimos Jr. embarqua dans la capsule médicale que son père avait utilisé pour transporter sa famille sur Kaminari et enclencha le pilotage automatique. Le vaisseau spatial prit alors son envol pour la planète bleue et quitta l'atmosphère kaminarienne. Pendant ce temps là sur Terre, le Lizard Coliseum III était sur le point de commencer. Giuseppe fut le premier à ouvrir la compétition en pénétrant à l'intérieur de l'arène, prête à craquer, depuis les vestiaires. D'un pas décidé et même quasi déterminé, il regagna en peu de temps la surface de combat sans prêter attention au public qui le huait ou l'insultait ouvertement. Alors que la foule semblait plutôt mécontente de sa présence, le billionnaire afficha un large sourire sur son visage. Il donna directement l'impression d'avoir la tête des bons jours. Tandis qu'il s'apprêta à prendre la parole après s'être emparé d'un micro, il fut rapidement coupé par l'intervention inopinée de Kasumi Uzumaki, l'ancienne championne universelle qui avait finalement été vaincue par Kujo lors du précédent tournoi. Elle en revanche, ne semblait pas dans son meilleur jour et ne tarda d'ailleurs pas à le faire savoir auprès de l'infâme bourgeois, rejoignant rapidement celui-ci sur le ring avant de lui arracher violemment le micro des mains. Giuseppe n'apprécia pas l'attitude désinvolte de la blondinette, qui venait tout bonnement de l'interrompre au moment où celui-ci s'apprêtait à s'adresser au public. De plus, Kasumi n'hésita pas à intimider le billionnaire en lui promettant de lui offrir une raclée dont il se souviendrait pendant longtemps si jamais il prenait le risque de la couper en plein milieu de son speech. Alors que la demoiselle aux cheveux blonds commença à s'adresser à la foule, le bourgeois la dévisagea quelques secondes en posant ses mains sur sa taille avant d'ordonner à un homme de l'équipe technique de lui fournir un autre micro. Une fois ceci fait, il attendit malgré tout la fin du discours de Kasumi avant de pouvoir réagir à ses propos, dans lesquels elle s'excusa auprès de la foule pour avoir failli à ses promesses, affirma qu'elle était à nouveau prête à en découdre avec Kujo et décriva Giuseppe comme étant un homme totalement méprisable. Le billionnaire ne pu qu'applaudir ironiquement le speech larmoyant qu'avait offert l'ancienne championne universelle, prenant ensuite la parole...

- Ooohhh comme c'est touchant ! Vite un mouchoir, je sens qu'une larme est sur le point de couler le long de ma joue ! Mesdames et messieurs, voici la jeune demoiselle en qui vous avez placé tout vos espoirs et qui a échoué lamentablement, Kasumi Uzumaki ! Fiou...Dieu que c'est bon d'apporter un peu d'humour au sein d'une ambiance glaciale, cela réchauffe les cœurs. Vous ne trouvez pas ? J'ignore pour qui tu te prends exactement de venir m'interrompre et me menacer de la sorte mais si tu es venue ici dans l'unique but de désigner un coupable pour ta défaite, jette un coup d’œil dans le miroir et son identité te sera révélée. Oui jeune fille, la seule responsable, c'est toi. Il est sincèrement regrettable que tu ne sois pas ressortie victorieuse de ton combat face à Kujo. Mais celui-ci t'a battu à la loyale et Sasuka s'est montrée impartiale dans son arbitrage. Ton amie a même fait preuve de tolérance en privilégiant l'avertissement lorsque tu as eu recours au multi-clonage. Les règles du un contre un n'ayant pas été respectées, tu aurais dû être disqualifiée. C'est une chance pour toi d'avoir pu mener le combat jusqu'au bout. Le seul et vrai problème, chère demoiselle, c'est que tu sois une mauvaise perdante et que tu remettes tes erreurs de parcours sur le dos des autres. Nous aurions pu avoir une vraie célébration mettant en vedette le tout nouveau champion universel mais à la place de cela, nous avons une petite fille pleurnicheuse qui essaye de se trouver des excuses pour justifier son incapacité à remporter ses matchs. Kujo n'est pas ici et une deuxième chance pour le titre universel ne te sera pas donnée contre lui, à moins de la mériter. Je suis César, ces gens représentent mon peuple et vous, vous êtes mes gladiateurs. Je fais absolument ce que ** **** de vous car **** m'appartenez *** fois **** cette *****. Mais bon sang que se passe-t-il ?! Hey ! Le régisseur ! Je te conseille de régler ce problème de son si tu ne veux pas avoir ton C4 et te retrouver au chômage !

Alors que Giuseppe se dédouana comme il le pouvait auprès de Kasumi et de la foule, le micro de celui-ci finit par rencontrer quelques défaillances techniques en se coupant par intermittence. Le billionnaire menaça même le régisseur en chef de son équipe technique de renvoi si le soucis ne se réglait pas immédiatement. En réalité, le matériel électronique fonctionnait parfaitement bien et aucun membre de la régie ne cherchait à lui faire une farce. Le responsable de ces quelques dysfonctionnements n'était autre que Deimos Jr., ce dernier ayant rejoint le Lizard Coliseum au moment même où Giuseppe a commencé à répondre à la blondinette. Après l'atterrissage de son vaisseau sur le parking du complexe sportif, le guerrier de la foudre se présenta au guichetier afin d'acheter sa place de spectateur puis se rendit enfin dans l'arène où l'homme qu'il était venu voir était en pleine conversation avec Kasumi, une jeune demoiselle que le garçon aux cheveux rouges connaissait plutôt bien puisqu'ils s'étaient déjà affrontés à deux reprises par le passé, matchs remportés d'ailleurs par la blondinette. Cherchant à se faire discret au maximum, Deimos Jr. prit place dans les gradins et écouta avec attention les propos tenus par Giuseppe. Celui-ci semblait avoir beaucoup de choses à dire, peut-être même un peu trop pour le jeune homme à la chevelure hirsute flamboyante. Le jugeant un peu agaçant, le fils de l'ex-tyran se releva de son siège afin de sortir de l'arène. Il emprunta ensuite le chemin qui le mena directement vers la régie, une mission qui aurait pu s'avérer périlleuse s'il n'y avait pas eu l'absence étrange de sécurité autour du bâtiment réservé au personnel du tournoi. Lorsque le jeune homme arriva en régie, les membres de l'équipe technique se tournèrent vers lui pour le fixer longuement, s'étonnant avec une forte probabilité qu'il ait pu arriver jusqu'à eux sans le moindre pépin. Néanmoins, aucun des hommes présents ne prévint la sécurité, chacun se contentant de rester à son poste et de continuer à travailler. Deimos Jr. quant à lui, s'approcha d'une des consoles et demanda à ce qui devait être le régisseur en chef s'il pouvait se permettre de toucher les boutons tout en lui assurant qu'il en prendrait la responsabilité au cas où celle-ci leur retomberait dessus. L'homme donna son accord au guerrier de la foudre et celui-ci commença alors à ouvrir et fermer inlassablement le micro de Giuseppe pendant qu'il tenait son discours. Constatant que cela parvint à contrarier l'infâme bourgeois, Deimos Jr. finit par s'arrêter et demanda avant de quitter la régie au régisseur en chef de faire jouer sa musique d'entrée. L'homme s'exécuta et lança sans attendre le thème du guerrier de la foudre, celui-ci mettant un peu de temps à apparaître au public. Après de très longues secondes d'attente, le fils de l'ex-tyran finit par faire son apparition à l'entrée des vestiaires, tournant son regard en direction de la foule à qui il souria. La grande majorité des spectateurs semblait ravie de revoir Deimos Jr. et elle n'hésita pas à le faire comprendre par des applaudissements ou même encore des cris de joie. Pendant qu'il longeait la rampe afin de rejoindre le ring, le garçon aux cheveux rouges ne pu s'empêcher de taper dans les mains que le public lui tendait, faisant également par la suite le tour de la surface de combat au pas de course de sorte à n'oublier personne. À la suite de son bain de foule, le guerrier de la foudre monta sur le ring et rejoignit Kasumi et Giuseppe. Le billionnaire roula des yeux tout en soupirant, sa colère faisant place à la lassitude. Néanmoins, la présence du fils de son prochain adversaire l'intrigua et il avait déjà hâte de connaître la raison de sa venue, lui qui ne participait pourtant pas au tournoi par équipe tout comme la blondinette. Deimos Jr. s'empara à son tour d'un micro et commença à prendre la parole sur un ton assez humoristique...

- Je ne sais pas pour vous mais moi je trouve que le son fonctionne très bien. C'est peut-être dû à mon passage en régie. Je provoque souvent des "courts-circuits", sans doute parce que mes rapports avec les machines sont "électriques". Cela fait un bail, Kasumi. Je suis ravi de te revoir. D'ailleurs, je suis heureux de tous vous revoir, chers spectateurs !

- Ton humour est très drôle, petit comique. Mais nous ne sommes pas au théâtre ici alors à moins que ton intervention soit réellement intéressante, je te somme de quitter mon ring sur le champ !

- Vous avez raison, Giuseppe. Il s'agit de votre ring mais je vais devoir vous désobéir et rester ici pour vous parler du combat que vous vous apprêtez à livrer contre mon père.

- Nous y voilà enfin ! Je commençais à me demander si le sujet allait être évoqué. Comment se fait-il que Deimos envoie sa progéniture pour parler de tout ceci avec moi ? Ton père aurait-il peur de venir me faire face de lui-même pour t'envoyer à sa place ? Ou mieux encore, il a réalisé qu'il est allé trop loin dans ses actes et a décidé d'utiliser son fils comme médiateur afin de me convaincre d'oublier sa rébellion contre mon autorité. Ai-je raison ? Si tel est le cas, je ne suis pas aussi rancunier que l'on peut le croire. Je suis même prêt à laisser tomber toutes sanctions à l'encontre de ton père et faire annuler notre match. Il te suffit juste de me présenter ses excuses à sa place si lui est trop gêné pour le faire.

- J'espère que vous plaisantez. Comment pouvez-vous penser un seul instant que je puisse accepter de détruire la fierté de mon père ? Personne ne m'envoie discuter avec vous, je suis venu de mon propre gré afin de vous éviter de faire la plus grosse erreur de votre vie. Mon père n'a qu'une seule idée en tête, c'est de vous tailler en pièces. S'il n'est pas présent aujourd'hui, c'est tout simplement parce que vous n'avez pas la moindre importance pour lui. Vous savez ce que je vois en ce moment ? Un homme qui a peur. C'est pour cette raison que vous essayez de trouver un subterfuge, afin de faire annuler ce match sans risquer de vous décrédibiliser devant le monde entier. Si vous décidez de maintenir le combat contre mon père, il ne vous fera aucun cadeau et ce sera l'humiliation totale pour vous. Il va vous malmener du début jusqu'à la fin de votre affrontement et vos supplices ne pourront rien changer, mon père continuera de vous torturer jusqu'à ce que vous ne puissiez plus marcher et articuler. Il vous éjectera ensuite hors ring sans chercher à savoir si vous avez des côtes cassées ou des os brisés. Oui, mon père a longtemps été décrit comme quelqu'un de monstrueux, c'est ce qui le définissait par le passé. Et même s'il a renié aujourd'hui l'homme qu'il était autrefois, cela ne le dérangera pas de retrouver ses vieux démons pour s'attaquer à ceux qui veulent s'en prendre à lui ou sa famille. La balle est dans votre camp, Giuseppe. Faites un choix mais je vous en conjure, faites le bon pour votre bien-être.

- Assez ! J'en ai suffisamment entendu pour aujourd'hui ! Rien ne me fera changer d'avis parce que je suis confiant et déterminé à battre ce lézard en carton sur pattes que l'on appelle "Champion" ! Il est peut-être aimé de vous tous mais pour moi, il ne représente absolument rien ! Je le méprise tout autant que les sales gosses que vous êtes ! Maintenant, vous êtes priés tous les deux de déguerpir de mon ring afin que le tournoi puisse débuter ! Vous ne faites pas partis de la compétition, par conséquent vous n'avez rien à faire ici ! Sécurité ! Veuillez raccompagner ces jeunes gens à l'extérieur de l'arène ! Ce n'est pas un rassemblement de perdants ici !

Excédé par ce qu'il considérait comme de la provocation de la part du guerrier de la foudre, Giuseppe ne pu retenir son calme bien longtemps et entra dans une colère noire avant d'inviter ses hommes de sécurité à venir escorter Deimos Jr. et Kasumi en dehors du stade. Ils firent très rapidement leur apparition depuis les vestiaires en grand nombre, ceux-ci se comptant facilement par dizaine de sorte à canaliser toutes révoltes de la part des deux jeunes compétiteurs. Après avoir regagné la surface de combat, une partie de la sécurité invita calmement la blondinette à la quitter pendant que l'autre moitié se chargea du garçon à la chevelure rouge, qui sortit de sa poche le fameux ticket qui lui permettait d'assister au tournoi en tant que spectateur. Il montra de ce fait celui-ci à tous avant que le billionnaire ne vienne lui arracher des mains, déchiquetant furieusement le bout de papier en petits morceaux avant de le jeter au sol pour en faire de même ensuite avec son micro. Ce fut en grandes pompes et particulièrement mécontent que le riche bourgeois retourna aux vestiaires. Mais arrivé à mi-chemin de la rampe d'entrée, il s'arrêta net lorsqu'il vit le tout premier participant officiel de la compétition s'avancer vers lui...

_________________


Thème Deimos Jr. - What Makes You Beautiful