AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À la recherche d'un secret perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 30
Inscription : 08/12/2010
Messages : 205
Zénis : 8500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: À la recherche d'un secret perdu   Ven 2 Mar - 21:11

Dans ces ruines dévastés, on y trouve aucun signe de vie depuis de nombreuses années. Pourtant ces lieux cachais bien des secrets sur les origines  de la civilisation terrienne. Chaque mur avait son histoire gravé dans les centres et les débris qui l’entourait. Si des archéologues prenaient la peine de fouiller méticuleusement les lieux, ils y découvriraient sûrement des trésors inestimables digne d’être exposé dans un musée portant sur l'histoire de l'urbanisme .
C’est pourtant à cet endroit que Péter avait eut l'illumination d'aller afin d'y investiguer sur des indices qui le conduirait de près ou de loin au fragments d'Eden , un ensemble d'artefact et de reliques qui aurais un lien important avec les origines des enfants de la renaissance. Il se disait que dans ces lieux désolé pouvait se trouver quelque chose d’oublié par la civilisation. Mis à part les scientifiques étudiants l'histoire, peu de personnes s'intéressait à ces lieux assez pour les fouiller. Les décombres étant sans nul doute que de la ferraille rouillé pour le commun des mortels, il est clair que presque personne ne venait ici. C'était l'endroit idéal pour y trouver les vestiges des recherches d'Abstergo. Les chance que leurs laboratoire secrets soient cachés ici étaient grandes.

Pendant qu'il marchait sur les lieux, Peter observait autour de lui espérant trouver un indice.

*C'est une aiguille dans une botte de foin…je ne peut pas chercher à l'aveuglette… je vais utiliser la vision d'aigle ça m'aidera sûrement à trouver quelque chose.*

L’ex-héro de l'univers s'arrêta et ferma les yeux un moment. Quand il les rouvrir, ils étaient devenus complètement noir comme si les pupilles avaient envahit ses iris et ses globes oculaires. Il voyait désormais les ruines en bleu et le reste de l'environnement en noir. Si une personne se trouvait dans son champ de vision il serais capable de voir son aura. La vision d'aigle, en plus de voir les auras des êtres vivants lui permettait de détecter avec ses yeux des images cachés et des sources d’énergies invisibles à l'œil nu.
Ainsi, il balaya doucement les lieux du regard et fini par apercevoir un point blanc brillant parmi les ruines qu'il voyait en bleu . Ses yeux redevinrent ainsi normal ainsi que sa vision
Il venait de trouver ce pourquoi il était venu ici.

« Bingo….je savais bien qu'il était là! »

Il se dirigea vers l'endroit qu'il avait repéré enjambant les obstacles, sautant sur les murs et les toits et ruines et écartant du chemin des poutres et des morceaux de métal qui l’empêchait de passer. Quand enfin il dit être un son objectif  , il retiré d'un revers de main la poussière accumulé sur l'objet tant recherché. Un symbole gravé au sol ressemblant à un triangle isocèle dont les coins étaient séparés… le symbole d’Abstergo . Au centre se trouvait une fente assez grande pour y entrer sa lame secrète. Il la fit donc jaillir d'un petit coup de poignet et s'apprêtait à l'insérer quand il s'arrêta brusquement, interrompu  par son sixième sens lui indiquant un être vivant dans les parages. Il se retourne regardant autour de lui pour tenter de détecter des yeux la présence qu'il avait senti

« Qui est là ?Montrez vous! »

Dit-il la lame toujours sorti, restant sur ses gardes au cas où ces serais une personne ma intentionné qui l’espionnait. Lorsqu'il vit son espion improvisé  se révéler au grand jour. Ses yeux s’ecquarquillèrent. Il ne j’attendais guère la voir ici et maintenant….

« Ondine….»

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ondine
Modératrice

Féminin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2011
Messages : 702
Zénis : 8000
Statut : Bon
Finisher : Eau du Dauphin

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Sam 3 Mar - 0:51

De son côté, Ondine marchait tranquille sur un chemin avec un livre dans la main. Elle aimait bien se balader un peu de temps et prendre l'air, ainsi que lire dans des lieux assez inattendus. La rue, le haut d'un arbre, le bord d'une plage. Ondine n'était pas difficile pour trouver un endroit tranquille pour lire...du moment qu'elle reste tranquille. Trouvant au bout d'un moment des vieilles ruines, elle décide de s'y installer, pensant qu'elle ne serait pas dérangée à cet endroit. Elle s'assit sur un morceau de décombres qui formait une sort de rocher ovale, légèrement aplati, l'endroit parfait pour elle, pour s'y installer assez confortablement et lire comme elle aime faire. Du coup, elle le fait. Elle s'assit en tailleur, prend son livre et se met à la lire tranquillement. Mais cette tranquillité est de courte durée car son attention est détournée par une voix qu'elle n'avait pas entendu depuis un moment. Surprise, la fille aux cheveux bleus écarquille les yeux et relève la tête, ayant du mal à croire ce qu'elle avait entendu et se demandant si elle n'avait pas rêvée car la voix qu'elle venait d'entendre, elle ne l'avait pas entendu depuis longtemps. D'un coup, elle referme son livre, l'entoure d'une énergie bleue et le fait disparaître simplement. Elle se relève alors, regarde autour d'elle, ferme ses grands yeux bleus et se concentre pour sentir une énergie. Elle rouvre d'un coup les yeux en sentant cette énergie.

"Mais...c'est pas possible..."


Elle suit l'énergie et quand elle arrive à repérer l'endroit où elle était, elle se cache derrière un mûr et observe. La jeune fille voyait la personne de dos, mais elle était certaine de reconnaître cette silhouette. Soudain, l'homme se retourne et là, Ondine vu son visage. Elle est certaine alors de qui était là, sous ses yeux. Il s'agissait de Peter, son ancien maître. Elle se demandait ce qu'il pouvait faire dans un endroit pareil, en tout cas, il n'était pas là par hasard, il ne faisait jamais rien par hasard. Il finit par demander qui était là et demande à ce qu'on se montre. Devinant qu'il avait senti sa présence, elle dit :
"Pas la peine de crier, je suis pas sourde".

Elle sort de sa cachette pour faire face à Peter. Depuis la dernière fois qu'il l'avait vu, parce qu'elle est partie de chez lui pour aller vivre avec Merlin, lui en voulant assez qu'il l'ait poussé à cacher des choses à sa meilleure amie. Ses cheveux bleus étaient toujours aussi longs qu'avant, mais les cheveux du dessus étaient attachés en arrière avec un boule bleue et les mèches forment une sorte de boucle. Elle portait une combinaison composée d'une petite chemise sans manche bleue au col blanc en forme d'étoile avec un nœud vert clair, de manches détachées blanches, d'une minijupe avec un jupon noir transparent et de bottes bleus montant jusqu'à mi-cuisse.




Elle met ses mains à la taille et dit :
"Je suis déçue. Après tout le temps où j'ai vécu chez toi, t'es sensé reconnaître mon aura il me semble. Moi j'ai senti et reconnue la tienne à plusieurs mètres".

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.rpgdragonballevolution.wikia.com/wiki/Ondine
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 26
Inscription : 13/09/2010
Messages : 525
Zénis : 9000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Lun 5 Mar - 14:33

Comme il avait maintenant l'habitude de le faire périodiquement depuis qu'il s'était exilé avec les siens sur Kaminari, Deimos revenait faire de temps à autres quelques escales sur Terre afin de s'assurer que sa nièce ne courait aucun danger. Elle avait été la seule à ne pas vouloir changer son train de vie malgré le danger que faisait courir ce saïyen à la puissance colossale à sa famille. L'ex-tyran n'avait pas été très rassuré du choix d'Aleyna mais il gardait tout de même en tête que celle-ci avait pu retrouver récemment sa mère après tant d'années de séparation et que par conséquent, Solara garderait désormais un œil permanent sur sa fille. Malgré la distance qui éloignait Kaminari de la Terre, le guerrier cosmique avait tenu à effectuer ce trajet en survolant le vide spatial. Il n'avait vraiment jamais eu d'expérience pour piloter à lui tout seul un astronef mais Deimos se disait qu'un jour, il pourrait suggérer à son vieil ami Nergal de lui apprendre à se débrouiller tout seul aux commandes d'un vaisseau, lui qui était un as du volant travaillant désormais pour la Résistance. À son arrivée sur la planète bleue, l'ex-tyran se mit aussitôt en route afin d'aller prendre des nouvelles de sa nièce jusqu'à ce qu'il sentit une puissance qui lui semblait bien familière émaner à seulement quelques kilomètres de sa position actuelle. Survolant à pleine vitesse de nombreuses villes, Deimos s'arrêta brusquement à la détection de cette force avant de tourner son regard dans la direction vers laquelle elle se situait. Il n'en était pas encore tout à fait sûr mais le guerrier cosmique savait plus au moins de qui il pouvait bien s'agir. La puissance qu'il pouvait ressentir se rapprochait grandement de celle de Peter. La dernière fois qu'il avait pu évaluer la force de son ancien rival, c'était au Tenkaichi Budokai III, lorsque ce dernier s'est battu admirablement bien face à Mai contre laquelle il a perdu de justesse. Ce jour-là, Deimos aurait aimé voir Peter gagner son match. Peut-être aurait-il pu ensuite l'atteindre afin de mener un nouveau combat ensemble l'un contre l'autre. Malheureusement, ce scénario ne s'était jamais produit et ce fut Mai qui, à la place du héros, eut l'opportunité d'affronter l'ex-tyran. Un mince sourire finit par s'afficher sur le visage du guerrier cosmique, se parlant à lui-même à haute voix...

- Je jurerai qu'il s'agit bien de ta force de base, Peter. Tu ne pouvais pas mieux tomber, il faut que nous ayons une petite discussion toi et moi. J'ai certaines choses à te révéler.

Sans perdre un seul instant, Deimos décida de remettre à plus tard sa visite auprès de sa nièce afin de pouvoir intercepter ce qui semblait être Peter. Il avait effectivement de nombreuses informations à lui faire part, à défaut de ne pas avoir pu le faire lors du Tenkaichi Budokai III où ils participaient tous les deux mais où ils ne s'étaient jamais croisés. Mais après tout, peut-être que ce détour n'allait servir à rien pour le guerrier cosmique. Il se disait que ce n'était pas du tout improbable que le justicier galactique soit au courant de certaines choses, comme le fait que Yuna était réapparue dans le monde des mortels ou que sa propre fille était toujours vivante, qu'elle avait pu échapper à l'assassinat orchestré par Anesthesia en personne, elle qui avait survécu à l'explosion d'M2 Corporation. La femme de Peter était devenue peu après sa mort un ange qui avait eu de nouvelles fonctions dans l'Autre Monde et qui craignait également l'ascension de ce fameux Colossus, que Deimos n'avait jamais rencontré et dont il ignorait encore tout. Mais de ce que son ancienne rivale lui avait expliqué, il représentait un danger qu'il ne fallait en aucun cas négliger. Au fur et à mesure qu'il se rapprochait de la force qu'il avait détecté, l'ex-tyran en ressentit une deuxième beaucoup plus faible qui l'accompagnait. La deuxième puissance qui émanait semblait lui être totalement méconnue. Lorsqu'il arriva sur les lieux, il se rassura de voir que son instinct ne l'avait pas trompé et qu'il s'agissait bel et bien de Peter, très légèrement méconnaissable au niveau de son physique. Deimos reconnu également à ses côtés Ondine, qu'il savait être la meilleure amie d'Aleyna mais aussi l'élève que Peter avait sous son aile. Ce n'était donc pas étonnant pour le guerrier cosmique de les voir ensemble. Mais que pouvaient-ils bien faire là au milieu d'un champ de ruines ? Peter devait probablement apprendre de nouvelles choses à la demoiselle aux cheveux bleus, ce qui expliquerait pourquoi il y avait autant de dégâts parmi les lieux. Dans tous les cas, cela n'avait pas d'importance pour Deimos, celui-ci se tenant à une dizaine de mètres du sol tout en fixant d'un air sérieux Peter et son élève pendant quelques secondes avant de prendre finalement la parole...

- Je me doutais bien que cela ne pouvait qu'être toi, Peter. Même un chien serait capable de te renifler à des kilomètres à la ronde. C'est ce qui arrive quand on est victime de sa popularité. Je constate que tu as pu développer un peu ta force de base par rapport à la dernière fois. Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas eu l'occasion de nous voir. J'ai même entendu certains échos comme quoi tu avais disparu de la circulation pendant un moment. Comment vas-tu ? Et comment va ta jeune élève ? Tu es ici pour l'entraîner ?

Suite à son discours, l'ex-tyran descendit afin de revenir sur la terre ferme, marchant à son aise jusqu'à Peter et Ondine afin de les rejoindre. Il devait reconnaître que la jeune fille aux cheveux bleus tombait bien elle aussi car il allait pouvoir lui demander directement des nouvelles de sa nièce et ainsi gagner du temps. Quant aux révélations qu'il devait faire au héros, Deimos jugea bon d'attendre un petit moment avant de lui soumettre tout ce qu'il savait...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 30
Inscription : 08/12/2010
Messages : 205
Zénis : 8500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Mar 6 Mar - 22:17

Peter eut un légers ricanement suite à la critique d'Ondine. Bien qu'il étais surpris de la voir ici,il était content de la revoir. Il la considérais presque comme sa fille bien que lui-même n'avais pas toujours été un très bon maître de combat pour elle selon lui. Ils avaient quand même partager quelques bons moments ensemble et il était fier de voir qu'elle l'avait surpassé sur ce coup. Un combat contre elle lui aurais permis de voir jusqu'où elle avait progressée mais hélas il n'avait pas le temps pour ça.

« Tu m'a bien eut sur ce coup là Ondine…jai baissé ma garde un moment et je ne tai pas senti. Je suis content de te revoir et…je tiens à m’excuser de t’avoir surprotégé pendant ton entraînement. Toi et moi nous… »

Il fut interrompu par une voix qui s’exclama depuis les airs. Ce qui le fit retourner vivement vers celle-ci. Et là…dans les airs….à une dizaine de mètres au dessus de lui…son ancien rival ainsi que celui de sa défunte femme Yuna se tenait les bras croisés. Ventant les mérites de ses exploits passés et de sa puissance qui avait augmenté, il demanda ce que l'ex-héro de l'univers faisait ici. Apparemment, il n'étais pas au courant qu' Ondine n'étais plus sous son aile…qu'elle étais maintenant indépendante et que maintenant elle étais parmi ceux et celles qui avaient repris le flambeau pour protéger la terre.

« Ca fait un bail en effet Deimos. Mais non..je ne suis pas ici pour entraîner Ondine…en fait…elle aussi m'a pris par surprise. Avant ma disparition, nous avons mit fin à son entrainement. Elle a repris le flambeau pour protéger la terre. Si je suis ici cest parce que j'y ai découvert des indices qui conduisent aux origines des enfants de la renaissance… »

Il se retourna vers l'étrange symbole qu'il avait repéré plus tôt été inséra sa lame secrète.

« …et je touche au but… »

Il fit tourner son poignet comme une clé et retira sa lame. Un bruit mécanique venant du sol entre les trois personnes se fit entendre et le sol s'ouvrit en forme de cercle. Un ascenceur monta jusque à pleine surface ouvrant ses portes vitrées. Peter s'avança jusqu'à l'entrée et l’observa par tout les angles possibles.

« L'entrée du laboratoire secret d'Abstergo….ces gens faisaient des recherches pour trouver les fragments d'Eden… ce sont ces artefacts qui ont un lien avec les origines des enfants de la renaissance. Je suis content que vous soyez là Deimos et Ondine…je vais avoir besoin de votre aide pour cette aventure. Si nous y trouvons les indices que je crois. Nous allons enfin savoir d'où vient le pouvoir si mystérieux et si ancien qui est celui qui les habitent. »

Il se retourna vers eux d'un sourire déterminé et leur demanda purement et simplement….

« Acceptez vous de m’aider? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ondine
Modératrice

Féminin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2011
Messages : 702
Zénis : 8000
Statut : Bon
Finisher : Eau du Dauphin

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Mer 7 Mar - 1:46

Après que Ondine ait fait remarquer à Peter qu'il devrait normalement reconnaître son aura vu le temps qu'elle a passé chez lui car elle, elle avait reconnu la sienne de loin, il se met à ricaner. Pensant qu'il se moquait d'elle car elle ne voyait pas ce qu'elle avait dit pour qu'il fasse ça, Ondine serre les poing, les mets à sa taille et se penche légèrement en avant tout en fronçant les sourcils, l'air agacée, avant de dire : "Je peux savoir ce qui te fait rire?! Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle!"

On pouvait constater que Ondine, bien qu'un peu plus mature, avait gardé son caractère impulsif et pouvait s'agacer assez facilement, et bien sûr, elle n'était pas du genre introverti toujours. Quand elle avait quelque chose à dire, elle n'hésitait pas à le dire. Peter lui dit qu'il l'avait bien eu et qu'il avait baissé sa garde, du coup, il ne l'avait pas senti. La fille aux cheveux bleus se calme, se redresse et croise ses bras en disant :
"Il n'y a pas de quoi être fier. Toi qui t'étais montré super parano à l'époque, jusqu'à m'empêcher de me confier à ma meilleure amie sur ses origines".

La jeune fille n'avait pas pu s'empêcher de lui faire remarquer ça. Il était très insistant sur le fait qu'il dise à personne qui elle était et Ondine en a assez souffert car elle, elle voulait au minimum se confier à Aleyna. C'était un énorme secret, tellement, qu'elle le trouvait un peu lourd à le garder seule sans en parler à une personne proche de son âge. Peter n'a pas su la comprendre, elle a faillit perdre sa meilleure ami à cause de sa paranoïa et elle lui en voulait pour ça. Peter finit par lui dire qu'il était content de la revoir. Ondine ne savait pas vraiment quoi dire, elle n'était pas mécontente de le revoir car il a été une personne importante à un moment dans sa vie, mais sa rancune était tenace, donc elle n'arrivait pas à lui pardonner. D'ailleurs, il s'excuse de l'avoir surprotégé par le passé, ce qui étonne la fille aux cheveux bleus qui écarquille les yeux car c'est la première fois qu'elle le voit s'excuser, ne l'ayant jamais vu reconnaître ses erreurs ou se remettre en question, étant trop buté et accroché à ses idées fixes. Il ne finit pas où il était lancé car un nouvel arrivant l'interrompe en s'adressant à lui. Cette personne était Deimos, l'oncle de Aleyna. Ondine le reconnaît malgré sa nouvelle apparence qui n'étais pas celle d'un humain car elle l'avait rencontré à l'hôpital après avoir perdu contre Sarashi et Maïa lors du premier tournois en équipe où elle a participé avec Aleyna et du coup, elle a reconnu son aura à lui également. Ondine affiche un joli sourire sur son visage en le voyant.


"Tiens, ça fait un moment que je ne t'ai pas vu. Bonjour, Deimos!"


Peter répond à Deimos et quand il dit que Ondine a repris le flambeau pour protéger la Terre, la jeune fille décide de corriger ses propos qui ne sont pas du tout véridique.


"Heu...j'ai rien repris du tout moi. C'est Jade qui a pris la tête de ton groupe et l'a renommé La Résistance. Moi, j'ai déménagé chez Merlin qui continue de m'apprendre de nouvelle choses. Je ne protège pas du tout la Terre".


Elle regarde Deimos et dit :
"Pour répondre à ta question, je vais très bien. J'ai appris plein de nouvelles techniques depuis mon dernier affrontement face à ton élève et j'espère bien avoir ma revanche face à elle".

Au début, disant qu'elle allait bien, Ondine avait affiché un air souriant et enjôleur, mais quand elle parle d'affronter Maïa, le regard de la jeune fille change pour devenir déterminé car elle n'avait pas oublié la manière dont elle l'avait battu et du fait qu'elle se soit servie d'elle comme bouclier et elle tenait vraiment à avoir sa revanche sur elle. Mais elle n'avait rien contre Deimos personnellement, au contraire, il avait apprécié qu'il passe la voir à l'hôpital, trouvant que c'était gentil de sa part. Peter finit par expliquer la raison de sa venue en ces lieux et quand il parle d'enfants de la Renaissance, cela intrigue Ondine qui affiche un air troublé, se rappelant que Peter a dit qu'elle en était elle-même une.


"Aux origines des enfants de la renaissance?..."


Avec la lame qu'il avait, il fait montre une étrange boîte en pierre que Ondine ne savait pas ce que c'était. Peter leur explique qu'il s'agit de l'entrée d'un laboratoire. Ondine affiche un air un peu ébêté et dit :
"Heu...l'entrée du laboratoire de Amster...quoi? C'est quoi ce nom nul? Et puis? En quoi c'est une entrée? Les portes mènent à un impasse. Y a même pas d'escaliers".

Il dit ensuite que les personnes de ce laboratoire faisaient des recherches sur les fragments d'Eden qui seraient à l'origine des enfants de la renaissance. Ondine affiche alors un air songeur car le mot Eden lui disait quelque chose.


"Eden...Eden...Pourquoi ce mot me parle?..."


Se souvenant, elle claque des doigts et dit :
"Mais bien sûr! Le Jardin d'Eden! J'ai lu une histoire là-dessus! C'est là où le premier homme et la première femme, Adam et Eve, ont été créés, avant d'être bannis sur Terre, pour avoir désobéit à Dieu en mangeant une pomme".

Elle hausse un sourcil et dit :
"Mais...un jardin ça peut pas se casser en morceau..."

Peter leur demande, à elle et Deimos, de l'aider dans sa recherche d'indices pour savoir d'où vienne. Ondine le regarde, puis ferme les yeux en détournant la tête et dit :
"Je veux bien, mais à une seule condition. Que tu m'empêche pas de raconter tout à Aleyna".

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.rpgdragonballevolution.wikia.com/wiki/Ondine
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 26
Inscription : 13/09/2010
Messages : 525
Zénis : 9000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Jeu 8 Mar - 17:31

À première vue, Peter et son élève n'avaient pas prêté attention à la force que pouvait dégager l'ex-tyran à seulement quelques kilomètres de leur position. Bien au contraire, à son arrivée sur les lieux, le justicier et la demoiselle aux cheveux bleus étaient en pleine conversation et ne se rendirent compte que quelques secondes plus tard de la présence de Deimos. Celui-ci n'était pourtant pas arrivé dans la plus grande des discrétions mais après tout, il se pouvait très bien aussi qu'ils avaient détecté sa puissance mais que cela n'avait alerté en aucun cas le maître et son élève, de par le fait que la force déployée par le guerrier cosmique n'était plus méconnue. À l'écoute de la voix de son ancien ennemi, Peter se retourna vers lui afin de lui confirmer que cela faisait effectivement très longtemps qu'ils ne s'étaient plus vus mais également pour corriger les propos tenus par Deimos, ce dernier croyant que le héros s'occupait toujours de l'apprentissage d'Ondine. Ce n'était visiblement plus le cas puisque l'entraînement de la demoiselle semblait définitivement achevé et à en croire ce que lui expliquait Peter, la jeune fille était désormais celle qui se chargeait de protéger la Terre. Cependant, après avoir salué brièvement l'ex-tyran, Ondine reprit aussitôt son maître en lui faisant comprendre que ce n'était pas parce que son entraînement avec lui était terminé que son apprentissage l'était complètement. D'après ce que cette dernière racontait, elle se perfectionnait toujours pour son futur rôle auprès d'un dénommé Merlin, que Deimos ne connaissait pas et dont il n'avait d'ailleurs jamais entendu parler. En revanche, le guerrier cosmique était bel et bien au courant qu'une tierce personne assurait le commandement de ce qui se faisait appeler désormais la Résistance, mais Peter n'en fit étrangement pas mention dans ses explications. Tandis que la demoiselle aux cheveux bleus reprit le justicier en toute modestie, celui-ci donna l'impression à Deimos de trop placer sa confiance en cette demoiselle, non pas que cela était une mauvaise chose mais il savait qu'elle seule n'arriverait pas à rendre le monde meilleur et que ce fut d'ailleurs pour cette raison qu'il existait d'autres Enfants de la Renaissance tout comme elle. Les choses étant réglées, Ondine s'adressa ensuite à l'ex-tyran afin de lui révéler avoir de nouvelles techniques à son arsenal et qu'elle espérait bien s'en servir dans un futur proche contre Maïa, qui l'avait mise dans un très mauvais état lors du dernier combat qu'elle avait mené face à elle. Deimos ferma alors les yeux en souriant avant de les réouvrir quelques secondes plus tard, prenant ainsi la parole...

- Tu es une jeune demoiselle dévouée et prête à te battre à n'importe quel prix, c'est tout à fait louable de ta part. Mais tu ne devrais pas tant te préoccuper de Maïa, tu auras des choses plus urgentes à traiter que de prendre ta revanche sur une personne qui ne représente aucune menace pour l'humanité une fois que les Enfants de la Renaissance seront tous réunis. D'ailleurs Peter, combien d'entre eux restent-ils encore à retrouver ? De mémoire, je ne connais qu'Aleyna et Ondine.

Deimos s'adressa directement à Peter, lui seul étant le mieux renseigné à ce sujet là. D'ailleurs, le guerrier cosmique ne savait toujours pas ce qu'ils faisaient là tous les deux s'il ne s'agissait pas d'entraînement. Fort heureusement, l'ex-leader de l'Alliance en vint à ce sujet là en leur expliquant que la raison de sa présence ici concernait justement les Enfants de la Renaissance, ou plus précisément leurs origines. Peter serait donc sur la trace d'un lointain passé qui pourrait bien apporter des réponses sur la création de la fameuse légende des Enfants de la Renaissance et leurs impressionnants pouvoirs. Il avait d'ailleurs apparemment en sa possession des indices qui lui permettrait de découvrir de nombreuses choses à leur sujet et ainsi lever le voile sur le mystère qui les entourait toujours. Pendant que Peter leur expliquait tout ceci, Deimos ne pu s'empêcher de jeter un coup d’œil tout autour de lui. Le sol était jonché de ruines et en y prêtant un peu plus attention, le guerrier cosmique pu remarquer que des symboles apparaissaient sur plusieurs cailloux, tous étant en très piteux état, ce qui rendait les diverses transcriptions sur ces derniers difficilement déchiffrables. Cela ne faisait plus aucun doute pour l'ex-tyran, ils étaient très certainement au cœur des vestiges d'une civilisation ancienne et disparue probablement depuis des siècles. Après tout, cela ne pouvait que tomber comme une évidence, sinon que viendrait faire Peter au beau milieu de nul part ? Après avoir découvert quelque chose de son côté, le justicier expliqua à Deimos et Ondine qu'il était sur le point d'atteindre son objectif. Il utilisa une lame qu'il avait en sa possession et inséra celle-ci dans l'ouverture d'un symbole qu'il avait repéré quelques secondes auparavant. Aussitôt, un étrange mécanisme s'enclencha et ouvrit le sol tout autour d'eux, après quoi le morceau de roche sur lequel ils se situaient se détacha de la croûte terrestre de façon circulaire pour s'engouffrer dans les entrailles de celle-ci. Ils atteignirent en très peu de temps les sous-sols de la cité, au niveau de laquelle la stèle de pierre s'arrêta face à deux grandes portes. Bien que l'ex-tyran et la demoiselle aux cheveux bleus ne savaient pas où ils avaient été emmenés, Peter lui semblait bien connaître son sujet vu qu'il mentionna qu'ils venaient de découvrir l'entrée d'un laboratoire, selon lui celui d'Abstergo. Il devait probablement s'agir du nom de la cité en ruines. Alors que la jeune élève de Peter se questionnait interminablement sur tout ce que ce dernier pouvait raconter à la seconde, Deimos le faisait aussi mais intérieurement, de façon plus discrète. Il ne savait absolument rien sur Abstergo et tout ce qu'il recelait, mais toujours d'après le justicier, les personnes qui s'employaient à travailler dans ce laboratoire effectuaient de nombreuses études afin de mettre la main sur ce qu'ils appelaient les Fragments d'Eden. D'après Peter, il semblerait que ces derniers aient un rapport avec les origines des Enfants de la Renaissance. Suite à ses nombreuses explications, Deimos décida de reprendre son ancien ennemi...

- Donc si je récapitule bien, tu espères trouver derrière cette porte les Fragments d'Eden ou au pire  un travail de recherches non-achevé qui pourrait te mettre sur la piste de ces précieux artefacts, c'est cela ? Dans tous les cas, si nous ne trouvons aucune information à ce sujet là, on devrait au minimum en apprendre plus sur l'histoire d'Abstergo. À ce propos Ondine, vu que tu évoques ma nièce, tu dois être en contact permanent avec elle je suppose. Est-ce qu'elle va bien ?

Effectivement, l'histoire fascinante racontée par Peter avait fait oublier à Deimos la raison de sa propre présence sur Terre, à savoir Aleyna. Comme la demoiselle aux cheveux bleus avait donné son accord pour aider Peter dans ses recherches à condition qu'il ne lui interdise plus de dissimuler des choses à la fille de Solara, l'ex-tyran avait profité de cet instant pour se renseigner rapidement auprès de la meilleure amie de sa nièce afin de savoir si tout allait bien pour elle. En attente d'une quelconque réponse de la part d'Ondine, Deimos donna à son tour son accord d'un signe de tête à Peter. Après tout, tout ce qui pouvait concerner sa nièce était susceptible d'éveiller son intérêt...

_________________





Dernière édition par Deimos le Ven 9 Mar - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 30
Inscription : 08/12/2010
Messages : 205
Zénis : 8500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Jeu 8 Mar - 18:27

Ainsi donc, nos trois aventuriers entrèrent dans l’ascenceur. Avant d'appuyer sur le bouton de commande pour descendre , Peter se tourna vers Ondine d'un sourire sincère et chalereux. Un sourire qui décrivais bien que ses paroles étaient dignes des intentions qu'il laissait croire.

« Je te le promet Ondine… plus de cacheterie à quiconque désormais… »

Et il appuya enfin sur le bouton de l'ascenseur qui se referma et commença à descendre. Pendant qu'ils attendaient d'arriver , Peter les laissa discuter un peu. Deimos voulais des nouvelles d'Aleyna et c'était tout à fait normal puisqu' elle était sa nièce. Il attendit son tour de parole pour ensuite expliquer à ses deux amis et allié quelques détails sur les lieux qu'ils allaient visité.

« D'après mes recherches,  Abstergo a vu le jour en début 2000. Ils auraient inventé une machine permettant de revoir les mémoires des ancêtres d’un etre humain par l'intermédiaire d'un système de réalité virtuelle. Ils appelaient ce phénomène de retourla mémoire génétique. Les documents que jai trouvé disent que cette technologie révolutionnerais lhistoire et permettrais à quiconque le veux de revivre les mémoires de leurs ancêtre dans un but parfois éducatif et parfois récréatif. Mais il y a un autre côté à cette médaille. Les dirigeants d'Abstergo avaient des projets de recherches secrets en coirs incluant lanimus. Afin de retrouver les traces des fragments d'Eden. Des mystérieux artefacts qui permettrait à quiconque les possèdent de gagner un incroyable pouvoir.Alors voilà …vous savez maintenant ce qu'est Abstergo et ce que nous sommes venu cherché.La technologie de ces laboratoire est très primaire mais elle peut regorger de système de sécurité encore actifs. Alors soyez prudents. »

Il ouvrit un petit compartiment mettallique incrusté sur un autre bracelet de curi qui se trouvait sur son autre poignet. À l'intérieur il y avait une petit capsule de la capsule corp. Il l'activa et la lanca dans les airs. Une fois l'écran de fumé dissipée,il attrapa un katana dans un fourreau métallique avec une ceinture.il attacha la ceinture sur sa poitrine à la diagonale. Ce katana, Deimos pourrait le reconnaitre nimporte ou et nimporte quand uniquement par la poignée et lq garde…c'était le katana de Yuna. Peter l'avais gardé précieusement et apparemment bien en sûreté.

L'ascenseur s'arrêta enfin en ouvrant ses portes vitrées sur une grande salle rempli de cubicules dans lesquels il n'y avait pas que de simple bureaux mais aussi des sortes de chaises longues coussinées rouges avec le dos incliné. Au dessus de chacunes de ces chaises étaient installé un demi cercle vitré portant le meme symbole. Un triangle équilatéral avec les coins séparés. Au bout du couloir, il y avait un autre ascenceur qui ne semblait pas fonctionner à première vue. On pouvait à peine voir jusqu'où il montait mais il y avait de chaques côté de cettes ascenceur plusieurs étages de balcons innombrables.

« Je soupçonne que ce que nous cherchons doit être au dernier étage de cet ascenseur la bas. Si nous parvenons à le faire fonctionner nous arriverons sûrement à nos objectif. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ondine
Modératrice

Féminin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2011
Messages : 702
Zénis : 8000
Statut : Bon
Finisher : Eau du Dauphin

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Ven 9 Mar - 1:27

Quand Ondine dit à Deimos qu'elle avait appris plein de techniques et qu'elle va pouvoir avoir sa revanche sur Maïa dont elle en voulait pour ce qu'elle avait fait lors du premier tournois en équipe et elle était évidemment déterminée à la battre, Deimos lui conseille de ne pas se préoccuper de Maïa car elle aura des choses plus urgentes à faire une fois que tous les enfants de la Renaissance seront réunis. La fille aux cheveux bleus répond alors : "Je ne dis pas que je ne ferais pas ce que je dois faire en tant qu'enfant de la renaissance, mais je tiens à avoir ma revanche contre Maïa. C'est une question d'honneur".

Deimos demande ensuite à Peter combien d'enfants de la renaissance il reste à trouver, ne connaissant seulement Ondine et Aleyna, mais Peter ne répond pas à la question. La fille aux cheveux bleus dit :
"Franchement, j'ignore personnellement. Comme vous, à part moi, je ne connais que Aleyna qui m'a dit qu'elle a découvert en être une la dernière fois qu'on s'est vues".

Après, Peter ouvre une sorte de serrure qui fait sortir une étrange grosse boîte. Il explique ensuite finalement la raison de sa venue dans ces ruine qui était de trouver des indices sur les origines des enfants de la Renaissance et les fragments d'Eden, ce qui trouble un peu la fille aux cheveux bleus. Elle se reprend quand Peter leur demande de l'aider. Ondine lui dit qu'elle accepte à condition qu'il ne l'empêche pas de tout dire à Aleyna, faisant bien comprendre qu'elle ne voulait pas que les cachoteries recommencent. Puis, Deimos résume assez bien ce qu'avait dit Peter et dit qu'ils devraient au minimum trouver des informations sur Abstergo. Ensuite, il s'adresse à Ondine pour lui demander des nouvelles de Aleyna.


"Aleyna va bien. Elle m'a aidé à aménager chez Merlin. Elle voulait participer au tournois en équipe, mais à cause de Merlin qui voulait que je continue à apprendre la magie avec lui, j'ai pas pu participer avec elle cette fois-ci".


Ondine finit par entrer dans l'étrange boîte avec Deimos et Peter qui lui promet qu'ils ne feront plus de cachoterie à qui que ce soit. Ondine ne répond rien et se contente de hausser les épaules pour faire comprendre qu'elle ne préfère pas le croire et plutôt le voir de ses propres yeux. De tout manière, pour elle, c'est clair, qu'il le veuille ou non, il dira tout à Aleyna. Après que Peter ait appuyé sur un bout, la boîte se met à descendre et pendant qu'ils descendaient, Peter leur explique ce qu'était Abstergo qui serait à l'origine de la création d'une machine qui permet de voir les souvenirs de ses ancêtres. Il les met ensuite en garde contre les système de sécurité qui étaient toujours actifs.


"Une question. Tu dis que les fragments d'Eden offrent de puissants pouvoirs. Quels genre de pouvoirs? Combien il y en a exactement?"


Ensuite, Peter utilise une capsule pour faire apparaître un katana, ce qui surprend la jeune fille qui dit :
"Houla! Pourquoi tu sors ce truc? Je doute qu'on en est besoin".

Puis, l'ascenseur s'arrête dans une salle remplie de chaises longues avec des machines au-dessus. Ondine s'approche de l'un d'entre eux et dit :
"Ces trucs sont les machines dont tu nous as parlé?"

Peter leur indique une ascenseur qui leur permettrait d'atteindre leur objectif. Ondine demande :
"On fait comment pour le faire fonctionner? Il y a pas d'autres serrures cachées quelque part pour ça?"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.rpgdragonballevolution.wikia.com/wiki/Ondine
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 26
Inscription : 13/09/2010
Messages : 525
Zénis : 9000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Sam 10 Mar - 16:12

Ondine n'avait pas perdu de temps pour rétorquer au guerrier cosmique lorsque celui-ci lui suggéra de se concentrer sur des choses plus importantes que sur son apprentie. Pour la demoiselle aux cheveux bleus, il s'agissait de pouvoir retrouver son honneur en combattant de nouveau Maïa et espérer ainsi la vaincre afin de remettre les compteurs à zéro. Elle lui assura peu avant qu'elle n'en oublierait pas son rôle pour autant, une chose qui semblait bien égal à Deimos qui apportait un bien plus grand intérêt à sa famille plutôt qu'au sort de l'humanité. Si celui-ci avait avisé Ondine de ne pas s'attarder sur la guerrière de l'ombre, c'était bien parce qu'il savait que la jeune élève de Peter prendrait des risques inutiles face à Maïa, elle qui avait toujours été très instable dans son attitude et qui n'hésitait pas à infliger de la souffrance à quiconque se mettait en travers de son chemin. Certes, la redoutable terrienne n'en était pas pour autant imbattable, mais elle n'en restait pas moins dangereuse et beaucoup plus forte que la demoiselle aux cheveux bleus. Deimos se demandait même parfois s'il n'avait pas créé un monstre tout comme il l'était jadis en acceptant de recueillir et prendre sous son aile Maïa lorsqu'elle était plus jeune, ceci dans l'unique but de l'envoyer se débarrasser de Yuna. Néanmoins, l'ex-tyran restait le seul à savoir que ce n'était pas le cas et que la guerrière de l'ombre était déjà perturbée au moment où celui-ci a fait sa rencontre. En résumé, l'ex-tyran pensait que les résolutions d'Ondine étaient vaines et que morte, elle ne pourrait pas être présente en temps voulu pour accomplir son devoir. Peu après, la question qu'avait adressé Deimos à son ancien ennemi resta sans réponse. Sans doute Peter était-il trop plongé dans ses fouilles pour y avoir prêté attention. La jeune fille décida alors d'y répondre, celle-ci expliquant qu'à part Aleyna et elle, elle ne connaissait pas les autres Enfants de la Renaissance. Le guerrier cosmique avait déjà eu vent à quelques reprises qu'il existait en tout et pour tout un Enfant de la Renaissance représentant chacun un élément. Celui de l'eau et du feu ayant été trouvés, il ne restait donc plus logiquement que celui de l'air et de la terre à retrouver, peut-être même potentiellement celui de la foudre s'il était également compté comme l'un des éléments principaux. Pendant qu'ils s'enfoncèrent ensemble lentement dans les entrailles de la Terre à bord de l'ascenseur de verre, le justicier décida d'apporter à Deimos et Ondine plus de précisions sur le travail fourni par le laboratoire d'Abstergo. Il semblerait selon lui que les scientifiques de ce fameux laboratoire auraient conçu à l'intérieur de ce dernier une invention permettant à quiconque de faire un bond dans le passé et ainsi revivre par réalité virtuelle la vie d'antan de ses propres ancêtres. Alors qu'Ondine bombardait toujours Peter d'autant de questions, ils finirent par atteindre le sous-sol du laboratoire. L'ex-leader de l'Alliance mit d'ailleurs en garde ses alliés sur la présence de certains pièges encore actifs malgré l'aspect primitif que reflétait cet ancien centre de recherches. Pour cette raison là, le justicier activa une capsule hoi-poi qu'il détenait sur lui afin de faire apparaître un sabre. Il ne faisait aucun doute que celui-ci appartenait à Yuna et qu'il allait certainement servir au héros tout au long de leur périple, ce qui étonna d'ailleurs sa jeune élève. Néanmoins, malgré la prise de précautions de Peter, la salle dans laquelle ils avaient atterri ne semblait visiblement pas piégée. Alors qu'ils s'aventuraient ensemble dans la pièce, Ondine finit par interpeller les deux anciens rivaux, et plus précisément son maître, afin de lui demander si le matériel électronique situé au dessus des chaises longues était ce dont il évoqua plus tôt sur la réalité virtuelle. Curieux, Deimos finit par se détacher du groupe le temps de quelques secondes afin de s'en approcher pour y jeter un œil. Plissant légèrement les yeux et fronçant ses sourcils, il s'exprima alors à voix haute...

- La mémoire génétique, hein ? C'est une bien belle invention mais en ce qui me concerne, cela ne m'intéresse pas vraiment de découvrir les mémoires de mes ancêtres. Je n'ai presque plus rien en commun avec eux aujourd'hui. De plus, si ce matériel est capable d'être une bonne encyclopédie pour l'être humain, il peut aussi vite devenir un fléau si jamais des personnes mal intentionnées mettaient la main dessus. Et à en croire ce que tu dis Peter, je trouve plutôt étrange que cette civilisation ait pu concevoir de telles inventions sans renforcer la sécurité de ce centre de recherches à l'aide d'appareils modernes. N'importe qui pourrait trouver l'entrée et s'y introduire. La preuve, nous l'avons fait sans être inquiétés un seul instant.

Il n'y avait que deux options possibles pour l'ex-tyran, soit il s'agissait d'un cruel manque de prudence et que la cité d'Abstergo souhaitait enterrer ses recherches avec elle, ce qui expliquerait pourquoi le laboratoire ait été conçu dans des galeries souterraines, soit la sécurité minimale vantée par le justicier était volontaire de la part du centre de recherches de sorte à ce que celui-ci puisse un jour livrer ses secrets aux plus chanceux, en l’occurrence ceux qui se situaient au cœur de celui-ci à cet instant. Peter, Ondine et Deimos finirent ensuite par se diriger vers un second ascenseur vitré mais contrairement au premier qu'ils venaient d'emprunter pour descendre sous la croûte terrestre, il n'avait pas l'air en très bon état et prêt à fonctionner. Le héros continua de s'interroger sur leur objectif en supposant que ce qu'il était venu chercher attendait les trois aventuriers au tout dernier étage. Mais pour y parvenir, il fallait impérativement que l'ascenseur daigne fonctionner et ce n'était visiblement pas chose aisée. Pendant que la demoiselle aux cheveux bleus se questionna sur la manière dont ils pourraient l'utiliser, le guerrier cosmique fit rouler ses yeux tout en soupirant. N'ayant aucunement l'intention de rester cloîtrer dans ce petit espace confiné pendant des heures à chercher une solution, Deimos privilégia quelque peu la méthode brute à la méthode douche en faisant taper son poing furtivement contre la vitre en espérant ainsi faire refonctionner l'ascenseur. Le coup qu'il venait de donner provoqua quelques vibrations mais par chance, celui-ci se remit en route et commença à monter les étages progressivement. Cependant, le cube de verre dans lequel ils avaient embarqué tomba de nouveau en panne à mi-chemin. L'ex-tyran cru bon de redonner un second coup contre la vitre afin de réactiver l'ascenseur mais cette fois-ci, ce dernier perdit sa stabilité et dévala brusquement un étage entier avant de s'arrêter d'un coup sec. Ne s'attendant pas à cela, Deimos manqua de perdre son équilibre, très certainement comme Peter et Ondine qui se trouvaient dans la même galère que lui. L'ex-tyran en avait marre, c'est pourquoi il choisit d'employer une autre solution plus délicate mais néanmoins radicale. Après tout, qui parlait de faire fonctionner l'ascenseur alors que d'autres moyens permettaient d'atteindre le dernier étage sans trop se prendre la tête ? Deimos en avait un et il espérait bien le mettre immédiatement en pratique...

- Bon cette fois s'en est assez. Je vous conseille de reculer.

Sans attendre plus longtemps, le guerrier cosmique prit les choses en mains et perça le toit vitré de l'ascenseur de façon circulaire à l'aide de son rayon occulaire. La plaque qu'il venait de détacher de la partie supérieure du cube de verre retomba lourdement sur le sol, leur permettant ainsi de sortir de la cabine pour rejoindre au vol le dernier étage. Deimos fut le premier à quitter l'ascenseur et, sans prendre la peine de se retourner ou de dire un seul mot, il regagna assez rapidement le sommet que souhaitait atteindre Peter. À son arrivée tout là-haut, l'ex-tyran se posa sur le sol du dernier balcon et s’aperçut qu'une nouvelle porte au système de sécurité plus complexe se dressait face à lui. Il jeta un rapide coup d’œil derrière lui et remarqua tardivement qu'il n'avait pas été suivi par Peter et Ondine. Peut-être étaient-ils occupés à autre chose un court instant, ce qui expliquait leur retard. Le guerrier cosmique s'avança alors afin d'étudier la porte d'un plus près et marcha par inadvertance sur une dalle qui s'enfonça dans la roche. Subitement, une nuée de flèches assaillirent Deimos depuis les flancs. Celui-ci venait de déclencher l'un des pièges qu'évoquait Peter un peu plus tôt. Il fut bien évidemment sans conséquences pour l'ex-tyran étant donné que les flèches ricochèrent contre le métal qui recouvrait totalement ce dernier dans sa toute dernière forme. Le premier piège ayant été déclenché, il ne représentait plus le moindre danger pour Peter et Ondine, que le guerrier cosmique attendait toujours...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com
avatar

Peter
Membre

Masculin
Âge : 30
Inscription : 08/12/2010
Messages : 205
Zénis : 8500
Statut : Bon
Finisher : Rebirth's Delight

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Mar 13 Mar - 17:10

Pendant que Peter cherchais un moyen de faire fonctionner l'ascenseur, Ondine l’interpella pour lui demander si les machines qui envahissaient la salle étaient bien celles dont il parlait un peu plus tôt. Il s'approcha de celle-ci et posa une main sur l'épaule de son ancienne élève.

« En effet Ondine. Ce sont tous des animus. Ces machines de réalité virtuelles servaient toutes au même but. Revivre les mémoires des ancêtres qui… »

PAF!BADABOUM! Ce bruit de fracas métallique fit sursauter et retourner vivement Peter vers l'ascenseur presque détaché de son balancier. La dernière chose qu'il vit, c’était Deimos qui entailla un cercle dans le tube vitré de l'ascenseur pour ensuite s'envoler jusqu'en haut.

L'ex-héro soupira et posa lourdement sa main sur son front en secouant la tête de désespoir. Ce bon vieux Deimos n'avait pas changé d'un poil. Toujours à frapper avant de réfléchir. Décidément, les énigmes du passé n’étais pas sa tasse de thé.

« Ce vieux lézard rouillé n'as décidément pas changer… viens Ondine allons le rejoindre. »

Peter n’avais pas l'habitude d'utiliser la danse de l'air pour se déplacer. Mais da puissance était bien suffisante pour grimper agilement jusqu'en haut. Il savait voler bien entendu mais, il préférais de loins grimper. Ainsi, il sauta dans le trou que l'ex-tyran avait créé atterrissant sur un des murs de l'ascenseur et bondit de mur en mur jusqu'au dernier étage où Deimos les attendaient .

« C’étais dangereux ça Deimos. Tu as prit de sacrés risque en frappant le système de l'ascenseur. Mais bon au moins on est au dernier étage c’est déjà ça. Bon…maintenant…. »
Il observa à son tour la grande porte et remarqua que le système d'ouverture étais lui aussi hors service. Un déclic se fit soudain dans son esprit. Et si toute la pièce derrière cette porte ne fonctionnerais pas à moins que l'ascenseur ne soit monté? Pour en avoir le cœur net, il devait utiliser sa vision d'aigle. Ainsi il ferma les yeux un moment et quand il les rouvrit, ceux-ci étaient devenus noir d'encre. Il regarda le mechanisme d'ouverture de la porte et son regard suivit le plafond pour ensuite se diriger vers le système de commande de l'ascenseur. Ses doutes étaient bien fondés.

« Je vois… le système d'ouverture de la porte est relié directement à l'ascenseur. Celle-ci s'ouvrira seulement s'il est sur cet étage. Ça devait être une salle à accès restreinte. »

Ses yeux redevinrent normaux et il s’avança vers les boutons de commande de l'ascenseur.

« Il faut restaurer les circuits pour que ca puisse fonctionner…je peut le faire avec l'enchantement de la renaissance mais pas seul… »

Il s'assied par terre en indien et fit signe à la princesse d'Atlandide de s'approcher.

« Ondine! Viens par ici. Assied toi sil te plaît. »

Il se retourna vers elle toujours assied et la regarda droit dans les yeux.

« Tu te souviens de l'entraînement qu'on a fait ensemble sur D-101…lorsque je t'ai appris à te servir de l'énergie positive? Et bien aujourd'hui cet entrainement te servira. Tu es une enfant de la renaissance... tu as donc toi aussi ce pouvoir. Et il est temps que je te montre comment t'en servir. L'enchantement de la renaissance est une technique de base que tout les enfants de la renaissance ont le don d'utiliser. Tu sais comment guérir les blessures par la magie n'est-ce pas? Et bien c’est un peu le même principe. Commence par concentrer ton énergie positive dans yon corps comme tu l'as fait par le passé lors de notre entrainement. Ensuite une fois ton énergie bien concentré, transmet doucement…très doucement ton flux vers ton objectif jusqu'à ce que tu atteigne le débit nécessaire pour que ca puisse fonctionner. Concentre toi bien…ca risque de te demander beaucoup d'énergie pour réussir à restaurer les circuits mais, je t’aiderai alors ne t'inquiète pas. Va sy maintenant Ondine…concentre toi bien….tu va y arriver »

Peter attendit patiemment que son ancienne élève s'exécute. Il était prêt lui-même à intervenir au moment où Ondine allait commencer à restaurer les pièces abîmés grâce à l'enchantement de la renaissance. Ils allaient ensemble le faire et réussir. Si le légendaire héro de l'univers connaissait une chose de cette jeune fille, c’est qu'elle était une élève brillante qui apprenait vite. Cette technique était difficile à réaliser mais il avait espoir qu'elle réussirait du premier coup car elle avait la magie dans le sang.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ondine
Modératrice

Féminin
Âge : 24
Inscription : 27/09/2011
Messages : 702
Zénis : 8000
Statut : Bon
Finisher : Eau du Dauphin

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Lun 19 Mar - 0:04

Quand Ondine demande si les machines qui étaient au-dessus des espèces de chaises longues étaient celles dont Peter avait parlé dans l’ascenseur un peu plus tôt, Deimos donne son point de vu au sujet de celles-ci, disant que c'était une belle invention, mais découvrir la mémoire de ses ancêtres ne l'intéressait pas, n'ayant plus de rapport avec eux selon lui. Ondine dit alors : "J'avoue que moi-même ça ne m'intéresse pas de découvrir la mémoire de mes ancêtres en sachant que ma mère m'a abandonné".

Peter s'approche en posant sa main sur son épaule, Ondine la retire, trouvant que c'était comme s'il la traitait comme une gamine et elle n'aimait pas ça. Il lui confirme qu'il s'agit bien de la machine dont il a parlé. Deimos dit alors que ces machines peuvent être dangereux entre les mains de personnes mal intentionnées. La fille aux cheveux bleus répons alors :
"Peut-être que depuis le temps où elles n'ont pas été utilisées, elles ne sont plus en état de marche".

Deimos dit ensuite qu'il trouve étrange que l'ancienne civilisation n'ait pas mieux protéger ses inventions vu comment ils ont pu rentrer si facilement.


"C'est vrai, tu as parlé de piège, mais on n'en a pas vu pour le moment".


Alors que Deimos s'éloignait vers l'ascenseur, Peter continue ses explications en disant que les machines servaient dans un même but, mais il ne finit par son explication car il est interrompu par un bruit sourd provoqué par Deimos qui a trouvé un moyen d'utiliser l'ascenseur de manière radical. Quand Peter le traite de lézard rouillé en disant qu'il n'avait pas changé, la fille aux cheveux bleus réplique :
"Franchement, entre toi et lui, c'est plutôt toi qui est rouillé. Il a reconnu ton énergie de très loin et je te rappelle qu'il est champion du monde et t'a même battu lors d'un championnat".

Peter lui demande de le rejoindre, la jeune fille s'entoure d'une bulle d'eau et s'envole jusqu'à l'étage où se trouvait Deimos et le voit alors recevoir des flèches qui ricocher sur lui. Ondine dit alors d'un air impressionné :
"Wow! Super! Dommage que je manipule pas le métal, c'est pratique pour encaisser".

Peter finit par les rejoindre après elle. Ondine ne put s'empêcher de dire :
"T'es en retard, Peter. On a faillit t'attendre".

Peter dit alors à Deimos que ce qu'il a fait était dangereux, Ondine répond alors :
"Arrête donc de faire ton rabat-joie. L'important est qu'on soit arrivé à l'étage qu'on voulait atteindre".

Peter finit par dire qu'ils étaient au moins au dernier étage avant d'observer un moment la porte. Trouvant que c'était un peu long, Ondine croise ses bras, un peu impatiente.


"Bon, au lieu de rester là, tu peux nous dire ce qu'on est sensés faire?"


Il explique alors que le système d'ouverture de la porte est lié à l'ascenseur et ne peut s'ouvrir que si l'ascenseur est à leur étage.


"Bah, je peux peut-être utiliser des tentacule d'eau pour le faire remonter et le tour sera joué".


L'ancien chef des Défenseurs dit qu'il fallait restaurer les circuits pour que ça marche. Ondine lâche alors un grand soupire avant de dire :
"Super...Et comment on fait ça? La technologie c'est pas mon truc. C'est même l'inverse de mon truc. L'eau et la technologie, ça fait pas bon ménage, tu sais?"

Peter dit qu'il peut le faire avec l'enchantement de la renaissance, mais pas seul. Pensant comprendre, Ondine écarquille les yeux.


"Me dis pas que..."


Comprenant qu'il voulait que ce soit elle qu'il l'aide avant même qu'il dise quoi que ce soit, ne sachant pas utiliser cette fameuse technique et ne se sentant pas prête à l'utiliser, la jeune fille eut un mouvement de recul.


"Ho non, non. Désolée, mais je ne sais pas utiliser cette technique. Merlin m'a bien appris plusieurs sorts de soins, mais pour soigner les gens, pas pour réparer les objets ou...des ascenseurs. Bref...heu...tu es sûr que tu peux pas faire tout seul?"


Il s'assit par terre en tailleur et lui demande de faire pareil, elle soupire alors en se pliant en deux, les bras ballants.


"Je suppose que j'ai pas le choix..."


Elle s'assit alors en tailleur à côté de lui et écoute ses instructions. Quand il fini son long monologue, Ondine se met à bailler d'ennui.


"Et bah, j'ai faillit m'endormir. T'es obligé de parler autant pour m'expliquer un truc? Bref, je vais essayer de faire ce truc".


Ondine ferme les yeux pour se mettre à méditer et se concentrer. Au bout d'un moment, son corps se met à s'entourer d'une aura bleue très clair. Puis, une sort de vague d'aura sort de son corps, mais elle n'était pas agressive. Elle traversa juste la pièce et passe à travers Deimos et Peter sans rien leur faire. L'aura entre dans les murs et donc dans le système du l'ascenseur et de la porte qui fut comme neuf en un clin d'oeil, comme si le temps n'avait pas fait son oeuvre. L'aura bleue de la jeune fille disparaît et elle ouvre ses grands yeux bleus avant de demander :
"Ça a marché?"

Pensant qu'elle avait finit ce qu'elle avait à faire, elle se lève, mais, ayant utilisé beaucoup d'énergies, elle se sent épuisée, presque vidée, sa vu se trouble et elle vacille, sur le point de tomber en arrière.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.rpgdragonballevolution.wikia.com/wiki/Ondine
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 26
Inscription : 13/09/2010
Messages : 525
Zénis : 9000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   Dim 19 Aoû - 20:06

Alors que Peter et Ondine se situaient toujours à quelques étages plus bas, l'ex-tyran commença à se demander si il ne serait pas plus simple et rapide de forcer la porte qui lui imposait de la résistance à l'aide d'une petite boule de ki. Deimos se disait que cela leur permettrait de gagner du temps, c'est pourquoi il finit par tendre la paume de sa main en direction de celle-ci. Une sphère énergétique s'y forma et était fin prête à rentrer en collision avec la porte donnant sur l'ultime pièce du dernier étage. Mais alors qu'il allait faire exploser cette dernière, le guerrier cosmique prit un instant de réflexion afin de calculer les risques que cela pouvait amener. Faire sauter la porte ne semblait pas être la meilleure idée finalement, notamment en raison de l'instabilité du site. Deimos venait d'en avoir un aperçu quelques minutes plus tôt avec l'ascenseur qui avait bien failli partir en chute libre. Provoquer une explosion dans des galeries souterraines était par conséquent une solution radicale à bannir pour éviter de se faire ensevelir avec ses amis, même si l'ex-tyran n'avait vraiment rien à craindre dans son cas puisque le métal qui recouvrait intégralement son corps lui permettait déjà d'encaisser les attaques les plus rudes en temps normal. L'effondrement de la roche ne constituait donc aucun risque pour lui. Mais les éboulements de la roche ne semblaient pas être le seul problème général puisque ce potentiel incident pouvait rendre par la suite les recherches plus difficiles et peut-être même détruire les artefacts que Peter convoitait, en supposant qu'ils étaient bien là. Jugeant plus sage d'attendre le héros, Deimos fit disparaître sa boule d'énergie et baissa son bras le long de son corps avant d'être interpellé quelques secondes plus tard par l'étonnement de la demoiselle aux cheveux bleus, qui avait visiblement assisté à toute la scène lorsque l'ex-tyran fut assailli de flèches. En prime d'être impressionnée, elle trouvait sa compétence fort pratique comme moyen de défense. Le guerrier cosmique ne répondit rien à cela mais échangea malgré tout un petit sourire avec Ondine avant que Peter ne rejoigne le groupe. Celui-ci reprocha d'ailleurs à Deimos sa trop grande précipitation, un vilain défaut qui risquait de le mettre lui et ses amis dans des situations plus qu'épineuses. Ne prenant pas trop au sérieux ce que pouvait lui dire le justicier, l'ex-tyran ne pu s'empêcher de taquiner celui-ci après avoir lâché un petit rire, mettant son poing devant sa bouche...

- Que se passe-t-il, Peter ? Un grand gaillard aussi courageux que toi avait tellement peur que cela de se faire un petit bobo dans un ascenseur instable pouvant chuter toute une série d'étages ? C'est fort aimable de ta part de te soucier de mon bien-être mais tu ne devrais pas. N'oublie pas qui je suis. Mais si c'est pour tes investigations que tu t'inquiètes, rassures-toi, je ne suis pas stupide au point de les gâcher. D'ailleurs, que sommes-nous censés faire maintenant ? Cette porte dispose d'un système de sécurité assez complexe au premier coup d’œil.

Effectivement, la gigantesque porte qui s'érigeait face aux trois aventuriers ne semblait disposer d'aucun mécanisme d'ouverture en parfait état depuis l'extérieur. Les appareils électroniques de la cité enfouie d'Abstergo semblaient bien trop vieux et obsolètes pour espérer les aider dans leur avancée au cœur de ces galeries souterraines. Du moins, c'est ce que pensait Deimos avant que Peter n'inspecte de lui-même les alentours. Aussi surprenant que cela pouvait paraître, les yeux de ce dernier virèrent au noir au moment de l'inspection. Le guerrier cosmique n'avait jamais vu auparavant un tel phénomène se produire chez son ancien ennemi. L'ex-tyran se disait intérieurement qu'il devait probablement s'agir d'une nouvelle capacité apprise par Peter. Dans tous les cas, cette faculté permit au héros d'affirmer que le système d'ouverture de la porte avait un lien avec l'ascenseur et que celle-ci ne s'ouvrira que si seulement la cabine atteignait le dernier étage sur lequel ils se trouvaient. Savoir cette information était une bonne chose mais le problème restait le même, il allait falloir s'y faire sans l'aide de la technologie. Pourtant, le fondateur de l'Alliance évoqua la possibilité de réparer les circuits endommagés du mécanisme d'ouverture en ayant recourt à l'Enchantement de la Renaissance, une technique très efficace consistant à restaurer complètement une chose détruite mais néanmoins risquée pour celui ou celle qui l'utilisait. Deimos se souvint d'ailleurs du jour où Peter, Yuna, Heiki et lui avaient uni leurs forces afin de reconstituer intégralement sa planète natale. Tous étaient particulièrement épuisés après avoir aidé le justicier, qui avait cruellement besoin de la transmission de leur énergie pour accomplir cette prouesse planétaire. Peter avait même perdu connaissance, ayant risqué sa vie pour la reconstruction de la planète de son ancien adversaire. En guise de reconnaissance, le guerrier cosmique lui avait redonné un peu de son énergie afin qu'il puisse s'en sortir. Décidé à réutiliser aujourd'hui cette technique, le fondateur de l'Alliance s'installa sur le sol en ayant ses jambes croisées et invita Ondine à prendre place à ses côtés afin qu'il puisse lui apprendre l'Enchantement de la Renaissance. Ils avaient visiblement besoin d'être deux pour accomplir la tâche qui incombait au groupe. Deimos n'étant pas un Enfant de la Renaissance tout comme eux, il était par conséquent dans l'incapacité de leur fournir son aide. Pendant que Peter et Ondine étaient en pleine concentration mentale pour réaliser leur exploit, l'ex-tyran n'avait de son côté par grand chose à faire si ce n'est qu'attendre patiemment qu'ils aient terminé. Mais bien évidemment, la patience n'était pas le fort du kowak et rester là à attendre ne figurait pas parmi ses habitudes. C'est pourquoi il se rapprocha de nouveau près de la porte avant de s'accroupir, cherchant manifestement à accélérer les choses en essayant de faire passer ses dix doigts sous celle-ci, après quoi il puisa dans sa force colossale pour la soulever. Bien qu'il fut suffisamment puissant pour ouvrir la porte de lui-même, Deimos ne parvint pourtant pas à la faire bouger de plus d'un centimètre. De même que plus il força sur cette dernière, plus de petits cailloux chutèrent en petit nombre sur le sol, signe de la totale instabilité de ces souterrains. Alors que l'ex-tyran était sur le point de se résigner, il vit cependant qu'un petit jour s'était ouvert sous la porte. Cela lui donna aussitôt une idée, celle de faire passer son corps à l'état liquide en le faisant surchauffer afin de pouvoir tout simplement passer sous l'obstacle qui leur faisait barrage. Très vite, Deimos se retrouva de l'autre côté de la porte et se resolidifia avant de jeter un rapide coup d’œil aux environs. La salle devait faire le double de la taille de la précédente mais apparaissait comme très identique à celle-ci...

- Je ne sais pas où vous en êtes de votre côté mais pour ma part, j'ai su traverser la porte qui nous fait obstacle. J'ai la désagréable sensation que nous nous sommes donnés du mal pour rien au bout du compte. Cette pièce supposée révélatrice n'apporte rien de plus que celle dans laquelle nous étions quelques étages plus bas.

Agacé par la situation, l'ex-tyran soupira avant de croiser les bras, fronçant les sourcils et fermant les yeux. Malgré qu'il pouvait commencer les fouilles de lui-même, il préféra s'en abstenir afin d'éviter le déclenchement d'autres pièges potentiels au cas où certains seraient dispersés au cœur de la pièce. Cette fois-ci, il valait mieux attendre Peter et laisser faire celui-ci. Deimos espérait seulement en finir au plus vite dans leurs recherches pour enfin confier de lourds secrets à son ancien ennemi...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: À la recherche d'un secret perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la recherche d'un secret perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Ruines-
Sauter vers: