AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le changement est nécessaire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Shinde
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 06/10/2014
Messages : 39
Zénis : 3000
Statut : Mauvais
Finisher : Marque de la Lune

MessageSujet: Le changement est nécessaire !   Mer 17 Aoû - 2:44

 C'est alors qu'après quelques secondes de recherche, le Dieu trouva la planète qui lui convenait. Une population assez faible permettant de se remettre des actes qui venaient de se produire, mais cependant ayant tout de même des personnes aptes aux combats prêts à être possédés. En effet, le corps abritant l'entité étant devenue un simple cadavre manipulé davantage par Hério, la chose supérieure n'avait pas d'autre choix que de le remplacer. C'était bel et bien la Terre qui lui fallait. Il allait commencer à bien la connaître, les différentes escales qu'il eut là-bas commencer à devenir une habitude. Toujours sur le bout de caillou flottant dans l'espace, qui fut le lieu de décès de Gaisho, le corps ayant abrité l'entité pendant un bon nombre d'années. La divinité se mit alors à s'entourer de manière hermétique dans une boule qu'il conçue, comme à son habitude, afin de voyager dans le vide de manière plus rapide. Une fois bien installé à l'intérieur, il commença à démarrer l'engin, enfin à faire bouger la boule. Son voyage spatial commençait. D'après ses calculs il ne devrait pas mettre moins de quelques jours avant d'arriver. Sa vitesse augmentant avec le désir de changer de corps, le Dieu n'était qu'en constante accélération.  Pendant la durée du voyage, Gaisho ne se laissait pas bailler au corneilles. Celui-ci observait la Terre de très loin, cherchant un Ki, une personne avec du potentiel. Il ne mit pas trop de temps pour trouver et à localiser une source d'énergie lui suffisant. Cela étant fait, la divinité réfléchissait désormais à une manière de l'aborder, mais se posait également des questions sur un individu. Etait-ce une femme, ou un homme ? Voir même un animal, tout est possible.


 Alors qu'il voyageait depuis maintenant quelques jours dans le vide intersidéral, Gaisho entra enfin en contact avec l'atmosphère terrestre. Le garçon divin se laissait tombait tout droit vers la source d'énergie. Si celle-ci correspond effectivement aux attentes, elle devrait esquiver le véhicule météore dans tous les cas. C'est alors que l'engin rentra avec fracas, détruisant le toit d'une demeure qui semblait être un temple. Lorsque la boule fut stoppée par le sol, l'énergie ne cessait d'émerger, la cible était donc toujours en vie. Quelle bonne nouvelle, se dit Gaisho. Sortant du véhicule, si on peut dire, par un trou qu'il fit apparaître, la divinité allait enfin pouvoir voir le physique de l'individu. Le soleil tapant sur la pièce, à cause du trou causé dans le plafond, il fallut un temps d'adaptation aux yeux de notre Dieu créateur afin d'analyser la personne. Enfin, il pouvait l'apercevoir ! C'était une personne d'une plutôt grande taille, avec une carrure assez imposante. Cependant, celle-ci semblait s'équiper d'une sorte d'armure. Un casque moitié argentée, moitié dorée avec une lueur sortant des orifices occulaires semblait lui cacher son visage. Les cheveux? C'était une capuche rouge qui faisait place. Le torse, les épaules, les avants bras, bas des jambes étaient également couverts de métal, servant de protection. Un pantalon plutôt ample était porté par la personne, sûrement pour executer des mouvements sans aucune gène. Sur les bouts des bras, se trouvaient deux armes. Chacune d'elles contenaient deux lames formant un U, très bien acérées. Une aura visible et de couleur noire se dégageait de ce type. Quant à l'énergie libérée par l'individu, celle-ci provoquait un plutôt étrange mal-être.


 "Bien le bonjour à t..."


Alors que la divinité venait à peine d'ouvrir la bouche, une ombre fut projeté sur le sol par l'inconnu. La projection fut assez rapide et d'un mouvement sec des deux bras par le lanceur dans la direction choisie. Elle fut semblable à un énorme troupeau de cafard se baladant sur le parquet du temple.  Lorsque la forme sur le sol fut totalement immobile, celle-ci s'éleva, optant pour une forme sous trois dimensions. Un mannequin à moitié translucide copiant le même physique et mouvements que l'original faisait place au dos du Dieu. Sans qu'il n'eut le temps de comprendre, Gaisho ne faisait plus dos à une simple ombre vivante, mais à l'inconnu en personne. En effet, les deux corps avaient échangés de place par la plus grande des magies. Puis sans attendre, le pseudo propriétaire des lieux empalant la jugulaire du corps de l'entité supérieure, par le biais de ses rasoirs sanglants.


  "Sans vouloir t'offenser, si tu pouvais te retirer de cette enveloppe charnelle, tu serais fortement aimable."


  Au lieu de tenter de se retirer, ou même de souffrir le martyre, Gaisho s'enfonça de plus belle sur les lames se trouvant sur l'avant-bras gauche de ce qui semblait être un mélange entre un ninja et un samouraï. Bien évidemment, cela n'était sans aucune volonté, mais en tentant de parler tel un "homme" diplômé. Choqué par la capacité à parler sans aucune gène, ce qui semblait désormais être un adversaire retira son arme du coup du Dieu, tout en expirant d'un air surpris. Une fois totalement séparé de Gaisho, celui-ci prit de sa main la figure de l'opposant avant de le propulser dans le mur le plus proche. La partie faciale du masque restant dans la main du cadavre ambulant, la divinité pouvait enfin apercevoir le vrai visage de sa cible. Un visage d'une personne noire, une mèche blanche tombant entre les deux yeux sombres. Un symbole était également tatoué sur le visage du type. Un regard plutôt inquiet mais également agresif se dirigeait sur le corps fièrement debout, le sang coulant de la partie haute du coup.


  "Hum hum... Je me présente, Hério. Je suis une entité divine ne possédant pas d'enveloppe charnelle. Celle-ci ? C'est, enfin plutôt, c'était celle de mon compagnon de voyage depuis maintenant plus de dix-sept années. Je suis venu ici pour conclure quelque chose avec toi. Vois-tu, ayant senti ton Ki depuis un endroit lointain là-haut, j'ai décidé de venir te voir. Exactement, toi, quel honneur ! Ayant l'obligation de changer de corps avant que celui-ci ne soit plus capable de ne rien faire, je t'ai choisi en tant que successeur. Cela implique que tu seras un dieu, que mes pouvoirs seront les tiens et que les tiens seront les miens. A la différence d'une fusion, tu as toujours le contrôle total de ton corps. Sauf dans certains moment où je décide de m'en emparer, ce à quoi tu ne peux bien évidemment pas résister, enfin pas du moins, pour le moment. Tu dois te demander dans quels moments je peux intervenir ? Dans les affrontements serrés, où lorsque mon devoir divin m'appelle. A quoi celui-ci consiste-t-il? Créer des planètes et quelquefois en détruire quand l'envie m'en prend. Cette offre est bien évidemment déclinable, au péril de ta vie. Le refus entraîne le décès. Au contraire, accepter te donnera accès à une toute nouvelle vie. Qu'en dis-tu?"


Le visage de l'inconnu se remplissait d'incompréhension au fur et à mesure des paroles du Dieu. Le débit étant plutôt rapide et les termes irréels, l'humain fut vite dépassé par les évènements. Ne cherchant pas à comprendre la situation plus que cela, l'inconnu projeta de nouvelle fois une ombre sur le sol, ayant pour destination l'arrière de la divinité. Alors que celle-ci commençait à s'élever, le jeune ninja envoya un shuriken. Il permuta alors avec l'ombre qui avait à peine finit son élévation, rattrapant l'étoile argentée de ses deux doigts, avant de la planter dans la nuque du cadavre ambulant, donnant par la même occasion un coup de pied dans le masque toujours en possession du causeur de troubles. L'objet bondissant dans les airs, suite au coup fut rattrapé de suite par un bon de l'homme de couleur avant qu'il ne soit remis correctement sur son visage, sans que celui-ci ne touche le sol. Lorsqu'il fut au sol, le maître des ombres se retourna en direction de Gaisho, toujours fixe et ensanglanté.


  "Tu sais, ce n'est pas comme ça que tu vas venir à bout de moi. Ensemble nous pouvons faire de grande chose. Je peux t'aider à réaliser tes rêves les plus fou, tes désirs meurtriers ou encore tes envies protectrices. Une personne difficile à éliminer? Ou un proche à protéger? Je serai toujours là pour mettre tes projets à bien, fais moi confiance. D'ailleurs cette technique, elle me surprend un peu. Ta frustration est tellement grande que celle-ci est perceptible dans ton aura. Comment un temple si zen et lumineux peut-il enseigner des techniques semblables? Je suis étonner de par ailleurs que tu sois l'hôte des lieux par ton jeune âge."ton jeune âge."[/color]


  C'est alors que sous ces paroles, les épaules du ninja obscur tombèrent, comme dépitée. Ses bras pendaient comme s'il fut touché. Celui-ci décrocha alors son masque, cette fois-ci de plein gré. Un visage donnant une expression attristé se présentait. Regardant toujours le Dieu, l'ombriste s'approcha à l'aide de pas lents de celui-ci, faisant opposition à la rapidité de ses mouvements, ainsi qu'à son dynamisme qui s'était imposé depuis le début de la rencontre.


"Je m'appelle Shinde, je ne suis pas le maître de ces lieux. Ceux-ci appartiennent à mon maître décédé il y a quelques années, par mes mains..."


  "Eh bien, c'est pas très commun tout ça. Tu peux m'en dire un peu plus sur toi?"


  "Orphelin, je fus recueilli par un grand maître ninja possédant ce temple, qui assura mon enfance paisible, et par le même moment mon entraînement. Cet homme me donna le nom de Hikari. Je fus très bon dans l'art de ninjutsu que cet homme m'enseigna. Cependant, un seul autre élève semblait pouvoir me tenir tête, et cet élève n'était d'autre que le fils biologique du Sensei. Je savais que je ne pouvais pas m'attirer les faveurs du maître, si je ne le battais pas. Chacun de nos combats se soldant par un match nul, je fus énormément frustré et jaloux. Un soir, alors que je marchais dans une aile interdite de notre temple, je tombai sur une boite ornementée dégageant une aura mystérieuse. Sentant les connaissances obscures que l'objet renfermait, je savais qu'il ne fallait absolument pas que je l'ouvre, mais je ne pus m'empêcher de jeter un coup d'oeil. En un instant à peine, je sentis les ombres m'envahir, celle-ci m'insufflant des techniques oubliaient depuis des siècles. Armé de cet avantage, je défiai une nouvelle fois mon rival, et je n'eu peu de mal à le vaincre. M'attendant à recevoir toutes les éloges de mon maître, il comprit que j'avais utilisé les techniques oubliées, et celui-ci me bannit du temple. Errant désormais, mon aigreur se chargea en ambition, si bien que je commençais à enseigner mes techniques à mes propres disciples. Mon cercle de disciples augmentait en même temps que ma force, et avant que je ne le remarqua mes quelques élèves que j'avais alors que je n'étais encore qu'un enfant se transforma en une petite armée. Cependant, mes compétences ne pouvait pas devenir de vraies techniques sans l'objet qui m'avait amené jusqu'ici. Je décidai donc de faire un assaut au temple afin de récupérer mon dû. Dans un entraînement final, j'extermina un nombre exorbitant de mes disciples, nous réduisant au nombre de trois. Sans attendre, nous nous mirent donc en route vers le temple ici présent. Au portes de cet endroit, m'attendait l'ancien maître des lieux,  comme si celui-ci m'attendait. Il déposa alors sa lame à mes pieds, m'avouant qu'il avait échoué en tant que Sensei. Celui-ci m'avait avoué qu'en me bannissant, il me força à errer dans les ombres, au lieu de me tendre la main me ramenant sur le droit chemin. Il m'implora de le suivre dans le temple, pour y détruire la boite et libérer mes deux disciples des ombres. Je le suivit jusqu'à l'emplacement de la boite. Les ninjas du droit chemin se présentant à l'exterieur m'entendirent crier de douleur. Puis lorsque je ressorti du temple, je jeta la tête du maître coupée, tenant la boite dans l'autre main. C'est alors que j'ordonna à mes deux disciples de tuer tous les élèves du temples. Soudainement, dans un élan de rage, le fils biologique, qui fut mon rival à l'époque me sauta dessus. Sans aucune difficulté, je le contrai puis lui enfonça un Shuriken dans le ventre à bout portant. Tout cela avant de le planter avec mes lames présentes sur mes avant-bras. Une fois le carnage finit, je décidai de tuer mes deux disciples afin d'être le seul adepte des ombres, et par ailleurs le ninja parfait. Mon désir? Tuer tous les dirigeants montrant la mauvaise voie à ses disciples. Si tu peux m'aider à faire ça, je suis d'accord pour te laisser venir dans mes intestins."


"Très touchant, même pour un être insensible."


 C'est alors que l'entité divine quitta lentement le corps de Gaisho, qui lui s'affaissa sur le sol. L'entité mauve semblable à l'une des silhouettes vivantes de Shinde s'approcha du ninja. L'ectoplasme tenda alors la main vers le maître des ombres, qui lui tendit également. Lorsque les deux paumes fut réunies, Hério, l'entité divine, fut aspirée par Shinde. Celui-ci perdant légèrement l'équilibre se retena sur les débris du vaisseau de corindon qui avait provoqué un mur dans le plafond. Lorsqu'il retrouva totalement ses esprits, le jeune homme lança une attaque incendiaire ayant pour volonté d'immoler le corps de l'ancien hôte de la divinité.

_________________
Thème de Shinde



Invité, il ne faut pas plus que mon ombre pour te battre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le changement est nécessaire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Terre :: Forêt-
Sauter vers: