AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tenkaichi Budokai III : Kaliya VS Kumiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kumiko
Membre

Féminin
Âge : 21
Inscription : 06/07/2011
Messages : 65
Zénis : 500
Statut : Neutre
Finisher : Carica Meravigliosa

MessageSujet: Tenkaichi Budokai III : Kaliya VS Kumiko   Dim 3 Avr - 20:43

Voilà pas mal de mois qu’Hanasen avait réussi pour la première fois à défendre son titre de championne qu’elle devait déjà retenter le coup, une personne ayant remporté haut la main la troisième édition du Tenkaichi Budokai, le plus important tournoi d’arts martiaux de cette portion de la galaxie. Il ne s’agissait ni plus ni moins de Kaliya, un jeune mage. Kumiko avait remarqué le franc succès de cette catégorie de combattants, succès qui s’étale sur quelques années. On avait ainsi Ondine, ou encore et surtout Mirage qui avaient suscité un certain engouement des amateurs de spectacle tels que les tournois de combat. D’ailleurs, ces mages étaient le plus souvent des femmes, ce qui devait sans doute en faire rager plus d’un, un de ces garçons misogynes qui peuplent la galaxie bien entendu.

Néanmoins, Kumiko était une exception à cette règle. Elle n’était pas tout à fait ce qu’on pouvait appeler une mage, assez loin de là d’ailleurs. Motivée comme à son habitude, elle comptait bien montrer qu’elle comptait rester cette exception, bien que le risque de perdre son titre puisse bien être présent. Sans être trop confiante en elle, elle se pensait capable de pouvoir encore réussir à défendre son titre, pour la deuxième fois de suite. C’est dans cet état d’esprit qu’elle se rendit rapidement au stade où elle avait déjà combattu il y a de ça quelques mois. Une fois à l’intérieur, elle prit le chemin le plus court pour se rendre sous les feux des projecteurs, au centre du stade et sur l’aire de combat, auprès de l’arbitre. Elle attendit ainsi son adversaire, la fameuse Kaliya…

_________________
Love The Way You Lie ... ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hiruko & Kaliya
Membres

Masculin
Âge : 24
Inscription : 31/01/2011
Messages : 61
Zénis : 5000
Statut : Neutres
Finisher : Canon Pourpre

MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai III : Kaliya VS Kumiko   Sam 9 Avr - 15:24

Le jour tant attendu était finalement arrivé et contrairement à ce que beaucoup de personnes auraient pu croire à la fin de la finale de la catégorie junior, Ondine n'était pas parvenue à terrasser la blondinette et ainsi obtenir une nouvelle chance d'affronter Kumiko au tour suivant. Bien qu'elle apparaissait en très mauvais état lors de la dernière ligne droite de son combat, Kaliya avait tout de même réalisé l'exploit incommensurable en réussissant une projection hors ring sur son adversaire à l'aide d'une tornade qui s'était finalement avérée fatale pour la demoiselle aux cheveux bleus. Suite à la confrontation entre les deux jeunes filles, l'équipe médicale de la compétition fut rapidement mobilisée sur le terrain afin d'apporter les premiers soins à la jumelle d'Hiruko, qui semblait en avoir le plus besoin après avoir perdu une importante quantité de sang. L'ambulance dans laquelle Kaliya avait embarqué avec son frère et deux médecins s'était rendue aussitôt à l'hôpital le plus proche où elle fut prise en charge immédiatement. L'équipe médicale de l'établissement décida de la garder en observation pendant la nuit après que cette dernière fut soignée en bénéficiant de deux poches de sang, dont une provenait directement de son propre frère puisqu'ils disposaient du même groupe sanguin. Quant à la plaie que la blondinette avait légèrement au dessus de sa hanche, elle fut désinfectée puis recousue avant qu'un bandage ne soit placé tout autour de sa taille. Après avoir reçu les soins nécessaires, le médecin en chef diagnostiqua l'état de santé de la jumelle auprès de son frère. Il précisa tout d'abord que Kaliya était sortie d'affaire et qu'il faudrait attendre quelques heures avant d'observer de réels signes positifs concernant son rétablissement. Il déconseilla également à celle-ci de combattre du lendemain au risque de réouvrir sa plaie, une annonce qui n'était vraiment pas agréable à entendre pour Hiruko et qui le serait beaucoup moins pour sa frangine lorsqu'elle sera assez fraîche pour l'entendre. Le jumeau ne savait pas trop comment le lui annoncer, apportant comme il venait de le démontrer une importance particulière à la santé de Kaliya. D'un côté, il désirait la préserver au maximum mais d'un autre, lui demander de gâcher une opportunité en or pour se rétablir complètement paraissait bien cruel comme dilemme. Quoi qu'il puissait dire, Hiruko savait d'avance ce qu'en penserait et ce que déciderait sa jumelle. Ce n'était pas un secret pour lui, la blondinette voulait non seulement mettre un terme au règne de celle qu'elle considérait comme sa rivale mais également distancer Deimos Jr. de cette dernière. Après le départ du chef de l'équipe médicale, Hiruko s'installa sur une chaise postée à côté du lit de sa frangine. La fatigue commençait à le guetter après que celui-ci ait accepté de faire un don de sang à sa moitié. Il finit par s'endormir totalement jusqu'au lendemain matin, où Kaliya fut la première à le réveiller en lui jetant son oreiller à la tête...

- Hey ! Réveilles-toi ! C'est le jour de mon couronnement !

- Tu aurais pu me sortir de mon sommeil avec plus de délicatesse...

- Tu m'excuseras de t'avoir trop secoué du matin quand j'aurai remporté le titre contre cette blondasse chez qui je n'ai absolument rien à envier, sauf peut-être le fait de la savoir toujours avec mon prince charmant.

- C'est du délire si tu espères l'impressionner. Il n'est pas le genre de garçon à se rabattre sur la combattante la plus aguerrie. Même dans la défaite, il continuera de soutenir Kumiko et tu ne pourras rien y faire pour l'en empêcher.

- Tu dois avoir raison. Je n'ai donc plus qu'à la faire disparaître définitivement du paysage pour l'envoyer dans un endroit que Dieu lui-même ne soupçonnerait pas. Je prouverai ensuite à l'arbitre que mon adversaire est toujours bel et bien vivant mais qu'il est dans l'incapacité de revenir se battre. Si Deimos Jr. ne peut m'appartenir, il n'appartiendra à personne d'autre. Sur ces belles paroles, tu t'es chargé de la paperasse pour que je puisse sortir aujourd'hui ?

- Euh...non. Je n'ai pas eu à le faire car le toubib a insisté pour que tu ne combattes pas ce soir. Même si j'avais été à l'accueil pour leur demander de préparer ton formulaire de sortie à l'insu du médecin, ils auraient probablement réclamé son autorisation.

- Pardon ?! C'est une plaisanterie ?! J'ai un match très important à disputer ce soir alors puis-je savoir pour quelle raison je devrais subitement changer mes plans ?!

- Je pense qu'il est inutile que je te fasse un dessin, ta présence sur ce lit d'hôpital devrait déjà répondre à ta question. Tu es blessée et le médecin pense que ta plaie pourrait se réouvrir durant le combat, d'où la nécessité de la laisser cicatriser complètement.

- Je n'ai pas le temps d'attendre et je ne vais pas reporter non plus !

- Cessez de crier, les jeunes ! Je n'entends rien du journal télévisé !

- C'est à nous que tu t'adresses, grand-père ? Qu'est-ce qu'il y a ? L'infirmière a oublié de venir t'apporter du ragoût ce matin ? Les oreilles, c'est comme les pieds, ça se lave. Alors n'ennuie pas ton monde et regarde ta télévision !

- Donc ? Tu vas quand même saisir ta chance contre Kumiko ?

- Bien évidemment ! Je ne suis pas venue de loin pour terminer mon séjour dans un centre médical. Je me contrefiche de l'avis des plus grands spécialistes en médecine. Quitte à finir de nouveau sur un brancard, je disputerai mon ultime match.

- Très bien. Vu que tu as fais ton choix, le mien est fait également.

Après avoir remis à sa place l'homme du troisième âge, trop outré pour répondre, Kaliya s'interrogea quelques instants sur le sens de la dernière phrase de son frangin. Celui-ci mit un terme au suspense en lui présentant son petit doigt, démontrant par ce simple geste qu'il était déterminé à la soutenir même s'il subsistait un risque pour la blondinette de finir à nouveau dans le même état. La jumelle afficha alors un sourire sur ses lèvres avant d'entrecroiser son auriculaire avec celui d'Hiruko, confirmant de cette façon leur accord commun. Comme l'horloge n'indiquait que neuf heures du matin, il n'était pas indispensable pour les deux jumeaux de précipiter la sortie de Kaliya. Cependant, la blondinette avait pour intention de s'entraîner un petit peu dans le courant de l'après-midi afin d'être suffisamment bien échauffée pour son combat à venir. La matinée lui servirait donc de repos afin de pouvoir récupérer des forces au maximum, Hiruko jouant les frères attentionnés en cédant à la moindre de ses demandes, comme le fait d'aller voir pour elle à la cantine de l'hôpital ce qu'il y avait de bon à rameuter en cachette dans la chambre. L'heure passa lentement jusqu'au début de l'après-midi, où Hiruko aida sa frangine à rassembler ses affaires afin de l'aider à s'évader du centre médical. Voulant que son départ se fasse en toute transparence, Kaliya suggéra à son frère de sortir par la fenêtre de la chambre d'hôpital après avoir fait promettre au vieil homme de ne pas mentionner sa fugue auprès du personnel responsable. Le patient du troisième âge n'y voyait aucun inconvénient, lui qui ne semblait pas habitué à avoir un voisin de chambre aussi bruyant que l'avait été Kaliya en début de journée. Son absence allait lui permettre d'écouter la télévision en toute tranquillité. Ce fut donc ensemble qu'ils quittèrent l'hôpital par la fenêtre, n'éveillant aucun soupçon. Les deux jeunes mages se dirigèrent ensuite en direction du premier endroit qu'ils considéraient comme calme et s'y posèrent pour débuter l'entraînement. Vint finalement la soirée qui allait être inoubliable, selon la blondinette. Son match n'allait pas tarder à commencer et celle-ci tenait à être ponctuelle pour cette grande occasion. Elle regagna donc le Tenkaichi Budokai III en compagnie de son frère. Arrivés là-bas, ils prirent le chemin des vestiaires et attendirent ensemble le tour de la blondinette qui arriva assez rapidement. Kumiko fut la première à être interpellée sur le ring par l'annonceur. Comme Kaliya s'en doutait déjà, son adversaire reçut une forte ovation de la part du public présent dans le stade. Cela ne la déstabilisait pas pour autant, elle qui se disait intérieurement que le présentateur avait gardé la meilleure pour la fin. Une fois annoncée, elle quitta les vestiaires pour se rendre avec Hiruko dans l'arène. La blondinette longea la rampe avant d'escalader les quelques marches qui la mena tout droit sur la surface de combat. De son côté, Hiruko alla se poster près du ring, à l'opposé de Deimos Jr. qui assistait sans grande surprise la championne en titre. Déjà présent sur la surface de combat, l'arbitre de la rencontre prit la ceinture des mains de Kumiko pour ensuite la montrer à la foule en délire. Il fit ensuite sonner la cloche pour annoncer officiellement l'ouverture du combat. Kaliya commença par dévisager de bas en haut sa rivale, faisant part de son dégoût autant dans ses paroles que sur son visage...

- Je me demande ce qu'il peut bien trouver d'attirant chez toi. Je ne vois pourtant pas ce que tu as de plus que moi, si ce n'est qu'un titre que tu ne posséderas bientôt plus. Mais peut-être que...ton caractère joue énormément sur ton physique et que cela fait de toi une fille facile.

Aucun spectateur n'avait pu entendre l'insulte suprême adressée à la championne, à l'exception de Deimos Jr. et Hiruko qui étaient les plus proches de la zone de combat. Le blondinet tenta de dissimuler son sourire ainsi que son rire en se cachant la bouche à l'aide de sa main, vraisemblablement amusé par la remarque très discutable que venait de proférer sa jumelle. Celle-ci venait tout bonnement d'insinuer que Kumiko n'était qu'une fille de joie dans le langage courtois bien que la signification ne l'était absolument pas. Au sein de la compétition, les insultes n'étaient pas proscrites du règlement, tout comme le sentiment de vengeance qui se traduisait généralement par un échange de coups violents comme Kaliya devait le redouter dans les prochaines secondes à venir...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tenkaichi Budokai III : Kaliya VS Kumiko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Tenkaichi Budokai-
Sauter vers: