AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort n'est pas la fin visiblement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Aira
Membre

Masculin
Âge : 22
Inscription : 12/04/2013
Messages : 33
Zénis : 1500
Statut : Neutre
Finisher : Snow and Roses

MessageSujet: La mort n'est pas la fin visiblement   Mer 16 Mar - 20:20

C'était un rugissement de dépit inhumain qui avait franchis tes lèvres de chair. Un bête renard... Une créature hybride entre deux races primitive qui avait eu le pouvoir de te révoquer, toi Alma, la reine des anciens Valenas de la dimension disparue. Bon il est vrai que cette enveloppe charnelle te permet d'user d'une fraction infime de tes pouvoirs mais quand même. Sentant ton être s'arracher d'ou tu étais, tu ignorais ou tu allais atterrir mais tu avais déjà prévu de tout détruire une fois arrivée.

Est ce que tu devais vraiment arriver ici ou c'était un imprévu? En tout cas, le sort dimensionnel t'avais fait arriver... Dans l'espace. Nouveau hurlement de dépit qui fait rien... Ton corps semblait commencer a se tordre de lui même. Mais qu'est ce qui t'arrivais? Mais qu'est ce que tu avais possédé? Ce pitoyable humain n'était même pas capable de maintenir ses fonctions biologiques dans l'espace. La peur commence a immiscer dans tes veines. Est ce que tu allais mourir? Il semblerait que oui. Tes ailes de glace ne t'étaient d'aucun secours. C'est donc comme cela que ton corps meurt. Toi Alma la reine des valenas et Aira l'humain.

Le poste frontière, la ou les âmes sont jugées. Il semblerait qu'ils soient en plus des incapables... Si la mort avait réduit a néant son corps, elle n'avait pas délivrée Aira de la dragonne. Ouvrant grand les yeux, c'était lui qui était paniqué. Le Lézard en plus de l'avoir maudis de son vivant l'avait forcé a être damné. Apparemment les actes de la Valenas dépassaient de loin les bonnes actions qu'avait effectuées Aira de son vivant. Dépité, il fut expédié de force en enfer.

Cela faisait quelques jours qu'il marchait en enfer. Bien plus souvent qu'il ne l'aurait voulu, il avait du faire appel a ses pouvoirs et tuer des démons qui en voulaient a son intégrité ou a sa liberté... A l'heure actuel il faisait encore face a un énorme démon, ce dernier le prenait pour un gringalet et disait que sa maîtresse l'apprécierait comme esclave. Serrant les dents, la colère l'envahis de nouveau... Sérieusement on ne le laissera jamais tranquille?

Sa lame jaillit bien trop vite pour que le démon ait le temps de réagir, avec un grognement débile, il regarde tomber son bras au sol. Mais le jeune homme n'en avait pas encore fini avec lui. Faisant un quart de tour sur lui même, il était en position parfaite pour trancher la gigantesque aile de chauve souris. Alors que le démon criait en tenant son moignon, son aile tombait au sol. Il avait un temps de retard manifeste... La lame du katana s'abat une dernière fois dans un éclat argenté qui se teinta de rouge. Le démon s'effondra au sol, l'adolescent aux cheveux de neige lui avait tranché le tendon de la jambe droite. Il ne pouvait plus marcher.

Rengainant sa lame, il décide de continuer son chemin. En quelques jours il s'était résigné, résigné a accepter l'ombre que représentait la Valenas, elle qui d'ailleurs s'amusait bien dans ce monde ou seul le plus fort survivait.

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 22
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La mort n'est pas la fin visiblement   Mar 31 Mai - 23:09

Les deux humains que Mai et sa mère ont transformé et envoyé sur Kepler pour qu'ils s'occupent du cas de Ondine, la princesse d'Atlantide et la fille de Ryan, le meurtrier du père de Mai, ont échoué lamentablement, ce qui énerve assez la démone qui aurait bien voulu s'occuper du cas de ces deux incapables, mais apparemment, un type qui se trouvait sur Kepler l'avait déjà fait avant, du coup, elle ne pourrait les munir elle-même comme il le fallait. Quoi qu'il en soit, elle allait devoir trouver un autre moyen de se venger de tuer Ondine, une autre personne qu'elle pourrait manipuler histoire de s'amuser un peu en même temps, aimant manipuler les gens. Mais il lui faut une personne qui soit en même temps fort pour pouvoir rivaliser avec Ondine et faible mentalement pour être mieux manipuler, ce qui était pas un mélange facile à trouver car la plupart des plus forts combattants ont une grande volonté, du coup, elle savait que les recherchent ne seraient pas faciles. Alors qu'elle était dans le palais de Gohen, Mai apprend qu'un humain qui venait d’arriver en enfer avait tué plusieurs démons ces derniers jours, la nièce de Gohan voyait là une bonne occasion de se défouler un peu en montrant à cet impertinent qui était le chef ici. Ainsi, elle parcoure les enfers à la recherche de se fameux et en vu de ses cheveux très voyant dans ce lieu très sombre, Mai ne tarde pas à le trouver. Alors qu'il venait de reprendre sa marche juste après avoir abattu un démon, Mai s'approche derrière lui, ses talons faisant raisonner ses pas dans cet endroit lugubre. Elle s'arrête à quelques mètres de lui et dit : "C'est donc toi qui te met à tuer plusieurs démons, tu sais qu'en tant qu'humain, tu es sensé te soumettre à nous? On dirait que non, donc je pense que je vais te donner une petite correction pour te montrer qui fait la loi ici".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aira
Membre

Masculin
Âge : 22
Inscription : 12/04/2013
Messages : 33
Zénis : 1500
Statut : Neutre
Finisher : Snow and Roses

MessageSujet: Re: La mort n'est pas la fin visiblement   Mer 1 Juin - 0:22

Une nouvelle présence, une voix. Tu n'hésites pas a te retourner pour savoir qu'est ce qui arrivait encore pour venir tenter de t'enlever ta liberté. Etrange monde qu'est l'enfer, ou chacun était plus occupé a chercher a asservir l'autre qu'à faire quelque chose de vraiment constructif. Elle aussi était venu tenter de t'ôter ta liberté a son discours. Te soumettre a eux... La Valenas dans ta tête hurle de rire, si jamais elle avait eu une forme humaine elle serait sur le dos entrain d'agiter ses jambes et ses bras. Non vraiment la elle n'y croyait pas une seconde. Peut être devrais tu relâcher ton aura pour qu'elle comprenne a qui elle a affaire? Tu soupires en la regardant blasé:

"Légitime défense. Non vraiment mademoiselle, je répugne a tuer des femmes aussi belles que vous. Oubliez simplement mon existence et repartez d'ou vous venez... quoique je suis bête, je parle a un stupide démon, bien sûr que vous allez vous entêter, tenter de me capturer de me soumettre tout ça tout ça..."

Tu soupires d'un air blasé, étrangement, cette fois Alma ne te menais pas la vie dure voire même elle t'aidait. Au moins grâce a elle tu n'aura pas trop a craindre le fait qu'elle te tue ou te capture vu qu'elle s'assurera que ça soit elle qui subisse ce sort. Perspective assez rassurante mais tu en avais marre de cette lutte perpétuelle pour ta survie... Dégainant ta lame rapidement après ta phrase, tu ne lui avais pas laissé le temps d'en caser une. Si les démons asservissais les gens? Avais tu le droit d'asservir les démons plus faible? C'était une question a laquelle tu voudrais une réponse avant de l'achever... quoique si jamais elle disait que oui... tu te mettras peut être a l'esclavage? Nan la c'était la mauvaise influence de la valenas qui intervenait.

*Fait attention, je sens un pouvoir venant d'elle plus élevé que ceux venant des démons qu'on a tué... Il faudra peut être se battre sérieusement petit bout d'humain*

Tu étais étonné, jamais encore Alma n'avait semblé faire montre d'une quelconque compassion envers toi... chose qui t'encourageais a rester libre. Usant de ta technique d'instant move, tu te place dans son dos et pique sa combinaison de la pointe de ton sabre, y laissant une légère trace de givre malgré la fournaise ambiante. Très désagréable l'enfer pour ça d'ailleurs, t'en es d'ailleurs a te demander si jamais tu vas arrêter de te balader avec ta tenue faite pour les grands froids...

[i]"Avant qu'on démarre cet inévitable combat? Si je suis mort et que j'ai fini en enfer? Cela fait de moi un démon non? Donc si je te vainc tu deviens mon esclave c'est bien comme cela que ça marche ici?"[/i ]

Malgré le fait que l'on soit en enfer, tu commences a libérer ta véritable puissance, la température devenant enfin supportable pour toi mais comment le prendra un démon de voir l'enfer descendre a moins de dix degrés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 22
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La mort n'est pas la fin visiblement   Mar 5 Juil - 17:55

Suite aux paroles de l'humain, Mai hausse un sourcil, n'ayant pas du tout aimé qu'il dise qu'elle était stupide. Franchement, s'il savait à qui il avait affaire, il ne lui parlerait pas sur ce ton. En tout cas, elle comptait bien lui apprendre à la respecter à sa manière, il n'est pas question qu'elle se laisse ainsi insulter, il en va de son honneur. Elle lève la tête droite alors, le regardant de toute sa hauteur, comme s'il s'agissait d'un misérable insecte, lève sa main et fait pousser ses griffes en andamantium très menaçante avant de dire : "La stupide démone pourrait t'écorcher vif".

Il ne tarde pas à dégainer son épée et l'attaquer, Mai n'a pas eu le temps de l'esquiver, mais il ne lui avait pas fait grand mal car elle s'était vite retournée pour lui faire face. Quand il lui pose une question, cela offusqua la démone qui dit :
"Moi? Ton esclave? Et puis quoi encore? Tu ne sais pas qui je suis?!"

Elle plonge au sol, se transformant en ombre, glisse jusqu'à l'humain et réapparaît derrière lui pour planter ses griffes dans son dos. Elle se mettait à les ressortir et à des replanter à plusieurs reprises pour le torturer. Elle approche sa bouche de son oreille pour lui murmurer :
"Je suis Mai Kurai, seigneuresse et héritière de l'Empire Démoniaque. Donc ton histoire d'esclave, tu le mets là où je le pense!"

Elle lui donne un violent coup de pied pour le projeter plus loin avant de dire :
"Quant à toi, tu n'es qu'un pitoyable humain qui s'est retrouvé en enfer après sa mort juste parce qu'il n'a pas été sage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aira
Membre

Masculin
Âge : 22
Inscription : 12/04/2013
Messages : 33
Zénis : 1500
Statut : Neutre
Finisher : Snow and Roses

MessageSujet: Re: La mort n'est pas la fin visiblement   Jeu 24 Nov - 22:52

Tu la fixais longuement, t'écorcher vif? Sérieusement? Alors que d'un simple effort de volonté que tu avais fait, il faisait assez frais pour déclencher une tempête de neige sur des centaines de mètres si dans ce pays débile il y avait un peu d'eau dans l'atmoshpère. Non elle avait décidé délibérément d'ignorer ton avertissement lorsque tu as laissé filtré ton aura glaciale dans l'air. Elle avait décidé donc de contrer. Tu ne retiens pas son soupir blasé lorsque tu sens les griffes s'enfoncer dans la glace qui recouvrait ta peau. Se changer en ombre est intéressant comme pouvoir, mais ta magie arrivais largement a compenser le tranchant de ses griffes et si elle s'obstinait a user le métal, elle ne parviendras jamais a te forcer a la moindre transformation...

Son coup de pied a été assez puissant par contre, peut être devrait elle plus compter sur ses coups que sur ses lames pour t'affronter vu que c'est ce qu'elle a décidé. Frappant le sol de la paume de la main, la pirouette que ça te fais faire te remet aisément sur tes pieds. T'étirant, tu l'écoutais déblaterrer ses titres. Non mais sérieusement, il existait des mecs bien plus puissant que toi en enfer surement. Pourquoi il a fallu que tu tombes sur un morceau comme ça... Soupirant tu la fixes:

"En vrai... rien a foutre, mais comme on est dans les présentations... Aira, le plus grand combattant de Nalcia, héritier des Valenas. Je dirais bien que je suis enchanté d'être la mais en vrai non. Bon... T'as toujours décidé de me combattre ou pas?"

En vérité, tu avais du mal ces derniers temps a faire la part des choses entre l'univers actuel et la vie d'Alma. Tu revivais cette guerre apocalyptique sans cesse, puis tu survivais pour retrouver la guerre encore plus tard. Le pire, c'est que dans leur univers d'origine, seul un dieu majeur avait la force de s'opposer a un Valenas. La tu sentais la rage d'Alma bouillir en toi. Voir son réceptacle se faire insulter pour une chose qu'elle aurait vaincu facilement la mettait hors d'elle.

*Je vais tenter de l'intimider, elle va regretter, ne te transforme pas ça gâcherais la surprise que je te réserve. ET ARRETE DE FIXER SON DECOLLETE BORDEL! *

*C'est pas vrai d'abord! Puis c'est pas ma faute si on voit que ça!*

*Ce que vous pouvez être bête dès fois vous les mâles...*

Tu rougis soudainement en te rendant compte que l'antique valenas avait raison. Tu fixais le corps de la démone d'une manière qui aurait fait fuir une humaine. Peut être que tu te laissais trop aller sur le je m'en foutisme. Soupirant, tu rouvres tes yeux, une lueur glaciale les parcourais alors que tu relâches entièrement ton aura. La dragonne te fournissais autant de puissance qu'elle le pouvait et que ton corps pourtant sur entraîné pouvait contenir. Tu ne t'étais pas transformé, pourtant ton aura se posait la, tu reconnaissais l'attitude d'Alma... Aenis Emla, le froid blanc... Un frisson parcours son échine, la punition ultime qu'elle réservait a ceux qui l'avait déplu... Tout autour de toi gelait, le sol de l'enfer lui même n'arrivait pas a faire fondre la fureur de la Valenas.

Un pas... c'est tout ce que tu as eu besoin de faire pour déclencher les vents cataclysmiques que cet état provoquait. Elle ne voulait pas juste l'intimider, elle voulait l'effrayer, la faire se prostrer. L'aura autour d'Aira avait pris la forme d'un dragon bleu, le vent continuait de tout geler au fur et a mesure... Une libération massive de l'aura pure de la Valenas. La fixant de tes yeux brillants d'énergie, tu recommences a t'approcher d'elle, tout continuait de geler. Vous ne faisiez qu'un et la puissance plus vieille que cet univers pouvait clairement se sentir. Ta voix était grave, amplifiée magiquement, plus proche du rugissement du dragon que de la voix humaine:

[i]"Alors? Toujours aussi pitoyable l'humain? Prépare toi a subir le froid blanc..."[i]

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mai
Membre

Seigneur(esse)
MembreSeigneur(esse)

Féminin
Âge : 22
Inscription : 08/10/2011
Messages : 86
Zénis : 14000
Statut : Mauvais
Finisher : Etreinte Démoniaque de l'Ombre

MessageSujet: Re: La mort n'est pas la fin visiblement   Jeu 30 Mar - 17:11

Ce garçon se montre vraiment impertinent envers Mai et cela énervait cette dernière au plus haut point. Il finit par se présenter, mais Mai s'en fichait bien de son nom car elle, il n'était qu'un misérable insecte à écraser et dont personne pleurerait sa mort.

"Je m'en fiche de qui tu es, enfin, au moins, maintenant que je sais ton nom, je saurait quoi mettre sur ta tombe!"


Soudain, il dégage de son corps une puissante aura glaciale qui gelait tout le sol des alentoures malgré la chaleur des enfers. Il y eut un vent glaciale violent, mais cela ne faisait pas du tout flancher la démone qui ne bronchait pas du tout, ne se laissant pas intimider le moins du monde, ni impressionner. Cependant, cette puissante suscitait son intérêt. Si elle se retrouvait entre ses mains, elle pourrait de grandes choses pour entrer dans l'estime de son oncle, Gohen, et accessoirement lui permettrait de se venger de la mort de son père et se débarrasser de la dernière survivante de l'Atlantide, Ondine. Ravie de cette idée, elle ne fait pas attention au fait qu'il l'ait traité d'humain, qui est pour elle une craie insulte. Du coup, elle se contente de le regarder en affichant un sourire narquois sur ses lèvres. Puis, elle ouvre une de ses mains, la rapproche de ses lèvres, les doigts tendus vers le jeune homme aux cheveux blancs et se met à souffler. Une poussière rose voltige entre les vents jusqu'à Aira. Cette poussière était des phéromones qui avaient pour effet de rendre amoureux d'elle les hommes qui la respiraient et lui permettait du coup d'exercer sur eux une sorte de contrôle mental. Mais bon, rien ne garanti que a marche car les homme ayant une fort volonté peuvent y résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La mort n'est pas la fin visiblement   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort n'est pas la fin visiblement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Autre Monde :: Enfer-
Sauter vers: