AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation d'Aya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Aya
Membre

Féminin
Âge : 18
Inscription : 05/02/2016
Messages : 4
Zénis : 0
Statut : Neutre

MessageSujet: Présentation d'Aya   Dim 7 Fév - 3:27

Fiche de Présentation

Nom : Ne s'en rappelle pas

Prénom : Aya

Race : Cyborg

Âge : 25 ans

Sexe : Féminin

Sexualité : Hétérosexuelle

Statut : Neutre (avec un côté meurtrière)

Taille : 1m72

Poids : 100 kg

Physique : Aya a eu assez de chance physiquement, son teint parfait est aussi clair et lisse que de la porcelaine, elle possède de très longs cheveux soyeux et brillants, de grands yeux bleus clairs et ses traits de visages sont aussi fins que sa taille... une vraie poupée vivante. Elle avait la particularité  d'être très fragile de naissance, qui sait pourquoi, heureusement cela s'arrangea depuis qu'elle fut greffée . En effet, étant une cyborg, c'est-a-dire moitié humaine moité robot, Aya a « bénéficié » de membres   bioniques et d'autre chose lui permettant d'avoir plus de résistance physique et de force. Ces yeux bioniques sont aussi capable désormais de donner une multitude d'informations physiques ou permettant d'identifier sa cible et ses oreilles également bioniques peuvent entendre plus  loin que ce que peuvent entendre les humains. Elle ne prête pas tant d'intérêt aux vêtements par rapport aux autres femmes, tant qu'elle a quelque chose à se mettre sur le dos c'est le principal. Elle connu bien de son enfance jusqu'à son adolescence le monde que les autres appelait « le monde du beau », un groupe limités aux mondanités et aux plaisirs de la noblesse. Alors niveau robes sophistiquées et autres futilités ne servant qu'à parader devant la cour, on peut dire qu'elle en a déjà vu assez. Elle a aussi une marque indélébile sur l'épaule gauches avec le chiffre « 03 » qu'elle a depuis ses six ans.

Caractère : Comment dire, Aya est... très différente de ce qu'elle était avant sa transformation en cyborg, elle était comme les autres enfants de la planète Terre, froussarde, sensible au moindre coup,  choque ou mot violent, cachottière et surtout très têtue. Après quelques années à se dire qu'elle devait  tenter de faire avec, elle devint plus sage, plus obéissante, plus tolérante et s'efforçait de cacher le moindre sentiments aux autres. Cela s'est un peu modifié après son départ, une autre Aya plus sanguinaire, plus méchante apparaissait. On aurait cru qu'une entité malfaisante la possédait, hors ce n'était pas le cas, il s'agissait juste de sa raison qui explosait à chaque fois qu'on lui cherchais des embrouilles ou qu'on essayait de la « domestiquer ». Cela l'a même conduit à commettre des meurtres incontrôlés suite à cela mais elle ne s'est jamais faite arrêtée, elle était bien trop maline pour se faire avoir, ne vous méprenez pas sur son compte, elle peut-être l'air d'une  jolie fille toute gentille mais a l'intérieur si ça lui chante, elle peut être une vraie machine à tuer.

Histoire : C'est une nuit au pays du soleil levant noyée sous les larmes du ciel que dormait une enfant, aussi las et fragile qu'une poupée en porcelaine elle était étendue sur le sol, vêtue d'une longue chemise de nuit blanche. Personne ne savait ce qu'elle faisait là, on pouvait supposer un abandon, une fuite, un accident, tout était bon pour s'imaginer n'importe quoi, voir même pire. Mais voilà qu'une silhouette commençait à se dessiner dans cette quasi obscurité, un individu couvert de partout marchait tranquillement jusqu'à ce qu'il remarque l'enfant sur son chemin et qu'il ne s'accroupisse, un sourire en coin.

« Voilà qui est parfait. »

  L'individu la souleva avant de se relever et de repartir dans une direction inconnue à l'enfant qui restait toujours endormie, immobilisée par le froid.  A son réveille elle se trouvait enfermée dans une cage étroite , enchaînée comme d'autres enfants eux aussi dans des cages les unes à coté des autres. Celles qui étaient vides n'étaient pas nettoyée dès l'arrivée d'un autre enfant, aucune pitié pour eux,  c'était également un bon moyen d'effrayer ceux qui n'avaient pas encore été « purifiés » comme ils disaient. La fillette aux cheveux roses fut la prochaine à être emmené dans la Salle Blanche, lorsque l'un de ces individus venaient vous cherchez il vous disait que c'était à votre tour d'avoir droit à une surprise, toutes ces paroles paraissaient rassurantes aux yeux de l'enfant mais la réalité était plus cruelle que cela. Car ceux qui en franchissait la porte n'en ressortait jamais. En peut de temps l'enfant se retrouva allongée et attachée par des sangles à une table d'opération, réduite à l'état de cobaye entre les mains de mauvaises personnes qu'elle ne pouvait identifier et qui allait sans plus tarder la charcuter de l'intérieur afin d'en faire un prototype extrêmement dangereux sans qu'elle ne s'en rende compte avant un certain temps.
   Elle fut ensuite jetée dans une sorte de cellule située dans le couloir sombre auquel on ne pouvais accéder qu'en étant d'abord passé par la Salle Blanche. Il s'agissait d'un endroit ou peut d'enfant étaient calcinés, pas plus de deux et qui ne bougeait même pas. On l'avait marqué au niveau de l'épaule gauche, sûrement au fer rouge ou quelque chose dans le genre car cela lui faisait mal. Le chiffre indiqué correspondait au nombre de prototypes ayant survécut à l'opération, ceux qui mourraient pendant l'intervention étaient laissé pour mort dans une autre pièce, entassés les uns au dessus des autres. Aya se leva et courra jusqu'aux barreaux en essayant de réveiller les deux enfants sans grand succès car ils ne bougèrent toujours pas. Tout ce que cela amena c'est la visite d'un de ces hommes très couvert dont on ne voyait que leurs yeux dépourvu d'humanité, il jeta un œil dans la cellule de la petite fille avant de dire.

«  Eh bien, tu en fais du bruit petite demoiselle. Tu devrais économiser ta salive et surtout tes forces si tu ne veux pas mourir lamentablement. »

Il avait beau lui dire de se taire la fillette n'en faisait qu'à sa tête et pouvait continuer encore longtemps si elle le voulait, criant par la suite pour que quelqu'un vienne la chercher. Le problème c'est que l'individu en face d'elle commençait a être facilement agacé par les cris de la prisonnière qui était au bord des larmes en voyant que rien ne se passait, c'est alors que dans un soupir de frustration l'homme décida d'entrer dans la cellule. Il regardait la fillette qui avait reculée de quelques centimètres, un sourire sadique se dessinant sur ses lèvres et dit en refermant le verrou de la porte.

« Viens ici, je connais un moyens très efficace pour faire taire les enfants indisciplinés comme toi. »

La fillette n'eut pas compris même lorsque l'individu se jeta sur elle en commençant à lui déchirer ses vêtements, et passait son temps à hurler de peur sous ce comportement plus que violent qui l'avait obliger à se retrouver contre le mur, ses habits jetés au sol. Inutile de préciser la suite, cela restait logique. Mais malgré tout l'enfant réussit à s'échapper en s'échappant rapidement après être passée entre les jambes d'un des individus venant voir si elle était toujours en vie, ce qui la fit courir jusqu'à l'impasse du couloir. Le temps que l'individu la rattrape la fillette avait remarqué quelque chose de bossu sous ses pied, elle se baissa et souleva ce qui s'avérait être la poignée d'une trappe dans laquelle elle sauta pour s'enfuir.

L'enfant errais ensuite de village en village à la recherche d'un abri pour se protéger de l'hiver qui allait arriver à grand pas, cela commençais d'ailleurs à bien se sentir : le vent était plus froid, les arbres avaient totalement perdus leurs feuilles et les journées se faisaient plus longues. Elle trouva finalement un travail en tant que femme de chambre au service d'un japonais possédant une somme d'argent plus que suffisante pour vivre , l'ayant trouvée à moitié morte de froid contre le mur d'un coin de rue il lui proposa alors de venir se réchauffer chez lui. Elle n'avais que six ans il ne faut pas l'oublier,  à cet âge là un enfant n'a pas conscience de ses actes et de ses paroles, il ne se méfie pas au premier abord lorsqu'un inconnu lui adresse la parole et en devient vulnérable, exposé aux dangers qui l'entour la protection des parents est donc essentielle. Malheureusement son cas était un peu différent et ne dû se fier qu'a son instinct naïf pour survivre, ce qui l'avait poussé à accepter l'offre. Elle travailla pendant dix ans au service de ce noble habitant un grand manoir à 3 étages contenant plus d'une vingtaine de pièces en compagnie d'autres filles à son service, dont Mion une fille longiligne au cheveux bleus avec qui elle se lia d'amitié. Ce qui la poussa à démissionner fut très simple, elle fut assez grande pour s'apercevoir après tant d'années d'ignorance à se plier sous ses ordres que celui qu'elle appelait « maître » n'était rien d'autre qu'un vicieux personnage, un pervers cachant très bien son jeux jusqu'à ce qu'elle le surprenne en train de peloter son amie sans scrupule pendant que celle-ci se débattait. La jeune fille aux cheveux roses se précipita pour le pousser et le ruer de coup sans oublier de  le griffer au visage jusqu'à ce qu'il finisse par la laisser tranquille en s'exclamant.

« Lâchez-là espèce de pervers ! »

Leur maître grimaça quelques peu en essuyant le petit filet de sang coulant le long de sa joue, mécontent de ce comportement il jeta un regard noirs sur la fille aux cheveux roses en grognant.

« De quel droit oses-tu me donner un ordre ?! Je vais te remettre à ta place moi petite impertinente ! »

ZBAM ! Une belle droite partie dans la joue de la demoiselle qui s'écroula par terre en un bruit lourd et métallique, elle se redressa lentement en se retenant de dire quelque chose d'offensant, tenant malgré tout à ce« travail » qui lui permettait de vivre modestement sans gros soucis et se releva sous les yeux inquiets de Mion. Aya repartit à la chose dont elle s'était attelée avant de débouler comme une sauvage, évitant totalement le regard de son « maitre » et celui de son amie, sauvée sur le coup.

Aya passa sa nuit à cauchemarder, s'agitant de partout durant son sommeil  jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus bouger quoi qu'elle fasse, comme lorsque l'on veut s'échapper le plus vite possible mais que l'on a l'impression d'avoir des boulets aux pieds. Mais elle put constater en se réveillant d'un seul coup que ce n'était pas le mauvais rêve le problème mais l'homme pour qui elle travaillait qui se trouvait penché au dessus d'elle, venus pour se venger de tout à l'heure. Aussitôt, Aya cogna par réflexe la où ça faisait le plus mal, à savoir l'entrejambe, qui immobilisa directe le pervers pendant deux minutes, puis le poussa si fort qu'il ft projeté contre le mur de la chambre. Par inadvertance, l'homme avait arraché un bout de peau à la jeune fille lorsqu'il fut jeté, et celle-ci pouvait voir quelque chose de curieux, une sorte de lumière qui clignotait. Elle fut de plus étrangement surpris de ne pas avoir ressentit la douleur alors que a blessure n'était pas légère et constata en décidant d'enlever un peu plus de peau volontairement que ces os avait étés remplacés par un système de squelette métallique bourré de fils électroniques. Là la jeune fille se souvint de ce qu'elle avait subit dans la salle d'opération et commença à paniquer, ce qui effraya l'homme qui recula d'elle rapidement. Quand à Aya, elle se mit à tout balancer dans la chambre avant de cogner le mur qui se fissura petit à petit avant de s'écrouler, sa peau devenue plus dure que de l'acier la jeune fille se crut folle allier car elle perdait de plus en plus son sang-froid, le pervers n'échappa pas à sa colère car la fille aux cheveux roses le prit pour cible et agissait maintenant comme une machine prête à exterminer tout ce qui lui barrait la route. L'homme ne survécut pas à cela, un coup de poing lui traversant littéralement le ventre, la carotide explosée à force d'étranglement de la part de son ex-femme de chambre, les jambes tranchées en rondelles par des lames remplaçant ses doigts et le bassin totalement brisé par son pied eurent raison de lui.

« Va bruler en enfer, sale chien ! »

L'homme explosa en un gros jet de sang qui vint teinter le mur et évidemment tout ce bruit ramena du monde, les autres qui étaient à son services et surtout Mion. Ils ne survécurent pas non plus bien qu'ils n'aient rien fait de plus qu'essayer de la raisonner, mais cela ne marcha évidemment pas et ils finassèrent tous en bouillie, une nouvelle tapisserie pour les murs si ternes de ce vieux manoir quasiment vide. Aya sortit de cet endroit couverte de sang mais elle s'en fichait, puisqu'elle était devenue désormais une sorte de machine à tuer.

Le seul soucis c'est lorsqu'elle revenait a elle même, elle n'avait pas l'habitude de se voir ainsi et hurla carrément d'horreur quand elle s'en rendit compte pour la première fois. Elle passa d'ailleurs neuf ans à y devoir cohabiter avec cette double facette d'elle même, non pas qu'elle soit schizophrène mais  la perte de sang-froid et par la suite du contrôle lui échappait dès qu'elle subissait de trop violentes attaques et en particulier lorsqu'ils s'agissait d'hommes allant trop loin,  se laissant complètement avoir par son physique. Déambulant de ville en ville sans trop savoir ou aller, Aya cherche l'endroit parfait où être le plus tranquille possible sans que l'on vienne l'embêter, tout en étant consciente de ce qu'elle était à l'intérieur même si elle ignorait pourquoi lui avoir fait cela, il lui arrivait de douter du sens de sa vie, de se demander qui était derrière cela et dans quel but avait-on décider de changer une enfant en une machine à tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ondine
Modératrice

Féminin
Âge : 23
Inscription : 27/09/2011
Messages : 672
Zénis : 6000
Statut : Bon
Finisher : Eau du Dauphin

MessageSujet: Re: Présentation d'Aya   Dim 7 Fév - 12:02

Rebienvenue à toi. Tout me semble bon, je te valide. Bon RP à toi. ^^

_________________
Les thème d'Ondine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.rpgdragonballevolution.wikia.com/wiki/Ondine En ligne
avatar

Deimos
Fondateur

Masculin
Âge : 25
Inscription : 13/09/2010
Messages : 510
Zénis : 7000
Statut : Neutre
Finisher : Supernova

MessageSujet: Re: Présentation d'Aya   Lun 8 Fév - 13:23

Rebienvenue sur le forum, ta présentation est parfaite et bien construite Wink

Bon amusement parmi nous ^^

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonball-evolution.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Présentation d'Aya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'Aya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: BIOGRAPHIE :: Présentations-
Sauter vers: