AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une sortie d'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Freezer
Membre

Masculin
Âge : 24
Inscription : 19/07/2015
Messages : 4
Zénis : 0
Statut : Mauvais

MessageSujet: Une sortie d'enfer   Dim 26 Juil - 21:30

Après avoir été envoyé pour la énième fois aux Enfers par les supers saïyens, Freezer s'était finalement demandé si revenir à la charge continuellement à la première occasion en valait vraiment la peine. Cette tactique ne fonctionnait pas et dans tous les cas, il était bien forcé de reconnaître la supériorité de ses adversaires malgré son ultime effort en acquérant la puissance d'un dieu. Le tyran s'était entraîné durement au Tartare avant de saisir une nouvelle chance de se débarrasser de Sangoku et ses amis. L'empereur cosmique était même presque parvenu à remporter la victoire face à ses ennemis mais sans que ce dernier ne le sache, l'un de leurs alliés avait usé d'une technique leur permettant de retourner au moins vingt minutes dans le passé et ainsi éviter la destruction de la Terre par Freezer. Voilà maintenant plus de cent cinquante ans que le tyran n'avait plus rien tenté pour s'échapper de ces lieux maudits, ce tout qui ne formait qu'un seul et unique endroit qui le retenait constamment prisonnier. Il avait bien entendu toujours l'envie de se venger mais curieusement, ce dernier avait finit par se dire que le temps s'en chargerait pour lui. Sangoku et Vegeta, ses deux plus grands adversaires, étaient certainement eux aussi dans l'Autre Monde à l'heure actuelle. Cela signifiait donc que le moment était bien choisi pour effectuer son retour sur Terre ou même ailleurs afin de régner d'une main de fer comme il le faisait autrefois. Cependant, Freezer n'était pas encore fixé sur leur décès et le seul moyen pour lui de le découvrir semblait être cette possibilité de sortir des Enfers. Malheureusement, l'empereur cosmique n'avait pas encore découvert la solution à son problème bien qu'il tentait désespérément chaque jour de trouver une issue. Comme à son habitude, il entama ses recherches aux endroits du Tartare où il ne s'est jamais aventuré auparavant et il fallait avouer que Freezer ne ressentait aucun plaisir à jouer à cache-cache. Alors que celui-ci faisait des allers-retours incessants en survolant le terrain désertique obscur, son frère aîné l'observa du coin de l’œil depuis un rocher où il était installé. Cooler ne semblait pas avoir envie de donner la main à la patte, sans doute parce qu'il était maintenant convaincu qu'aucune sortie n'était possible pour des monstres comme eux. Il fut vite rejoint par un individu de petite taille, le visage complètement encapuchonné par une cape. Pour le peu que l'on pouvait apercevoir de son corps, ce dernier semblait appartenir à la race des kowaks tout comme Freezer et Cooler. Il commença par s'adresser au fils aîné du Roi Cold...

- Ton frère est toujours sur la trace d'une potentielle sortie ?

- Oui, son envie commence à tourner à l'obsession. Bien que je lui ai déjà fait comprendre qu'il est inutile de s'épuiser à rechercher quelque chose qui n'existe pas, Freezer s'entête jour après jour à vouloir trouver l'issue qui nous permettrait de rejoindre le monde des mortels. Il faut se rendre à l'évidence, nous sommes piégés ici indéfiniment. Hey, petit frère ! Cesse de gaspiller ton temps à vouloir trouver une issue ! Si un tel moyen existait pour s'échapper, nous l'aurions déjà trouvé depuis longtemps en un siècle de captivité !

- Tais-toi, imbécile ! Je te signale que le temps, c'est tout ce qu'il nous reste aux Enfers ! Je m'occupe comme je peux mais on ne peut pas en dire autant de toi qui préfère se reposer plutôt que de m'aider !

- Tu me reproches d'être fainéant ?! Laisse-moi te rappeler que j'ai été le premier à accourir quand tu t'es fait battre lamentablement par ce singe ! Si l'honneur familial n'avait pas été important pour moi, je ne serais pas dans la même galère que toi aujourd'hui !

- Oui et tu n'as pas été capable non plus de te débarrasser de Sangoku ! Tu es devenu tellement paresseux depuis que tu es ici que j'ai finit par te surpasser en puissance !

- Ne te méprends pas, petit frère ! Je compte bien rattraper l'écart de force qui nous sépare ! Et dés que ce sera fait, j'en profiterai pour te rappeler comment tu es censé parler à ton aîné !

- Tu es presque aussi drôle que Vegeta !

- Assez ! Je ne suis pas venu ici pour entendre deux de mes arrières petits-fils se chamailler comme des enfants. Vous feriez mieux de rester unis afin de conserver le peu de dignité qu'il reste à notre famille.

- Rien ne t'empêche de partir si tu ne veux pas écouter nos disputes.

- Très bien, dans ce cas je me retire mais vous ne connaitrez pas la bonne nouvelle que j'ai à vous annoncer.

- Une bonne nouvelle ? De quoi s'agit-il ?

- Tu as trouvé une sortie ?!

- Bon, on dirait que j'ai finit par capter votre attention. C'est exact Freezer, j'ai découvert un moyen très simple de nous échapper de cet endroit. Je me demande même comment nous avons fait pour ne pas déceler plus tôt cette solution.

- Veux-tu bien abréger et nous expliquer de quoi il en retourne ?!

- Du calme ! J'en viens justement à cette partie. Comme vous le savez, nous nous situons actuellement aux Enfers. Les démons contrôlent ces lieux et je me suis aperçu pas plus tard qu'hier qu'ils avaient la capacité d'ouvrir des brèches capables de mener ailleurs, probablement dans le monde des mortels. Je ne pourrai que confirmer cela que si nous parvenons à franchir l'un de ces portails.

- Magnifique ! C'est du beau travail ! Si ce que tu dis est vrai, je vais enfin pouvoir retourner sur Terre afin d'en décimer sa population avant de rayer de la carte cette planète qui m'a causé tant de soucis par le passé ! J'espère seulement que les supers guerriers ont disparu de sa surface.

- Tu es un génie, Chilled. Nous serons bientôt libres grâce à toi.

- Toi ? Libre ? Qui a dit que tu avais mérité ce droit ?

- Ça suffit, vous n'allez pas recommencer. Le problème va être réglé parce que j'ai décidé que Cooler nous accompagnera. Il est ton frère aîné et il n'est pas question que nous partons d'ici sans lui. Nous ne savons pas encore ce que nous réserve le nouveau monde des mortels alors oublions la précipitation et l'individualité. Nous formons avant tout une famille et c'est de la sorte que nous agirons dorénavant, est-ce bien clair pour vous deux ?

- Cela l'a toujours été pour moi, la famille passe avant le reste.

- Très bien. C'est entendu, il peut venir avec nous mais maintenant, peut-on filer d'ici ?

- Oui, dés qu'une occasion se présentera à nous.

Un vil sourire s'afficha alors sur le visage de Freezer. Ce dernier savait désormais que ce n'était plus qu'une question de temps avant de quitter ce monde dépourvu de vie ou d'attractivité vu l'étendu du terrain qui n'offrait que de la terre rocailleuse. Chilled profita de la présence de ses deux descendants pour leur faire part des dernières choses à savoir, notamment le fait d'avoir l’œil furtif lorsqu'un démon pointait le bout de son nez dans les parages. L'aïeul des frères Cold leur donna ensuite une position tactique pour faire le guet étant donné que les êtres démoniaques n'auront pas forcément l'envie de faire apparaître des brèches à proximité d'autres méchants ayant pour résidence les Enfers. Ensemble, ils attendirent une occasion pendant de nombreuses heures. Leur attente fut finalement récompensée par la présence d'un démon qui passa par là. Se tenant debout sur une falaise, Cooler était le seul à l'avoir remarqué et ne tarda pas à se tourner en direction de Freezer et Chilled pour les avertir en faisant quelques gestes de la main. Ceux-ci rappliquèrent rapidement afin de se poser aux côtés du fils aîné du Roi Cold. Ensemble, ils observèrent le démon qui ouvrit une brèche en déchirant d'un simple revers de la main vertical l'horizon. L'être démoniaque traversa ensuite le portail qui resta ouvert, selon l'information détenue par Chilled, pendant quelques secondes avant de se refermer. L'ancêtre des kowaks prit alors les devants et demanda aux deux frères de le suivre. Sans attendre de voir leur chance leur passer sous le nez, ils passèrent tous les trois et chacun à leur tour la brèche qui se referma rapidement derrière eux. Les kowaks arrivèrent ensuite à destination, qui ne semblait pas vraiment différente à l'endroit qu'ils venaient de quitter à l'instant. Le paysage comportait toujours autant de terrains vagues et rocailleux, le ciel était sombre à tendance orageuse et la flore était inexistante. Tout ce qu'ils purent constater en supplément de ce qu'ils avaient déjà vu aux Enfers, c'était la présence d'un cimetière dans lequel ils se trouvaient, au beau milieu de tombes d'inconnus. Tandis que Chilled regarda tout autour de lui et que Cooler avait le pressentiment d'être resté au même point, Freezer serra les poings et les dents avant de commencer à s'énerver. Afin d'extérioriser sa colère, le tyran envoya une vague déferlante sur un bon lot de tombes qui finirent en petits morceaux...

- Nous avons attendu pendant des heures pour rien ! S'en ai trop cette fois-ci, je vais détruire le Tartare de la même façon que j'ai détruit Namek !

- Ce que tu prévois de faire te sera inutile. Dévaster les Enfers, c'est comme essayer d'ouvrir la boîte de Pandore. Tu pourrais y parvenir mais imagine le nombre d'ennemis qui pourraient nous faire concurrence pour la conquête de l'espace. Il fallait s'attendre à ce que la brèche ne nous emmène pas là où on l'aurait voulu. La destination choisie par le démon ne visait pas le monde des mortels malheureusement. Tout ce qu'il nous reste à faire, c'est d'attendre une nouvelle occasion de passer un autre portail.

- Attendez une minute, regardez ce que j'ai trouvé.

- Je n'ai jamais vu ce genre de choses auparavant.

- Mais...c'est une boule de cristal !

- Et à quoi sert-elle ?

- Il y en a sept au total. Si tu parviens à les réunir toutes, le dragon sacré apparaît et tu as le droit de réaliser n'importe lequel de tes souhaits les plus chers. Je n'ai jamais été aussi heureux d'être tombé sur l'une d'entre elles après tout ce temps car cela signifie que nous ne sommes plus aux Enfers et que ton fameux plan a porté ses fruits !

- C'est incroyable...

- Je comprends mieux à présent. Celle-ci pourrait nous servir plus tard si nous réussissons à trouver les six autres. Donne-la moi Cooler, je vais la garder en lieu sûr.

- Je me demande où nous sommes s'il ne s'agit plus du Tartare. Serait-ce possible que ce soit la Terre et qu'elle ait été conquise par les démons ? Dans mes souvenirs, elle avait l'apparence d'une planète beaucoup plus accueillante et elle possédait aussi des boules de cristal comme celles que l'on pouvait trouver sur Namek même si elles étaient un peu plus grosses. Mais si cette planète n'est pas la Terre, cela veut donc dire que les boules sacrées ont été éparpillées aux quatre coins de la galaxie.

- Peut-être. Je propose que l'on survole ces terres afin d'en avoir le cœur net.

- Comme vous le souhaitez mais si nous ne trouvons rien d'autre que des terrains plats, il faudra quitter cette planète et en chercher une où nous pourrons trouver un vaisseau et des soldats à recruter. Nous n'avons pas le moindre détecteur sous la main donc nous restons ensemble.

Les frères Cold regardèrent tout deux leur ancêtre et firent un signe positif de la tête comme pour dire qu'ils étaient d'accord avec sa façon de penser. Sans perdre de temps, ils décollèrent ensemble dans la même direction à la recherche de quelqu'un ou quelque chose. Malheureusement, leurs fouilles se soldèrent par un échec après plus d'une heure. Aucune autre boule de cristal n'avait pu être récupérée et le démon qui leur avait ouvert la voie quelques temps plus tôt restait introuvable. La planète semblait être dépourvue de vies ou d'habitations. Comme l'avait suggéré Chilled avant d'entamer leurs recherches infructueuses, lui et les frères Cold quittèrent la planète en décollant du sol. Ils traversèrent peu de temps après l'atmosphère de la planète pour finalement voguer dans l'espace à la recherche d'une planète où il y avait de la vie. En tant que kowaks, ces derniers n'avaient aucunement besoin d'oxygène pour survivre dans le vide cosmique...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une sortie d'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Planète Kyoufu :: Cimetière-
Sauter vers: