AccueilPortailBoutiqueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Ven 13 Mar - 21:57

Après un long parcours durant ce tournois, Jimbolo se retrouve à devoir affronter la championne Olympique, Aleyna, une jeune fille. Bien qu'elle soit jeune, elle devait être redoutable pour être parvenue à obtenir ce titre, mais bon, cela ne l'effraya point. De tout manière, il n'y avait pas grand chose qui effrayait le démon, même contre des adversaires contre lesquelles il avait perdu il n'avait pas peur. Il peut être surpris, pas apeuré, non. En tout cas, ça ne lui est jamais arrivé pour le moment. Mais bon, d'un autre côté, il était un démon, donc ce devait être normal. Quoi que, là, il appréhendait quelque peu ce combat malgré le fait qu'il ait fait pour la première fois un long parcours lors d'un tournois. Il a entendu dire que Aleyna était un manipulatrice du feu et il se trouve que le premier ennemi contre qui il avait vaincu il y a de cela plusieurs milliards d'années était un manipulateur de feu. Il craignait donc un peu d'avoir les mêmes difficultés, même si cette fille était beaucoup plus jeune que son défunt ennemi de l'époque. Mais bon, il restera prudent et il ne devrait pas avoir de problème. Alors qu'il était dans les vestiaires en train d'enfiler un kimono neuf, car celui du précédent tournoi a fini en lambeau, et qui restait identique à son précédent kimono, l'arbitre finit par l'appeler pour le début du combat. Sans attendre, il quitte les vestiaires et se rend sur le ring. Après ça, il attend l'arrivée de son adversaire.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aleyna
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 09/02/2011
Messages : 95
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Combustion Funeste

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Lun 16 Mar - 13:15

La rouquine connaissait désormais l'identité de celui qui allait l'affronter pour le titre olympique. Contrairement à ce qu'elle aurait pu penser en suivant le match à la télévision depuis chez elle, ce ne fut pas la terrienne qui l'emporta au final mais bel et bien le démon. Maïa avait montré une incroyable performance face à lui mais malheureusement pour elle, sa technique n'était pas parvenue à venir à bout de la ruse de Jimbolo. La demi-kowak n'avait pas été trop impressionné par son challenger officiel mais elle devait reconnaître qu'il avait été très malin en laissant son adversaire se fatiguer et en restant attentif au moindre de ses faux pas. Cela lui avait d'ailleurs permis de remporter la finale du tournoi. Honnêtement, Aleyna aurait aimé prendre sa revanche sur Maïa après que celle-ci s'était servie de sa meilleure amie comme bouclier. Elle n'avait pas oublié ce moment catastrophique et qui l'avait poussé à s'en vouloir quelques semaines bien qu'Ondine n'était pas fâchée de ce qui s'était produit. La demi-kowak semblait, en contrepartie, satisfaite de la défaite de la terrienne car elle devait très certainement ruminer son geste maladroit qui lui avait coûté un match de championnat quasi mérité. Étant retournée auprès d'Ishtar à Uruk suite aux inquiétudes de son oncle, Aleyna prépara son sac de sport en le remplissant de quelques affaires avant de partir pour l'Olympic Stadium. Bien évidemment, elle n'avait pas oublié de prendre le plus important avec elle, à savoir sa ceinture de championne olympique. Après quelques minutes de vol, la rouquine arriva au stade et pénétra dans l'enceinte de ce dernier afin de regagner les vestiaires. Sa meilleure amie, qui avait été sollicité à se présenter pour la soutenir durant le match, arriva une dizaine de minutes plus tard. Comme toujours, sa joie de revoir Ondine était intense et Aleyna le lui fit savoir en la prenant dans ses bras...

- Merci d'être venue pour m'encourager, je suis heureuse de voir qu'on forme toujours une équipe malgré que ce ne sont que des matchs simples. Je ne sais pas si je vais mieux assurer que ma dernière participation mais ce qui est certain, c'est que je suis prête à remettre encore les couverts.

Après avoir échangé ces quelques mots, la demi-kowak commença par se changer de manière à enfiler une tenue plus adaptée pour combattre. Elle revêtit ainsi un soutien-gorge qui laissait peu entrevoir les formes de sa poitrine, un legging assez serrant, des gants de lutte et bien évidemment des bottes plates à lacets. La rouquine avait donc désormais l'apparence d'une boxeuse, ce qui ne changeait pas vraiment de ses précédents matchs où elle arborait également le même style vestimentaire. Fin prête de ce côté là, il ne lui restait plus qu'à attendre la présentation orale de l'annonceur du ring. Cela se fit relativement vite puisque celui-ci annonça d'abord l'arrivée de Jimbolo, l'adversaire qu'Aleyna allait devoir combattre dans une poignée de minutes. Ce fut ensuite naturellement au tour de la demi-kowak, cette dernière quittant les vestiaires en compagnie de sa meilleure amie afin de rejoindre une arène particulièrement bondée, où elle reçut une importante quantité d'acclamations faites par la foule. Toujours aussi joyeuse de voir autant de monde la soutenir, Aleyna le montra par des sourires en guise de remerciements pour la fidélité que lui apportait le public. Elle alla même déposer un petit bisou sur la joue d'un jeune enfant porté par son père en passant à côté des premiers rangs, escaladant ensuite les marches du ring. Elle ôta sa ceinture et la brandit fièrement au dessus de sa tête. Alors qu'elle célébrait sa venue avec le public, les acclamations furent rapidement balayés par des hués après que Giuseppe ai décidé d'interrompre les festivités au micro. Aleyna se retourna vers lui et constata qu'il n'avait pas l'air très content. L'arbitre officiel des tournois débuta son discours en accusant la foule d'être grossière et qu'elle ferait mieux de la mettre en veilleuse lorsqu'il décidait de prendre la parole. Bien évidemment, cela ne fit qu'intensifier les hués mais le billionnaire finit tout de même par les ignorer afin de se concentrer sur la rouquine. Giuseppe expliqua à celle-ci son mécontentement parce qu'elle avait osé le frapper lors du précédent tournoi, lui qui était l'arbitre et qui représentait l'autorité. Aleyna avait presque oublié ce fait et savait d'un côté que le bourgeois face à elle ne comptait pas passer l'éponge sur cette histoire, ce qui était problématique vu qu'il n’aimait déjà pas son oncle. Giuseppe poursuivit son dialogue en confirmant les pensées de la demi-kowak, cette dernière allant écopée d'une sanction. Cependant, le richard la rassura en lui précisant qu'il n'était pas si mauvais qu'on le pensait et qu'il allait de ce fait le prouver. A la grande surprise d'Aleyna, Giuseppe décida de bannir sa meilleure amie des abords du ring. Ondine fut donc obligée de regagner les vestiaires, là où elle allait probablement suivre le match. Une fois que cela fut fait, la rouquine lança un regard noir à Giuseppe mais celui-ci la menaça, l'avertissant qu'elle serait immédiatement destituée de son titre si elle portait encore une fois la main sur lui. Il marchanda ensuite avec elle, réclamant des excuses pour son comportement avant d'affirmer que si elles paraissaient sincères, il était prêt à tout lui pardonner. Giuseppe termina en laissant un temps de réflexion à Aleyna qui de son côté, n'avait pas la moindre envie de s'excuser auprès d'un tel bouffon. De plus, il ne semblait pas très digne de confiance. Sachant que Giuseppe détenait le pouvoir et qu'il pouvait exiger n'importe quoi sur son ring, la championne olympique décida de ne pas aggraver son cas en se résignant à s'excuser publiquement et à contre-coeur malgré les avis négatifs de la foule. Elle prit aussitôt un micro et fronça les sourcils en fixant le sol, se sentant humiliée...

- Veuillez excuser ma mauvaise conduite lors du précédent tournoi...

Aleyna en avait déjà terminé, voilà pourquoi elle lâcha son micro au sol sans prendre la peine de relever la tête, que ce soit pour regarder la foule qui huait sa décision, son adversaire qui devait se sentir amusé ou bien encore Giuseppe qui avait finalement eu gain de cause. Ce que venait de faire la rouquine était affligeant mais si cela lui avait permis d'atténuer les problèmes auxquels elle faisait dés à présent face, c'était déjà une bonne chose. Cependant, cela ne changeait strictement rien au fait qu'elle trouvait injuste qu'Ondine ai été forcé de quitter l'arène alors que cette dernière ne causait pas le moindre ennui à qui que ce soit. Mais la demi-kowak n'était pas stupide, elle savait que Giuseppe cherchait à tout prix un moyen de la faire perdre sans avoir recourt directement à la triche. Son premier but visait simplement à déstabiliser la nièce de Deimos...

_________________


Thème Aleyna - Problem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Mar 17 Mar - 21:45

À peine Jimbolo venait d'arriver sur le ring que Aleyna est appelée et elle ne tarde pas à faire son entrée sous les acclamations de la foule. Il ne put s'empêcher d'avoir un regard de dégoût quand elle fait un bisous à un gamin, car il n'aimait pas du tout les gosses, il ne pouvait les supporter. Les pleures, les odeurs, les cris...Bref, il était bien content de ne pas en avoir. Puis, l'arbitre et patron des tournois arrive pour demander des comptes à Aleyna qui lui avait manqué de respect lors de précédent tournois et qu'il n'avait pas du tout apprécié, au point même de demander à la manageuse de son adversaire de quitter les gradins. Jimbolo affiche alors sur son visage un sourire narquois, assez satisfait de la tournure que prenait les choses car comme ça, il est certain que Aleyna ne pourra pas faire appelle à cette Ondine durant le combat. Le public ne semblait pas du tout apprécié ce Giuseppe et encore moins son intervention. Franchement, Jimbolo, lui, s'en fichait un peu. La seule chose qui l'agaçait est que le début du combat pour lequel il était venu se faisait attendre, mais pour le reste, il s'en fichait vu que ça ne le concernait pas. Aleyna finit par s'excuser en semblant avoir honte. Jimbolo la comprenait un peu car s'il avait eut à faire pareille, sa fierté aurait pris un coup. D'ailleurs, s'il avait été à sa place, il ne l'aurait même pas fait, car c'est un démon et que les démons ne s'excusent jamais, sauf si ce sont des sous-fifres, mais c'est pas con cas donc voilà. Après ça, le début du combat sonne. Jimbolo affiche un sourire mauvais et dit : "Hé...Gamine, si tu crois qu'en faisant cette tête je vais retenir mes coups, tu troupe royalement".

Sur ces mots, il fonce à une vitesse hallucinante vers Aleyna et chargeant son poing droit d'électricité et lui donne un bon coup de poing électrifié pour la propulser plus loin. Il crée ensuite plusieurs boules de foudres qui encerclent Aleyna avant de foncer en même temps sur elle.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aleyna
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 09/02/2011
Messages : 95
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Combustion Funeste

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Dim 22 Mar - 13:56

Aleyna ne bougea toujours pas de sa position malgré les secondes qui défilaient. Les problèmes qu'elle rencontrait faisait désormais d'elle une championne vulnérable, voir démissionnaire vu son état immobile. La rouquine ne broncha même pas lorsque Giuseppe entreprit de s'approcher d'elle afin de lui prendre la ceinture de ses mains, la mettant ensuite de côté pour qu'il puisse procéder au commencement du combat. L'arbitre ne perdit pas un instant de plus pour faire sonner la cloche mais même le ding de celle-ci ne parvint pas à faire réagir la demi-kowak. Il fallut l'intervention verbale de Jimbolo pour inciter Aleyna à redresser la tête vers lui, ce dernier lui faisant comprendre qu'il n'allait pas la ménager malgré la mine tristounette qu'elle arborait sur son visage. Évidemment, la nièce de Deimos n'espérait pas plus de compréhension venant de la part d'un démon et la situation actuelle devait très certainement satisfaire celui-ci. Même s'il n'avait aucune affinité avec Giuseppe, ils combattaient tous les deux un adversaire commun et ce n'était autre que la demoiselle aux cheveux roux. Aleyna avait peu apprécié la fine provocation de Jimbolo et le montra clairement en lui jetant un regard froid. De plus, il avait osé l'interpeller en la qualifiant de gamine. Du genre modeste et posée, elle ne répondit pas à cela. Oui, elle était moins jeune et expérimentée que l'adversaire contre lequel elle devait se battre mais elle n'en restait pas moins la championne olympique jusqu'à preuve du contraire. La rouquine ne pouvait peut-être pas dépenser ses nerfs sur Giuseppe mais celle-ci allait se faire un plaisir d'extérioriser sa frustration sur son supposé complice, qui attaqua le premier en se ruant à vive allure sur elle. Le public était déjà déçu de la voir s'écraser aux pieds de l'arbitre, elle n'allait tout de même pas se laisser battre par un adversaire ayant une personnalité toute aussi répugnante. Au moment où Jimbolo s'apprêtait à lui infliger un coup de poing foudroyant, la demi-kowak s'écarta légèrement sur le côté avant d'aller taper son pied dans les parties intimes du démon, interrompant son combo...

- Tu as raison, je suis encore une gamine. J'aime jouer à la pétanque.

La blague n'était pas vraiment drôle mais en même temps, Aleyna ne cherchait pas à l'être vu l'émotion que dégageait son visage. En temps normal, elle n'aurait jamais utilisé une tactique aussi vicieuse mais vu que les règles n'interdisaient pas les coups sous la ceinture et que Giuseppe l'avait bien énervé, la rouquine ne comptait pas s'en priver. Suite à ce contre efficace, Jimbolo allait probablement mettre quelques minutes à s'en remettre, de quoi permettre à Aleyna un temps d'action où elle pourrait placer un combo. Cependant, elle opta pour une technique encore plus vicieuse que la précédente. Elle plaqua la paume de sa main sur le visage de son adversaire et s'y accrocha légèrement à l'aide de ses doigts, utilisant sa maîtrise du feu pour lui brûler la face le temps de quelques secondes. La rouquine lui relâcha ensuite la tête avant de frapper brutalement le démon au visage avec la paume de sa main. Aleyna espérait avoir réussi à lui casser le nez mais vu qu'elle devait avoir un excellent combattant en face d'elle, celle-ci pouvait immédiatement oublier cette possibilité. De toute évidence, la nièce de Deimos avait séché son adversaire sur place en commençant par lui donner un coup dans les parties et venait à l'instant de lui faire perdre son orientation en lui carbonisant le visage. Cela avait certainement poussé Jimbolo à fermer instinctivement les yeux pour éviter qu'ils soient brûlés. Afin de terminer son enchaînement, Aleyna s'éloigna de quelques mètres avant d'expédier sur l'homme aux cheveux noirs une vague déferlante sous forme de flammes. Comme pour l'eau, la pression du brasier projeta le démon en direction des barricades de manière à l'éliminer. De plus, les effets étaient plus dévastateurs qu'une simple vague déferlante puisqu'elle avait la particularité d'être brûlante...

_________________


Thème Aleyna - Problem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Lun 23 Mar - 19:17

Alors que le démon était sur le poing de donner un violent coup de pied électrique sur son adversaire, cette dernière esquive le coup. Bon, ok, il devait s'y attendre à ça de la part d'une championne. Par contre, ce dont il ne s'y attendait pas du tout c'était de son coup bas à ses parties intimes, ce qui lui fait perdre son souffle et le fait tomber à genoux. Il serre des dents à la fois de rage et de douleur. Pas question de faire plaisir à cette gamine en hurlant de douleur comme une mauviette. Quand même, l'apparence humaine à beau être d'une grande beau, de ce qui était des mâles, ils avaient une grosse faiblesse que les femelles aimaient bien utiliser pour se défendre. Mais pour sa part, c'était un coup vraiment, mais vraiment très bas. Il ne pense pas que même les démons, qui sont réputés pour ne pas avoir d'honneurs, ne feraient pas une chose pareille. En tout cas, il comptait bien faire payer à cette Aleyna l'humiliation qu'elle venait de lui faire subir. Cependant, elle ne lui laissa pas le temps de répliquer car elle lui brûle le visage avec la paume de sa main et alors là, il hurla de douleur et de rage. Avant qu'elle ne lui donne un coup de poing, il avait reculé en se tenant le visage. Il évite ainsi le coup de poing de la jeune fille sans le savoir vu qu'il ne voyait rien. Quand il finit par se remettre du mauvais traitement qu'il venait de subir, il voit une grande vague déferlante enflammée foncer sur lui. De suite, il se saisit de son katana qu'il charge en électricité et donne un coup dans le vide qui lui permet de créer un lame électrique qui coupe la vague en deux. La vague passe alors à chacun de ses côtés, frôlant sa tenue de combat qui prend feu au niveau des manches. Il se les arrache, dénudant ses bras assez musclés. Il lève son katana au-dessus de lui, la pointe vers le bas, et le plante au sol. L'électricité traverse alors le sol en une fine ligne jusqu'aux pieds de Aleyna. Là alors, une corde électrique se saisit de la jeune championne par les pieds pour l'empêcher de faire tout déplacement et l'électrocutent.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aleyna
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 09/02/2011
Messages : 95
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Combustion Funeste

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Mar 24 Mar - 19:55

Aleyna avait été suffisamment proche de son adversaire lorsqu'elle avait envoyé une vague de feu dans sa direction et pourtant, ce dernier était parvenu à la scinder en deux et ainsi faire dériver les attaques de la demoiselle sur les flancs. Cependant, le brasier provoqué par la championne olympique n'épargna pas la tenue de son challenger actuel puisque celui-ci fut contraint de déchiqueter les manches de son yukata afin d'éviter que son costume ne prenne complètement feu. Aleyna aurait très bien pu attaquer à ce moment là mais elle ne voulait pas tenter de manœuvres inutiles et risquées susceptibles de lui coûter le match ou de la mettre tout simplement en difficulté. De plus, elle désirait plus que tout voir un aperçu des techniques de son adversaire et ainsi détecter ses premières faiblesses. La rouquine resta donc concentré sur le match et en particulier sur le démon qui leva son katana vers le ciel avant de le planter d'un geste vif dans le sol. La demi-kowak était très étonnée de voir que la lame de l'arme blanche n'avait pas été brisé au contact du béton. Et pourtant, Jimbolo n'y avait pas été de main morte. Après tout, peut-être que l'épée de ce dernier renfermait des caractéristiques particulières, elle ne voyait que cela. Après s'être enfoncée dans le sol, le katana généra de la foudre qui fissura quelques dalles tout en traversant le ring jusqu'à atteindre la nièce de Deimos. L'attaque ne donna pas l'impression d'être éblouissante à première vue puisque la demoiselle l'esquiva facilement en se mettant par planer à quelques centimètres du sol. Mais malheureusement, elle ne se doutait pas que l'électricité allait sortir de l'asphalte pour venir s'enrouler tel un lasso autour de sa cheville, ce qui lui offrit une décharge qui la fit grimacer de douleur. Aleyna devait rapidement trouver un moyen de se débarrasser de cette foudre conductrice si elle ne voulait pas être affaiblie de façon pitoyable...

* C'était bien joué de sa part, je ne m'y attendais pas. Pourquoi faut-il toujours que j'affronte des personnes qui ne savent utiliser que des armes blanches ? *

Évidemment, sa conscience n'allait pas lui donner la réponse à sa question mais elle pouvait compter sur son incroyable intelligence pour se sortir de cette mauvaise passe. La rouquine se rappela alors de son match contre l'équipe Saraïa. Maïa s'était servie des liens d'eau d'Ondine pour propulser celle-ci contre la boule de feu envoyée par la demoiselle aux cheveux roux. Aleyna comptait faire de même mais d'une façon légèrement différente. Sans se poser plus de questions et sans même se demander si ce qu'elle s'apprêtait à faire aller fonctionner, la championne olympique fonça en direction de son adversaire. Alors qu'elle donne l'impression de vouloir l'attaquer de front, cette dernière changea subitement de trajectoire lorsqu'elle fut à moins de deux mètres de lui, passant sur son flanc gauche pour entamer une série de tours autour de sa silhouette démoniaque. Comme l'électricité du démon avait formé un étau autour de sa cheville et que cette dernière lui envoyait toujours des décharges désagréables, Aleyna venait de saucissonner Jimbolo après avoir compris que sa foudre était de source matérielle. Une fois que le lien électrique avait bien ficelé son propre utilisateur, la rouquine repartit à l'opposé en donnant un peu plus de vitesse à ses déplacements et espérait d'ailleurs briser le lasso électrifiant toujours enroulé autour de sa cheveille. Le lien foudroyant compressant le démon se mit très rapidement à se dérouler au même rythme qu'il le fit tournoyer, ce qui allait probablement lui faire perdre ses repères. Néanmoins, toujours en plein vol, Aleyna se retourna brusquement avant d'envoyer des salves kikohas répétées sur son challenger. Non seulement il venait lui aussi d'être foudroyé mais il avait également eu son tour de manège tout en encaissant des boules d'énergies...

* Parfait, je pense que je vais m'arrêter là pour l'instant. *

Suite à ces nombreux bombardements, la rouquine se posa sur le ring et regarda la fumée se dissiper. Elle savait qu'il lui en faudrait bien plus pour venir à bout d'un tel adversaire mais jusqu'à présent, elle s'était montrée plutôt maline et offensive. Aleyna ne tenait pas à refaire la même erreur que Maïa, foncer dans le tas jusqu'à perdre définitivement sa lucidité. La demi-kowak ne voulait pas et n'avait pas l'intention de perdre, même si l'arbitre du match n'était pas de son côté. Depuis que la cloche avait sonné, Giuseppe s'était montré plutôt juste mais est-ce que cela allait durer longtemps ? Aleyna n'avait pas la réponse mais ce qui était sûr, c'est que la demoiselle se méfiait de ce richard comme de la peste...

_________________


Thème Aleyna - Problem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Mer 25 Mar - 19:53

Jimbolo affiche un sourire narquois sur son visage en voyant que sa technique avait marché. Alors qu'il la voyait foncer sur elle, il se prépare à contrer ou à contre-attaquer quand il la voit passer à côté de lui à la place. Il hausse alors un sourcil, se demandant la raison pour laquelle elle n'avait pas tenter d'attaquer quand il la voit tourner autour de lui et la corde électrique s'enrouler autour de lui, l'électrifiant ainsi. Il lâche alors un hurlement de douleur. Hurlement qui celle quand la corde se déroule et qu'il se met à tourner rapidement sur lui-même comme une toupie. Quand il arrête de tourner, il se met à bouger dans tout les sens, les jambes flageolantes et voyant tout déformé autour de lui. Il secoue vivement sa tête pour se reprendre et voit de salves foncer sur lui. Il disparaît alors rapidement avant de se les recevoir et réapparaît au-dessus de Aleyna en ayant les mains jointe et au-dessus de lui. Tout en se rapprochant de la jeune fille, quand il fut presque à sa hauteur dans sa petite chute, il baisse ses mains pour donner un violent coup au-dessus du crâne de la rouquine. Il enchaîne en faisant un tour sur lui-même, son pied droit tendu, pour lui donner un coup de pied retourné qui la projette un peu plus loin. Il pose ensuite les pieds à terre. Il crée plusieurs boules électriques autour de son adversaires en hauteur et en largeur, créant une sorte de demi-sphère géante faite en boules électriques. Les boules électriques se rapprochent ensuite autour de Aleyna en même temps.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aleyna
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 09/02/2011
Messages : 95
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Combustion Funeste

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Jeu 26 Mar - 15:21

Pensant fermement qu'elle avait réussi à finir son enchaînement en beauté, Aleyna fut une fois encore stupéfaite de la rapidité de son adversaire. Ce dernier s'était apparemment téléporté avant d'encaisser les boules de ki envoyées par la demoiselle aux cheveux roux. Mais bien évidemment, la rouquine ne s'en était aperçu qu'après avoir vu le nuage de poussières se dissiper. Elle savait par ailleurs d'avance que le démon contre lequel elle se battait allait tenter une attaque dorsale puisqu'en général, il s'agissait d'une tactique efficace utilisée régulièrement par les meilleurs stratèges. Les pensées de la nièce à Deimos se confirmèrent assez rapidement puisqu'elle parvint à ressentir la force de Jimbolo, toujours en déplacement et étant réapparu derrière elle pour tenter un coup en traître. Aleyna se retourna alors subitement et fléchit les pieds avant de décoller depuis le sol. Le démon avait croisé ses mains dans l'espoir de lui infliger un coup sur le crâne. Cependant, la rouquine ne lui laissa pas le temps de le réussir puisqu'elle fit passer sa tête entre les bras de ce dernier et la fracassa contre son front. La championne olympique enchaîna immédiatement avec une bonne droite chargée de feu contre la joue de son adversaire après avoir recouvert son poing de cet élément. Alors qu'Aleyna voulait placer un nouveau coup, son challenger fut plus rapide qu'elle et fit un tour sur lui même afin de lui faire manger la semelle de son pied, en quelques sortes. La nièce à Deimos se retrouva aussitôt projetée vers l'arrière et tenta une réception à l'aide de ses mains sur la surface du ring, ce qu'elle parvint à faire après avoir effectué un salto arrière pour se remettre sur pieds. Sans casser le rythme du combat, la championne olympique tendit la paume de sa main vers le ciel et un petit cerceau de feu apparu au centre de celle-ci. Aleyna se redressa mais au moment où elle releva la tête, elle vit de petites sphères foudroyantes qui l'encerclait...

* Mince ! Il est vraiment très rapide ! *

Subitement, les boules foncèrent toutes dans la direction de leur cible. La rouquine n'avait plus le temps pour les esquiver et fut par la même occasion contrainte de faire appel à ses bons réflexes pour éviter de se faire foudroyer. Ainsi, la championne olympique prit diverses pauses, certaines l'obligeant à se pencher d'avant en arrière et d'autres la forçant à se baisser ou à tortiller ses membres dans tous les sens. Cela permit à Aleyna d'esquiver quelques sphères électrisantes à l'exception des dernières, qu'elle encaissa assez difficilement avant de se laisser tomber à quatre pattes sur le sol. De l'électricité contourna encore sa silhouette alors qu'elle ressentait déjà depuis de longues secondes des mauvaises vibrations lui parcourir le corps. Cependant, cela ne l'empêchait pas pour autant de résister et la demoiselle aux cheveux roux le démontra clairement en ayant su maintenir son cerceau bien au dessus de sa tête. Comme la technique était prête à être expédiée sur l'adversaire depuis quelques minutes déjà, la nièce à Deimos ne perdit pas plus de temps et l'envoya finalement sur Jimbolo. Le cerceau s'élargissa avant d'encercler le démon, flottant à seulement quelques millimètres du sol. Les faits qui s'ensuivirent étonnèrent particulièrement la foule puisque la technique d'Aleyna prit la forme d'une tornade qui grandissait à vu d’œil. Il ne fallut pas plus d'une minute pour la voir atteindre plus d'une vingtaine de mètres de hauteur. Satisfaite du résultat, la rouquine se releva avant de se téléporter au dessus de l’œil de l'ouragan de feu, Jimbolo étant complètement cerné. Deux possibilités s'offraient à lui, traverser le rideau de feu en risquant d'être brûlé et emporté par la tornade ou bien s'échapper par le haut où Aleyna l'attendait de pieds ferment. Peu importe la solution qu'il comptait choisir, la championne olympique n'allait pas lui laisser le temps de la réflexion vu qu'elle croisa de suite ses mains afin de refermer l'ouragan sur lui...

- C'est terminé, tu as perdu !

Afin de rendre la tâche encore plus difficile à son adversaire, la nièce à Deimos prit une grande inspiration avant de souffler des flammes directement dans l’œil du cyclone. Jimbolo n'avait plus vraiment d'autres choix que d'abandonner s'il espérait ne serait-ce qu'un seul instant d'en ressortir indemne. Dans le cas contraire, la rouquine était déjà impatiente de voir comment il s'en sortirait...

_________________


Thème Aleyna - Problem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Ven 27 Mar - 19:32

Jimbolo observa les différentes figures de Aleyna en ayant les bras croisés et en ne pouvant s'empêcher de ricaner, moqueur, en voyant Aleyna s'agiter dans tout les sens pour éviter les boules électriques qu'il lui avait envoyé. C'était assez divertissant à voir. En tout cas pour lui, car ça ne semblait pas être le cas du publique qui s'inquiétait pour la rouquine et espérait qu'elle finisse par se sortir de là, ce qui était une toute autre paire de manches. D'ailleurs, les dernière boules électriques finissent par toucher la jeune fille. Mais elle parvient à se reprendre et envoie un cerceau de feu autour de Jimbolo. Ce dernier eu un sourire moqueur et dit : "C'est quoi que tu me fais là? Tu te crois dans un cirque, gamine? Désolé de te décevoir, mais là, il en faut beaucoup plus qu'un fouet pour empêcher le lion de te bouffer!"

Puis, à son grand étonnement, ce qui lui fait effacer son petit sourire, le cercle se met à grandir avant de se transformer en une puissantes tornade de flammes. Heureusement, Jimbolo se trouvait juste à son oeuil, sinon, il aurait eu des dégâts. Seul moyen de sortir, s'envoler dans les airs, et encore, la rouquine de se mettre à cet endroit, sûrement pour l'empêcher de sortir. Un bon petit piège, il fallait l'avouer. Si Jimbolo essayait de traverser la tornade, il risquait de lourd dégâts. S'il essayait de la couper avec son katana, son arme risquait d'être emporté et il tenait assez à son arme, donc il ne voulait pas prendre le risque. Le moyen le plus sûr pour lui de se sortir de ce guêpier est par les airs, même si son adversaire s'y trouvait. Voyant la tornade se resserrer autour de lui, il su qu'il n'avait pas le temps de réfléchir longtemps. Il s'envole alors vers son adversaire à tout vitesse. C'est alors que cette dernière lui dit quelque chose avant de lui cracher un jet de flammes.


"Non, c'est toi qui va perdre!"


Il charge l'électricité autour de son corps pour accélérer sa vitesse, ses bras et envoie un gros rayon électrique pour atténuer un peu les flammes et avoir le moins de dégâts possible.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aleyna
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 09/02/2011
Messages : 95
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Combustion Funeste

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Sam 28 Mar - 15:07

L'adversaire de la rouquine avait été un poil moqueur lorsque celle-ci l'avait encerclé à l'aide de son cerceau de feu, qu'il jugeait inoffensif à première vue. Jimbolo en profita alors pour sortir une assez bonne tirade à la championne en titre, lui faisant comprendre qu'il était un lion prêt à lui sauter dessus pour la dévorer car l'attaque qu'elle venait d'envoyer s'était avéré inefficace. Pour le coup, Aleyna constata qu'il avait été un peu trop sûr de lui et qu'il n'avait pas prit le temps d'attendre et surtout de voir les effets de sa superbe technique. Le manque de méfiance de Jimbolo lui avait ainsi coûté la liberté puisqu'il était désormais dans une situation très délicate, enfermé dans un tourbillon de feu où chaque issue de secours était obstruée. Contrairement à ce qu'il avait pensé quelques minutes auparavant, la demi-kowak tenait bien le fouet entre ses mains et était parvenue à garder le pseudo-lion à l'intérieur d'un endroit clos. De plus, ce n'était pas elle mais bien lui qui semblait sur le point de se faire dévorer par les flammes qui devenaient dangereuses et qui s'apprêtèrent à consumer sa peau. Comme la rouquine aurait pu le parier avant d'envoyer son souffle de feu dans l’œil du cyclone, Jimbolo avait tenté de regagner l’extrémité du tunnel infernal, seule sortie possible qu'il lui restait. Alors qu'elle le pensait complètement cerné, son adversaire tenta une tactique désespérée en envoyant un rayon foudroyant de la taille d'une vague déferlante en direction de la sortie. Il parvint à repousser le souffle de feu de la demoiselle et ainsi lui dégager le passage pour lui permettre de s'échapper du tourbillon. Toujours postée au dessus de l’œil de l'ouragan, Aleyna remarqua le rayon foncer droit sur elle et ne tarda pas à répondre en expédiant une vague déferlante à la rencontre de l'attaque adverse. Les deux entrèrent en collision et un bras de fer débuta, sachant que l'un des compétiteurs était toujours dans une situation délicate à l'instar de l'autre...

- Je t'aurai prévenu ! Yaaaaaaaaaah !

Un seul cri de la rouquine suffit pour octroyer plus de puissance à sa vague déferlante. Jimbolo allait probablement faire de même mais malheureusement pour lui, cela n'allait pas vraiment l'aider puisque l’œil de la tornade de feu se resserra progressivement. Ce ne fut que l'affaire de quelques secondes pour que l'inévitable se produise, le cyclone l'emportant finalement. Le démon encaissa également sa propre attaque foudroyante ainsi que celle de sa concurrente, cette dernière étant parvenue à gagner le bras de fer qui les opposait. La tornade de feu disparu très rapidement mais sa puissance avait réussi à projeter l'homme aux cheveux noirs à plusieurs mètres de hauteur. Aleyna croisa ses mains et infligea un bon coup dans le dos de son adversaire une fois que ce dernier était arrivé à sa hauteur, l'envoyant directement se crasher dans le ring où l'impact provoqua plusieurs éclairs. Estimant qu'il avait eu son compte, la championne olympique redescendit à son aise avant de se poser sur la surface de combat, proche de la carcasse de son adversaire. Ce dernier était vraiment dans un piteux état après tout ce qu'il venait d'encaisser, d'autant que d'importantes flammes lui consumer encore le corps. Deux médecins de l'équipe médicale coururent depuis les vestiaires en direction du ring, l'un étant équipé d'une sac de secouriste et l'autre d'un extincteur. L'un d'eux demanda à la rouquine de reculer, ce qu'elle fit sans qu'il n'ai eu à le répéter deux fois. A l'aide de son extincteur, il recouvrit entièrement le démon de neige carbonique afin de permettre à son collègue de s'occuper de lui en toute sécurité. De son côté, Aleyna resta relativement calme et patienta en mettant ses mains sur ses hanches. L'un des médecins fut catégorique, ce que Jimbolo avait encaissé aurait pu être beaucoup plus grave mais par chance, son pouls était normal et ses brûlures bénignes. Il exprima également son étonnement auprès de la rouquine, expliquant que les démons étaient fascinants de par leur incroyable résistance. Devait-elle être étonnée ou lassée de ce que le toubib lui expliquait ? Dans tous les cas, ils déclarèrent le démon apte à continuer le combat avant de retourner aux vestiaires. Cependant, Giuseppe décida de remettre en doute l'avis des médecins en lançant un avertissement clair et autoritaire à la championne en titre après l'avoir brusquement retourné vers lui. Aleyna n'avait absolument pas apprécié que celui-ci ose la toucher de cette façon mais elle se retint malgré tout de commettre l'irréparable en le frappant. La nièce de Deimos ne répondit pas au bourgeois et voulu se recentrer sur son adversaire mais Giuseppe la retourna à nouveau vers lui en l'engueulant et en ôtant sa veste, ayant remarqué en elle son envie de le frapper. Bien évidemment, l'arbitre cherchait juste à gagner du temps le temps que Jimbolo se remette sur ses deux pieds...

_________________


Thème Aleyna - Problem



Dernière édition par Aleyna le Sam 28 Mar - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jimbolo
Membre

Masculin
Âge : 21
Inscription : 26/11/2011
Messages : 35
Zénis : 0
Statut : Mauvais
Finisher : Mille Oiseaux Noirs

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Sam 28 Mar - 19:48

La méthode de Jimbolo n'avait pas fonctionné, enfin, il avait faillit marcher puisqu'il a réussi à arrêter le jet de flammes, du coup, il aurait put s'en sortir, mais la jeune fille a rapidement enchaînée une attaqué qui a ralenti Jimbolo et qui s'est pris la tornade, son rayon électrique et la dernière attaque de la jeune fille en pleine face sans avoir eu le temps de faire quoi que ce soit. Il a été alors projeté par les airs jusqu'à Aleyna qui lui donne un violent coup qui le fait s'écraser sur le ring. Les médecins se sont alors précipités vers lui pour l'ausculter alors que l'arbitre se mettait à gronder Aleyna. Quand les médecins furent parties, Jimbolo ne tarde pas à se relever. Voyant que la rouquine était occupée par Giuseppe et ne faisait donc pas attention à lui, Jimbolo décide d'en profiter pour préparer une puissante attaque afin de mettre hors d'état de nuire son adversaire une bonne fois pour toute. Lançant un regard rempli de haine vers son adversaire qui ne faisait pas attention à lui pour le moment, il lève ses bras au-dessus de lui et forme une boule électrique. Il fait sortir de son corps encore plus d'électricité qui charge encore plus la boule électrique qui grandit de plus en plus pour devenir énorme, au moins la moitié du terrain. Pensant que ça suffisait il envoie la boule sur la rouquine.

_________________
Thème de Jimbolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aleyna
Membre

Féminin
Âge : 25
Inscription : 09/02/2011
Messages : 95
Zénis : 0
Statut : Bon
Finisher : Combustion Funeste

MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   Lun 30 Mar - 14:02

Aleyna commença sérieusement à perdre patience face à Giuseppe, ce dernier ayant subitement décidé de lui prendre la tête en plein match. La rouquine était malgré tout parvenue à se retenir lorsque le bourgeois l'avait retourné brusquement vers lui pour la seconde fois. Celle-ci avait été tenté de le frapper mais elle savait que ce geste n'en valait vraiment pas la peine, surtout si c'était pour se faire disqualifier alors qu'elle semblait avoir le dessus depuis un petit moment maintenant. Remarquant que la demi-kowak parvenait à garder le contrôle de ses émotions, Giuseppe a même été jusqu'à faire tomber sa veste pour la pousser à commettre l'irréparable. S'en était peut-être trop pour Aleyna, elle qui ne demandait qu'à poursuivre et terminer son match tranquillement sans devoir se faire embêter ou remonter les bretelles par l'arbitre corrompu. Ne sachant plus trop que faire, une aide totalement inattendue finit par se manifester. Effectivement, la musique d'entrée de Deimos retentit dans tout le stade et ce dernier arriva depuis les vestiaires d'un pas pressé, recevant au passage d'énormes applaudissements. La foule qui était restait assise et silencieuse depuis la confrontation entre Aleyna et Giuseppe devenait réactive, au point même de pousser les spectateurs à se lever pour offrir une grosse pop à leur champion du monde. Tout aussi surpris qu'Aleyna, le bourgeois avait détourné son regard de la rouquine pour vérifier si on ne cherchait pas à lui faire une mauvaise blague. Quand il vit l'ex-tyran se rapprocher de la surface de combat, ce dernier fut rapidement fixé et décida de prendre la fuite en se fondant dans la foule, apeuré. Les personnes à côté desquelles Giuseppe passait n'hésitèrent pas à le huer ou bien encore à lui lancer la nourriture qu'elles avaient acheté. Cependant, le bourgeois ne s'arrêta pas d'escalader les marches des gradins pour se retrouver tout en haut, là où il devait se sentir en sécurité...

- Oncle Deimos ?!

Deimos ne répondit pas à sa nièce et se posta près des barricades en fixant longuement Giuseppe, lui faisant également comprendre que ce serait sa fête s'il osait redescendre. Le guerrier cosmique déchira ensuite son haut, qui en cachait un autre en dessous. Le t-shirt qu'il arborait désormais en disait long sur son rôle à venir dans le match, celui d'arbitre spécial. Aleyna quant à elle, ne quittait plus son oncle des yeux, lui qui venait de débarquer tel un sauveur. Sa présence allait peut-être lui permettre d'avoir la paix jusqu'à la fin de ce match. Oubliant temporairement le bourgeois, Deimos regagna le ring et pointa du doigt l'adversaire de la championne olympique, faisant comprendre à celle-ci qu'il préparait une attaque dévastatrice depuis déjà quelques minutes et qu'elle devait par ailleurs se recentrer sur lui. Lorsque la rouquine se retourna, elle réalisa qu'elle venait de se faire avoir bêtement par Giuseppe et qu'elle n'aurait pas dû lui apporter plus d'attention qu'à son adversaire. L'arbitre corrompu avait réussi à détourner son attention suffisamment longtemps pour permettre à Jimbolo de récupérer et préparer une nouvelle attaque en douce. Vu le volume de sa sphère électrique, Aleyna déduisait qu'elle n'avait plus qu'à être lancée. De là où elle était, la rouquine n'allait pas pouvoir l'éviter et tenter de la repousser ne serait que du suicide. Le seul moyen pour la championne d'éviter qu'un tel désastre ne se produise était de réagir rapidement en attaquant le démon de front, ce qu'elle fit en se ruant sur lui. Au moment où Jimbolo bascula légèrement ses bras derrière la tête afin de donner plus de puissance à son lancé, la demi-kowak lui fit perdre le contrôle de sa boule gigantesque en lui infligeant un coup de poing en plein visage. Le démon fut propulsé contre les barricades tandis que la sphère avait quitté accidentellement sa trajectoire initiale vers le ciel. Elle causa néanmoins quelques dégâts minimes, comme détruire une partie du toit de l'arène en sortant de cette dernière. Le match étant désormais terminé, Deimos fit sonner la cloche et déclara sa nièce victorieuse ainsi que toujours championne olympique. Il lui redonna son titre avant de la porter sur l'une de ses épaules, faisant le tour du ring afin de célébrer cette victoire avec la foule et laissant un Giuseppe relativement mécontent du résultat final. Sa rage était très intense...

_________________


Thème Aleyna - Problem

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olympic Stadium II : Jimbolo VS Aleyna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Dragon Ball Evolution :: RPG :: Zone Tournament :: Olympic Stadium-
Sauter vers: